NOUVEL ORDRE MONDIAL : DE QUOI SE COMPOSE-T-IL, ET QUELS SONT SES BUTS ?

Page 2 sur 27 Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BILDERBERG 2010 : ARTICLE NORVEGIEN : PARTIE 5

Message  Admin le Jeu 3 Juin 2010 - 22:01

BILDERBERG 2010 : UN ARTICLE NORVEGIEN ANNONCE LA LISTE DES PARTICIPANTS A L’AVANCE, AINSI QUE LES POSSIBLES SUJETS DE DISCUSSION !!! - PARTIE 5


Chers amis,


En cette première journée de la réunion annuelle de Bilderberg (jeudi 03 juin 2010), à Sitges, en Espagne, je vous propose de commencer à rentrer, avec la 5e partie de la traduction de l'article norvégien, dans ce qui nous intéresse. Avec, ci-dessous, une introduction où l'on nous explique que le club Bilderberg n'a rien à envier aux communistes despotiques de l'ex-URSS. Shocked Exclamation

On remarquera A NOUVEAU la mention de membres de l'Ordre de Malte, un ordre qui semble décidément lié de très, très près au Nouvel ordre mondial... Twisted Evil Exclamation

Vic.



Source : http://www.nyhetsspeilet.no/2010/05/alt-om-arets-bilderbergm%C3%B8te/


TOUT SUR LA CONFERENCE BILDERBERG DE CETTE ANNEE ! - PARTIE 5


« Bilderbergologie » 2010 : analyse des participants de cette année et des programmes actuels !

Dans les années cinquante, soixante et soixante-dix, lorsque les affaires intérieures de l'Union soviétique étaient très secrètes, les célébrations annuelles du 1er mai sur la Place Rouge étaient l'une des rares indications publiques concernant les relations de pouvoir. Les membres du Politburo qui apparaissaient au mausolée de Lénine et leur position les uns par rapport aux autres, donnaient aux journalistes occidentaux quelques indices pour savoir qui était au pouvoir, qui entrait au pouvoir et qui était sur la voie de la sortie du pouvoir.


La Kremlologie dans la pratique: l'analyse des autorités soviétiques sur la Place Rouge


DURANT LES MEMES DECENNIES PENDANT LESQUELLES LES MEDIAS OCCIDENTAUX S’INQUIETAIENT DU MYSTERE DES AUTORITES SOVIETIQUES, ET OU LES POLITICIENS DE L'OCCIDENT ACCUSAIENT LE POUVOIR SOVIETIQUE D’ŒUVRER POUR LA DOMINATION DU MONDE, C’ETAIENT CES MEMES POLITICIENS OCCIDENTAUX QUI, DANS LE PLUS GRAND SECRET LORS DES REUNIONS DE BILDERBERG, SUPPRIMAIENT TOUJOURS « LA PRESSE LIBRE ET OUVERTE » DE L'OUEST. Ne serait-ce pas plutôt Bilderberg qui travaille pour la domination mondiale sous le nom du Nouvel ordre mondial ?

La Bilderbergologie est la doctrine du fonctionnement de la galerie, visible et invisible, des causes et des effets liés à l'ordre du jour et aux décisions de Bilderberg, et elle place Bilderberg dans le plus grand réseau de puissance occulte qui entoure la Terre.

LA BILDERBERGOLOGIE EST LE DOMAINE LE PLUS IMPORTANT ET LE PLUS NEGLIGE DU MONDE DU JOURNALISME ET DES SCIENCES POLITIQUES OCCIDENTALES. Aujourd'hui, le rapport sur la viabilité commerciale de 2003 s'est avéré être une gorgée unique, QUI A PROVOQUE L'ADOPTION DE MESURES RESTRICTIVES CONCERNANT LA LIBERTE D'EXPRESSION, ET CELA NE PROVIENT PAS DU KREMLIN, MAIS DE BILDERBERG.

Les vastes connaissances et le manque d’informations associés à Bilderberg doivent être considérée dans le contexte des gens au sommet des deux universités occidentales (c’est-à-dire, la recherche et l’enseignement supérieur), ET SELON LEQUEL LES MEDIAS OCCIDENTAUX ONT ASSISTE AUX REUNIONS BILDERBERG D'ANNEE EN ANNEE, ET ONT SERVI EN TANT QUE POLICE DE LA PENSEE ET EN TANT QU’ORGANISMES DE CENSURE DANS LE PIRE STYLE SOVIETIQUE EN FAISANT EN SORTE QUE DES TERMES COMME BILDERBERG, REUNIONS BILDERBERG ET BILDERBERG POWER AIENT ETE CHIMIQUEMENT ELAGUES DE LA PLUPART DES CONTEXTES ECRITS - jusqu'à l'arrivée d'Internet ...

Comme exemple de la suppression de la bilderbergologie dans la Norvège ignorante d’aujourd'hui, il peut être mentionné que LA PROFESSEUR JANNE HAALAND MATLARY (cf. http://www.statsvitenskap.uio.no/ansatte/presentasjon/person/jannehm.xml ), Département de science politique à l'Université d'Oslo, EST UN MEMBRE DES CHEVALIERS DE L’ORDRE DE MALTE, ET UTILISE DES MANUELS DU BILDERBERGER ET MEMBRE DE L'ORDRE DE MALTE, HENRY KISSINGER.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

BILDERBERG 2010 : ARTICLE NORVEGIEN : PARTIE 6

Message  Admin le Ven 4 Juin 2010 - 12:40

BILDERBERG 2010 : UN ARTICLE NORVEGIEN ANNONCE LA LISTE DES PARTICIPANTS A L’AVANCE, AINSI QUE LES POSSIBLES SUJETS DE DISCUSSION !!! - PARTIE 6



Chers amis,


Aujourd'hui, la traduction de l'article norvégien sur Bilderberg nous amène dans ce qui DEVRAIT (admirez le conditionnel !) se produire durant l'horrible réunion totalitaire de Bilderberg (réunion qui a lieu au moment où je poste ces lignes).

Il est donc clair que ce qui suit, ainsi que la liste des participants, ne sont que des PROBABILITES QU'IL NOUS FAUDRA EXPLORER, EXAMINER ET VERIFIER UNE FOIS QUE NOUS AURONS OBTENU LA LISTE OFFICIELLE DES PARITCIPANTS VIA LA MAJA BANK ! Exclamation Exclamation Exclamation

A lire à titre d'information, donc, mais à ne pas prendre de suite pour une réalité complète... nous devrons encore tout vérifier. Shocked

On remarquera encore l'accent mis sur les putes collabos des mass médias, et notamment la presse financière Twisted Evil (mass médias qui sont plus que jamais "invités" à prêter serment de désinformation, de traîtrise, de censure, de blackout, de mensonge et d'obéissance à Bilderberg Twisted Evil ), ainsi que le rôle infect des jésuites (encore eux ! Mad ) qui ont empêché que le criminel Henry Kissinger soit arrêté pour les crimes contre l'humanité qu'il a perpétrés dans certains pays... Twisted Evil

Vic.




Source : http://www.nyhetsspeilet.no/2010/05/alt-om-arets-bilderbergm%C3%B8te/


TOUT SUR LA CONFERENCE BILDERBERG DE CETTE ANNEE ! - PARTIE 6


Réunion Bilderberg 2010: tendances et découvertes !


Dans un monde où le changement semble s'accélérer à différents niveaux, des publications turbo sur les questions d'actualité sont souvent nécessaires. News Diary amène cette tendance un peu plus loin en présentant un passage en revue complet de la réunion de cette année Bilderberg et de ses participants - avant que la réunion ait eu lieu !


Voici les principales conclusions de la réunion Bilderberg pour l’année 2010 :


1 Henry Kissinger ne sera pas présent !

L’absence de Kissinger n’a pas même provoqué une volonté de puissance amoindrie ou un désir diminué de voir le Nouvel Ordre Mondial (cf. http://www.youtube.com/watch?v=GThfWVCfjVo ) s’établir à temps.
Cependant, cette absence est due au fait qu'il fuit la loi et qu’il a eu des sueurs froides. Peut- ont avoir murmuré à l’oreille de Kissinger les mots du journal Nyhetsspeilets avant la réunion de l'an dernier ?

"Kissinger arrive dans une limousine noire derrière des vitres noires comme un parrain de la mafia, flanqué d'une participation massive de la police. Avec une telle présence policière, la grande question est de savoir pourquoi Kissinger n’a pas été arrêté sur place depuis longtemps, lors d'une réunion de Bilderberg". Voir http://www.nyhetsspeilet.no/en/2009/03/tabu-oversikten-for-norske-redaktorer/ .

LA RAISON POUR LAQUELLE KISSINGER CRAINT DESORMAIS D'ETRE RECUPERE PAR LA LOI, EST PLUS QUE JAMAIS LIEE AU FAIT QU'IL FAILLIT ETRE EMPRISONNE RECEMMENT, PENDANT UNE VISITE EN IRLANDE. Seule L'INTERVENTION DE JESUITES âgés du pouvoir irlandais avait empêché le « Bad Boy » Kissinger d’être enfin cueilli pour une analyse approfondie de son passé et de son casier judiciaire. Vous pouvez lire davantage à ce sujet ici : http://www.infowars.com/action-to-arrest-wanted-war-criminal-kissinger-in-ireland/ .


2 Le secrétaire général de l'OTAN Anders Fogh Rasmussen ne sera pas présent

Il est remarquable que le danois Fogh Rasmussen n'ait pas encore assisté à une conférence Bilderberg en tant que Secrétaire général de l'OTAN, puisqu’il n'avait pas participé en 2009 en tant que commandant de l'OTAN fraîchement arrivé. Une explication possible de l'absence de ce Danois jovial est peut-être qu'il a regardé le nouveau film danois « Armadillo » (cf. http://www.dagbladet.no/2010/05/12/kultur/debatt/kronikk/krig/afghanistan/11681361/ ) qui affiche l'inutilité complète de la guerre en Afghanistan, et qu'il ne veut pas recevoir l’ordre de Bilderberg de participer à plusieurs guerres, par exemple contre l'Iran.


3 L'ancien commandant de l'OTAN viendra à la place du Danois

Le Néerlandais Jaap «Nous vous bombardons de chemtrails » de Hoop Scheffer, entre en scène et REPRESENTERA L'OTAN EN L’ABSENCE DU DANOIS FOGH RASMUSSEN, bien que la position que « chemtrails-Jaap » occupe désormais à l'OTAN soit peu claire. SE POURRAIT-IL QUE CET AGENT DE LIAISON DE L'ORDRE MILITAIRE DES WARRIOR KNIGHTS, AIT ETE L'UNE DES AIDES LORS DE LA NAISSANCE DE L'OTAN...?


Qui commande qui? Le commandant Bertie (RIP), membre des chevaliers de l’ordre de Malte, sur le côté gauche de la table. Le commandement de l'OTAN ou l'ex-chef de l'OTAN Jaap de Hoop Scheffer sur la droite. Qui ressemble à un mentor et qui est un apprenti ? Et pourquoi qualifier le Bilderberger Scheffer en tant que « directeur général de l'OTAN en 2010 » ?


4 Les hauts financiers du gouvernement des États-Unis ne participent pas, et ce depuis des années

LES FINANCIERS TOP NIVEAU DE L’AUTORITE CENTRALE DES ÉTATS-UNIS (LA FED, ETC.) RESTENT A L'ECART CETTE ANNEE ENCORE. Cela s'est produit pour la première fois en 2009. Timothy Geitner et Ben Bernanke ont été auparavant des participants réguliers lors des réunions. Se pourrait-il que la Fed ait plus de travail qu’il n’en faut afin de camoufler les vrais chiffres des billions de la balance (en déséquilibre) et afin de gérer les effets miroirs et écrans de fumée pour éviter d'avoir à expliquer quelle route l'or de Fort Knox a prise ?


5. Accent accru sur la collaboration avec les médias

BILDERBERG MET EN ŒUVRE CETTE ANNEE UN REEL EFFORT AFIN DE METTRE LA PLUPART DES MAISONS DE MEDIAS SOUS PRESSION ; CELLES-CI DEVRONT PRENDRE LA PROMESSE DE CONFIDENTIALITE ET RENONCER A LEUR INTEGRITE JOURNALISTIQUE ET A LEUR PROFESSIONNALISME POUR RENTRER DE LA CONFERENCE ET REMPLIR DES FONCTIONS D’IDIOTS UTILES DU SERVICE DE LA PROPAGANDE POUR BILDERBERG. LE FAIT QUE LA PRESSE FINANCIERE SOIT FORTEMENT IMPLIQUEE PEUT INDIQUER QUE L’EFFET MIROIR ET LES ANTI-COMMUNIQUES (DESINFORMATION) SERONT IMPORTANTS pour attiser la crainte des marchés financiers de sorte que l'agenda caché (voir point suivant) ne sera pas révélé pendant que les turbulences seront encore en cours, pendant que les vautours se nourriront et que la refonte du monde des affaires aura lieu.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

BILDERBERG 2010 : ARTICLE NORVEGIEN : PARTIE 7 !

Message  Admin le Ven 4 Juin 2010 - 20:51

BILDERBERG 2010 : UN ARTICLE NORVEGIEN ANNONCE LA LISTE DES PARTICIPANTS A L’AVANCE, AINSI QUE LES POSSIBLES SUJETS DE DISCUSSION !!! - PARTIE 7


Chers amis,


Toujours avec les précautions de circonstance (nous n'avons pas encore reçu la liste officielle de Bilderberg de la Maja Bank), voici la suite de la traduction de l'article norvégien.

Si ce qui est dit est vrai (à vérifier dans une ou deux semaines), alors il s'agit de la partie la plus importante de tout l'article ! Exclamation

Nous apprenons ainsi qu'une concentration formidable et hors du commun de financiers a été convoquée à la réunion annuelle Bilderberg de cette année ! Exclamation Inutile de dire que les projets concernant l'économie européenne sont donc mis au premier plan ! Twisted Evil Exclamation Mad

Au niveau de la guerre, nous avions déjà appris, via les conclusions de la Commission trilatérale du mois de mai, à Dublin, que l'IRAN pourrait bien faire l'objet d'attaques ! Avec, en plus, le Pakistan... Crying or Very sad Exclamation

Je vous conseille de lire de TRES PRES ce qui suit. Il s'agit probablement du coeur de la réunion annuelle de cette année... Exclamation

BONNE REVOLUTION... OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://www.nyhetsspeilet.no/2010/05/alt-om-arets-bilderbergm%C3%B8te/


TOUT SUR LA CONFERENCE BILDERBERG DE CETTE ANNEE ! - PARTIE 7


6) Investissements lourds dans les dettes et basés sur la finance ainsi que sur la reprise des entreprises

LE CHANGEMENT PRINCIPAL VIA LA PARTICIPATION A LA REUNION DE CETTE ANNEE AURA LIEU AU SEIN DES SERVICES FINANCIERS, EN PARTICULIER DE LA DETTE, DE LA CRISE DE LA DETTE ET DES CRISES LIEES A LA REPRISE DES ENTREPRISES.

LE POUVOIR DU CAPITAL QUI EST PRESENT A LA REUNION BILDERBERG DE CETTE ANNEE EST SI FORMIDABLE ET LES COMPETENCES SI AIGUISEES QUE CELA DONNE L'IMPRESSION QUE "LE GRAND COUP D’ETAT" SERA PROGRAMME.

Le pouvoir caché mondial, surtout le pouvoir du capital dominé par les Illuminati, les Rothschild et les Rockefeller, a pour modus operandi que plusieurs objectifs soient atteints grâce à la même action et interaction.

Les objectifs des Bilderbergs POUR LE CONTROLE DE L'ECONOMIE POLITIQUE ET EN AUGMENTANT L'INTEGRATION ECONOMIQUE MONDIALE sont épais au niveau de la liste des PARTICIPANTS EXTERIEURS. La réalisation de ceci semblera probablement plus facile si elle ne provoque pas une tempête à remous financiers réels avec une fusion subséquente de deux échanges de monnaie et des marchés financiers, où le nœud coulant froid et suffocant autour (du cou) de nombreux acteurs individuels sera composé d’une surendettement combiné avec une baisse de la demande, et où le premier veut être causé par l'autre.

L'AUTRE GROUPE IMPORTANT DE PARTICIPANTS AU MARCHE FINANCIER EST COMPOSE DE PRETENDUES FIRMES DE CAPITAUX (« LES SOCIETES DE CAPITAUX ») ET DE BANQUES D'INVESTISSEMENT, avec des noms peu familiers comme Evercore Partners, Ripplewood Holdings, SCP Partners, Perseus, Clarium Capital Management et d'autres.

CE SONT SOUVENT DES SOCIETES PRIVEES DONT LA SPECIALITE CONSISTE A GERER LA RESTRUCTURATION DES ENTREPRISES, EN CE COMPRIS L'ACQUISITION DE SOCIETES ENDETTEES ET LA NOUVELLE INITIATIVE (CAPITAL A RISQUE). Le seul cabinet d'avocats qui a été appelé, Gibson Dunn (cf. http://www.gibsondunn.com/Pages/default.aspx ), possède une expertise dans ce domaine très spécialisé, tel qu'e cela est indiqué sur le site web de cette société : « LE JEU DU CHANGEMENT ... les clients dans le pétrin se tournent vers Gibson Dunn pour des sauveteurs frais, dynamiques et à la pensée innovatrice ».

Il semble que les vautours financiers s’amassent pour se rendre à Barcelone afin de se percher sur leurs branches à Bilderberg, où ils seront impliqués dans l'éclosion de la façon dont les nombreux CHANGEMENTS MONDIAUX peuvent être amorcés s’ils ne réussissent qu'à les rendre plus vulnérables.

Un exemple d'un véritable vautour financier parmi les participants de cette année est Henry R. Kravis. En tant que fondateur et associé de la firme KKR - Kohlberg Kravis Roberts & Co. (cf. http://www.kkr.com/ ) - Henry K. était en route pour compléter à la fois la première et la plus importante d’une série de prétendues LBO, financées par des prêts permettant la prise de contrôle de bonnes compagnies norvégiennes.

Même parmi les requins financiers et cyniques de Wall Street, ceci compte parmi les formes les plus répugnantes de transactions financières. La méthode, en bref, consiste à acheter à titre d'actionnaire dans une entreprise qui est choisie comme « cible », en s’assurant le contrôle de l'espace et le pouvoir exécutif, après quoi l'acquéreur, en tant que nouveau propriétaire, emprunte de l'argent, provenant de fonds propres de la société ou de sa banque (!) qui sont utilisés pour acheter des actions de cette société jusqu’à ce que la majorité des parts soit atteinte. Lorsque le propriétaire de cette reprise est devenu un fait connu, l'entreprise est criblée de dettes, après quoi divers actifs de cette entreprise nouvellement acquise - ses bijoux de famille sous des formes diverses - sont vendus pour rembourser les dettes, et tout employé doit également se préparer à de grands changements.

Le promoteur du capitalisme, avec les avantages que celui-ci procure, considérera que les sociétés de capitaux qui sont prêtes à entrer dans le capital dans des situations où la restructuration est nécessaire seront bonnes, notamment parce que ces sociétés de capitaux peuvent contribuer à la production et que les emplois sont maintenus et renforcés, plutôt que de fermer en raison d’une crise passagère.

Mais pour comprendre la monstrueuse importance financière des différents "prédateurs" financiers du groupe Bilderberg (« prédateur »… un terme bien connu de Wall Street), il est nécessaire d'avoir un regard d'ensemble plus vaste.

CE FUT A LA REUNION BILDERBERG DE 2006 QUE L’ON PARLA POUR LA PREMIERE FOIS DE LA CRISE FINANCIERE QUI EST SURVENUE A L'AUTOMNE 2008. QU'EST-CE QUI L’A PROVOQUEE ? QUEL FIL FUT TIRE DE SORTE QUE LA CRISE FINANCIERE SOIT DECLENCHEE ? ETAIT-CE LE DESIR DE BILDERBERG DE PROGRESSER VERS UN PROJET PLUS VASTE ?

LES INITIES DE CE RESEAU DE POUVOIR CACHE AVERTIRENT QUE LA CRISE FINANCIERE AVAIT ETE PLANIFIEE LONGTEMPS A L'AVANCE. Les clés étaient des pratiques de prêt malsaines, un emprunt excessif et une politique de taux d'intérêt malsaine provenant de diverses banques centrales. CES TROIS ELEMENTS, COMBINES ENSEMBLE, SERONT A NOUVEAU UTILISES COMME LES INSTRUMENTS DE BILDERBERG SI UNE NOUVELLE CRISE FINANCIERE EST PLANIFIEE A PRESENT, puisque tous les acteurs qui sont nécessaires pour verser leurs contributions (afin de provoquer cette nouvelle crise) se réuniront sous un même toit à la session (de la conférence annuelle).

DONC, SI LES ACTUELLES TURBULENCES FINANCIERES ET MONETAIRES - que la presse financière a déjà dépeintes au-delà de toute proportion - SE RENFORCENT ET SE MANIFESTENT SOUS LA FORME D’UNE TEMPETE comme cela a été indiqué, on pourrait dire, de façon symbolique, que DE NOMBREUX ARBRES TOMBERONT AU SOL ET QU’UN GRAND NOMBRE DE CULTURES SERONT ENDOMMAGEES OU DETRUITES A LA SUITE DES RAVAGES DU VENT. CE SERA LA PHASE 1.

ENSUITE, TOUTES LES « AIDES » DU TYPE DES SOCIETES DE CAPITAUX ET DES BANQUES D’INVESTISSEMENT S’ENGAGERONT ET OFFRIRONT LEUR AIDE SOUS FORME DE CAPITAL ET D'EXPERTISE. CE SERA LA PHASE 2.

La PHASE 3 sera que LES NOMBREUSES RESTRUCTURATIONS, LES FERMETURES ET LA NOUVELLE INITIATIVE CONTROLEE QUI VIENDRONT ENSUITE, SE METTRONT EN PLACE COMME DES PIECES DE PUZZLE DANS LA PLANIFICATION MONDIALE DE CES OLIGARQUES.

La crise financière qui fut déclenchée en Argentine il y a 10 ans (cf. http://www.rense.com/general90/salbu.htm ) est un exemple de ceci. UNE CRISE BANCAIRE COMPLETE ET DES TURBULENCES MONETAIRES ONT REDUIT LA QUALITE DE VIE DE MILLIONS DE PERSONNES ALORS QUE LES BANQUES SONT TOMBEES EN FAILLITE ET QUE LES ACTIFS IMMOBILIERS DU PAYS ONT ETE ACQUIS DE L'EXTERIEUR PAR L'INTERMEDIAIRE DU FMI ET DES EXIGENCES DU NOUVEL ORDRE MONDIAL CONCERNANT LA « PRIVATISATION » ET « UN ACCES POUR LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS ».
UNE CONSEQUENCE DIRECTE DE CE PROJET DU NOUVEL ORDRE MONDIAL EST QUE L'AGRICULTURE AUTREFOIS SI FIERE DE L'ARGENTINE EST A PRESENT PLEINE DE CULTURES OGM MORTIFERES, FOURNISSANT DE LA NOURRITURE MALSAINE QUI EST DESTRUCTRICE POUR LE SOL ET QUI REND LES AGRICULTEURS DEPENDANTS DES SEMENCES DU MONSTRE ALIMENTAIRE DE L’ORDRE DE MALTE, MONSANTO.


7) La guerre est également un thème habituel de Bilderberg

LE PAKISTAN, ET PEUT-ETRE L'IRAN, SONT DESIGNES COMME LES ZONES DE GUERRE NOUVELLES, en plus des pays presque détruits, l'Irak et l'Afghanistan.
Il y a maintenant des pays musulmans qui sont les cibles de la NOUVELLE CROISADE DES PAYS OCCIDENTAUX, CROISADE QUI EST SOUS CONTROLE DU VATICAN.

En ce qui concerne la nation indépendante de l'Iran, la paix est à présent dans la lunette de visée de la cabale criminelle du nouvel ordre mondial.

L’organisation sœur de Bilderberg et contrôlée par Rockefeller, la Commission trilatérale, a appelé à la guerre contre l'Iran lorsque les trilatéralistes se sont réunis à huis clos en Irlande, il y a quelques semaines :

"Par James P. Tucker, Jr.


DUBLIN, Irlande – LES MEMBRES DE LA COMMISSION TRILATERALE (CT), furieux de leur échec à établir un gouvernement mondial et de la crise économique qu'ils ont générée, ONT APPELE A LA GUERRE AVEC L'IRAN LORSQU’ILS SE SONT REUNIS A HUIS CLOS ICI A DUBLIN, EN IRLANDE, DU 7 AU 10 MAI.

DES PROJETS DE GUERRE FURENT REVELES PAR MIKHAIL SLOBODOVSICI, un conseiller en chef au leadership russe, lorsqu’il s'éloigna des terrains de la station Four Seasons, où la Commission Trilatérale s’était abritée derrière des gardes armés et des portes verrouillées. Il pensait qu'il parlait à un collègue de la Commission Trilatérale en parlant avec Alan Keenan, qui exploite le site Web WeAreChange.org. Voir http://www.theflucase.com/index.php?option=com_content&view=article&id=3516:war-plans-of-the-trilateral-commission&catid=1:latest-news&Itemid=64&lang=fr .

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

BILDERBERG 2010 : ARTICLE NORVEGIEN : PARTIE 8 !

Message  Admin le Dim 6 Juin 2010 - 0:43

BILDERBERG 2010 : UN ARTICLE NORVEGIEN ANNONCE LA LISTE DES PARTICIPANTS A L’AVANCE, AINSI QUE LES POSSIBLES SUJETS DE DISCUSSION !!! - PARTIE 8


Chers amis,

Voici la liste PROVISOIRE et QUI EST A VERIFIER des membres potentiels qui sont présents en ce moment à Sitges, Espagne, à l'hôtel Dulce, pour la réunion annuelle des ordures mondialistes du groupe Bilderberg ! Exclamation

Gardez bien en tête ce qui a été révélé auparavant dans la traduction de cet article...


Nous allons à présent découvrir la 1re partie de cette liste, avec :


- la vautours de la finance Twisted Evil

- les crapules des entreprises d'investissement et des sociétés d'acquisition Twisted Evil

- les putes des mass médias, qui sont RESPONSABLES de l'ignorance des gens, du tabou et de la désinformation qui règnent concernant Bilderberg Twisted Evil

- les politicards véreux de nos pays et qui se rendent coupables de haute trahison en appliquant la volonté du Bilderberg aux dépens de leur propre peuple Twisted Evil

- les charognards criminels qui se proposent de répandre la guerre au nom de Bilderberg et du nouvel ordre mondial totalitaire et malfaisant Twisted Evil


Une belle brochette de salauds ! Mad

La liste (1re partie), ci-dessous...

BONNE REVOLUTION... OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://www.nyhetsspeilet.no/2010/05/alt-om-arets-bilderbergm%C3%B8te/


TOUT SUR LA CONFERENCE BILDERBERG DE CETTE ANNEE ! - PARTIE 8


BILDERBERG 2010 : LISTE (PROVISOIRE ET A VERIFIER APRES LA REUNION) DES PARTICIPANTS - 1re PARTIE !



GRANDES INSTITUTIONS FINANCIERES (18 participants)

DEU (Allemagne), Josef Ackermann, président du conseil d'administration et du groupe du Comité exécutif, Deutsche Bank AG

GRC (Grèce) Takis Arapoglou, , Président Directeur Général de la Banque nationale de Grèce (National Bank of Greece)

FRA (France), Henri de Castries, président du conseil d'administration et chef de la direction, AXA

BEL (Belgique), Luc Coen, vice-gouverneur de la Banque nationale de Belgique (BNB)

ITA (Italie), Mario Draghi, gouverneur de Banca d'Italia

IRL (Irlande), Dermot Gleeson, président du Groupe AIB (Allied Irish Banks)

NLD (Pays-Bas), Jan HM Hommes, président d’ING NV

FR (France), Frédéric Oude, chef de la direction de la Société Générale

ESP (Espagne), Juan Maria Nin Genova, président et chef de la direction de La Caixa

TUR (Turquie), Suzan Sabanci Dinçer, présidente de Akbank

AUT (Autriche), Rudolf Scholten, membre du conseil d'administration, des directeurs exécutifs de Oesterreichische Control Bank AG

ITA (Italie), Domenico Siniscalco, vice-président de Morgan Stanley International

IRL (Irlande), Peter D. Sutherland, président de BP et président de Goldman Sachs International

AUT (Autriche), Andreas Treichl, président et PDG de Groupe de Erste Group Bank AG

INT (International), Jean-Claude Trichet, président de la Banque centrale européenne

SWE (Suède), Marcus Wallenberg, président de SEB

NLD (Pays-Bas), Nout Wellink, président de De Nederlandsche Bank

INT (International), Robert B. Zoellick, president de The World Bank Group



ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT ET SOCIETES D’ACQUISITION (10 participants)

USA (Etats-Unis), Roger C. Altman, président et chef de la direction d’Everlast Core Partners, Inc. (cf. http://www.evercore.com/ )

"Evercore Partners est une firme leader en ce qui concerne le conseil des entreprises et les investissements, et qui fournit des services consultatifs aux entreprises multinationales de premier plan concernant les fusions importantes. Evercore Partners est une banque d'investissement de charme situé à New York. Evercore possède également une activité de gestion d'investissement à travers laquelle la société gère également des fonds de private equity (société de capitaux) et de capital à risque pour les investisseurs institutionnels. "

USA (Etats-Unis), Timothy C. Collins, directeur de gestion principal et chef de la direction de Ripplewood Holdings, LLC

La firme Ripplewood Holdings, participe au LBO (leverage buyouts ou rachats d’entreprises), à des rachats de direction, à des investissements en capital de croissance, et à d'autres opérations, principalement dans des secteur de l'automobile, de la finance, de la fabrication et des médias.

USA (Etats-Unis), James A. Johnson, vice-président de Perseus, LLC (cf. http://www.perseusllc.com/ )
Notez le motif du "prédateur" sur la page d'accueil de Perseus...

USA (Etats-Unis), Vernon E. Jordan Jr., directeur de gestion principal de Lazard Frères & Co., LLC (cf. http://www.lazard.com/ )

"La firme fournit des conseils concernant les fusions et les acquisitions, les questions stratégiques, la restructuration et la structure du capital, la levée de capitaux et le financement des entreprises, ainsi que des services de gestion d'actifs aux corporations, aux partenariats, aux institutions, aux gouvernements et aux individus."

Lazard Frères est par ailleurs l'un des propriétaires de la "banque centrale" des Etats-Unis, la Fed. Ce n'est pas nécessaire d'être américain pour posséder la banque centrale américaine. Ce n'est même pas nécessaire d'être un Etat.

USA (Etats-Unis), John M. Keane, de SCP Partners (cf. http://www.scppartners.com/ ), général de l'US Army à la retraite. Axé sur les investissements dans les technologies de l'information et des communications (TIC), dans les sciences de la vie, dans les services, et concernant la défense et la sécurité.

USA (Etats-Unis), Henry R.Kravis, Senior Fellow du Hudson Institute, Inc

INT (International), Philippe Maystadt, président de l’ European Investment Bank (Banque européenne d'investissement)

USA (Etats-Unis), Peter A. Thiel, président de Clarium Capital Management, LLC (cf. http://www.clariumcapital.com/ )

Clarium est une société de gestion des investissements poursuivant un but macro-global
(Remarquez le terme « macro-global », qui sonne presque comme « avec le jeu de puzzle du nouvel ordre mondial, l’œil vous fixe » ...)

SWE (Suède), Jacob Wallenberg, président d’Investors AB

USA (Etats-Unis), James D. Wolfensohn, président de Wolfensohn & Company, LLC (cf. http://www.wolfensohn.com/ )

Une firme d’investissements et de conseils axée sur les économies de marché émergentes. Après avoir été chef de la Banque mondiale pendant des années, Wolfensohn est devenu un vautour. Y a-t-il eu dans le Tiers-monde quoi que ce soit en moins concernant la pauvreté et la servitude de la dette, de son temps ?



MEDIAS (16 participants)

AUT (Autriche), Oscar Bronner, propriétaire et éditeur de Der Standard (cf. http://derstandard.at/ )

USA (Etats-Unis), Donald E. Graham Etats-Unis, président et chef de la direction de THe Washington Post Company (cf. http://www.washingtonpost.com/ )

TUR (Turquie), Sami Kohen, chroniqueur principal des Affaires étrangères pour le journal Milliyet (cf. http://www.milliyet.com.tr/2010/05/26/index.html )

DEU (Allemagne), Matthias Nasser Rédacteur en chef adjoint de Die Zeit (cf. http://www.zeit.de/index )

FR (France), Denis Olivennes, PDG et rédacteur en chef du journal Le Nouvel Observateur (cf. http://tempsreel.nouvelobs.com/index.html )

FIN (Flinlande), Hanna Raja Lahti, rédactrice en chef du journal Talouselämä (cf. http://www.talouselama.fi/ )

FR (France), Alexandre Bompard, directeur général d’Europe 1 (Radio – cf. http://www.europe1.fr/ )

PRT (Portugal), Francisco Pinto Balsemão, président et Président Directeur Général d’IMPRESA, SGPS (cf. http://www.impresa.pt/ ), ancien Premier ministre

ESP (Espagne), Juan Luis Cebrián, chef de la direction du Grupo PRICE (cf. http://www.prisa.com/ )

GBR (Grande-Bretagne), Flip Line von Bredow, correspondant d’affaires pour The Economist (rapporteur) (cf. http://www.economist.com/ )

GBR (Grande-Bretagne), Edward McBride, éditeur d’affaires de The Economist (rapporteur) (cf. http://www.economist.com/ )

GBR (Grande-Bretagne), John Micklethwait, rédacteur en chef du journal The Economist (cf. http://www.economist.com/ )

CAN (Canada), Heather M. Reisman, présidente et chef de la direction d’Indigo Books & Music Inc (chaîne de librairies – cf. http://www.chapters.indigo.ca/about-us/aboutus-artnb.html )

GRC (Grèce), Alexis Papahelas, journaliste pour le journal Kathimerini (cf. http://www.kathimerini.gr/ )

CHE (Suisse), Michael Ringier, président de Ringier AG (maisons de presse, école de journalisme, etc. – cf. http://www.ringier.com/ )

GBR (Grande-Bretagne), Martin H. Wolf, rédacteur en chef adjoint et commentateur en chef de la rubrique économie pour The Financial Times (cf. http://www.ft.com/home/europe ).



POLITICIENS (24 participants)

GRC (Grèce), George Alogoskoufis, membre du Parlement

TUR (Turquie), Ali Babacan, ministre d'Etat et vice-premier ministre

GRC (Grèce), Dora Bakoyannis, ministre des Affaires étrangères

SWE (Suède), Carl Bildt, ministre des Affaires étrangères

SWE (Suède), Jan Björklund, ministre de l'Education, chef du Parti libéral

GRC (Grèce), Anna Diamantopoulou, membre du Parlement

AUT (Autriche), Werner Faymann, chancelier fédéral

NLD (Pays-Bas), Ernst Hirsch Ballin, ministre de la Justice MH

FIN (Finlande), Jyrki Katainen, ministre des Finances

DEU (Allemagne), Eckart von Klaeden, porte-parole pour politique étrangère, du parti CDU/CSU

DEU (Allemagne), Roland Koch, Premier ministre de Hesse

DNK (Danemark), Helle Thorning-Schmidt, leader du Parti social-démocrate

INT (International), Neelie Kroes, commissaire de la Commission européenne

FR (France), Christine Lagarde, ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi

PRT (Portugal), Manuela Ferreira Leite, leader du PSD

ESP (Espagne), Bernardino León Gross, directeur général de la présidence du gouvernement espagnol

ESP (Espagne), Miguel A. Moratinos Cuyaubé, ministre des Affaires étrangères

GRC (Grèce), George Osborne, chancelier de l’ombre de l'Échiquier

GRC (Grèce), Yannis Papathanasiou, ministre de l’Economie et des Finances

PRT (Portugal), Manuel Pinho, ministre de l'Economie et de l'Innovation

ESP (Espagne), Pedro Solbes, vice-président du gouvernement espagnol, ministre de l'Economie et des Finances

USA (Etats-Unis), James B. Steinberg, sous-secrétaire d'Etat

FIN (Finlande), Matti Vanhanen, Premier ministre

USA (Etats-Unis), Paul A. Volcker, président de l’Economic Recovery Advisory Board (Conseil consultatif pour la relance économique).

Voici un peu d’histoire récente concernant la façon dont le Bilderberger Paul Volcker et David Rockefeller ont commencé ont initié la crise financière dans les années 1980 :

« En 1979, le Président Carter a donné le poste de ministre des Finances à Arthur Miller, qui avait été directeur de la Fed. Cela a donné à la gauche une ouverture dans le Système de la Réserve Fédérale, qui avait d'abord été offert par Carter à David Rockefeller, qui avait refusé, puis ensuite à AW Clausen, président de Bank of America, qui avait également refusé.

Carter essaya à plusieurs reprises que Rockefeller accepte, et a finalement Rockefeller recommanda Volcker pour le poste de directeur de la Fed. Volcker commença immédiatement à lutter contre l'inflation par une augmentation radicale des taux d'intérêt.

Le monde fut pris par le choc. Ce n'était pas une politique qui ne se ferait ressentir qu’aux États-Unis avec une récession, mais cette politique envoya des ondes de choc à travers le monde, ondes de choc qui furent dévastatrices pour les pays du Tiers-monde endettés. C’était sans doute le but ultime des chocs pétroliers des années 1970 et la thérapie de choc appliquée par la Réserve fédérale en 1979.

Avec le relèvement des taux d'intérêt, le coût de l'argent au niveau international augmenta. Ainsi, les taux d'intérêt plus élevés sur les prêts internationaux qui avaient été effectués dans les années 1970, passant de 2% en 1970 à 18% en 1980, augmentèrent considérablement les taux d'intérêt sur les prêts aux pays en développement.

Dans les pays en développement, il y eut des factures énormes pour couvrir les dettes liées à l’importation de pétrole, et même des pays producteurs de pétrole comme le Mexique connurent des problèmes majeurs, car il avait beaucoup emprunté pour s'industrialiser, et souffrit ensuite lorsque es prix du pétrole chutèrent à nouveau en raison de la récession qui s'était produite dans les pays industrialisés suite à une demande réduite. Par conséquent, le Mexique déclara en 1982 que le pays ne pouvait plus payer ses dettes, ce qui signifiait que "le Mexique ne pouvait plus couvrir le coût des paiements des intérêts, et avait encore moins d'espoir de rembourser la dette". Le résultat fut l’éclatement de la bulle de la dette. » Voir http://www.marketoracle.co.uk/Article12666.html .



GUERRE (4 participants)

USA (Etats-Unis), Max Boot, Senior Fellow (membre principal) de Jeane J. Kirkpatrick POUR LES NATIONAL SECURITY STUDIES (ETUDES DE SECURITE NATIONALE) ET POUR LE COUNCIL ON FOREIGN RELATIONS (CONSEIL DES RELATIONS ETRANGERES)

USA (Etats-Unis), Richard C. Holbrooke, REPRESENTANT SPECIAL DES ETATS-UNIS POUR L'AFGHANISTAN ET LE PAKISTAN


Le médiateur (novlangue pour « le courtier de la guerre ») Richard Holbrooke en mission : « D’abord nous prenons le Pakistan, puis nous prenons l’Iran ? »

"La curieuse affaire de Richard Holbrooke - le début de la guerre par l'administration Obama contre le Pakistan est discuté ici : http://www.conspiracyarchive.com/Blog/?p=1669 .

Richard Holbrooke est un membre important de l’organisme de puissance des USA, le CFR - Conseil des relations étrangères - et est un franc-maçon du 33e degré, un degré plus élevé que le président Obama. Méfiez-vous de la novlangue dans la bouche de Holbrooke: la « paix », c'est la guerre", les « attaques des talibans au Pakistan » désignent les forces spéciales américaines (black operations) qui effectuent du terrorisme au Pakistan, etc.

INT (International), Jaap G. de Hoop Scheffer, Secrétaire général de l'OTAN

Le comité de direction de Bilderberg ne lui avait-il pas signalé que l'OTAN avait changé chef de la direction ? Du moins, selon le site web de l'OTAN elle-même : http://andersfogh.info/ . Quelle peut bien être la raison pour que le groupe Bilderberg se comporte comme si le Néerlandais de Hoop Scheffer menait toujours la barque?

USA (Etats-Unis), John M. Keane, Senior Partner de chez SCP Partners, GENERAL RETRAITE DE L'US ARMY

Un Bilderberger disponible : John M. Keane, ancien général, et à présent devenu un vautour financier

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

BILDERBERG 2010 : ARTICLE NORVEGIEN : PARTIE 9 !

Message  Admin le Lun 7 Juin 2010 - 15:20

BILDERBERG 2010 : UN ARTICLE NORVEGIEN ANNONCE LA LISTE DES PARTICIPANTS A L’AVANCE, AINSI QUE LES POSSIBLES SUJETS DE DISCUSSION !!! - PARTIE 9


Chers amis,


Voici la seconde et dernière partie de la liste toujours PROVISOIRE des participants supposés à Bilderberg 2010.

J'espère pouvoir vous communiquer la liste officielle d'ici 1 à 3 semaines...

Nous retrouverons dans cette dernières partie de la liste des universitaires prostitués etr accros au pouvoir, des représentants de think tanks pourris, des membres de familles royales malfaisantes, etc. Twisted Evil

Certaines de ces personnes, comme cela l'est signalé, ont du sang sur les mains, sont responsables de la suppression des libertés individuelles et de l'espionnage des citoyens. Twisted Evil Mad

Vous remarquerez que les chemtrails, OGM, vaccins ainsi que la RFID surgissent dans cette seconde partie ! Surprised Exclamation

La liste de salopards, ci-dessous...

BONNE REVOLUTION... OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://www.nyhetsspeilet.no/2010/05/alt-om-arets-bilderbergm%C3%B8te/


TOUT SUR LA CONFERENCE BILDERBERG DE CETTE ANNEE ! - PARTIE 9


BILDERBERG 2010 : LISTE (PROVISOIRE ET A VERIFIER APRES LA REUNION) DES PARTICIPANTS - 2e ET DERNIERE PARTIE !


SECTEUR DE L'ENERGIE (8 participants)

DNK (Danemark), Anders Eldrup, président de DONG Energy A/S



« M. Muhammad » - Anders Eldrup, marié à Merete Eldrup, PDG du groupe Jyllandsposten. Les caricatures de Mahomet publiées par le Jyllandsposten en 2005 étaient une provocation commandée par Bilderberg ! L'intention était sans doute d’obtenir une meilleure acceptation de la guerre dans l'Asie musulmane.

DNK (Danemark), Thomas Thune Andersen, partenaire et CEO, de Maersk Oil

ESP (Espagne), José Manuel Entrecanales, Président d’Acciona

GBR (Grande-Bretagne), John Kerr, membre de la Chambre des Lords, vice-président de Royal Dutch Shell plc

FIN (Finlande), Jorma Ollila, président de Royal Dutch Shell plc

NLD (Pays-Bas), Jeroen van der Veer, chef de la direction de Royal Dutch Shell plc

INT (International), Nobuo Tanaka, Directeur exécutif de l'AIE (Agence internationale de l'énergie ou IEA pour International Energy Agency, en anglais)

BEL (Belgique), Etienne F. Davignon, vice-président de Suez Tractebel, président d'honneur des réunions Bilderberg


SECTEUR PHARMACEUTIQUE, ALIMENTAIRE ET DES BOISSONS (5 participants)

Qui contrôle le pétrole, a le pouvoir sur les pays. Qui contrôle la nourriture, contrôle la population.
Henry Kissinger, Bilderberger et membre des Chevaliers de l’Ordre de Malte


GBR (Grande-Bretagne), J. Martin Taylor Président de Syngenta International AG


Le CEO de Syngenta, Martin Taylor : un Bilderberg avec du sang sur les mains. N'aurait-il pas dû être arrêté par la police lors de la réunion Bilderberg et être accusé lors d’un le procès pour avoir tué des travailleurs agricoles au Brésil dans le cadre de son impérialisme mortel pour les OGM ?

Alors que l'agriculture argentine avait été inondée par les cultures d'OGM après que le pays soit devenu le concurrent de la mafia financière internationale il y a une décennie, le Brésil voisin avait largement réussi à rester sans OGM, surtout grâce à ses travailleurs de la terre bien informés et impliqués. Mais ces dernières années, le géant de la chimie agricole Syngenta est arrivé avec sa propre exploitation et avec des bandits armés de mitrailleuses dans le style paramilitaire afin de forcer l'introduction de cultures OGM dans le sol brésilien :

"Un groupe de 150 agriculteurs qui étaient liés à l’Union des travailleurs agricoles Via Campesina (cf. http://viacampesina.org/en/ ) occupa l’un des sites de Syngenta destiné aux essais d'OGM au Brésil en octobre 2007, et voulait en faire un centre sans OGM pour l'agriculture biologique. Syngenta répondit par des milices armées, ce qui entraîna qu’un travailleur agricole, père de trois enfants, fut tué, et que six autres furent blessés. Ceci est divulgué dans un communiqué de presse provenant de Via Campesina". Voir
http://persianoad.wordpress.com/2007/10/25/ifoam-condemns-violent-actions-against-brazilian-farmers-for-protesting-gmo/ .


CHE (Suisse), Daniel L. Vasella, président directeur général de Novartis AG

GRC (Grèce), George A. David, président de Coca Cola Hellenic Bottling Co. (HBC) SA

USA (Etats-Unis), Muhtar Kent, président et président-directeur général de The Coca-Cola Company

USA (Etats-Unis), Josette Sheeran, directrice exécutive du UN World Food Programme (Programme alimentaire mondial des Nations Unies).


GRANDE INDUSTRIE (8 participants)

ITA (Italie), John Elkann, président d’Exor SpA, vice-président de Fiat SpA

DEU (Allemagne), Thomas Enders, CEO d'Airbus SAS

TUR (Turquie) Mustafa V. Koç, Président de Koç Holding AS

USA (Etats-Unis), Klaus Kleinfeld, président et directeur général d’Alcoa Inc.

Alcoa est le premier producteur mondial d'aluminium primaire, d'aluminium fabriqué et d'alumine, et est active dans tous les principaux aspects de l'industrie de l'aluminium.

GRC (Grèce), Ulysse Kyriacopoulos, président et membre du conseil d’administration des filiales du Groupe S&B (minéraux industriels)

GRC (Grèce), Dimitris Papalexopoulos, directeur général de Titan Cement Co. SA

TUR (Turquie), Agah Ugur, chef de la direction de Borusan Holding (cf. http://www.borusan.com.tr/en-us/Investor/Corporate/Pages/Corporate.aspx )

NLD (Pays-Bas), Hans Wijers, président d’AkzoNobel NV


NATIONS UNIES, CONTRÔLE ET DROIT (4 participants)

INT (International), Pascal Lamy, Directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC)

FR (France), Nicolas Baverez, partenaire chez Gibson, Dunn & Crutchs, LLP (cf. http://www.gibsondunn.com/Lawyers/nbaverez )

NLD (Pays-Bas), Ernst M.H. Hirsch Ballin, ministre de la Justice

GBR (Grande-Bretagne), Peter Mandelson, secrétaire d'État pour la réforme des affaires, de l’enterprise & des régulations (Secretary of State for Business, Enterprise & Regulatory Reform)


SURVEILLANCE (6 délégués)

USA (Etats-Unis), Keith B. Alexander, Directeur de la National Security Agency (Agence de sécurité nationale ou NSA)


Le Directeur de la NSA, Keith Alexander : il possède une autorisation au niveau de la sécurité qui est beaucoup plus élevée que celle du président des États-Unis. Cette photo montre l'ancien président américain Bush lors d'une rare visite à la NSA, un des sanctuaires des plus grands secrets. Alexander est situé entre Cheney et Bush.

NOR (Norvège), Jon Frederick Baksaas, président et chef de la direction de Telenor Group.

La NSA et Telenor ont mené une coopération sur la surveillance illégale de citoyens norvégiens et étrangers à travers le Projet Echelon. Ceci est notamment décrit comme suit :

"Après le 11 septembre, la NSA (National Security Agency), la PST et Telenor ont presque eu carte blanche pour bloquer, contrôler et éliminer les communications indésirables. Si nous acceptons cette restriction forte sur nos libertés personnelles, ne favorisons-nous pas, simultanément, les grandes sociétés mondiales américaines ?

Les moutons norvégiens – Le rôle de la Norvège dans collaboration avec le projet Echelon

Il semble que l'ensemble du monde des médias norvégiens a été muselé et a eu peur de laisser connaître la vérité au peuple norvégien selon laquelle que tous les utilisateurs de l’Internet norvégien sont surveillés de près. L'Internet est aujourd'hui un outil de gestion ÉCONOMIQUE, FINANCIER ET POLITIQUE mondial pour l’appareil du pouvoir.

La Norvège a été le principal membre du " Club Echelon" depuis plus de 12 ans.
La Norvège a été un membre régulier du Club Echelon depuis longtemps. La Norvège a toujours été un instrument docile de la NSA (National Security Agency - USA) et du renseignement américain depuis que nous sommes entrés dans l'OTAN. Non seulement cela, mais nous y sommes comptés parmi les principaux acteurs ainsi que les États-Unis, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Là-bas, les cadres de haut rang au sein de l'intelligence nous appellent les "moutons norvégiens", et ce de façon justifiée.

A mesure que cette affaire était couverte par les médias, jusqu’à présent, ils l’ont placée dans la même classe. Naïf et stupide, et loin d'être critique et analytique sur le rôle de la Norvège. " Lire la suite ici : http://debatt.aftenposten.no/item.php?GroupID=1&ThreadID=597 .

Pour davantage d'informations mises à jour sur Echelon et la NSA, rendez-vous, par exemple, sur NSA Watch : http://www.nsawatch.org/ .

La NSA effectue également une sélection minutieuse des participants à Bilderberg, et quelques-uns sont choisis sur un grand nombre de candidats potentiels. Les candidats sont formellement approuvés par Bilderberg, mais en pratique, plus de 90% des gens qui sont approuvés en tant que novices à Bilderberg sont des personnes que la NSA suggère. Un des critères considéré comme une des faiblesses de caractère qui provoquent la chute d’une personne dans la secte Bilderberg, sans intégrité personnelle ni d’objections d’aucune espèce.

ITA (Italie), Franco Bernabè, chef de la direction de Telecom Italia SpA

CHE (Suisse), Christoph Blocher, ancien conseiller de la Suisse; ancien président et directeur général du Groupe EMS

DEU (Allemagne), Peter Löscher, chef de la direction de Siemens AG

SIEMENS EST L'UN DES LEADERS MONDIAUX DANS LA TECHNOLOGIE RFID, ET POSSEDE DES CONTRATS AVEC LA DEFENSE NORVEGIENNE ET LES HOPITAUX NORVEGIENS. Comme on le sait, la RFID peut être utilisée pour beaucoup de choses, et pour certaines de ces choses au moins, Siemens a parcouru un long chemin (cf. https://www.cee.siemens.com/web/at/en/industry/ia_dt/produkte-loesungen/market-specific-solutions/RFID/Pages/Default.aspx ).

USA (Etats-Unis), Craig J. Mundi, chef de la recherche et directeur de la stratégie chez Microsoft Corporation

Le système d'exploitation Windows Vista a été développé en partie à des fins d'espionnage, et son successeur Win7 se concentre grandement sur le contrôle de la région. Voici les expériences liées à la surveillance par le biais de Microsoft, via le commentateur régulier de Nyhetsspeilets, Smurfen :

« Microsoft et Bill Gates arrivent à présent avec Windows 7, et il (Windows 7) trahit gratuitement tout le monde pendant une année .... acheter Vista ou Windows XP coûte, dans la gamme des plus de 1500, mais Windows 7 possède un tout nouveau coût de quelques centaines (d’euros) avec mise à niveau… Une chose à laquelle je pensais était de pirater et d’installer Windows XP, Windows Vista et Windows 7 sur 3 disques durs différents sur votre PC, puis d’installer Peergardien sur les 3 ; sur Vista et Windows XP, tout était normal, mais sur Windows 7, ensuite, j'ai essayé de faire du hacking et d'obtenir les IP de toutes sortes d'agences gouvernementales qui tentent et qui accèdent au PC en permanence... davantage d'attaques par minute ».

Est-ce que Baksaas, de chez Telenor, fera des suggestions lors de la réunion sur la façon dont Telenor peut contribuer à un suivi plus efficace des PC à domicile en Norvège et dans le monde ? Quelque chose poussera probablement le désir de Baksaas de contribuer à montrer qu'il mérite sa place dans les cercles les plus intimes du pouvoir ...


THINK TANKS (9 participants)

ITA (Italie), Tommaso Padoa-Schioppa, ministre des Finances, président de Notre Europe
Notre Europe est un think tank (groupe de réflexion) indépendant consacré à l'intégration européenne. Sous la direction de Jacques Delors, qui a créé Notre Europe en 1996.

USA (Etats-Unis), Richard N. Perle, Fellow resident (compagnon résident) de l’American Enterprise Institute for Public Policy Research (Institut Américain d’Entreprise pour la Politique Publique de Recherches)

INT (International), Jean Pisani-Ferry, directeur de Bruegel (cf. http://www.bruegel.org/ )

Bruegel est un think tank basé à Bruxelles, et qui contribue à la qualité de la prise de décisions politiques concernant l’économie en Europe. Basé sur un modèle qui équilibre les apports publics et privés dans la gouvernance et le financement, il a l’intention d’amener une nouvelle intonation à la voix de l’Europe ...

ITA (Italie), Romano Prodi, président de la Foundation for World Wide Cooperation (fondation pour la coopération mondiale)

USA (Etats-Unis), Barnett R. Rubin, Directeur des études et Senior Fellow, pour le Center for International Cooperation (Centre pour la coopération internationale), Université de New York

INT (International), Bjorn Stigson, du World Business Council for Sustainable Development (Conseil mondial des entreprises pour le développement durable)

USA (Etats-Unis), Henry R. Kravis Etats-Unis, du Hudson Institute Inc.


Bilderberg en tant que « bal des prédateurs » - les vautours financiers de la grand messe. Cette photo montre le "prédateur" Henry Kravis.


GRC (Grèce), Yannis Stournaras, directeur des recherches pour la Foundation for Economic and Industrial Research (IOBE – Fondation pour les recherches économiques et industrielles)

GRC (Grèce), Loukas Tsoukalis, président de la Hellenic Foundation for European and Foreign Policy (ELIAMEP - Fondation hellénique pour la politique européenne et étrangère)

USA (Etats-Unis), Paul Wolfowitz, Visiting Scholar (« chercheur invité »), de l’American Enterprise Institute for Public Policy Research (Institut américain des entreprises pour la recherche en politiques publiques)


UNIVERSITAIRES (7 participants)

USA (Etats-Unis), Nicholas N. Eberstadt, Henry Wendt Scholar en économie politique, de l'American Enterprise Institute for Public Policy Research (Institut américain des entreprises pour la recherche en politiques publiques)

USA (Etats-Unis), Niall Laurence A. Tisch Ferguson, professeur d'histoire à l’Université Harvard

NLD (Pays-Bas), Victor Halberstadt, professeur d'économie à l’Université de Leiden, ancien secrétaire général honoraire des réunions Bilderberg

ITA (Italie), Mario Monti, président, Universitas Commerciale Luigi Bocconi

CAN (Canada), Heather Munroe-Blum, directrice et vice-chancelière de l’Université McGill

CAN (Canada), Indira V. Samarasekera, présidente et vice-chancelière de l’Université de l'Alberta

NLD (Pays-Bas), Victor Halberstadt, professeur d'économie à l’Université de Leiden, ancien secrétaire général honoraire des réunions Bilderberg



PARTICIPANTS SANS PORTEFEUILLE (5 participants)

USA (Etats-Unis), David Moulds, président de la Chase Manhattan Bank de Rockefeller

CAN (Canada), Frank McKenna, ancien ambassadeur aux États-Unis

FR (France), Thierry de Montbrial, Président de l'Institut français des relations internationales (IFRI)

NOR (Norvège), Egil Myklebust, ancien président du conseil d'administration de Norsk Hydro ASA

NOR (Norvège),Eivind Reiten, président et chef de la direction de Norsk Hydro ASA

Eivind Reiten n'est plus le CEO, à savoir, chef de la direction de Norsk Hydro. Reiten a-t-il oublié de déposer de présenter son CV mis à jour au comité de gestion du Bilderberg ? Dans le cas contraire, la raison principale de la participation des 2 membres sans portefeuille à Bilderberg, Myklebust et Reiten, est qu’ils ont tous des cadres supérieurs dans ce qui fut autrefois un fleuron de la fière industrie norvégienne, Norwegian Hydro.

Norwegian Hydro est à présent réduite à produire des poudres d'aluminium pour leur utilisation dans les chemtrails et les vaccins, ainsi que dans certains buts industriels. Est-ce que le reste de la Norwegian Hydro a été restructuré en conformité avec les orientations de Bilderberg ? C'est difficile à dire, mais il est un peu étrange qu’Egil Myklebust, qui était à la tête d'un empire jadis composé de pétrole, d'engrais et d’aluminium, se soit lourdement investi dans la fabrique de chocolat Freia... qui, d’ailleurs, fut vendue à des intérêts mondiaux peu après, après que beaucoup de conditions d'octroi de licences furent rompues sans que ce cher Myklebust utilise une partie de son pouvoir de Bilderberger pour réunir les acheteurs d’actions Freia ; il les vendit afin de suivre la loi norvégienne ...


FAMILLES ROYALES (3 délégués)

ESP, Sa Majesté Sophia, Reine d'Espagne
NLD, Sa Majesté Beatrix, Reine des Pays-Bas
BEL, Son Altesse Royale Philippe, prince de Belgique



Deux reines et un prince: l’alibi royal de Bilderberg. En outre, le roi Harald de Norvège a assisté à la réunion Bilderberg en 1984, alors qu'il était encore prince héritier.


TRANSPORTS EN COMMUN (1 participant)

CAN, J. Robert S. Prichard, président et directeur général de Metrolinx



Bilderberg dans la quatrième dimension

Bilderberg est une pieuvre du pouvoir, et ce que l’on voit ne peut être considéré que comme la pointe de l'iceberg. De quoi Bilderberg est-il vraiment fait de et dans quelle mesure Bilderberg peut-il être considéré comme une menace réelle pour la bonne vie sur Terre?

News Diary creuse ici quelques puits profonds dans le territoire inconnu de Bilderberg: Bilderberg dans la quatrième dimension !

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

BILDERBERG 2010 : ARTICLE NORVEGIEN : PARTIE 10 !

Message  Admin le Mar 8 Juin 2010 - 13:24

BILDERBERG 2010 : UN ARTICLE NORVEGIEN ANNONCE LA LISTE DES PARTICIPANTS A L’AVANCE, AINSI QUE LES POSSIBLES SUJETS DE DISCUSSION !!! - PARTIE 10



Chers amis,


Voici la suite de la traduction de cet article norvégien sur Bilderberg, et qui touche tout doucement à sa fin. Wink


On y constate 3 choses :

1) La façon dont les mass médias se font facilement corrompre (lorsque l'on place un PDG vendu au nouvel ordre mondial, par exemple) et obéissent à la loi du silence Mad

2) Le groupe Bilderberg possède des pratiques qui s'aparentent à la MAFIA. C'est donc un groupe de pouvoir mondial MAFIEUX ! Twisted Evil Surprised Exclamation

3) Last but not least, on pose une question très intéressante (mais à laquelle personne ne semble avoir de réponse pour l'instant) : se pourrait-il que les Bilderbergers soient des pantins, des "candidats mandchous" contrôlés mentalement via des armes psychotroniques (contrôlés par les militaires, par exemple) ? Shocked Question


Je vous laisse découvrir la traduction , ci-dessous...

BONNE REVOLUTION... OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://www.nyhetsspeilet.no/2010/05/alt-om-arets-bilderbergm%C3%B8te/


TOUT SUR LA CONFERENCE BILDERBERG DE CETTE ANNEE ! - PARTIE 10



Bilderberg en tant que mafia : Cosa Nostra et Omerta


Dans la théorie des organisations traitant du modèle du syndicat de gangsters, un monopole ou un oligopole (un quasi-monopole) est maintenu par la force ou par la menace de violence. La mafia est le syndicat de gangsters le plus connu. Les concepts clés dans la culture de la mafia sont la Cosa Nostra (italien, qui signifie « notre préoccupation »), c'est-à-dire que ce que le groupe fait est une chose que les membres de ce groupe estiment que les étrangers ne peuvent pas savoir. La pratique de l'Omerta signifie un silence absolu en dehors des affaires internes du Groupe.

À LA LUMIERE DU FAIT QUE LA COSA NOSTRA ET DE L’OMERTA SONT TOUTES DEUX PRATIQUEES PAR LES MEMBRES DU GROUPE BILDERBERG EN DEHORS DU MONDE PUBLIC, ET QU'UNE GRANDE PARTIE DES MEMBRES SONT DES VAUTOURS FINANCIERS ET DES BANKSTERS (GANGSTERS BANCAIRES), IL Y A UN MODELE QUI LAISSE SUPPOSER QUE BILDERBERG EST UNE MAFIA.

Henry Kissinger a été un pionnier dans L'UTILISATION DU CONTROLE DE L'APPAREIL D'ETAT EN TANT QUE PLATE-FORME QUASI-PARFAITE DE L'EXERCICE DES ACTIVITES CRIMINELLES A GRANDE ECHELLE. Puisque Henry Kissinger lui-même a dit « Ce qui est illégal, nous le faisons immédiatement, ce qui est non-constitutionnel nous prend un peu plus de temps ».

Une histoire norvégienne liée à Bilderberg en l’an 2003 donne un indice de la pratique par laquelle les Bilderberg créent le silence concernant les affaires internes du groupe.

Il se trouve que le journaliste du Dagens Næringslivs, Lars Madsen Backe, eut vent au printemps 2003 que la réunion de Bilderberg se tiendrait à Versailles, en France. Il appela ensuite le Bilderberg Egil Myklebust, et la conversation suivante eut lieu :

- Serez-vous à la conférence Bilderberg de cette année?
- Oui ... Je le serai.
- Où cela se passe-t-il cette année?
- Je ne peux pas le dire. (Omerta)
- Quand cela se déroulera-t-il? »
- Je ne peux pas le dire. (Omerta)
- Est-il vrai que c’est à Versailles, du 15 au 18 mai ?
- Je ne peux et ne dirai rien concernant Bilderberg. Parce qu’alors, je romprais une promesse. (Cosa Nostra / Omerta)

Lars Backe Madsen n'eut pas besoin de davantage d'informations sur la de Myklebust. Il prit un photographe avec lui et descendit en France et se trouvaient sur les lieux, en dehors de la salle de réunion, dans le parc du château de Versailles, quand les Bilderberg apparurent. Le résultat fut un excellent article sur Bilderberg :


La réunion des Bilderberg fait la une du Dagens Næringsliv d'aujourd'hui, en mai 2003 ! Une réussite dans l'histoire de la presse norvégienne.


C'était l’époque où ce Dagens Næringsliv agissait comme un journal superbe avec courage et des antennes journalistiques, et était certain de ce qu'il devait et ne devait pas écrire. CE QU’IL S'EST PASSE DEPUIS 2003 - LA COUVERTURE DE LA REUNION BILDERBERG -, C'EST QUE CE MEME JOURNAL S’EST RETROUVE AVEC UN REDACTEUR EN CHEF ET CHEF DE LA DIRECTION. CE CHEF, AMUND DJUVE, SEMBLE AVOIR ETE SANS DOUTE UN REDACTEUR OCCIDENTAL QUI PRATIQUA LE SILENCE TABOU CONCERNANT BILDERBERG. À la question directe du Nyhetsspeilet demandant s'il avait subi des pressions visant à faire silence sur Bilderberg, le rédacteur Djuve a répondu "Bien sûr que non", et que la cause du SILENCE DE 7 ANS CONCERNANT BILDERBERG était que « le journal A DONNE LA PRIORITE A D'AUTRES QUESTIONS ». Ce cher Djuve n'a guère perdu son désir de vendre davantage de journaux, et un nez journalistique sûr sera désormais en mesure de sentir que l'intérêt public pour des faits solides sur les Bilderberg est plus grand que jamais.


Le rédacteur du Dagens Næringsliv, Amund Djuve, et Bilderberg : du lion rugissant à la « silencieuse Birgitte ». Pourquoi les journalistes norvégiens et les éditeurs de masse gardent-ils le silence sur le pouvoir mafieux de Bilderberg, alors qu’ils claironnaient qu'aucun pays n'a davantage de liberté de presse que la Norvège ?



Bilderberg en tant qu’élément dans les structures mondiales de pouvoir caché


Le groupe Bilderberg se compose d'un comité de direction de 39 personnes, qui ne peuvent pas être sélectionnées. Elles sont le noyau interne du groupe, et les décideurs.

Leur tâche consistera à transférer les idées des personnes invitées sur une base annuelle. Les membres annuels sont différents chaque année, ainsi que l'emplacement des réunions, et ils sont invités par ce Comité directeur. LE VERITABLE BUT DE LA REUNION EST D'ACCELERER LA MISE EN ŒUVRE DES OBJECTIFS DU NWO / NEW WORLD ORDER /NOM/ NOUVEL ORDRE MONDIAL / GOUVERNEMENT UNIQUE MONDIAL. Voir http://www.returnofthenephilim.com/BildebergGroup.html .

Peu de temps après avoir été assermenté en tant que président américain, John F. Kennedy a prononcé un discours aux journalistes des Etats-Unis, où il a demandé de l'aide afin d’exposer un « complot monstre » :

"Nous faisons face dans le monde à une CONSPIRATION MONOLITHIQUE ET IMPITOYABLE QUI UTILISE PRINCIPALEMENT DES MOYENS SECRETS POUR ETENDRE SA SPHERE D'INFLUENCE, BASEE SUR L'INFILTRATION PLUTOT QUE SUR L'INVASION, SUR LA SUBVERSION AU LIEU DES ELECTIONS, SUR L'INTIMIDATION AU LIEU DU LIBRE CHOIX, SUR LES GUERILLAS LA NUIT PLUTOT QUE SUR DES ARMEES LE JOUR. C'est un système qui utilise d'énormes ressources humaines et matérielles dans la construction d'une machine très unie et très efficace et qui COMBINE LES ACTIVITES MILITAIRES, DIPLOMATIQUES, DE RENSEIGNEMENT, ECONOMIQUES, SCIENTIFIQUES ET POLITIQUES.

Les préparatifs sont dissimulés, pas publiés. Ses erreurs sont enterrées, et non annoncées. Ses dissidents sont réduits au silence, et on ne fait pas leur éloge. Aucune dépense n'est remise en question, aucune rumeur n’est imprimée, aucun secret n'est révélé". Voir http://www.jfklibrary.org/Historical+Resources/Archives/Reference+Desk/Speeches/JFK/003POF03NewspaperPublishers04271961.htm .

Kennedy a prononcé ce discours en 1961, seulement 7 ans après que Bilderberg ait été créé. Kennedy devait avoir connaissance d’une certaine structure de la force cachée à l'esprit lorsqu’il a prononcé ce discours. Une possibilité est que Bilderberg ait été un élément important dans le réseau plus large de puissance cachée après l’époque de Kennedy. La Bilderbergologie aurait dû se concentrer davantage sur le fait de savoir de qui les doyens de Bilderberg, Kissinger et Rockefeller, recevaient leurs ordres, et que ceux-ci sont effectués avec l'aide de Bilderberg.



Contrôle de l’esprit et psychotronique


UNE QUESTION IMPORTANTE DANS LA BILDERBERGOLOGIE EST DE SAVOIR COMMENT LE FORT CONSENSUS A L'INTERIEUR ET LE SILENCE COMPLET AU NIVEAU DU MONDE EXTERIEUR SONT ATTEINTS. Ouvertement et à l'extérieur, les Bilderbergers n’ont jamais déclaré que de façon générale ce sur quoi la réunion porte, et ce ne sont jamais des thèmes faciles. Les gens obtiennent des informations sur des sujets précis qui ont fuité, puisque le contenu du discours de Rockefeller en 1991 et les projets prévoyant de faire fusionner les États-Unis et le Canada, a été donné de façon anonyme.

UNE EXPLICATION POSSIBLE EST CE QU'ON APPELLE LE « MIND CONTROL » (CONTROLE DE L'ESPRIT). CE SONT LES METHODES BIEN DEVELOPPEES POUR CONTROLER LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS ET POUR METTRE EN PLACE DE LA « PROGRAMMATION MENTALE ». La technologie pour ceci a été développée en secret depuis la seconde guerre mondiale, et EST ACTUELLEMENT EN COURS D'UTILISATION PAR L'ARMEE AMERICAINE ET LES RENSEIGNEMENTS. C'EST CE QU'ON APPELLE LA TECHNOLOGIE PSYCHOTRONIQUE ("psychotronics", en anglais), ET L'UTILISATION ACTUELLE DE CECI EST GARDEE SECRETE, ET DONC CECI EST CLASSIFIE COMME ETANT UN SECRET MILITAIRE.

SE POURRAIT-IL QUE LES PARTICIPANTS A BILDERBERG SE FASSENT LAVER LE CERVEAU AFIN DE GARDER LE SILENCE ET UNE OBEISSANCE AVEUGLE EN UTILISANT LA TECHNOLOGIE PSYCHOTRONIQUE ? Ce n'est pas seulement théorique, mais aussi pratique. Avant chaque réunion Bilderberg, les locaux de l’hôtel sont fermés, et chaque chambre et chaque recoin est vérifié par le personnel de sécurité. Cela donne au « personnel de sécurité » choisi l’option d'installer des équipements de contrôle psychotronique de l'esprit non seulement dans les salles de réunion, mais aussi dans les chambres des participants individuels. LA TECHNOLOGIE EXISTE, IL EST POSSIBLE D’OUVRIR UNE « BACKDOOR » (UNE « PORTE ARRIERE ») DANS LE CONSCIENT OU LE SUBCONSCIENT DE L'INDIVIDU PENDANT SON SOMMEIL, ET D’IMPLANTER DES INFOS ET DIVERSES INFLUENCES QUI AGISSENT et sont tellement avancées qu'elles font s’estomper la science-fiction.

Voici une citation provenant d'un document militaire et qui indique qu’afin de passer sous le couvercle supérieur (de la conscience) d’une personne choisie, avoir "une cible" est une priorité pour la technologie psychotronique :

« Le système d'acquisition de cibles fournit aux décideurs la CAPACITE DE DETECTER DES CHANGEMENTS DANS LES VALEURS PERSONNELLES D'UN ADVERSAIRE.

LES CHANGEMENTS DANS LES EMOTIONS, LES PENSEES OU LES CADRES DE REFERENCE D'UN LEADER SONT INTERESSANTS POUR CE SYSTEME D’ATTAQUE STRATEGIQUE. Les techniques QUI SE PLACENT DANS LA « TETE » D'UN ADVERSAIRE afin d’obtenir de précieuses informations nécessitent une avancée révolutionnaire. Trouver des méthodes plausibles pour accomplir cette tâche est le point central du document « Information Attack ». » Voir http://csat.au.af.mil/2025/volume3/vol3ch06.pdf .

Pour plus d'informations à propos des armes psychotroniques, voir par exemple ici : http://www.bibliotecapleyades.net/ciencia/ciencia_psychotronicweapons10.htm
(Cet article n'est pas nouveau. La technologie s’est considérablement développée par rapport à ce qui est décrit dans cet article).

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

BILDERBERG 2010 : ARTICLE NORVEGIEN : PARTIE 11 (FIN) !

Message  Admin le Ven 11 Juin 2010 - 17:16

BILDERBERG 2010 : UN ARTICLE NORVEGIEN ANNONCE LA LISTE DES PARTICIPANTS A L’AVANCE, AINSI QUE LES POSSIBLES SUJETS DE DISCUSSION !!! - PARTIE 11 (FIN)



Chers amis,


Avec cette 11e partie, je termine le travail éreintant de traduction de cet article norvégien de 30 ou 40 pages.

Cette ultime partie nous présente Bilderberg comme étant - à juste titre - une SECTE. Twisted Evil Et j'ajouterai : une secte TOTALITAIRE et diabolique de puissants corrompus et de traîtres. Mad

Lisez attentivement ce qui suit.

A présent, nous avons absolument besoin de la liste officielle des participants à Bilderberg 2010, qui peut être demandée en envoyant un fax à la Maja Bank, au Pays-Bas. Exclamation Alors seulement pourrons-nous tirer des conclusions quant aux thématiques et objectifs probables de ce qui a été discuté lors de cette réunion de vautours... Wink

L'article, ci-dessous...

BONNE REVOLUTION... OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.






Source : http://www.nyhetsspeilet.no/2010/05/alt-om-arets-bilderbergm%C3%B8te/



TOUT SUR LA CONFERENCE BILDERBERG DE CETTE ANNEE ! - PARTIE 10



Bilderberg en tant que secte


L'IMPORTANCE DU JESUITE JOSEPH RETINGER, L'UN DES DEUX FONDATEURS DE BILDERBERG, NE DOIT EN AUCUN CAS ETRE SOUS-ESTIMEE. Les Jésuites sont les « champions du monde » du travail sans fantaisie, comme par exemple dans le domaine de l'énergie aux États-Unis. Les « hommes de paille » judéo-sionistes ont poussé en avant les chiffres de la finance et de la politique, TANDIS QUE LES JESUITES SONT LES CRIMINELS EN MAITRE QUI CONTROLENT TOUT EN COULISSE. UN DES NOMBREUX EXEMPLES DE CECI EST LE GEANT FINANCIER D'AUJOURD'HUI, GOLDMAN SACHS. Goldman Sachs est associée à d’intelligents courtiers juifs et à des architectes de la finance, tandis que SES PARENTS REELS, LES JESUITES, constituent une puissante secte notoire et aiment se faire passer pour des prêtres et des moines pieux.

LES JESUITES, HISTORIQUEMENT, ONT TOUJOURS MENE LA CONSTRUCTION DE SECTES. L'EXEMPLE LE PLUS FRAPPANT DE CECI FUT LA SECTE SS NAZIE, DONT LE FONDATEUR DE BILDERBERG, LE PRINCE BERNHARD DES PAYS-BAS, FAISAIT PARTIE, COMME NOUS L’AVONS DEJA MENTIONNE.

Une secte est caractérisée par un haut degré d'identification avec les valeurs de cette secte, et les menaces sont à peine nécessaires pour assurer le respect, à savoir, l'obéissance, c’est-à-dire que le culte des valeurs est respecté pleinement, ET EST TOTALEMENT INDEPENDANT DU RESTE DES NORMES MORALES DE LA SOCIETE. La SS était une invocation du démon utilisée par ceux qui "truquaient les rituels", c'est-à-dire que la SS était une secte satanique. Bien sûr, les officiers de grade inférieur ne savaient rien de ceci, ils se faisaient simplement laver le cerveau afin de croire en la valeur de leur mission historique pour aider à assurer le millénaire nazi. Les SS avaient le siège de leur secte qui se trouvait au château Wewelsberg, en dehors de Paderborn, en Westphalie, château qui était décoré de symboles occultes.

LES DEUX BILDERBERGERS, DAVID "LE DIABLE" ROCKEFELLER ET HENRY "BAD BOY" KISSINGER SONT DES SATANISTES CONFIRMES, ET FONT PARTIE DES MEMBRES DE LA SECTE OCCULTE DE BOHEMIAN Grove (cf. http://www.theforbiddenknowledge.com/hardtruth/bohemian_grove.htm ).


Deux hommes âgés et malfaisants en smoking et possédant une grande expérience occulte : le « Bad Boy » (mauvais garçon) Henry Kissinger, et David "le diable" Rockefeller. D'où la magie vient-elle ? Et pourquoi ces pèlerinages des dirigeants occidentaux à la réunion Bilderberg, d’année en année ?


La franc-maçonnerie est un exemple d'une secte qui fonctionne bien. Tous les rituels « bénis » maçonniques, qui sont approuvés par le Vatican, donnent aux jésuites un accès de première main à diverses informations sur les éléments porteurs de la secte. La franc-maçonnerie se caractérise par un accès à l'information sur base du « besoin de savoir », où chaque « mur » qui permet de s’élever dans les rangs et la connaissance ne sera qu’un obstacle qui permettra à l’individu de continuer à être à l'aise et de rester membre. Ceci implique que la connaissance des éléments occultes de la franc-maçonnerie (invocation de démons par des rituels, etc.), LES OBJECTIFS de la maçonnerie ET LA COUCHE SUPERIEURE REELLE de la franc-maçonnerie DEMEURENT INCONNUS DES MEMBRES francs-maçons INDIVIDUELS, peu importe à quel point ces individus peuvent se considérer comme étant « éclairés » dans leur quête pour des vérités maçonniques toujours plus élevées.

Se pourrait-il que quelque chose de semblable soit valable pour Bilderberg ? Qui est réellement au plus haut niveau de commande et qui instruit les Bilderbergers ? Il est probablement possible d’assister à un ensemble de réunions de Bilderberg sans se douter qu'il y a quelque chose de plus derrière celles-ci. Les Norvégiens sont naïfs, tel que cela apparaît dans la citation du projet Echelon, et la principale caractéristique des Norvégiens, y compris des Norvégiens ayant du pouvoir, est qu’ils sont « éclairés » par des étrangers.

SUR BASE DE CE QUI EST MAINTENANT CONNU DES PLUS DE 50 ANS D'HISTOIRE DU GROUPE, UNE BONNE HYPOTHESE DE TRAVAIL CONSISTE A SUPPOSER QUE BILDERBERG EST UNE SECTE. Il s'agira principalement d'aider les membres de la secte à considérer que LEUR LOYAUTE ENVERS BILDERBERG - CONSCIEMMENT ET INCONSCIEMMENT - EST PLUS IMPORTANTE QUE TOUT LE RESTE, Y COMPRIS QUE LES ELECTEURS QUI LEUR ONT DONNE DES POSITIONS POLITIQUES QUI LEUR ONT PERMIS DE DEVENIR DES BILDERBERGERS, QUE LEUR PROPRE PAYS, QUE LEUR FAMILLE, QUE LEURS CONVICTIONS RELIGIEUSES, QUE LEURS ENFANTS, QUE L'AVENIR, etc.

Beaucoup de gens trouvent difficile de comprendre que L'AMPLEUR D'UNE AFFILIATION A UNE SECTE PEUT MODELER LE COMPORTEMENT, LES PENSEES ET LES SENTIMENTS D'UNE PERSONNE. Après la guerre, les atrocités des nazis - dont celles des SS n’étaient pas les moindres, en particulier les massacres de personnes innocentes - furent connues, et on avait de nombreuses difficultés à trouver des réponses à la question: "Comment pouvait-on être en mesure de commettre des actes aussi barbares ?"

Le noyau de cette secte est illustré par le fait que l'histoire a encore du mal à trouver un seul exemple d'un officier SS repentant. LES SS SE CONSIDERAIENT COMME L'ELITE, et s’ils avaient causé la mort d'autrui, ce n’était que pour confirmer qu'ils appartenaient à l'élite, à un petit nombre d’élus. Tout ce mystère devient plus facile à comprendre si le fait que la SS était une secte de création jésuite, peut être compris à fond.

Le Bilderberger Paul Wolfowitz, qui fut l'un des principaux architectes de l'occupation en Irak, a-t-il soupiré ne serait-ce qu’une seule fois dans le sens de signifier que « Je réalise maintenant qu'il était moralement et politiquement erroné de détruire l'Irak. Ce fut certainement une de mes mauvaises idées ... » ?

ET EN TANT QUE QUOI LES PARTICIPANTS A BILDERBERG DOIVENT-ILS SE CONSIDERER – SINON EN TANT QUE L'ELITE ?

L’occupation de l'Irak et l'Afghanistan est une question sur laquelle un nombre important de Bilderbergers, par la force des choses, devrait avoir une idée, y compris les chefs gouvernementaux, les commandants de l'OTAN et Henry Kissinger. On sait maintenant que plus d’1 million d'Irakiens ont été tués pendant l'occupation, la plupart étant des civils non armés. DAVID ROCKEFELLER LUI-MEME PARLE DE LA NECESSITE DE REDUIRE LE NOMBRE DE PERSONNES SUR TERRE, PAR EXEMPLE DANS CETTE VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=ClqUcScwnn8 . Comment cette déclaration de Rockefeller dans le clip vidéo est-elle interprétée, à la lumière du crime cité ci-dessus contre la population irakienne ?

Voici quelques situations qui pourraient s’être produites lors de la conférence de Bilderberg, mais qui n’ont jamais eu lieu :

A. Un nouveau venu à Bilderberg prend la parole et ose parler de l'ordre du jour :

« Mon père, qui est un fermier, dit qu'il a vu d’étranges rayures dans le ciel provenant d’un avion, et qui sont appelées des chemtrails. Il s'inquiète de la façon dont cela affecte la météo et les conditions de croissance, et je n'ai pas l'intention de quitter cette pièce avant que le commandant de l'OTAN ait dit à toutes les personnes présentes la vérité sur les chemtrails –est-ce que la flotte des avions secrets de l'OTAN et le Bilderberg ont mis le doigt dans le programme des chemtrails, oui ou non ? ».

B. Un Bilderberger américain, par exemple Henry Kravis, monte à la tribune, frappe du poing sur la table et dit :

« Je suis devenu conscient du fait que les tours du WTC dans mon pays ont été détruites le 11.09.2001 par des personnes ayant une autorisation de haute sécurité des Etats-Unis ! Les conséquences de ceci sont que toutes les troupes de l'OTAN devraient quitter l'Afghanistan, que nous payerons à ce pauvre pays une indemnité de guerre, et que nous qui sommes présents ici aujourd'hui devrions utiliser notre pouvoir collectif pour appréhender ceux qui sont responsables de cet acte de terrorisme. Est-ce qu’Henry Kissinger peut être livré à ces cinq agents de police locaux, qui mettront les menottes au terroriste Kissinger pour sa responsabilité dans les événements du 911 ? »

C. Un des jeunes Bilderbergers prend la parole pour dire quelques mots concernant le système monétaire actuel :

« N'est-ce pas de la fraude que les banques et les banques centrales qui sont présentes ici et possèdent le pouvoir de créer de l’argent à partir de rien, alors qu’elles vivent confortablement sur les intérêts, consomment plus lourdement sur nos fonds d'Etat ? Ne devrions-nous pas, nous qui sommes réunis ici en tant que personnes sages et bien intentionnées, envisager un système monétaire plus honnête - par exemple, un système sans intérêts ? Si quelqu'un doit être en mesure de réformer le système monétaire dans le monde, qui pourrait être dans une meilleure position pour le faire que nous les Bilderbergers, si nous décidons de faire un geste ensemble ? »

D. Un Bilderberger de la nation pacifique de Norvège, par exemple Egil Myklebust, ou Jens Stoltenberg, prend la parole et pose les questions suivantes :

"Pourquoi les troupes n’ont-elles pas toutes été retirées d'Irak dès qu'il est devenu clair que ce pays n'était pas en possession d'armes de destruction massive ? En tant que participant à la réunion de 2002, lorsque les projets pour la guerre se poursuivaient, je me sens co-responsable de la perte de plus d’1 million de vies humaines, et du fait que ce pays est en ruine et que son patrimoine culturel irremplaçable a été détruit. Ceux qui sont d'accord avec moi, pourraient-ils lever la main, de grâce ?"

E. Un politicien de Bilderberg est d'accord avec la déclaration de John F. Kennedy selon laquelle le secret est la racine de tant de mal, et il a l'intention de faire quelque chose :

« En tant que politicien élu, je me considérerai comme un traître face à mon propre pays si je ne peux pas dire à la presse tout ce que j'ai appris ici, lors de la réunion, quand je rentre à la maison. J'ai l’impression qu'il y a encore quelque chose que j’oublie.
Je prendrai avec moi une équipe de télévision afin de fouiller les archives au siège de Bilderberg, à La Haye. Je suppose que c'est en règle pour vous qui êtes ici présents - nous sommes tous des fans de l'ouverture, de la transparence et de la démocratie, et nous devrions mettre en pratique les valeurs pour lesquelles nous avons été élus, alors allons-y, et montrons le bon exemple. Les gens ont le droit de connaître la vérité sur Bilderberg ».

F. Un Bilderberg ayant un peu d’intégrité envoie cet e-mail au secrétariat de Bilderberg de l'ambassade et aux participants une semaine avant la réunion :

« Nous, les Bilderbergers, avons contribué à faire avancer les projets pour une VIDEOSURVEILLANCE DE PLUS EN PLUS MASSIVE DES CITOYENS ORDINAIRES ET L'ENREGISTREMENT DE TOUS LEURS FAITS ININTERESSANTS, AINSI QUE LE CHARGEMENT DE CEUX-CI PAR L'INTERMEDIAIRE DE LA DIRECTIVE CONCERNANT LE STOCKAGE DES DONNEES.

Afin de démontrer la nécessité de ces projets, des caméras vidéo devraient être installées dans chaque pièce à la réunion de Bilderberg, et qui enverraient toutes nos actions en temps réel via Web-TV pour toutes les parties intéressées à travers le monde. Tous nos appels téléphoniques, courriels et échanges d'autres informations devraient également être stockés conformément à la directive de stockage de données, et rendus publics pour toutes les parties intéressées.

Si nous ne montrons pas que nous voulons donner le bon exemple, les électeurs européens qui commencent à se réveiller ne pourraient-ils pas commencer à nous soupçonner de travailler sur d'autres projets pour eux que ceux que nous réservons pour nous-mêmes ? Alors, ils seraient probablement en mesure de comprendre que c'est précisément ceci qui est le projet. Il faut à tout prix éviter que la presse publie cela... Et puisque je suis un VIP et un promoteur bien excité, je vais à présent simplement dire que l'enregistrement et la vérification de tout ce que nous, Bilderbergers, faisons, sont cent fois plus intéressants que ce que la plupart des gens fait ».
Le fait que de telles situations ne se soient probablement jamais produites dans les pièces fermées de la Galerie des Bilderbergers jette une ombre qui illustre bien ce qu'est Bilderberg :

- L'attitude par rapport à nous et à autrui, l'élite contre les masses.

- La fidélité interne et l’adhésion à des normes communes, prononcées et non-dites.

- LES CRITERES JESUITES TELS QUE L'ABSENCE DE PRETENTIONS A LA VERITE, A LA MORALE, A LA BONTE OU A LA JUSTICE, QUI A SON TOUR CONDUIT A L'INSTITUTIONNALISATION DU MENSONGE, DE LA FRAUDE ET DE L'HYPOCRISIE, PEUVENT ETRE UNE PLATE-FORME NATURELLE POUR LE CRIME A GRANDE ECHELLE, TELLE QUE LE BILDERBERGER KISSINGER L’A MENEE PENDANT DES ANNEES.

- Discours mensonger de Janus mis à part (« le gant de soie qui cache la main de fer ») sur ce que fait Bilderberg; le Bilderberger Thorvald Stoltenberg a déclaré que "Bilderberg est un rassemblement convivial où l’on discute aussi de sport". LES CRISES FINANCIERES OU LES GUERRES, DECIDEES TOUT AU LONG (DE LA REUNION), DOIVENT ETRE GARDEES SECRETES A TOUT PRIX...

- Bilderberg et la démocratie constituent un domaine important de la bilderbergologie. UNE QUESTION IMPORTANTE EST : QUI CHOISIT LES DIRIGEANTS DES PAYS OCCIDENTAUX - LES ELECTEURS OCCIDENTAUX, OU BILDERBERG ?

UN FAIT FRAPPANT EST QUE DE NOMBREUX PREMIERS MINISTRES ET PRESIDENTS ONT FAIT LEUR APPARITION AUX REUNIONS DE BILDERBERG AVANT D'AVOIR PRIS LEUR POSITION DE CHEF D'ETAT. Cela peut s'expliquer par une préparation minutieuse de la Galerie (des Bilderbergers) de l'évaluation, du contrôle, du dépistage et de la sélection des candidats dans le but principal que les personnes qui ont ou peuvent avoir beaucoup de pouvoir, arrivent dans le réseau Bilderberg. LA QUESTION EST DE SAVOIR SI LES GENS QUI SONT DEVENUS DES CHEFS D'ETAT APRES AVOIR ASSISTE A LA CONFERENCE BILDERBERG ONT ACCORDE LEUR LOYAUTE PRINCIPALE A LEURS ELECTEURS OU A BILDERBERG.

PARMI LES BILDERBERGERS QUI ONT ETE DES DIRIGEANTS ET ONT ASSISTE AUX REUNIONS BILDERBERG, ON RETROUVE NOTAMMENT LES POLITICIENS TONY BLAIR, MARGARET THATCHER, BILL CLINTON, LIONEL JOSPIN (FRANCE), FELIPE GONZALES (ESPAGNE), GRO HARLEM BRUNDTLAND, KAARE WILLOCH, SIV JENSEN ET JENS STOLTENBERG.

Détectons-nous les jésuites qui riront les derniers en coulisse ? LES ELECTEURS SONT AUTORISES A CHOISIR LEURS DIRIGEANTS PARMI DES CANDIDATS SELECTIONNES QUI SONT SUFFISAMMENT FAIBLES DE CARACTERE QUE POUR ETRE DES BILDERBERGERS. LORS DES ELECTIONS PARLEMENTAIRES DE 2009, PAR EXEMPLE, LE PEUPLE NORVEGIEN AVAIT LE CHOIX ENTRE DEUX CANDIDATS POUR LE POSTE DE PREMIER MINISTRE : LE BILDERBERGER JENS STOLTENBERG, ET LE BILDERBERGER SIV JENSEN.

N'y a-t-il pas beaucoup d’électeurs qui reçoivent leurs instructions à partir des leaders occidentaux "démocratiquement élus" ? NE DANSONS-NOUS PAS, DE FAÇON TROP OBEISSANTE, AU SON DE BILDERBERG ? A titre d'exemple, on peut citer que le Bilderberger Tony Blair était pratiquement le seul, au sein de son gouvernement, à préconiser que la Grande-Bretagne soutiendrait une attaque militaire américaine contre l'Irak, et il y avait presque une atmosphère de mutinerie en interne dans le cabinet de Tony Blair lorsque ces plans de guerre étaient sur la table.

LE FAIT QUE LES BIDERBERGERS SE SOIENT DEPLOYES DANS LES POSITIONS STRATEGIQUES DU POUVOIR, EST APPAREMMENT SUFFISANT QUE POUR METTRE LA DEMOCRATIE HORS JEU, MEME DANS LES QUESTIONS VITALES DE GUERRE ET DE PAIX.

VOUS POUVEZ TELECHARGER LA LISTE COMPLETE DES PARTICIPANTS A BILDERBERG DURANT LA PERIODE ALLANT DE 1954 A 2010 SUR : http://www.nyhetsspeilet.no/en/2010/05/alt-om-arets-bilderbergm%C3%B8te/1954-2010_bilderberg-meetings-participant-list/

Voici les liens vers cet article dans d'autres langues que le norvégien (traductions automatiques, peu compréhensibles et fiables) :

Anglais:
Http://www.nyhetsspeilet.no/en/2010/05/alt-om-arets-bilderbergm%c3%b8te/

Espagnol:
Http://www.nyhetsspeilet.no/es/2010/05/alt-om-arets-bilderbergm%c3%b8te/

Français:
Http://www.nyhetsspeilet.no/fr/2010/05/alt-om-arets-bilderbergm%c3%b8te/



A propos de l'auteur

Hans Gaarder




Hans K. Gaarder possède un diplôme MBA et une orientation très interdisciplinaire, et est « très intéressé par ce qu’il ne faut pas faire avec l'économie ». En tant que chercheur indépendant en santé avec la physique en tant que base, il a conclu qu'IL DOIT Y AVOIR BEAUCOUP D'INFORMATIONS SUR LA SANTE, LA MALADIE, LA PREVENTION DES MALADIES ET LA GUERISON QUI SONT GARDEES SECRETES PAR DES FORCES PUISSANTES, Y COMPRIS DES INFORMATIONS LIEES A LA BIOPHYSIQUE ET A L'IMPACT DES FREQUENCES SUR LE CORPS ET LA SANTE . Ces dernières années, il s’est s'intéressé plus particulièrement à les identifier « Eux », et à exposer ce qu'ils peuvent bien faire.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

BE : ELECTIONS : VICTOIRE DES SEPARATISTES FLAMANDS !

Message  Admin le Lun 14 Juin 2010 - 11:46

BELGIQUE : ELECTIONS : LES SEPARATISTES L’EMPORTENT EN FLANDRE, ET LES SOCIALISTES SONT LE 1er PARTI DE BELGIQUE ! DES « REFORMES » LOURDES ET RAPIDES SONT DEJA EN VUE, EN RAISON DE LA PRESIDENCE DE L’UNION EUROPEENNE, DANS 2 SEMAINES !



Chers amis,


L’article qui suit a le grand mérite d’être un article étranger (français, en l’occurrence), et possède donc l’avantage d’un certain recul par rapport à la politique belge…

LA BELGIQUE RESSEMBLE DE MOINS EN MOINS A UN PAYS. ELLE S’ASSIMILE DESORMAIS A UNE COHABITATION DIFFICILE ENTRE FLAMANDS ET WALLONS. Sad LES PREMIERS AYANT VOTE MAJORITAIREMENT POUR LA SEPARATION LORS DE L’ELECTION D’HIER… Surprised

EN FLANDRE, C’EST EN EFFET LE PARTI SEPARATIONNISTE NVA QUI EST LE GRAND VAINQUEUR DE CES ELECTIONS. Twisted Evil IL S’AGIT EN REALITE D’UN ECHEC POUR TOUT LE PAYS, QUI SEMBLE ETRE EN « INSTANCE DE DIVORCE ».

MALGRE LE FAIT QUE LA DROITE ET L’EXTREME-DROITE « ONT RECULE DANS TOUT LE PAYS », IL FAUT NEANMOINS SIGNALER QUE LA NVA ET SON LEADER, LE FLAMINGAND BART DE WEVER, SONT HELAS FORTEMENT LIBERAUX (la droite n’a donc pas reculé tant que ça) ET PRO-EUROPEENS. Twisted Evil ET C’EST MALHEUREUSEMENT CE PARTI QUI SE PROPOSE DE PESER DE TOUT SON POIDS DANS LA BALANCE LORS DE LA REFORME FEDERALE QUI S’ANNONCE ! Exclamation Mad

NOUS SAVONS DONC DEJA A QUOI NOUS ATTENDRE : SOUMISSION TOTALE AUX DICTATEURS DE LA COMMISSION EUROPEENNE, TENDANCE A LA PRIVATISATION DESTRUCTRICE ET AU SOUTIEN DES POUVOIRS FINANCIERS ET INDUSTRIELS POURRIS (DONC, DES ELITES), ET BIEN SÛR NUIRE LE PLUS POSSIBLE AUX INTERÊTS WALLONS ! Twisted Evil

NOTONS ENCORE AU PASSAGE QUE LE SIEUR DE WEVER POSSEDE AUSSI CERTAINES CARACTERISTIQUES TOTALITAIRES. Twisted Evil AINSI – preuve qu’il n’a pas la conscience tranquille face aux réactions que son odieuse politique peut inspirer – BART DE WEVER S’ETAIT ENTOURE D’UNE EQUIPE DE SECURITE (GARDES DU CORPS) LE JOUR DES ELECTIONS, craignant sans doute que l’on attente à sa misérable vie (cf. http://www.7sur7.be/7s7/fr/1861/Crise-politique/article/detail/1116561/2010/06/09/Deux-gardes-du-corps-pour-De-Wever-le-jour-des-elections.dhtml ). CE QUE CELA SIGNIFIE EST DONC CLAIR : AVEC LA NVA ET SON LEADER, LA « SECURITE » (COMPRENEZ LES OPTIONS SECURITAIRES LIBERTICIDES) SERA EGALEMENT MISE A L’HONNEUR. Twisted Evil LES DICTATEURS, EUX AUSSI, ONT SOUVENT LA FACHEUSE TENDANCE DE S’ENTOURER D’UNE JUNTE MILITAIRE OU D’UN SYSTEME DE « SECURITE » PARTICULIEREMENT IMPORTANT… Shocked

LE RESTE DU ROYAUME DE BELGIQUE A OPTE POUR UN VOTE QUE L’ON POURRAIT QUALIFIER DE « VOTE DE SURVIE », EN VOTANT A GAUCHE (PARTI SOCIALISTE EN WALLONIE, S-PA EN FLANDRE). MAIS CE PARTI SOCIALISTE, COMPOSE ESSENTIELLEMENT DE SOCIAUX-TRAITRES ET DONT LA CORRUPTION (SURTOUT EN WALLONIE) A DEFRAYE LA CHRONIQUE, SERA-T-IL SUFFISAMMENT SOLIDE, CAPABLE ET INTEGRE QUE POUR EVITER LE PIRE FACE A LA DEFERLANTE SEPARATISTE LIBERALE ET PRO-EUROPEENNE ? Question RIEN N’EST MOINS SÜR…

Enfin, il faut noter que ces élections, comme par le plus malencontreux des « hasards », tombaient mal, car DANS 2 SEMAINES, C’EST JUSTEMENT LA BELGIQUE QUI PRENDRA LA TETE DE LA PRESIDENCE EUROPEENNE. Shocked Exclamation En raison de cette présidence européenne, on nous signale déjà la NECESSITE DE SE HATER QUANT A LA « RENOVATION DE L’ECHAFAUDAGE FEDERAL ». Exclamation ET NOUS SAVONS QUE LA HATE DANS DES REFORMES AUSSI IMPORTANTES EST LA MEILLEURE GARANTIE POUR UN DESASTRE ASSURE, EN TOUT CAS AU NIVEAU SOCIAL ET POUR LE PEUPLE. Crying or Very sad

L’article, ci-dessous…

Vic.




Source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Belgique-le-triomphe-des-separatistes-flamands-_3637-1409922_actu.Htm


BELGIQUE : LE TRIOMPHE DES SEPARATISTES FLAMANDS

Lundi 14 juin 2010

LE SEPARATISTE FLAMAND BART DE WEVER, GRAND VAINQUEUR DU SCRUTIN. Premier parti en Flandre, LE NVA VA PESER SUR LA REFONTE DES INSTITUTIONS DE LA BELGIQUE, dont il veut faire une confédération la plus distendue possible.



Reuters

LE NVA FROLE LES 30 % EN FLANDRE. S'il tendait la main aux autres partis, hier soir, l'autonomiste Bart de Wever va peser sur la refonte des institutions du Royaume.

Bruxelles. De notre correspondant.

« Tremblement de terre », « changement colossal », « tsunami électoral »... Les bureaux de vote n'étaient pas sitôt fermés que déjà les responsables politiques flamands commentaient le principal résultat de ces législatives en Belgique : AU NORD DU PAYS, LE NVA, PARTI AUTONOMISTE FLAMAND, S'INSTALLE A LA PREMIERE PLACE, FROLANT LA BARRE DES 30 %. Un triomphe pour cette formation qui, il y a dix ans, n'existait pas ou presque.

Le NVA a pompé des voix partout : au Vlaams Belang d'extrême droite, chez les populistes graveleux de De Decker, chez les libéraux et les chrétiens-démocrates du Premier ministre sortant, Yves Leterme, tombé sous les 20 %. Moins xénophobe que le VB, militant plus ardent d'un changement de la structure de l'État que De Decker, MAIS LIBERAL ET PRO-EUROPEEN, son populisme a séduit un tiers des Flamands. Il est plus présentable.


Un Premier ministre socialiste

Aussitôt sa victoire connue, félicité par tous les autres leaders flamands, LE CHEF DU NVA BART DE WEVER - UN REPUBLICAIN - a d'ailleurs cherché à afficher sa modération, appelant à « chercher des alliances », se montrant « ouvert aux francophones », se disant même « prêt à négocier » certains éléments du programme, pour « aller au gouvernement ».

Une ouverture dictée par les résultats. LES SOCIALISTES, EN EFFET, SONT DEVENUS LA PREMIERE FORCE POLITIQUE DU ROYAUME, supplantant les chrétiens-démocrates. EN WALLONIE, LE PS RETROUVE SES PLUS HAUTS NIVEAUX, AVEC PRES DE 35 % DES SUFFRAGES. SON COUSIN LE SP-A SE MAINTIENT EN FLANDRE. Une donnée importante car, traditionnellement, le roi désigne un membre de la plus grande famille politique pour mener les premières consultations en vue d'une coalition.

UN DES GRANDS PERDANTS DE L'ELECTION EST L'EXTREME DROITE. Le Vlaams Belang (flamand) perd près de six points. Le Front national, au sud, devient groupusculaire (1 %). C'est l'une des bonnes nouvelles de ce scrutin. Elle permet à la scène politique de ne plus dépendre d'un « cordon sanitaire ». LES LIBERAUX SONT LES AUTRES PERDANTS, cédant du terrain même dans leur fief bruxellois.

Reste à former le gouvernement. Ce sera forcément une coalition. Plusieurs combinaisons de centre-droit ou de centre gauche sont possibles. Une certitude, LE NVA VA PESER D'UN POIDS MAJEUR ET LE PAYS NE PEUT PLUS FAIRE L'ECONOMIE D'UNE RENOVATION DE L'ECHAFAUDAGE FEDERAL, BRANLANT, CAR TROP COMPLEXE. IL FAUT FAIRE VITE. IL NE RESTE QUE DEUX SEMAINES AVANT QUE LA BELGIQUE PRENNE LA PRESIDENCE DE L'UNION EUROPEENNE.

Nicolas GROS-VERHEYDE.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

BILDERBERG : CONFIRMATION DE LEUR POUVOIR INFECT !

Message  Admin le Mar 15 Juin 2010 - 18:37

VITAL ! BILDERBERG : CONFIRMATION : L’ANCIEN BILDERBERGER BELGE WILLY CLAES EFFECTUE UNE REVELATION IMPORTANTE LORS D’UNE INTERVIEW A LA RADIO : LES BILDERBERGERS POSSEDENT UNE INFLUENCE BIEN REELLE, ET PLANIFIENT REELLEMENT LES EVENEMENTS MONDIAUX POUR L’ANNEE QUI VIENT !



Chers amis,

Nous trouvons dans l’article qui suit la confirmation totale à ce dont nous nous doutions de puis fort longtemps déjàShocked

Les Bilderbergers et les putes des mass médias qui leur sont soumises présentent régulièrement ce groupe mondialiste et totalitaire comme un « club où l’on discute simplement de façon libérale », mais qui ne possède aucun pouvoir réel sur les événements qui se produisent. Rolling Eyes

Or, nous avons vu, plus tôt cette année, que l’intervention de certains Bilderbergers (qui, pour rappel, étaient venus trouver Herman Van Rompuy avant que le vote pour élire le président de l’Union européenne ait lieu), avait provoqué l’élection A L’UNANIMITE de ce même Van Rompuy, qui était pourtant fortement critiqué par les Britanniques quelques jours auparavant ! Shocked Exclamation

Nous nous doutions bien, suite à cette histoire, mais aussi suite à des années d’observation de ce groupe malfaisant de l’élite mondiale, que le pouvoir des Bilderbergers était bien plus étendu, et que les Bildergergers prennent des décisions durant leur réunion annuelle, décisions qui sont ensuite mises en application par les différents membres et dans les différents pays. Exclamation

AUJOURD’HUI, NOUS OBTENONS LA CONFIRMATION TOTALE DE CE DONT NOUS DOUTIONS ! Surprised Exclamation

AINSI, WILLY CLAES, ANCIEN BILDERBERGER, ANCIEN MINISTRE BELGE ET EX-SECRETAIRE GENERAL DE L’OTAN (QUI AVAIT DU DEMISSIONNER SUITE A DE FORTS SOUPÇONS DE CORRUPTION – AFFAIRE DES HELICOPTERES AGUSTA Twisted Evil ), A TOUT SIMPLEMENT CONFIRME QUE LES MEMBRES DU GROUPE BILDERBERG RECEVAIENT, SUITE A LA REUNION, UN RAPPORT (UN ORDRE DU JOUR) QU’ILS DEVAIENT ENSUITE S’EFFORCER DE METTRE EN PLACE DANS LEURS ZONES D’ACTION ET D’INFLUENCE ! Twisted Evil Surprised Shocked Exclamation

CETTE DECLARATION NOUS DEMONTRE QUE LES ADEPTES DU NOUVEL ORDRE MONDIAL MALFAISANT SE CACHENT DE MOINS EN MOINS, ET AFFIRMENT DE PLUS EN PLUS OUVERTEMENT LEUR EMPRISE ANTIDEMOCRATIQUE ET MALVEILLANTE SUR LES NATIONS ET LA PLANETE ! Shocked

CE QUE CECI SIGNIFIE EST EXTREMEMENT CLAIR : CE NE SONT PAS LES GOUVERNEMENTS DEMOCRATIQUEMENT ELUS QUI DIRIGENT REELLEMENT LES PAYS, MAIS LES TRAITRES ELITISTES ET MONDIALISTES DE BILDERBERG QUI Y SONT INFILTRES ET QUI INFECTENT TOUS LES MILIEUX DE POUVOIR, QUE CE SOIT AU NIVEAU POLITIQUE, FINANCIER, ECONOMIQUE, SCIENTIFIQUE, INDUSTRIEL OU LIE A LA NOBLESSE ! Twisted Evil Mad Mad Mad

LA DEMOCRATIE ET LE VOTE DES CITOYENS NE SONT DONC QUE DES LEURRES QUI CACHENT (DE MOINS EN MOINS) LE POUVOIR DE CES PLOUTOCRATES MALFAISANTS ! Shocked Mad Exclamation


Bien entendu, la déclaration de Willy Claes a tenté d’être minimisée par un animateur radio vendu (une pute des mass médias), mais il était trop tard : nous connaissons désormais la terrible, la révoltante vérité ! :wink:

L’article, ci-dessous, que j’ai traduit pour vous en français…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source: http://translate.google.com/translate?hl=nl&ie=UTF-8&sl=nl&tl=en&u=http://www.zonnewind.be/bilderberg/2010/media-schade-beperken.shtml

Article original en néerlandais: http://www.zonnewind.be/bilderberg/2010/media-schade-beperken.shtml


Bilderberg 2010



EN EFFET, LES BILDERBERGERS DECIDENT DE LA POLITIQUE POUR LA PROCHAINE ANNEE

L’ANCIEN SECRETAIRE GENERAL DE L'OTAN L’ADMET


Le 4 juin 2010

Consciemment ou inconsciemment, l'ancien secrétaire général de l'OTAN, Willy Claes, le reconnaît à la radio belge, lors d’une interview qui a tenté de limiter les dégâts (transcription complète : voir http://translate.googleusercontent.com/translate_c?hl=nl&ie=UTF-8&sl=nl&tl=en&u=http://www.zonnewind.be/bilderberg/2010/media-schade-beperken-2-interview-transcript.shtml&rurl=translate.google.com&usg=ALkJrhjo5oaa-0zpSE2fyoQ6WbRBP8JT3g ), et qui devait minimiser l’aspect secret et l'importance du Groupe de Bilderberg suite à cette révélation soudaine qui confirme juste ici les soupçons que les traqueurs de Bilderberg, Jim Tucker et Daniel Estulin, entretenaient depuis de nombreuses années.

En date d'aujourd'hui, 130 personnes faisant partie des de figures les plus puissantes et influentes dans le monde Atlantique Nord, se réunissent à Sitges, en Espagne, AFIN DE DETERMINER DANS QUELLE DIRECTION LE MONDE DOIT SE DIRIGER DANS LES 12 PROCHAINS MOIS. Ces réunions annuelles ont lieu depuis 60 ans, toujours dans le plus grand secret, à l'abri du monde extérieur et sans aucune déclaration à la presse par la suite.

Jusqu'à tout récemment, rien n’était publié dans les médias, mais l'avènement de l'Internet, et donc le nombre croissant de médias indépendants nouveaux, ont attiré une attention grandissante sur les Bilderbergers ces dernières années – une attention dont les Bilderbergers ne veulent pas.

Vu que de plus en plus de personnes consultent les différents sites alternatifs d’actualités afin de savoir ce qui se passe dans le monde, l'attention sur Bilderberg est telle cette année que même les médias publics (ANP, Belga, IDP) ne peuvent pas éviter d’attirer l'attention sur le Groupe Bilderberg.

Cela se produit tout naturellement avec l'approbation des chefs de file au sein de Bilderberg: Etienne Davignon, Henry Kissinger et – oui ! – la reine Béatrix des Pays-Bas. A PRESENT QU’IL N'EST PLUS QUESTION DE CACHER OU DE NIER, ON A DE TOUTE EVIDENCE DECIDE DE GARDER CETTE ATTENTION SOUS CONTROLE, ET DE PRIVER EN TOUT CAS LES CRITIQUES DE LA QUESTION CONCERNANT L’ASPECT SECRET DE BILDERBERG.

À la radio belge, on doit trouver l’un des plus grands lèche-culs du monde des médias belges, Koen Fillet, dont le but est d’éclairer la Belgique à travers une interview bien préparée et ricanante ("Réunion secrète ? Ha ha ha ...") avec l'ancien Secrétaire général de l'OTAN, Willy Claes, afin d’invoquer l’image selon laquelle tout cela est très normal. "Juste un petit club de l'élite où des idées sont échangées, ha ha ha".

DISPARU DE LA SCENE POLITIQUE SUITE A DES ACCUSATIONS DE CORRUPTION, CLAES, QUI A ASSISTE DEUX FOIS A UNE REUNION DU GROUPE BILDERBERG, a expliqué quelle était la raison de ces réunions : "Ce groupe a été créé pour que les membres de l'OTAN puissent discuter de la stratégie de lutte contre le communisme", a déclaré Claes.

Fillet, le brave mouton, l’a cru immédiatement. Parce que oui, c'est Willy Claes heh, ha, ha ... Koen Fillet n’a pas été foutu de trouver de question valable sur le fait que l'Union soviétique communiste n'existe plus depuis 1989, et qu'il n'y avait finalement plus aucune raison pour ce secret.

« Et c’est donc pourquoi il doit être secret, ha ha ha », a-t-il dit, ôtant les mots de la bouche de Claes.

Claes: « Oui, parce que Moscou est à l'écoute, hein ! ».

Selon CLAES, il NE POUVAIT PAS REVELER PUBLIQUEMENT QUI, CETTE ANNEE, ETAIENT LES INVITES (A BILDERBERG). (Bien sûr, ce brave type ne savait pas que la liste des invités pouvait déjà être trouvée sur l'Internet depuis des semaines), « mais Etienne Davignon, Henry Kissinger, la reine Beatrix et le roi d'Espagne y assistent chaque année ».

POURTANT, entre ce bavardage agréable avec l'acteur raté, euh… pardon, avec le journaliste Fillet, CLAES A CONFIRME DES REVELATIONS CONCERNANT LES ALLEGATIONS DES TRAQUEURS DE BILDERBERG, JIM TUCKER ET DANIEL ESTULIN – A SAVOIR, QUE LE GROUPE EST TRES INFLUENT, ET QUE CE QUI Y EST DISCUTE INFLUENCE EN EFFET LA POLITIQUE DES POLITICIENS ET DES ENTREPRISES.
« Lors de la conférence, tous les invités ont 10 minutes de temps de parole - et cela est très sévèrement respecté, hahaha - et ensuite, le « rapporteur » (Qui ? demande alors M. Fillet !) réalise un rapport de ce qui y est discuté. LES PARTICIPANTS SONT ALORS BIEN EVIDEMMENT AMENES A ENVISAGER COMMENT UTILISER CE RAPPORT AFIN D’ETABLIR DES POLITIQUES DANS LES MILIEUX DANS LESQUELS ILS ONT DE L’INFLUENCE ».


Koen Fillet (à gauche), et Willy Claes (à droite)

« Excusez-moi, pourriez-vous répéter cela encore une fois ? Venez-vous vraiment de dire ici et maintenant que LES PARTICIPANTS SONT CENSES UTILISER CE RAPPORT AFIN D'ETABLIR DES POLITIQUES DANS LES MILIEUX DANS LESQUELS ILS SE TROUVENT ? », a dû demander Fillet, comme s'il avait été un vrai journaliste. Mais cela, ce n'est pas Fillet. Fillet est un acteur raté qui, en raison de ses qualités de pot de colle ultime, peut amuser tous les soirs, entre 6 et 7 heures, l’auditeur belge occasionnel avec des sornettes sur des sujets qui n’ont rien à voir.

Et puis, la première fois qu'il reçoit l’opportunité d’aborder un sujet sérieux, il obtient le scoop de sa vie sur l'une des organisations les plus puissantes du monde en la personne de l'immonde Willy Claes, et sans s'en apercevoir (ou s’en aperçoit-il ?), il passe rapidement à la disposition de la table durant « les déjeuners et dîners pas si somptueux » (du groupe Bilderberg).

Claes: "ON NE PEUT JAMAIS AVOIR LE MEME VOISIN DEUX FOIS A TABLE. LE BUT EST QU’IL Y AIT UN ECHANGE DE POINTS DE VUE. Ce n’est pas possible si l’on est assis deux fois à côté de la même personne. Il s'agit de questions importantes".

Parfait, M. Claes. Vous en avez assez dit. « LES PARTICIPANTS SONT BIEN INVITES A FAIRE USAGE DE CE RAPPORT AFIN D'ETABLIR DES POLITIQUES DANS LES MILIEUX DANS LESQUELS ILS SE TROUVENT ».

EN D'AUTRES TERMES, LA POLITIQUE SUIVIE AUX ETATS-UNIS, AU CANADA ET EN EUROPE OCCIDENTALE EST EN EFFET CARTOGRAPHIEE AU COURS DES TROIS OU QUATRE JOURS PENDANT LESQUELS LE GROUPE BILDERBERG SE RENCONTRE DANS UN HOTEL DE LUXE EN SECRET. LES ELECTIONS SONT UNE FARCE, LE RESULTAT EST DETERMINE PAR 130 RICHES (ET QUI ONT DE L’INFLUENCE), QU'ILS SOIENT OU NON ELUS, ET NOUS LE COMMUN DES MORTELS NE DEVONS EN AUCUNE FAÇON SAVOIR CE QU'ILS NOUS RESERVENT. ET LES GROS SALARIES DES MEDIAS MIS EN PLACE TROUVENT CELA TOUT A FAIT NORMAL.

Les soldats romains étaient autorisés à se détendre un jour au cirque pour bonne conduite ou pour services rendus. La génération actuelle de journalistes peut, s'ils font ce que leurs dompteurs de la politique et des affaires leur confient, peut-être même avoir le droit d’assister une fois à la réunion du groupe élitiste Bilderberg, CAR OUI, IL Y A AUSSI CHAQUE ANNEE DES JOURNALISTES « INFLUENTS » QUI SONT PRESENTS, MAIS ILS N’ECRIVENT JAMAIS RIEN SUR CE QUI SE PASSE (A BILDERBERG).

A compter d'aujourd'hui, Koen Fillet possède une bonne chance d'y être également invité une fois.

Ecoutez ici (en néerlandais) l'interview radio (le point concernant Bilderberg commence à près à peu près le quart de l’émission) : http://download.streampower.be/vrt/podcast/Radio1_fefi_20100604.mp3

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

LES ROTHSCHILD ACHETENT LA STATUE D'UN DEMON BABYLONIEN !

Message  Admin le Mer 16 Juin 2010 - 13:43

NOUVEL ORDRE MONDIAL ET SATANISME : LES ROTHSCHILD ACHETENT UNE STATUE DE 6 METRES DU ROI DES DEMONS BABYLONIENS « PAZUZU » POUR 670.000 EUROS !



Chers amis,


Nous avons vu dernièrement que le satanisme, qui a dès le début influencé le nouvel ordre mondial malfaisant, est en vogue. Twisted Evil

Que ce soit au sein de l’Eglise catholique romaine décadente, ou au milieu des mondialistes qui promeuvent le nouvel ordre mondial liberticide et totalitaire, l’adoration du démon est bien présente. On s’en souviendra, par exemple, avec la secte américaine de Bohemian Grove, dont de nombreux mondialistes charognards font partie. Twisted Evil

AUJOURD’HUI, NOUS APPRENONS QUE LES ROTHSCHILD, VIA LEUR BANQUE D’AFFAIRE ROTHSCHILD & SONS, ONT ACHETE UNE STATUE DE 6 METRES DE HAUT DU DEMON BABYLONIEN PAZUZU, LE TOUT POUR LA SOMME IMMODEREE DE 670.000 EUROS ! Twisted Evil affraid CETTE STATUE SERA INSTALLEE A LONDRES (une des places fortes du nouvel ordre mondial), A L'INSTITUTE OF CONTEMPORARY ARTS. pale Shocked

Ces gens ne cachent même plus leur attachement au côté obscur. Ils l’affichent en public. Quelle ironie : on a brûlé de nombreux innocents pour de soi-disant faits de sorcellerie et d’adoration du démon durant les siècles passés, et la grande majorité de ses personnes étaient de simples herboristes. A présent que l’on a de véritables adorateurs du démon (en dehors et même au sein de l’Eglise), on laisse courir… Autres temps, autres mœurs…

Et nos temps derniers de corruption et de déliquescence morale, hélas, acceptent de plus en plus l’inacceptable… No

L’article ahurissant, ci-dessous.

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://www.mecanopolis.org/?p=17958


LA BANQUE ROTHSCHILD DE LONDRES VIENT D’ACQUERIR LE « ROI DES DEMONS »


Article placé le 14 juin 2010, par Julian Diesdorf (Zürich)


Selon la société internationale de vente aux enchères d’œuvres d’art Sotheby’s, NM ROTHSCHILD & SONS, BANQUE D’AFFAIRE ISSUE DE LA BRANCHE ANGLAISE DE LA FAMILLE DU MEME NOM, VIENT D’ACQUERIR UNE STATUE DE 6 METRES A L’EFFIGIE DU PAZUZU, LE « ROI DES DEMONS » DANS LA MYTHOLOGIE MESOPOTAMIENNE.

Sotheby’s indique dans son luxueux magazine Preview daté du mois de mai 2010 que LA BANQUE D’AFFAIRE NM ROTHSCHILD & SONS A ACQUIS, POUR LA SOMME DE 670′000 EUROS, LA STATUE DU « PAZUZU » réalisée par l’artiste italien Roberto Cuoghi.
Dans la mythologie mésopotamienne du Ier millénaire av. J.-C., Pazuzu est le roi des démons du vent, et le fils du dieu Hanbi, qui règne sur le monde des enfers. Le Pazuzu est souvent dépeint avec le corps d’un homme mais avec la tête d’une chauve-souris, avec des griffes à la place des pieds, deux paires d’ailes, une queue de scorpion et un pénis en forme de serpent. Il est aussi représenté avec la main droite levée, et la main gauche baissée, ce qui n’est pas sans rappeler Baphomet (voir la photo ci-dessous), l’idole mystérieuse que les chevaliers de l’ordre du Temple vénéraient au 14ème siècle.

Le « Pazuzu » de Cuoghi avait été inauguré en octobre 2008, à l’Institute of Contemprary Art (ICA) de Londres. La statue était alors accompagnée d’une vaste installation sonore dans laquelle ont pouvait entendre les ENREGISTREMENTS (1) « D’UNE RECONSTITUTION DE RITUELS SACRIFICIELS, réalisés avec la voix d’une centaine de personnes », permettant un « voyage dans le temps au sixième siècle avant JC de la Mésopotamie des anciens Assyriens », indique le magazine Preview, sans préciser toutefois si la banque d’affaire a également fait l’acquisition de ces enregistrements.

Julian Diesdorf, pour Mecanopolis


Merci à « minotos » de nous avoir communiqué cette information
Note :

1. On peut en écouter un extrait ici (nous recommandons néanmoins un usage modéré de ce genre d’enregistrement hallucinatoire) : http://www.ica.org.uk/files/audio/ica_exhibitions_roberto_cuoghi_suillakku.mp3

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE BIENTÔT DECLENCHEE CONTRE L’IRAN ?

Message  Admin le Lun 28 Juin 2010 - 17:58

URGENT ! NOUVEL ORDRE MONDIAL : GEOPOLITIQUE : LA GUERRE BIENTÔT DECLENCHEE CONTRE L’IRAN !?



Chers amis,


Souvenez-vous : il y a un peu plus d’un mois, nous apprenions que les mondialistes de la Commission Trilatérale avaient parlé d’une guerre contre l’Iran lors de leur réunion à Dublin (cf. http://www.americanfreepress.net/html/tucker_trumps_trilats_222.html ). Twisted Evil

Les Bilderbergers ont probablement, eux aussi, discuté de ces plans du 3
au 6 juin 2010, durant leur réunion annuelle, puisque la Trilatérale est supposée leur prémâcher le travail. Shocked

A PEINE UN MOINS PLUS TARD, VOICI QUE DES BRUITS DE BOTTES ET AUTRES MANŒUVRES MILITAIRES SONT EN ROUTE DU CÔTÉ DE L’IRAN (FRONTIÈRE AVEC L’AZERBAÏDJAN, OÙ DES TROUPES AMÉRICAINES ET ISRAÉLIENNES SONT STATIONNÉES, MAIS AUSSI MER D’OMAN ET GOLFE PERSIQUE) ! Surprised Shocked Mad Exclamation

EN CE QUI ME CONCERNE, JE PENSE QU’IL Y A HÉLAS DE TRÈS FORTES CHANCES POUR QUE LA GUERRE ÉCLATE. Crying or Very sad SEUL PETIT PROBLÈME : L’IRAN, NOUS DIT-ON DANS L’ARTICLE QUI SUIT, PEUT LANCER CONTRE L'EUROPE DES MISSILES A COURT ET MOYEN RAYON D'ACTION ! Twisted Evil Surprised ET ETANT DONNE QUE LES MILITAIRES FRANÇAIS, SUR ORDRE DU SARKONAZI, ONT REFILE DES AVIONS RAFALE QUI SE TROUVENT SUR LES PORTE-AVIONS DES AMERLOQUES, NOUS POUVONS ETRE ABSOLUMENT CERTAINS QUE LA FRANCE CONSTITUERA UNE CIBLE DE PREDILECTION EN CAS DE GUERRE ! Surprised JE RAPPELLE QUE C’EST BIEN DE MISSILES ATOMIQUES, DONT NOUS PARLONSShocked Crying or Very sad

LES MONDIALISTES ONT DONT DECIDE D’UNE ATTAQUE CONTRE L’IRAN, ET NOUS VOYONS QUE CETTE ATTAQUE EST BIEN EN ROUTE ! Exclamation Surprised UNE ATTAQUE DONT LES CONSEQUENCES POURRAIENT ETRE GRAVISSIMES, ET ENTRAINER DES MILLIONS DE MORTS DE PAR LE MONDE ! UN SCENARIO, QUI, A N’EN PAS DOUTER, DOIT REJOUIR L’ELITE MONDIALE, DONT LE BUT, NE L’OUBLIONS JAMAIS, EST DE PROVOQUER UNE DEPOPULATION MONDIALE D’UNE FAÇON OU D’UNE AUTRE ! Twisted Evil

Il y a décidément comme une affreuse odeur d’Armaguédon dans l’air… Crying or Very sad

L’article, ci-dessous…

Vic.




Source : http://www.slate.fr/story/23705/israeliens-iraniens-azerbaidjan-avions-chasse-gardiens-revolution



AMERICAINS, ISRAELIENS ET IRANIENS SE FONT FACE A LA FRONTIERE DE L'AZERBAÏDJAN (mise à jour)


TEHERAN A ENVOYE A SA FRONTIERE NORD DES UNITES DES GARDIENS DE LA REVOLUTION POUR CONTRER «UNE ATTAQUE».


Dimanche 27 Juin 2010

L'AFFAIRE DE LA FLOTTILLE HUMANITAIRE VERS GAZA, (cf. http://www.slate.fr/story/22203/gaza-morts-flottille-humanitaire-israel-marine ) ET LA COUPE DU MONDE DE FOOTBALL (cf. http://mondial2010.slate.fr/ ) OCCULTENT LES INFORMATIONS ALARMISTES EN PROVENANCE DU MOYEN-ORIENT ET NOTAMMENT D'IRAN.

Des sources iraniennes font état d'une mobilisation au nord-ouest du pays, au bord de la mer Caspienne, parce que le régime des Mollahs a peur de ce qui se trame en Azerbaïdjan. Les Etats-Unis et Israël ont fait de cette ex République soviétique un atout dans la GUERRE SECRETE (cf. http://www.slate.fr/story/15645/iran-nucleaire-israel-guerre-secrets-services ) QU'ILS MENENT CONTRE LA REPUBLIQUE ISLAMIQUE IRANIENNE et ses ambitions nucléaires.


Antagonisme


Dans un précédent article (cf. http://www.slate.fr/story/22385/flotille-israel-turquie-gaza-diplomatie-strategie ), nous avions souligné l'activisme du ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman (cf. http://www.slate.fr/search/node/Avigdor%20Lieberman ), qui avait fait part, le premier publiquement, de ses doutes sur la solidité de l'alliance turque (cf. http://www.slate.fr/story/22385/flotille-israel-turquie-gaza-diplomatie-strategie ) et dans ce contexte, il avait tenté de la combler par une ouverture vers les pays du Caucase, l'Azerbaïdjan musulman en particulier. Cette région avait été arrachée à l'Iran par la Russie tsariste, puis remodelée par les soviétiques qui ont sécularisé sa population. Les dirigeants de l'Azerbaïdjan, comptant parmi les élites politico-intellectuelles sensibles aux valeurs de l'occident, ont été très inquiets de l'avènement du régime islamique en Iran. Les péripéties nucléaires du régime ont rendu exécrables les relations entre ces deux pays. LA FRONTIERE COMMUNE, QUI S'ETEND SUR 560 KILOMETRES, EST DEVENUE UNE BARRIERE IDEOLOGIQUE DONT S'EST SERVI ISRAËL POUR OUVRIR DE NOUVELLES ALLIANCES ET UN NOUVEAU FRONT, réplique aux alliances de Téhéran avec le Hezbollah au Liban et le Hamas à Gaza.

EN REPONSE, LE REGIME DE TEHERAN A ENVOYE SES MEILLEURES TROUPES, LES PLUS FIDELES, LES GARDIENS DE LA REVOLUTION (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Gardiens_de_la_Révolution_islamique ), POUR S'OPPOSER, SELON LES DIRES IRANIENS, AUX FORCES AMERICAINES ET ISRAELIENNES QUI SERAIENT CONCENTREES A SA FRONTIERE NORD.

Il s'inquiète des bases de l'Otan installées depuis janvier 1999. Depuis 2008 et la signature de contrats d'armement israélien de plusieurs centaines de millions de dollars, cet ancien satellite soviétique est totalement sous influence occidentale. Israël dispose ainsi de facilités dans ce pays limitrophe de l'Iran lui permettant d'avoir un œil électronique permanent sur tout ce qui s'y passe. Des indiscrétions israéliennes permettent d'affirmer que DES AVIONS MILITAIRES DE L'ETAT JUIF S'ENTRAINENT DANS L'ESPACE AERIEN DE L'AZERBAÏDJAN POUR TESTER LA REACTION DES SYSTEMES DE DEFENSE IRANIENS.


Contrer l'offensive


LE BRIGADIER-GENERAL MEHDI MOINI A ANNONCE LE 22 JUIN QU'IL AVAIT PRIS DES MESURES POUR CONTRER «UNE ATTAQUE DE FORCES CONJOINTES AMERICAINES ET ISRAELIENNES BASEES EN AZERBAÏDJAN, QUI SE PREPARERAIENT A LANCER UNE OFFENSIVE CONTRE DES INSTALLATIONS NUCLEAIRES SUR LE TERRITOIRE IRANIEN». Les services de renseignement iraniens laissent entendre qu'Israël a transféré vers l'Azerbaïdjan, via la Géorgie, autre nouvel allié de l'Etat juif, plusieurs escadrilles de bombardiers tandis que des troupes spéciales américaines viennent de s'installer à la frontière dans l'intention, selon eux, d'aider à une éventuelle frappe.

DES TEMOINS DIGNES DE FOI PRECISENT QUE DES CONVOIS IRANIENS DE CHARS, D'ARTILLERIE, D'UNITES ANTI-AERIENNES ET D'INFANTERIE ONT ETE VUS SE DIRIGEANT SUR LES AXES MENANT A LA FRONTIERE NORD. Les Iraniens prennent au sérieux Uzi Arad, chef du Conseil israélien de sécurité nationale, qui a déclaré le 22 juin que: «LA DERNIERE SERIE DE SANCTIONS DU CONSEIL DE SECURITE SUR L'IRAN EST INSUFFISANTE POUR S'OPPOSER A SES PROGRES NUCLEAIRES. UNE ATTAQUE PREVENTIVE MILITAIRE POURRAIT DONC EVENTUELLEMENT ETRE NECESSAIRE.»

Une présence physique israélienne à la frontière entre l'Iran et l'Azerbaïdjan n'a jamais été reconnue officiellement, mais les services de renseignement occidentaux attestent de l'augmentation du nombre de «conseillers techniques militaires juifs». L'ARRIVEE DEJA ANNONCEE DU PORTE-AVIONS NUCLEAIRE AMERICAIN USS HARRY S. TRUMAN DANS LE GOLFE PERSIQUE ET LA MER D'OMAN INQUIETE AUSSI LES AUTORITES DE TEHERAN. CE PORTE-AVIONS COMPREND MEME DES AVIONS FRANÇAIS, des Rafales, capables de missions anti-aériennes et d'attaque au sol, sont embarqués sur le Harry S. Truman dans le cadre d'une COLLABORATION TECHNIQUE. UNE ARMADA DE DIX NAVIRES DONT UN ISRAELIEN ET UN ALLEMAND, la frégate FGS F221 Hessen, A PAR AILLEURS TRAVERSE LE CANAL DE SUEZ LE 18 JUIN ET SE TROUVE A PRESENT DANS LE GOLFE PERSIQUE.


Exercice aérien secret


Des sources du renseignement israélien révèlent que le porte-avions avait mouillé au large des côtes sud-ouest d'Israël, du 6 au 10 juin, à des fins prétendues d'interception d'éventuels tirs de missiles ou de roquettes contre des cibles américaines ou israéliennes au Moyen-Orient. En fait, durant ces cinq jours, 60 BOMBARDIERS SUPER-HORNET F18 (cf. http://www.avions-militaires.net/fiches/f18ef.php ) SE SONT EXERCES A SIMULER DES MISSIONS DE BOMBARDEMENT CONTRE DES OBJECTIFS PROPOSES PAR L'AVIATION ISRAELIENNE DANS SA BASE NEVATIM-2 EN PLEIN DESERT DU NEGUEV. Cet exercice a été doublé par une autre simulation des forces aériennes israéliennes qui ont fait décoller 60 F-16 depuis des bases en Allemagne et en Roumanie pour tester le ravitaillement en vol sur une longue distance.

Le président Obama avait donné ordre de garder secrète l'information sur cet exercice aérien américano-israélien, baptisé Juniper Stallion 2010.

L'objectif de cet exercice de grande ampleur mettait en scène une SIMULATION D'UNE ATTAQUE DE MISSILES EN PROVENANCE D'IRAN OU DU HEZBOLLAH EN RAISON D'INFORMATIONS NOUVELLES CONFIRMANT QUE L'ARSENAL OPERATIONNEL DE MISSILES A MOYENNE PORTEE, DETENUS PAR L'IRAN, LA SYRIE ET LE HEZBOLLAH, A DOUBLE. Ces nouvelles données expliquent la MISE EN GARDE DU SECRETAIRE A LA DEFENSE ROBERT GATES DEVANT LE SENAT LE 18 JUIN AFFIRMANT QUE «L'IRAN POUVAIT LANCER CONTRE L'EUROPE DES MISSILES A COURT ET MOYEN RAYON D'ACTION. JE PENSE QUE NOUS N'ACCEPTERONS PAS L'IDEE D'UN IRAN NUCLEAIRE».


Craintes d'un soulèvement intérieur


Ces informations ont transpiré pour parvenir aux Iraniens qui ont déclenché une alerte générale. Téhéran a par ailleurs décidé d'un coup de semonce à destination des minorités vivant au nord du pays. L'exécution le 20 juin, d'Abdolmalek Rigi (cf. http://iranhr.net/spip.php?article1736 ), chef de l'organisation sunnite rebelle baloutche, a pour but de dissuader les autres minorités d'Iran, en particulier les séparatistes azéris agissant en Iran, de tenter de fomenter des troubles dans le pays avec l'aide de leurs frères en Azerbaïdjan.

LE LANCEMENT PAR LES ISRAELIENS DU NOUVEAU SATELLITE ESPION OFEK-9, DOTE D'UNE CAMERA DE TRES HAUTE RESOLUTION, SIGNIFIE AUSSI POUR LES IRANIENS QUE L'ARMEE ISRAELIENNE ACCROIT SIGNIFICATIVEMENT SES POSSIBILITES DE RECUEILLIR DES INFORMATIONS SUR LES INFRASTRUCTURES NUCLEAIRES ET MILITAIRES DU PAYS. Le chef de l'agence spatiale israélienne a estimé qu'à «partir d'aujourd'hui un pays ne pourra plus mener d'activités secrètes au Proche-Orient. Les Iraniens ne pourront plus transférer des substances sans que nous le sachions». Il est reconnu qu'Israël utilise trois satellites pour notamment observer l'Iran et les traces de son programme nucléaire.

DES BRUITS DE BOTTES SE SONT DEJA FAIT ENTENDRE DANS LA REGION, MAIS CETTE FOIS, LES IRANIENS ONT PRIS L'INITIATIVE DE LA MOBILISATION. Elle peut faire partie d'une manœuvre à l'intention des occidentaux pour leur faire comprendre que l'Iran est prêt à toutes les éventualités militaires. Il peut s'agir aussi d'une réelle crainte d'Ahmadinejad qui mesure à présent le risque qu'il a pris en refusant le dialogue avec les occidentaux et avec la France en particulier. Cette démonstration militaire, de grande envergure, pourrait préfigurer l'occasion pour lui d'ouvrir des négociations en donnant l'impression qu'il s'assoit à la table des discussions en position de force. Ce serait la meilleure hypothèse.


Jacques Benillouche

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

UE & USA : ACCORD POUR CEDER NOS DONNEES BANCAIRES !

Message  Admin le Mar 29 Juin 2010 - 17:26

SCANDALE & HAUTE TRAHISON ! L’UNION EUROPEENNE ACCEPTE DE DONNER LES DONNEES FINANCIERES DE SES CITOYENS AUX USA DANS LE CADRE DU LEURRE DE LA LUTTE CONTRE LES « TERRORISTES » !!!



Chers amis,


Vous vous souvenez sans aucun doute de la triste affaire Swift, dont je vous avais fait part il y a 2 ou 3 ans. Pour rappel, l’ignoble société mondialiste Swift avait cédé les données bancaires et privées de clients européens aux Etats-Unis… Twisted Evil

A l’époque, les politicards avaient joué la Commedia dell’arte en criant bien fort… mais en ne prenant surtout AUCUNE MESURE pour faire cesser ce scandale (= COMPLICITÉ TACITE)! Mad Exclamation Shocked

L’infâme compagnie Swift avait par ailleurs poursuivi ses exactions et sa trahison en continuant de céder les données de ses clients européens aux Amerloques. Twisted Evil

AUJOURD’HUI, NOUS APPRENONS OFFICIELLEMENT CE DONT NOUS NOUS DOUTIONS DEPUIS BELLE LURETTE : LES CHAROGNES DE POLITICARDS EUROPÉENS ÉTAIENT EN RÉALITÉ DE MÈCHE ! Mad Exclamation

LA PREUVE ? LES ENCULÉS DE L’UNION EUROPÉENNE ONT SIGNÉ CE LUNDI 28 JUIN 2010 UN ACCORD À BRUXELLES AVEC LE GOUVERNEMENT RÉPUGNANT ET TOTALITAIRE DES USA. Surprised CET ACCORD OFFICIALISE CE SCANDALE ET CETTE HAUTE TRAHISON DES AUTORITÉS EUROPÉENNES QUI SE MOQUENT COMME DE LEUR PREMIÈRE CULOTTE DES LIBERTÉS ET DE LA VIE PRIVÉE DE LEURS CITOYENS ! Mad

TOUT CECI S’EFFECTUE SOUS L’ÉCRAN DE FUMÉE DE LA « LUTTE CONTRE LE TERRORISME », UN ÉCRAN DE FUMÉE QUI CACHE DE MOINS EN MOINS BIEN LE FAIT QUE CHAQUE INDIVIDU QUI CONTESTE LE SYSTÈME POURRI DE LA DICTATURE ET DU LIBERTICIDE CONSTITUE EN RÉALITÉ UN « TERRORISTE » ! Shocked Exclamation

COMME NOUS LE SAVONS, LE BUT DES MONDIALISTES EST DE CRÉER UN BLOC EURO-ATLANTIQUE SOUS DOMINATION DE CES ETATS-UNIS QUI NE SONT NI PLUS NI MOINS QU’UNE TYRANNIE BARBARE ET IMPÉRIALISTE
. Twisted Evil Mad FORCE EST DE CONSTATER QUE LES PUTES DE LA COMMISSION ET DU PARLEMENT EUROPÉEN (QUI SONT TOUTES DES PIONS DU NOUVEL ORDRE MONDIAL) SEMBLENT ÊTRE D’ACCORD POUR PASSER SOUS DOMINATION ÉTRANGÈRE ! Mad Mad Mad

QUAND DONC PASSERA-T-ON CES DIRIGEANTS CRIMINELS ET TRAÎTRES DE L’UNION EUROPÉENNE PAR LES ARMES, COMME LEUR TRAHISON LE MÉRITE ? Question Mad

L’article vomitif, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://www.rtbf.be/info/economie/transfert-de-donnees-financieres-accord-signe-entre-lunion-europeenne-et-washington-231798


TRANSFERT DE DONNEES FINANCIERES: ACCORD SIGNE ENTRE L'UNION EUROPEENNE ET WASHINGTON


28.06.10 - 18:20


L'UNION EUROPEENNE A SIGNE LUNDI A BRUXELLES UN ACCORD POUR LE TRANSFERT DE DONNEES FINANCIERES AUX ETATS-UNIS A COMPTER DU 1ER AOUT DANS LE CADRE DE LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME, SI LE PARLEMENT EUROPEEN L'APPROUVE DEBUT JUILLET.

LES PRINCIPAUX GROUPES POLITIQUES DE L'ASSEMBLEE ONT LEVE LA SEMAINE DERNIERE LEURS DERNIERES RESERVES, mais ils doivent confirmer l'approbation de l'accord par un vote lors de la session plénière organisée à Strasbourg du 5 au 8 juillet.

"Cet accord apporte des améliorations significatives au projet rejeté par les députés européenne en février et nous espérons qu'il sera voté à Strasbourg la semaine prochaine", a déclaré la commissaire en charge des Affaires intérieures Cecilia Malmström.

L'ACCORD A ETE SIGNE AU NOM DES ETATS-UNIS PAR MICHAEL DODMAN, CHARGE D'AFFAIRE A BRUXELLES ET, POUR L'UNION EUROPEENNE, PAR LE MINISTRE ESPAGNOL DE L'INTERIEUR ALFREDO PEREZ RUBALCABA ET LA COMMISSAIRE EN CHARGE DES AFFAIRES INTERIEURES CECILIA MALMSTRÖM.

MME MALSMTRÖM AVAIT, EN MAI, REÇU MANDAT DE L'UE POUR NEGOCIER AVEC WASHINGTON LES CONDITIONS PERMETTANT AU TRESOR AMERICAIN D'ACCEDER AUX DONNEES FINANCIERES DE 8.000 INSTITUTIONS ET BANQUES DE 200 PAYS GEREES PAR LA SOCIETE SWIFT APRES LE TRANSFEREMENT DE SES BASES DE DONNEES EUROPEENNES AUX PAYS-BAS.

Les Etats-Unis avaient impérativement besoin de cet accord. "Nous attendions ce jour depuis février, car nous n'avons plus aucune données et nous avons les mains liées pour nos enquêtes", a souligné Michael Dodman.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

CASTRO PREDIT UNE POSSIBILITE DE GUERRE NUCLEAIRE !

Message  Admin le Jeu 1 Juil 2010 - 13:07

RUMEUR DE GUERRE : IRAN : FIDEL CASTRO AURAIT PREVU LA POSSIBILITE D’UNE GUERRE NUCLEAIRE D’ICI CE VENDREDI 2 JUILLET !?



Chers amis,

Je vous poste l’info qui suit en urgence à titre indicatif. Cette info est à prendre avec beaucoup de prudence et de précautions; mais étant donné la situation précaire actuelle autour de l'Iran, rien n’est impossible… Sad

Si cette info est véridique, c’est extrêmement grave… Nous serons en tout cas vite fixés, puisque cela POURRAIT se produire d’ici demain (vendredi 2 juillet 2010). Surprised Shocked Exclamation

LE LEADER CUBAIN FIDEL CASTRO RUZ, EN EFFET, PRÉDIT LA POSSIBILITÉ DU DÉBUT D’UNE GUERRE NUCLÉAIRE D’ICI CE VENDREDI 2 JUILLET SI (ET IL DIT BIEN « SI ») LES USA ET LEURS ALLIÉS (ISRAËL, PAYS EUROPÉENS) INSPECTENT LES NAVIRES IRANIENS QUI SE TROUVENT « DANS LES EAUX INTERNATIONALES ». Exclamation CELA PROVOQUERAIT UNE RÉACTION OFFENSIVE DE LA PART DES IRANIENS. Shocked Surprised Sad

L’information de Fidel Castro provient d’un média iranien.

L'article de Castro a été posté sur le site officiel de Cuba. Shocked

Les articles, ci-dessous…

Vic.




ARTICLE 1 : source : http://reinep.wordpress.com/author/reinep/


FIDEL CASTRO: UNITED STATES AND ISRAEL WILL TRIGGER A NUCLEAR WAR BEFORE FRIDAY!

30/06/2010 by Ray

Fidel Castro: United States and Israel will trigger a nuclear war before Friday!

This could seem a bit bad for the stomach. And we don`t know what state the former Cuban hero is in for the time being but, I will post this anyway. ACCORDING TO CUBAN REVOLUTIONARY HERO FIDEL CASTRO, THE UNITED STATES AND ISRAEL WILL TRIGGER A NUCLEAR WAR BEFORE FRIDAY THAT WILL CAUSE THE WORLD’S RICHEST COUNTRIES TO “SUDDENLY DISAPPEAR”. THE FORMER CUBAN PRESIDENT STATES THAT MISSILES WILL FLY AS SOON AMERICAN AND ISRAELI NAVAL FORCES ATTEMPT TO INSPECT IRANIAN MERCHANT VESSELS.

He also writes: “The economy of the superpower will fall to pieces like a house of cards. The American society is the least prepared to endure a catastrophe like the one the empire has created in the same territory where it started. We don’t know which will be the effect on the environment of the NUCLEAR WEAPONS THAT WILL UNAVOIDABLY EXPLODE IN VARIOUS PARTS OF THE WORLD, and that in the least serious variant will happen in abundance. As for me, to advance a hypothesis would be pure science fiction”.




ARTICLE 2: source :

http://www.cuba.cu/gobierno/reflexiones/2010/fra/f270610f.html


Réflexions du compañero Fidel




CONNAÎTRE LA VÉRITÉ À TEMPS



À mesure que j’écrivais chacune des mes Réflexions antérieures et qu’une catastrophe pour l’humanité s’approchait à toute allure, mon plus grand souci était ce que je considérais un devoir élémentaire : informer le peuple cubain.

Aujourd’hui, je suis plus apaisé que voici vingt-six jours. Comme des choses continuent de se produire sur le court terme, je peux reprendre et enrichir les informations que j’adresse à l’opinion publique nationale et internationale.

Obama s’est engagé à assister aux matchs des quarts de finale, le 2 juillet, si son pays passait les huitièmes. Il aurait dû savoir mieux que personne que ces quarts de finale ne pourraient pas se dérouler, car de très graves événements surviendraient avant.

Vendredi dernier, 25 juin, une agence de presse internationale connue pour la minutie avec laquelle elle détaille les informations qu’elle élabore, a publié des déclarations du « commandant de la marine du corps d’élite des Gardiens de la révolution islamique, le général Ali Fadavi », qui avertissait : « Si les États-Unis et leurs alliés inspectent des bâtiments iraniens dans les eaux internationales, "ils recevront une réponse dans le golfe Persique et dans le détroit d’Ormuz". »

La nouvelle provient de l’agence de presse iranienne Mehr, qui informe : «La marine des Gardiens de la révolution compte des centaines de bateaux équipés de lance-missile".


Cette dépêche, élaborée presque à la même heure que ce que publiait Granma, voire avant, semblait sur certains points une copie conforme des paragraphes des Réflexions que j’ai rédigées le jeudi 24 juin et que le journal a publiées le vendredi 25.

La coïncidence s’explique parce que nous partons tous deux d’un raisonnement logique, auquel je recours toujours. Je ne savais rien de ce qu’avait publié l’agence iranienne.

Je n’ai pas le moindre doute qu’à peine les bâtiments de guerre des USA et d’Israël auront occupé leurs postes – auprès des navires étasuniens patrouillant déjà aux abords des côtes iraniennes – et tenteront d’inspecter le premier cargo de ce pays, une pluie de projectiles s’abattra dans une direction et dans l’autre. Ce sera le moment exact où une terrible guerre débutera. Il est impossible de prévoir combien de navires couleront ni de quels pavillons ils seront.

Connaître la vérité à temps est le plus important pour notre peuple.

Peu importe que presque tous mes compatriotes – 99,9 % ou plus, pourrais-je dire – conservent par instinct naturel l’espoir que je me trompe et partagent mon souhait sincère dans ce sens. J’ai échangé avec des personnes des milieux les plus proches de moi et reçu aussi des nouvelles de nombreux citoyens nobles, dévoués et passionnés de leur devoir qui, à la lecture de mes Réflexions, n’en contestent absolument pas les analyses, assimilent, croient et acceptent mes raisonnements, mais qui, toutefois, consacrent aussitôt leur temps au travail auquel ils appliquent leurs énergies.

C’est justement ce que nous souhaitons de nos compatriotes. Le pire serait qu’ils apprennent soudainement le déclenchement de gravissimes événements, sans avoir écouté avant la moindre information au sujet de cette éventualité, et qu’ils soient la proie du désarroi et de la panique, ce qui serait indigne d’un peuple aussi héroïque que le peuple cubain qui a failli être la cible d’une attaque nucléaire massive en octobre 1962 et qui n’a pas hésité un moment à faire son devoir.

Au cours de nos héroïques missions internationalistes, les combattants et les chefs courageux de nos Forces armées révolutionnaires ont failli aussi être la cible d’attaques nucléaires quand ils s’approchaient de la frontière méridionale de l’Angola d’où les forces racistes sud-africaines avaient été délogées après la bataille de Cuito Cuanavale et se retranchaient à la frontière namibienne.

Le Pentagone, avec l’assentiment du président étasunien, avait fourni aux racistes sud-africains, par Israël interposé, environ quatorze armes nucléaires plus puissantes que celles qui sont tombées sur les villes japonaises d’Hiroshima et de Nagasaki, comme je l’ai expliqué dans d’autres Réflexions.

Je ne suis ni prophète ni devin. Personne ne m’a rien dit de ce qui allait se passer : tout a été le fruit de ce que je qualifie de raisonnement logique.

Nous ne sommes pas des novices ni des intrus dans ce thème compliqué.

Après la crise nucléaire, on peut augurer de ce qu’il surviendra dans le reste de l’Amérique ibérophone.

Dans ces circonstances, on ne pourra pas parler de capitalisme ou de socialisme. S’ouvrira une étape de gestion des biens et services disponibles dans cette partie du continent. Ceux qui gouvernent aujourd’hui les pays continueront forcément de le faire, plusieurs très proches du socialisme et d’autres euphoriques devant l’ouverture d’un marché mondial qui s’ouvre aujourd’hui aux carburants, à l’uranium, au cuivre, au lithium, à l’aluminium, au fer et à d’autres métaux qu’on envoie aux pays développés et riches qui disparaîtront soudain.

Des aliments qui s’exportent aujourd’hui abondamment sur ce marché mondial disparaîtront aussi d’une manière abrupte.

Dans de telles circonstances, les produits les plus élémentaires nécessaires à la vie : les aliments, l’eau, les carburants et les ressources du sous-continent au sud des USA abondent pour maintenir un peu de cette civilisation qui, dans son avancée désordonnée, a conduit l’humanité à une pareille catastrophe.

De graves incertitudes continuent toutefois de planer : les deux plus puissantes nations nucléaires, les États-Unis et la Russie, pourront-elles s’abstenir d’employer leurs armes atomiques l’une contre l’autre ?

Ce qui ne fait pas le moindre doute, c’est que les armes atomiques de la Grande-Bretagne et de la France, alliées des États-Unis et d’Israël – qui ont imposé, enthousiastes, la résolution qui déclenchera inévitablement la guerre, laquelle, pour les raisons que j’ai expliquées, deviendra aussitôt nucléaire – menacent le territoire russe, bien que la Russie et la Chine aient tenté d’éviter ce dénouement dans la mesure de leurs forces et de leurs possibilités.

L’économie de la superpuissance s’effondrera comme un château de cartes. La société étasunienne est la moins préparée à supporter une catastrophe comme celle que l’Empire a provoquée là où il a vu le jour.

Nous ignorons quels seront les effets des armes nucléaires sur l’environnement, lesquels se déclencheront inévitablement à plusieurs endroits de notre planète et, dans la variante la moins grave, seront nombreux.

Aventurer des hypothèses de ma part serait faire de la science-fiction.




Fidel Castro Ruz

Le 27 juin 2010

14 h 15

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

MISSILE NUCLEAIRE EMBARQUE DEPUIS LA FRANCE !!!

Message  Admin le Sam 3 Juil 2010 - 20:42

ALERTE ROUGE TOTALE !!! MISSILE NUCLEAIRE EMBARQUE PAR LES AVIONS « RAFALE » DEPUIS LA FRANCE !!!



Chers amis,


Je vous poste ceci en toute urgence… Voici un suivi des infos concernant le désastre qui se prépare en raison de ce qui se passe du côté de l’Iran.

Certes, nous avons passé le cap du vendredi 2 juillet 2010 (date à laquelle Castro avait signalé une possibilité de début de guerre nucléaire avec l’Iran)…

NEANMOINS, LE DANGER EST TRES LOIN D’ETRE ECARTE !!! Shocked

NOUS APPRENONS CI-DESSOUS QUE DES AVIONS « RAFALE » FRANÇAIS (CES MEMES AVIONS DE COMBAT QUI SONT STATIONNES SUR UN PORTE-AVION AMERICAIN AU MOYEN-ORIENT) ONT REÇU LE FEU VERT POUR TRANSPORTER UN MISSILE NUCLEAIRE (OU ? PROBABLEMENT VERS LE MOYEN-ORIENT) DEPUIS LA BASE AERIENNE DE SAINT-DIZIER !!! Twisted Evil Surprised Surprised Surprised Shocked Exclamation

ET IL NE S’AGIT PAS D’UN PETIT CALIBRE ! Shocked Exclamation


Comme d’habitude, cette info est à prendre avec les précautions de rigueur, mais le terrible scénario apocalyptique semble donc se préciser, tel qu'il a été souhaité par les ignobles mondialistes… Twisted Evil Crying or Very sad Mad

L’article effrayant, ci-dessous…

Vic.



P.S. : un super grand merci à la personne qui m'a signalé cet article !



Source : http://acdn.france.free.fr/spip/breve.php3?id_breve=1045%E3%80%88=


MISSILE NUCLEAIRE DANS LE CIEL DE CHAMPAGNE-LORRAINE



Vendredi 2 juillet 2010


"Opérationnel" ! Derrière ce petit mot se cache une décision lourde de conséquences. CE JEUDI 1ER JUILLET, AU CŒUR DE LA CHAMPAGNE-ARDENNE/LORRAINE, LES ‘’RAFALE’’ DE LA BASE AERIENNE DE SAINT-DIZIER (HAUTE-MARNE) AURONT CARTE BLANCHE POUR EMBARQUER LE FEU ATOMIQUE... EN TOUTE DISCRETION.

« SUJET SENSIBLE » S’ENTEND-ON REPONDRE PAR LA BA 113 (BASE AERIENNE) DE SAINT-DIZIER. BIEN LA PEINE D’ACCOLER "TRANSPARENCE" A TOUT CE QUI TOUCHE AU NUCLEAIRE, D’AVOIR INITIE UN "HAUT COMITE A LA TRANSPARENCE", D’AVOIR CREE DES "COMMISSIONS D’INFORMATION" SUR CERTAINS SITES MILITAIRES, dont la BA 113 (décret du 17 juillet 2003). « Une quoi ? Commission d’information... Connais pas », ajoute le service ‘relations publiques’ de la Base aérienne. Peut-être en saura-t-on un peu plus du côté de la préfecture (Chaumont), où la demande court actuellement à travers les services, et la hiérarchie.

C’est donc par un média et des associatifs spécialisés que des informations ont filtré. Non, LES FAS -FORCES AERIENNES STRATEGIQUES- N’AVAIENT ENCORE AUCUN RAFALE DOTE DE LA BOMBE NUCLEAIRE. CE 1ER JUILLET SERA DONC BIEN UNE PREMIERE : SAINT-DIZIER, PAR L’ESCADRON 1/91 GASCOGNE, SERA ET RESTERA LA SEULE BASE DE FRANCE A VOIR DES RAFALE (TYPE F3) EMBARQUER LA BOMBE ATOMIQUE.(1) ET PAS N’IMPORTE QUELLE BOMBINETTE, LE MISSILE ASMP-A. ASMP POUR "AIR SOL MOYENNE PORTEE" ET A POUR "AMELIORE" : PLUS VITE, PLUS LOIN... ET BEAUCOUP PLUS RUINEUX. IL SE DIT QU’UN SEUL MISSILE DE LA VERSION "NON AMELIOREE" COUTERAIT LA SOMME FOLLE DE 15 MILLIONS D’EUROS ! ET LE PAYS EN COMPTERAIT PLUSIEURS DIZAINES EN STOCK.

Suivant la doctrine des présidents Chirac puis Sarkozy, si la dissuasion nucléaire a pour objectif de ‘défendre les intérêts vitaux’ du pays elle a effectivement bien des proies à protéger dans le Grand-Est : cocotes-minutes atomiques (Chooz, Nogent-sur-Seine, Cattenom, Fessenheim), poubelles et sites radioactifs (Soulaines, Moronvilliers, Epothémont, Bure, FAVL), dépôt de munitions dont certaines à uranium (Brienne-le-Château), INBS-Installations nucléaires de base-Secrètes (Pontfaverger-Moronvilliers, Valduc, sur le Plateau de Langres et où sont fabriquées... les têtes nucléaires TNA des missiles)...

Mais, UNE REFLEXION TARAUDE : SI LA BA 113 EST UNE BASE "STRATEGIQUE", ET SI ELLE RECELE EN PLUS UN DAMS (DEPOT ATELIER DE MUNITIONS SPECIALES) -C’EST A DIRE QU’Y SONT STOCKES DES MISSILES NUCLEAIRES - ÇA SIGNIFIE QUE SAINT-DIZIER DEVIENT UNE CIBLE CAPITALE POUR UN ENNEMI POTENTIEL, ET DONC UNE REGION COMPLETE DEVASTEE ET CONTAMINEE EN CAS DE FRAPPE !
SI ELLES SAVAIENT, LES POPULATIONS DE LA GRANDE REGION FERAIENT-ELLES CONFIANCE A L’HABITUEL « DORMEZ TRANQUILLES » ?


Fédération Grand-Est STOP déchets nucléaires - Communiqué du Jeudi 1er Juillet

(1) Une autre base se trouve également concernée, Istres, mais par des "Mirage", appelés à disparaître

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

LES VAUTOURS DU N.O.M. RECLAMENT UNE MONNAIE MONDIALE !

Message  Admin le Sam 3 Juil 2010 - 23:20

NOUVEL ORDRE MONDIAL : L’ONU, LE FMI, DOMINIQUE STRAUSS-KAHN ET DES DIRIGEANTS EUROPEENS RECLAMENT LA CREATION D’UNE MONNAIE MONDIALE !!!



Chers amis,


Voici un nouvel article concernant la volonté des crapules mondialistes de créer leur horrible monnaie unique mondiale… Mad

CE N’EST PAS LE PREMIER ARTICLE DU GENRE. MAIS ON NOUS SIGNALE A NOUVEAU CE PROJET DE DEVISE MONDIALE. ON NE PEUT DONC PLUS NIER LA VERACITE DE CE PLAN, PUISQUE L’ONU, LE FMI (VIA SON DIRECTEUR DOMINIQUE STRAUSS-KAHN) ET DES DIRIGEANTS-FELONS D’EUROPE SOUHAITENT SE SERVIR DU PRETEXTE DE LA CRISE POUR PARVENIR A LA CREATION DE CETTE MONNAIE MONDIALE, AINSI QU’A LA CREATION D’UNE BANQUE CENTRALE MONDIALE ! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Nous remarquerons aussi qu’il est logique que Strauss-Kahn, en infâme salaud dirigeant le FMI (FMI QUI EST APPELE A DEVENIR LE DICTATEUR ECONOMIQUE MONDIAL), appelle de tous ses ignobles vœux cette monnaie mondiale… Twisted Evil Mad

Les dangers se rapprochent de plus en plus, deviennent de plus en plus clairs, et pourtant, aucune réaction de soulèvement des peuples n’est à signaler à l’horizon… Embarassed Mad Nous sommes extrêmement proches du mur, à présent, et nous sommes lancés à toute vitesse vers la voie de la tyrannie mondialisée et inhumaine. Le choc va faire TRES mal ! Crying or Very sad

L’article, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://www.mecanopolis.org/?p=18557

L’ONU PRECONISE L’ABANDON DU DOLLAR COMME MONNAIE DE REFERENCE ET LA CREATION D’UNE DEVISE INTERNATIONALE


Article placé le 30 juin 2010, par Mecanopolis

UN RAPPORT PRESENTE MARDI A NEW YORK PAR L’ONU, LORS D’UNE SEANCE SPECIALE, APPELLE A ETABLIR UN NOUVEAU SYSTEME DE RESERVE MONETAIRE MONDIAL ET PRECONISE L’ABANDON DU DOLLAR, JUGE TROP INSTABLE, COMME MONNAIE DE REFERENCE.





L’EDITION 2010 DE « L’ETUDE DE LA SITUATION ECONOMIQUE ET SPECIALE DANS LE MONDE » DE L’ONU, INTITULEE « DE NOUVEAUX OUTILS POUR LE DEVELOPPEMENT » PRECONISE L’ABANDON DU DOLLAR COMME MONNAIE DE REFERENCE. « Une réserve de valeurs stable est une condition nécessaire pour une monnaie de réserve », ce qui n’est effectivement plus le cas du dollar, aujourd’hui largement surévalué.

LE RAPPORT PROPOSE LA MISE EN PLACE D’UN NOUVEAU SYSTEME MONDIAL DE RESERVE QUI « NE DEVRAIT PLUS ETRE BASE SUR UNE OU PLUSIEURS MONNAIES NATIONALES, MAIS PLUTOT PAR LA CREATION D’UNE DEVISE INTERNATIONALE – sur le modèle des DTS – afin de créer un environnement plus stable pour le système financier mondial ».

Le DTS, droits de tirages spéciaux (en anglais SDR, Special Drawing Rights) est une unité de compte PROPRE AU FMI, qui représente une créance sur les monnaies des pays membres, et dont la valeur représente la somme des 4 monnaies de référence, le dollar l’euro, la livre et le yen.

Selon une dépêche de Reuters (cf. http://www.reuters.com/article/idUSTRE65S40620100629 ), PLUSIEURS RESPONSABLES EUROPEENS, PRESENT LORS DE CETTE SEANCE, ONT INDIQUES QUE CE SONT LES MARCHES ET NON LES POLITIQUES QUI DEVRONT DEFINIR QUELLES MONNAIES NATIONALES PEUVENT SERVIR DE REFERENCE POUR LA CREATION DE CETTE DEVISE INTERNATIONALE.

CE RAPPORT DE L’ONU VA DANS LE SENS DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN, DIRECTEUR GENERAL DU FMI, QUI, LORS D’UNE CONFERENCE DONNEE A ZURICH AU DEBUT DU MOIS DE MAI DERNIER, A APPELE A LA CREATION D’UNE MONNAIE MONDIALE. M. Strauss-Kahn avait alors indiqué que « LA CRISE EST UNE OPPORTUNITE POUR POUSSER LA CREATION D’UNE MONNAIE MONDIALE ET D’UNE BANQUE CENTRALE MONDIALE ».

En avril 2009, le Washington Post avait rapporté l’existence de plans POUR TRANSFORMER LE FMI EN « UNE VERITABLE ONU DE L’ECONOMIE MONDIALE » EN LUI ACCORDANT « UNE VASTE AUTORITE ELARGIE POUR AGIR COMME BANQUIER MONDIAL POUR LES GOUVERNEMENTS RICHES ET PAUVRES ».

Comme nous l’indiquions dans notre article du 21 mai dernier (cf. http://www.mecanopolis.org/?p=17340 ), LA CHUTE INCESSANTE DE LA DEVISE EUROPEENNE, QUI SE RETROUVERA BIENTOT A PARITE AVEC LE DOLLAR, ET LA CRISE DES ÉTATS SEMBLENT ETRE DE NATURE A PRECIPITER LES PLANS MONDIALISTES EN VUE DE LA CREATION D’UNE MONNAIE MONDIALE.

Mecanopolis


Merci à Réda, administrateur du forum Mecanopolis (cf. http://www.mecanopolis.org/forum/ ), de nous avoir communiqué cette information.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

SARKOZY A ETE FORME PAR LE DEPARTEMENT D’ETAT AMERICAIN !

Message  Admin le Mar 6 Juil 2010 - 15:40

FRANCE : SARKOZY-LE-DICTATEUR, SARKOZY-LE-TRAITRE A ETE FORME PAR LE DEPARTEMENT D’ETAT AMERICAIN !!!



Chers amis,


Le président de France, Nicolas Sarkozy, est un VENDU, une PUTE et un TRAÎTRE… et c’est désormais PROUVE !!! Shocked Exclamation

Je vous avais déjà signalé mes soupçons à son encontre lorsque, durant ses vacances à Wolfeboro aux USA, il portait un sweatshirt « U.S. Special Agent ». Vacances durant lesquelles il avait rencontré Bush et avait clamé son admiration pour le modèle « démocratique » (une dictature, en réalité) américain actuel !!! Twisted Evil

Je vous avais dit que ce type était en effet un gars qui allait prendre ses ORDRES chez Bush afin d’exécuter les sales projets du Nouvel Ordre Mondial.

Puis, Sarko a en effet appelé à un Nouvel Ordre Mondial. Exclamation Nous avons vu qu’en 6 mois de temps, il a miné les libertés du peuple français et édicté toute une série de lois ultralibérales, policières, liberticides et CALQUEES SUR LES USA. Twisted Evil

AUJOURD’HUI, NOUS SAVONS POURQUOI : SARKOZY A EN EFFET ETE FORME PAR LE DEPARTEMENT D’ETAT DES USA !!! Twisted Evil affraid Mad Exclamation

L’ARTICLE CI-DESSOUS LE SIGNALE DE FACON CATEGORIQUE, SELON LES PROPRES DIRES DE LA SOUS-SECRETAIRE D’ÉTAT AMERICAINE KAREN HUGUES !!! Shocked Exclamation


Amis de France, vous êtes dirigés par une CRAPULE qui vous mène à la DICTATURE et qui est vendu aux intérêts américains ! Mad Oui, Sarko est une raclure au service des élites mondiales et qui privilégiera toujours les riches, les multinationales et le modèle de l’état-policier américain, et qui trahit sans vergogne les intérêts de son peuple et de son pays d’adoption (la France) !!! Exclamation

S’il vous reste encore un peu de DIGNITE, d’HONNÊTETE et de COURAGE, vous vous devez d’éjecter cette sangsue et ce traître du pouvoir !!! Exclamation Exclamation Exclamation

Quant à Gordon Brown ou au président turc actuel, Abdullah Gül, il en va de même : ce sont des vendus qui servent le pouvoir totalitaire américain ! Mad

L’article, ci-dessous… Vic.




Source : http://www.voltairenet.org/article152550.html


KAREN HUGHES RECONNAIT QUE NICOLAS SARKOZY A ETE FORME PAR LE DEPARTEMENT D’ÉTAT US


Évoquant les résultats des programmes d’influence des États-unis, lors d’une cérémonie officielle le 25 octobre 2007, Karen Hugues, sous-secrétaire d’État chargée de la Diplomatie publique [propagande] et des Affaires publiques [relations publiques], a déclaré : « Plus de 130 participants [à nos programmes depuis 1945] sont devenus les leaders de leurs pays, y compris l’actuel Premier ministre de Grande-Bretagne [Gordon Brown], le président de France [Nicolas Sarkozy] et le président de Turquie [Abdullah Gül] ».

Si la biographie de M. Brown est connue, c’est la première fois qu’un officiel états-unien reconnaît que MM. Sarkozy et Gül ont été formés par le département d’État, ce que les intéressés ont toujours cherché à masquer.




Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

LE MYTHE DES BOMBES NUCLEAIRES IRANIENNES + LES INTERETS DE WASHINGTON ET DES PAYS RICHES DANS UNE GUERRE CONTRE L’IRAN !

Message  Admin le Mer 7 Juil 2010 - 17:03

LE MYTHE DES BOMBES NUCLEAIRES IRANIENNES + LES INTERETS DE WASHINGTON ET DES PAYS RICHES DANS UNE GUERRE CONTRE L’IRAN !



Chers amis,


ALORS QUE NOUS AVONS VU QUE LES PAYS RICHES (USA, EUROPE) SE PRÉPARENT À FRAPPER L'IRAN AVEC MÊME L’ARME NUCLÉAIRE Twisted Evil , COMME NOUS L’AVONS DÉJÀ VU (VOIRE ENCORE L’ARTICLE 2 CI-DESSOUS), NOUS APPRENONS, VIA L’EXCELLENT ARTICLE 1 QUI PROVIENT DU RÉSEAU VOLTAIRE, QU’EN DÉFINITIVE, L’IRAN NE POSSÈDE PAS D’ARMES NUCLÉAIRES, QU’IL A TOUJOURS ÉTÉ ET EST TOUJOURS CONTRE L’UTILISATION DE CES ARMES NUCLÉAIRES, MAIS QU’IL S’AGIT D’UN MYTHE SAVAMMENT MIS EN PLACE. Surprised Shocked Exclamation

DANS QUELS BUTS INFÂMES ? Question

PREMIÈREMENT, AFIN QUE L’IRAN NE PUISSE PAS ÊTRE INDÉPENDANT AU NIVEAU ÉNERGÉTIQUE (UNE IDÉE QUI RÉPUGNE PLUS QUE TOUT LES CHAROGNARDS ESCLAVAGISTES ET IMPÉRIALISTES DU NOUVEL ORDRE MONDIAL) Twisted Evil

DEUXIÈMEMENT, AFIN DE POUVOIR ATTAQUER L’IRAN SI CE PAYS CONTINUE DE RÉSISTER À LA DICTATURE MONDIALISTE DES NATIONS RICHES ET INDUSTRIALISÉES. Twisted Evil

TROISIÈMEMENT, AFIN DE POUVOIR ÉVENTUELLEMENT PILLER L’IRAN DE SES RICHESSES (PÉTROLE, MAIS AUSSI URANIUM) APRÈS LA GUERRE. Twisted Evil

QUATRIEMEMENT, AFIN DE CONSERVER LES PAYS DU TIERS-MONDE EN DEHORS DU CLUB SELECT DES PAYS RICHES ET NUCLEARISES. Twisted Evil

BREF, LES ENCULÉS MONDIALISTES, ATLANTISTES, AMÉRICAINS ET EUROPÉENS ONT À NOUVEAU FAIT PREUVE D’UN IMPÉRIALISME ET D’UN TOTALITARISME INFECTS, ALORS QUE L’IRAN EST BIEN INCAPABLE DE REPRÉSENTER QUELQUE DANGER QUE CE SOIT ! Surprised Exclamation Exclamation Exclamation


CETTE VÉRITÉ SE DOIT D’ÊTRE CONNUE : RÉPANDEZ-LA DONC AU MAXIMUM ! Exclamation

BONNE LECTURE, ET BONNE RÉVOLUTION SURTOUT ! Exclamation Vic.




ARTICLE 1 : source : http://www.voltairenet.org/article166133.html


QUI A PEUR DU NUCLEAIRE CIVIL IRANIEN ?


par Thierry Meyssan*

POUR THIERRY MEYSSAN, LE DEBAT SUR L’EXISTENCE D’UN EVENTUEL PROGRAMME MILITAIRE NUCLEAIRE IRANIEN N’EST QU’UN ECRAN DE FUMEE. LES GRANDES PUISSANCES ONT ARRETE LEUR TRANSFERT DE TECHNOLOGIE DES LA CHUTE DU SHAH ET LA REVOLUTION ISLAMIQUE A CONDAMNE LE PRINCIPE DE LA BOMBE ATOMIQUE. LES PRETENDUS SOUPÇONS OCCIDENTAUX NE SONT QUE DES ARTIFICES UTILISES POUR ISOLER UN ETAT QUI REMET EN CAUSE LA DOMINATION, MILITAIRE ET ENERGETIQUE, DES PUISSANCES NUCLEAIRES ET LEUR DROIT DE VETO AU CONSEIL DE SECURITE.


30 JUIN 2010

Depuis
Beyrouth (Liban)

Aparté lors du vote de la résolution 1929 (9 juin 2010). Dans le sens des aiguilles d’une montre : les ambassadeurs allemand, britannique, chinois, russe, français et états-unien.

La Maison-Blanche a diffusé un dossier de presse expliquant aux journalistes ce qu’est la résolution 1929 du Conseil de sécurité [1]. LE CONTENU DE CE DOCUMENT — ET LA VASTE CAMPAGNE DE COMMUNICATION QUI L’A SOUTENU — A ETE REPRIS COMME A L’HABITUDE PAR LES GRANDS MEDIAS OCCIDENTAUX SANS LA MOINDRE REFLEXION CRITIQUE.

SELON LA PRESSE OCCIDENTALE — C’EST-A-DIRE SELON LA MAISON-BLANCHE DONT ELLE EST S’EST FAIT POUR L’OCCASION LE PERROQUET — la résolution a été adoptée par « une base très large » et constitue « une réponse au refus constant de l’Iran de se plier à ses obligations internationales relatives à son programme nucléaire ». Voyons ce qu’il en est.

Sur 15 membres du Conseil de sécurité, 12 ont voté pour (dont les 5 membres permanents), 1 s’est abstenu, et 2 ont voté contre [2]. Cette « base très large » masque en réalité un nouveau clivage : pour la première fois dans l’histoire du Conseil, un bloc de nations émergentes (le Brésil et la Turquie, soutenus par l’ensemble des pays non-alignés) s’est opposé aux membres permanents (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie) et à leurs vassaux. Ainsi, CETTE « UNANIMITE MOINS DEUX VOIX » EXPRIME EN REALITE UNE FRACTURE ENTRE LE DIRECTOIRE DES CINQ GRANDS ET CE QUE L’ON DOIT A NOUVEAU APPELER LE TIERS-MONDE (par analogie avec le Tiers état [3]), C’EST-A-DIRE CEUX DONT L’AVIS NE COMPTE PAS.

Le Brésil a joué un rôle central dans l’élaboration du traité de Tlatelolco, qui fait de l’Amérique latine une « zone exempte d’armes nucléaires ». La Turquie œuvre activement à faire du Proche-Orient une autre « zone exempte d’armes nucléaires ». Personne ne doute que ces deux Etats soient sincèrement opposés à la prolifération des armes nucléaires. Personne ne doute non plus que la Turquie, qui partage une frontière commune avec l’Iran, soit particulièrement vigilante pour empêcher Téhéran de se doter de la bombe atomique.

Alors pourquoi ont-ils voté contre la résolution 1929 ? Comme nous allons le voir, LA PROBLEMATIQUE POSEE PAR LES GRANDES PUISSANCES N’EST QU’UN ECRAN DE FUMEE POUR MASQUER UN DEBAT DE FOND DANS LEQUEL L’IRAN ET LES NON-ALIGNES METTENT EN CAUSE LEURS PRIVILEGES.



Le mythe de la bombe iranienne


A l’époque du Shah Reza Pahlevi, les Etats-Unis et la France mirent en place un vaste programme visant à doter Téhéran de la bombe atomique. Il était admis, au vu de l’histoire du pays, que l’Iran n’est pas un Etat expansionniste et que de grandes puissances pouvaient lui confier sans risque cette technologie.

Ce programme fut interrompu par les Occidentaux au début de la Révolution islamique et donna lieu à un long contentieux financier autour de la société Eurodif. Selon les autorités iraniennes, il n’a jamais été repris.

L’AYATOLLAH KHOMEINI ET SES SUCCESSEURS ONT CONDAMNE LA FABRICATION, LE STOCKAGE, L’UTILISATION, ET LA MENACE D’UTILISATION DE L’ARME NUCLEAIRE COMME CONTRAIRES A LEURS VALEURS RELIGIEUSES. SELON EUX, IL EST MORALEMENT INACCEPTABLE D’UTILISER DES ARMES DE DESTRUCTION MASSIVE QUI TUENT INDISTINCTEMENT CIVILS ET MILITAIRES, PARTISANS ET ADVERSAIRES D’UN GOUVERNEMENT. CETTE PROHIBITION A PRIS FORCE DE LOI AVEC LE DECRET EMIS PAR LE GUIDE SUPREME DE LA REVOLUTION, L’AYATOLLAH KHAMENEI, LE 9 AOUT 2005.

LES DIRIGEANTS IRANIENS ONT DEJA MONTRE LEUR OBEISSANCE A CE PRINCIPE ET LE PEUPLE IRANIEN L’A DEJA PAYE TRES CHER. C’ETAIT AU COURS DE LA GUERRE LANCEE PAR L’IRAK CONTRE LE PAYS (1980-88 ). Saddam Hussein fit tirer des missiles non guidés sur les villes iraniennes. L’armée iranienne riposta à l’identique jusqu’à ce que l’imam Khomeini intervienne. IL FIT CESSER LES TIRS, EN VERTU DE CE PRINCIPE, INTERDISANT DE TIRER A L’AVEUGLETTE SUR LES VILLES ENNEMIES. LE PAYS FIT LE CHOIX D’ENDURER UNE GUERRE PLUS LONGUE PLUTOT QUE DE LA GAGNER EN UTILISANT DES ARMES NON CIBLEES [4].

Compte tenu du mode de fonctionnement du pays, IL NE PARAIT PAS POSSIBLE QUE DES INDIVIDUS AIENT PASSE OUTRE CET AVIS THEOLOGIQUE ET LA MEMOIRE DES MARTYRS DE CETTE GUERRE POUR METTRE EN PLACE UN VASTE PROGRAMME SECRET DE RECHERCHE ET DE FABRICATION DE LA BOMBE ATOMIQUE.

La position iranienne anticipe le droit international. Ce n’est en effet qu’en 1996 que la Cour internationale de Justice de La Haye a mis en évidence que toute destruction massive est criminelle, et que le principe même de la dissuasion nucléaire, c’est-à-dire la menace de perpétrer un crime, constitue un crime en lui-même [5]. Cependant, l’avis de la Cour n’étant pas contraignant, mais uniquement consultatif, les grandes puissances n’en ont que faire [6].

LE MYTHE D’UN PROGRAMME MILITAIRE NUCLEAIRE IRANIEN A ETE FORGE PAR LES ANGLO-SAXONS APRES LEUR INVASION DE L’AFGHANISTAN ET DE L’IRAK. LEUR PLAN STRATEGIQUE PREVOYAIT DE PRENDRE ULTERIEUREMENT L’IRAN EN TENAILLE A PARTIR DE SES DEUX VOISINS. DANS CETTE PERIODE, LES SERVICES ETATS-UNIENS ET BRITANNIQUES ONT DISSEMINE DE FAUSSES INFORMATIONS A CE SUJET COMME ILS LE FIRENT A PROPOS DU PRETENDU PROGRAMME D’ARMES DE DESTRUCTION MASSIVE DE SADDAM HUSSEIN. LES DONNEES TRANSMISES AUX ALLIES ET A LA PRESSE ETAIENT LE PLUS SOUVENT FOURNIES PAR UN GROUPE D’EXILES IRANIENS, LES MOUJAHIDINES DU PEUPLE. IL S’EST AVERE DEPUIS QUE CES EXILES INVENTAIENT LEURS INFORMATIONS AU FUR ET A MESURE DES BESOINS. AU DEMEURANT, ILS VIVAIENT EN IRAK ET, MEME AVEC DES SOUTIENS FAMILIAUX LOCAUX, ILS N’ETAIENT PAS EN MESURE DE PENETRER EN IRAN L’ORGANISATION TRES CLOISONNEE DES GARDIENS DE LA REVOLUTION. AUJOURD’HUI LES EXPERTS US RECONNAISSENT QUE CETTE SOURCE ETAIT SANS VALEUR. SEULS LES NEO-CONSERVATEURS ET LES SERVICES SECRETS FRANÇAIS, QUI PROTEGENT EN FRANCE LE SIEGE MONDIAL DES MOUJAHIDINES, CONTINUENT A Y CROIRE [7].

Cette intox servit de référence au vote des résolutions 1737 (23 décembre 2006) [8] et 1747 (24 mars 2007) [9].

LES ACCUSATIONS A L’ENCONTRE DE L’IRAN FURENT ABANDONNEES PAR WASHINGTON, LE 3 DECEMBRE 2007, LORSQUE LE DIRECTEUR NATIONAL DU RENSEIGNEMENT LE VICE-AMIRAL JOHN MICHAEL MCCONNELL RENDIT PUBLIC UN RAPPORT DE SYNTHESE. ON Y APPRENAIT QUE L’IRAN AVAIT CESSE TOUT PROGRAMME NUCLEAIRE MILITAIRE DEPUIS DES ANNEES ET QUE, S’IL LE RELANÇAIT, IL NE POURRAIT DE TOUTE MANIERE PAS PRODUIRE DE BOMBE ATOMIQUE AVANT 2015 AU MOINS [10]. EN PUBLIANT CE RAPPORT MCCONNELL NE VISAIT PAS SIMPLEMENT A CLORE LA POLEMIQUE, IL ENTENDAIT SURTOUT — dans la ligne d’un groupe d’officiers supérieurs réunis autour du vieux général Brent Scowcroft — SUSPENDRE LE PROJET DE GUERRE CONTRE L’IRAN, LES ETATS-UNIS N’EN AYANT TEMPORAIREMENT PLUS LES MOYENS ECONOMIQUES ET MILITAIRES [11]. Nos lecteurs se souviennent que j’ai analysé cet événements dans nos colonnes, en annonçant le changement de politique à Washington six heures avant la publication surprise de ce rapport [12].

Un accord fut conclu entre le commandant du CentCom, l’amiral William Fallon, et ses homologues iraniens, avec l’assentiment du secrétaire à la Défense Robert Gates sous la supervision du maître à penser des officiers supérieurs, le général Scowcroft. Un scénario de détente avait été convenu pour permettre aux Etats-Unis de sortir d’Irak la tête haute. CEPENDANT, LE CLAN BUSH-CHENEY, QUI ESPERAIT ENCORE CETTE GUERRE, REUSSIT A FAIRE VOTER DE NOUVELLES SANCTIONS CONTRE L’IRAN AVEC LA RESOLUTION 1803 (3 mars 2008) [13], immédiatement suivie de la démission de l’amiral Fallon [14]. Là encore, nos lecteurs se souviennent de cet épisode que j’ai décrit en détail dans nos colonnes [15].

ENFIN, IL Y A EU LA TENTATIVE DU CLAN BUSH-CHENEY DE CONTOURNER L’OPPOSITION DE L’ETAT-MAJOR ETATS-UNIEN EN SOUS-TRAITANT L’ATTAQUE DE L’IRAN A ISRAËL. Dans cette perspective, Tsahal avait loué deux bases militaires aériennes à la Géorgie, d’où des bombardiers auraient pu frapper l’Iran sans avoir besoin de ravitaillement en vol. Las ! ce projet fut soudainement interrompu par la guerre d’Ossétie du Sud et le bombardement des bases israéliennes de Géorgie par la Russie.

EN DEFINITIVE, LE GENERAL SCOWCROFT ET SON POULAIN, BARACK OBAMA, ONT RECUPERE CETTE POLEMIQUE ET L’ONT UTILISEE POUR FAIRE AVANCER LEURS PLANS. IL NE S’AGIT PLUS DE PREPARER UNE GUERRE CONTRE L’IRAN, MAIS D’EXERCER UNE FORTE PRESSION SUR TEHERAN POUR L’OBLIGER A COOPERER AVEC LES ANGLO-SAXONS EN AFGHANISTAN ET EN IRAK. En effet, les forces occidentales se sont embourbées dans ces deux théâtres d’opération, alors que les Iraniens ont de puissants leviers parmi les populations azéries afghanes et chiites irakiennes.

Ainsi, le général Scowcroft, qui dégonfla le mythe du nucléaire iranien en décembre 2007 et reçut comme une gifle les sanctions contre l’Iran en mars 2008, est devenu le propagandiste de ces mêmes sanctions en 2010.



L’indépendance énergétique des Etats émergents


DEPUIS 60 ANS, L’IRAN SE PREOCCUPE DE SON INDEPENDANCE ENERGETIQUE. Sous la monarchie impériale, le Premier ministre Mohammad Mossadegh, nationalisa l’Anglo-Iranian Oil Company, et expulsa la plupart des conseillers et techniciens britanniques. Dans son esprit et celui des autres sujets du Shah, il ne s’agissait pas tant de récupérer une manne financière que de s’approprier les moyens du développement économique. Le pétrole iranien assurerait la croissance d’une industrie iranienne.

LONDRES S’ESTIMANT LESE PORTA L’AFFAIRE DEVANT LA COUR DE JUSTICE INTERNATIONALE DE LA HAYE. ET PERDIT. LES BRITANNIQUES SOLLICITERENT ALORS LES ETATS-UNIS POUR ORGANISER UN COUP D’ETAT [16]. A l’issue de l’« opération Ajax », Mossadegh fut arrêté tandis que le général ex-nazi Fazlollah Zahedi lui succéda. Le régime du Shah devint alors le régime le plus répressif de la planète.

LA REVOLUTION ISLAMIQUE, QUI RENVERSE LE SHAH, REPREND A SON COMPTE CETTE EXIGENCE D’INDEPENDANCE ENERGETIQUE. Anticipant l’épuisement de ses ressources pétrolières, Téhéran intègre dans son vaste programme de recherche scientifique et technique des travaux sur le nucléaire civil. D’autant que, selon les géologues iraniens, le pays regorgerait d’uranium exploitable, une richesse plus importante que le pétrole.

Ne disposant pas de combustible nucléaire, Téhéran s’en fournit grâce au président Raúl Alfonsín. Trois accords sont signés avec l’Argentine, en 1987 et 1988. Les premières livraisons d’uranium enrichi à 19,75 % ont lieu en 1993 [17]. Mais ces accords sont interrompus par les attentats de Buenos-Aires, en 1992 et 1994, imputés à l’Iran, mais probablement perpétrés par le Mossad qui s’était installé dans le pays durant la dictature du général Videla [18].

EN 2003, L’IRAN SIGNE LE PROTOCOLE ADDITIONNEL DU TRAITE DE NON-PROLIFERATION, qui tient compte des avancées scientifiques. En vertu des nouvelles dispositions, les signataires doivent notifier à l’Agence internationale de l’énergie atomique les installations nucléaires en cours de construction, alors que par le passé, ils ne devaient les notifier que six mois avant la mise en service. Du fait du changement de règles, Téhéran confirme la construction en cours de nouvelles unités à Natanz et Arak. Le Protocole additionnel ne prévoyant pas de mesures transitoires pour passer d’un système juridique à l’autre, LE PRESIDENT MOHAMMED KHATAMI ACCEPTE DE DISCUTER DES MODALITES AVEC UN GROUPE DE CONTACT COMPOSE PAR L’UNION EUROPEENNE, L’ALLEMAGNE, LA FRANCE ET LE ROYAUME-UNI (UE+3), ET SUSPEND L’ENRICHISSEMENT DE L’URANIUM EN SIGNE D’APAISEMENT.

Elu président de la République à la mi-2005, MAHMOUD AHMADINEJAD ESTIME QUE SON PAYS A ACCORDE UN DELAI SUFFISANT A L’AIEA POUR MENER LES INSPECTIONS NECESSAIRES A LA TRANSITION, ET QUE LE GROUPE DES TROIS FAIT VOLONTAIREMENT TRAINER LES CHOSES POUR PROLONGER INDEFINIMENT LE MORATOIRE IRANIEN. IL DECIDE DONC DE REPRENDRE LE PROCESSUS D’ENRICHISSEMENT DE L’URANIUM.

A PARTIR DE CE MOMENT, LES EUROPEENS — QUI CONSIDERENT AVEC MEPRIS L’IRAN COMME LE « REGIME DES MOLLAHS » [19]— REPROCHENT AUX IRANIENS D’AVOIR FAILLI A LEUR PAROLE.

L’administration Ahmadinejad affirme quant à elle que, comme tous les gouvernements du monde, elle est liée par les Traités ratifiés par son Parlement, mais pas par la politique de l’administration précédente. C’EST LE DEBUT DU CONFLIT JURIDIQUE. L’Allemagne, la France et le Royaume-Uni obtiennent le soutien du G8 et convainquent le Conseil des gouverneurs de l’AIEA de porter le litige devant le Conseil de sécurité de l’ONU.

Le vote du Conseil des gouverneurs (4 février 2006) préfigure celui du Conseil de sécurité du 9 juin 2010. Les grandes puissances font bloc, tandis que Cuba, la Syrie et le Venezuela votent contre.

FURIEUSE D’ETRE HUMILIEE, L’ADMINISTRATION AHMADINEJAD DECIDE DE RETIRER LA SIGNATURE IRANIENNE DU PROTOCOLE ADDITIONNEL. Ce retrait rend caduques les engagements de l’administration Khatami et clôt la polémique avec le groupe UE+3. LE CONSEIL DE SECURITE REPLIQUE EN EXIGEANT UNE NOUVELLE SUSPENSION DE L’ENRICHISSEMENT DE L’URANIUM (résolution 1696 du 31 juillet 2006) [20]. AU REGARD DU DROIT INTERNATIONAL CETTE RESOLUTION N’A PAS DE FONDEMENT JURIDIQUE. La Charte des Nations Unies ne donne pas compétence au Conseil de sécurité pour exiger d’un Etat membre qu’il aliène un de ses droits pour « rétablir la confiance » des autres à son égard.

DES LORS, L’IRAN —SOUTENU PAR 118 ETATS NON ALIGNES— REFUSE DE SE CONFORMER AUX EXIGENCES SUCCESSIVES DU CONSEIL EN VERTU DE L’ARTICLE 25 DE LA CHARTE. Celui-ci stipule en effet que les Etats membres ne sont tenus d’accepter les décisions du Conseil que si celles-ci sont conformes à la Charte. INSENSIBLEMENT, LE DEBAT JURIDIQUE INTERNATIONAL EST PASSE DU CONTROLE PAR L’AIEA DU PROGRAMME IRANIEN A UN BRAS DE FER ENTRE LES GRANDES PUISSANCES ET LES PUISSANCES EMERGENTES. Ou plutôt, il est revenu au point de départ des années 50 ; la question du contrôle par l’AIEA n’étant qu’un épisode dans la lutte opposant les puissances dominantes au Tiers Monde.



Après le pétrole, l’uranium


La comparaison entre le comportement des grandes puissances face au pétrole iranien hier et leur comportement face à l’uranium iranien
aujourd’hui est frappante.

AU LENDEMAIN DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE, LES ANGLO-SAXONS AVAIENT IMPOSE DES CONTRATS LEONINS A L’IRAN POUR EXTRAIRE SON PETROLE SANS EN PAYER LE JUSTE PRIX [21]. ILS AVAIENT AUSSI EMPECHE L’IRAN DE SE DOTER DE GRANDES RAFFINERIES POUR LE TRANSFORMER. DE TELLE SORTE QUE LES IRANIENS DEVAIENT IMPORTER AU PRIX FORT L’ESSENCE QUE LA BRITISH PETROLEUM AVAIT PRODUITE, EN RAFFINANT A L’ETRANGER LE PETROLE QU’ELLE LEUR AVAIT VOLE.

AUJOURD’HUI, LES GRANDES PUISSANCES VOUDRAIENT INTERDIRE A L’IRAN D’ENRICHIR SON URANIUM POUR EN FAIRE UN COMBUSTIBLE. DE LA SORTE, LE PAYS N’AURAIT PAS LA POSSIBILITE D’UTILISER SES PROPRES RICHESSES MINERALES ET SERAIT CONTRAINT DE LES VENDRE A BAS PRIX. En 2006, les Anglo-Saxons ont fait adopter par le Conseil de sécurité une résolution exigeant que Téhéran suspende ses activités liées à l’enrichissement, y compris la recherche-développement. Puis, ils ont proposé aux Iraniens de leur acheter de l’uranium brut et de leur vendre de l’uranium enrichi.

LA REACTION DE MAHMOUD AHMADINEJAD A CE CHANTAGE EST EXACTEMENT LA MEME QUE CELLE DE MOHANDAS K. GANDHI DANS UNE SITUATION SIMILAIRE. Les Britanniques interdisaient aux Indiens de filer le coton. Ils leur achetaient donc à bas prix une matière première qu’ils ne pouvaient utiliser, puis ils leur revendaient au prix fort des tissus filés avec leur coton à Manchester. Le Mahatma Gandhi viola la loi impériale et fila lui-même le coton sur un rouet rudimentaire, qui devint le symbole de son parti politique. Identiquement, les Anglais s’étaient arrogés un monopole d’exploitation du sel et appliquaient une taxe exorbitante sur ce produit de première nécessité. Gandhi viola la loi impériale, traversant le pays dans une marche épique, il alla lui-même récolter le sel. C’est par ce type d’action que l’Inde recouvra sa souveraineté économique.
LES DECLARATIONS FRACASSANTES DE MAHMOUD AHMADINEJAD LORS DE LA MISE EN SERVICE DE CENTRIFUGEUSES DOIVENT ETRE COMPRISES DANS CE CONTEXTE. ELLES EXPRIMENT LA VOLONTE DE L’IRAN D’EXPLOITER LUI-MEME SES RESSOURCES MINIERES ET DE SE DOTER AINSI DE L’ENERGIE INDISPENSABLE A SON DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE.

AU DEMEURANT, RIEN DANS LE TRAITE DE NON PROLIFERATION N’INTERDIT A QUICONQUE D’ENRICHIR DE L’URANIUM [22].



Le Protocole de Téhéran


A l’occasion du sommet de Washington sur la sécurité nucléaire (12 et 13 avril 2010), le président brésilien Lula da Silva présente ses bons offices à son homologue états-unien. Il lui demande quelle mesure serait à même de rétablir la confiance et d’arrêter la spirale des résolutions du Conseil de sécurité.

M. Lula da Silva, qui ambitionne de devenir secrétaire général des Nations Unies, agit comme intermédiaire entre les grandes et les petites puissances. Surpris, le président Obama réserve sa réponse, Finalement, il lui adresse une lettre, le 20 avril [23]. Il y indique qu’une mesure négociée en novembre 2009, puis abandonnée, ferait l’affaire. L’Iran pourrait échanger de l’uranium insuffisamment enrichi contre de l’uranium faiblement enrichi. Cet échange pourrait avoir lieu dans un pays tiers, la Turquie par exemple. Téhéran pourrait alors alimenter en combustible son réacteur à usage médical sans avoir besoin d’enrichir lui-même l’uranium. Une lettre similaire a été envoyée par M. Obama à son homologue turc, mais n’a pas été rendue publique.

Le président brésilien se rend immédiatement à Moscou où, lors d’une conférence de presse commune (14 mai) le président Medvedev confirme que du point de vue russe cette mesure serait aussi considérée comme une solution acceptable [24]. M. Lula da Silva rejoint le Premier ministre turc à Téhéran et signe le document attendu avec le président Ahmadinejad (17 mai) [25].

CECI ETANT FAIT, MAHMOUD AHMADINEJAD CONFIRME QUE, SI L’ACCORD EST APPLIQUE, SON PAYS N’AURA PAS BESOIN DE PROCEDER A L’ENRICHISSEMENT, MAIS QUE POUR SE PREMUNIR D’UNE EVENTUELLE RUPTURE DU PROTOCOLE, IL DOIT APPRENDRE A MAITRISER CETTE TECHNIQUE. L’IRAN POURSUIVRA DONC SES RECHERCHES.

FAISANT VOLTE-FACE, WASHINGTON DEPOSE AU CONSEIL DE SECURITE UN PROJET DE RESOLUTION QU’IL AVAIT NEGOCIE A L’AVANCE AVEC LES AUTRES MEMBRES PERMANENTS. Après trois semaines de psychodrame, ce texte à peine amendé est débattu par le Conseil. Pour la forme, LES NEGOCIATEURS OCCIDENTAUX FAXENT A TEHERAN LEURS OBSERVATIONS SUR LE PROTOCLE QUATRES HEURES AVANT D’ENTRER EN SEANCE [26]. ILS NE VEULENT PLUS D’UN ACCORD PROVISOIRE, ILS EXIGENT QUE L’IRAN RENONCE A LA TECHNIQUE DE L’ENRICHISSEMENT. LA RESOLUTION 1929 EST ADOPTEE, y compris par la Russie et la Chine (9 juin) [27].

POUR LE BRESIL, LA TURQUIE, L’IRAN ET LES 118 NON ALIGNES QUI LES SOUTIENNENT, LE CHOC EST RUDE. IL EST TOUT A FAIT CLAIR QUE LE SOUCI DES GRANDES PUISSANCES N’EST PAS D’EMPECHER L’IRAN D’ENRICHIR DE L’URANIUM POUR FABRIQUER DES BOMBES, MAIS DE L’EMPECHER DE MAITRISER UN SAVOIR-FAIRE QUI GARANTIRAIT SON INDEPENDANCE.



Les conséquences de la résolution 1929


Dans les jours qui suivent, les dirigeants russes laissent entrevoir leurs désaccords internes. Une cascade de déclarations contradictoires confirme et infirme que l’embargo prévu par la résolution 1929 s’applique aussi aux missiles sol-air S-300 russes en cours de livraison. FINALEMENT LE PRESIDENT MEDVEDEV TRANCHE : LES LIVRAISONS D’ARMES ANTI-AERIENNES SONT INTERROMPUES, CE QUI IMPLIQUE QUE, D’UN POINT DE VUE TECHNIQUE, UN POSSIBLE BOMBARDEMENT DE L’IRAN RESTERA UNE OPTION MILITAIRE CREDIBLE.

CONTINUANT SUR SA LANCEE, WASHINGTON AJOUTE AUX SANCTIONS ONUSIENNES SES PROPRES SANCTIONS, ET L’UNION EUROPEENNE LUI EMBOITE LE PAS. CE NOUVEAU DISPOSITIF VISE A PRIVER L’IRAN DE L’ENERGIE NECESSAIRE A SON ECONOMIE. IL FAIT INTERDICTION AUX SOCIETES AYANT DES INTERETS EN OCCIDENT DE LIVRER DE L’ESSENCE RAFFINEE OU TOUT AUTRE CARBURANT A TEHERAN [28].

Première conséquence de ces mesures unilatérales, Total est contraint de se retirer d’Iran. Le ministre brésilien des Affaires étrangères Celso Amorim annonce, quant à lui, que les sociétés agro-industrielles de son pays ne peuvent pas prendre le risque de fournir de l’éthanol à l’Iran. AUTANT DE RUPTURES QUI SONT DES CATASTROPHES ECONOMIQUES NON SEULEMENT POUR LES IRANIENS, MAIS POUR LES FRANÇAIS ET LES BRESILIENS AUSSI.

Moscou entre en ébullition. Les partisans du Premier ministre Vladimir Poutine s’estiment floués. Pour eux, les sanctions contre l’Iran ne doivent pas déstabiliser le pays. Ils avaient admis la position du président Dmitry Medvedev de coopération avec les Etats-Unis à la condition que les sanctions se limitent à celles de l’ONU. Ils se trouvent désormais face au fait accompli : LA RESOLUTION DU CONSEIL DE SECURITE SERT DE JUSTIFICATION A DES MESURES UNILATERALES DE WASHINGTON ET DE BRUXELLES VISANT A ASPHYXIER L’IRAN. Auditionné par le Sénat, le secrétaire US à la Défense Robert Gates se gausse de la confusion qui règne au Kremlin et de son « approche schizophrénique » de la question iranienne.

Poursuivant sur la lancée, l’Allemagne fait du zèle. La chancelière Angela Merkel fait confisquer des matériels destinés à la construction de la centrale nucléaire civile de Busher et fait interpeller les ingénieurs russes qui les rassemblaient. La tension monte à Moscou et l’ambassadeur Churkin appelle ses partenaires du Conseil de sécurité à la raison.
A Pékin, les choses ne sont pas plus claires. La Chine a accepté de voter la résolution 1929 en échange d’un renoncement de Washington à de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord. Pékin, qui ne se pensait pas en mesure de défendre à la fois Téhéran et Pyongyang, a inutilement cédé du terrain car les Etats-Unis resservent le couvert lors du G8 de Toronto.

Dans une déclaration, le Suprême conseil (iranien) de sécurité nationale souligne que le Conseil de sécurité des Nations Unies n’avait pas compétence pour adopter la résolution 1929 [29]. En écho, le président du Venezuela, Hugo Chávez, annonce que son pays n’appliquera pas une décision sans fondement juridique. Concrètement, Caracas approvisionnera Téhéran en essence et lui proposera les services bancaires qui lui sont aujourd’hui refusés.

L’Iran décide de manifester sa mauvaise humeur en reportant d’un mois toute nouvelle négociation et en posant des conditions à la reprise des pourparlers. Renversant la rhétorique dominante, TEHERAN ACCEPTE DE DISCUTER SUR L’APPLICATION DU TRAITE DE NON-PROLIFERATION AFIN DE « RETABLIR LA CONFIANCE » AVEC LES OCCIDENTAUX, A LA CONDITION QUE CEUX-CI « RETABLISSENT LA CONFIANCE » AVEC L’IRAN ET LES NON-ALIGNES. POUR CE FAIRE, LE PRESIDENT AHMADINEJAD EXIGE QUE LES NEGOCIATEURS FASSENT UNE DECLARATION QUI NE DEVRAIT PAS POSER DE PROBLEME S’ILS SONT DE BONNE FOI ET LEVERAIT LE SOUPÇON DU « DEUX POIDS, DEUX MESURES » : ILS DOIVENT EXIGER QU’ISRAËL SIGNE LE TNP (ET PAR CONSEQUENT ACCEPTE LE REGIME DES INSPECTIONS DE L’AIEA ET LA DENUCLEARISATION PROGRESSIVE) ET S’ENGAGER A APPLIQUER A EUX-MEMES LE TNP (C’EST-A-DIRE QU’ILS COMMENCENT DES A PRESENT A DETRUIRE LEURS STOCKS D’ARMES NUCLEAIRES).

VU DU COTE OCCIDENTAL, CETTE REPONSE PARAIT DILATOIRE : TEHERAN POSE DES CONDITIONS IRREALISTES QUI MANIFESTENT SA VOLONTE DE RUPTURE. VU DU TIERS MONDE, TEHERAN POINTE LA CONTRADICTION FONDAMENTALE DU TNP QUI PERMET DEPUIS UNE QUARANTAINE D’ANNEES AUX GRANDES PUISSANCES DE CONSERVER LEUR AVANTAGE NUCLEAIRE, MILITAIRE ET CIVIL, POUR DOMINER LE MONDE TOUT EN EMPECHANT LES PUISSANCES EMERGENTES DE REJOINDRE LE CLUB NUCLEAIRE.

SANS SURPRISE, WASHINGTON REAGIT EN RELANÇANT LA POLEMIQUE. LE DIRECTEUR DE LA CIA, LEON PANETTA, DECLARE DANS UNE EMISSION DE GRANDE ECOUTE QUE, SELON DE RECENTS RENSEIGNEMENTS, L’IRAN AURAIT DESORMAIS ASSEZ D’URANIUM FAIBLEMENT ENRICHI POUR FABRIQUER DES BOMBES [30].

L’ACCUSATION EST LOUFOQUE, DANS LA MESURE OU L’IRAN NE DISPOSE QUE D’URANIUM ENRICHI A MOINS DE 20 % ALORS QUE LES BOMBES ATOMIQUES SONT FABRIQUEES AVEC L’URANIUM ENRICHI A 70, VOIRE 85 %.

PEU IMPORTENT LES FAITS ET LA LOGIQUE, « LA RAISON DU PLUS FORT EST TOUJOURS LA MEILLEURE ».



Conclusion


31 ANS APRES LE DEBUT DE LA REVOLUTION ISLAMIQUE, L’IRAN N’A PAS DEVIE DE SA TRAJECTOIRE. MALGRE LA GUERRE PAR PROCURATION QUE LES GRANDES PUISSANCES LUI ONT LIVRE, MALGRE LES EMBARGOS ET LES SANCTIONS DE TOUTES SORTES, IL CONTINUE A QUESTIONNER L’ARCHITECTURE DES RELATIONS INTERNATIONALES ET A SE BATTRE POUR SON INDEPENDANCE ET CELLE DES AUTRES NATIONS. Si l’on relit rétrospectivement les interventions des diplomates et dirigeants iraniens à l’ONU, on observe qu’elles n’ont cessé de dénoncer le directoire que les grandes puissances exercent sur le reste du monde au moyen de leur siège permanent et de leur droit de veto au Conseil de sécurité. ET SI L’ON RELIT LA PRESSE OCCIDENTALE, ON OBSERVE QU’ELLE MET EN SCENE DES SCANDALES SUCCESSIFS POUR NE PAS AVOIR A RENDRE COMPTE DES PROPOS DES DIPLOMATES ET DIRIGEANTS IRANIENS [31]

Dans ce cadre, la position iranienne sur le nucléaire n’a pas varié, mais s’est approfondie. L’IRAN A PROPOSE DE FAIRE DU PROCHE-ORIENT UNE ZONE DENUCLEARISEE et Téhéran n’a cessé de porter ce projet qui vient seulement maintenant d’être examiné par l’ONU malgré l’opposition farouche d’Israël [32]. L’Iran a pris de nombreuses initiatives pour que les Etats du Tiers-Monde rapprochent leur point de vue sur le nucléaire, la dernière en date étant la Conférence internationale sur le DESARMEMENT NUCLEAIRE qu’il a organisé en avril 2010 [33].

DANS CETTE AFFAIRE, LE PROBLEME CENTRAL N’EST PAS L’IRAN, MAIS LE REFUS DES GRANDES PUISSANCES DE SE CONFORMER A LEURS OBLIGATIONS DE SIGNATAIRES DU TRAITE DE NON-PROLIFERATION : DETRUIRE AU PLUS VITE LEURS STOCKS D’ARMES NUCLEAIRES. OR, LOIN DE S’ENGAGER SUR CETTE VOIE, L’ADMINISTRATION OBAMA A PUBLIE SA NOUVELLE DOCTRINE NUCLEAIRE DANS LAQUELLE ELLE PREVOIT DE FAIRE USAGE DE L’ARME NUCLEAIRE NON PAS SEULEMENT POUR RIPOSTER A UNE ATTAQUE NUCLEAIRE, MAIS EN PREMIERE FRAPPE CONTRE DES ETATS NON-NUCLEAIRES QUI LUI RESISTENT.


Thierry Meyssan

Analyste politique français, président-fondateur du Réseau Voltaire et de la conférence Axis for Peace. Il publie chaque semaine des chroniques de politique étrangère dans la presse arabe et russe. Dernier ouvrage publié : L’Effroyable imposture 2, éd. JP Bertand (2007).





ARTICLE 2 : source : http://fr.danielpipes.org/blog/2010/06/frappe-militaire-infrastructure-nucleaire-iran


UNE FRAPPE MILITAIRE SUR L'INFRASTRUCTURE NUCLEAIRE DE L'IRAN


par Daniel Pipes

12 juin 2010

Version originale anglaise: A Military Strike on Iran's Nuclear Infrastructure? (cf. http://www.danielpipes.org/blog/2010/06/a-military-strike-on-irans-nuclear-infrastructure )

Adaptation française: Anne-Marie Delcambre de Champvert


Si oui ou non il sera mis fin à la prolifération nucléaire de l'Iran est le sujet le plus urgent sur le Moyen-Orient, ces jours-ci. JE NOTERAI ICI LES DEVELOPPEMENTS SPORADIQUES QUI MONTRENT L'USAGE DE LA FORCE MILITAIRE CONTRE L'INFRASTRUCTURE NUCLEAIRE IRANIENNE.

"L'ARABIE SAOUDITE DONNE A ISRAËL TOUTE LATITUDE AERIENNE POUR ATTAQUER LES SITES NUCLEAIRES IRANIENS" (cf. http://www.timesonline.co.uk/tol/news/world/middle_east/article7148555.ece ) : dans un communiqué qui a fait sensation, Hugh Tomlinson écrit dans le Times (Londres) que
"Riyad est d'accord pour permettre à Israël d'utiliser un étroit corridor de son espace aérien dans le nord du pays pour réduire la distance pour un raid sur l'Iran. Pour s'assurer que les bombardiers israéliens passent sans encombre Riyad a déjà effectué des tests pour être sûr que ses propres avions à réaction ne seront pas arrêtés et que les systèmes de défense de missiles ne seront pas activés. Une fois que les Israéliens auront traversé l'espace aérien, les défenses aériennes du Royaume retourneront à leur état d'alerte maximum."

Tomlinson cite une source de la défense américaine dans la région : " LES SAOUDIENS ONT DONNE LA PERMISSION AUX ISRAELIENS POUR QU'ILS TRAVERSENT LEUR ESPACE AERIEN ET EUX REGARDERONT AILLEURS. Ils ont déjà fait des tests pour être sûrs que leurs propres avions ne seront pas arrêtés et que personne ne les abattra. Tout ceci a été fait avec l'accord du Département d'Etat."

Il explique la logique qui se trouve derrière cette décision :

"Les sources en Arabie Saoudite disent que c'est une information courante dans les milieux de la défense militaire qu'un arrangement est en place si Israël décide de lancer le raid aérien. MALGRE LES TENSIONS EXISTANT ENTRE LES DEUX GOUVERNEMENTS, ILS PARTAGENT UNE MUTUELLE REPUGNANCE POUR LE REGIME DE TEHERAN ET UNE PEUR COMMUNE DES AMBITIONS NUCLEAIRES DE L'IRAN. "Tous nous savons cela. Nous les laisserons [les Israéliens] passer et nous fermerons les yeux," dit-on.

Commentaire :
" Intéressant SI C'EST VRAI" sera ma réponse. Pour des raisons exposées dans mon article "Du bon sens en Egypte et en Arabie Saoudite" du 23 décembre 2009 (cf. http://danielpipes.org/7830/bon-sens-egypte-arabie-saoudite ) je reste sceptique sur le fait que le leadership saoudien permettrait aux Israéliens de survoler leur propre espace aérien. J'espère avoir tort.

Surprenant appui à une frappe militaire (cf. http://pewglobal.org/files/pdf/Pew-Global-Attitudes-Spring-2010-Report.pdf ) : L'enquête de Pew Global Attitudes a demandé à 22 pays de répondre [à la question suivante] : "Qu'est-ce qui est le plus important : empêcher que l'Iran ne développe des armes nucléaires, même si cela implique d'avoir recours à une action militaire , OU éviter un conflit militaire, même si les Iraniens peuvent développer des armes nucléaires ? " Voici les résultats (cf. http://www.danielpipes.org/pics/new/1237.jpg ) :




Là on trouve beaucoup de choses étonnantes :

• Pakistanais, Argentins, Turcs et Russes sont les moins disposés à user de la force militaire ( A noter que nos 3 parmi les 4 cités sont des voisins de l'Iran.)

• Chinois et Japonais répugnent aussi à l'usage de la force militaire.

• Egyptiens, Jordaniens et Kényans ont des opinions analogues à celles des Américains.

• Ceux du Nigéria ont le plus tendance à employer la force militaire.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

IT: DES CHEFS POLICIERS CONDAMNES POUR TRAFIC DE DROGUE !

Message  Admin le Jeu 15 Juil 2010 - 13:39

Rappel : la mafia fait également partie du nouvel ordre mondial...


ITALIE MAFIEUSE : LES CHEFS DES POLICIERS CONDAMNES COMME TRAFIQUANTS DE DROGUE… HELAS, LE CHEF « D’ASSOCIATION DE MALFAITEURS » N’A PAS ÉTÉ RETENU CONTRE EUX PAR L’INJUSTICE ITALIENNE !!!



Chers amis,


Voici un exemple typique de la corruption des flics. Bon, bien sûr, c’est en Italie. Mais n’allez SURTOUT pas croire que ce genre de cas est spécifique uniquement à l’Italie ! Exclamation On pourrait trouver des cas de ce genre un peu partout…

Question cruciale : pour quels dirigeants ou magistrats corrompus ces flics pourris travaillaient-ils ? Question

Toujours est-il que LES CHEFS DE LA POLICE ITALIENNE (LES CARABINIERI) ONT ÉTÉ CONDAMNÉS COMME TRAFIQUANTS DE DROGUE, ET QUE LE GÉNÉRAL A PRIS 14 ANS DE PRISON. Surprised Exclamation

L’INJUSTICE ITALIENNE, CEPENDANT, N’A « PAS OSÉ » RETENIR LE CHEF « D’ASSOCIATION DE MALFAITEURS », QUI POURTANT AURAIT DÛ ÊTRE RETENU CONTRE CES RIPOUX MAFIEUX. Mad LE PRÉTEXTE ? CELA ALLAIT DONNER UNE MAUVAISE IMAGE GÉNÉRALISÉE DE LA PROFESSION DE POLICIER ! Rolling Eyes QUELLE MAUVAISE FARCE ! Mad


EN RÉALITÉ, ON PEUT ÊTRE CERTAIN QU’UN MAGISTRAT OU L’AUTRE, VOIRE LE JUGE LUI-MÊME, AVAIT ÉTÉ ACHETÉ (OU EST MAFIEUX LUI-MEME) AFIN DE S’ASSURER QUE LE CHEF D’INCULPATION D’ASSOCIATION DE MALFAITEURS NE SOIT PAS RETENU, ALLÉGEANT AINSI LA PEINE, ET EMPÊCHANT DES ENQUÊTES PLUS APPROFONDIES QUI AURAIENT REMONTÉ LE RÉSEAU MAFIEUX JUSQU’EN HAUT LIEU ! Twisted Evil Mad

Le court article, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BONNE TYRANNIE ! Exclamation Vic.




Source : http://www.voltairenet.org/article166278.html


ITALIE : LES CHEFS DES CARABINIERS ETAIENT DES TRAFIQUANTS DE DROGUE


12 JUILLET 2010


Le général Giampaolo Ganzer a été condamné, lundi 12 juillet 2010, à 14 ANS DE PRISON POUR TRAFIC DE DROGUE.

Selon le tribunal de Milan, LE GENERAL GANZER ET 13 AUTRES OFFICIERS SUPERIEURS DES CARABINIERS AURAIENT ORGANISE UN VASTE TRAFIC AUX FINS DE LEUR ENRICHISSEMENT PERSONNEL.

LES MAGISTRATS N’ONT PAS RETENU LE CHEF « D’ASSOCIATION DE MALFAITEURS », DE CRAINTE QU’UNE FORMULATION IMPRECISE DU JUGEMENT NE PORTE ATTEINTE AUX CARABINIERS EN TANT QU’INSTITUTION.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

LES ORIGINES NAZIES DE L'UNION EUROPEENNE TOTALITAIRE !

Message  Admin le Mer 28 Juil 2010 - 13:36

LES ORIGINES NAZIES DE L'UNION EUROPEENNE TOTALITAIRE !!!





Chers amis,


Je souhaite aujourd'hui aborder avec vous les origines putrides, maléfiques et nazies de l'actuelle Union européenne.

Si certains d'entre vous se demandaient encore POURQUOI l'Union européenne et la Commission européenne ressemblent de plus en plus à une dictature vendue à certains intérêts industriels mondialistes, eh bien il vont obtenir une réponse extrêmement claire (et inquiétante) aujourd'hui ! Shocked Exclamation

L'Union européenne A ETE BATIE SUR DES FONDATIONS NAZIES, ET PAR LES MEMES SALAUDS MONDIALISTES QUI FINANCERENT LES NAZIS ! Twisted Evil Surprised Shocked Exclamation

Vous pensez que c'est une "mauvaise blague" ou du délire conspirationniste ?

Que nenni ! Afin de vous le démontrer, je vais vous traduire des extraits de l'excellent livre "The Nazi Roots of the Brussels EU" ("Les racines nazies de l'Union européenne de Bruxelles"). Exclamation

Pour celles et ceux qui comprennent l'anglais, plusieurs chapitres de ce livre sont déjà disponibles en anglais sur le site
http://www.relay-of-life.org/nazi-roots/chapter.html :wink:

Eloquent, comme vous allez pouvoir le constater !

Dans mes articles et synthèses annuelles (2008 et 2009, notamment), j'étais parvenu à la conclusion que le monde était en train de se (re)nazifier. Vous allez voir que j'avais visé dans le mille ! Shocked

Nous ne devons JAMAIS oublier les horreurs commises entre 1933 et 1945. Nous nous DEVONS d'AGIR et de LUTTER de toutes nos forces contre ce mal absolu qui est en train de redresser la tête afin de conquérir l'Europe, les USA et le monde (nouvel ordre mondial) ! Mad Exclamation

La suite, ci-dessous... Vic.


Dernière édition par Admin le Mer 28 Juil 2010 - 13:38, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

WALTER HALLSTEIN : JURISTE NAZI, ET ARCHITECTE PRINCIPAL DE L'U.E. !!!

Message  Admin le Mer 28 Juil 2010 - 13:37

LES RACINES NAZIES DE L'UNION EUROPEENNE DE BRUXELLES


Le projet principal de la coalition des Nazis et du Cartel :
un plan directeur pour mener à « l’Union européenne de Bruxelles »






CHAPITRE 2


WALTER HALLSTEIN:

Eminent juriste nazi – Et architecte principal de l’Union européenne de Bruxelles







EXTRAITS :


Walter Hallstein (1901-1982)


Walter Hallstein fut un éminent juriste impliqué dans la planification légale et administrative d’une Europe d’après-guerre placée sous le contrôle des
Nazis et de leurs alliés de l’industrie, le cartel du pétrole et des médicaments IG Farben.

Hallstein représentait la nouvelle génération des membres de la coalition nazie et du cartel. Il avait été formé par des professeurs en droit, dont le but principal était de saboter le ‘Traité de Versailles’ définissant les paiements pour réparation imposés à l’Allemagne après que celle-ci ait perdu la première guerre mondiale.

Au début de sa carrière, Hallstein reçut une formation spéciale au ‘Kaiser Wilhelm Institute’, à Berlin. Cet institut privé était largement financé par le cartel d’IG Farben afin d’augmenter ses cadres scientifiques et légaux, dans l’objectif de servir les tentatives ultérieures du Cartel visant à conquérir et à contrôler l’Europe et le monde.

Alors que le règne des Nazis avait pris fin en 1945, le règne de leurs complices, le Cartel IG Farben et ses successeurs, BAYER, BASF, et HOECHST, venait seulement de commencer. Dans le cadre stratégique de leur projet visant à lancer la troisième tentative pour conquérir l’Europe, ils placèrent – une décennie à peine après que leur tentative précédente eut échoué – un des leurs à la tête du nouveau ‘politburo’ du Cartel, à Bruxelles: Walter Hallstein.

Ce chapitre documente le fait que la construction fondamentalement non-démocratique de ‘l’Union européenne de Bruxelles’ n’est pas une coïncidence. Hallstein, un éminent juriste nazi – et expert des affaires d’IG Farben – avait été choisi par ces intérêts industriels afin de devenir le premier président de la Commission de l’Union européenne, tout en ayant une mission spécifique: modeler ‘l’Union européenne de Bruxelles’ d’après les plans originels de la coalition des Nazis et d’IG Farben afin de régner sur l’Europe via un « Bureau Central du Cartel ».

L’objectif des intérêts pétroliers et de l’industrie des médicaments, aussi bien alors qu’aujourd’hui, était la création d’un ‘Bureau Européen du Cartel’ [c’est-à-dire, ‘l’Union européenne de Bruxelles’] avec une junte de bureaucrates non-élus du cartel [c’est-à-dire, la ‘Commission européenne’] pour régner sur les populations européennes au nom des intérêts mondiaux de l’industrie, à savoir, le cartel de l’industrie des produits chimiques, pétrolifères et médicamenteux.



Un maître dans l’art de la tromperie


Personne n’eut davantage d’influence qu’Hallstein sur la forme actuelle que possède ‘l’Union européenne de Bruxelles’ et, partant, sur la vision du Cartel pour le futur de l’Europe. Les faits concernant Walter Hallstein et documentés dans ce livre, mettront fin à des décennies d’ignorance par rapport à ce ‘père fondateur’ de ‘l’Union européenne de Bruxelles’.

En apprenant le passé de cet homme, les populations d’Europe et du monde entier seront capables d’identifier les véritables intérêts et motifs qui se cachent derrière la construction de ‘l’Union européenne de Bruxelles’.



L’architecte principal de ‘l’Union européenne de Bruxelles’ d’aujourd’hui


Le 25 mars 1957, Hallstein devint l’un des douze ‘pères fondateurs’ – les signataires d’origine – du ‘Traité de Rome’, le document qui a fondé ‘l’Union européenne de Bruxelles’, et qu’il avait co-écrit.

Le 7 janvier 1958, Hallstein fut nommé par les acteurs politiques du Cartel du pétrole et des médicaments en tant que le premier Président de la soi-disant ‘Commission européenne’, la plus haute fonction de la Communauté Economique Européenne (CEE), précurseur de ‘l’Union européenne de Bruxelles’.

En 1963, Hallstein fut nommé pour un second mandat de 5 ans en tant que président de la ‘Commission européenne’. Afin de consolider son emprise sur l’Europe, le cartel et ses acteurs politiques fournirent à Hallstein – le premier ‘roi’ de l’Europe moderne – un ‘château’ bien approprié, le bâtiment géant et colossal du ‘Berlaymont’, qui se trouve en plein cœur de Bruxelles (cf. l’image ci-dessous).





Pendant 10 années complètes, de 1958 à 1967, Hallstein commanda une armée composée de milliers de bureaucrates – et ce, en dehors de tout contrôle démocratique.

Avec l’aide de ses serviteurs dociles, payés avec largesse par le cartel et ses acteurs politiques, Hallstein modela ‘l’Union européenne de Bruxelles’ d’après les programmes conçus deux décennies plus tôt par lui-même et ses complices – pour une Europe sous le contrôle des Nazis et d’IG Farben.

51 ans plus tard, le 1er décembre 2009, le soi-disant ‘Traité de Lisbonne’ imposa les éléments clé de l’idée d’Hallstein de ‘l’Union européenne de Bruxelles’ – et donc, les éléments centraux du projet principal des Nazis et du cartel – aux populations de l’Europe.

C’est ainsi qu’au début du 21e siècle, en tant que conséquence directe d’une ignorance historique:

• 27 chefs d’Etat, en signant ce prétendu ‘Traité de
Lisbonne’, signèrent une ‘Enabling Act’ (loi d’habilitation).

• De façon similaire à ce qui s’était passé en 1933, ils sacrifièrent la démocratie et ouvrirent les portes pour que règnent sur l’Europe les mêmes intérêts industriels du cartel qui n’avaient pas réussi à atteindre ce but durant la seconde guerre mondiale.


Les dirigeants politiques des 27 nations européennes qui ont signé le ‘Traité de Lisbonne’ n’ont pas posé les questions essentielles:

1. Qui a conçu la structure antidémocratique de ‘l’Union européenne de Bruxelles’ ?

2. D’où provenait le programme pour la construction de ‘l’Union européenne de Bruxelles’ ?

Le nouveau projet du cartel pour prendre le contrôle de l’Europe était simple : nommer un ‘roi’, le doter d’un ‘château’ et de milliers de bureaucrates serviles à diriger – et présenter, de façon trompeuse, cette construction aux gens comme étant un symbole de démocratie.

Mais à présent que cette fraude est exposée dans ce livre, elle ne pourra plus avoir lieu.



Avant et pendant la seconde guerre mondiale, Hallstein fut membre d’organisations officielles nazies


Dans le cadre de la construction de leur dictature et des préparatifs pour la seconde guerre mondiale, la coalition des Nazis et d’IG Farben prit soin de l’alignement idéologique de tous les secteurs clé de la société étant sous leur domination. L’un des secteurs les plus importants était la profession juridique, qui fut utilisée pour fournir à la dictature une ‘feuille de vigne’ légale. En 1933, immédiatement après que (la coalition des Nazis et du Cartel) se soit emparée du pouvoir, les BNSDJ [Bund Nationalsozialistischer Deutscher Juristen, c’est-à-dire l’Association des Juristes Allemands Nationaux-Socialistes] fut fondée. En 1936, cet organisme fut converti en l’Association nazie des ‘Protecteurs de la Loi’ [Rechtswahrer] de sinistre réputation. ‘Protecteur de la Loi’ était le langage codé nazi pour la destruction systématique du système juridique démocratique et pour le remplacer par la loi dictatoriale nazie/fasciste.

Hallstein fut membre à la fois des BNSDJ et de l’infâme organisme nazi des ’Rechtswahrer’.

La carte de membre de cet organisme était réservée aux individus démontrant un soutien indéfectible pour, ainsi que la participation à, la mise en application de l’idéologie nazie et à la planification de la conquête du monde par la coalition des Nazis et d’IG Farben.



Hallstein – ‘Protecteur’ des lois nazies


L’association des ‘Protecteurs de la Loi’ nazis était l’un des piliers du régime de terreur des Nazis. Les fonctions et responsabilités des membres des ‘Protecteurs de la Loi’ nazis étaient définies dans les très officielles ‘Procédures de l’Association des Protecteurs de la Loi nationaux-socialistes’ [Schriftenreihe des NS-Rechtswahrerbunds] volume 5, 1938, tel que cela est documenté ici:


L’Alliance Nationale-Socialiste des Protecteurs de la Loi

“L’Alliance Nationale-Socialiste des Protecteurs de la Loi (NSRB) est responsable de l’organisation professionnelle de la profession juridique allemande [nazie]. Elle est chapeautée par le Ministre Dr. Frank (1), leader [‘Reichsleiter’] du Bureau Juridique du Reich [‘Reichsrechtsamt’, c’est-à-dire, le terreau des lois de terreur nazies], du Parti
des Travailleurs Allemands Nationaux-Socialistes (NSDAP) [c’est-à-dire, le
« parti nazi » officiel)...


Grâce à ses positions de leader, la NSRB est
reliée aux bureaux centraux du Bureau Juridique du Reich du NSDAP. De cette façon, elle est assurée que la direction politique de l’activité professionnelle est identique à la volonté du NSDAP [parti nazi] – et, partant, au leadership de l’Etat [nazi]. Ainsi, l’association de la NSRB avec le NSDAP [parti nazi] possède de solides fondations.”


(1) Frank, le juriste le plus haut gradé des Nazis, fut condamné à mort le 17 octobre 1946 pour crimes de guerre et pour crimes contre l’humanité au tribunal des crimes de guerre de Nuremberg.

La promesse d’Hallstein – effectuée sous serment – de son support fiable à l’idéologie et aux buts nazis, favorisa grandement sa carrière universitaire. Le 18 mai 1936, à peine huit mois après son serment d’allégeance aux Nazis, Hallstein fut nommé ‘Doyen de la Faculté de Droit et d’Economie’ à l’Université Rostock, en Allemagne nazie.



Après la défaite des Nazis en 1945, Hallstein souffrit d’amnésie aiguë


Après l’échec de la tentative des Nazis et d’IG Farben de conquérir le monde, l’une des premières tâches de l’humanité fut de s’assurer que les criminels responsables soient punis et ne puissent plus jamais commettre de tels crimes contre l’humanité. Entre autres choses, les Alliés interrogèrent les porteurs de charges publiques allemandes – y compris le personnel universitaire – concernant leur passé nazi. Ci-dessous se trouve un facsimile de la feuille officielle d’interrogatoire de Walter Hallstein, en 1945 (extraits).


Ce document, intitulé ‘Questionnaire Personnel pour les Responsables des Universités’, fur rempli personnellement par Hallstein, et de sa propre écriture.

Dans ce questionnaire officiel, Hallstein nia de façon flagrante avoir eu quelque implication que ce soit avec le régime nazi – si ce n’est que d’avoir été un simple spectateur.

En contradiction avec son dossier public – comportant son allégeance aux Nazis prêtée sous serment en 1936 – il nia avoir jamais été membre de quelque organisme nazi que ce soit, ou le promoteur de leur idéologie.


Les mensonges éhontés d’Hallstein concernant son passé nazi documenté dans les registres officiels, constitue un parjure. Pendant quelques décennies, semble-t-il, il s’en est tiré de cette façon.

En 1957, le ‘soldat du front juridique’ des Nazis [l’autoportrait d’Hallstein en 1939], fut nommé afin de coordonner la tentative suivante du Cartel de conquérir l’Europe par le biais d’un nouveau Bureau Central du Cartel: ‘l’Union européenne de Bruxelles’.

Maintenant, un demi-siècle plus tard, le conte de fée d’Hallstein en tant que fondateur d’une Europe démocratique s’écroule et, avec lui, la pierre angulaire de l’ensemble de la construction ‘l’Union européenne de Bruxelles’.



Traduction du témoignage officiel de l’interrogatoire d’Hallstein de 1945, prêté sous serment en tant que partie du ‘Programme de dénazification’ des Alliés


Nom: Hallstein
Age: 44 ans
Profession: Juriste

2. A partir de 1933, avez-vous été membre de:

d). Un organisme politique au sein de l’Université? Réponse : Non.

(Si oui, veuillez fournir tous les détails.)


12. Depuis 1933, avez-vous donné des discours, publiquement ou en dehors de votre travail universitaire (par exemple, pour la radio, l’armée ou des institutions de formation des Nazis)? Réponse: Non.


13. Selon votre meilleur jugement, avez-vous jamais contribué à :

a) répandre le nazisme ou des idées ‘raciales’ semblables (y compris l’enseignement racial et la haine raciale)? Réponse : Non.


b) répandre des idées fascistes et antidémocratiques? Réponse : Non.


c) inciter à l’hostilité ou au mépris contre les nations unies du monde? Réponse : Non.

d) répandre des idées militaristes, y compris des idées d’Allemagne élargie et germano-impérialistes? Réponse : Non.





COMMENTAIRES DE VIC :


La totalité du chapitre 2 de ce livre, ainsi que les documents et preuves (en anglais, mais une traduction en français est en cours), sont disponibles sur le site http://www.relay-of-life.org/nazi-roots/chapter.html :wink:


Nous pouvons donc voir qu'un NAZI fut élu par les instances du Cartel mondialiste de l'industrie afin de prendre la tête de ce qui allait devenir plus tard l'Union européenne, et afin de placer des principes découlant directement du nazisme ! Twisted Evil Raison pour laquelle une dérive totalitaire, liberticide et antidémocratique est constatée au sein de l'Union européenne et de la Commission européenne. Surprised Mad Exclamation

Hallstein nia farouchement tout crime qu'il avait commis, alors que les preuves qu'il fut un nazi et répandit l'idéologie hitlérienne putride existent bel bien ! Mad Exclamation

Comment Hallstein a-t-il réussi à faire oublier son passé et à se hisser sur les marches de la construction européenne ? La réponse est simple : par l'intermédiaire des mêmes salauds de mondialistes puissants (et de leurs pions) qui avaient financé les 2 guerres mondiales et les Nazis ! Twisted Evil

Quant aux membres de la Commission européenne, du Parlement et de nos gouvernements actuels, ils sont au courant, mais sont corrompus et vendus. Ils ont en réalité ACCEPTE de participer à la renazification de l'Europe ! Mad Exclamation

Pierre Hillard, professeur en sciences politiques, avait signalé dans ses écrits l'iomportance de l'Allemagne dans les prises de décisions européennes... A présent, vous en comprenez mieux le pourquoi : l'Allemagne et l'idéologie nazie dégueulasse sont à la base et à l'origine même de la CEE et de l'Union européenne ! Twisted Evil Surprised Shocked Mad Exclamation

Pourquoi retrouve-t-on la même idéologie nazie aux USA ? Question Parce que, parmi ceux qui financèrent les Nazis, il y avait des Américains et que, à la fin de la seconde guerre mondiale, le pape, la Croix-Rouge et l'opération nommée "Operation Paperclip" participèrent à l'évacuation de "savants" et de bourreaux nazis vers l'Amérique latine et les USA ! Twisted Evil

On comprend donc mieux d'où provient l'impérialisme américain, et aussi la raison pour laquelle les mondialistes infects souhaitent obtenir un bloc euro-atlantique (bloc composé par l'UE et par les USA) : parce que c'est la MEME IDEOLOGIE NAZIE qui domine ces 2 blocs depuis la fin de la seconde guerre mondiale ! On comprend nettement mieux à présent ce qui se cache sous l'expression "nouvel ordre mondial" : la vieille vision mondialiste, totalitaire et impérialiste des Nazis ! Twisted Evil

Notons encore qu'IG Farben et les Nazis mondialistes ont réussi à placer certains de leurs pions dans des endroits inédits : au Vatican, par exemple. Nous avons vu en effet que Jean-Paul II vendit dans sa jeunesse du cyanure pour IG Farben. Shocked Twisted Evil Quant à Benoît XVI, c'est un ancien des jeunesses hitlériennes. Twisted Evil La pourriture est décidément partout. Mad

L'industrie mondialiste nazie ne se limite d'ailleurs pas à IG Farben, Bayer, BASF et Hoescht. Nous avons vu qu'IBM (impliquée dans l'vaancée des puces implantables dangereuses, liberticides et inhumaines), par le passé, avait participé à l'horreur nazie sous son ancien nom : Hollerith (cf. par exemple http://deconstruire.babylone.over-blog.org/article-5460952.html ). Twisted Evil

Egalement, on comprend pourquoi les progrès "scientifiques" visent de plus en plus les applications d'Etat-policier, l'espionnage de chacun (Gestapo moderne), la suppression des libertés et même la dépopulation mondiale par divers moyens et sans se soucier de la valeur de la vie de ceux qui sont ainsi éliminés (= nouveaux crimes contre l'humanité consistant à répandre la guerre, à massacrer les populations etc.) ! Mad Exclamation

La boucle est bouclée : le même mal répugnant qu'il y a plus de 70 ans continue d'infecter la planète. IL NOUS APPARTIENT, AINSI QU'AUX GENERATIONS FUTURES, DE LUTTER CONTRE L'IDEOLOGIE MALVEILLANTE ET DEMONIAQUE DU MONDIALISME NAZI ! Surprised Shocked Mad Exclamation

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

LES RACINES NAZIES DE L'UNION EUROPEENNE DE BRUXELLES : LE CHAPITRE 2 A PRESENT DISPONIBLE EN FRANCAIS !

Message  Admin le Jeu 12 Aoû 2010 - 16:15

LES RACINES NAZIES DE L'UNION EUROPEENNE DE BRUXELLES : LE CHAPITRE 2 A PRESENT DISPONIBLE EN FRANCAIS, DANS SON ENTIERETE !!!





Chers amis,


Depuis quelques semaines, je me suis attelé à traduire pour vous le chapitre 2 du livre "The Nazi Roots of the Brussels' EU" (Les Racines Nazies de l'Union européenne de Bruxelles).

Ce livre de 500 pages est disponible dans son entièreté, an anglais, sur la page suivante : http://www.relay-of-life.org/nazi-roots/chapter.html . Chaque chapitre est téléchargeable. Exclamation

Aujourd'hui, je vous propose de télécharger l'entièreté du chapitre 2 en français ! Very Happy Exclamation

LE LIEN :
http://www.mediafire.com/?be3n9sy684w55ms




Il s'agit d'un travail de traduction que j'ai réalisé afin de vous avertir de ceci :

- L'homme qui a été l'arhictecte principal de l'Union européenne actuelle, Walter Hallstein, était un NAZI qui échappa au tribunal de Nuremberg et qui fut placé incognito par le Cartel mondialiste industriel à la tête de la tentative suivante de ce Cartel visant la conquête européenne, puis mondiale : l'Union européenne ! Twisted Evil

- Dans le Cartel en question, on retrouve IG Farben, Bayer, BASF et Hoescht (Hoescht est devenu aujourd'hui... Sanofi, dont le rôle crapuleux est bien connu dans le complot du H1N1, et dont Sarkozy est le défenseur !), MAIS AUSSI des intérêts étrangers (comme par exemple Prescott Bush, le magnat du pétrole et grand-père du dégénéré George W. Bush). Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Tous ces gens se trouvent derrière les 2 guerres mondiales et continuent de manigancer afin d'obtenir, coûte que coûte, leur gouvernement mondial avec une emprise totale sur chaque individu et chaque peuple ! Twisted Evil Mad Exclamation Surprised

- Le Traité de Rome (document fondateur de l'UE), la CEE, la structure et le fonctionnement de l'UE, ainsi que le Traité de Lisbonne, sont TOUS d'inspiration NAZIE ! Surprised Shocked Mad Exclamation Ils contiennent les mêmes principes totalitaires, antidémocratiques, liberticides et inhumains que le nazisme et le fascisme. La Comission européenne, d'ailleurs, possède des gens NON-ELUS (ce qui est contraire aux princnipes de base de la démocratie) et son pouvoir SUPPLANTE CELUI DES SIMPLES GOUVERNEMENTS (structure supranationale). Walter Hallstein oeuvra toute sa vie, et fut ensuite remplacé par d'autres pions du Cartel mondialiste, afin de parvenir à un système d'ASSERVISSEMENT, d'ESCLAVAGE, de TYRANNIE et de CONTRÔLE TOTAL DES POPULATIONS D'EUROPE ET DU MONDE ! Depuis décembre 2009, avec la signature de l'affreux Traité de Lisbonne (pour lequel presque aucun peuple n'a pu voter par référendum, souvenons-nous), ce projet est complété ! Le danger de renazification est donc plus réel que jamais !!! Surprised Shocked Exclamation

Nous comprenons donc mieux pourquoi des projets ignobles et assassins tels que la culture des OGM, la viande synthétique ou d'animaux clonés, les nanotechnologies et les puces implantables, tous poussés par des multinationales du Cartel mondialiste (= nouvel ordre mondial), parviennent à l'UE et sont adoptés par les pourceaux de commissaires européens et totalitaires ! Twisted Evil Mad Mad Mad

Les principaux membres de nos gouvernements félons, eux, sont corrompus, et acceptent de jouer le jeu des mondialistes, contre les intérêts de ceux qui les ont élus (c'est-à-dire, NOUS) ! Mad


Tous ces dictateurs de la Commission et tous ces vendus des gouvernements ne méritent qu'une chose : un procès pour HAUTE TRAHISON (trahison de leur peuple et de la démocratie au profit des idéaux nazis et totalitaires mondialistes), ET LE PELOTON D'EXECUTION ! Exclamation Mad Mad Mad


Lisez donc ce chapitre que j'ai traduit pour vous, apprenez cette leçon d'histoire jusqu'au bout, car elle nous prouve que l'idéologie nazie est TOUJOURS, ENCORE MAINTENANT, cette qui prévaut au niveau supranational et mondial ! Shocked Exclamation

LE LIEN : http://www.mediafire.com/?be3n9sy684w55ms


BONNE REVOLUTION, OU BONNE TYRANNIE SOUS LE JOUG DES NAZIS MONDIALISTES ! Exclamation Vic.


P.S. : au niveau de la présentation du chapitre, certains cadres et images ne sont pas toujours (dans 5% des cas seulement) droits ou bien agencés. Cela est indépendant de ma volonté. Le contenu, néanmoins, est absolument éloquent et édifiant.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

CUBA: CASTRO DENONCE LES MEFAITS DE BILDERBERG !!!

Message  Admin le Mar 24 Aoû 2010 - 4:43

VITAL ! CUBA : L’ARTICLE INTEGRAL DE FIDEL CASTRO DENONCANT LES MEFAITS DU GROUPE BILDERBERG ! L’ARTICLE A FAIT « UN TABAC » DANS LA PRESSE MONDIALE !



Chers amis,


FIDEL CASTRO A LU LE LIVRE DE DANIEL ESTULIN SUR LE GROUPE BILDERBERG. SUITE À CELA, IL A RÉDIGÉ UN ARTICLE CONCERNANT LES MÉFAITS DE CE GROUPE HYPERPUISSANT QUI SOUHAITE PARVENIR À UN GOUVERNEMENT MONDIAL ! Very Happy Exclamation IL A REPRIS DES EXTRAITS ENTIERS DU LIVRE, AFIN D’ÉDUQUER LES CITOYENS DE SON PAYS À LA MALFAISANCE DES BILDERBERGERS ET DU NOUVEL ORDRE MONDIAL. Exclamation

LORSQUE MÊME UN CHEF D’ETAT DÉNONCE LA SITUATION, PERSONNE NE PEUT PLUS NIER LA RÉALITÉ DU PROJET MONDIALISTE DES BILDERBERGERS, NI LEURS DECISIONS, LEUR INFLUENCE RÉELLE OU LEUR IMPACT DANS LES TRAGEDIES MONDIALES ! Surprised Shocked Exclamation Exclamation Exclamation


Je vous livre ici l’article de CaraibCreoleNews, qui est certainement plus sérieux que le torchon publié par Yahoo Québec (cet article de désinformation de Yahoo Québec – donc, de la presse prostituée à la botte des mondialistes Twisted Evil - sans grande surprise, minimise le rôle de Bilderberg et nie toute influence des Bilderbergers. Il va même jusqu’à nier le fait que Castro ait reconnu quoi que ce soit quant au groupe Bilderberg ! Mad Voir sur http://qc.news.yahoo.com/s/capress/100818/arts/castro_bilderberg_1 ).

AFIN DE NE LAISSER PLANER AUCUN DOUTE QUANT À LA VÉRACITÉ DE LA DÉNONCIATION DE FIDEL CASTRO (et à la distorsion dégueulasse des mass médias occidentaux en général, et de Yahoo Québec en particulier), JE VOUS POSTE ÉGALEMENT L’ARTICLE INTEGRAL DE FIDEL CASTRO SUR LE GOUVERNEMENT MONDIAL (en 2 parties), PUBLIE SUR LE SITE OFFICIEL DE CUBA… :wink:

BONNE RÉVOLUTION, OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.




ARTICLE 1 : source : http://www.caraibcreolenews.com/news/cuba/1,2247,20-08-2010-cuba-a-le-gouvernement-mondial-a-l-article-de-f-castro-fait-un-tabac-dans-la-presse-mondiale.html


CUBA. « LE GOUVERNEMENT MONDIAL » L'ARTICLE DE F. CASTRO FAIT UN TABAC DANS LA PRESSE MONDIALE

Par CCN/RHC 20.08.2010, l 20h09

La Havane. 20 août. CCN/RHC. L’ARTICLE DE FIDEL « LE GOUVERNEMENT MONDIAL » DENONÇANT LES SOMBRES INFLUENCES DES GRANDS TRUSTS SUR LES PIRES FLEAUX DU MONDE EN CE MOMENT, A EU UNE GRANDE REPERCUSSION DANS LES SITES INTERNET DE LA PRESSE MONDIALE.

Google enregistre 204 sites faisant référence à l’article.

Prensa Latina, Radio Mondial du Venezuela, Aporrea et Bolpress de la Bolivie en ont publié le texte intégral.

L’AGENCE VENEZUELIENNE DE NOUVELLES A QUANT A ELLE TITRE « LE CLUB BILDERBERG, UNE LOGE EXCLUSIVE POUR LES MAGNATS CROYANT A UN GOUVERNEMENT MONDIAL UNIQUE » SON ARTICLE SUR LA BASE DE LA DENONCIATION FAITE PAR FIDEL.

Le Nuevo Herald qui paraît à Miami indiquait dans sa version numérique :

« L’ANCIEN DIGNITAIRE S’EST MONTRE FASCINE PAR UN LIVRE DE L’AUTEUR DANIEL ESTULIN, UNE RECHERCHE SUR LE CLUB BILDERBERG, UNE ORGANISATION A LAQUELLE IL ATTRIBUE UNE SOI-DISANT CONSPIRATION POUR CONTROLER LE POUVOIR POLITIQUE, ECONOMIQUE ET MEME CULTUREL »

La page web de la chaîne étasunienne de télévision TELEMUNDO souligne de son côté que le texte abordé par Fidel assure que même les Beatles ont été introduits aux Etats-Unis aux côtés de toute la contre-culture des jeunes des années 1960 dans le cadre d’une manœuvre idéologique pour distraire les grandes masses des questions politiques.

« Depuis la perspective d’Estulin, selon le texte de Castro, la chaîne de musique MTV a la mission de contrôler des millions de personnes mécontentes dans le monde en les induisant dans l’hédonisme et le consumérisme » signale le site web de TELEMUNDO.

Toujours aux Etats-Unis, « El Paso Times » rapporte les « Réflexions » de Fidel Castro et CITE PLUSIEURS PASSAGES AU SUJET DE LA MANIERE DONT LE CLUB BILDERBERG MANIPULE LA DESTINEE DE LA PLANETE.

Le site web Terra d’Espagne rappelle que CE N’EST PAS LA PREMIERE FOIS QUE FIDEL PARLE DE CE GROUPE TOUT PUISSANT ET QU’IL DENONCE LA RESPONSABILITE DU CLUB DANS LES DERNIERES GUERRES QUI ONT ECLATEES DANS LE MONDE.




ARTICLE 2 (PARTIE 1) : Source : http://www.cuba.cu/gobierno/reflexiones/2010/fra/f170810f.html


Réflexions du compañero Fidel

LE GOUVERNEMENT MONDIAL (I)



J’ai écrit dans mes Réflexions d’il y a deux jours, le 15 août, commentant un article du journaliste cubain Randy Alonso, directeur du programme « La Table ronde » de la télévision cubaine, sur une réunion tenue à l’hôtel Dulces de Sitges par ce qu’il appelle le Gouvernement mondial : « D’autres journalistes honnêtes suivaient comme lui les nouvelles qui parvenaient au compte-goutte de cette curieuse rencontre. Quelqu’un de bien mieux informé qu’eux suivait la piste de ces rencontres depuis de nombreuses années. »

JE VOULAIS PARLER DE DANIEL ESTULIN. 475 PAGES DE VINGT LIGNES CHACUNE M’ATTENDAIENT POUR ME PLONGER DANS L’HISTOIRE FANTASTIQUE QU’IL RACONTE, à supposer que l’un quelconque des participants à cette réunion ait le front de nier sa présence là ou sa participation à tout ce que raconte cet ouvrage.

Tout ce que je puis faire dans ces Réflexions, que je diviserai en deux pour qu’elles ne soient pas trop longues, c’est inclure un certain nombre de paragraphe que j’ai sélectionnés pour donner une idée de cet OUVRAGE FABULEUX INTITULE Los Secretos del Club Bilderger. ESTULIN Y PULVERISE LES GRAND GOUROUS : Henry Kissinger, George Osborne, les directeurs de Goldman Sachs, Robert Zoelic, Dominique Strauss-Kahn, Pascal Lamy, Jean-Claude Trichet, Ana Patricia Botín, les présidents de Coca-Cola, de France Telecom, de Telefónica de España, de Suez, de Siemens, de Shell, de British Petroleum, et d’autres politiciens et magnats des finances de cet acabit.

Estulin commence par fouiller aux racines :

« Pendant deux dimanches de suite, ce qui est sans précédents – nous raconte Donald Phau dans The Satanic Roots of Rock – plus de soixante-quinze millions d’Etasuniens virent comment les Beatles remuaient la terre et se dandinaient selon un rituel qui allait vite être copié par des centaines de groupes de rock. »

L’homme chargé de « faire aimer » les Beatles aux Etasuniens était Walter Lippmann. Les Beatles, le groupe le plus parodié et imité de l’histoire de la musique, furent exposés devant le public étasunien pour être découverts.

L’une des têtes de chapitre initiales s’intitule « Theo Adorno entre en scène ».

La responsabilité d’élaborer une théorie social du rock’n roll fut confiée au sociologue, musicologue et compositeur allemand Theodor Adorno, "l’un des principaux philosophes de l’Ecole de Francfort de recherche sociale…" Il fut envoyé aux USA en 1939 pour diriger le projet de recherche de la radio de Princetown, un effort conjoint du Tavistock et de l’Ecole de Francfort visant à contrôler les masses, financé par la Fondation Rockefeller et dirigé par l’un des hommes de confiance de David Rockefeller, Hadley Cantril…

De fait, les nazis avaient utilisé intensivement la propagande radiophonique pour laver les cerveaux et en avaient fait un facteur intégrant de l’Etat fasciste. Les réseaux du Tavistock avaient observé et étudié ce phénomène et l’avaient largement utilisé dans leurs propres expérimentations. L’objectif de ce projet, comme cela est expliqué dans Introduction à la sociologie de la musique, d’Adorno, était de « programmer une culture "musicale" de masse comme forme de contrôle social massif…

« Les chaînes de radio devinrent des machines qui recyclaient vingt-quatre heures par jour les quarante plus gros tubes. »

Les Beatles arrivèrent aux USA en février 1964 quand le mouvement des droits civils était à son apogée. Le pays vivait un profond traumatisme national et se remettait du brutal assassinat du président John F. Kennedy… Dans les rues de la capitale, le mouvement des droits civils, conduit par Martin Luther King, convoquait une manifestation à laquelle accoururent plus d’un demi million de personnes.

De 1964 à 1966, ce qu’on appela l’invasion britannique fut l’éclosion d’une série de chanteurs et de groupe de rock de Grande-Bretagne qui devinrent populaires aux États-Unis et assiégèrent la culture étasunienne. […] fin 1964, la preuve était faite que cette « invasion anglaise » avait été bien planifiée et coordonnée.

« Ces groupes nouvellement créés et leur style de vie… se convertirent en un nouveau "type (jardon du Tavistock) très visible", et il ne s’écoula guère de temps avant que de nouveaux styles (mode vestimentaire, chevelure et utilisation du langage) n’entraînent des millions de jeunes Étasuniens vers le nouveau culte. La jeunesse des USA souffrit une révolution radicale sans même en être consciente… réagissant de forme erronée aux manifestations de cette crise qui étaient les drogues de nouveau type, d’abord la marihuana puis l’acide lysergique (LSD), un puissant stupéfiant qui troublait l’état de conscience. […] On peut être sûr au quartier général du M-16 à Londres et au siège de la CIA à Langley (Virginie) que le renseignement britannique et sa filiale , le Bureau des services stratégiques étasuniens, furent directement impliqués dans une recherche secrète visant à contrôler la conduite humaine. Allen Dulles, le directeur de la CIA à ses débuts, MK-Ultra, était le chef de l’OSS à Berne (Suisse), durant la première époque de la recherche de Sandoz.
…aux USA et en Europe, les grands concerts de rock en plein air furent utilisés pour freiner le mécontentement croissant de la population.
L’offense lancée par Bilderberg-Tavistock poussa toute une génération sur le chemin pavé de briques jaunes du LSD et de la marihuana…


Aldous Huxley entre en scène

Le grand prêtre de la guerre de l’opium anglaise fut Aldous Huxley, le petit-fils de Thomas H. Huxley, fondateur du groupe de la Table ronde de Rhodes, et célèbre et éloquent biologiste qui aida Charles Darwin à développer la théorie de l’évolution.

Toynbée, formé à Oxford… fut délégué britannique à la Conférence de la paix, tenue à Paris en 1919.

Son tuteur à Oxford fut H. G. Wells, directeur du renseignement britannique durant la première Guerre mondiale, et père spirituel de la Conspiration du Verseau. Aldous Huxley fut un des initiés aux Fils du Soleil, un culte dionysiaque auquel participaient les fils de l’élite de la Table ronde britannique. Son roman le plus célèbre, Le meilleur des mondes, est le brouillon (chargé par plusieurs conseils mondiaux) d’un monde socialiste véritable de l’avenir sous un gouvernement unique, ou, comme son mentor fabien, H. G. Wells le dit dans le titre d’un de ses romans populaire, le brouillon du Nouvel Ordre mondial…

Dans Le meilleur des mondes, Huxley se centra sur la méthode scientifique pour maintenir toutes les populations hors de l’élite minoritaire à un état quasi permanent de soumission et d’amour de leurs chaînes. Les outils principaux pour y parvenir étaient des vaccins qui modifiaient les fonctions du cerveau et des médicaments que l’État obligeait la population à prendre. De l’avis de Wells, ce n’était pas là une conspiration, mais plutôt « un cerveau mondial travaillant comme la police de l’esprit ».

En 1937, Huxley déménagea en Californie où il travailla comme scénariste pour MGM, Warner Brothers et Walt Disney grâce à l’un de ses contacts à Los Angeles : Zeitlin. […] « Bugsy Siegel, le chef de l’organisation Lansky de la mafia pour la côte Ouest avait des liens étroits avec Warner Brothers y MGM. »

De fait, l’industrie du spectacle – production, distribution, marketing et publicité – est sous le contrôle d’une mafia qui est née de l’union de la criminalité organisée et d’escrocs de haut niveau de Wall Street, qui sont contrôlé en ultime instance par la toute-puissante Bilderberg. L’industrie du spectacle est conçue à la manière de n’importe quelle autre “ligne d’affaire” de la Bilderberg et de ses séides.


Le travail d’Huxley

En 1954, Huxley publia une étude retentissante sur l’expansion de la conscience par l’utilisation de la mescaline, les Portes de la perception, le premier manifeste de la culture des drogues psychédéliques.
En 1958, il réunit la série d’essais qu’il avait écrits pour Newsday sous le titre de Retour au meilleur des mondes, dans lesquels il décrivait une société où « le premier objectifs des gouvernants est d´éviter à tout prix que les gouvernés causent des problèmes ».

Il prédit que les démocraties changeraient d’essence : les vieilles et curieuses traditions – élections, parlements, cours suprêmes – resteraient, mais leur substrat serait le totalitarisme non violent. […] En attendant, l’oligarchie dirigeante et son élite bien entraînée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée et de manipulateurs de cerveaux dirigeaient tranquillement le monde à leur guise. De fait, cette description d’Huxley s’ajuste parfaitement à la situation actuelle.

En septembre 1960, Huxley fut nommé professeur invité du Centennial Carnegie au Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Boston. Il fut renvoyé au bout d’un semestre. « Durant son séjour dans la ville, Huxley créa un cercle à Harvard… »

Le thème public de ce cercle ou séminaire d’Harvard fut la religion et sa signification dans le monde moderne. […] Michael Minnicino, dans un article publié par la revue The Campaigner d’avril 1974 […] affirme : « Huxley noua des contacts durant son séjour à Harvard avec le président de Sandoz, qui travaillait à son tour, commissionné par la CIA, à produire de grandes quantités de LSD et de psilocybine (une autre drogue de synthèse hallucinogène) pour MK-Ultra, l’expérimentation officielle de la CIA de la guerre chimique », une expérimentation au cours de laquelle des êtres humains servirent de cobayes et en moururent souvent, et dans laquelle le LSD était fréquemment utilisé. […] Par ailleurs, l’Université McGill de Montréal (Canada), un des établissements d’enseignement supérieur liés au groupe Bilderberg, fit aussi des expérimentations dans les années 60 dans le cadre du programme MK-Ultra, sous les auspices d’un fasciste dégénéré du Tavistock, John Rees, les victimes en ayant été des enfants d’orphelinats locaux qu’on torturait puis auxquels on administrait ensuite différentes doses de LSD. […] Selon des documents récemment déclassés par la CIA (au titre de la Loi sur la liberté d’information), Allen Dulles (alors directeur de la CIA), acheta plus de cent millions de doses de LSD, « dont beaucoup terminèrent dans les rues des USA à la fin des années 60 », selon ce qu’affirme Minnicino dans l’article susmentionné.

Des milliers d’étudiants servirent de cobayes et commencèrent aussitôt à synthétiser leurs propres « acides ».

… « l’immense majorité de ceux qui protestaient contre la guerre entrèrent dans Students for a Democratic Society à cause de la sensation d’outrage que provoquait la situation au Vietnam. Mais, une fois attrapés dans le climat créé par les experts en guerre psychologique de l’Institut Tavistock, et inondés par le message selon lequel l’hédonisme et la défense du pays étaient une alternative légitime à la guerre « immorale », ils oublièrent leur échelle de valeurs et leur potentiel créatif dans un nuage de fumée de haschich », comme l’écrit l’auteur de la monographie susmentionnée.


Créer la contre-culture

La « guerre » culturelle ouverte, bien que non déclarée, contre la jeunesse étasunienne éclata pour de bon en 1967, quand le groupe Bilderberg, pour atteindre ses objectifs, commença à organiser des concerts en plein air. Il parvint par cette arme secrète à attirer plus de quatre millions de jeunes à ces « festivals ». Sans le savoir, les jeunes se convertirent en victime d’une expérimentation parfaitement planifiée à partir de drogues à grande échelle. Les drogues hallucinogènes […] dont les Beatles prônaient la consommation […] étaient distribuées librement à ces concerts. Très vite, plus de cinquante millions de ceux qui y assistèrent (ils avaient alors de dix à vingt-cinq ans) rentrèrent chez eux convertis en messagers et promoteurs de la nouvelle culture des drogues ou de ce qu’on finit par connaître comme le « New Age ».

Le plus grand concert de tous les temps à l’air libre, le « Woodstock Music and Art Fair », fut qualifié par la revue Time comme un « festival du Verseau » et comme « le plus grand spectacle de l’histoire ». Woodstock fit partie du lexique culturel de toute une génération.

« A Woodstock – écrit le journaliste Donald Phau – presque un demi million de jeunes se réunirent pour qu’on les drogue et qu’on leur lave le cerveau dans une ferme. Les victimes étaient isolées, entourées d’immondices, bourrées de drogues psychédéliques, et on les maintint éveillées pendant trois jours, tout ceci avec la complicité totale du FBI et de hauts fonctionnaires du gouvernement. La sécurité du concert fut fournie par une communauté hippie entraînée à la distribution massive de LSD. Ce fut de nouveau les réseaux du renseignement militaire britannique qui initièrent tout », avec l’aide de la CIA par l’intermédiaire de son ancien directeur, William Casey, et de ses contacts avec Sefton Delmer du MI6, dont le contact Bruce Lockhardt fut chargé de contrôler Lénine et Trotski durant la révolution bolchevique.”

Il faudrait attendre une nouvelle décennie pour que la contreculture s’intègre au vocabulaire étasunien. Mais c’est là que furent semées les graines de ce qui était un projet secret titanesque visant à invertir les valeurs étasuniennes. Le sexe, les drogues et le rock’ and roll, de grandes manifestations dans toute la nation, des hippies, des toxicomanes qui abandonnaient leurs études, la présidence de Nixon et la guerre du Vietnam déchiraient la trame même de la société étasunienne. Le vieux et le neuf se heurtaient de face sans que personne soit conscient que ce conflit faisait partie d’un plan social secret, conçu par certaines des personnes les plus brillantes et les plus diaboliques au monde.


La Conspiration du Verseau

« Au printemps de 1980 – écrit Lyndon LaRouche dans DOPE INC. – un livre intitulé The Aquarian Conspiracy (vendu à plus d’un million d’exemplaires et traduit dans dix langues) se convertit du jour au lendemain en un manifeste de la contreculture. » […] Selon The Aquarian Conspiracy, il était temps que les quinze millions d’Etasuniens qui avaient pris part à la contreculture s’unissent pour provoquer un changement radical aux USA. De fait, ce livre fut la première publication ciblant le grand public qui misait sur le concept de travail en équipe, un concept considéré comme le plus vertueux et rapidement impulsé par les « gourous du management ».

L’auteure, Marilyn Ferguson affirmait : “Tout en ébauchant un livre encore sans titre sur les nouvelles alternatives sociales émergentes, j’ai pensé à la forme particulière de ce mouvement, à son leadership atypique, à l’intensité patiente de ses partisans, à ses succès improbables… »
A une conférence de 1961, Aldous Huxley avait décrit cet Etat policier comme « la révolution finale » : une « dictature sans larmes » sous laquelle le gens « aiment leurs chaînes ».

Zbigniew Brzezinski, conseiller à la sécurité nationale du président Carter, fondateur de la Commission Trilatérale et membre du groupe Bilderberg et du CFR, formule des vues identiques dans son passionnant Between Two Ages: America’s Role in the Technotronic Era, écrit sous les auspices de l’Institut de recherche sur le communisme de l’Université de Columbia, et publié par Viking Press en 1970.

Sans recourir à la répression violente, ils ont mis au point une série d’actions complexe pour obtenir un « citoyen pacifique » pour le Nouvel Ordre mondial. […] Ils ont aussi appuyé de nouveaux concepts comme « l’intelligence émotionnelle », autrement dit la capacité de s’aimer soi-même et de se lier adéquatement aux autres. […] Une troisième voie pour convertir ce « citoyen industriel » en un « citoyen pacifique » est une grande campagne de marketing visant à garantir une immense reconnaissance sociale à ceux qui collaborent avec les ONG, comme je l’ai expliqué dans mon premier livre La verdadera historia del Club Bilderberg.

Selon Harmon :

« Une fois ramollis, [les USA] étaient mûrs pour l’introduction de drogues (en particulier la cocaïne, le crack et l’héroïne) et le début d’une époque qui allait rivaliser avec la prohibition et avec les énormes sommes d’argent qui commenceraient à s’amasser. »

Il vaut la peine de signaler que des longs passages des trois mille pages de « recommandations » données par le CFR au président élu Ronald Reagan en janvier 1981 se basaient sur le rapport « Les images changeantes de l’homme » de Willis Harmon.

Par une nuit de pleine lune, le 8 décembre 1980, John Lennon fut assassiné par un certain Mark Chapman. Il est peu probable que nous parvenions à savoir un jour si Mark Chapman était victime d’une psychose modèle induite artificiellement, si c’était un assassin dans le style du « candidat manchou » envoyé par le Tavistock, la CIA ou le MI6 pour faire taire un Lennon de plus en plus difficile à contrôler.


CHAPITRE 2

La parfaite machine à laver le cerveau : MTV


MTV, la télévision de la musique, entre en jeu



MTV, une chaîne privée de musique populaire, de rock et de vidéos musicaux, inventée et dirigée par Robert Pittman et ciblée sur un public d’adolescents et de jeunes, a été fondée le 1er août 1981. Elle fait partie aujourd’hui de l’empire Viacom (connu comme CBS Corporation, dont le président directeur général, Sumner Redstone, est membre à part entière du CFR et qui fait partie du Club Bilderberg). Pour toucher ces jeunes sans que la société ne se rende compte de la tromperie, il a fallu « •disposer d’une contre institution qui prônerait des valeurs contraires aux valeurs dominantes dans la société ».C’est justement ce que fait MTV. « Mais pour que cet effort aboutisse – affirme L. Wolfe – il faut neutraliser ou, du moins, affaiblir l’influence positive des parents et de l’école.

« Le modèle à cet égard furent les spectacles théâtraux offerts par le pré nazi Richard Wagner, durant lesquelles on conduisait le public à une sorte d’extase, ce qui fut utilisé ensuite sciemment par les nazis quand ils créèrent leurs propres célébrations symboliques, comme les réunions de Nuremberg. » Les spécialistes du lavage du cerveau qui créèrent MTV étaient très conscients de ses effets. E. Ann Kaplan affirme dans un livre sur cette chaîne, Rocking Around the Clock, que MTV « hypnotise plus que toute autre, parce qu’elle consiste en une série de textes courts qui nous maintiennent dans un état d’émotion et d’attente constant… Nous sommes attrapés dans l’espoir constant que la vidéo suivante nous satisfera enfin. Séduits par la promesse de la plénitude immédiate, nous continuons de consommer à l’infini ces textes cours. »

Durant les quatre minutes que dure en gros une vidéo musicale (les scientifiques du Tavistock ont déterminé que c’était là la durée maximale où un sujet involontaire était susceptible de recevoir les messages contenus dans ces programmes), « une réalité artificielle sous forme de "contrepoints" s’insère dans la conscience, se substituant à la réalité cognitive… »

« Si les gens y pensaient – écrit Walter Lippmann – cela pourrait prendre fin, mais, conclut-il, la masse d’illettrés, de débiles mentaux, d’individus profondément névrotiques, dénutris et frustrés est si considérable qu’il y a des raisons de croire bien plus que ce qu’on croit généralement. Ainsi donc, ceci est mis à la portée de gens qui, mentalement, sont des enfants ou des barbares, et dont les vies sont extrêmement embrouillées, et qui choisissent des contenus simples à grand attrait populaire… » […] Dans Crystallizing Public Opinion, Edward Bernays a affirmé que “le citoyen moyen est le censeur le plus efficace au monde. Son esprit est la meilleure barrière qui le sépare des faits. »

Le spectateur victime d’un lavage de cerveau conserve l’illusion qu’il est capable de choisir, tout comme le drogué croit contrôler sa dépendance, et non l’inverse. Ann Kaplan écrit : « MTV est conçue à partir d’une maîtrise de plus en plus grande des méthodes de manipulation psychologique. » […] La consommation moyenne quotidienne de télévision n’avait cessé de s’accroître depuis l’apparition de la télévision, si bien qu’elle était, dès le milieu des années 70, l’activité quotidienne à laquelle les gens consacrait le plus de temps, après le sommeil et le travail, à raison de presque six heures. Depuis, avec l’apparition du magnétoscope, des lecteurs de vidéo, cette moyenne a beaucoup augmenté. Les écoliers passaient presque autant de temps devant leur téléviseur que dans leur lit.

Selon Emery, « pour reprendre la terminologie freudienne du lavage de cerveau, le spectateur d’une vidéo musicale est dans un état induit très semblable au sommeil. L’apparition répétitive de couleurs et d’images brillantes qui obnubilent l’aide ou l’induit à entrer dans cet état, tandis que le rythme de pulsations et de vibrations du rock a un effet semblable sur l’ouïe. » Nous sommes non seulement à une époque de télévision, mais aussi à une époque conditionnée par la télévision – et c’est une époque d’angoisse, de mécontentement, de frustration, allant nulle part ou partout à la fois, comme il est logique dans un environnement où [la TV] est omniprésente.

Les cliques et les lobbyistes sinistres du groupe Bilderberg, les milieux clandestins d’influence et de manipulation conscientes et intelligentes des habitudes organisées constituent l’expression la plus récente d’une campagne de manipulation plus profonde pour instaurer un gouvernement mondial sans bornes et ne répondant qu’à lui-même.

…les principaux succès vendus à dessein à une population démoralisée en faveur du fondamentalisme fanatique d’un groupe de personnes ne répondant devant rien et cherchant le pouvoir absolu au prix de la dignité de l’homme moderne, dénigré, humilié et méprisé par les pouvoirs combinés de l’appareil de manipulation et de lavage du cerveau de Bilderberg-CFR-Tavistock avec son équipe de scientifiques, de psychologues, de sociologues et de scientifiques de la nouvelle science (New Age, mysticisme, etc.), anthropologues et fascistes décidés à recréer un nouvel empire romain.

Ce furent d’abord Edward Berneys et Walter Lippmann. Puis, Gallup et Yankelovich. Plus tard, Rees et Adorno, Aldous Huxley et H. G. Wells, Emery et Trist, suivis de la culture des drogues et de la Conspiration du Verseau, un prétendu idéal « humaniste » en faveur de la vieille culture, saupoudré d’un zeste de liberté humain, alors qu’il s’agit en fait d’une manière intelligente de dégrader le gens pour en faire de simples animaux de ferme, en lui niant l’originalité de la conscience humaine, et à même de se comprendre partout sans besoin de traduction.
Le Nouvel âge sera un Nouvel âge sombre. Il signifiera la mort prématuré d’un peu plus de la moitié de la population, et l’oubli délibéré des meilleurs acquis de l’humanité. Telle est l’idéologie totalitaire que prône le Nouvel Ordre mondial, décidé à gouverner le monde, même sur nos cadavres. […] Pourquoi vaut-il la peine de défendre notre civilisation ? Pourquoi un régime basé sur la liberté est-il meilleur que les tyrannies qui oppriment aujourd’hui une bonne partie de la planète ? Pour beaucoup, les réponses à ces questions vont de soi, mais pour beaucoup, non.


CHAPITRE 3

Comment et pourquoi le club Bilderberg a-t-il organisé la guerre au Kosovo



Cette fois-ci, c’était le tour aux Balkans. Le « plan directeur » avait été conçu durant la réunion que les membres du Club Bilderberg avaient eue en 1996 au King City, une petite enclave de luxe située à une vingtaine de kilomètres de Toronto (Canada). […] les guerres des membres du Club Bilderberg au Kosovo et dans les Balkans eurent un motif concret : drogues, pétrole, richesse minière, faire avancer la cause du « gouvernement mondial ».

Les USA et l’Allemagne commencèrent à appuyer les forces sécessionnistes en Yougoslavie après la chute du communisme dans l’ancienne Union soviétique, quand la Fédération yougoslave refusa d’être incorporée dans l’orbite occidentale. John Pilger, un journaliste australien bien coté qui enquête sur les guerres, a écrit dans The New Statesman : « Milosevic était un idiot ; mais c’était aussi un banquier qui avait été considéré à un moment donné comme un allié de l’Occident prêt à mettre en œuvre des "réformes économiques" conformes aux exigences du FMA, de la Banque mondiale et de l’Union européenne ; à son grand dam, il refusa de céder en matière de souveraineté. L’Empire n’en attendait pas moins. » Selon Neil Clark, un journaliste spécialiste du Moyen-Orient et des Balkans, « plus de 700 000 entreprises yougoslaves étaient encore sous propriété sociale, et la plupart étaient contrôlées par des commissions paritaires directeurs travailleurs, et seul 5 p. 100 du capital étaient en des mains privées. »

Sara Flounders, une activiste et journaliste proche du Parti mondial des travailleurs, un mouvement pacifiste international, a écrit dans un article : « …les conditions d’octroi de crédits de la part du Fonds monétaire international et de la Banque mondial exigent la désintégration de toutes les entreprises publiques. C’est le cas du pétrole et du gaz naturel dans le Caucase et sur la Mer caspienne, ainsi que des mines de diamant de Sibérie. Quiconque possède ou domine un intérêt dominant […] sera le vainqueur de la lutte armée en cours au Kosovo. La domination de l’OTAN sur le terrain mettra les entreprises étasuniennes dans la meilleure position pour s’emparer de ces ressources. »

Les membres du Club Bilderberg prétendaient au début « allumer » les Serbes en poursuivant les criminels de guerre qu’ils abritaient, en les conduisant devant un nouveau tribunal international. Les Serbes, fiers et expérimentés, esquivèrent cette provocation en persuadant les suspects du plus bas niveau de se livrer volontairement. Mais ce n’était pas suffisant. Pour exciter les Serbes et les pousser à la guerre, le tribunal de

La Haye contrôlé par les USA recourut à des enlèvements illégaux.
Ceci expliquerait aussi pourquoi Richard Holbrooke, l’ambassadeur étasunien à l’ONU de 1999 à 2001, membre du Club Bilderberg et du CFR, et six fois candidat au Prix Nobel de la paix, a inséré une clause sur le Kosovo dans l’accord final. Qu’est-ce que le Kosovo avait à voir avec la Bosnie ? Rien. Mais l’idée d’Holbrooke était de convertir la Bosnie en en ballon d’essai de la future expansion du Club dans les Balkans.


En quête d’une excuse : William Walker entre en scène

Comme l’explique John Laughland dans son article : « La technique d’un coup d’État », William Walker était membre du CFR et « ancien ambassadeur en El Salvador, dont le gouvernement, appuyé par les États-Unis, avait implanté des escadrons de la mort ». En 1985, Walker était sous-secrétaire d’État adjoint pour l’Amérique centrale et un agent clef dans les tentatives de la Maison-Blanche, sous Reagan, de renverser le gouvernement nicaraguayen. Le lieutenant-colonel Oliver North, nommé membre du Conseil de sécurité nationale début 1981 et renvoyé le 25 novembre 1986, était le fonctionnaire de l’administration Reagan le plus impliqué dans l’aide secrète aux contras grâce aux profits que laissaient les ventes d’armes à l’Iran.

Selon son dossier judiciaire, Walker fut chargé de mettre en place une fausse opération humanitaire sur la base militaire d’Ilopango (El Salvador), qui était utilisée secrètement pour fournir des armes, de la cocaïne, des munitions et des provisions aux mercenaires contras qui attaquaient le Nicaragua.

Walter, qui avait fourni de armes aux contras au Nicaragua et qui était devenu maintenant un observateur de la paix, déclara à la presse mondiale que la police serbe était coupable du « massacre le plus horrible » qu’il avait jamais vu. Les Serbes, qui avaient évité jusque-là habilement les provocations de l’OTAN et du Club Bilderberg, étaient tombés. Le « massacre » fut le prétexte de l’intervention. Le 30 janvier, le Conseil de l’OTAN autorisa le bombardement. Et le Club ordonna à son secrétaire général, Javier Solana, d’ « user la force armée pour obliger les délégués serbes et d’ethnie albanaise aux négociations de "paix" en France à parler d’un accord-cadre pour l’ "autonomie" du Kosovo.
Le 4 août, The Washington Post citait un « haut fonctionnaire du département étasunien de la Défense selon lequel une seule chose pourrait provoquer un changement de politique : "Je pense que si les atrocités atteignaient des niveaux insupportables, ce serait probablement un détonateur." »

En guise de référence historique utile, il faut rappeler que les Serbes ont été victime des pires actions d’épuration ethnique, comme les 200 000 ou plus qui furent liquidés dans la région de Krajina, en Croatie, durant l’Opération Tempête appuyée par les USA en 1995, ou les 100 000 ou plus qui furent éliminés du Kosovo par l’ELK à la fin des bombardements de l’OTAN. Inutile de dire que le Tribunal de La Haye, ce mécanisme de justice du Nouvel Ordre mondial, n’a rien fait pour présenter les auteurs de ces atrocités devant lui.

« Ils devaient le savoir, parce que, sinon, qu’est-ce qui pousserait la Couronne à maintenir une armée dans cette région où il n’y avait rien de valable, sauf un commerce d’opium lucratif ? Il coûtait très cher de maintenir des hommes armés dans un pays si lointain. Sa Majesté a dû se demander pourquoi ces unités militaires étaient là », se demande John Coleman dans Conspirator’s Hierarchy: The Story of the Committee of 300.


Implication des USA dans le trafic de drogues

À la différence de ce que les livres d’histoire nous ont raconté pendant des années, le néfaste trafic de drogues n’est pas l’apanage des criminels, à moins que nous entendions par criminels certaine des familles les plus importantes des États-Unis, connues comme l’establishment libéral de l’Est et dont les membres dirigent ce pays par oligarchie interposée à travers d’un système de gouvernement parallèle connu comme le Club Bilderberg…


Kosovo et l’héroïne

Deux journalistes, Roger Boyes et Eske Wright affirmaient dans un article du Times, de Londres, du 24 mars 1999, que « l’Albanie, qui joue un rôle clef dans le transfert d’argent aux Kosovars, était à l’épicentre du trafic de drogues en Europe. »

L’Albanie est devenue la capitale du crime en Europe. Les groupes les plus puissants du pays sont des criminels organisés qui l’utilisent pour cultiver, traiter et entreposer un gros pourcentage des drogues illégales destinées à l’Europe de l’Ouest.

À suivre demain.

Fidel Castro Ruz
Le 17 août 2010
18 h 20




ARTICLE 2 (PARTIE 2 ) : source : http://www.cuba.cu/gobierno/reflexiones/2010/fra/f180810f.html


Réflexions du compañero Fidel

LE GOUVERNEMENT MONDIAL (II)


L’ABC du trafic de drogues

« L’opium se cultive dans diverses régions du monde : l’Amérique du Sud, le Triangle d’Or du Laos, de la Birmanie et de la Thaïlande, l’Afghanistan, le Pakistan et l’Asie centrale, dans une zone connue comme le Croissant d’or. La grande majorité des pavots poussent dans une étroite zone montagneuse de quelque six mille kilomètres qui va depuis le sud de l’Asie à la Turquie en passant par le Pakistan et le Laos.

Il est évident que les Bilderberg ne se chargent pas de transporter personnellement les drogues ni de blanchir l’argent des profits qu’elles rapportent : la CIA est là pour ça...

…Neil Clark signale ce qui suit : « Soros est furieux, non contre les objectifs de Bush – étendre la Pax americana et faire en sorte que le monde soit plus sûr pour des capitalistes mondiaux comme lui – mais contre la façon grossière et peu intelligente qu’il emploie pour y parvenir. »

Le « Plan Marshall » proposé pour les Balkans est une illusion […] Financé par la Banque mondiale et par la Banque européenne de développement (BED), et par des créanciers privés, il favorisera surtout les entreprises minières, pétrolières et du bâtiment, et gonflera la dette extérieure jusque bien avant dans le troisième millénaire.



" L’intervention militaire de l’OTAN "

La consolidation du pouvoir de l’OTAN dans le sud de l’Europe et en Méditerranée constitue aussi un pas en avant dans l’élargissement de la sphère d’influence politique du Groupe Bilderberg au-delà des Balkans, vers la Mer Caspienne, l’Asie centrale et l’Asie de l’Ouest.


Le fantôme de Travis

Je reçus dans la première semaine de novembre 1999 ce qui semblait une carte postale adressée depuis Ladispol, un petit village de la région de Lazio, près de Rome, sur la côte méditerranéenne.

C’est le 30 mars 1980 que nous partîmes officiellement d’Union soviétique. Durant notre séjour en Italie, nous nous installâmes à Ladispol, un petit village qui serait notre foyer pendant l’année suivante.

Je descendis dans la rue. Il crachinait. Deux petits enfants, ravis, sautaient de flaque en flaque, barbotaient, laissant les empreintes de leurs chaussures sur le trottoir. Je traversais la rue élégante sous des nuages noirs et ouvrit la porte du bar au coin de ma rue. 29 novembre 1999. Que diable signifiait tout ceci ? Je relus le texte : « Je vais très bien. Si seulement tu étais ici ! » Signé : Fachoda. Qui diable était ce type ?

« Fachoda n’était pas une personne, mais un endroit ». Je sentis mon cœur battre la chamade. 29 novembre 1999. […] Je me dressai soudain sur mon siège. « Fachoda, Travis Read ! »

Travis est un chenapan que j’avais connu à la réunion du Club Bilderberg à King City, en 1996. Un petit escroc, indiscipliné et détestable. […] Travis avait tendance à se faire arrêter et, presque aussi vite, à être relâché.

Comme je le sus plus tard, Travis Read était devenu un délinquant pour travailler au milieu des délinquants.

On l’envoya au Soudan pour entrer en contact avec des gens qui travaillaient aussi bien pour la CIA que pour la police canadienne, la fameuse police montée. […] Les détails de son voyage au Soudan ne furent jamais révélés, mais, tout comme en 1899, cet endroit délaissé par Dieu attirait les gars les plus inadéquats pour les motifs les plus adéquats.
« Si Travis veut me voir, je vais me retrouver dans de beaux draps », me dis-je à moi-même.

Je dois dire quand les choses allaient mal, je faisais toujours confiance aux anciens fonctionnaires soviétiques. Quelque d’intrinsèque en eux les faisaient se méfier de l’Occident, si bien qu’ils ne se laissaient pas acheter si facilement, contrairement à ce que veulent faire croire les journaux de masse et les dépêches de presse.

Ce n’était pas le type de gens que tu aimerais trahir. Je savais que j’étais sauf avec eux. Mon grand-père avait risqué sa vie au début des années 50 pour sauver les vies de leurs pères, agents du KGB.

Mon portable sonna le 27 novembre, en fin d’après-midi. C’était Travis. Il était logé dans un taudis de la banlieue romaine.

- Piazza della Reppublica, à 17 h 30 – l’interrompis-je.
- Les règles, c’est moi qui les fais, vociféra Travis.
- Tu veux l’information ou non ? demanda Travis.
-
- Pas assez pour avoir envie d’être tué ! dis-je froidement.

Travis fit faux-bond. Vers 20 h 30, nous nous dirigeâmes en vitesse chez lui, si tant qu’on puisse appeler ça comme ça, pistolet en main. Son taudis d’une pièce était totalement à l’envers. Et pourtant, pas d’indices de lutte ni de traces de sang, encore moins son cadavre. Que je sache, on n’a jamais plus entendu parler de lui.

Le fantôme de Travis hante parfois les recoins les plus secrets de ma mémoire, un souvenir morbide de la fragilité et de faillibilité de l’esprit humain».

Voilà comment Estulin conclut son troisième chapitre.



CHAPITRE 4

Bilderberg et la guerre secrète en Afghanistan



Les causes du déclenchement des guerres s’ancrent dans l’idéologie que reflètent les livres de texte : les nations se font la guerre pendant des périodes terriblement longues à partir de mensonges, comme l’ont prouvé la Première Guerre mondiale et chacun des conflits du XXe siècle.
Le fameux historien Edmund Morgan a écrit : « L’histoire ne se répète jamais. Seuls ceux qui ne connaissent pas les détails peuvent le supposer ».

Le bassin de la Mer Caspienne et l’Asie centrale sont les clefs de l’énergie au XXIe siècle. Les deux tiers des réserves de pétrole se trouvent dans cette région. […] « Les États-Unis veulent que la région reste absolument sous leur contrôle », affirme James Donan dans un article publié le 9 octobre 2001 dans la revue commerciale Oil & Gas Journal.

« …Madeleine Abright [alors secrétaire d’État de Clinton et l’une des responsables de la guerre du Kosovo] conclut que « travailler pour modeler l’avenir de la région est l’une des choses les plus passionnantes que nous puissions faire », selon la revue Time de mai 1998.

La guerre du Golfe a permis au Pentagone d’installer de nombreuses bases militaires en Arabie saoudite, dans les Émirats arabes unis et ailleurs.

Comme le prouve le professeur Michel Chossudovsky dans War and Globalization, l’alliance GUUAM (Géorgie, Ukraine, Ouzbékistan, Azerbaïdjan, Moldavie) constituée par l’OTAN en 1999, est au cœur de la richesse en pétrole et gaz de la région caspienne, mais le pays clef est la Géorgie, un État client des USA, où Mikhaïl Saakashvili a remplacé à la présidence l’ancien ministre soviétique des Affaires étrangères, Éduard Chevardnadze à la suite d’un coup d’État peaufiné par les Étasuniens et présenté comme une révolte populaire spontanée.

Selon Project Underground […] d’anciens membres des soviets, du KGB et du Bureau politique profitent de la richesse pétrolière, aux côtés d’ « une kyrielle formidable de figures importantes de la Guerre froide, provenant surtout du cabinet de George [H. W.] Bush ». Les joueurs sont d’anciens conseillers de Reagan, de Bush et de Clinton, comme James Baker III (ancien secrétaire d’État de Bush père), Dick Cheney (vice-président) et John Sununu (ancien chef du personnel de la Maison-Blanche).

…Peter Sutherland (de British Petroleum), la reine Elizabeth II d’Angleterre (actionnaire principale de British Petroleum, tête du Comité des 300), qui luttent pour contrôler les ressources pétrolières et les couloirs des oléoducs partant du bassin de la Mer Caspienne. En 1998, après la réunion secrète du Groupe Bilderberg en Écosse, j’ai informé dans les médias indépendants que l’OTAN, suivant les ordres du Club qui l’a fondée, avait laissé carte blanche à la Russie pour bombarder la Tchétchénie, sachant que ceci aggraverait encore plus les hostilités entre ces deux pays dont la haine mutuelle remonte à plus de trois cents ans.

L’oléoduc afghan n’était pas une simple affaire, mais un facteur clef d’un ordre du jour géostratégique plus vaste : le contrôle militaire et économique de toute l’Eurasie (le Moyen-Orient et les anciens Républiques soviétiques d’Asie centrale). George Monbiot le confirmait dans The Guardian du 23 octobre 2001 : « Le pétrole et le gaz n’ont aucune valeur s’ils ne sont pas transférés. La seule route qui ait un sens aussi bien politique qu’économique passe par l’Afghanistan… »

Après la chute de l’Union soviétique, la compagnie pétrolière argentine Bridas, dirigée par son ambitieux président, Carlos Bulgheroni, fut la première à exploiter les gisements de Turkménistan où se trouve une des plus grandes réserves de gaz naturel du monde. […]

L’Afghanistan est la route la plus courte vers le golfe pour transporter les ressources gazières du Turkménistan et de l’Ouzbékistan depuis l’Asie du Nord central et l’Asie de l’Ouest central.

Au grand dam de Bridas, UNOCAL fit une offre direct aux leaders régionaux, formant son propre compagnie rivale, dirigée par les USA, parrainée par Washington, et comprenant Delta Oil d’Arabie saoudite, aux côtés du prince saoudite Abdullah et du roi Fahd.

Selon Ahmed Rashid, « la véritable influence d’UNOCAL sur les Talibans se basait sur le fait que son projet avait la possibilité d’être reconnu par les USA, ce que les Talibans voulaient absolument s’assurer. » […] Au printemps 1996, des cadres d’UNOCAL emmenèrent le leader ouzbèk, le général Abdul Rashid Dostum (un assassin responsable en décembre 2001 du massacre de Dasht-i-Leili, quand des centaines de prisonniers talibans furent asphyxiés à dessein dans des conteneurs métalliques quand des soldats étasuniens et de l’Alliance du Nord les conduisaient en camion à la prison de Kunduz, en Afghanistan) à Dallas pour discuter du passage de l’oléoduc à travers ses territoires du Nord, contrôlés par l’Alliance du Nord.

La concurrence entre UNOCAL et Bridas, selon Rashid, « commença à refléter celle qui avait lieu dans la famille royale saoudite ». En 1997, des fonctionnaires talibans voyagèrent à deux reprises à Washington et à Buenos Aires pour être accueillis par les deux compagnies.

Une fois de plus, la violence changerait le cours des événements. En réponse au bombardement des ambassades étasuniennes de Nairobi et de Tanzanie (attribué à Osama bin Laden, bien que, selon des sources du renseignement français, l’attentat avait été l’œuvre de Mossad israélien), le président Bill Clinton tira des missiles de croisière sur un magasin vide en Afghanistan et au Soudan, le 20 août 1998, rompant les relations diplomatiques avec les Talibans auxquels les Nations Unies imposèrent des sanctions.

Pendant le reste de l’administration Clinton, ni les USA ni l’ONU ne reconnurent officiellement l’Afghanistan. Et la question de l’oléoduc ne fit aucun progrès.


C’est alors que George W. Bush entra à la Maison-Blanche.

Dans les derniers mois de l’administration Clinton, les Talibans étaient officiellement un groupe terroriste. Après presque dix ans de rivalité féroce entre la société UNOCAL-CentGas appuyée par les USA, et Bridas d’Argentine, aucune n’avait obtenu un accord pour construire un oléoduc en Afghanistan. […] George W. Bush renoua les relations avec les Talibans. Rien d’étonnant, donc, qu’il se soit rendu en 1998 et en 2000 en Arabie saoudite au nom du groupe privé Carlyle Group, le onzième plus gros entrepreneur de la défense aux USA, pour y rencontrer en privé la famille royale saoudite et la famille d’Osama bin Laden, selon ce que raconte The Wall Street Journal du 27 septembre 2001.

Recensant l’un des épisodes les plus surréalistes et les plus kafkaïens des événements préalables au 11-S, The Washington Post cite Milt Bearden, agent de la CIA, qui aida les moudjahidines afghans à s’installer, regrettant que les USA n’aient pas pris le temps d’écouter les Talibans : « Nous n’avons jamais écouté ce qu’ils tentaient de nous dire. […] Nous ne parlions pas la même langue. Nous disions : "Livrez-nous Bin Laden", et eux disaient : "Faites quelque chose pour nous aider à vous le livrer." » Mais il y a bien plus.

De fait, les relations entre l’administration Bush et le « terroriste » et leader d’Al Qaeda, Osama bin Laden, ne furent jamais meilleures.

La preuve que la guerre en Afghanistan mêle la cupidité multinationale à l’avarice et à la cruauté des grands du pétrole (BP, Shell, Exxon, Mobil, Chevron, etc.) est tout simplement irréfutable. On tremble à l’idée qu’un recoin délaissé par Dieu et contrôlé par des terroristes puisse devenir un endroit où convergent les intérêts de l’administration Bush, de Bridas, d’UNOCAL, de la CIA, des Talibans, d’Enron, d’Arabie saoudite, du Pakistan, de l’Iran, de la Russie et de l’Inde.


Sous la tête de chapitre Un cow-boy à la Maison-Blanche, Daniel Estulin écrit :

« Bush a constitué son cabinet avec des personnages de l’industrie énergétique ayant de forts intérêts en Asie centrale (Dick Cheney, d’Halliburton ; Richard Armitage, d’UNOCAL ; Condoleeza Rice, de Chevron) et est arrivé au pouvoir grâce à la générosité des transnationales ayant des droits acquis dans la région comme Enron.
Voilà des générations que la famille Bush participe à la politique pétrolière du Moyen-Orient et de l’Asie centrale et qu’elle a noué de profonds liens avec la famille royale saoudite et la famille Bin Laden.



Comment les Bilderberg ont déclenché la guerre du Yom Kippur afin d’internationaliser le pétrole


Les membres du Club Bilderberg ne laissent jamais rien au hasard. Ils n’œuvrent pas selon des plans quinquennaux. Ils planifient à plus long terme. Ils préparèrent au début des années 70 un plan de partage du pétrole qui concernait les USA et onze autres importants pays industriels, mettant en place un mécanisme qu’Allen présente comme suit : « Le pétrole produit aux USA serait, pour la première fois dans l’histoire, partagé et alloué en cas de nouvel embargo sur le pétrole du Moyen-Orient. »


Épilogue du chapitre 4 :

Le « ballon d’essai » de 1973, préparé par les membres du Club, prouve clairement que le pétrole sera utilisé comme une arme de contrôle. Ce qui s’est passé en 1973 « mit la population étasunienne en état d’alerte et lui fit voir à quel point les gouvernements étrangers et les transnationales pouvaient exercer de contrôle sur la nation », écrivit David A. Rivera dans Final Warning: A History of the New World Order.


Le chapitre 5 aborde les points suivants :

« MATRIX : Bases de données et Programme de connaissance totale de l’information



En règle générale, il est bien plus facile d’obtenir un accord sans auditoire. Ce n’est pas une manie du secret, mais un manière d’agir plus efficace » (NEIL KINNOCK, commissaire de l’Union européenne et membre du Club Bilderberg).

Le programme de connaissance totale de l’information (Total Information Awareness, TIA) du Pentagone est un système qui part d’une phrase codée et implique la dissolution graduelles des libertés individuelles si prisées aux USA et protégées par la Constitution, au profit d’un État mondial totalitaire. Le gros des détails de ce gigantesque système d’espionnage reste un mystère. Après les attentats du 11 septembre 2001, le TIA est devenu un réseau de surveillance « représentatif d’une tendance qui ne cesse de s’accroître aux USA et en Europe : le cours apparemment inexorable vers une société sous surveillance ».

L’axe principal du réseau de Surveillance totale est une modalité nouvelle et extraordinaire, appelée « extraction de données » ou découverte de la connaissance, qui suppose que l’on extraie automatiquement des informations prophétiques occultes dans des bases de données.

Dotée d’une capacité sans précédent de traiter des milliards d’entrées par seconde, Accurint a collecté le plus gros registre de données de contact accessible au monde. Accurint cherche plus de 20 milliards de données qui vont depuis des déménagements récents jusqu’à de vieilles adresses remontant à plus de trente ans.

…pressés de donner plus d’informations, les responsables de l’entreprise refusèrent de révéler des détails plus concrets sur la nature des données et sur leurs sources.

Selon Christopher Calabrese, du Conseil du Programme Technologie et liberté de l’Union des libertés civiles étasuniennes, « Matriz… fait de tout Etasunien un suspect ».

Associated Press a révélé qu’en janvier 2003, le gouverneur de
la Floride, Jebb Bush, a informé le vice-président Dick Cheney, Tom Ridge, qui était sur le point de devenir le secrétaire du nouveau département de Sécurité nationale, et le directeur du FBI, Robert Mueller, au sujet d’un programme secret qui prouverait comment les forces de sécurité pourraient utiliser un logiciel permettant de capturer des « terroristes ».


Aerolíneas Iberia

Iberia, la principale compagnie aérienne espagnole, a été accusée de céder des informations confidentielles de ses passagers au gouvernement des Etats-Unis...´

« Les USA obligent les lignes aériennes à fournir des renseignements sur les voyageurs » (Andy Sullivan, Reuters, 17 de mars de 2004).

De même, la NASA a aussi demandé et reçu des renseignements confidentiels sur des millions de passagers de Northwest Airlines, tels que les noms, les adresses, les itinéraires, le numéro des cartes de crédit, en vue d’une étude similaire d’extraction de données… des incidents ont provoqué des dizaines de demandes légales, en violation de sa propre politique.

« Northwest Airlines remet à la NASA des renseignements personnels sur des millions de passagers : cette cession viole la politique de confidentialité » (Electronic Privacy Information Center, 18 janvier 2004).

« Northwest Airlines cède des renseignements sur ses passagers au gouvernement » (Jon Swartz, USA Today, 19 janvier 2004).



Une tête de chapitre est consacré à :

Des détails privés à la vue de tous



Le commissaire Almunia, le président Borrell et le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, un habitué du Bilderberg, ont fait une grande campagne en faveur des droits essentiels prétendument consacrés dans la Constitution européenne. […] Mais ce que Borrell, Almunia et Barroso n’ont jamais dit au citoyen européen lambda, c’est que chacun de ces droits peut être suspendu, au titre de l’article 51, au cas où l’exigeraient « les intérêts de l’Union ».

Il y a encore beaucoup à dire sur la façon dont la Commission européenne a trahi honteusement les citoyens d’Europe.

Contrôle européen des télécommunications : vote au Parlement européen pour entériner la retenue de données et la surveillance par les forces de sécurité

Le vote sur la retenue de données du 30 mai 2002 (dans la législature précédente, le PPE et le PSE cumulèrent à eux deux 526 voix sur 626).

Statewatch et Reporters sans frontières furent les seules organisations à informer au sujet de décision qui concernent des centaines de millions d’Européens.

La grandiloquence et la susceptibilité des socialistes en matière de droit national et international sont de la comédie. Le PPE et le PSE ont prouvé par leur alliance au Parlement européen qu’ils appuyaient les exigences des gouvernements, au lieu de défendre les gens et les droits des citoyens à la vie privée et les libertés civiles.

Javier Solana Madariaga, membre clef du Bilderberg, ancien secrétaire général de l’OTAN et secrétaire général du Conseil de l’Union européenne/Haut-représentant pour la politique commune de sécurité et de défense, a pris une décision que la Fédération internationale des journalistes a qualifiée tout bonnement de « coup d’État estival ». Rappelle-toi, lecteur, que des personnages comme Javier Solana ne représente pas tes intérêts ni ceux de l’Espagne.

Estulin en donne la preuve ensuite sur seize pages.


Son livre conclut sur une tête de chapitre intitulé : « Ma fin ».

La mémoire créatrice est l’opposant le plus subtil de l’historien. Le prétexte de l’oubli gouverne et déforme tout ce dont nous décidons de nous souvenir ouvertement. L’existence et le monde semblent se justifier seulement comme un phénomène esthétique, ce qui implique non la vie pour la vie, mais un contraste marquant par rapport à l’interprétation morale de l’existence et du monde.

Amos Oz, le romancier israélien sans doute le plus connu, a fait cette remarque : « Là où la guerre s’appelle la paix, là où l’oppression et la persécution s’appellent la sécurité et l’assassinat la libération, alors la perversion du langage précède et prépare la perversion de la vie et de la dignité. En fin de compte, l’État, le régime, la classe ou les idées restent tels quels, tandis que la vie humaine se détruit. »

Si la démocratie est le gouvernement du peuple, alors les objectifs secrets des gouvernements et des groupes de pression ténébreux sont incompatibles avec la démocratie. L’idée même de sphères d’influence clandestines au sein du gouvernement qui orchestre des campagnes secrètes contre l’humanité est par conséquent étrangère à la notion même de liberté et doit être combattue avec enthousiasme et détermination si nous ne voulons pas répéter les erreurs fatales d’une passé encore récent.

Dans une société toujours plus démembrée, certains éléments permettent de souligner ce que nous partageons, ce que nous avons en commun, et de le faire directement avec une puissante intensité. La dignité humaine et une soif véritable de liberté que l’on comprend à l’instant partout dans le monde et qui n’ont pas besoin de traduction sont certaines des facteurs les plus prisés de la tradition universelle. Ils méritent tout notre soutien.

Finalement, si critiquer les aspects arrogants, insensés et abusifs de la société totalitaire fait qu’on se moque parfois de toi et qu’on te taxe d’ »antidote », considère-le comme une distinction honorable. Graham Greene voyait juste quand il affirmait : « L’écrivain doit être prêt à changer de camp à tout moment. Sa mission est de défendre les victimes, les victimes changent. »


Il consacre finalement huit pages et demie à la mémoire de son grand-père.

Ce fut la dernière fois que je le vis vivant. Un vieillard de complexion normale, âge de quatre-vingt-seize ans, assis sur un divan défoncé, regardant à travers des lunettes énormes, me suivant du regard mais incapable de me reconnaître. Il était vivant parce qu’il bougeait et parlait, ou plutôt parce qu’il faisait un effort surhumain pour enlacer les lettres qui se répandaient dans les recoins les plus cachés du peu de conscience qu’il lui restait et qui se refusaient avec entêtement à s’unir pour former des syntagmes cohérents. Dans les derniers mois de sa longue vie, mon grand-père, quelqu’un qui s’exprimait avec aisance et que ravissaient l’humour et le débat, n’avait littéralement plus de mots. Dans une sorte de cruauté finale, le cancer lui avait volé le langage avant de lui voler la vie.

Mon billet d’avion de retour en Espagne à la main, je passai chez lui pour faire mes adieux. À ma dernière visite, nous ne nous dîmes pas grand-chose. Je ne trouvais pas les mots appropriés. J’avais le souffle court et j’avais du mal à respirer, parce que je savais que je ne le verrais jamais plus. « Adieu » est un mot trop simple et trop atroce.

Sur la table du séjour, appuyé au mur, il y avait une photo de mes grands-parents prise juste après leur arrivée au Canada en 1983. Ma grand-mère était décédée un peu plus d’un an avant. Mon grand-père, alors gravement malade, ne se récupéra jamais de la perte de quelqu’un qu’il avait profondément aimé pendant plus de quarante ans.

M’efforçant par tous les moyens de ne pas éclater en sanglots, je continue de me rappeler à moi-même que ces pages-ci sont écrites pour revendiquer l’honnêteté face à la cruauté et à l’opportunisme. Leur thème principal n’est pas la politique ni même une critique ouverte du totalitarisme, mais plutôt les battements du cœur d’un homme, et c’est pourquoi je lui rends hommage. C’est ainsi qu’on doit les lire.

La mort clinique de mon grand-père fut établie le 18 avril 1995. Censément la dernière après-midi où il avait encore été lui-même, comme l’affirma Auden au sujet du jour où mourut Yeats : « Il se transforma en ses admirateurs. » Il se transforma en un souvenir, il disparut dans les profondeurs de son nom. C’est là l’un des mystères de la mort, qui devrait supposer une minime différence pour tous, sauf pour les proches.

Comme chacun de nous, les gens meurent au moins deux fois : physiquement et conceptuellement. Quand le cœur cesse de battre et quand l’oubli commence. Les plus chanceux, les plus grands sont ceux pour lesquels la second mort retarde considérablement, voire indéfiniment… Des appels parvinrent de tous les pays et des recoins les plus inimaginables de la planète, en hommage à l’admiration infinie que mon grand-père, un ancien agent du contre-espionnage du KGB, avait inspirée aux personnes sur la vie desquelles il avait influé.

Son grand-père avait été un soldat du rang. Il avait passé vingt-cinq ans de sa vie à défendre l’empire tsariste, Alexandre II et Alexandre III. Mon grand-père avait suivi la tradition familiale : la vie militaire. Il avait participé à la Révolution, à la guerre civile russe et aux deux guerres mondiales. Tandis qu’il défendait Minsk dans les premières semaines de la Seconde Guerre mondiale, toute sa famille – onze frères et sœurs, son père, sa mère et une grand-mère de cent quatre ans – fut exterminée par les nazis à Karasy-Bazar, en Crimée.


Dernière édition par Admin le Mar 24 Aoû 2010 - 5:10, édité 3 fois

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

CASTRO : ARTICLE SUR BILDERBERG (FIN).

Message  Admin le Mar 24 Aoû 2010 - 4:45

Il vivait pour de vrai. Il ne se contentait pas de vivre.
Mon grand-père s’était marié en 1930. Il avait eu trois enfants. Et la guerre arriva. Il se battit en Biélorussie, défendit Brest, mais il fut obligé de se retirer avec ce qu’il restait de l’Armée rouge devant l’avancée allemande. À un moment donné, à cause du chaos, il perdit la trace de sa famille. Une mère et trois enfants de huit, cinq et trois ans, ne pouvaient pas aller aussi vite que l’Armée rouge ou les soldats nazis. Ils furent capturés par les nazis, envoyés en camp de concentration et exterminés.

La Deuxième Guerre mondiale, comme je le prouve dans ce livre et comme je l’ai largement démontré dans mon premier ouvrage sur le Club Bilderberg, fut astucieusement financée par les Rockefeller, les Loeb et les Warberg. Le prince Bernhard, fondateur du Club Bilderberg, était aussi impliqué. Il était nazi. La majorité de la famille royale britannique sympathisait avec les nazis, de même que celle de l’establishment «libéral» de l’Est des États-Unis, dont la vie économique, politique et sociale est dominée par cette pieuvre ploutocratique. Hitler, la bête, fut créée par ceux-là même qui assistent aujourd’hui en secret aux réunions du Club Bilderberg, du CFR et de la Commission Trilatérale. Pour ces gens-là, l’Histoire est un tableau blanc sur lequel on défèque malgré l’angoisse des autres. Peut-on m’accuser de mépriser autant les Bilderberg et leurs homologues ?

Dans mon cas, mon grand-père reste ma clef de voûte, mon compagnon de voyage, même après sa mort. Il est aussi absent que présent.

Le temps et l’espace, les trucs du monde blessé partout, le tas de résidus que nous appelons Histoire, qui représentent aussi ses succès. Ce sont ses succès. Tout comme le temps, ils conservent la magie qui le fit disparaître.

Je me souviens de lui surtout à son anniversaire. Mais cette année-ci est différente pour moi. L’âge est une accumulation de vie et de perte. L’âge adulte est une série de lignes qui se croisent. J’ai franchi un seuil. Dorénavant, je suis seul… »
J’ai recueilli dans la seconde partie de ces Réflexions une grande quantité de lignes finales. Elles expliquent son mépris pour l’odieuse institution du Club Bilderberg.

Il est terrible de penser que les intelligences et les sentiments des enfants et des jeunes des États-Unis sont mutilés de la sorte.

Il faut se battre dès aujourd’hui pour éviter qu’ils ne soient conduits à une hécatombe nucléaire, qu’ils puissent retrouver dans la mesure du possible leur santé physique et mentale et inventer les façons dont les êtres humains seront libérés à jamais d’une si terrible destinée.

Fidel Castro Ruz
Le 18 août 2010
17 h 54

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

N.O.M. : BILL & MELINDA GATES FOUNDATION + "THE GIVING PLEDGE"

Message  Admin le Mar 24 Aoû 2010 - 20:43

VITAL ! LA BILL & MELINDA GATES FOUNDATION, ET LE PROJET « THE GIVING PLEDGE » : DE NOUVELLES MENACES MONDIALISTES ET CRIMINELLES !!!




Chers amis,


L’article qui suit a été publié sur le site de « Techyou » (un site relié à Yahoo ! – presse prostituée du nouvel ordre mondial, donc). Inutile donc de préciser que lorsque l’on y présente Bill Gates comme un « philanthrope » ou pour quelqu’un qui « se bouge pour les autres » Rolling Eyes , il s’agit de la propagande putride et habituelle de désinformation… Mad

Néanmoins, la façon dont cet article a été rédigé laisse penser que son auteur a souhaité, au-delà de la propagande, nous donner un avertissement. Exclamation

ON SIGNALE, DANS CET ARTICLE, DES CHOSES EXCESSIVEMENT GRAVES ET DANGEREUSES, AINSI QUE DE NOUVEAUX PROJETS MONDIALISTES QUI SONT DEJA, EN CE MOMENT MEME, EN TRAIN DE DEBUTER, AVEC LA « FONDATION BILL & MELINDA GATES » ! Shocked ET CES PROJETS, SANS LE MOINDRE DOUTE POSSIBLE, SONT A NOUVEAU DES PROJETS CRIMINELS MIS EN PLACE PAR LES MISANTHROPES MONDIALISTES ! Twisted Evil Mad Shocked Exclamation

Rappelez-vous que la fondation Bill & Melinda Gates est déjà à l’origine du « Doomsday Seed Vault », cette immense et suspecte réserve de semences mise au point par les mondialistes et surveillée, gardée et protégée dans une véritable forteresse sur l’île nordique de Svalbard… Shocked

Je vous laisse découvrir cet article, agrémenté de mes commentaires…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.






Source : http://www.techyou.fr/2010/08/que-devient-bill-gates/


QUE DEVIENT BILL GATES ?




17 août 2010 à 21 h 51 min


Bien qu'à la retraite, l'ex-Homme le plus riche de la planète continue à alimenter l'actualité. Alors, à quoi cela ressemble, les vieux jours de M. Microsoft ?


Prendre sa retraite, ça a du bon. A presque 53 ans, c’est plutôt agréable. AVEC UN PEU PLUS DE 50 MILLIARDS DE DOLLARS SOUS LE MATELAS, c’est à la limite du raisonnable. William Henry Gates III, plus connu sous le joli nom de Bill Gates, a mis fin à l’été 2008 à 33 ans de carrière au sein de son Microcomputer Software, qu’il a co-fondé dans son garage avec Paul Allen en 1976.
Clap de Fin ? Pas vraiment, puisque LE RICHISSIME BINOCLARD RESTE PRESIDENT DE LA FIRME mais n’a plus aucun pouvoir décisionnel. Désormais, c’est Steve Ballmer, son gesticulant pote de fac, qui tient (avec moins de réussite) les rênes de Microsoft.


Commentaire : WILLIAM HENRY GATES III POSSEDE DONC UNE FORTUNE PERSONNELLE D’ENVIRON 53 MILLIARDS DE DOLLARS, et même s’il a « quitté » Microsoft, il en reste malgré tout le président ! Dire qu’il ne possède plus aucun pouvoir décisionnel est sans doute exagéré… disons qu’il conserve un rôle important en tant que conseiller.


Par ailleurs, vous l’avez peut-être manqué à l’époque, mais il existe des archives concernant la dernière journée de travail de l’ami Bill :
Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=3HA4lSUhlbw&feature=player_embedded

Mais alors, que faire, dans une telle position ? Perfectionner son point de croix ? Se mettre au bridge ? Acheter un archipel ou une équipe de foot US ? D’aucun profiterait logiquement et bien tranquillement d’une fortune colossale de 53 milliards de dollars. Pourtant, l’ex-Homme le plus riche de la planète – il s’est vu voler la 1ère place cette année par le magnat mexicain des télécommunications, Carlos Slim – voit sa retraite autrement. Son argent, il va le dépenser, oui, dans le monde entier… pour les autres.


Commentaire : la propagande putride va tenter de nous faire croire que Bill Gates est un bienfaiteur, qui dépense son argent « pour le bien d’autrui ». MAIS CE QUI EST REVELE DANS LA SUITE DE L’ARTICLE NOUS PROUVE EN REALITE TOUT LE CONTRAIRE !


Fondation : Bill Gates 2.0

« Quand on est riche, il faut laisser à ses enfants suffisamment pour qu’ils puissent faire ce qu’ils veulent mais pas assez pour qu’ils puissent ne rien faire » : un conseil de sage prodigué par son ami l’investisseur Warren Buffet (3e fortune de la planète, au passage) et appliqué à la lettre par William Gates III. AINSI, DES 2006, CE DERNIER ANNONCE-T-IL VOULOIR LEGUER 95 % DE SA FORTUNE A DES ŒUVRES CARITATIVES LORS DE SON DECES. SES TROIS ENFANTS, RORY, PHOEBE ADELE ET JENNIFER KATHERINE DOIVENT S’EN MORDRE LES DOIGTS, EUX QUI N’AURONT QUE QUELQUES CENTAINES DE MILLIONS DE DOLLARS A SE PARTAGER.

Commentaire : bien que les enfants des époux Gates soient loin d’être ruinés, une écrasante majorité de leur fortune a donc été réinvestie ailleurs…


OU IRA L’ARGENT ? IL REJOINDRA SANS DOUTE EN GRANDE PARTIE LES PLUS DE 100 MILLIARDS DE DOLLARS DEJA INVESTIS DANS LA FONDATION (DONT 37 MILLIARDS GENEREUSEMENT DONNES PAR WARREN BUFFET) CREES PAR GATES EN 2000 AVEC SA FEMME, LA BILL & MELINDA GATES FOUNDATION. A noter tout de même que l’association ne verse « que » 2 milliards de dollars par an à des organisations sélectionnées au préalable, soit 5 %. La fondation a donc encore un peu de marge.

Commentaire : NOUS DECOUVRONS DONC QUE LA MAJORITE (95%) DES 53 MILLIARDS AMASSES PAR BILL GATES AU COURS DE SA CARRIERE A ETE INVESTIE DANS LA BILL & MELINDA GATES FOUNDATION. On peut se douter que ce n’est pas par simple plaisir de dépenser sans compter afin de venir en aide aux crève-la-faim et autres nécessiteux… Notez bien que la création d’une fondation « humanitaire », aux USA, permet aussi - et surtout - D’ECHAPPER A L’IMPOT… le choix de créer une « fondation » n’a donc pas été effectué au hasard ! Warren Buffet, un autre milliardaire notoire, a déjà versé 37 milliards à cette fondation, dont le montant dépasse à présent les 100 milliards de dollars. Et on peut se douter que lui non plus n’a pas fait cela simplement par bonté de cœur… MAIS A QUOI DONC VA SERVIR TOUT CET ARGENT, ET QUELS PEUVENT DONC BIEN ETRE LES OBJECTIFS (OFFICIELS ET OFFICIEUX) DE CETTE FONDATION ?


L’ancienne tête pensante de Microsoft et sa femme arpentent ainsi le sud de la planète depuis dix ans à la recherche de causes à défendre et de problèmes à résoudre. Alphabétisation de zones reculées d’Amérique du Sud, FOURNITURE DE VACCINS contre plusieurs maladies et accès à la trithérapie en Afrique, le champ d’application de la générosité du père Bill est étendu et varié. SURTOUT, LOIN DE SEULEMENT ABREUVER LES NECESSITEUX, LA FONDATION ŒUVRE TOUJOURS EN ETROITE COLLABORATION AVEC LES CERCLES DIRIGEANTS DES PAYS SOUTENUS. La fondation Gates agit la plupart du temps sous forme d’investissements au sein d’entreprises locales, car aider pour aider sans construire reste stérile. Au-delà de l’aspect philanthropique de l’ « entreprise », CELA APPARAIT SOUS CERTAINS EGARDS A UNE MAGNIFIQUE MANŒUVRE POUR, EGALEMENT, POSITIONNER DES PIONS SUR L’IMMENSE ECHIQUIER QU’EST LA PLANETE.

Commentaire : LE « SI BRAVE » ET « SI GENEREUX » BILL GATES EST UN HOMME SI « BON » QU’IL A DONC DECIDE D’AIDER LES MULTINATIONALES PHARMACEUTIQUES A REPANDRE LEURS VACCINS TOXIQUES BOURRES DE PRODUITS NOCIFS ET LEURS « MEDICAMENTS » COUTEUX CHEZ LES AFRICAINS ! S’AGIT-IL D’UN ACTE DE « NOBLESSE D’ESPRIT », OU PLUTOT DE L’ACTE CRIMINEL D’UN MONDIALISTE, SELON VOUS ?

NOTEZ AUSSI QUE LA FONDATION BILL & MELINDA GATES TRAVAILLE TOUJOURS « EN ETROITE COLLABORATION » AVEC LES DIRIGEANTS DES PAYS AINSI « SOUTENUS » ! CECI SIGNIFIE SIMPLEMENT QUE CETTE FONDATION CORROMPT LE POUVOIR EN PLACE ET S’ASSURE DE LA PARTICIPATION DES DIRIGEANTS DE CES PAYS (sans doute en leur faisant croire en ses buts prétendument « humanitaires »)… Enfin, et c’est là le plus important, ON NOUS PRECISE QUE CETTE FONDATION EST UNE FAÇON, POUR BILL GATES ET SA FEMME, DE « POSITIONNER DES PIONS SUR L’ECHIQUIER PLANETAIRE ». CE QUE CELA SIGNIFIE EST TRES CLAIR : LA FONDATION BILL & MELINDA GATES, SOUS DES APPARENCES HUMANITAIRES ET PHILANTHROPES, POURSUIT EN REALITE DES BUTS GEOPOLITIQUES !!!


CAR LES 95 % DES CAPACITES FINANCIERES DE LA FONDATION SERVENT AUJOURD’HUI A METTRE AU POINT DES BREVETS (SYSTEMES D’IRRIGATION, RECHERCHE MEDICALE…) QUI SERONT ENSUITE UTILISES DANS LE CADRE DE L’AIDE GATES, MAIS AUSSI A INVESTIR A GRANDE ECHELLE DANS LA RECHERCHE PETROCHIMIQUE. L’esprit d’entreprise n’est donc jamais trop loin, même les pieds en éventail dans sa retraite dorée. Reste que LA FONDATION BILL & MELINDA GATES REPRESENTE AUJOURD’HUI UN ORGANE FINANCIEREMENT PLUS PUISSANT QUE L’OMS (ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE).

Commentaire : nous comprenons donc, via ce qui vient d’être signalé, que CETTE FONDATION N’EST ABSOLUMENT PAS ININTERESSEE, MAIS QU’ELLE CONSTITUE UNE FAÇON DE CREER DES BREVETS (DONC, DE RAMENER DE L’ARGENT !) ET SURTOUT D’INVESTIR LOURDEMENT DANS LES PRODUITS PETROLIERS ET CHIMIQUES TOUT EN EVITANT L’IMPOT AU MAXIMUM !!! Vous remarquerez, au passage, que L’ON RESTE DANS LE CADRE DU CARTEL PETROLIFERE ET MEDICAMENTEUX QUI A FINANCE LES NAZIS ET QUI A POURSUIVI LES OBJECTIFS NAZIS PAR LA SUITE…



Association de bienfaiteurs ?

Commentaire : la formulation ce sous-titre constitue un choix habile… d’une part, au niveau propagandiste, elle fait croire aux naïfs que la fondation Gates est « bénéfique », mais d’un autre côté, en français correct, l’expression « association de bienfaiteurs » n’existe pas. En effet, c’est toujours d’une association de MALFAITEURS dont on parle ! L’auteur aurait-il donc tenté de nous glisser un message caché ?


Entre deux voyages dans l’hémisphère sud et autres conférences sur l’avenir des technologies de communication avec son « ami de toujours » patron d’Apple, Steve Jobs, Bill Gates trouve tout de même le temps de METTRE SUR PIED DES REUNIONS SECRETES ENTRE RICHISSIMES AMERICAINS.

Commentaire : Tiens ! NOUS VOICI DE RETOUR SUR LE THEME DES REUNIONS SECRETES – DONC ANTIDEMOCRATIQUES - ENTRE PUISSANTS MONDIALISTES (UN PEU COMME POUR LE MEETING ANNUEL DES BILDERBERGERS) ! Inutile d’en dire davantage, je suppose. Vous aurez compris à présent que LA FONDATION BILL & MELINDA GATES SERT EN REALITE DE PARAVENT AUX PROJETS CONJOINTS DE MILLIARDAIRES MONDIALISTES (OUI, CES MEMES MILLIARDAIRES QUI SOUHAITENT UNE DEPOPULATION MONDIALE, DE L’EUGENISME NAZI, UN GOUVERNEMENT TOTALITAIRE MONDIAL ETC.). Remarquez qu’il ne s’agit que de riches AMERICAINS… même entre milliardaires, il existe donc de la discrimination !


Des faits rapportés par le Los Angeles Times. AU SEIN DE CES CONCILES, AUXQUELS PARTICIPENT WARREN BUFFET, LA PRESENTATRICE SUPERSTAR OPRAH WINFREY OU ENCORE DAVID ROCKEFELLER, ON DISCUTE GESTION DES RESSOURCES NATURELLES, APPROVISIONNEMENT DES ZONES SINISTREES DU GLOBE EN EAU POTABLE OU ENCORE RALENTISSEMENT DE LA SURPOPULATION.

Commentaire : le Bilderberger et criminel en chef, David Rockefeller (Bilderberg – Commission trilatérale – CFR), fait donc lui aussi partie de cette bande de « joyeux drilles » ! Les objectifs réels de la fondation Gates ne peuvent donc être que sinistres… On remarquera aussi la présence d’Oprah Winfrey, richissime animatrice de télévision, et qui peut donc aisément tromper l’opinion publique et la faire pencher en faveur de cette fondation de l’immonde qu’est la fondation Bill & Melinda Gates ! SURTOUT, LORSQUE L’ON ENTEND PARLER DE « GESTION DES RESSOURCES NATURELLES » ET DE « RALENTISSEMENT DE LA SURPOPULATION », ON COMPREND QUE LE BUT VERITABLE DE CETTE FONDATION CONSISTE A S’EMPARER DES RESSOURCES NATURELLES D’UNE FAÇON OU D’UNE AUTRE, ET DE DEPOPULER LES REGIONS CONVOITEES ! IL S’AGIT DONC, UNE FOIS ENCORE, D’UNE ENTREPRISE IMPERIALISTE, CRIMINELLE ET DE PILLAGE SYSTEMATIQUE, MISE EN PLACE PAR LES MONDIALISTES AUX DEPENS DES PEUPLES !!!


La dernière séance, tenue en février dernier à Long Beach en Californie, avait pour but d’imaginer pour chaque participant les meilleures moyens d’utiliser la fortune de chacun pour une cause donnée. Et c’est sans doute ce jour-là qu’a germé dans l’esprit de Gates l’idée de The Giving Pledge, projet annoncé en grande pompe le 6 août dernier. THE GIVING PLEDGE (cf. http://givingpledge.org/#enter ), OU « PROMESSE DE DONS » EN FRANÇAIS, EST UNE ENTREPRISE SANS PRECEDENT. LE PRINCIPE ? REUNIR LE PLUS DE MILLIARDAIRES AMERICAINS POSSIBLE (ILS SONT ENVIRON 400) ET LES INVITER A FAIRE UNE PROMESSE DE DON, DE LEUR VIVANT OU APRES LEUR MORT, DE 50 % AU MINIMUM DE LEUR FORTUNE. Avec l’âge et les milliards, la soif de capital se muerait donc en besoin de philanthropie.

Commentaire : c’est ici que nous abordons un point central de l’article. LE PROJET « THE GIVING PLEDGE » (« PROMESSE DE DON » OU « SERMENT DE DON ») EST UN PROJET DE LA BILL & MELINDA FOUNDATION QUI CONSISTE A REUNIR UN MAXIMUM DE MILLIARDAIRES AMERICAINS AFIN QUE CEUX-CI « DONNENT » UNE PARTIE DE LEUR IMMENSE FORTUNE. VOUS VOUS DOUTEZ BIEN QU’IL DOIT Y AVOIR UNE CONTREPARTIE ET DES ACCORDS A D’AUTRES NIVEAUX, SANS QUOI AUCUN MILLIARDAIRE NE SE JOINDRAIT A CE PROJET. AVEC CE PROJET « THE GIVING PLEDGE », BILL GATES EST DONC EN REALITE EN TRAIN DE CREER UN NOUVEAU GROUPEMENT DE L’OMBRE ET SECRET QUI RASSEMBLE DES PUISSANTS, DANS LE STYLE DU CLUB BILDERBERG, DE LA PILGRIMS SOCIETY OU DU CLUB DES 300 ! LES SOMMES COLOSSALES D’ARGENT QUI SERONT REUNIES VIA CE « GIVING PLEDGE » DEPASSERONT MEME CERTAINEMENT LE PRODUIT INTERIEUR BRUT DE CERTAINS PAYS. L’ON SE DOUTE ALORS QUE LA FONDATION DE BILL ET DE MELINDA GATES N’A ABSOLUMENT RIEN A VOIR AVEC DE LA PHILANTHROPIE, MAIS SERVIRA EN FAIT A CORROMPRE, A ASSERVIR, A EXPLOITER ET A DEPOPULER, LE TOUT SOUS DES FAUX-SEMBLANTS « HUMANITAIRES » ET « BENEFIQUES » ! Totalement diabolique !!!


Un besoin apparemment contagieux et un projet pas si dingue puisque 40 D’ENTRE EUX ONT DEJA PRIS POSITION, certains comme Warren Buffet annonçant vouloir léguer 99 % de leur fortune. Barron Hilton, Ted Turner et bien d’autres s’ajoutent aux premiers noms cités plus haut. La liste est disponible sur le site de cette nouvelle fondation et LE TOTAL PROVISOIRE DES PROMESSES ATTEINT DEJA LES 115 MILLIARDS DE DOLLARS.

Bien sûr il ne s’agit que de promesses de dons et bien entendu, l’idée d’imaginer PLUSIEURS MILLIARDAIRES MUTUALISER LEUR MOYENS laisse une partie de notre esprit naviguer vers les plus sombres histoires de complots de certains films hollywoodiens, mais l’intention reste louable.


Commentaire : LA FONDATION GATES POSSEDE DONC DEJA 100 MILLIARDS DE DOLLARS, A QUOI VIENDRONT S’AJOUTER LES 115 MILLIARDS DE DOLLARS SUPPLEMENTAIRES PROVENANT DES DONC PROMIS DES INFAMES MILLIARDAIRES MONDIALISTES, QUI SERONT A N’EN PAS DOUTER LOUES PAR LA PRESSE PROSTITUEE APRES LEUR MORT POUR LEURS EFFORTS HUMANITAIRES EN VUE DE « SAUVER LES MISEREUX ET DE FAIRE PROGRESSER LES PAYS EN DIFFICULTE » ! LE TOUT ALORS QU’EN FAIT, IL Y AURA EU CORRUPTION, EXPLOITATION, DOMINATION, DEPOPULATION ET ERADICATION (EN DOUCTEUR OU NON) CHEZ LES PEUPLES EN QUESTION ET DANS LES PAYS CONCERNES ! Abominable !

Bien entendu, que des milliardaires mutualisent de la sorte leurs moyens ne peut qu’éveiller les soupçons d’un grand nombre de personnes, car on se doute que les buts sont bien plus troubles qu’il n’y paraît. Mais cet article des mass médias prostitués - et financés par ces mêmes milliardaires - se devait de prétendre que l’intention est soi-disant « louable » et que les soupçons des gens ne relèvent que de théories conspirationnistes ! Vomitif…


Finalement, la retraite de Bill Gates est un peu une seconde vie. Un redémarrage (et avec Windows, il s’y connaît) bénéfique aussi pour sa conscience, son image ET L’ENSEMBLE DES PERSONNES IMPLIQUEES DE PRES OU DE LOIN DANS LES ACTIONS DU MILLIARDAIRE. Reste à savoir si son coup d’éclat de cet été peut se muer en actes concrets car mine de rien, les conséquences seraient gigantesques, un peu comme si la planète trouvait un nouveau système d’exploitation pas trop mal programmé.

Romain Thuret.



Commentaire et conclusion : LA BILL & MELINDA GATES FOUNDATION N’EST DONC QU’UNE FAÇADE QUI EST CENSEE PERMETTRE DE METTRE AU POINT UNE FEDERATION DE MILLIARDAIRES AUX INTENTIONS SINISTRES, D’IMPLANTER LEURS INTERETS A L’ETRANGER SOUS DES PRETEXTES « HUMANITAIRES », DE CONCRETISER CERTAINS BUTS MONDIALISTES FUNESTES ET, A TERME, DE NUIRE DAVANTAGE AUX POPULATIONS ! LE PROJET « THE GIVING PLEDGE » CONSTITUE UNE MENACE FLAGRANTE ET A PEINE DISSIMULEE, ET LA CREATION D’UN NOUVEAU GROUPE MONDIALISTE, TOTALITAIRE ET SECRET. LE PLUS DEGOUTANT ET REVOLTANT RESTE SANS DOUTE QUE TOUT CELA S’EFFECTUERA DE FAÇON LATENTE, ET SOUS LE MASQUE D’UNE IMAGE « HUMANITAIRE » ET « PHILANTHROPE »…

IL EST GRAND TEMPS QUE L'ON SE DEBARRASSE DE CES FLEAUX DE L'HUMANITE, DE CES MONDIALISTES PUTRIDES QUI SACCAGENT ET PILLENT LA PLANETE, EMPOISONNENT ET TUENT LES GENS, ET DONT LA PLACE DANS LA SOCIETE EST LA MEME QUE CELLE D'UN FURONCLE SUR UN CUL !

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

HITLER AVAIT DES ORIGINES JUIVES ET AFRICAINES !

Message  Admin le Mer 25 Aoû 2010 - 2:37

UNE ETUDE BELGE REVELE QUE HITLER AVAIT DES ORIGINES JUIVES ET AFRICAINES !



Chers amis,


Souvenez-vous : il y a tout juste quelques mois, je vous postais un article qui nous démontrait, sur base de papiers détenus par les renseignements français, que le nom complet d’Hitler était Adolf JACOB Hitler ! Shocked Une ascendance juive, donc. De plus, le père d’Hitler, Alois, était l’enfant bâtard et illégitime du richissime baron mondialiste Salomon Mayer Rothschild (et Rothschild était d’origine JUIVE – voir par exemple cette page du site « histoire juive » : http://www.histoiredesjuifs.com/articles.php?lng=fr&pg=1353 ), qui aimait les très jeunes filles et avait engrossé la grand-mère d’Hitler (Maria Anna Schicklgruber). Shocked Maria Anna Schicklgruber avait été pour un temps une des domestiques de Rothschild. Ceci est confirmé par l’article que l’on peut trouver sur http://www.alterinfo.net/Le-secret-d-Adolf-Jacob-Hitler_a45347.html?preaction=nl&id=12742164&idnl=67188& . Exclamation Shocked

Aujourd’hui, UNE ÉTUDE BELGE AYANT RÉUNI DE L’ADN DES GENS APPARENTÉS À OU DE LA LIGNÉE D’ADOLF JACOB HITLER ET AYANT ANALYSÉ TOUT CET ADN PROUVE QUE LE DICTATEUR MONDIALISTE NAZI HITLER AVAIT DES ANCÊTRES AFRICAINS ET JUIFS DANS SA FAMILLE ! Surprised Exclamation L’ascendance juive d’Adolf Jacob Hitler n’est donc plus à démontrerRolling Eyes

De plus, signale l’étude, L’EMPREINTE GENETIQUE D’HITLER EST EXTRAORDINAIREMENT RARE EN EUROPE OCCIDENTALE. Exclamation

LE SECOND MARQUEUR LE PLUS COMMUN DANS L’ADN D’HITLER MONTRE UN LIEN TRES FORT AVEC LES JUIFS ASHKENAZES ! Exclamation OR, DE NOMBREUX JUIFS MASSACRES DANS LES CAMPS DE LA MORT ETAIENT DES JUIFS ASHKENASES ! Surprised Mad

AUTREMENT DIT, LE SALAUD GENOCIDAIRE QU’ETAIT HITLER A MASSACRE LES GENS DE SON SANG ! Twisted Evil Mad Mad Mad


L’article, ci-dessous…

Vic.




Source : http://fr.canoe.ca/infos/international/archives/2010/08/20100824-165004.html


HITLER POURRAIT AVOIR DES ANCETRES AFRICAINS OU JUIFS




Agence QMI

24/08/2010 16h50


MONTRÉAL - DES ECHANTILLONS D’ADN RECUEILLIS AUPRES DE MEMBRES DE LA FAMILLE ELARGIE D’ADOLF HITLER - DONT CERTAINS SONT TOUTEFOIS LOINTAINS - SUGGERENT QUE LE DICTATEUR POLITIQUE POURRAIT AVOIR EU CERTAINES ASCENDANCES QU’IL N’AURAIT PAS APPRECIEES: AFRICAINES OU JUIVES.
C’EST CE QU’UN JOURNALISTE ET HISTORIEN A RAPPORTE DANS LE MAGAZINE BELGE «KNACK», APRES AVOIR ANALYSE L’ADN DE 39 PERSONNES AYANT UN LIEN DE PARENTE AVEC L’ANCIEN DIRIGEANT NAZI.

Les chercheurs ont pris des échantillons de salive de chacune de ces personnes et ont analysé leur ADN pour relever la présence de marqueurs clés. Ces derniers peuvent aider à trouver l’ascendance d’une personne lorsqu’on les met en relation avec d’autres groupes de personnes porteuses des mêmes marqueurs.

Selon cette étude, «L’EMPREINTE GENETIQUE» D’HITLER EST EXTRAORDINAIREMENT RARE EN EUROPE OCCIDENTALE, mais on la retrouve toutefois chez 25% des Grecs et des Siciliens et auprès de 80% des Nord-Africains.

LE SECOND MARQUEUR LE PLUS COMMUN DANS L’ADN D’HITLER MONTRE UN LIEN TRES FORT AVEC LES JUIFS ASHKENAZES, UNE SOUS-SECTION DES JUIFS DE L’EPOQUE DU MOYEN ÂGE QUI ETAIENT ETABLIS LE LONG DU RHIN. LA GRANDE MAJORITE DES PERSONNES JUIVES QUI ONT ETE TUEES PENDANT L’HOLOCAUSTE ETAIENT D’ORIGINE ASHKENAZE.

«Les résultats de cette étude sont surprenants, a indiqué au magazine Ronny Decorte, un expert en génétique. HITLER N’AURAIT PAS ETE HEUREUX.»

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: NOUVEL ORDRE MONDIAL : DE QUOI SE COMPOSE-T-IL, ET QUELS SONT SES BUTS ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 27 Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum