EFFONDREMENT ECONOMIQUE MONDIAL

Page 1 sur 13 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

EFFONDREMENT ECONOMIQUE MONDIAL

Message  Admin le Mer 24 Mar 2010 - 1:21

Chers amis,


Le nouvel ordre mondial souhaite parvenir à un seul gouvernement mondial, avec une seule monnaie mondiale. Twisted Evil Pour y parvenir, les raclures mondialistes souhaitent mettre en place une série de chocs, selon leur bon vieux principe : problème-réaction-solution. Twisted Evil

Un choc économique et financier, tel qu'un écroulement économique, peut les aider à parvenir à ce but. C'est ce que nous étudierons sur ce fil, afin de dénoncer leur stratégie et afin que les citoyens puissent réagir, dénoncer ces tactiques terroristes et empêcher le nouvel ordre mondial infect de s'installer. Wink

Vic.


Dernière édition par Admin le Mer 12 Mai 2010 - 9:43, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

EFFONDREMENT PREMEDITE DE L'EURO...

Message  Admin le Mer 24 Mar 2010 - 1:22

Voici un article intéressant... Après le cas du dollar et de la crise économique américaine, il semblerait bien que l'effondrement de l'euro, LUI AUSSI, ait été prévu et prémédité ! Un effondrement que l'on nous présente DEJA - remarquez-le - comme "inévitable" Twisted Evil (histoire de mieux faire passer le message de fatalisme auprès des populations, afin que celles-ci, bien sûr, ne REAGISSENT surtout pas !) Mad ...

Dollar, euro... autant de monnaies qui sont menacées d'effondrement. UN effondrement qui serait donc MONDIAL, avec des répercussions sur TOUT LE GLOBE ! Surprised

Comme par le plus malencontreux des "hasards", ce serait évidemment la situation idéale pour mettre en application un NOUVEL ORDRE MONDIAL au niveau des finances, de la monnaie et de l'économie, n'est-ce pas ? Mad

L'article, ci-dessous... Vic.



Source : http://www.alterinfo.net/L-effondrement-de-l-Euro-est-inevitable-selon-un-analyste-de-la-SG_a42751.html


L’EFFONDREMENT DE L'EURO EST INEVITABLE, SELON UN ANALYSTE DE LA S.G.


C’est un analyste de la Société Générale, un des plus prestigieux de la banque, Albert Edwards, qui a jeté le pavé dans la marre. Cet oiseau de mauvais augure avait déjà annoncé en 2009 qu’il fallait s’attendre à « voir les marchés mondiaux plonger à un nouveau plus bas en 2010 » (1). Mais il y a quelques jours, il s’est montré d’un pessimisme qui aurait fait pâlir Cioran : « ma vision est qu’il n’y a que peu d’aide autre que temporaire qui puisse être offerte à la Grèce par les pays de l’eurozone […] N’importe quelle aide apportée à ce pays ne peut que reporter l’éclatement de la zone Euro » (2)


Mercredi 17 Février 2010


L’effondrement de l’Euro est inévitable (3), martèle l’expert ! Il faut dire que les coulisses de ce qui pourrait devenir l’Eurogate commencent à laisser apparaître derrière la Grèce des sous-marins si complémentaires qu’on pourrait presque y déceler une harmonie de destruction programmée : des ministres des finances européens, les agences de notation et Eurostat qui auraient tamponné l’imprimatur à des montages dont le but était de maquiller la dette grecque en y coulant une chape de crédits à long terme présentés en CDS par Goldman Sachs, selon Jorion (4) et comme l’indique le NYT (7), voilà qui présagerait d’une nouvelle stratégie de la prédation financière, après la destruction de la concurrence à Wall street, Goverment Sachs s’attaque aux états.

Cela est-il étonnant ? Toujours selon Albert Edwards (5), l’actuelle croissance mondiale n’a été obtenue que grâce au sacro-saint système pyramidal, et les dettes des états ne peuvent plus être monétisées ; en raison de bilans abyssaux (bilans à -470% pour l’Europe, -500% pour les Etats-Unis, -800% pour la Grèce), c’est la planète qui est devenue insolvable et le G7 est appelé à s’effondrer (6). Dès lors, pourquoi se priver de l’opportunité, bien organisée semble-t-il, de facturer à une nation, par l’intermédiaire bancaire, une bouée de sauvetage à 6%, quand les banques se font refinancer à moins de 1%, emprunts qui seront également plus chers aux canards boiteux que sont les PIGS (7) ?

Les récentes gesticulations des chefs d’états autour du cadavre grec masquaient mal non seulement leurs craintes d’une éventuelle explosion de la zone euro, mais aussi leurs craintes sur les menaces d’une contagion sur la base d’imbrications financières importantes : « Les banques européennes ont prêté plus de 252 milliards de dollars à l’économie grecque, selon les chiffres de la Banque des règlements internationaux datant de septembre 2009. Les établissements français sont les plus exposés, avec 75 milliards de dollars (55 milliards d’euros) d’encours. Les établissements suisses ont investi 63 milliards de dollars (46 milliards d’euros), les Allemands 43 milliards (31 milliards d’euros) […] Les banques françaises et allemandes cumulent plus de 115 milliards de dollars (84 milliards d’euros) d’exposition en Grèce et six fois plus dans l’ensemble de l’Europe du Sud. L’Espagne, probable prochaine cible des marchés, inquiète beaucoup plus » (8 ).

Les banques européennes auraient-elles prêté, en toute connaissance de cause, à un pays, dont la dette abyssale a été soigneusement maquillée par Government Sachs ? Vont-elles jouer la sainte innocence en jurant leur grand Dieu que le monde financier est vraiment pourri, qu’elles n’étaient au courant de rien, qu’elles ne pouvaient imaginer qu’une telle trahison de déontologie était possible, et qu’on ne les y reprendra plus ?

Ce n’est donc pas la Grèce qui fait peur, pays dont l’Europe se contrefiche, disons les choses crument. Ce qui fait peur, c’est le spectre de la contagion. Selon Helga Zepp-Larouche, « les deux choix qui s’offrent à l’UE, tant qu’on s’enferme à l’intérieur du système actuel, sont celui d’une austérité draconienne à la Hjalmar Schacht et celui, en faisant tourner la planche a billets de la BCE, d’un renflouement bancaire provoquant une hyperinflation à la Weimar. Ces deux choix nous conduisent vers encore plus de crise et peut-être la guerre » (9).

D’ores et déjà, la BCE se prépare à rompre avec l’Euro (10). L’Europe vient de poser un revolver sur la tempe grecque pendant 30 jours (11), mais le premier fils maudit de l’Euro en reste au bras d’honneur, un dialogue de sourd (12) augurant probablement une crise politique européenne majeure. Rendez-vous à l’ultimatum, le 16 mars, date à laquelle Jean-Claude Juncker a prévu d’éventuelles « mesures déterminées et coordonnées […] Nous ne pensons pas qu’il serait sage d’avoir une discussion publique sur de tels instruments »

LIENS :

(1) http://weinstein-forcastinvest.net/albert-edwards-societe-generale-nous-demeurons-dans-un-marche-structurellement-baissier/

(2) http://www.maxtie.com/fr/Market/mc_fc9181e826b0de3b0126c2abf34f155d.html

(3) http://www.dailymail.co.uk/news/worldnews/article-1250433/Greece-debt-bailout-EU-leaders-split-euro-crisis.html

(4) http://www.pauljorion.com/blog/?p=8148

(5) http://weinstein-forcastinvest.net/albert-edwards-avec-des-bilan-de-500-les-etats-sont-deja-en-faillite/

(6) http://www.zerohedge.com/article/albert-edwards-500-net-liabilities-gdp-it-too-late-prevent-collapse-g-7-greece-irrelevant-we

(7) http://www.nytimes.com/2010/02/14/business/global/14debt.html?pagewanted=2&ref=business

(8 ) http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/02/12/04016-20100212ARTFIG00395-grece-ce-que-risquent-les-banques-.php

(9) http://www.solidariteetprogres.org/article6348.html

(10) http://weinstein-forcastinvest.net/la-bce-prepare-les-bases-juridiques-d%e2%80%99une-rupture-avec-l%e2%80%99euro/

(11) http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2010-02-16/l-ue-pousse-la-grece-a-prendre-de-nouvelles-mesures/916/0/424585

(12) http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20100216trib000476545/la-tension-montre-entre-la-grece-et-les-autres-pays-de-la-zone-euro.html

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: EFFONDREMENT ECONOMIQUE MONDIAL

Message  Admin le Sam 27 Mar 2010 - 12:25

GRECE : UNE PSEUDO-SOLUTION MIXTE A LA CRISE, QUI IMPLIQUE A LA FOIS LE NIVEAU SUPRANATIONAL (UNION EUROPEENNE), MAIS AUSSI, EVIDEMMENT, LES MONDIALISTES DU GENDARME ECONOMIQUE TOTALITAIRE MONDIAL, LE FMI !!!



Chers amis,

JE VOUS AVAIS BIEN DIT IL Y A QUELQUES MOIS QUE NOUS VERRIONS LE FMI S’IMMISCER DANS LES AFFAIRES ECONOMIQUES DE LA GRECE !

LE SYSTEME MIXTE (AIDE DE L’UNION EUROPEENNE + DU FMI) QUI VIENT D’ETRE ADOPTE ET QUI A ETE ANNONCE PAR HERMAN VAN ROMPUY, L’ELU DES… BILDERBERGERS (EH OUI), VA DONC AIDER A SUPPRIMER LE DERNIER DROIT SOUVERAIN DE LA GRECE : CELUI DE CHOISIR LA FAÇON DONT ELLE DIRIGE SON ECONOMIE ! VU LES DETTES COLOSSALES ET LA CORRUPTION GALOPANTE, ON POURRAIT CROIRE QUE CETTE DECISION EST UN BIEN. LE GROS PROBLEME, C’EST QUE CE SERONT DORENAVANT LES ELITES MONDIALISTES (FMI) OU SUPRANATIONALES (UE) QUI DECIDERONT DE L’ECONOMIE DE LA GRECE, ET QUI FERONT TRES CERTAINEMENT PASSER LES PRIVILEGES DE L’ELITE GLOBALE AVANT CEUX DU PEUPLE GREC ! LA GRECE SE RETROUVE DONC A PRESENT PRISONNIERE D'UN CARCAN DOUBLE...

LE PEUPLE GREC, LUI, VA DEGUSTER POUR LES MAGOUILLES ET ERREURS ECONOMIQUES COMMISES PAR SES CRAPULEUX DIRIGEANTS, ET QUI ONT CONDUIT LE PAYS AU BORD DE LA FAILLITE : AUGMENTATION DE LA TVA, GEL DES RETRAITES, REDUCTION DES PRIMES DES FONCTIONNAIRES… PENDANT CE TEMPS, BIEN ENTENDU, LES RESPONSABLES DE LA CRISE CONTINUERONT D’ENGRANGER LE POGNON !


Nous obtiendrons dans les jours qui suivent davantage de renseignements sur les mesures d’austérité et de diktat qui seront imposées à la Grèce. Il s’agit donc de garder les oreilles et les yeux grands ouverts...

RESTE A SAVOIR CE QUI ATTEND LES AUTRES PAYS QUI SONT AU BORD DU GOUFFRE (ESPAGNE, PORTUGAL, ETC.).

Je pense que les mondialistes vont pouvoir se régaler des déboires économiques des Européens, et que cette situation pourrait bien permettre D’AMENER UN MODELE ECONOMIQUE MONDIAL UNIQUE D’ICI QUELQUES COURTES ANNEES

L’article, ci-dessous…

BON ESCLAVAGE, ET BONNE TYRANNIE ! Vic.



P.S. : je me suis permis d'effectuer une légère correction à cet article, qui indiquait "Helmut Van Rompuy", alors qu'il s'agit bien de Herman Van Rompuy...



Source : http://www.alterinfo.net/Grece-l-UE-adopte-un-mecanisme-d-aide-financiere-Van-Rompuy_a44279.html


GRECE: L'UE ADOPTE UN MECANISME D'AIDE FINANCIERE (VAN ROMPUY)



Vendredi 26 Mars 2010


Réunis à Bruxelles jeudi, les dirigeants de l'UE ont adopté un MECANISME MIXTE D'AIDE FINANCIERE A LA GRECE IMPLIQUANT LA ZONE EURO ET LE FMI, a annoncé aux journalistes le président de l'UE Herman Van Rompuy après le sommet.

"Tous les pays de la zone euro se sont déclarés prêts à prendre part à ce mécanisme", a indiqué M. Van Rompuy.

LA GRECE EST PLOMBEE PAR UNE DETTE NATIONALE DE 300 MILLIARDS D'EUROS ET UN DEFICIT BUDGETAIRE QUI A ATTEINT 12,7% DU PIB EN OCTOBRE 2009.

Début mars 2010, le gouvernement grec a annoncé l'adoption d'un nouveau paquet de mesures anticrise. L'objectif consiste à réaliser une économie de 4,8 milliards d'euros. A CET EFFET, IL A ETE PREVU D'AUGMENTER LA TVA, DE REDUIRE LES PRIMES DES FONCTIONNAIRES ET DE GELER LES RETRAITES.

Fortes du soutien promis par la Commission européenne, les autorités grecques sont persuadées que ces mesures aideront le pays à diminuer le déficit budgétaire de 12,7% à 8,7% du PIB d'ici la fin 2010.


http://fr.rian.ru/

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

CRISE : DENONCIATION D'1 COMPLOT INTERNATIONAL CONTRE LA GRECE !

Message  Admin le Mer 5 Mai 2010 - 10:05

CRISE ECONOMIQUE MONDIALE : GRECE : UN ANCIEN MINISTRE DENONCE UN COMPLOT INTERNATIONAL VISANT A SUPPRIMER LES SOUVERAINETES NATIONALES DES GRECS !



Chers amis,


L’EXCELLENT ARTICLE CI-DESSOUS NOUS SIGNALE QUE MIKIS THEODORAKIS, UN COMPOSITEUR ET ANCIEN MINISTRE GREC, DENONCE UN COMPLOT INTERNATIONAL (ET LE MOT « COMPLOT » EST BIEN EMPLOYE) VISANT A SUPPRIMER LES SOUVERAINETES DU PEUPLE GREC ET A LE FAIRE PASSER SOUS UN REGIME INTERNATIONAL DE TUTELLE ! Surprised Exclamation

Si même des anciens hommes politiques se joignent à nous pour se mettre à crier à la conspiration, alors c’est qu’il faut faire le constat que la conspiration n’est pas une théorie, mais bien une réalité ! Exclamation

POUR MIKIS THEODORAKIS, LA DETTE GRECQUE SEULE N’EXPLIQUE PAS L’ACHARNEMENT POLITIQUE ET MEDIATIQUE SUSPECT DONT SON PAYS A FAIT L’OBJET DERNIEREMENT. Shocked IL PENSE QUE LA MEFIANCE ET L’OPPOSITION DU PEUPLE GREC A CERTAINS PROJETS A JOUE CONTRE EUX. IL DENONCE UNE ATTITUDE INTERNATIONALE MALVEILLANTE PROVENANT DES ETATS-UNIS ET DE CERTAINS CHEFS D’ETAT EUROPEENS. Exclamation

PAR CONTRE, IL EST ETRANGE QU’IL SE CONCENTRE SUR LES ETATS-UNIS, ALORS QU’IL SAIT SANS AUCUN DOUTE, EN TANT QU’ANCIEN HOMME POLITIQUE, QU’IL EXISTE DES PROJETS MONDIALISTES VISANT A CREER UN BLOC EURO-ATLANTIQUE. Shocked PAS UNE SEULE FOIS NOUS N’ENTENDONS PARLER DE NOUVEL ORDRE MONDIAL NI DE BLOC EURO-ATLANTIQUE. UN TABOU SUBSISTEMad

CE QUI TRANSPARAIT CLAIREMENT, EN TOUT CAS, C’EST QUE LE PRETEXTE DE LA DETTE DE LA GRECE A ETE UTILISE POUR METTRE LE PEUPLE GREC A GENOUX ET POUR LE FAIRE PASSER SOUS AUTORITE MONDIALISTE (FMI). Twisted Evil Surprised Exclamation

Et étant donné la situation actuelle, IL NE FAUDRAIT PAS S’ETONNER SI LE MEME PHENOMENE SE REPRODUIT CONCERNANT, PAR EXEMPLE, LE PORTUGAL OU L’ESPAGNE (Espagne où, apparemment, les ignobles Bilderbergers se réuniront justement cette année). Sad

THEODORAKIS NOUS SIGNALE D’AILLEURS, DE FAÇON SINISTRE, QUE CE COMPLOT N’EST QUE LE PREMIER ELEMENT D’UNE SERIE D’ACTIONS DE CE GENRE

L’opinion publique, hélas, est menée par le bout du nez, par cause de manipulation et de désinformation politique et médiatique… Mad

Je vous propose à présent de découvrir l’article.

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://www.voltairenet.org/article165288.html


QUI VEUT DETRUIRE LA GRECE ?


par Míkis Theodorákis*


Le compositeur et ancien ministre grec Míkis Theodorákis ne croit pas que son pays soit responsable du malheur financier qui l’accable. Il décèle derrière cette crise la main de Washington et dénonce le rôle du FMI.


4 MAI 2010

Depuis
Athènes (Grèce)


Avec le sens commun dont je dispose, JE NE PEUX PAS EXPLIQUER ET ENCORE MOINS JUSTIFIER LA VITESSE A LAQUELLE NOTRE PAYS A DEGRINGOLE A PARTIR DE 2009, AU POINT DE FAIRE APPEL AU FMI, PERDANT AINSI UNE PARTIE DE SA SOUVERAINETE NATIONALE ET PASSANT A UN REGIME DE TUTELLE.

Et IL EST CURIEUX QUE PERSONNE JUSQU’A PRESENT NE SOIT OCCUPE DU PLUS SIMPLE, C’EST-A-DIRE DE NOTRE PARCOURS ECONOMIQUE AVEC CHIFFRES ET DOCUMENTS, de manière à ce que, nous ignorants, comprenions les causes réelles de cette évolution vertigineuse et sans précédent, QUI A COMME RESULTAT LA PERTE DE NOTRE IDENTITE NATIONALE ACCOMPAGNEE DE L’HUMILIATION INTERNATIONALE.

J’entends parler d’une DETTE DE 360 MILLIARDS, ALORS QU’EN MEME TEMPS JE VOIS LES MEMES DETTES, VOIRE DE PLUS GRANDES, DANS DE NOMBREUX AUTRES PAYS. PAR CONSEQUENT, CELLE-LA NE PEUT PAS ETRE LA CAUSE ESSENTIELLE DU MALHEUR. Ce qui me pose problème également, c’est L’EXAGERATION DES COUPS INTERNATIONAUX DONT NOTRE PAYS EST LA CIBLE, D’UNE TELLE COORDINATION QUASI-PARFAITE CONTRE UN PAYS D’UNE ECONOMIE INSIGNIFIANTE, CE QUI FINIT PAR ETRE SUSPECT. Ainsi suis-je conduit à la conclusion que QUELQUES-UNS NOUS ONT CULPABILISE ET NOUS ONT FAIT PEUR, DE MANIERE A NOUS CONDUIRE AU FMI, QUI CONSTITUE UN FACTEUR ESSENTIEL DANS LA POLITIQUE EXPANSIONNISTE des Etats-Unis et tout le reste concernant la solidarité européenne est de la poudre aux yeux, pour cacher qu’il s’agit d’une initiative purement états-unienne, POUR NOUS JETER DANS UNE CRISE ECONOMIQUE ARTIFICIELLE, DE MANIERE A CE QUE NOTRE PEUPLE AIT PEUR, QU’IL S’APPRIVOISE, QU’IL PERDE DES CONQUETES PRECIEUSES ET ENFIN QU’IL SE METTE A GENOUX, UNE FOIS ACCEPTEE LA DOMINATION ETRANGERE. Mais pourquoi ? Pour servir quels plans et quels objectifs ?

Bien que j’aie été et reste partisan de l’amitié gréco-turque, néanmoins je dois dire que je crains ce renforcement soudain des relations gouvernementales, et les contacts précipités entre ministres et autres acteurs, les déplacements récents à Chypre et la prochaine visite d’Erdogan. Je soupçonne que derrière tout ça se cache la politique états-unienne avec ses PROJETS SUSPECTS, QUI CONCERNENT NOTRE ESPACE GEOGRAPHIQUE, L’EXISTENCE DE GISEMENTS SOUS-MARINS, le régime de Chypre, la mer Egée, nos voisins du nord et l’attitude arrogante de la Turquie, LE SEUL OBSTACLE ETANT LA MEFIANCE ET L’OPPOSITION DU PEUPLE GREC.

Tous, autour de nous, peu ou prou, sont attachés au char des Etats-Unis. La seule différence c’est nous, qui depuis la dictature de la Junte et la perte de 40% de Chypre jusqu’aux embarrassantes polémiques avec Skopje (Ancienne République Yougoslave de Macédoine) et les ultra nationalistes Albanais, nous recevons des coups sans prendre conscience.

IL FAUDRAIT AINSI QUE NOUS SOYONS ELIMINES EN TANT QUE PEUPLE ET C’EST CE QUI ARRIVE EXACTEMENT AUJOURD’HUI. J’appelle les économistes, les politiciens, les analystes, à me démentir. Je crois qu’IL N’EXISTE PAS D’AUTRE EXPLICATION LOGIQUE EN DEPIT DU COMPLOT INTERNATIONAL, AUQUEL ONT PARTICIPE LES EUROPEENS PRO-US DU TYPE MERKEL, LA BANQUE EUROPEENNE, LA PRESSE REACTIONNAIRE INTERNATIONALE, TOUS ENSEMBLE ONT PARTICIPE AU ” GRAND COUP ” DE LA DEVALORISATION D’UN PEUPLE LIBRE A UN PEUPLE SOUMIS. Tout au moins, je ne peux donner aucune autre explication. Je reconnais que je n’ai pas de connaissances spécifiques mais ce que je dis, je le dis avec mon sens commun. Peut-être beaucoup d’autres pensent comme moi et nous le verrons peut-être les jours à venir.

En tout cas, JE VOUDRAIS PREPARER L’OPINION PUBLIQUE ET SOULIGNER QUE SI MON ANALYSE EST JUSTE, ALORS LA CRISE ECONOMIQUE (LAQUELLE, COMME JE LE DIS, NOUS A ETE IMPOSEE) N’EST QUE LE PREMIER VERRE AMER D’UN REPAS DE LUCULLUS QUI SUIVRA ET QUE CETTE FOIS-CI VIENDRONT AUSSI DES QUESTIONS NATIONALES CRUCIALES, dont je ne veux pas imaginer où elles nous conduiront.

Je souhaite avoir tort.


Mikis Theodorakis
Compositeur et homme politique grec.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

GRECE : INSURRECTION POPULAIRE !

Message  Admin le Mer 5 Mai 2010 - 18:59

CRISE ECONOMIQUE : GRECE : LE PEUPLE EN GREVE ET EN COLERE S’INSURGE ET INCENDIE DES BANQUES ET DES BATIMENTS DU FISC !






Chers amis,


LES VALEUREUX GRECS SEMBLENT BIEN AVOIR COMPRIS QUE LEURS ENNEMIS DIRECTS SONT LES MEMBRES DE L’ELITE DES BANQUES ET DU GOUVERNEMENT ! Exclamation :wink:

C’EST AINSI QU’UNE GREVE GENERALE LIEE A LA CRISE ECONOMIQUE S’EST TRANSFORMEE EN IRE POPULAIRE TOTALEMENT JUSTIFIEE, ET EN INSURRECTION. DES BANQUES ET DES BATIMENTS DU FISC ONT ETE INCENDIES A L’AIDE DE COCKTAILS MOLOTOV. IL S’AGIT LA D’UNE ACTION SYMBOLIQUE TRES CLAIRE DE LA PART DE LA POPULATION GRECQUE : ELLE A COMPRIS OU SE TROUVENT SES ENNEMIS : AUPRES DES ELITES DES BANQUES ET DU GOUVERNEMENT ! Exclamation

L’EMEUTE A FAIT 3 MORTS INDIRECTS, QUI ONT PERI DANS LES FLAMMES.

LE PEUPLE GREC, HUMILIE ET MIS A GENOUX DEVANT LES CRAPULES MONDIALISTES ET LES AUTORITES SUPRANATIONALES (FMI, AUTORITES EUROPEENNES), VOYANT SES SOUVERAINETES NATIONALES DISPARAITRE ET SES CONDITIONS DE VIE EMPIRER, A DECIDE DE PRENDRE SON AVENIR EN MAIN, DIRAIT-ON. Very Happy

ESPERONS QUE BEAUCOUP DE GRECS REALISENT QUE LES VERITABLES ENNEMIS SE TROUVENT A L’ECHELON MONDIAL ET AUPRES DES VENDUS DES GOUVERNEMENTS ET DES GROSSES BANQUES.

LA REVOLUTION POURRAIT ETRE PLUS PROCHE QUE PREVUE…

L’article, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION … OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://fr.news.yahoo.com/63/20100505/tfr-grce-3-morts-aprs-l-incendie-volonta-019dcf9.html


EMEUTES EN GRECE: 3 MORTS DANS UN INCENDIE, ATHENES EN ETAT DE SIEGE


Il y a 46 min


Emeutes en Grèce le mercredi 5 mai 2010. (Reuters)

Selon I-Télé, L'INCENDIE D'UNE BANQUE DANS LE CENTRE D'ATHENES A FAIT 3 MORTS CE MERCREDI:

"PLUSIEURS DIZAINES DE JEUNES ONT LANCE DES COCKTAILS MOLOTOV CONTRE UN IMMEUBLE ABRITANT UNE AGENCE DE LA BANQUE MARFIN DANS LE CENTRE DE LA CAPITALE GRECQUE", annonce Le Nouvel Obs.com. 20 personnes se trouvaient à l'intérieur, et 3 PERSONNES ONT PERI DANS LES FLAMMES, "DEUX FEMMES ET UN HOMME".

Voici une vidéo de BFM TV montrant des manifestants tentant de rentrer dans la banque après l'incendie: *

Par ailleurs, 2 AUTRES BATIMENTS ADMINISTRATIFS SONT EN FEU ACTUELLEMENT DANS LE CENTRE D'ATHENES. IL S'AGIT D'UN EDIFICE DU FISC ET UN AUTRE DE LA PREFECTURE, pécise BFM TV.

D'après 20 Minutes.fr, les vapeurs des gaz lacrymogènes, utilisés par les forces de l'ordre pour contrer les émeutiers, "ont envahi tout le centre de la capitale".

Une minute de silence a été observée par le Parlement grec cet après-midi. Et 20 Minutes.fr indique que "les secrétaires d'Etat français et allemand aux Affaires européennes, Pierre Lellouche et Werner Hoyer, vont se rendre prochainement à Athènes pour manifester la solidarité de deux pays".

CE MERCREDI, LES GRECS DEFILAIENT DANS LE CENTRE D'ATHENES LORS D'UNE JOURNEE DE GREVE GENERALE LIEE A LA CRISE ECONOMIQUE ACTUELLE QUI TOUCHE LE PAYS.

Voici une vidéo de la chaîne britannique Channel 4, montrant la violence des émeutes dans la ville ce mercredi: *

Voici une autre vidéo de la chaîne britannique Skynews sur les tensions actuelles dans le centre d'Athènes: *

* Pour les vidéos et photos, voir http://www.lepost.fr/article/2010/05/05/2061443_manifestations-en-grece-une-banque-en-feu-dans-le-centre-d-athenes.html#xtor=AL-235

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

GRECE : LES 3 PERSONNES TUEES DURANT LES EMEUTES L’ONT ETE PAR DES LAQUAIS DU POUVOIR

Message  Admin le Sam 8 Mai 2010 - 2:02

GRECE : LES 3 PERSONNES TUEES DURANT LES EMEUTES L’ONT ETE PAR DES LAQUAIS DU POUVOIR, ET NON PAR LES EMEUTIERS !




Chers amis,


Voici ci-dessous le message privé que notre ami Do m’a envoyé par e-mail…

CE MESSAGE EST IMPORTANT, CAR IL NOUS EXPLIQUE QUE LES 3 PERSONNES DECEDEES DANS UN INCENDIE LORS DES EMEUTES NE SONT PAS MORTES DE LA MAIN DES EMEUTIERS, MAIS BIEN PAR DES LAQUAIS DU POUVOIR, PAR DES FLICS ASSASSINS DEGUISES EN EMEUTIERS (AGENTS PROVOCATEURS) ET DONT LE ROLE ETAIT DE CRIMINALISER LES EMEUTIERS ! Twisted Evil Mad Exclamation

DANS QUEL BUT ? LA RAISON EST SIMPLE : EN FAISANT CELA, LE POUVOIR CRIMINEL ET ASSASSIN ESPERE QUE LES EMEUTIERS SE CALMERONT ET ARRETERONT LEURS ACTIONS, AFIN DE NE PAS CULPABILISER ET AFIN DE NE PAS PASSER SYSTEMATIQUEMENT POUR DES MEURTRIERS. Surprised Exclamation

CE SUBTERFUGE ATROCE A ETE DENONCE PAR LES EMEUTIERS GRECS EUX-MEMES, ET A ETE RELAYE PAR FRANCE-CULTURE (cf. commentaire audio sur http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/information/accueil/fiche.php?diffusion_id=83989&index=6 . Sur tous les autres mass médias prostitués, la seule info qui fut relayée fut le mensonge qui prétendait que c’étaient les émeutiers qui étaient responsables… une action médiatique de vendus et dont le seul but était de salir, de criminaliser et de diffamer les manifestants grecs ! Nous voyons donc que nous ne pouvons plus prêter la moindre confiance aux « grands » médias ! Mad ).



TOUT CECI PEUT ETRE LU PLUS EN DETAIL SUR LE SITE DE DO (VOIR LIENS CI-DESSOUS)… A ceci près que la CENSURE médiatique empêche à présent les citoyens de certains pays (Belgique, et peut-être encore le Canada) d’avoir accès au site de Do ! Shocked

PETITE LEÇON DE DICTATURE : amis belges qui lisez ce qui suit, essayez donc de vous rendre sur http://mai68.org (le site de Do) . Vous vous rendrez rapidement compte que le site, en ce 8 mai 2010, est apparemment injoignable… La censure et la suppression du droit à la libre expression, qui sont les apanages du totalitarisme, sont donc désormais de rigueur (nous ne vivons donc plus en démocratie, mais bien en dictature) ! Twisted Evil Surprised Shocked Mad Exclamation

A présent, essayez l’un des proxy prodigués par Do ci-dessous, ou rendez-vous sur sur http://mai68.debithost.net/spip/spip.php?article1216 : voilà la censure contournée ! Wink

Je vous laisse à présent découvrir l’article éloquent, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.





Sources : e-mail privé, ou http://mai68.debithost.net/spip/spip.php?article1216


ARNAQUES À LA GRECQUE : 3 MORTS !


Première arnaque avec la complicité de l’Europe et du FMI : faire payer par les Grecs pauvres les impôts dus par les Grecs riches à l’État grec.

Deuxième arnaque : faire croire à l’Europe que la dette de l’État grec est plus faible que ce qu’elle est.

DERNIERE ARNAQUE : LE POUVOIR GREC ASSASSINE TROIS PERSONNES PENDANT UNE MANIF TRES COMBATIVE POUR FAIRE CROIRE QUE CE SONT LES EMEUTIERS LES COUPABLES !



Bonjour à toutes et à tous,

En Grèce, les riches fraudent les impôts au lieu de les payer ; ce qui fait que l’État est très endetté. CE QU’ON APPELLE LA CRISE, EN GRECE, C’EST UNE ARNAQUE DESTINEE A FAIRE PAYER PAR LES PAUVRES CE QUE LES RICHES AURAIENT DU PAYER.

Et cette arnaque est montée avec la complicité de l’Europe et du FMI. Les Grecs pauvres ne sont pas dupes, et ne veulent pas payer à la place des GRECS RICHES, QUI SE SONT D’AILLEURS ENRICHIS EN LES EXPLOITANT.

C’est pourquoi les Grecs ont manifesté aujourd’hui, 5 mai 2010, avec comme slogan principal le cri :
« VOLEURS ! ».

Les Grecs sont très en colère ! parmi les manifestants, il y eut aujourd’hui de nombreux commandos d’anarchistes et autres groupes révolutionnaires prêts à en découdre avec le pouvoir, prêts à se battre contre les forces de l’« ordre », prêts à piller les grands magasins, les bijouteries et les banques.
Le pouvoir a pris peur. Il craint en effet que les émeutes ne deviennent révolution. SOUVENEZ-VOUS DE CE CELEBRE DIALOGUE, UN CERTAIN 14 JUILLET 1789 :

Le roi Louis XVI : « Encore une révolte ? »

Son conseiller : « Non, sire, c’est la révolution ! »

C’EST POURQUOI LE POUVOIR A UTILISE UNE FOIS DE PLUS UNE BONNE VIEILLE RUSE QUI COMMENCE SERIEUSEMENT A ETRE EVENTEE. IL A GLISSE PARMI LES NOMBREUX COMMANDOS PRATIQUANT LA GUERILLA URBAINE A ATHENES UN GROUPE DE FLICS MASQUES ET DEGUISES EN ANARCHISTES. C’EST CE GROUPE DE FLICS DEGUISE EN COMMANDO ANARCHISTE QUI A FAIT EXPRES DE METTRE LE FEU A UNE BANQUE ALORS QUE DES EMPLOYES SE TROUVAIENT ENCORE A L’INTERIEUR. LE BUT ETANT BIEN ENTENDU DE FAIRE PORTER LE CHAPEAU AUX ANARCHISTES ET AUTRES GROUPES COMBATIFS ; AFIN QUE LES GRECS SE DISENT : « BON ! ON MANIFESTE, ON SE BAT, MAIS FINALEMENT CE SONT DES SALARIE-E-S, PAUVRES COMME NOUS, QUI MEURENT PAR NOTRE FAUTE. ON ARRETE TOUT ; DU MOINS ON ARRETE D’UTILISER LA VIOLENCE, ET TANT PIS SI ON EST INEFFICACE ». VOILA LE BUT DU POUVOIR AVEC CETTE NOUVELLE ARNAQUE.

Cependant, les constestataires ne sont pas idiots, ils savent bien qu’aucun d’entre eux, quelle que soit sa "tendance politique", n’aurait mis le feu à un bâtiment sans s’assurer qu’aucune personne n’était à l’intérieur. Et puis, ce n’est pas la première fois que le pouvoir fait ce genre de manipulations en Grèce et ailleurs. AUSSI, EN GRECE, LES ANARCHISTES, LES COMMUNISTES, ET D’AUTRES AUSSI PROBABLEMENT, ONT DENONCE QU’IL S’AGISSAIT D’UN COUP MONTE DE TOUTE PIECE : LE POUVOIR A ASSASSINE TROIS PERSONNES AFIN DE FAIRE CROIRE QUE C’ETAIENT LES EMEUTIERS QUI AVAIENT FAIT LE COUP. CAR LE POUVOIR A PEUR DES EMEUTES ET EST PRET A TOUT POUR LES FAIRE CESSER. QUE LE POUVOIR AIT PEUR D’EUX PROUVE UNE CHOSE :

CE SONT LES ÉMEUTIERS QUI ONT RAISON !

J’ai écouté les infos sur France-Culture aujourd’hui 5 mai 2010 à 18h. Puis sur ARTE à 19h, puis sur FR3 à 19h30, puis sur FR2 à 20 heures. Un ami a écouté les infos de 20h sur TF1. Apparemment, SEUL FRANCE-CULTURE A OSE DIRE LA VERITE : LES CONTESTATAIRES GRECS DENONCENT QUE LES TROIS MORTS DE LA MANIF D’AUJOURD’HUI ONT ETE ASSASSINES PAR LE POUVOIR DANS LE BUT DE FAIRE PORTER LE CHAPEAU AUX EMEUTIERS.

POUR PREUVE, VOUS POUVEZ ECOUTER UN ENREGISTREMENT DE L'EMISSION DE FRANCE CULTURE SUR MON SITE :
http://mai68.org/spip/spip.php?article1216

Et vous aurez en prime les vidéos Arte, FR3 et FR2 concernant ces infos sur la Grèce. Et aussi une jolie vidéo surprise datant de décembre 2008.

Merci pour votre attention,
Meilleures salutations,
do

http://mai68.org/spip


Post-scriptum sur la censure :

1°) Voici un topo à peu près complet sur la censure à France-Inter :
http://mai68.org/spip/spip.php?article1213

2°) QUAND mai68.org OU mai68.org/spip EST CENSURE, UTILISEZ UN PROXY :
Je sais que mai 68.org et mai68.org/spip SONT ENCORE CENSURES EN BELGIQUE. J'en ai eu confirmation il y a quelques heures. ET PEUT-ETRE EST-IL ENCORE CENSURE AU QUEBEC. Mais en france, à ma connaissance, mai68.org et mai68.org/spip refonctionnent normalement depuis que j'ai envoyé mon précédant courrier collectif. Voici pourquoi :
http://mai68.org/spip/spip.php?article1189

Si chez vous mai68.org est censuré, vous pouvez prendre un proxy pour visiter la page dont je donne le lien dans l'article.

Voici une liste de proxys gratuits : http://www.free-proxy.fr/

Vous cliquez sur l'un d'eux, puis entrez l'adresse du site ou de la page que vous voulez visiter et appuyez sur la touche "Entrée" du clavier, ou bien cliquez sur "OK" ou sur "GO" ou sur "visit" ou autre chose à droite du cadre où vous avez entré le lien.

Tous les proxys ne fonctionneront peut-être pas avec mon site. Par exemple, un proxy qui fonctionnait quand j'ai dénoncé la censure, ne fonctionne plus aujourd'hui. Essayez plusieurs proxys jusqu'à ce que l'un d'eux accepte mon site. Il n'y aura pas beaucoup d'essais à faire : la plupart des proxys acceptent mon site.

J'ai appris que dyndns censure aussi mon site. Évitez par conséquent dyndns tant qu'il censurera mai68.org et mai68.org/spip !

Bon, avec les proxys gratuits dans la liste au lien que j'ai donné ci-dessus, vous pourrez lire l'article, et les post-scriptum et compléments qui ne sont pas dans ce Courrier collectif, et écouter l'émission de France-Culture, mais vous ne pourrez voir que la dernière vidéo. Bon, ça tombe bien, c'est la plus rigolote !

Rappel du lien à visiter :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1216


Faire circuler ce courrier. Merci !

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

CATASTROPHE ! LES PAYS EUROPEENS DEVIENNENT LES ESCLAVES DES MONDIALISTES ET DU FMI !

Message  Admin le Lun 10 Mai 2010 - 17:44

ALERTE ! ALERTE ! ALERTE !

CATASTROPHE ! CRISE ECONOMIQUE : LES PAYS EUROPEENS DEVIENNENT LES ESCLAVES DES MONDIALISTES ET DU FMI ! PRETS ET « ACHAT DE LA DETTE » POUR DES CENTAINES DE MILLIARDS D’EUROS ! LA DECISION A ÉTÉ PRISE APRES QUE SARKOZY ET MERKEL SE SOIENT ENTRETENUS AVEC… BARACK OBAMA !!!



Chers amis,

L’Europe est en train de vivre un 11 septembre financier ! Crying or Very sad

LA CRISE GRECQUE, MAIS AUSSI LE DANGER DE VOIR LE MÊME SCHÉMA SE PRODUIRE EN ESPAGNE ET AU PORTUGAL, ONT PROVOQUÉ UNE VÉRITABLE RÉACTION VISCÉRALE DE PEUR DANS LES PAYS D’EUROPE, notamment suite à la forte baisse des marchés boursiers.

C’ÉTAIT LÀ, BIEN ENTENDU, CE QUE LES IGNOBLES MONDIALISTES ATTENDAIENT POUR BONDIR AFIN DE METTRE EN PLACE DES MESURES ECONOMIQUES D’EXCEPTION ! Twisted Evil

LE BUT PRÉTENDU EST DE METTRE EN PLACE UN « PLAN DE STABILISATION » DE 750 MILLIARDS D’EUROS… AVEC L’AIDE DES CHAROGNARDS DU FMI ! Twisted Evil Surprised Comme nous allons le voir, ce plan de « stabilisation » est à nouveau une expression de la novlangue mondialiste pour décrire, en réalité, un plan de DESTABILISATION !!! Shocked Exclamation

Voici donc que le dictateur économique mondial, LE FMI, AINSI QUE LE G7 ET L’UNION EUROPÉENNE elle-même (TOUS des organismes mondiaux ou supranationaux, remarquez-le bien), viennent de s’accorder pour prendre des « mesures historiques ». Rolling Eyes

Historiques, oui, en effet, c’est bien le mot, car ces mesures vont assurer l’esclavage économique complet des pays d’Europe ! Surprised Shocked Exclamation

AINSI, PAR EXEMPLE, LE « BRAVE » FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL (FMI), VA PRÊTER DE L’ARGENT (AU MOINS LA MOITIÉ, SOIT MINIMUM 250 MILLIARDS D’EUROS) ! Twisted Evil NOUS VOICI DONC DÉSORMAIS ENDETTÉS DE 250 MILLIARDS FACE À UN ORGANISME MONDIALISTE !!! Surprised Shocked Mad INUTILE DE DIRE QUE LE FMI VA JOUER DE SON INFLUENCE FINANCIÈRE ET FAIRE DU CHANTAGE AFIN D’OBTENIR DES CONCESSIONS DES PAYS EUROPÉENS DANS LE BUT D’ÉTABLIR LA GOUVERNANCE MONDIALE !!! Sad

A CELA, IL FAUT AJOUTER 60 MILLIARDS D’EUROS PROVENANT DES FINANCES DES MINISTRES DE 27 PAYS MEMBRES DE L’UE. Shocked

ENFIN, IL FAUT AJOUTER 440 MILLIARDS D’EUROS QUI PROVIENDRONT DES ETATS MEMBRES DE LA ZONE EURO ET DES PAYS N’AYANT PAS ADOPTÉ LA MONNAIE UNIQUE (HISTOIRE QUE CES PAYS INDÉPENDANTISTES TOMBENT EN MÊME TEMPS QUE LES AUTRES ET QUE LEUR ASSERVISSEMENT SOIT GARANTI) ! Mad

LAST BUT NOT LEAST, CETTE SOMME SERA ENCORE RELEVÉE… PAR « L'UTILISATION DE MÉCANISMES FINANCIERS » ! Twisted Evil Surprised SOYONS DONC CERTAINS QUE LES MÊMES GROS NABABS SE FERONT ENCORE DES COUILLES EN OR SUR LE DOS DES POPULATIONS ! Mad

MAIS COMMENT DONC A-T-ON RÉUSSI À DÉPASSER LA FRIGIDITÉ DES ALLEMANDS, AFIN DE FAIRE PRIMER CETTE PSEUDO « SOLIDARITÉ » EUROPÉENNE ? Question
Eh bien, la recette est simple : le Sarkonazi et la mère Merkel ont d’abord eu un contact avec Barroso. Mais CE N’EST QU’APRÈS UN CONTACT AVEC… BARACK OBAMA (!) QUE LA SITUATION S’EST, COMME PAR « MIRACLE », DÉCOINCÉE ! Twisted Evil COMME NOUS LE VOYONS, LE BLOC EURO-ATLANTIQUE EST DONC HÉLAS EN PLEIN DÉVELOPPEMENT… Crying or Very sad Embarassed Mad

VOICI DONC L’EUROPE ASSERVIE ET ENCHAÎNÉE AUX ORGANISMES FINANCIERS MONDIALISTES ET AUX ATLANTISTES ! Crying or Very sad Mad CET ESCLAVAGE FINANCIER SONNE LE GLAS DE LA DERNIÈRE SOUVERAINETÉ DES NATIONS D’EUROPE : LA LIBERTÉ POUR CHAQUE PEUPLE ET CHAQUE NATION DE DÉCIDER DE SON ÉCONOMIE ! Surprised Exclamation

A nouveau, par un coup fumant et par L’APPLICATION DU BON VIEUX PRINCIPE PROBLÈME-RÉACTION SOLUTION, les mondialistes font A NOUVEAU un BOND DE GÉANT EN DIRECTION DE LEUR GOUVERNANCE MONDIALE TOTALITAIRE, LIBERTICIDE ET MALFAISANTE ! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

A moins de révolutions sauvages et IMMEDIATES un peu partout, le triste destin de l’Europe est hélas scelléExclamation

L’article des mass médias prostitués (qui présentent le tout comme la « solution miracle », évidemment Mad Mad Mad ), ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://fr.news.yahoo.com/4/20100510/tts-union-euro-ca02f96.html


L'UE MET UNE PLACE UN PLAN DE STABILISATION DE LA ZONE EURO


il y a 5 heures 57 min


Décidée à mettre un terme à la contagion de la crise grecque, L'UNION EUROPEENNE a frappé un grand coup dans la nuit de dimanche à lundi en METTANT EN PLACE UN PLAN DE STABILISATION DE 750 MILLIARDS D'EUROS EN LIEN AVECLE FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL.

Dans le même temps, LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE A ANNONCE QU'ELLE ALLAIT COMMENCER A ACHETER DE LA DETTE PUBLIQUE ET PRIVEE DE LA ZONE EURO AFIN DE CONTRIBUER A CET EFFORT INTERNATIONAL, EGALEMENT ENDOSSE PAR LE G7.

LE MECANISME SUR LEQUEL SE SONT MIS D'ACCORD LES MINISTRES DES FINANCES DES VINGT-SEPT CONSISTE EN UN FONDS COMMUNAUTAIRE DE 60 MILLIARDS D'EUROS, MOBILISABLE A TRES COURT TERME afin de venir en aide à un pays en difficulté.

A CELA S'AJOUTE UNE GARANTIE DE 440 MILLIARDS D'EUROS de la part des Etats membres de la zone euro ET DES PAYS N'AYANT PAS ADOPTE LA MONNAIE UNIQUE, COMME LA SUEDE ET LA POLOGNE, afin de constituer une nouvelle entité capable de lever des fonds sur les marchés financiers pour ensuite acheter de la dette publique de pays fragilisés.

Le montant des obligations d'Etat qui pourraient être ainsi rachetées serait de 500 milliards mais, estiment des sources communautaires, IL EST EGALEMENT POSSIBLE QUE CETTE SOMME SOIT RELEVEE VIA L'UTILISATION DE MECANISMES FINANCIERS.

Par ailleurs, LE FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL S'EST ENGAGE A ACCOMPAGNER CET EFFORT EN CAS DE BESOIN A HAUTEUR D'AU MOINS LA MOITIE", SOIT 250 MILLIARDS D'EUROS précisait-on dans la nuit, VIA DES PRETS.

"Ce sont des mesures fortes qui contribueront à la stabilité économique et financière GLOBALE", A COMMENTE LE DIRECTEUR GENERAL DU FMI, DOMINIQUE STRAUSS-KAHN.

Selon le texte des conclusions de la réunion, CE MECANISME repose sur l'article 122-2 du traité - qui permet de venir en aide à un Etat membre confronté à de "graves difficultés" - et il RESTERA EN PLACE AUSSI LONGTEMPS QUE NECESSAIRE pour garantir la stabilité financière.

En revanche, le mécanisme spécial de 440 milliards d'euros garanti par les Etats de la zone euro "expirera après trois ans", est-il écrit, mais plusieurs sources haut placées au sein de la zone euro ont indiqué qu'il serait prolongé dans sa forme actuelle ou via la création d'une nouvelle entité.



LA BCE ACHÈTERA DE LA DETTE PUBLIQUE

Quelques minutes à peine après l'annonce de l'accord à Bruxelles, à l'issue de douze heures d'intenses discussions entre ministres, LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE DEVOILAIT PAR COMMUNIQUE SON INTENTION DE COMMENCER A ACHETER DE LA DETTE PUBLIQUE ET PRIVEE DE LA ZONE EURO.

Il s'agit d'une décision historique de l'institution de Francfort qui, la semaine dernière, était restée sourde aux appels en faveur de l'utilisation de ce type de mesures.

De son côté, LE G7 A LUI AUSSI EMIS UN TEXTE DANS LEQUEL IL SE FELICITE DES DECISIONS PRISES PAR LES ETATS DE LA ZONE EURO afin de remettre leurs finances publiques sur la voie de la soutenabilité et par les autres Etats membres de l'UE de répondre aux besoins de financement de leurs pairs.

Les Bourses se sont immédiatement redressées lundi matin en Asie. Même mouvement pour la monnaie unique européenne, qui a atteint jusqu'à 1,2950 dollar contre 1,27 vendredi soir à New York et s'échangeait en milieu de matinée sur le continent asiatique (vers 03h00 GMT) à 1,29 dollar.

Les économistes estimaient que pas moins de 500 milliards d'euros auraient été nécessaires le cas échéant pour sauver l'Irlande, le Portugal et l'Espagne.

En l'échange de ces concessions historiques de la part de l'Allemagne, où ce type de mécanisme était encore inenvisageable il y a quelques jours, ces deux derniers pays annonceront d'ailleurs d'ici le 18 mai de nouvelles réductions de leurs déficits publics pour 2010 et 2011.



SOULAGEMENT DES MINISTRES

A Bruxelles, les négociations ont longtemps achoppé sur le refus allemand de s'engager sur des garanties, Berlin préférant mettre en place un nouveau plan de prêts bilatéraux sur le modèle de celui décidé pour la Grèce et dont les premiers versements ont été décidés dimanche.

La journée a été ponctuée de nombreuses interruptions de séance et d'une longue série de réunions et de conversations téléphoniques bilatérales ENTRE MINISTRES ET DIRIGEANTS EUROPEENS afin de vaincre les dernières réticences.

Le président de la Commission européenne, JOSE MANUEL BARROSO, S'EST ENTRETENU AVEC NICOLAS SARKOZY ET ANGELA MERKEL.

LE PRESIDENT FRANÇAIS ET LA CHANCELIERE ALLEMANDE, A LEUR TOUR, ONT EU UN ECHANGE TELEPHONIQUE AVEC LE PRESIDENT AMERICAIN BARACK OBAMA.

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schaüble, a dû être admis lui en observation dans un hôpital de Bruxelles après avoir mal réagi à la prise d'un médicament et Berlin a dépêché dans l'urgence le ministre de l'Intérieur, Thomas de Maiziere, pour diriger sa délégation.

Mais après l'inquiétude d'un long week-end entamé à l'ouverture du sommet de l'Eurogroupe vendredi après-midi, le sentiment de soulagement était palpable parmi les ministres.

"A CIRCONSTANCES EXCEPTIONNELLES, réaction exceptionnelle", a dit la ministre espagnole, Elena Salgado.

Son homologue française, Christine Lagarde, a de son côté salué une "solution consolidée, cohérente et déterminée". "Le pavé qu'on jette, c'est 500 milliards d'euros, avis aux marchés", a-t-elle dit.

Edité par Henri-Pierre André

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

DANGER ! CRISE SYSTEMIQUE, VERS UNE DETTE EUROPEENNE !

Message  Admin le Mer 12 Mai 2010 - 9:44

Un article capital à lire très attentivement, ci-dessous ! La SEULE chose très importante que l’article qui suit oublie de mentionner est que la nouvelle « montagne de dette » qui se prépare à être créée face au FMI et consorts servira en réalité à asservir l’Europe et à la faire marcher au pas dans la danse macabre qui mène à la gouvernance mondiale totalitaireShocked Exclamation

Autre bon point de l'article : si la révolution surgit, elle devra viser la tête du pouvoir, c'est-à-dire les organismes économiques et politiques mondiaux et les gens qui les composent. Mad Wink Exclamation

Vic.




Source : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=19073


CRISE SYSTEMIQUE, VERS UNE DETTE EUROPEENNE !

par Gilles Bonafi



Mondialisation.ca, Le 9 mai 2010

Le blog de Gilles Bonafi




Dettes des pays européens en difficultés
Source : Bank for International Settlements



On entend ici où là des voix affirmant que l’Europe va imploser et que la Grèce malgré l’adoption du plan d’austérité sera la première à tomber, suivie de l’Espagne, du Portugal et de l’Italie. Cela ne se fera pas car TOUS LES PAYS EUROPEENS SONT INTERCONNECTES AU SEIN D’UN IMMENSE JEU DE DOMINO FINANCIER, DE DETTES. En effet, la défaillance de l’un entraînerait obligatoirement les autres dans leurs chutes. Pour prouver ceci, rien ne vaut un bon graphique (ci-dessus) qui démontre L’INTERCONNEXION EUROPEENNE DES DETTES. De plus, de grandes banques européennes sont directement exposées en Grèce comme le Crédit Agricole qui est d’après le Wall Street Job Report la banque la plus touchée par la crise !

EN AOUT 2006, LE CREDIT AGRICOLE AVAIT EN EFFET PRIS LE CONTROLE DE 72% DE LA BANQUE EMPORIKI ( TROISIEME EN NOMBRE D’AGENCE ET CINQUIEME PAR LES ACTIFS EN GRECE ) POUR 2 MILLIARDS D’EUROS. EMPORIKI AVAIT AINSI, SELON REUTERS, GENERE UNE PERTE NETTE DE 582,6 MILLIONS D'EUROS EN 2009, de gros soucis à venir donc ! Selon les statistiques de la Banque des règlements internationaux, en ajoutant l’Espagne et le Portugal, l’exposition des banques françaises grimperait à 306 milliards de dollars, du suicide si l’on abandonnait ces pays ! La seule solution réside donc dans la CREATION D’ UNE « STRUCTURE DE DEFAISANCE » NOUS PERMETTANT DE RACHETER LES CREANCES DOUTEUSES, UNE AGENCE EUROPEENNE DU TRESOR EMPRUNTANT AU NOM DE L'EUROPE comme je l’ai annoncé il y a plus d’un an dans mon article Crise systémique : les solutions (n°1 : l'euro).

UN CERS, COMITE EUROPEEN DU RISQUE SYSTEMIQUE VA ETRE MIS EN PLACE BIENTOT AINSI QU’UN TRESOR EUROPEEN (FME) ASSOCIE A UN SYSTEME EUROPEEN DE SURVEILLANCE FINANCIERE (SESF). (1) Pour s’en convaincre, il suffit de lire les déclarations récentes de l’ensemble des acteurs majeurs de cette crise systémique dont voici la liste :

- Dominique Strauss-Kahn directeur général du FMI en mars 2010 :

« On a besoin d'une autorité européenne de résolution (des crises) dotée du pouvoir et des instruments pour gérer au meilleur coût le cas des défaillances de banques transfrontalières ». (cf. http://info.france2.fr/economie/strauss-kahn-soutient-l-idee-d-un-fme-61947599.html )


- Jacques Attali dans son article « Dirigeants de l’Europe , Agissez ! » le 4 mai 2010 :

« Il suffit de décider, dès demain, de la création d'une Agence européenne du Trésor, immédiatement autorisée à emprunter au nom de l'Union, et d'un Fonds budgétaire européen, immédiatement mandaté pour contrôler les dépenses budgétaires des pays dont la dette dépasse les 80 % du PIB. » (L'Express : cf. http://www.lexpress.fr/actualite/economie/dirigeants-de-l-europe-agissez_889697.html )


- Philippe Chalmin Professeur d'économie à Paris Dauphine, membre du Conseil d'analyse économique auprès du Premier Ministre le 8 mai 2010 :

« Aux souverainistes qui tentent de vendre leur soupe anti-européenne à l'occasion de la crise financière, il faut répondre qu'aujourd'hui il ne faut pas moins d'Europe mais plus d'Europe. Dès le début, il a manqué à l'Europe, une gouvernance politique et les outils qui vont avec pour faire de l'Union européenne une entité efficace. L'Europe doit avoir son propre budget, son propre impôt pour intervenir directement sur les problèmes européens. Jean-Claude Trichet, le président de la Banque centrale européenne, fait ce qu'il peut mais par exemple, nous n'avons toujours pas de secrétaire au Trésor européen. » (2)


- le ministre de l'Economie allemand Rainer Brüderle dans un article du 10 mars 2010 sur Reuters :

« Tout fonds européen qui serait créé pour renflouer des économies en difficulté de la zone euro ne devrait intervenir que si c'était l'ensemble de la région qui était menacé par le risque d'insolvabilité d'un Etat membre. » (cf. http://www.lesechos.fr/info/inter/reuters_00236645.htm?xtor=RSS-2053 )


Dans une lettre datée du 8 mars adressée au ministre des Finances Wolfgang Schäuble, Rainer Brüdler explique « qu'un éventuel FONDS MONETAIRE EUROPEEN (FME) ne devrait venir en aide qu'aux pays de la zone euro ayant des problèmes de déficit public et seulement en cas de risque d'insolvabilité. » Cependant, il faut le rappeler, le problème économique actuel dépasse le cadre de la dette des états. Dans un de mes articles, j’écrivais :

Nous sommes en effet face à une crise de la dette, ce qui s'illustre par les différentes phases du krach actuel:

- DETTES DES PARTICULIERS ET SURTOUT DES "PAUVRES" qui ne peuvent plus rembourser leurs crédits: les subprimes. Plus de 12 000 maisons sont saisies chaque jour aux USA !

- DETTE DES BANQUES, le problème du manque de liquidités par le non remboursement des crédits, l’impact de la crise et la chute des CDS. Il faudrait rajouter la dette des entreprises qui s’envole.

- DETTE DES ETATS qui injectent des milliers de milliards dans les banques et l'économie pour maintenir à flot le système.

SELON LE FMI la Grèce sera endettée à 123 % de son PIB en 2010, l’Espagne à 68 %, le Portugal à 91 % et l’Italie à 130 %. Vu l’évolution des taux d’emprunts, ces chiffres devraient exploser ! Il faudra bientôt ALLER CHERCHER L'ARGENT AILLEURS, DANS UNE STRUCTURE SUPRANATIONALE, LE FMI AVEC SES PETITS SATELLITES FUTURS (FME). VOUS L’AVEZ DONC COMPRIS, POUR RESOUDRE LE PROBLEME DE LA DETTE ON VA CREER UNE NOUVELLE MONTAGNE DE DETTE ! Une gigantesque fuite en avant car notre système économique fonctionne selon un triptyque qui n'a aucun sens : dette = consommation = travail. Il faudrait préciser de plus que la consommation détruit notre biosphère ! (lire «Les dessous de la crise grecque » : cf. http://gillesbonafi.skyrock.com/2852396418-Les-dessous-de-la-crise-grecque.html )

PIRE QUE TOUT, LE PACTE SOCIAL EST BRISE CAR C’EST LE PEUPLE QUI EST EN TRAIN DE PASSER A LA CAISSE POUR UNE CRISE PROVOQUEE PAR LE GOTHA DE LA FINANCE. Les acquis sociaux, les aides sociales se réduisent comme peau de chagrin, les retraites ne seront bientôt plus qu’un souvenir et le nombre de personnes perdant leur emploi explose. La création d’un FME, CERS ou autre organisme ne pourra que retarder une échéance qui sera fatale et le chômage, quoi que l’on fasse, suivra l’exemple de l’Espagne qui a dépassé les 20 % (officiels) de chômeurs.(3)
L’écrivain Frédéric Rotolo dans un de ses mails parlant de la crise grecque m’écrivait:

"Vous avez vu certainement les Grecs hier tenter de rentrer dans le Parlement... Comme l'idée de la République, L'IDEE D'UNE REVOLUTION nous viendra-t-elle d'eux ? Pourtant s'ils parvenaient à rentrer dans leur Assemblée, ou au ministère des finances, ils devraient alors s'apercevoir que, même de ces postes là, on ne peut plus CONTROLER L'ECONOMIE MONDIALE... Que leurs gouvernants sont, au mieux, des exécutants de la grande finance, voire même des figurants, des fusibles. Les machines du trading quantique sont plus puissantes qu'eux. Ainsi la volonté humaine reste toujours soucieuse d'échapper à l'état de nature, de s'en éloigner le plus possible, de le nier puisqu'il met en cause sa puissance, quitte à verser DANS UN MONDE OU UNE ECONOMIE TOUT A FAIT ILLUSOIRE.

Quelle sera la réaction des peuples quand ils comprendront que le pouvoir est dématérialisé, virtuel, peut-être intouchable ?" Le pacte social, le lien qui unit le seigneur à son esclave est en effet brisé car NOS ELITES SONT DESORMAIS INCAPABLES DE GARANTIR LE MINIMUM, C’EST A DIRE FOURNIR DU TRAVAIL. LES LOIS SE DURCISSENT PARTOUT ET LA DEMOCRATIE EST AUJOURD’HUI EN DANGER. LES EMEUTES GRECQUES NE SONT QUE LE SIGNAL DE DEPART DE TROUBLES A VENIR.

Albert Camus affirmait : « Que préfères-tu, celui qui veut te priver de pain au nom de la liberté ou celui qui veut t'enlever ta liberté pour assurer ton pain ? »

Nous pouvons répondre aujourd’hui, ni l’un ni l’autre, car LA LIBERTE N'EST PAS UN CADEAU QUE L'ON REÇOIT MAIS UN TRESOR QUE L'ON ARRACHE.


(1) Pour ceux qui veulent des précisions, http://gillesbonafi.skyrock.com/2838834976-Sauver-l-Europe-mode-d-emploi.html

(2) http://www.ladepeche.fr/article/2010/05/08/831580-Faut-il-revenir-au-franc.html

(3) http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gj3FHr2Vv6Z9ES3WQIigwbDTcqvQ

Gilles Bonafi est un collaborateur régulier de Mondialisation.ca.
Articles de Gilles Bonafi publiés par Mondialisation.ca : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=listByAuthor&authorFirst=Gilles&authorName=Bonafi

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

€URO : L’HYPOTHESE DU PIRE !

Message  Admin le Dim 23 Mai 2010 - 0:25

CRISE ECONOMIQUE EUROPEENNE : UNE ATTAQUE DELIBEREE DES MONDIALISTES ET DU GOUVERNEMENT U.S. AFIN D’ENCHAINER L’EUROPE ET DE CREER LE BLOC EURO-ATLANTIQUE TANT CONVOITE PAR LE NOUVEL ORDRE MONDIAL !


Chers amis,


L’article ci-dessous confirme bien ce que je vous avais dit il y a une ou deux semaines : LES DETTES DE LA GRECE ET DES AUTRES PAYS EUROPEENS (PORTUGAL, ESPAGNE…) NE SONT QU’UN PRETEXTE ET LE RESULTAT D’ATTAQUES DELIBEREES AFIN D’ASSERVIR L’EUROPE VIA DES PRETS (EN FAIT, DES DETTES PLUS IMPORTANTES ENCORE) EFFECTUES AUPRES D’ORGANISMES MONDIALISTES TELS QUE LE FMI ! Twisted Evil Surprised Mad

Le but provient bien du nouvel ordre mondial, avec la mise en application de « l’ordre à partir du chaos », tactique typiquement et diaboliquement mondialiste ! Twisted Evil

L’OBJECTIF EST DE FORMER LE BLOC EURO-ATLANTIQUE (un "nouvel ordre régional" avant le nouvel ordre mondial, si vous voulez) DONT LE PROFESSEUR EN SCIENCES POLITIQUES BELGE, PIERRE HILLARD, NOUS AVAIT PARLE. Exclamation IL NE S’AGIT LA QUE D’UNE PARTIE (IMPORTANTE, CERTES, MAIS UNE PARTIE SEULEMENT) VISANT A ATTEINDRE LA GOUVERNANCE MONDIALE, C’EST-A-DIRE UN GOUVERNEMENT MONDIAL UNIQUE (ET TOTALITAIRE) ! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

DANS LA FOULEE, LES ETATS-NATIONS SERONT LAMINES ET DETRUITS, DE MEME QUE LES DROITS ET LES SOUVERAINETES DES PEUPLES D’EUROPE ! Surprised Crying or Very sad Mad LA COMMISSION EUROPEENNE DICTATORIALE, ELLE, N’EST DEJA PLUS QU’UN GOUVERNEMENT FANTOCHE DONT LES FICELLES SONT EN REALITE TIREES DEPUIS L’AUTRE COTE DE L’ATLANTIQUE, ET AUSSI PAR DE RICHISSIMES MONDIALISTES. Shocked Mad


Notons qu'il n'aura pas fallu grand chose pour convaincre les pions déjà vendus au nouvel ordre mondial et qui dirigent les gouvernements de nos pays d'Europe... Twisted Evil Rolling Eyes

L’article qui suit vient compléter ce que je vous avais déjà communiqué sur le sujet…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.





Source : http://www.voltairenet.org/article165451.html


Crise et chuchotements



€URO : L’HYPOTHESE DU PIRE


par Jean-Michel Vernochet*

LA CRISE BUDGETAIRE GRECQUE, DEVENUE CRISE DE L’EURO, N’EST PAS LA CONSEQUENCE FATALE D’UNE AUTOREGULATION DES MARCHES, MAIS D’UNE ATTAQUE DELIBEREE. Pour Jean-Michel Vernochet, ELLE PARTICIPE D’UNE GUERRE ECONOMIQUE CONDUITE, DEPUIS WASHINGTON ET LONDRES, SELON LES MEMES PRINCIPES QUE LES GUERRES MILITAIRES ACTUELLES : RECOURS A LA THEORIE DES JEUX ET STRATEGIE DU CHAOS CONSTRUCTEUR. L’ENJEU FINAL EST DE CONTRAINDRE LES EUROPEENS A S’INTEGRER DANS UN BLOC ATLANTIQUE, C’EST-A-DIRE DANS UN EMPIRE OU ILS PAYERONT AUTOMATIQUEMENT LE DEFICIT BUDGETAIRE ANGLO-SAXON PAR LE BIAIS D’UN EURO DOLLARISE. UN PREMIER PAS A DEJA ETE FRANCHI AVEC L’ACCORD CONCLU ENTRE L’UNION EUROPEENNE ET LE FMI, ACCORDANT AU FONDS UNE TUTELLE PARTIELLE SUR LA POLITIQUE ECONOMIQUE DE L’UNION.



18 MAI 2010

Depuis
Paris (France)


L’ATTAQUE FINANCIERE LANCEE CONTRE LA GRECE EN RAISON DE SA DETTE SOUVERAINE ET DE SON INSOLVABILITE POTENTIELLE, S’EST VITE REVELEE ETRE EN FAIT UNE OFFENSIVE CONTRE L’EURO ET N’AVOIR QU’UN RAPPORT LOINTAIN AVEC LES TARES ET DEFICITS STRUCTURAUX DE L’ECONOMIE HELLENIQUE ELLE-MEME. Des « vices » au demeurant largement partagés par la plupart des pays post industriels qui ont pris la très mauvaise habitude de vivre au-dessus de leurs moyens et à crédit ; d’où une inflation galopante de la dette, une « bulle » comme une autre vouée in fine à l’éclatement.

Or tout semble indiquer que DERRIERE LA BRUTALITE DE L’ATTAQUE et qu’au-delà d’une simple ruée au pillage des économies européennes, SE PROFILENT D’AUTRES OBJECTIFS, D’ORDRE GEOPOLITIQUE NOTAMMENT, ET CEUX-LA MUREMENT REFLECHIS. Car, en aucun cas, les appétits, aussi aiguisés soient-ils, de PREDATEURS FINANCIERS ANONYMES ne peuvent expliquer l’intensité dans la durée d’une offensive qui, à court terme, menace de faire voler en éclat la zone euro, l’Union des vingt-sept, voire bien au-delà…

La multiplication des crises ces deux dernières décennies aidant, une lecture rapide du déplacement des pions sur le Grand échiquier eurasiatique laisse à penser que L’EUROPE EST ACTUELLEMENT LE THEATRE D’UNE BATAILLE DANS LE CADRE D’UNE GUERRE GEOECONOMIQUE (guerre au sens propre et entier), une bataille qu’elle a d’ailleurs déjà potentiellement perdue.

En effet, L’ADOPTION D’UN PLAN EUROPEEN — SUR LES INSTANCES PRESSANTES DE LA MAISON-BLANCHE — POUR LE RENFLOUEMENT DE LA DETTE PUBLIQUE DES ETATS MEMBRES DE L’UNION ne constitue non seulement pas une panacée, un remède durable à la crise budgétaire structurelle qui affecte désormais « tous » les États occidentaux, mais VA DANS LE SENS DESIRE PAR LE MENTOR ETATS-UNIEN D’UNE INTEGRATION RAPIDE DE L’UNION EUROPEENNE, PREALABLE OBLIGE A LA CONSTITUTION D’UN BLOC OCCIDENTAL SOUDE.

Un plan européen qui répond à une crise de confiance, de solvabilité (largement artificielle au départ, mais devenue contagieuse et faisant boule de neige), par la recapitalisation des États comme s’il s’agissait d’une simple crise de liquidités. UN PLAN EUROPEEN DE 750 MILLIARDS D’EUROS SUPERIEUR AU PLAN PAULSON D’UN MONTANT DE 700 MILLIARDS DE DOLLARS destiné, après la débâcle des établissements financiers américains de septembre 2008, à les renflouer sur fonds publics. Une solution dont on voit les effets à présent en ce que la recapitalisation du secteur privé financier a eu pour conséquence aberrante d’accroître lourdement la dette des États des deux côtés de l’Atlantique.

Ainsi, la crise financière née aux États-unis, après avoir déclenché la récession c’est-à-dire désamorcé la pompe économique, a depuis, par voie de conséquence, tari les ressources fiscales des États rendant plus difficile encore le service d’une dette de plus en plus considérable. OR L’UNION EUROPEENNE VIENT D’AJOUTER DE LA DETTE A LA DETTE AVEC CES QUELQUE 750 MILLIARDS D’EUROS QUI VONT GREVER PLUS ENCORE SES BUDGETS NATIONAUX (le taux moyen d’endettement de la zone euro étant actuellement de 78 %), ceci en vue d’hypothétiquement « rétablir la confiance des marchés »…

POUR CE FAIRE L’UE VIENT — VOLONTAIREMENT — DE SE PLACER SOUS LA COUPE DU FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL QUI VA LUI CONSENTIR DES PRETS A HAUTEUR DE 250 MILLIARDS D’EUROS. FMI QUI AVAIT JUSQU’A PRESENT PLUTOT VOCATION A SOUTENIR LES ECONOMIES CHANCELANTES DU TIERS-MONDE A GRANDS COUPS DE MATRAQUE ASSENES AU MOYEN DE SES PLANS DITS D’AJUSTEMENT STRUCTUREL. C’EST DONC UNE ENTITE SUPRANATIONALE A VOCATION « MONDIALISTE » QUI VA EN QUELQUE SORTE CHAPEAUTER, VOIRE SUPERVISER PLUS OU MOINS DIRECTEMENT LES STRUCTURES DE GOUVERNANCE ECONOMIQUE DONT L’UE VA ASSUREMENT SE DOTER si la zone euro ne se disloque pas spontanément entre temps.

DES STRUCTURES INTEGRATIVES RECLAMEES A COR ET A CRI PAR PAUL VOLCKER, DIRECTEUR A LA MAISON-BLANCHE DU CONSEIL POUR LA REPRISE ECONOMIQUE (AUX ETATS-UNIS), QUI DEPUIS LONDRES TANCE VERTEMENT LES DIRIGEANTS EUROPEENS EXIGEANT LA RELANCE DE L’EURO DONT ETATS-UNIENS ET BRITANNIQUES ONT UN BESOIN ESSENTIEL POUR MAINTENIR LEUR ECONOMIE A FLOT.

Notons au passage que c’est vraisemblablement la mort dans l’âme que la chancelière allemande s’est résignée à souscrire à ce plan pharamineux de soutien aux pays défaillants de la zone euro alors que son homologue français — d’après une rumeur persistante — la menaçait de revenir au Franc si elle n’obtempérait pas. Mais s’il est vrai que « la fourmi n’est pas prêteuse », le retour au Deutsch Mark équivaudrait à signer l’arrêt de mort de l’économie allemande dont la monnaie trop forte ne lui permettrait plus alors d’exporter sa production industrielle, fondement de son économie. Un levier de chantage suffisant pour obliger Berlin d’accepter volens nolens, contrainte et forcée, de passer sous les fourches caudines DRESSEES PAR L’ADMINISTRATION OBAMA.

Oukases états-uniennes qui conduisent à un piège grand ouvert : les capitaux empruntés sur le marché ou prêtés par le FMI pour le sauvetage des « PIIGS » [1] menacés de cessation de paiement, doivent s’appuyer sur des structures garantissant la solvabilité à terme de l’euro ! Monnaie dont la solidité ne pourra être assurée que par ces institutions fédérales dont Jacques Attali se fait l’inlassable promoteur dans nos médias en réclamant « la création d’une AGENCE EUROPEENNE DU TRESOR, immédiatement autorisée à emprunter au nom de l’Union, et d’un FOND BUDGETAIRE EUROPEEN, immédiatement mandaté pour CONTROLER LES DEPENSES BUDGETAIRES DES PAYS dont la dette dépasse les 80 % du PIB ».

IL S’AGIT EN FIN DE COMPTE, NI PLUS NI MOINS, D’IMPOSER LA MISE SOUS TUTELLE ECONOMIQUE DES ÉTATS SOUS COUVERT DE SAUVER LA ZONE EURO condamnée — paraît-il — à une inéluctable faillite… puisque l’abandon de la monnaie unique est un tabou intransgressible auquel nul ne songe apparemment à toucher.

CERTAINS PROJETS VONT PLUS LOIN QUI PREVOIENT DEJA QUE LES BUDGETS DES ETATS DE LA ZONE EURO SOIENT ENTIEREMENT CONTROLES ET DECIDES PAR UN TRIUMVIRAT COMPOSE DE LA COMMISSION DE BRUXELLES, DE LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE ET DE L’EUROGROUPE. À CE STADE QUID DE LA VOLONTE POPULAIRE ET DU PARLEMENT DE STRASBOURG ?

Or nul ne se soucie de dénoncer le sophisme ou le paralogisme que constitue cette mise en équation de l’intégration économique et du retour à la confiance des marchés. D’ABORD POURQUOI LES MARCHES IMPOSERAIENT-IL LEURS LOIS, EUX ET EUX SEULS ? EN OUTRE, NE SERAIT-IL PAS TEMPS DE REMETTRE EN QUESTION LE CAPITALISME ACTIONNARIAL, ANONYME ET VERSATILE, CAPABLE DE RUINER LES NATIONS SELON SON BON PLAISIR OU SES CALCULS ?

La gouvernance économique européenne n’est à ce titre pas plus la panacée que l’inondation de liquidités n’est la solution à la crise actuelle. LE SURENDETTEMENT INDUIT PAR LE « PLAN » EST A N’EN PAS DOUTER UNE FAUSSE SOLUTION IMPOSEE DE L’EXTERIEUR AVEC POUR FINALITE DE NOUS ENCHAINER TOUJOURS DAVANTAGE, NOUS AUTRES EUROPEENS, AUX MARCHES DES CAPITAUX ET A LEUR DICTATURE INDICIBLE.

L’IDEE DE LA GOUVERNANCE ECONOMIQUE procède de la même démarche car elle EST A PROPREMENT PARLER UN NON-SENS EN CE QU’ELLE IGNORE TOUS LES DIFFERENTIELS SOCIETAUX INTERVENANT A TOUS LES ETAGES DE LA CONSTRUCTION EUROPEENNE : TYPES OU MODELES DE CROISSANCE, REGIMES FISCAUX ET SOCIAUX, ET CÆTERA. Une « idée » qui n’en est pas une, et parce qu’elle est de nature foncièrement idéologique… UN PROJET DERRIERE LEQUEL SE TIENNENT EN EMBUSCADE NOMBRE D’ARRIERE-PENSEES TOUT A FAIT ETRANGERES A LA PROSPERITE ECONOMIQUE ET AU BIEN-ETRE DES PEUPLES DE L’UNION.

D’aucuns ont bien vu que LA CRISE N’ETAIT QUE LE MOYEN ET LE PRETEXTE DE PRECIPITER L’INSTAURATION D’UN SYSTEME FEDERAL DUR POUR LES VINGT-SEPT EN DEPIT ET AU MEPRIS DES VOLONTES POPULAIRES AUXQUELLES LE TRAITE DE LISBONNE A ETE IMPOSE DE LA PLUS SOURNOISE FAÇON. UNE CRISE QUI EST ET DEMEURE — GARDONS CE FAIT CAPITAL PRESENT A L’ESPRIT — ARTIFICIELLE, FABRIQUEE, en un mot le contraire d’une « fatalité » inhérente à ce qui serait une vie autonome et désincarnée des marchés dirigés par une « main invisible ». Un processus réputé « machinal » mais qui pour être anonyme n’est pourtant pas moins constitué de la chair et des os de ces grands manieurs d’argent et autres donneurs d’ordre qui font la pluie et le beau temps sur les Bourses.

C’est pour cette raison que les Etats-Unis parlent un double langage par le truchement d’une double voix. Celle des « marchés » et celle de son président qui intervient pour tancer les Européens et les presser impérativement de stabiliser leur monnaie, autrement dit les politiques économiques européennes indissociables de la santé, bonne ou mauvaise, de leur monnaie. Cependant n’allez pas imaginer un seul instant que cela ressemble de près ou de loin à de l’ingérence dans les affaires de l’Europe continentale. Représentez-vous Mme Merkel et M. Sarkozy enjoignant la Maison-Blanche de faire le ménage à Manhattan ?

L’AUTRE VOIX APPARTIENT A CEUX QUI FONT LA PLUIE ET LE BEAU TEMPS SUR LES MARCHES… BREF, LES DONNEURS D’ORDRE ANONYMES, inidentifiables pour les gouvernements eux-mêmes comme l’a piteusement avoué le ministre français des Finances, Mme Lagarde. Ceux qui jouent au yoyo avec les Bourses comme le chat joue avec la souris, anticipant les baisses et les hausses qu’ils suscitent de toutes pièces.

CES OLIGARQUES SE RECRUTENT EN PREMIER LIEU PARMI LES REPRESENTANTS DE LA HAUTE FINANCE, DES COMPLEXES MILITARO-INDUSTRIELS, DES MEGA GROUPES DU PETROLE ET LA CHIMIE OU DU GENIE GENETIQUE, MAIS EGALEMENT PARMI LES IDEOLOGUES ET THEORICIENS ATTACHES A LA LEGITIMATION DU « SYSTEME », LES NOUVEAUX CLERCS (PRETRES) DE LA RELIGION DU PROFIT COMME NOUVEAU MONOTHEISME, CELUI DU MARCHE. OR CES GENS-LA ONT UN TOUT AUTRE DISCOURS EN ACTE.

Car comment expliquer l’évidente contradiction existant entre les inquiétudes exprimées par le président Obama — légitimes au demeurant, car les É-U ont besoin d’un euro fort pénalisant les exportations européennes, mais avantageant de cette manière les industries américaines ; un bonus utile au regard de déficits abyssaux (1400 milliards de dollars) et surtout nécessaire pour soutenir l’effort des guerres en cours, Irak, Afghanistan et Pakistan — et la poursuite de la DESTABILISATION EN PROFONDEUR DES ECONOMIES OCCIDENTALES PAR DES ATTAQUES REITEREES DES MARCHES CONTRE L’EURO ?

Aussi voraces, inconséquents voire irrationnels soient-ils, LES « OPERATEURS » SONT CONSCIENTS QUE LA POURSUITE DE L’OFFENSIVE CONTRE L’EURO MET EN PERIL LE SYSTEME DANS SON ENSEMBLE ET RISQUE DE PRECIPITER L’ECONOMIE MONDIALE DANS UNE NOUVELLE PHASE DE CHAOS. Alors pourquoi cette danse au bord de l’abîme ? Nul ne nous fera croire à cette billevesée selon laquelle les marchés vivent de leur vie propre, qu’ils sont incontrôlables et que tout cela ne serait dû qu’à un emballement de la machine économique… Bref, que tout cela serait « la faute à personne » , mais la simple conséquence d’une impossibilité à gérer les acteurs et les dérapages irrationnels des marchés ?

ALORS DISONS-LE TOUT NET, LE RISQUE D’EFFONDREMENT SYSTEMIQUE EST AU CŒUR MEME DE LA PARTIE QUI SE JOUE ACTUELLEMENT. LES GRANDS JOUEURS, FROIDS CALCULATEURS, SONT DES ADEPTES MANIFESTES DE LA « THEORIE DES JEUX » (de Neumann et Morgenstern), construction probabiliste à la base de ce qui fut la doctrine de la dissuasion nucléaire… CELUI QUI GAGNE EST CELUI QUI VA LE PLUS LOIN DANS LA SURENCHERE LETALE. UN CAS DE FIGURE QUI CORRESPOND TRAIT POUR TAIT A CE QUE NOUS VIVONS ACTUELLEMENT : UNE DESTABILISATION CROISSANTE DES ECONOMIES EUROPEENNES, AVEC DES INCIDENCES NON NEGLIGEABLES OUTRE-ATLANTIQUE.

Ajoutons que le chaos financier, monétaire et économique, des deux côtés de l’Atlantique est une indéniable aubaine, pour ceux, répétons-le, qui prospèrent dans le ressac des cours de Bourse, provoquant et anticipant les mouvements de panique et d’euphorie pour jouer indifféremment les courants ascendants et descendants sur des marchés rendus hystériquement erratiques.

Au début du XXe siècle, l’économiste Werner Zombart théorisait pour sa part la « destruction créatrice » (reprise ensuite par Joseph Schumpeter). Depuis cette idée a fait son chemin via, entre autres, la théorie mathématique du Français René Thom (théorie dite des « catastrophes »). Revue et corrigée par Benoît Mandelbrot, celle-ci s’appliquera via la géométrie des fractales à la vie des marchés dès lors perçus comme relevant d’une théorie du chaos, décidément très à la mode.

Entre-temps l’économiste Friedrich Von Hayek, l’un des théoriciens du néolibéralisme, prétendit hisser l’économie libérale au statut de science exacte. Ainsi, selon son hagiographe Guy Sorman « le libéralisme converge avec les théories physiques, chimiques et biologiques les plus récentes, en particulier la science du chaos formalisée par Ilya Prigogine. Dans l’économie de marché comme dans la Nature, L’ORDRE NAIT DU CHAOS : l’agencement spontané de millions de décisions et d’informations conduit non au désordre, mais à un ordre supérieur »… On ne saurait mieux dire, car a priori nous détenons là la clef d’interprétation de la crise.

À la fin des années 90, les néoconservateurs adeptes de Léo Strauss vont porter à son paroxysme logique le nouveau dogme du désordre supérieur en se faisant les chantres du chaos constreur comme légitimation a priori de toutes les guerres de conquête du XXIe siècle. De ce point de vue, chacun peut voir le chaos à l’œuvre dans le Greater Middle East comme il peut le voir à l’œuvre aujourd’hui en Europe.

Gageons que LE NOUVEL ORDRE REGIONAL QUE LES GRANDS AGENCEURS DE CHAOS ENTENDENT FAIRE SORTIR DE LA CRISE ACTUELLE, SERA UNE EUROPE UNIFIEE, CENTRALISEE ET FEDERATIVE, PLACEE SOUS LA COUPE DIRECTE DES ÉTATS-UNIS PAR LE TRUCHEMENT DE LA RESERVE FEDERALE AMERICAINE DONT LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE NE SERA PLUS QU’UNE SUCCURSALE, ET SOUS LE REGARD VIGILANT DU FMI, REPRESENTANT OU EMANATION D’UN POUVOIR MONDIAL EMERGENT, AUSSI DETERRITORIALISE QUE TENTACULAIRE.

On comprend assez vite que la déification du marché associée à l’idée d’un « CHAOS CONSTRUCTEUR » lui-même complétée par un usage intensif de la théorie des jeux maniée par des ADEPTES DE LA DEMOLITION, constitue un MELANGE ASSEZ DETONNANT EN PASSE DE NOUS SAUTER AU VISAGE. Un constat s’impose ici : à savoir que LE « CHAOS » (INTENTIONNEL) EST A CE JOUR UN MODE DE GOUVERNEMENT, DE TRANSFORMATION SOCIETALE ET DE CONQUETE sans coup férir. UNE VERSION DURE DU DIVIDE ET IMPERA (DIVISER POUR REGNER) DUSSENT LES NATIONS PERIR ET LES PEUPLES AVEC.

Car le jeu en vaut la chandelle si à l’arrivée l’Europe se trouve mise à genoux. LA GRECE — certes l’un des ventres mous de la zone euro mais pas tellement plus que l’Italie, l’Espagne, l’Irlande, le Portugal — A ETE JUSQU’ICI UNE SORTE D’ELECTRON LIBRE CONTRARIANT UNE PLEINE INTEGRATION DES BALKANS DANS LE MAILLAGE GEOSTRATEGIQUE ETATS-UNIEN.

En guise de conclusion provisoire, SI L’UNION EUROPEENNE, A L’OCCASION DE LA CRISE, AVANCE A MARCHE FORCEE VERS UNE GOUVERNANCE ECONOMIQUE FEDERATIVE, une étape sera franchie conduisant vers l’attribution d’un pouvoir quasi discrétionnaire à la Commission européenne pour l’essentiel composée de technocrates non élus et recrutés pour une allégeance atlantiste inoxydable. En clair, CELA SIGNIFIERA L’EFFACEMENT DES ÉTATS-NATIONS EUROPEENS.

DE FACTO PLUS RIEN NE S’OPPOSERA PLUS A L’INTEGRATION DE L’EUROPE AU SEIN D’UN BLOC TRANSATLANTIQUE. À terme la fusion de l’euro et du dollar scellera la réunion de l’Ancien monde et Nouveau monde. IL NE S’AGIT EVIDEMMENT PAS DE PURES SPECULATIONS MAIS D’UNE SIMPLE PROJECTION DES TENDANCES ARCHITECTONIQUES VISIBLEMENT A L’ŒUVRE DANS LE CADRE UN D’UN PROCESSUS DE REDISTRIBUTION OU DE RECOMPOSITION GEOPOLITIQUE, DE LA CARTE MONDIALE. Autant dire que si la zone euro n’éclate pas, le sort des peuples européens semble définitivement scellé, c’est-à-dire ENCHAINE pour le meilleur et pour le pire à la « Destinée manifeste » des Etats-Unis. Cela indépendamment d’une réforme du système économique mondial.

Les financiers y laisseront peut-être également des plumes si la Communauté internationale s’entend pour brider leurs appétits en réglementant les marchés, il n’en reste pas moins que les promoteurs du chaos constructeur auront partie gagnée en créant les conditions de nouveaux embrasements.

CAR LE « PIRE », souvent évoqué en France par des hommes d’influence tels Bernard Kouchner et Jacques Attali, EST CE QU’IL Y DE MOINS IMPROBABLE LORSQUE LES GOUVERNEMENTS, LE DOS AU MUR, SE VOIENT REDUITS A LA FUITE EN AVANT. Au Koweït en 1991, en Irak en 2003 parmi les buts de guerre à peine voilés se trouvaient en bonne place la relance du moteur économique par les chantiers prévus de reconstruction… Ceci pour ne pas mentionner d’autres intérêts plus évidents et plus immédiats tels les énergies fossiles, les ventes d’armes et tous les marchés qui en sont dérivés.

Quels que soient les accords sur l’enrichissement d’uranium à usage médical passés entre la Turquie et l’Iran, quels que soient les contrariétés diplomatiques que ces rapprochements entre alliés et ennemis des États-unis procurent au Département d’État, il suffit de relire le fabuliste Jean de La Fontaine pour savoir que la rhétorique du loup l’emporte toujours sur celle de l’agneau ! ATTENDONS-NOUS, DANS LE CONTEXTE ACTUEL D’EXTREME FRAGILITE DE L’ECONOMIE MONDIALE, A UNE SORTIE DE CRISE PAR LA DOULOUREUSE PORTE DU CHAOS CONSTRUCTEUR.


Jean-Michel Vernochet

Ancien journaliste au Figaro Magazine et professeur à l’École supérieure de journalisme (ESJ-Paris). Dernier ouvrage paru : Europe, chronique d’une mort annoncée (Éditions de l’Infini, 2009).

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

COMMISSION TRILATERALE MAI 2010 : PROJETS DEGUEUX !

Message  Admin le Jeu 27 Mai 2010 - 13:26

PRE-BILDERBERG : COMMISSION TRILATERALE (7 AU 10 MAI 2010) : DES PROJETS FRANCHEMENT DEGUEULASSES !



Chers amis,


Je vous ai traduit en français l’excellent article de Jim Tucker qui suit. Wink

Cet article concerne les grandes lignes des projets et décisions pris par l’ignoble Commission trilatérale, composée de mondialistes diaboliques.
LA COMMISSION TRILATERALE S’EST REUNIE A DUBLIN (IRLANDE), DU 7 AU 10 MAI. Twisted Evil

L’article ci-dessous précise bien que L’UNE DES TACHES DE LA COMMISSION TRILATERALE CONSISTE A DEGROSSIR LE TERRAIN POUR LA REUNION ANNUELLE DU GROUPE BILDERBERG Twisted Evil (A PROPOS DE LA REUNION BILDERGERG, NOUS APPRENONS D’AILLEURS, EN PLUS DE LA DATE, DU PAYS ET DE LA VILLE, LE NOM DE LA STATION OU SE DEROULERA SE MEETING TOTALITAIRE : LA STATION DULCE – DULCE RESORT) ! Exclamation



QUELS SONT DONC LES PROJETS SINISTRES ET LES DECISIONS MALFAISANTES QUI ONT ETE PRISES DURANT LA REUNION DE LA COMMISSION TRILATERALE ? Question


1) IL SEMBLE BIEN QUE LA DECISION DE SE « DEBARRASSER » DE L’IRAN AIT ETE PRISE. Twisted Evil UNE NOUVELLE GUERRE POINTE DONC LE BOUT DU NEZ Twisted Evil , CE QUI SERA A NOUVEAU TOUT BENEFICE POUR LES CHAROGNARDS DE LA COMMISSION TRILATERALE : EN EFFET, BEAUCOUP D’ENTRE EUX FONT PARTIE DU SECTEUR MANUFACTURIER, QUI SE FAIT TOUJOURS DE L’OR EN BARRE SUR LE MALHEUR DES PEUPLES EN CAS DE GUERRE ! Notons qu’une guerre avec l’Iran (qui est une puissance nucléaire) pourrait très vite dégénérer en guerre de dimension internationale ou mondiale… Nous faisons donc face à un danger immense qui pourrait fort bien se concrétiser en raison de la folie pure des mondialistes !

2) UN AUTRE GRAND PROJET CONSISTE A FAIRE TOURNER LES PLANCHES A BILLETS EUROPEENNES AFIN DE CREER DE L’ARGENT A PARTIR DE RIEN, COMME CELA A ETE FAIT AUX… USA ! Twisted Evil BIEN ENTENDU, CELA PROVOQUERAIT DE L’INFLATION. Twisted Evil GROS PROBLEME : L'INFLATION NUIT A LA CLASSE OUVRIERE ET AGIT COMME UNE TAXE INDIRECTE. LES EPARGNANTS, CEUX QUI VIVENT D’UN REVENU FIXE OU FAIBLE, ET LES FAMILLES A FAIBLES ET A MOYENS REVENUS SERONT CEUX QUI SOUFFRIRAIENT LE PLUS DE L’INFLATION. A QUI CELA PROFITERAIT-IL ? AUX RICHES ET A L’ELITE, BIEN ENTENDU (DONC AUX MEMBRES DE LA TRILATERALE) ! Nous voyons donc que les membres de la trilatérale, en crapules matérialistes, capitalistes et égoïstes qu’ils sont, souhaitent s’enrichir en nuisant au plus grand nombre !

Il reste un obstacle pour parvenir à ce but abominable : LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE EST LIMITEE DANS LA QUANTITE D'EUROS QU’ELLE PEUT LIBERER DANS LA RESERVE D’ARGENT VIA UN PLAFOND DE 2% SUR L'INFLATION, ce qui emmerde les infâmes trilatéralistes qui souhaitent « VOIR CET OBSTACLE ENLEVE DE LA ROUTE DES BANQUIERS » et créer un taux d’inflation bien supérieur. Notons bien qu’une LES MINISTRES DES FINANCES DE L'UE SE REUNIRONT DANS LES PROCHAINS MOIS afin de PASSER EN REVUE LES "ARRANGEMENTS ACTUELS" pour voir comment ceux-ci pourraient être « améliorés »… Vous aurez compris que cette soi-disant « amélioration » consistera sans doute à supprimer la barrière des 2% d’inflation autorisés actuellement. Nous devrons donc suivre de très près ce qui se passera dans les prochains mois !


3) AUGMENTATION DU COUT DE L’ESSENCE AUX ETATS-UNIS. Twisted Evil Les crapules mondialistes de la Commission trilatérale souhaitent faire grimper le prix de l’essence DE 3 DOLLARS PAR GALLON D’ESSENCE JUSQU’A 7 DOLLARS PAR GALLON ! A nouveau, certains trilatéralistes sont issus de riches familles pétrolières… une fois encore, ces charognes totalitaires et criminelles pensent donc avant tout à leurs gains !

4) PRODUCTION DU PETROLE A 81% SEULEMENT DE LA CAPACITE POSSIBLE, CE QUI ACCROITRA LA DEMANDE, ET DONC LES PRIX. Twisted Evil Là aussi les trilatéralistes égoïstes et malveillants pensent à leur portefeuille…

5) SOUTIEN DE L’HORRIBLE LEGISLATION DES SOINS DE « SANTE » AUX USA. Twisted Evil Souvenons-nous bien que CETTE LEGISLATION CONTIENT EN SON SEIN L’EXPANSION DES TRES DANGEREUSES PUCES IMPLANTABLES ET CANCERIGENES QUI PERMETTENT LE CONTROLE BIOLOGIQUE TOTAL DES INDIVIDUS, CE QUI CONSTITUE UN DES BUTS PRIMORDIAUX DU NOUVEL ORDRE MONDIAL ! Comme par le plus malencontreux des « hasards », le puçage des Américains avait été discuté lors de la réunion annuelle des Bilderbergers, en 2008… De plus, la « réforme » d’Obama sur les soins de « santé » VA AUGMENTER LES COUTS DE FACON IMPORTANTE, ET REDUIRE LES SERVICES. LES VAUTOURS DE LA TRILATERALE SE LECHENT DEJA LES BABINES EN PENSANT AU JOUR OU LES AMERICAINS PAYERONT AU MOINS 50% DE LEUR REVENU EN IMPOTS FEDERAUX !


VOILA DONC CE QUI DEVRAIT CONSTITUER LA BASE POUR LES DISCUSSIONS DES BILDERBERGERS LORS DE LEUR REUNION ANNUELLE, A SITGES (ESPAGNE), AU DEBUT DE CE MOIS DE JUIN 2010. Shocked Nous voyons une fois de plus que de très lourdes menaces planent sur nos têtes, et que si rien n’est fait pour stopper ces avides terroristes mondiaux, nous serons assurément les victimes de leur folie maléfique ! Exclamation Exclamation Exclamation

PLUS QUE JAMAIS, LA REACTION REVOLUTIONNAIRE EST ABSOLUMENT NECESSAIRE. Exclamation Mad

L’article, pour vous, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source: http://www.americanfreepress.net/html/tucker_trumps_trilats_222.html



TUCKER JOUE LES ATOUTS DES MEMBRES DE LA COMMISSION TRILATERALE


Par James P. Tucker, Jr.


DUBLIN, Irlande – LES MEMBRES DE LA COMMISSION TRILATERALE (CT), furieux de leur échec à établir un gouvernement mondial et de la crise économique qu'ils ont générée, ONT APPELE A LA GUERRE AVEC L'IRAN LORSQU’ILS SE SONT REUNIS A HUIS CLOS ICI A DUBLIN, EN IRLANDE, DU 7 AU 10 MAI.

DES PROJETS DE GUERRE FURENT REVELES PAR MIKHAIL SLOBODOVSICI, un conseiller en chef au leadership russe, lorsqu’il s'éloigna des terrains de la station Four Seasons, où la Commission Trilatérale s’était abritée derrière des gardes armés et des portes verrouillées. Il pensait qu'il parlait à un collègue de la Commission Trilatérale en parlant avec Alan Keenan, qui exploite le site Web WeAreChange.org (cf. http://www.wearechange.org/ ).

« Nous sommes en train de décider de l'avenir du monde », a déclaré Slobodovsici. « NOUS AVONS BESOIN D'UN GOUVERNEMENT MONDIAL », A-T-IL DIT, MAIS, SE REFERANT A L'IRAN, IL A DECLARE: « NOUS DEVONS NOUS DEBARRASSER D'EUX ».

DE TOUTE EVIDENCE, C'ETAIT UN APPEL A LA GUERRE DE LA PART DE LA COMMISSION TRILATERALE. UN GRAND NOMBRE DE MILLIARDAIRES ET DE MILLIONNAIRES DE LA COMMISSION TRILATERALE SONT FORTEMENT INVESTIS DANS LE SECTEUR MANUFACTURIER, ET LES GUERRES PRODUISENT D'ENORMES PROFITS.

Tout à coup, Slobodovsici a remarqué que l’insigne de Keenan était différent de l'étiquette de la Commission trilatérale, et il a dit: « Je ne peux pas parler, nous exerçons nos activités selon les règles de la Chatham House ».

La Commission trilatérale a ordonné à Slobodovsici de présenter davantage d’excuses pour le massacre d'environ 30 à 60 millions d'habitants de l'ancienne Union soviétique par le dictateur Josef Staline. Le Premier ministre Vladimir Poutine, de façon abjecte, a présenté ses excuses à la date anniversaire de l'exécution de 20.000 soldats polonais dans la forêt de Katyn. Poutine a admis que ce massacre avait été mené par les Soviets, et non par les Allemands, ce que les communistes avaient prétendu pendant un demi-siècle. Néanmoins, le président russe Dmitri Medvedev a présenté ses excuses à nouveau le lendemain (le 9 mai), dénonçant le fait que les citoyens soviétiques aient toléré ce massacre, disant qu'ils étaient pleinement conscients de cette effusion de sang.

Jamais les illustres membres de la Commission trilatérale n’avaient été si déprimés.

« Cela empire chaque année, ça ne s’améliore pas », a dit l'un d’eux. « Pourquoi nous donnons-nous même encore la peine de nous rencontrer ? »

« NOUS NE POUVONS PAS SIMPLEMENT ABANDONNER ET LAISSER TOMBER », A REPONDU UN AUTRE. « LE GROUPE BILDERBERG S’ATTEND A CE QUE NOUS AYONS ESQUISSE UN PLAN ».

Une grande partie de leur détresse est due à l'échec à établir un gouvernement mondial. Dans les années 1990, la Commission trilatérale et le groupe Bilderberg avaient tous deux prédit avec assurance qu'ils obtiendraient un gouvernement mondial d'ici l'an 2000. Une décennie plus tard, leur but est encore plus éloigné. Ceci, ils l’incombent aux « nationalistes » détestés, qui s'opposent à renoncer à leur souveraineté face à des instances internationales.


LE GROUPE BILDERBERG SE REUNIRA DU 4 AU 7 JUIN A SITGES, EN ESPAGNE, UNE STATION BALNEAIRE A ENVIRON 20 MILES DE BARCELONE, AFIN DE PRENDRE DES DECISIONS DEFINITIVES SUR CE QU'IL FAUT IMPOSER AU MONDE.

Bilderberg fermera tout le domaine du DOLCE RESORT (LA STATION DOLCE) avec des gardes armés et un dispositif de sécurité privé. Bilderberg est composé d'environ 120 pontes internationaux de la finance, de chefs d'Etat de l'Europe et de hauts responsables de la Maison Blanche, ainsi que de secrétaires d'Etat et des ministères du commerce, entre autres.

LA COMMISSION TRILATREALE CONSTITUE L’EQUIPE JUNIOR, AVEC UN PEU PLUS DE 300 PARTICIPANTS. BILDERBERG, LE GROUPE DE HAUTS RESPONSABLES DE CE QUI VEUT DEVENIR UN GOUVERNEMENT MONDIAL SECRET, POSSEDE UN PEU PLUS DE 100 PARTICIPANTS. LES DEUX GROUPES POSSEDENT UNE DIRECTION QUI S’ENTRELACE ET ONT L’OBJECTIF COMMUN D'UN GOUVERNEMENT MONDIAL PLACE SOUS LEUR CONTROLE.

POURTANT, LA COMMISSION TRILATERALE ATTIRE LES CHEFS D'ETAT ET D’AUTRES HAUTS RESPONSABLES EN EUROPE AINSI QUE DES FINANCIERS INTERNATIONAUX, Y COMPRIS DAVID ROCKEFELLER ET DES MEMBRES DE LA FAMILLE ROTHSCHILD. DE HAUTS RESPONSABLES DE L'ADMINISTRATION OBAMA PROVENANT DE LA MAISON BLANCHE ET DES MINISTERES DU TRESOR, DE L'ÉTAT ET DU COMMERCE, SERONT PRESENTS.

Les gars de la Commission trilatérale sont mécontents parce qu’ils ont été incapables d'exploiter la crise économique qu’ils ont aidée à générer par la création d'un « ministère du Trésor » mondial sous autorité de l'ONU. Ils reprochent "la montée du nationalisme" et demandent « comment ces gens étaient au courant », selon des témoins à l'intérieur de l'hôtel où s’est tenue la Commission trilatérale. POURTANT, LA COMMISSION TRILATERALE FONCE EN AVANT. Dans un commentaire basé sur des interviews avec (ou dicté par) les dirigeants de la Commission trilatérale, l'économiste Richard Douthwaite écrivait le 7 mai dans l’Irish Times:

La croissance économique ne peut pas augmenter les revenus de manière fiable et suffisamment rapidement que pour pouvoir atteindre le résultat souhaité. Le seul remède possible est L'INFLATION. Cela pourrait être CREE DE FAÇON ARTIFICIELLE EN FAISANT EN SORTE QUE LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE CREE DE L'ARGENT A PARTIR DE RIEN DU TOUT AFIN DE LE DONNER A TOUS LES PAYS DE LA ZONE EURO POUR QU’ILS LE DEPENSENT… Un autre obstacle irrationnel, est le sentiment que l'argent ne peut pas être créé à partir de rien…

Dans cette colonne, Douthwaite lance un appel pour que la banque centrale européenne allume les presses d’impression (de billets) de la même manière la banque de la Réserve Fédérale, possédée et contrôlée de façon privée, a inondé ses complices aux Etats-Unis avec des dollars.

SELON LES REGLEMENTATIONS BANCAIRES EN EUROPE, LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE EST LIMITEE DANS LA QUANTITE D'EUROS QU’ELLE PEUT LIBERER DANS LA RESERVE D’ARGENT VIA UN PLAFOND DE 2% SUR L'INFLATION. Douthwaite, cependant, aimerait VOIR CET OBSTACLE ENLEVE DE LA ROUTE DES BANQUIERS.

Aux États-Unis, la Réserve fédérale a distribué de l'argent gratuit à ses banques membres en abaissant le taux d'escompte à presque zéro. En Europe, écrit Douthwaite, "cela pourrait être créé de façon artificielle en faisant en sorte que la Banque centrale européenne émette de l'argent à partir de rien pour le donner à tous les pays de la zone euro, afin que ceux-ci le dépensent".

LE RESULTAT, FAIT-IL REMARQUER, SERAIT L'INFLATION, parce que davantage d'argent serait en circulation pour que les gouvernements payent leurs factures. Mais il ne voit pas cela comme une mauvaise chose.

TOUTEFOIS, COMME RON PAUL (un républicain du Texas) LE FAIT REMARQUER, LE PROBLEME DE L'INFLATION, C'EST QUE ÇA FAIT MAL A LA CLASSE OUVRIERE CAR L’INFLATION AGIT COMME UNE TAXE INDIRECTE.

« Expliqué de façon simple, imprimer de l'argent pour payer les dépenses fédérales dilue la valeur du dollar, ce qui PROVOQUE LA HAUSSE DES PRIX DES BIENS ET SERVICES », dit Paul. "LES EPARGNANTS ET CEUX QUI VIVENT SUR UN REVENU FIXE OU FAIBLE SONT LES PLUS DUREMENT TOUCHES A MESURE QUE LE COUT DE LA VIE AUGMENTE. LES FAMILLES A FAIBLES ET A MOYENS REVENUS SOUFFRENT LE PLUS CAR ELLES LUTTENT POUR JOINDRE LES DEUX BOUTS ALORS QUE LA RICHESSE EST LITTERALEMENT TRANSFEREE DEPUIS LA CLASSE MOYENNE VERS LES RICHES".

Cette idée fausse de l'argent a été adoptée par Gary Jenkins, de chez Evolution Securities. Il a dit que la Banque centrale de l'Union européenne peut commencer à imprimer plus d'argent pour s’en sortir. "Si nous nous approchons du bord (du gouffre), cela pourrait tout simplement être la seule option viable qu’il nous reste", a dit Jenkins. "Seule la BCE peut imprimer des euros pour sauver le système".

POUR L'INSTANT, JEAN-CLAUDE TRICHET, LE PRESIDENT DE LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE, NIE QU'IL SE TOURNERA VERS LES PRESSES D'IMPRESSION. Trichet semble être dans la minorité ici, et la pression de la part des mondialistes pourrait éventuellement le forcer à augmenter l'inflation dans le but de prévenir l'effondrement inévitable de l'Union européenne.

Le Premier ministre d'Irlande, Brian Cowen, avait été invité afin d’effectuer une allocution de bienvenue lors de la réunion de la Commission trilatérale, puis sortir. C’est la routine avec la Commission trilatérale et le groupe Bilderberg : le chef du pays hôte parle, puis s’en va. Mais Cowen n’appréciait pas d'être banni, alors il s’est délibérément présenté avec 35 minutes de retard - et les gars de la Commission trilatérale ne sont pas habitués qu’on les fasse attendre.

Paul Volker, président de l’Economic Recovery Advisory Board (conseil consultatif pour la relance économique) du président Obama et ancien président de la Réserve Fédérale, a exprimé sa colère avec des questions hostiles. Cowen avait essayé d’éloigner l'économie irlandaise de celle de la Grèce et d'autres pays de l'UE qui sont l'objet d'attaques dans cette crise économique.

Volker a dit à Cowen que, alors qu’il avait été « historiquement… très attiré à l'euro », cela était à présent « remis en cause ». Volker a dit: « Vous faites face à des décisions très difficiles ici, mais le problème général d'avoir une banque centrale indépendante, le taux d'intérêt commun, la monnaie commune… Je suis juste curieux de savoir si, dans votre esprit, cela ne soulève pas des QUESTIONS CONCERNANT LES STRUCTURES GOUVERNANTES DE L'EUROPE.

Vous n'êtes pas en faveur de davantage de CENTRALISATION, si je comprends bien, bien que d'autres personnes le soient, mais que signifie cette crise pour la façon dont l'Europe va avancer ? », a demandé Volker.

Cowen a concédé que l'euro faisait face à des problèmes, avec sa crédibilité. IL A DIT QUE LES MINISTRES DES FINANCES DE L'UE PASSERAIENT EN REVUE LES "ARRANGEMENTS ACTUELS" DANS LES PROCHAINS MOIS pour voir comment ceux-ci pourraient être améliorés "d'une manière qui ajouterait de la crédibilité à la monnaie et d'une façon qui rencontrerait un large et populaire accord".

PARMI D'AUTRES MESURES, LA COMMISSION TRILATERALE PREVOIT:

D’AUGMENTER LES COUTS DE L’ESSENCE AUX ÉTATS-UNIS. Les Européens paient à présent 10 $ par gallon, les Américains environ 3 $. Les membres de la Commission trilatérale disent que les Américains doivent payer 7 $.

LE PETROLE EST EN TRAIN D’ETRE PRODUIT A SEULEMENT 81% DE LA CAPACITE AFIN D'ACCROITRE LA DEMANDE ET, PAR CONSEQUENT, LES PRIX. BEAUCOUP DE MEMBRES DE LA TRILATERALE SONT NES DANS DE RICHES FAMILLES PETROLIERES.

ILS CELEBRENT LA LEGISLATION SUR LES SOINS DE SANTE, QUI, SELON EUX, AUGMENTERA CONSIDERABLEMENT LES COUTS ET REDUIRA LES SERVICES. C’est de style européen, et OBAMA EST LEUR GARS. ILS ATTENDENT AVEC IMPATIENCE LE JOUR OU LES AMERICAINS PAYERONT AU MOINS 50% DE LEUR REVENU EN IMPOTS FEDERAUX, comme cela est fréquent en Europe.

Le directeur de l'AFP, James P. Tucker Jr., est un journaliste chevronné qui a passé de nombreuses années en tant que membre des médias de « l’élite » à Washington. Depuis 1975, il a gagné une large reconnaissance, ici et à l'étranger, pour sa poursuite d'histoires sur le terrain et qui rapporte les intrigues des blocs de pouvoir mondiaux tels que le Groupe de Bilderberg. Tucker est l'auteur de Jim Tucker’s Bilderberg Diary: One Man’s 25-Year Battle to Shine the Light on the World Shadow Government (Le journal de Bilderberg de Jim Tucker: la bataille de 25 ans d'un homme afin de faire jaillir la lumière sur le gouvernement mondial de l’ombre). Relié dans une couverture souple et attrayante et contenant 272 pages - chargé de photos, dont beaucoup sont inédites - ce livre raconte les expériences de Tucker au cours du dernier quart de siècle lors des réunions Bilderberg. 25 $ chez l'AFP. Frais de port gratuits aux Etats-Unis.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

CRISE "ECONOMIQUE" ET RACINES NAZIES DE L'U.E. !

Message  Admin le Dim 30 Mai 2010 - 3:24

VITAL ! NOUVEL ORDRE MONDIAL : LES VERITABLES CAUSES DE LA CRISE « ECONOMIQUE » ACTUELLE ET LE ROLE PUTRIDE DE L’UNION EUROPEENNE ET DU CARTEL MONDIAL NAZIS !!!






Chers amis,


L’ARTICLE CI-DESSOUS, QUE JE VOUS AI TRADUIT ENTIEREMENT EN FRANÇAIS, PROVIENT DU DR RATH.

Le Dr Rath est un médecin allemand qui a effectué des découvertes importantes en médecine. Smile Ces découvertes, évidemment, font obstacle à l’industrie pharmaceutique toxique et chimique des mondialistes, et sont l’une des causes qui ont justifié la naissance du Codex alimentarius, un projet mondialiste qui souhaite, rappelons-le, mettre hors-la-loi toute une série de vitamines, de plantes et d’autres nutriments naturels, mais autoriser la poursuite de l’empoisonnement progressif des populations à l’aide d'OGM, de produits « médicaux » criminels, et de méthodes scientifiquement biaisées.

Ce médecin allemand s’est alors intéressé au codex alimentarius et aussi, par la force des choses, à toute une série de problème connexes, tous attribuables à ce qu’il appelle le « Cartel », c’est-à-dire, en réalité, le nouvel ordre mondial. Exclamation Shocked

L’ARTICLE CI-DESSOUS NOUS RAPPELLE VIVEMENT LES RACINES NAZIES ET HONTEUSES DE L’ACTUELLE UNION EUROPEENNE, EXPLIQUE LES CAUSES VERITABLES DE LA CRISE EUROPEENNE ACTUELLE (UNE CRISE QUI, CONTRAIREMENT A CE QUE LES PUTES DES MASS MEDIAS NOUS ONT RACONTE, N’EST PAS SEULEMENT « ECONOMIQUE » Rolling Eyes ), ET PLAIDE POUR UN CHANGEMENT RADICAL, POUR UN RETOUR A LA DEMOCRATIE ET POUR UNE MEDECINE NEUVE, MOINS NOCIVE, MOINS COUTEUSE ET NON SOUMISE AUX INTERETS DES MONDIALISTES. Exclamation

Je vous laisse à présent découvrir cet article important, et qui se passe d’autres commentaires… Wink N’oubliez pas que le mot « Cartel » de cet article est synonyme de « nouvel ordre mondial ». Exclamation

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source: http://www.nazi-roots-of-brussels-eu.org/openletter.html


LE RENFLOUEMENT D’UN BILLION DE DOLLARS NE PEUT CACHER PLUS LONGTEMPS LES RACINES NAZIES DE L’UNION EUROPEENNE DE BRUXELLES



Dans l’édition du 26 avril 2010 de ce journal - et dans la documentation en ligne qui la supporte – le Dr. Matthias Rath a exposé (cf. http://www4.dr-rath-foundation.org/open_letters/open_letter_2010_04_23.html ) les édifiants faits suivants au sujet de la soi-disant « Union européenne », «l’UE de Bruxelles » (cf. http://www.eu-facts.org/en/index.html ):


• « L’UE de Bruxelles » est une construction politique qui agit comme le« Politburo mondial » du cartel du pétrole et des médicaments (cf. http://www.relay-of-life.org/speech/speech.html#eu ).

• SON EXECUTIF, LA « COMMISSION EUROPEENNE », EST NOMME AU NOM DES INTERETS DES ENTREPRISES - IL N'EST PAS DEMOCRATIQUEMENT ELU (cf. http://www4.dr-rath-foundation.org/THE_FOUNDATION/peoples_europe/page2.html#parallel ) .

• Ce « Commissariat » dirige l'Europe avec une « ARMEE » DE PLUS DE 54.000 BUREAUCRATES DE CARRIERE NON ELUS. En revanche, les 736 membres du « Parlement de l’UE » servent de feuille de vigne interchangeable pour ce régime et sont incapables d'initier une législation.

• « L’UE de Bruxelles » parade comme étant le « gouvernement de l'Europe », mais PLUS DE 99% DE LA POPULATION EN EUROPE ONT ETE PRIVES DU DROIT DE VOTE EN RAISON DE CETTE CONSTRUCTION POLITIQUE (cf. http://www.eu-facts.org/en/ireland/only_remaining_democracy.html ).

• EN 1945, LES PLANS PRECEDENTS DU CARTEL ET DE SES INTERVENANTS POLITIQUES, LES NAZIS, AFIN DE CONQUERIR ET DE CONTROLER L'EUROPE ET LE MONDE FURENT VAINCUS. LE LANCEMENT DE « L’UE DE BRUXELLES » DEVINT PAR LA SUITE LA NOUVELLE TENTATIVE DU CARTEL POUR ATTEINDRE CET OBJECTIF (cf. http://www.eubusiness.com/news-eu/summit-economy.2l4/ ) - SOUS LA BANNIERE TROMPEUSE DE LA PROMOTION DE LA SECURITE ET DE LA PROSPERITE.

• MEME LES INSTRUMENTS POLITIQUES DE L'EPOQUE NAZIE SERVIRENT DE RECETTE (cf. http://www4.dr-rath-foundation.org/open_letters/soelter.html ) pour « L’UE de Bruxelles » : l’outil principal pour un règne « post-seconde guerre mondiale » sur Europe et sur le monde sous la coalition de ce Cartel nazi constituait un « Bureau Central du Cartel ». CE BUREAU DU CARTEL DEVINT LA COMMISSION EUROPEENNE D'AUJOURD'HUI.



La réaction de l'opinion mondiale

QUELQUES JOURS APRES LA PREMIERE EXPOSITION DE CES FAITS HISTORIQUES DANS LE «NEW YORK TIMES » DU 23 AVRIL 2010, L'EURO TOMBA A SON POINT LE PLUS BAS DE TOUS LES TEMPS SUR LES MARCHES MONDIAUX (cf. http://www.nytimes.com/2010/04/24/business/global/24euro.html ). CE QUI FUT INTERPRETE PAR CERTAINS COMME UNE « ATTAQUE » SUR L’EURO PAR DES INVESTISSEURS AVIDES (cf. http://www.eubusiness.com/news-eu/portugal-finance.4e0 ) ETAIT EN FAIT BEAUCOUP PLUS - LE « NON » RETENTISSANT DE L'OPINION MONDIALE A « L'UE DE BRUXELLES » DONT LES RACINES SONT NAZIES. LES MARCHES FINANCIERS NE REFLETAIENT QUE LA POINTE DE L'ICEBERG CONCERNANT LA PERTE DE CREDIBILITE POLITIQUE DE CETTE CONSTRUCTION.



Des nazis à la « French Connection » (« connexion française »)

DE NOMBREUX LEADERS D'OPINION DANS LE MONDE POLITIQUE ET FINANCIER COMPRIRENT IMMEDIATEMENT QUE CETTE CONSTRUCTION QU’EST « L’UE DE BRUXELLES » VENAIT DE DEVENIR INDEFENDABLE ET EN EXIGERENT PUBLIQUEMENT L'ABANDON. COMME ON POUVAIT S'Y ATTENDRE, LES PARTIES PRENANTES DU CARTEL APPELERENT A UNE "MOBILISATION GENERALE" CONTRE LES PRETENDUES « ATTAQUES MONDIALES » SUR LA ZONE EURO PAR LES SPECULATEURS FINANCIERS (cf. http://www.montrealgazette.com/news/Euro+leaders+fear+brush+fire+effect/2992899/story.html ). DESESPERES, ELLES PRESENTERENT PLAN DE « RENFLOUEMENT » D’UN BILLION DE DOLLARS POUR EVITER L'IMPLOSION DE « L’UE DE BRUXELLES » (cf. http://www.google.com/hostednews/ap/article/ALeqM5jt6BMLbbL353kzg8BK_8Y4-CxMQQD9FKO2GG1 ).

A LA TETE DE CET EFFORT, ON TROUVAIT L'ACTEUR POLITIQUE DU CARTEL MONDIAL, LE PRESIDENT FRANÇAIS SARKOZY (voir http://www.no-coup.org/instigators.html#sarkozy ). EN 2005, IL AVAIT « FLAMBE » DES MILLIARDS DE DOLLARS PROVENANT DES IMPOTS AFIN DE FAIRE FUSIONNER LE NAIN FRANÇAIS DES FABRICANTS DE MEDICAMENTS SANOFI AVEC LE GEANT PHARMACEUTIQUE HOECHST (cf. http://www.nytimes.com/2004/04/27/business/france-helped-broker-the-aventis-sanofi-deal.html ), UN ANCIEN MEMBRE DU « CARTEL IG FARBEN » DE L'ERE NAZIE.

MAINTENANT, SARKOZY A FINANCE LA PIROUETTE DU RENFLOUEMENT D’UN BILLION DE DOLLARS DU CARTEL AVEC L'AIDE DE LA « FRENCH CONNECTION », JEAN-CLAUDE TRICHET (PRESIDENT DE LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE) ET STRAUSS-KAHN (DIRECTEUR GENERAL DU FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL, LE FMI).

MAIS AUCUNE SOMME D'ARGENT AU MONDE - PAS MEME DES BILLIONS DE DOLLARS - NE POURRA JAMAIS RETABLIR LA CREDIBILITE PERDUE DE « L’UE DE BRUXELLES » AU RACINES NAZIES.



La Grèce n'est pas une exception - mais la règle

LA CRISE EN GRECE - ET DANS D'AUTRES PAYS EUROPEENS - N'EST PAS LE RESULTAT DE LA CORRUPTION OU D’UN MANQUE DE PRODUCTIVITE. ELLE EST LE RESULTAT INEVITABLE DU DRAINAGE SYSTEMATIQUE DES FONDS PUBLICS ET PRIVES DE CES PAYS, TOTALISANT DES BILLIONS DE DOLLARS, AFIN DE FINANCER L'IMPORTATION DE PRODUITS PETROCHIMIQUES, DE MEDICAMENTS BREVETES ET D’AUTRES PRODUITS DU CARTEL.

La dépendance économique et, finalement, la faillite des pays ne faisant pas partie du Cartel SERVENT L'OBJECTIF ULTIME DU CONTROLE MONDIAL COMPLET par ce Cartel. (cf. http://www4.dr-rath-foundation.org/THE_FOUNDATION/peoples_europe/index.html#history ). Ainsi, la crise actuelle doit avoir été prévue par le Cartel, bien qu’à un stade ultérieur, lorsqu’une force de police anti-émeute et des forces armées contrôlées par « l’UE de Bruxelles » (cf. http://euobserver.com/9/27000 ) auraient été préparées et envoyées à Athènes ainsi que dans d'autres capitales afin de réprimer toute résistance contre la domination du Cartel et de « l’UE de Bruxelles ».


Feuille de route vers la guérison et la prospérité

« L’UE DE BRUXELLES » SERT EN TANT QUE « BUREAU CENTRAL DU CARTEL », FOURNISSANT LE CADRE A POLITIQUE, JURIDIQUE - ET, SI NECESSAIRE MILITAIRE - POUR ASSURER LA POURSUITE DES « PAIEMENTS-HOMMAGES » DE NOMBREUX BILLIONS DE DOLLARS AU CARTEL POUR DES PRODUITS BASES SUR DES TECHNOLOGIES LARGEMENT DEPASSEES.

DE FAÇON NON FORTUITE, CELA SE PRODUIT A UN MOMENT OU L'HUMANITE EST PRETE A INTRODUIRE DES VOITURES A HYDROGENE ET D'AUTRES APPLICATIONS DE MASSE D’ENERGIES RENOUVELABLES A UNE FRACTION DES COUTS DU PETROLE, ET OU DES APPROCHES DE SANTE NATURELLE FONDEES SUR LA SCIENCE MENACENT LES MARCHES POUR LES MEDICAMENTS CHIMIQUES BREVETES ET QUI PESENT DES BILLIONS DE DOLLARS.

La promotion de ces nouvelles technologies est une condition préalable pour une guérison et une prospérité durables.

Pour davantage d'informations, veuillez visiter Profit-over-Life.org, Cartel-Roots-WW2.org ou Relay-of-Life.org

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

USA: ECLATEMENT PROCHAIN DE LA BULLE IMMOBILIERE !?

Message  Admin le Mer 13 Oct 2010 - 10:38

ALERTE ROUGE ! CRISE ECONOMIQUE MONDIALE : LA BULLE DE L’IMMOBILIER EST SUR LE POINT D’ECLATER AUX USA ! LES CONSEQUENCES SERONT MONDIALES !!!





Chers amis,


Oui, cela fait bien longtemps qu’on en parlait, de l’éclatement de la bulle immobilière aux USA… Cela ne s’était pas encore produit… JUSQU'À PRESENT ! Shocked

Car BANK OF AMERICA VIENT DE METTRE UN MORATOIRE SUR LES BIENS IMMOBILIERS DONT LES PROPRIÉTAIRES NE PAIENT PLUS LES ÉCHÉANCES. CELA VA PROVOQUER UN FOUTOIR INCROYABLE, ET L’ÉCLATEMENT DE LA FRAGILE « BULLE IMMOBILIÈRE », AUX ETATS-UNIS ! Surprised Exclamation

L’ERREUR MORTELLE QUI A MENÉ À CETTE SITUATION PROVIENT DU PASSAGE AU « TOUT À L’INFORMATIQUE » AU NIVEAU DE LA GESTION DU SYSTÈME IMMOBILIER AMÉRICAIN, où les « county clerks » ont été remplacés par un SYSTÈME TOTALEMENT INFORMATISÉ (ET TOTALEMENT NON FIABLE, comme l’article l’explique, à tel point que les tribunaux ne le cautionnent plus, ce qui a mené aux nouveaux problèmes que les Etats-Unis connaissent à présent). Shocked Exclamation

QUE CECI NOUS SERVE DE LEÇON, AFIN QUE NOUS N’ACCEPTIONS JAMAIS DE SYSTÈME TOTALEMENT INFORMATISÉ ET AUTOMATISÉ DANS NOS PAYS ! Exclamation Exclamation Exclamation

Le gros problème, c’est que l’éclatement de la bulle financière aura des RÉPERCUSSIONS MONDIALES ! Surprised Exclamation

UN EFFONDREMENT FINANCIER EST DONC À CRAINDRE, ET C’EST, NOUS DIT L’ARTICLE, LA FAILLITE DE TOUT LE SYSTÈME MONÉTARISTE MONDIAL QUI EST À NOS PORTES ! Exclamation

BIEN ENTENDU, L’ÉLITE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL N’ATTENDAIT QUE CELA : un effondrement financier, ainsi que la peur et le choc émotionnel qui l’accompagnent, afin de pouvoir amener de nouvelles mesures impopulaires et totalitaires qui n’auraient pu passer sans cet effondrement ! Twisted Evil

Espérons que tout cela ne se produise pas. Mais il apparaît de plus en plus clairement qu’il y a de fortes chances pour qu’une catastrophe économique internationale survienne très bientôt ! Crying or Very sad

L’article, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.


P.S. : vous remarquerez également que l’on parle ouvertement, dans cet article, « D’ÉCARTER AU PLUS VITE DU POUVOIR LE PRÉSIDENT OBAMA, DONT LA SANTÉ MENTALE EST DE PLUS EN PLUS REMISE EN QUESTION » ! Shocked Une phrase qui en dit long… N’oublions jamais qu’Obama est la pion d’instances mondialistes qui le dirigent… Le N.O.M. semblerait donc prêt à sacrifier le pantin Obama !?





Source : http://www.solidariteetprogres.org/article7055.html?var_mode=calcul


BANK OF AMERICA DEGOUPILLE LA GRENADE DE LA BULLE SPECULATIVE MONDIALE


12 octobre 2010 - 15:02


12 octobre 2010 (Nouvelle Solidarité) — A la veille des élections de mi-mandat et sous une énorme pression populaire, la commission bancaire du Sénat américain a annoncé vendredi qu’elle organiserait le 16 novembre des AUDITIONS SUR LES SAISIES IMMOBILIERES, APRES LES REVELATIONS SELON LESQUELLES CERTAINS GRANDS ETABLISSEMENTS PRETEURS ONT UTILISE DE FAUX DOCUMENTS DANS DES MILLIERS DE CAS D’EXPROPRIATION !

FACE AU SCANDALE, BANK OF AMERICA (BofA), qui, à l’instar de sa rivale JP Morgan Chase et Ally Financial (ex-GMAC), n’avait interrompu les saisies que dans 23 Etats américains, A ETE FORCEE VENDREDI D’ETENDRE CE MORATOIRE SUR LES BIENS IMMOBILIERS DONT LES PROPRIETAIRES NE PAIENT PLUS LES ECHEANCES, A L’ENSEMBLE DU TERRITOIRE AMERICAIN.

CE N’EST PAS SIMPLEMENT UNE BONNE NOUVELLE POUR DES MILLIONS D’AMERICAINS VICTIMES DE PRATIQUES FRAUDULEUSES CARACTERISEES DECRITE DANS LE FILM CLEVELAND CONTRE WALL STREET , MAIS LE DEBUT DE LA FIN DE L’ENORME BULLE FINANCIERE SUR LAQUELLE REPOSE TOUT LE SYSTEME MONETARISTE MONDIAL.
D’ailleurs, les meilleurs spécialistes de l’immobilier n’ignorent pas que CE « FORECLOSURE-GATE » PEUT RAPIDEMENT CONDUIRE LE MONDE A UNE NOUVELLE FAILLITE SYSTEMIQUE INCONTROLEE DE L’ENSEMBLE DU SYSTEME BANCAIRE MONDIAL.


Sur le Foreclosure-gate et ses implications, écoutons Vincent Benard : « Dans tout pays occidental développé, existe de longue date un système d’enregistrement fiable de la propriété et des servitudes affectant cette propriété, comme par exemple les hypothèques. L’existence d’un tel système d’enregistrement fiable et pérenne est une condition sine qua non du décollage économique d’une nation (…) En France, cet enregistrement est effectué par un service du ministère des finances, les hypothèques. Aux USA, ce sont, traditionnellement, les "County Clerks", en quelque sorte des "notaires cantonaux", qui assuraient cette tâche apparemment peu spectaculaire mais ô combien importante. (…)
LORSQUE L’INDUSTRIE DU SUBPRIME ET DE LA TITRISATION A COMMENCE A SE DEVELOPPER, induisant des ventes et reventes massives de créances entre courtiers, banques, Fannie-Freddie, fonds hypothécaires de titrisation (les fameux MBS), etc…, LES FINANCIERS ONT RAPIDEMENT TROUVE QUE LA PROCEDURE DES "CLERKS" ETAIT CHRONOPHAGE ET COUTEUSE : ILS ONT DONC CREE UN SYSTEME ALTERNATIF D’ENREGISTREMENT, LE MERS, INFORMATISE A L’EXTREME, CENSE GARDER UNE TRACE FIABLE DE TOUTES LES CESSIONS ET TRANSFERTS DE PROPRIETE DES HYPOTHEQUES RATTACHEES A UNE MAISON. SEUL PROBLEME : UN NOMBRE CROISSANT DE TRIBUNAUX CONSIDERENT QUE LES PROCEDURES DU MERS SONT INSUFFISAMMENT FIABLES ET RESPECTUEUSES DE LA LETTRE COMME DE L’ESPRIT DE LA LOI, ET QUE DE CE FAIT, ILS NE PEUVENT ACCEPTER LES "PREUVES" DE DETENTION DE CREANCES HYPOTHECAIRES PRESENTEES PAR LE MERS OU UNE BANQUE TRAVAILLANT AVEC LE MERS DEVANT UN TRIBUNAL : dans ce cas, la procédure de faillite est bloquée jusqu’à ce que le dossier soit intégralement reconstitué, à condition qu’il puisse l’être, la conservation des archives n’ayant semble-t-il pas été le point fort des différents acteurs rattachés au MERS… »

Or, dans cette affaire, les premiers jugements en faveur des victimes commencent à faire jurisprudence, et constituent « de facto un bail-out judiciaire » pour un grand nombre de propriétaires en défaut de paiement. ET COMME « LE SYSTEME MERS A ETE EMPLOYE DANS PLUS DE 80% DES TITRISATIONS DE CREDIT IMMOBILIER » , ON PEUT FACILEMENT IMAGINER LES CONSEQUENCES POUR L’ENSEMBLE DE LA BULLE SPECULATIVE.

Alors que Harry Reid, le leader de la majorité démocrate au Sénat, a appelé vendredi les autres banques à s’aligner sur la décision de BofA, qui, après son rachat de Countrywide en 2008 est devenu le numéro un du crédit immobilier américain, le conseiller personnel d’Obama, David Axelrod, lors de l’émission télévisée Face the Nation sur CBS, affirme froidement qu’EN DEPIT DES FRAUDES AVEREES, OBAMA ET LA MAISON BLANCHE ESTIMENT QU’IL N’EXISTE AUCUNE RAISON POUR QUE LES EVICTIONS CESSENT : « Il existe des expropriations légitimes qui doivent se poursuivre ».

Combien Lyndon LaRouche n’avait-il pas raison quand il proposa en juillet 2007 son Homeowners and Bank Protecton Act (HBPA – cf. http://www.solidariteetprogres.org/sp_article.php3?id_article=3239 ), [*] une loi qui, en gelant les évictions et en passant les créances douteuses des banques par pertes et profits, aurait permis d’éteindre la mèche qui allait immédiatement allumer la bombe des subprimes et tout le système bancaire mondial ?

Aujourd’hui, LaRouche estime que la décision de BofA marque un tournant décisif : « NOUS SOMMES AU POINT, OU, DANS LES SEMAINES A VENIR, LA SURVIE DES ETATS-UNIS DEVIENT UN ENJEU, CAR LA GOUPILLE DE LA GRENADE VIENT D’ETRE RETIREE. ELLE VIENT D’ETRE RETIREE PAR BANK OF AMERICA. TOUTES LES INSTITUTIONS BANCAIRES AMERICAINES ET CELLES DU RESTE DU MONDE VONT RETIRER LA MEME GOUPILLE. L’AMPLEUR DE L’EFFONDREMENT QUI SUIVRA, ON PARLE DE CENTAINES DE MILLIARDS DE DOLLARS, PROVOQUERA UNE CHUTE BRUTALE DE L’ECONOMIE MONDIALE. ET CELA PEUT SE PRODUIRE IMMEDIATEMENT, DANS LES JOURS ET SEMAINES A VENIR. (…) CELA EST FATAL, A MOINS QU’ON FASSE CE QUE NOUS DISONS QU’IL FAUT FAIRE ! »

Pour LaRouche il s’agit d’ECARTER DU POUVOIR AU PLUS VITE UN PRESIDENT AMERICAIN DONT LA SANTE MENTALE EST DE PLUS EN PLUS REMISE EN CAUSE (cf. http://www.solidariteetprogres.org/article7043.html ), ET DE METTRE EN FAILLITE ORDONNEE LE SYSTEME FINANCIER MONDIAL, SUIVANT LES CRITERES FIXES PAR LA LOI GLASS-STEAGALL ADOPTEE PAR LE PRESIDENT FRANKLIN ROOSEVELT EN 1933.


Notes:

[*] Des résolutions de soutien au HBPA 2007 de Lyndon LaRouche avaient été adoptées par les parlements de 10 Etats américain, 150 conseils municipaux, et une pétition avait réuni les signatures de plus de 300 élus locaux et syndicalistes, AVANT QUE LE PROJET DE LOI NE SOIT SABOTE AU CONGRES PAR BARNEY FRANK.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

USA : AFFAIRE GEANTE DE DELIT D'INITIE !

Message  Admin le Lun 22 Nov 2010 - 9:32

USA : LA SUITE DE LA CRISE ECONOMIQUE MONDIALE EST-ELLE EN TRAIN DE COUVER ? UNE AFFAIRE DE DELIT D’INITIE DEVRAIT BIENTÔT ÊTRE REVELEE, PROVOQUANT DE NOUVELLES DESTABILISATIONS !


Chers amis,

Je vous livre l’article ci-dessous à titre d’information, afin que vous soyez au courant de ce qui pourrait bientôt se produire aux USA (qui ne sont décidément pas sortis du bourbier économique dans lequel ils végètent)… Shocked

Nous devrons bien entendu rester vigilants sur ce qui se passera dans les prochains jours et les prochaines semaines. Exclamation

Merci à la personne qui m’a renseigné cet article.

Vic.




Source : http://www.guysen.com/article_Une-affaire-geante-de-delit-d-initie-sur-le-point-d-etre-revelee-aux-Etats-Unis_14601.html

UNE AFFAIRE GEANTE DE DELIT D'INITIE SUR LE POINT D'ETRE REVELEE AUX ETATS-UNIS


Par Henry Fish - Dimanche 21 novembre 2010 à 00:41



LES ETATS-UNIS METTENT LA TOUCHE FINALE A UNE ENQUETE POUR DELIT D'INITIE QUI POURRAIT ETRE LA PLUS IMPORTANTE DE L'HISTOIRE DU PAYS ET S'APPRETENT A LANCER DES POURSUITES QUI RISQUENT DE SECOUER LA FINANCE AMERICAINE A PEINE REMISE DE LA CRISE, selon le Wall Street Journal.

Clôturant une enquête de trois ans, LA JUSTICE AMERICAINE, LA POLICE FEDERALE (FBI) ET L'AUTORITE BOURSIERE AMERICAINE (SEC) POURRAIENT LANCER DES POURSUITES AVANT LA FIN DE L'ANNEE DANS CETTE AFFAIRE, affirme le quotidien samedi, citant des sources proches du dossier.

L'AFFAIRE IMPLIQUERAIT DES DIZAINES DE CONSULTANTS, ANALYSTES, BANQUIERS D'AFFAIRES, OPERATEURS D'OPCVM OU DE FONDS SPECULATIFS QUI AURAIENT PERMIS DE GENERER DES DIZAINES DE MILLIONS DE DOLLARS DE PROFITS ILLEGAUX EN SE LIVRANT A UN DELIT D'INITIE, A SAVOIR EN DIVULGUANT OU UTILISANT DES INFORMATIONS CONFIDENTIELLES SUR DES SOCIETES COTEES.

Le bureau du ministre de la Justice de New York, le FBI, la SEC et Goldman Sachs n'ont pas commenté ces informations.

L'enquête pourrait dévoiler "une CULTURE DU DELIT D'INITIE DANS LES MARCHES FINANCIERS AMERICAINS, y compris de nouvelles manières de faire passer des informations confidentielles à des opérateurs boursiers à travers des experts liés à des secteurs ou des entreprises particulières", détaille le quotidien.

Parmi les nombreuses entreprises visées, les enquêteurs examinent les pratiques de Primary Global Research, un cabinet californien qui met en relation des experts avec des investisseurs à la recherche d'informations sur les secteurs de la technologie et de la santé.

Cette affaire survient un an après celle du fonds spéculatif Galleon dont le fondateur Raj Rajaratnam est accusé d'avoir profité d'informations confidentielles pour réaliser 20 millions de dollars de profits boursiers.
Il doit être jugé plus tard cet automne ainsi qu'une ancienne employée, Danielle Chiesi, qui plaide non coupable.

LE FONDATEUR D'UN FONDS D'INVESTISSEMENTS A RISQUE QUI A APPARTENU PAR LE PASSE AUX BANQUES BEAR STEARNS PUIS JPMORGAN CHASE, MARK KURLAND, A DEJA ETE CONDAMNE A 27 MOIS DE PRISON DANS LE CADRE DE CETTE AFFAIRE, OU SONT EGALEMENT IMPLIQUES DES CADRES D'INTEL, IBM ET MCKINSEY. UN ANCIEN ADMINISTRATEUR DE GOLDMAN SACHS, RAJAT GUPTA, FAIT LUI L'OBJET D'UNE ENQUETE.

Autre exemple de ce type d'affaires, un médecin français de 50 ans, Yves Benhamou, a été arrêté début novembre aux Etats-Unis. Il est accusé d'avoir été rémunéré comme consultant par un fonds spéculatif pour lui donner des informations confidentielles sur des essais cliniques qu'il supervisait pour le compte du laboratoire de biotechnologies Human Genome Science.

SI DES POURSUITES SONT LANCEES, CE POURRAIT ETRE UN NOUVEAU COUP DUR POUR LA FINANCE AMERICAINE, A PEINE REMISE DES TURBULENCES FINANCIERES DE 2008 ET 2009.

GOLDMAN SACHS POURRAIT, SI ELLE EST L'OBJET D'ACCUSATIONS, VOIR SON IMAGE UN PEU PLUS ECORNEE, ALORS QU'ELLE A DEJA ETE POURSUIVIE CETTE ANNEE PAR LA SEC POUR AVOIR TROMPE DES INVESTISSEURS EN LEUR VENDANT DES PRODUITS DERIVES ADOSSES A DES PRETS HYPOTHECAIRES RISQUES (subprime).

L'affaire a été réglée à l'amiable mi-juillet pour 550 millions de dollars, un record.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

ENQUÊTE GEANTE A WALL STREET SUR DES DELITS D'INITIES

Message  Admin le Mer 24 Nov 2010 - 10:56

Confirmation et suivi concernant le scandale géant par rapport aux délits d'initiés aux USA... Ils vont finir par l'avoir, leur écroulement économique mondial. Vic.


Source : http://www.jdf.com/indices/2010/11/20/02003-20101120ARTJDF00312-enquete-geante-a-wall-street-sur-des-delits-dinities.php


ENQUÊTE GEANTE A WALL STREET SUR DES DELITS D'INITIES



lefigaro.fr | JDF | 20.11.2010 | Mise à jour : 16H01


Les autorités américaines suspectent des sociétés de conseil spécialisées de favoriser les délits d’initié à la Bourse de New York. Dans leur viseur, le secteur pharmaceutique et Goldman Sachs.

Le gendarme américain de la Bourse, la SEC, ainsi que le FBI et des procureurs fédéraux seraient sur le point de boucler une enquête menée depuis trois ans sur les délits d’initiés. Si elle débouche sur des poursuites, il s’agirait de la plus grosse affaire de ce genre jamais vue aux États-Unis, selon le Wall Street Journal qui révèle l’information.

Les enquêteurs cherchent à savoir si des réseaux ont pu s’échanger des informations non publiques et en tirer bénéfice sur les marchés. Typiquement, ce genre de comportement, appelé délit d’initié, consiste à tirer avantage d’une information non connue par le reste du marché pour précéder la tendance et en tirer un maximum de profit. Ce délit est sévèrement condamné par la loi.

Dans le cadre de leur enquête, les autorités examinent «si des informations non publiques ont été transmises par des analystes indépendants et des consultants qui travaillent pour des sociétés qui fournissent des services de «réseaux d’experts» à des fonds d’investissement», explique le Wall Street Journal. Les autoriéts auraient envoyé des demandes d’information à plus d’une trentaine d’investisseurs.

Ces dernières années, ces sociétés se sont fortement développé aux États-Unis. Elles louent les services d’actuels ou anciens employés pour conseiller les investisseurs lors de conférences téléphoniques.


Goldman Sachs dans la ligne de mire

Les enquêteurs ont également en ligne de mire Goldman Sachs. La banque a été mise en cause à de multiples reprises ces derniers mois, par exemple pour son rôle dans la crise grecque. La SEC (Security and Exchange Commission) se demande si des banquiers d’affaires de l’établissement n’auraient pas laissé filtrer des informations concernant les opérations qu’ils géraient, comme des fusions dans le secteur de la santé.

Les délits d’initiés sont devenus une «priorité de premier ordre» pour la procureur de New York, Preet Bharara. Dans un discours donné en octobre, rappelle le Wall Street Journal, elle avait déclaré que «le délit d’initié est un problème rampant à Wall Street et pourrait même bien être en augmentation». Les enquêteurs s’intéressent entre autre, dans le cas présent, au rachat du groupe pharmaceutique Schering-Plough par Merck en 2009. L’action avait bondi de 8% le jour précédant l’annonce.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

USA NAZIS : CRISE ECONOMIQUE : RESUME ET SUITE (+ EUROPE) !

Message  Admin le Mer 24 Nov 2010 - 20:21

USA NAZIS : CRISE ECONOMIQUE : DES SIMILITUDES TROUBLANTES AVEC LE SCHEMA GENERAL DE LA CRISE (ET DE SES CONSEQUENCES) EN EUROPE !






Chers amis,



L’excellent article qui suit explique bien la crise économique (qui a débuté aux USA) qui a toujours lieu en ce moment.

La crise américaine est expliquée dans ses moindres recoins. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le peuple des USA est loin d’être sorti de l’auberge ! Shocked Sad

L’INFORMATISATION ET L’ÉLECTRONISATION À TOUT-VA ont été en partie RESPONSABLES de ce qui s’est produit, notamment au niveau de l’immobilier. Exclamation

MAIS LE PLUS IMPORTANT, C’EST QUE L’ON RETROUVE LES MÊMES ÉTAPES CRUCIALES, LE MÊME PLAN GÉNÉRAL, AUX USA ET EN EUROPE (avec des spécificités « locales », bien entendu), DANS LE DÉROULEMENT DE CETTE CRISE Surprised Shocked :

1) Les banques, les « banksters » (gangsters des banques) et organismes financiers ont commis des exagérations délibérés et des méfaits à gogo, créant finalement une situation de crise économique aux répercussions mondiales Twisted Evil

2) Une fois la crise déclenchée (aux USA et ailleurs), les banques ont crié au secours, appelant les Etats à leur verser du fric alors qu’elles étaient et sont toujours responsables de la crise Twisted Evil

3) Les gouvernements corrompus et politicards véreux, qui défendent l’élite mondiale (financière, notamment), ont mis en place un « plan de sauvetage » des banques, versant des milliards et des milliards de dollars ou d’euros Twisted Evil

4) Ces milliards versés aux banques ne seront pas remboursés par les banques, et tout a été fait par les autorités pourries afin de couvrir les banques. Mad Par conséquent, ce sont les populations qui doivent payer pour les crimes commis par les banques et leurs partenaires dans le crime des gouvernements (et de l’U.E.) ! Surprised Mad Exclamation


IL EST CLAIR QUE CE QUI SE PASSE EN CE MOMENT AUX USA À COMMENCÉ À SE REPRODUIRE (ET POURRAIT CONTINUER À SE REPRODUIRE), À QUELQUES DIFFÉRENCES PRÈS, DANS NOS PAYS D’EUROPE ! Shocked Exclamation NOUS AVONS COMMENCÉ À LE VOIR AVEC LES DIVERSES « MESURES D’AUSTÉRITÉ » PRISES DANS DIFFÉRENTS PAYS EUROPÉENS ! Surprised Mad Exclamation

L’ARTICLE NOUS SIGNALE BIEN QU’IL S’AGIT D’UNE DESCENTE VERS LA TYRANNIE ABSOLUE Exclamation : UNE TYRANNIE PROVOQUÉE PAR LA RAPACITÉ ET LA VÉNALITÉ DES BANQUES, DES ORGANISMES ÉCONOMICO-FINANCIERS ET DES GOUVERNEMENTS COMPLICES ET FÉLONS ! Twisted Evil Exclamation

SI LES POPULATIONS NE SE DÉCIDENT PAS À FRAPPER LE SERPENT À LA TÊTE ET NE SE RÉVOLTENT PAS AFIN QUE JUSTICE SOIT FAITE ET QUE LES CRIMINELS DES BANQUES ET DES GOUVERNEMENTS SOIENT CHÂTIÉS COMME IL SE DOIT (FÛT-CE QU PRIX DE RÉVOLUTIONS OU DE GUERRES CIVILES), IL EST CLAIR QUE LE FUTUR NE SERA CONSTITUÉ QUE D’UNE HORRIBLE TYRANNIE MONDIALISÉE BASÉE SUR DES INJUSTICES CRIANTES. Exclamation Exclamation Exclamation CAR LES AUTEURS DU CRIME SONT ENCORE CEUX QUI CONTINUENT D’EMPOCHER L’ARGENT, ET CE AUX DÉPENS DES PEUPLES ! Mad Exclamation

A bon entendeur…

L’article, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=21807


LA « CRISE DES SAISIES IMMOBILIERES » : CE QUE PERSONNE N’OSE VOUS DIRE



Par François Marginean




Mondialisation.ca, Le 7 novembre 2010
Les 7 du Québec




Taux de saisies immobilières aux Etats-Unis en décembre 2006 (ordre croissant du gris au rouge)


Les États-Unis sont secoués par ce qui est nommé le «FORECLOSURE GATE», UNE FRAUDE FINANCIERE DE PROPORTION EPIQUE QUI TOUCHENT DES MILLIONS D’AMERICAINS ET QUI SE MONTE A DES CENTAINES DE MILLIARDS DE DOLLARS, SI CE N’EST PLUS. “TOUTES LES GRANDES BANQUES SONT IMPLIQUEES ET DES CENTAINES DE MILLIERS, SINON DES MILLIONS, DE PROPRIETAIRES MENACES D’EXPULSION SONT AFFECTES”. IL EXISTE DE NOMBREUX CAS CONNUS DE FAMILLES EXPULSEES DE LEUR MAISON QUI N’ETAIENT AUCUNEMENT EN RETARD DANS LE PAIEMENT DE LEUR HYPOTHEQUE. PARTOUT, AUTANT DANS LES MEDIAS TRADITIONNELS QU’ALTERNATIFS, ON NE FAIT QUE PARLER DE LA FALSIFICATION DES DOCUMENTS D’HYPOTHEQUES QUI SERAIT “LA PLUS RECENTE PHASE D’UN VASTE CRIME CONTRE LA POPULATION”. CE N’EST PAS PAS FAUX, MAIS CE N’EST QUE LA POINTE DU PROVERBIAL ICEBERG. LA FALSIFICATION DES DOCUMENTS D’HYPOTHEQUES N’EST QU’UNE ETAPE VERS L’ACCOMPLISSEMENT DU BUT PRINCIPAL DE LA FRAUDE. C’EST CE QUI SERA REVELE DANS CET ARTICLE.

L’article “La Maison-Blanche et l’escroquerie hypothécaire” (cf. http://www.alterinfo.net/La-Maison-Blanche-et-l-escroquerie-hypothecaire_a51060.html ) est sans doute celui qui s’est le plus rapproché du coeur de cette histoire. Voici le passage le plus important qui est à retenir:

AVANT LA CRISE FINANCIERE DE 2008, LES BANQUES ONT ATTIRE DES MILLIONS D’AMERICAINS DANS DES PRETS HYPOTHECAIRES A HAUT RISQUE, souvent à l’aide de taux d’intérêts « allumeurs » qui augmentent rapidement après un temps défini. LES PYROMANES FOUS DE L’ARGENT DE WALL STREET SAVAIENT TRES BIEN QUE LES PRETS NE POURRAIENT PAS ETRE REMBOURSES, MAIS, comme tous les bâtisseurs de pyramides de Ponzi, ILS AVAIENT L’INTENTION D’EXPLOITER LE PLUS LONGTEMPS POSSIBLE L’ESCROQUERIE, CONFIANT QUE, EN BOUT DE PISTE, LE GOUVERNEMENT ENTRERAIT DANS LE JEU POUR COUVRIR LEURS PERTES.

CELA A RESULTE EN PRETS TOXIQUES QUI ETAIENT REGROUPES, TRANSFORMES EN PRODUIT FINANCIER ET VENDUS, CREANT UNE IMPOSANTE STRUCTURE DE DETTES REPOSANT SUR DES FONDATIONS FRAUDULEUSES ET LEGALEMENT DOUTEUSES — A PARTIR DE LAQUELLE LES DIRIGEANTS DES BANQUES ET LES ACTIONNAIRES PRINCIPAUX ATTEIGNIRENT DES NIVEAUX DE RICHESSE PERSONNELLE VERTIGINEUX.

LORSQUE LA PYRAMIDE DE PONZI S’EST EFFONDREE, LE GOUVERNEMENT FEDERAL A SAUVE LES BANQUES A HAUTEUR DE MILLIERS DE MILLIARDS DE DOLLARS. CONSEQUEMMENT, LES BANQUES NAGENT MAINTENANT DANS L’ARGENT ET LEURS DIRIGEANTS ONT FRACASSE DES RECORDS DE SALAIRES, AUTANT EN 2009 QU’EN 2010.
MAIS, POUR DES MILLIONS DE FAMILLES AMERICAINES, POUR QUI LA MAISON REPRESENTE LA PRINCIPALE SOURCE DE RICHESSE, L’IMPACT A ETE DEVASTATEUR. LE SUPPOSE « SAUVETAGE DES MAISONS » DE L’ADMINISTRATION OBAMA, basé sur la participation volontaire des banques, N’A EU PRATIQUEMENT AUCUN EFFET, résultant dans la modification permanente de moins de 5000 prêts vers la fin du mois de mai.

LE RESULTAT EST UNE CRISE VASTE ET QUI SE DEVELOPPE EN CASCADES. Lors du troisième trimestre, près d’un million de maisons américaines, c’est-à-dire 1 sur 139, ont reçu un avis de saisie, et plus de 100 000 maisons ont été reprises par les banques. ENVIRON 2,5 MILLIONS DE MAISONS ONT ETE SAISIES PAR LES BANQUES DEPUIS DECEMBRE 2007. PERSONNE NE SAIT COMBIEN DE CES SAISIES SONT LE RESULTAT DE PRATIQUES DE BANQUES ILLEGALES ET FRAUDULEUSES.

C’EST TOUT A FAIT CLAIR QU’IL NE PEUT Y AVOIR DE SOLUTION A LA CRISE DU LOGEMENT EN DEHORS D’UNE LUTTE CONTRE L’INDUSTRIE DE LA FINANCE ET SES LAQUAIS DANS LES DEUX PARTIS POLITIQUES. IL FAUT MENER DES ENQUETES SUR LES CRIMINELS DE WALL STREET RESPONSABLES DU RACKET HYPOTHECAIRE ET ILS DOIVENT ETRE POURSUIVIS, LEURS FORTUNES MAL ACQUISES SAISIES ET LEUR ARGENT PLACE DANS LA CREATION DE LOGEMENTS ABORDABLES POUR LES TRAVAILLEURS.

Presque tout est là, il suffit de connecter les points ensemble et d’en tirer une vue d’ensemble révélant toute l’histoire. Cette fraude et cette crise économique remontent principalement à quelques années alors qu’elle commença à se manifester avec l’éclatement des crédits hypothécaires subprime qui avaient été découpés en morceaux pour entrer dans le marché des produits dérivés que les établissements bancaires, assureurs et autres fonds de pension se sont allègrement revendus en dehors des règles en matière d’immobilier.

Certaines banques (JP Morgan Chase, Bank of America, Wells Fargo) ou sociétés de crédit (Ally, Fannie Mae et Freddie Mac) ont admis avoir présenté aux magistrats qui enquêtaient (cf. http://www.lemonde.fr/idees/chronique/2010/10/10/usa-le-cauchemar-des-saisies_1423178_3232.html ) des documents «parfois incomplets, enregistrés par inadvertance avant que les informations manquantes aient été obtenues», C’EST-A-DIRE FALSIFIES. (Source : http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article9120 )
DE NOUVELLES REVELATIONS EMERGENT CHAQUE JOUR, MAIS ON OMET TOUJOURS D’EXPLIQUER LE FOND DE L’AFFAIRE.

Le New York Times a rapporté que des travailleurs en sous-traitance pour les services de prêts CHEZ CITIGROUP ET GMAC étaient parfois si épuisés qu’ils jetaient tout simplement des documents aux rebuts. D’autres employés contractuels CHEZ GOLDMAN SACHS traitaient les dossiers de saisies immobilières si rapidement qu’ils «voyaient à peine ce qu’ils signaient». (Source : http://www.alterinfo.net/La-Maison-Blanche-et-l-escroquerie-hypothecaire_a51060.html )

Un avocat de la Floride a affirmé (voir sur http://www.rawstory.com/rs/2010/10/lawyer-finance-industry-hired-hair-stylists-walmart-workers-approve-foreclosures/ ) que L’INDUSTRIE DE LA FINANCE EST ALLE JUSQU’A ENGAGER DES COIFFEURS, DES GENS AYANT TRAVAILLE SUR DES LIGNES D’ASSEMBLAGE ET DES EMPLOYES DE WALMART POUR ACCELERER L’APPROBATION DES REPRISES DE FINANCE DEPUIS 2007. IL Y A LIEU DE SE POSER DES QUESTIONS AU NIVEAU DE LA COMPETENCE DE CES GENS PUISQU’ILS N’AVAIENT MEME PAS REÇU DE FORMATION. Dans des dépositions officielles rendues publiques la semaine passée, PLUSIEURS DE CES EMPLOYES ONT TEMOIGNE QU’ILS SAVAIENT A PEINE CE QU’ETAIT UNE HYPOTHEQUE. CERTAINS NE POUVAIENT DEFINIR LE MOT “AFFIDAVIT”. D’AUTRES NE SAVAIENT CE QU’ETAIT UNE PLAINTE, OU MEME CE QUE SIGNIFIAIT UNE PROPRIETE PERSONNELLE. ENCORE PLUS TROUBLANT, BEAUCOUP ONT DECLARE AVOIR ETE CONSCIENTS DE MENTIR ALORS QU’ILS SIGNAIENT DES AFFIDAVITS DE REPRISE DE FINANCE ET SE SONT MIS D’ACCORD AVEC LES ACCUSATIONS DES AVOCATS DE LA DEFENSE EN CE QUI A TRAIT A LA FRAUDE DES DOCUMENTS.

Un autre de ces employés a avoué ne passer qu’une seconde pour signer chaque document de reprise de finance. “J’étais un robot signataire”, a déclaré Tam Doan (cf. http://money.cnn.com/2010/10/28/real_estate/robosigner/index.htm?section=money_latest&utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed:%20rss/money_latest%20%28Latest%20News ), travaillant pour la Bank of America, dans un département de la Californie du sud. Bien évidemment, il n’avait pas le temps de lire les documents qu’il signait et dans certains cas, il ne comprenait pas du tout ce qu’étaient ces documents sur lesquels il apposait son nom. “JE N’AVAIS AUCUNE IDEE DE CE QUE JE SIGNAIS”, de dire Doan. “C’est soit que vous étiez là, ou que vous étiez dehors”.


Qu’est-ce que le Foreclosure Gate ?


Pour résumer très rapidement ce Foreclosure Gate – scandale des saisies – DE TRES NOMBREUSES PROCEDURES DE SAISIES IMMOBILIERES AUX ETATS-UNIS VIENNENT DE S’AVERER COMPLETEMENT ILLEGALES. Cela peut sembler peu de chose au départ. Un épiphénomène qui ne concerne pas le reste de l’économie américaine, et encore moins le reste du monde. Mais VOUS VOUS RAPPELEZ LA DERNIERE FOIS QU’ON A ENTENDU PARLER D’UN PETIT PROBLEME PRETENDUMENT « LOCAL » SUR LE MARCHE IMMOBILIER AMERICAIN ? OUI, LES FAMEUX SUBPRIME…

LE FORECLOSURE GATE = 700 MILLIARDS DE DOLLARS DE PERTES SUPPLEMENTAIRES POSSIBLES + 750 MILLIARDS DE DOLLARS DE DOMMAGES ET INTERETS + 60 MILLIARDS DE DOLLARS D’ARRIERES DE TAXE

Que se passe-t-il cette fois ? Eh bien une SOMBRE HISTOIRE D’HYPOTHEQUES, DE TITRISATION ET DE SAISIES INDUES. Pour saisir un bien, et entamer la fameuse foreclosure, il faut une créance et une hypothèque.

Les crédits subprime avaient été accordés à tort et à travers. ENTRE 2004 ET 2007, LA FOLIE S’EST EMPAREE DU MARCHE IMMOBILIER AMERICAIN. Vous avez de ressources plus que limitées ? Vous êtes obligé d’accumuler trois petits boulots pour boucler vos fins de mois ? Qu’importe, on vous fait miroiter une jolie maison préfabriquée qui deviendra votre home sweet home. En deux temps trois mouvements, vous voilà propriétaire du rêve de votre vie. DES MILLIONS DE PRETS HYPOTHECAIRES SONT ACCORDES… ET LES BANQUES NE SONT VRAIMENT PAS REGARDANTES.
PUIS VIENT LA CRISE. LES SAISIES SE SONT MULTIPLIEES. ET LES EQUIPES DES ETABLISSEMENTS PRETEURS ETANT DEBORDEES, CERTAINES PROCEDURES DE SAISIES ONT MEME ETE ENTAMEES A TORT. Les gens se sont défendus comme des beaux diables, ont pris des avocats. C’est ce que vous feriez, à leur place.

Et LES AVOCATS ONT SOULEVE UN LIEVRE, UN ENORME, COLOSSAL, LIEVRE A 700 MILLIARDS DE DOLLARS.

Que s’est-il passé ? De la TITRISATION – il faut dire qu’elle est de tous les mauvais coups. Les prêteurs voulaient pouvoir faire de jolis petits paquets avec les créances pour former des MBS (Mortgage Backed Securities), vous vous souvenez ? Il s’agissait, bien sûr de répartir les risques … LES BANQUIERS SE SONT FAIT BEAUCOUP D’ARGENT AVEC CES PRODUITS FINANCIERS VENDUS POUR « SURS » PUISQU’ILS REPOSAIENT SUR DU CONCRET, DES BIENS IMMOBILIERS BIEN REELS.
POUR FACILITER CETTE TITRISATION, LA FINANCE A EU RECOURS A UN ARTIFICE… QUI SERAIT ILLEGAL.

L’enregistrement d’hypothèque coûte cher en procédures. Surtout si vous multipliez les transferts de votre hypothèque en l’incluant dans des produits titrisés.

Donc, les grandes banques et les deux principaux organismes de prêts hypothécaires, les inénarrables Freddie Mac et Fannie Mae, ont décidé de créer (en 1997) un organisme leur permettant de s’éviter de longues et coûteuses procédures d’enregistrement.

MERS, un SYSTEME INFORMATISE permettant l’enregistrement des achats et des ventes d’hypothèques – et de sérieuses économies de frais d’enregistrement était né.

2008, LES SUBPRIME SONNENT LE GLAS DE LA FOLIE IMMOBILIERE. LE NOMBRE DE PROCEDURE DE SAISIES EXPLOSE LITTERALEMENT. LES FORECLOSURE SONT SIGNEES A TOUR DE BRAS… tant et si bien que le Wall Street Journal révèle que DES EMPLOYES DE GMAC HOME MORTGAGE ET DE LA BANQUE JPMORGAN ONT ADMIS DANS LEUR TEMOIGNAGE AVOIR CHACUN SIGNE 10 000 DOCUMENTS PAR MOIS. TOUT CELA SANS VERITABLE CONTROLE ET SURTOUT SANS AUCUN RESPECT DES REGLES FIXEES POUR LES SAISIES HYPOTHECAIRES. (Source: Foreclosure Gate : le nouveau scandale financier qui peut détruire l’économie mondiale)

BIEN QUE CELA SOIT DEJA ASSEZ CHOQUANT, CE N’EST QUE LA PARTIE VISIBLE DE L’ICEBERG. LE REEL SCANDALE QUI DOIT ETRE CLAIREMENT EXPLIQUE A TOUS EST LE SUIVANT. IL ETAIT UN FAIT CONNU DEPUIS AU MOINS 2009 QUE LES BANQUIERS REVENDAIENT LES MEMES HYPOTHEQUES A PLUSIEURS REPRISES, ENCORE ET DE NOUVEAU. LE SCANDALE EST QUE LES “MORTGAGE-BACKED SECURITIES” ETAIENT UNE FRAUDE QUI REVENDAIT JUSQU’A 20 FOIS LES MEMES HYPOTHEQUES A DIFFERENTS INVESTISSEURS.

En finance, un mortgage-backed security (MBS) ou un titre hypothécaire est une valeur immobilière (cf. http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Valeur_immobili%C3%A8re&action=edit&redlink=1 ) adossée à des actifs. Il s’agit d’une forme d’asset-backed security (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Asset-backed_security ). Sa valeur de revente (cf. http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Valeur_de_revente&action=edit&redlink=1 ) est garantie à la fois par un ensemble de portions d’hypothèques (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Hypoth%C3%A8que ) et par les intérêts payés sur ces hypothèques. (Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mortgage-backed_security )

LA SEULE FAÇON DONT CE COUP POUVAIT FONCTIONNER ETAIT DE FAIRE EN SORTE QUE LES HYPOTHEQUES FASSENT DEFAUT, DANS LE BUT DE METTRE FIN AUX DEMANDES DES INVESTISSEURS A ETRE REPAYES, ALORS QUE L’ARGENT D’EXTRA PROVENANT DES VENTES ARTIFICIELLEMENT MULTIPLIEES VA DANS LES POCHES DES BANQUIERS ET FINANCIERS. EN D’AUTRES MOTS, LES BANQUES ONT VENDU 1000% DE CES “MORTGAGE-BACKED SECURITIES” ET AVAIENT ENSUITE BESOIN QU’ELLES S’EFFONDRENT, DONC ILS LES ONT INTENTIONNELLEMENT MONTEES POUR QU’ELLES S’ECROULENT POUR COUVRIR LEURS TRACES.

ALORS, du moment où le gouvernement et la banque centrale (privée), la Fed, avaient abaissé les taux d’intérêts pour créer une nouvelle bulle financière en encourageant les Américains à acheter des maisons dont ils n’avaient pas moyen de payer, LA CRISE DES SUBPRIMES FUT ENGENDREE. Il était déjà connu depuis longtemps par le gouvernement américain, alors sous Bush, et du FBI, par exemple, QU’UN NOMBRE EFFARANT D’HYPOTHEQUES FRAUDULEUSES AVAIENT ETE ACCORDEES A DES GENS QUI N’AVAIENT PAS LES MOYENS SUFFISANT POUR SE PAYER UNE MAISON DISPENDIEUSE. LE GOUVERNEMENT AVAIT ALORS DECIDE DE FERMER LES YEUX ET JUSQU’A CE JOUR, IL PROTEGE TOUJOURS LES BANQUES AU LIEU DE LA POPULATION.

CE QUI EST DROLE, C’EST QU’APPAREMMENT WALL STREET ETAIT PARFAITEMENT AU COURANT DE CES MALVERSATIONS EN SERIE DES 2007 (cf. http://www.huffingtonpost.com/2010/09/25/wall-street-subprime-crisis_n_739294.html ), quand il a fallu afficher des bilans positifs malgré le marasme. Tout simplement parce, miracle du libéralisme, C’EST UNE FIRME, CLAYTON HOLDINGS (cf. http://www.clayton.com/Default.aspx ), QUI DETIENT LE QUASI MONOPOLE DES AUDITS DES BANQUES ET ASSURANCES QUI JOUAIENT AVEC LES HYPOTHEQUES, ET QUI AVAIT REMARQUE A L’EPOQUE QUE 28% DES PRETS ETUDIES ETAIENT IRREGULIERS (cf. http://www.clayton.com/Default.aspx ). Parmi les 10.200 prêts de Bank of America audités, le cabinet en aurait décelé 30% non conformes aux règles, mais pour Credit Suisse, c’étaient 37% des 56.300 prêts étudiés, 27 et 23% pour JP Morgan et Goldman Sachs, 35% pour Freddie mac. Quant à ceux que Citigroup voulait acheter à ce moment, Clayton en a repéré 42% qui étaient foireux.

MAIS POUR ETRE COMPLET, IL FAUT ENCORE PRECISER QUE CLAYTON HOLDING SE TROUVE AUJOURD’HUI AU MILIEU DU SCANDALE (cf. http://www.cjr.org/the_audit/audit_notes_the_clayton_angle.php ), SOUPÇONNEE D’AVOIR REALISE DES AUDITS D’UN LAXISME RARE DANS LA PROFESSION, CE QUI N’EST PAS PEU DIRE.

LE FBI, APPAREMMENT, ETAIT LUI AUSSI AU COURANT DEPUIS 2006 –et même peut-être depuis 2004 (cf. http://www.businessinsider.com/finally-the-new-york-fed-is-on-the-attack-against-the-banks-2010-10 ) - DES PETITS TRACAS DE PROCEDURES AUXQUELS ETAIENT CONFRONTEES LES BANQUES & Co : il a publié un rapport intitulé « Mortgage fraud report 2006 » (rapport sur la fraude aux emprunts hypothécaires – cf. http://www.fbi.gov/stats-services/publications/mortgage-fraud-2006 ), où il jugeait sévèrement « l’industrie du prêt hypothécaire », surtout, à l’époque, en Californie, en Floride, en Géorgie etc. (Etats forts concernés aujourd’hui par les subprime et les saisies immobilières). En 2006 déjà, le FBI expliquait que 30 à 70% des défauts de paiement sur plus de 3 millions de prêts analysés, étaient liés à des dysfonctionnements dans l’octroi des prêts. (Source : http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article9120 )

Que des millions d’Américains ont été volontairement placés en position de perdre leurs maisons était apparemment un petit prix à payer pour leur part du butin. Les reprises de finances ne sont qu’une conséquence limitée de cette fraude et il est important de ne pas se faire tromper en pensant que ceci est le seul crime.

L’ÉTAT A DONNE SON SOUTIEN AUX BANQUES (cf. http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/economie/20101012.REU1487/la-maison-blanche-contre-un-moratoire-general-sur-les-saisies.html ) ET DEMANDE AUX ORGANISMES DE PRETS HYPOTHECAIRES DE POURSUIVRE LES SAISIES ET CELA « SANS DELAI » (cf. http://www.news-banques.com/usa-letat-souhaite-que-les-saisies-immobilieres-continuent-sans-delai/012149304/ ). UNE SOCIETE DENOMMEE MERS (Mortgage Electronic Registration Systems – cf. http://www.mersinc.org/ ) mise sur pied à la fin des années 90 par les deux grandes institutions publiques de prêts hypothécaires, Fannie Mae et Freddie Mac, EST SOUPÇONNEE PAR CERTAINS D’ETRE A L’ORIGINE DE L’ARNAQUE (cf. http://www.nuwireinvestor.com/articles/fallout-from-mortgagegate-could-be-worse-than-first-thought-56265.aspx ). ET LA SOCIETE S’EST MEME AUTORISEE A LANCER DES SAISIES SANS DEMANDER L’AVIS DE LA JUSTICE, Y COMPRIS LORSQU’IL S’AGISSAIT D’UNE OBLIGATION LEGALE. DANS CERTAINS CAS, LES ABUS ONT ETE SI FLAGRANTS (cf. http://www.moneyweek.fr/20101041585/conseils/economies/immobilier-foreclosure-gate/ ) QUE DEUX, VOIRE TROIS EMPLOYES DE BANQUES DIFFERENTES ONT RECLAME LES CLES D’UNE MEME MAISON DEVANT ETRE SAISIE.

Parmi les pratiques frauduleuses qui ont été mises au jour: des employés de banques et de sous-traitants attestant faussement avoir pris personnellement connaissance de certains dossiers, la contrefaçon de signatures, la falsification de sceaux de notaire et la modification de documents, ainsi que des déclarations de propriété par des banques, sur des maisons sur lesquelles elles n’avaient aucun droit. (Source : http://www.alterinfo.net/La-Maison-Blanche-et-l-escroquerie-hypothecaire_a51060.html )

LES MEDIAS CORPORATIFS ONT REÇU LEUR ORDRE DE MARCHE ET DE JETER LE DOSSIER DES REPRISES DE FINANCE AUX LOUPS, MAIS DE PROTEGER LA FRAUDE ORIGINELLE DES BANQUES. Le seul moyen par lequel la fraude des banquiers de sursouscription peut fonctionner, c’est de DELIBEREMENT FAIRE S’EFFONDRER LE MARCHE IMMOBILIER ET DE VERROUILLER TOUTES LES PROPRIETES AFIN DE BROUILLER LES PISTES. C’EST LE VERITABLE SCANDALE QUE LES MEDIAS CORPORATIFS TENTENT DESESPEREMENT DE VOUS EMPECHER DE COMPRENDRE.

Il apparaît que plusieurs prêts et hypothèques ont été revendus et apposés en collatéraux à différents investisseurs, deux ou trois fois selon cet article (cf. http://www.nakedcapitalism.com/2010/10/guest-post-mortgages-were-pledged-to-multiple-buyers-at-the-same-time.html ), alors qu’ils n’auraient dû être vendus qu’une seule fois. LES BANQUIERS ONT AINSI EMPOCHE DES MILLIARDS EN PROFITS POUR ENSUITE SE LANCER DANS UNE FURIE DE REPRISES DE FINANCE POUR BROUILLER LEURS PISTES EN METTANT FIN A TOUTES DEMANDES DES INVESTISSEURS D’ENCAISSEMENT DE PROFITS SUR CES HYPOTHEQUES.

Cette histoire de ventes des mêmes d’hypothèques (cf. http://www.washingtonsblog.com/2010/10/mortgages-which-can-legally-only-be.html ) à de nombreux acheteurs différents (cf. http://www.washingtonsblog.com/2010/10/did-giant-banks-intentionally-loan-to.html ) est CONFIRMEE PAR LES PROFESSEURS EN ECONOMIE, William Black et L. Randall Wray (cf. http://www.washingtonsblog.com/2010/10/professors-black-and-wray-confirm-that.html ), qui parlent du cas particulier de Bear Stearns, un des gros joueurs de cette débâcle.

L’ADMINISTRATION OBAMA S’EST OPPOSEE AUX APPELS A UN MORATOIRE SUR LES SAISIES IMMOBILIERES MALGRE DES REVELATIONS QUE LES BANQUES ONT TRAITE ILLEGALEMENT DES DOCUMENTS HYPOTHECAIRES AFIN D’ACCELERER L’EXPULSION DES FAMILLES ET LA SAISIE DE LEUR MAISON.

RIEN NE POURRAIT MIEUX DEMONTRER QUELS INTERETS DE CLASSE SERT LA MAISON-BLANCHE. LES GRANDES BANQUES ONT SYSTEMATIQUEMENT ENFREINT LA LOI, PERSECUTE UN NOMBRE INCONNU DE FAMILLES, ET LA REACTION DE L’ADMINISTRATION OBAMA EST DE PROTEGER LES CRIMINELS. (Source : http://www.alterinfo.net/La-Maison-Blanche-et-l-escroquerie-hypothecaire_a51060.html )

LE DOLLAR US EST MUR POUR UNE DEVALUATION CATASTROPHIQUE (cf. http://les7duquebec.wordpress.com/2010/10/19/le-dollar-mur-pour-une-devaluation-catastrophique/ ), LES BANQUIERS PRIVES LE SAVENT ET ILS CHERCHENT MAINTENANT A SORTIR DU DOLLAR ET A METTRE LA MAIN SUR DE VERITABLES VALEURS. Dylan Ratigan de MSNBC a rapporté (cf. http://sherriequestioningall.blogspot.com/2010/10/awesome-must-watch-dylan-ratinger-show.html ) que LA FRAUDE DES REPRISES DE FINANCES IMMOBILIERES POURRAIT SE CHIFFRER AUTOUR DE 45 TRILLIONS DE DOLLARS ($45 000 000 000 000), ce qui revient à l’équivalent de plus de $135 000 pour chaque Américain vivant, du plus petit nouveau-né au plus vieux retraité. $135 000 PLUS INTERETS PARCE QUE LE GOUVERNEMENT AMERICAIN A EMPRUNTE CET ARGENT POUR LE DEVERSER DANS CE GOUFFRE, CONTRE LA PERMISSION DES AMERICAINS, LES ENGAGEANT DANS UNE SERVITUDE SANS FIN DANS LE FUTUR POUR REMBOURSER CET ARGENT. CELA EST LA VERITABLE HISTOIRE DE CE DESASTRE. LE GOUVERNEMENT AMERICAIN A LAISSE CE GACHIS SE REALISER, le tout débutant aussi tôt qu’en 1999 alors que la folie immobilière commençait à se développer, conduisant la valeur des maisons à des prix exorbitants et déclenchant la maison-mania qui a alimenté la bulle des titres d’hypothèques (mortgage-backed-securities). Mais LES EXPERTS A L’INTERIEUR ET A L’EXTERIEUR DU GOUVERNEMENT SAVAIENT QU’IL S’AGISSAIT D’UNE BULLE FINANCIERE, SAVAIENT QU’ELLE NE POUVAIT ETRE SOUTENUE; ET comme ce fut le cas avec Bernie Madoff-le-voleur et British Petroleum, LE GOUVERNEMENT N’A RIEN FAIT POUR ARRETER LE DESASTRE. C’EST CE QUE WALL STREET A PERPETRE SUR LE DOS DE LA POPULATION. WASHINGTON LES A LAISSE FAIRE, POUR ENSUITE DEVERSER DES TONNES D’ARGENT SUR WALL STREET contre la permission des Américains dans une tentative manquée d’essayer de réparer ce fouillis.

LES BANQUIERS DE WALL STREET VONT EMPOCHER (cf. http://www.youtube.com/watch?v=OMo7MkeKvt4 ) CETTE ANNEE DES REVENUS ET PRIMES RECORDS DE L’ORDRE DE $144 MILLIARDS (cf. http://www.dailymail.co.uk/news/article-1319836/Greed-returns-Wall-Street-Bankers-pay-hit-record-144bn-despite-financial-crisis.html ) – DEUX ANS SEULEMENT APRES LE DEBUT DE LA CRISE FINANCIERE MONDIALE. Après avoir déclenché une tempête de protestations il y a 12 mois, causée par la distribution de rémunérations records de $138 milliards, les institutions financières américaines ont placé la barre des revenus encore plus haut.

Les prêteurs ont saisi plus de maisons cet été qu’en n’importe quel trimestre depuis le début de l’éclatement du marché immobilier en 2006. Mais plusieurs de ces reprises de finances seront contestées en cour, basé sur des allégations que les banques ont évincé ces propriétaires sans même lire les documents relatifs. Au total, 288 345 PROPRIETES ONT ETE SAISIES (cf. http://news.yahoo.com/s/ap/20101014/ap_on_bi_ge/us_foreclosure_rates;_ylt=AgOJJOdZQe_aSO5xIM.pJQus0NUE;_ylu=X3oDMTFoOHByM2MwBHBvcwMyNQRzZWMDYWNjb3JkaW9uX3RvcF9zdG9yaWVzBHNsawNiYW5rc3NlaXplMjg- ) DURANT LA PERIODE DE JUILLET A SEPTEMBRE, selon les données publiées par RealtyTrac Inc., un record depuis que la firme a commencé à répertorier ces chiffres en 2005. LES BANQUES ONT SAISI PLUS DE 816 000 MAISONS (1 MAISON SUR 139) DEPUIS LES 9 PREMIERS MOIS DE L’ANNEE ET SI LA TENDANCE SE POURSUIT, ELLES SONT EN ROUTE VERS LE 1,2 MILLION DE SAISIES D’ICI A LA FIN DE L’ANNEE 2010. LE CRIME EST CONTAGIEUX ET LA OU LA LOI SE TERMINE, LA TYRANNIE COMMENCE.

Le directeur de la Fed, Ben Bernanke (cf. http://www.google.com/hostednews/ap/article/ALeqM5g10ml9Uu_Xp-EVfOFBMpO6KCXcuA?docId=3883a2f193bc4db389a7786f1cff267f ), a laissé savoir que des régulateurs bancaires de la banque centrale examinent présentement si les compagnies hypothécaires ont coupé les coins dans leurs propres procédures lorsqu’ils ont commencé à saisir les maisons des gens. Cela revient à voir Charlie Manson enquêter sur la mort de l’actrice Sharon Tate (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Manson ) en concluant que ce fut un suicide tragique! Encore une fois, LES SAISIES IMMOBILIERES NE SONT PAS LE SCANDALE, C’EST LES “MORTGAGE-BACKED SECURITIES” SURVENDUES QUI LE SONT, CE QUI A RENDU LES BANQUIERS INSTANTANEMENT RICHES ET QUI A DECLENCHE LE TSUNAMI DE SAISIES IMMOBILIERES DANS LE BUT DE BROUILLER LEURS PISTES. Les saisies frauduleuses ne sont qu’un symptôme, la fraude est la maladie.

Est-ce seulement possible que les banquiers créatifs de la Floride ont découvert qu’ils pouvaient « vendre » les mêmes prêts hypothécaires à plusieurs reprises par commodément fournir une « copie » de la note électronique pour chaque vente subséquente? En offrant une “bonne” note électronique à chaque acheteur, les vendeurs/fournisseurs de service ont pu faire monter le stratagème de Ponzi jusqu’au ciel – en utilisant le revenu de chaque vente pour payer les intérêts à chaque nouveau groupe d’investisseurs. Comme il a été dit à propos de l’échec de la First National Bank de Keystone, la gestion cachait une chaîne de Ponzi dans la zone de gestion de prêts depuis des années, trompant les régulateurs et vérificateurs internes. (Source : http://www.washingtonsblog.com/2010/10/fraud-perpetrated-upon-investors-and.html )

Gretchen Morgenson (cf. http://www.washingtonsblog.com/2010/10/fraud-perpetrated-upon-investors-and.html ) rapportait dans un article du New York Times cette pratique commune qui avait cours en Floride et dans d’autres juridictions de DETRUIRE LE DOCUMENT HYPOTHECAIRE PHYSIQUE ORIGINAL LORSQU’UNE NOTE ELECTRONIQUE ETAIT CREEE pour “éviter la confusion”. Plusieurs de ces copies ont été créées et revendues de nombreuses fois (cf. http://www.washingtonsblog.com/2010/10/mortgages-which-can-legally-only-be.html ). Évidemment, les paiements sur l’hypothèque ne peuvent être appliqués qu’à une de ces copies, ce qui signifie que les autres apparaissent comme faisant défaut de paiement, ce qui déclenche une reprise de finance et l’effondrement des mortgage-backed securities basées sur les copies en extra de l’hypothèque. Donc, même si l’hypothèque d’une maison est remboursée, d’autres investisseurs peuvent penser qu’ils sont eux aussi propriétaires de l’hypothèque de ladite maison qui pour eux apparaît toujours impayée, ce qui effraie les investisseurs (cf. http://www.moneynews.com/Headline/ForeclosureMessChillsInvestors-CloudsMarket/2010/10/22/id/374618 ).

Les secrétaires à la Justice des 50 États ont déclenché une enquête coordonnée et plusieurs d’entre eux ont appelé à l’imposition d’un moratoire sur les saisies immobilières, qualifiant la falsification des documents de «fraude contre les tribunaux». (Voir aussi cet article : http://www.mondialisation.ca/%22The%20Largest%20Financial%20Swindle%20in%20World%20History%22.%20%22Counterfeit%22%20Mortgages%20%22Laundered%22%20by%20the%20Banks )

Même si l’on devait accepter l’affirmation douteuse des banquiers et de leurs porte-paroles au gouvernement voulant qu’un moratoire détruirait le marché immobilier et précipiterait une autre panique financière — un argument qui les sert bien et qu’ils ne prennent pas la peine de justifier — cela ne ferait que confirmer le CARACTERE RAPACE ET SOCIALEMENT DESTRUCTEUR DE L’ACTUEL SYSTEME ECONOMIQUE. LE FAIT QUE WALL STREET AVOUE PRATIQUEMENT QUE LE SYSTEME DE PROFIT DEPEND DE LA PROPAGATION DE L’ITINERANCE ET DE LA MISERE SOCIALE SOULIGNE LA NECESSITE DE RENVERSER LE SYSTEME. (Source : http://www.alterinfo.net/La-Maison-Blanche-et-l-escroquerie-hypothecaire_a51060.html )

LES ESCROCS DE WALL STREET ET DE WASHINGTON DC se sont entendus sur une histoire (cf. http://www.foxnews.com/politics/2010/10/17/foreclosure-freeze-drag-property-values-housing-chief-warns/ ) et notez la priorité affichée: ils NE SONT PAS INQUIETS AU SUJET DES AMERICAINS, MAIS BIEN PAR LA VALEUR DES PROPRIETES QU’ILS TIENNENT POUR CULTE; C’EST LA VALEUR DES PROPRIETES QUI DOIT ETRE PROTEGEE A TOUT PRIX! VIVE L’ARGENT! L’ARGENT EST DIEU! L’ARGENT EST LE MAITRE DEVANT QUI TOUT DOIT RAMPER ET S’ABAISSER!

Premièrement il y a la paperasserie frauduleuse des saisies illicites contre les propriétaires. Maintenant, la grande histoire provient des investisseurs qui veulent récupérer leur argent et sortir des titres hypothécaires : http://sherriequestioningall.blogspot.com/2010/10/two-front-crisis-of-foreclosure-fraud.html . Déjà des milliards sont demandés en retour de paiement par les investisseurs. La raison pour laquelle les investisseurs demandent le retour de leur argent est que les banquiers ont fait de la survente de ces titres hypothécaires, promettant jusqu’à 20 fois la même hypothèque immobilière à titre de garantie. Bien sûr, comme il a été précédemment dit, LE SEUL MOYEN DONT CE SYSTEME PEUT FONCTIONNER POUR LES ESCROCS EST QUE LES MAISONS SOIENT MISES EN BANQUEROUTE ET SAISIES AFIN DE FAIRE EN SORTE QUE LES INVESTISSEURS CESSENT DE DEMANDER OU EST LEUR ARGENT.
LES MEDIAS CORPORATIFS NE VEULENT PAS QUE LE PUBLIC COMPRENNE LA PROFONDEUR DE LA CRIMINALITE AU SOMMET DE L’INDUSTRIE BANCAIRE. LEUR OBJECTIF EST DE PRESENTER UNE FACETTE LIMITEE DE CETTE FRAUDE DANS LE BUT DE DONNER L’APPARENCE QUE SEULES LES SAISIES IMMOBILIERES ETAIENT FRAUDULEUSES, ET SEULEMENT QUELQUES-UNES D’ENTRE ELLES.


EN RESUME, VOICI CE QUI S’EST PASSE ETAPE PAR ETAPE A PARTIR DE 1999, après le Congrès ait abrogé le Glass-Steagall Act (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Glass-Steagall_Act ) :

1. Verser de l’argent dans l’immobilier pour déclencher un mouvement à la hausse des prix.

2. Commencer à vendre des prêts hypothécaires à n’importe qui, même à des acheteurs non qualifiés, utilisant les taux alléchants et un crédit d’impôt de $8000 du gouvernement fédéral qui est aussi complice dans cette escroquerie.

3. Regrouper les prêts hypothécaires en « Mortgage-Backed Securities (MBS) » et « obligation adossée à des actifs (CDO) » (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Collateralised_Debt_Obligation ) et les vendre comme étant des investissements.

3a. Regrouper et revendre de nouveau jusqu’à 20 fois les mêmes hypothèques à d’autres investisseurs (cf. http://www.nakedcapitalism.com/2010/10/guest-post-mortgages-were-pledged-to-multiple-buyers-at-the-same-time.html ) !

4. Puisqu’il est impossible de repayer les 2000% de MBS et CDO survendus qui ont été vendus, FAIRE INTENTIONNELLEMENT S’EFFONDRER LE MARCHE DU LOGEMENT AU MEME MOMENT QUE VOS CO-CONSPIRATEURS DANS L’ADMINISTRATION FEDERALE ENVOIENT TOUS LES EMPLOIS BIEN REMUNERES VERS D’AUTRES PAYS, afin que vous puissiez saisir toutes ces maisons et mettre fin aux pleurnichements de ces satanés investisseurs qui demandent constamment quand ils pourront obtenir leurs profits.

5. Lorsque la fraude est découverte, comme ce fut le cas à partir de mi-2008, renommer ces titres adossés à des hypothèques frauduleuses comme des «actifs toxiques» ET FAIRE LA DEMANDE AUPRES DU CONGRES DE PASSER UN PLAN DE SAUVETAGE (TARP) ET UTILISER L’ARGENT DES CONTRIBUABLES POUR RACHETER TOUS LES MAUVAIS TITRES AFIN DE DEMEURER HORS DE PRISON, ce que les acteurs les plus importants tels que Countrywide/BofA, Bear Sterns, Goldman Sachs voudraient bien.



Complicité du gouvernement américain et de la Fed


La plupart des banques américaines sont détenues par des sociétés de portefeuille bancaire (bank holding companies – BHCs ; cf. http://en.wikipedia.org/wiki/Bank_holding_company ). La Réserve fédérale surveille toutes les CSB, que la filiale de la banque soit un État membre, un non-membre de l’État, ou d’une banque nationale. Cette section fournit des informations (cf. http://www.fedpartnership.gov/bank-life-cycle/manage-transition/bank-holding-companies.cfm ) pour aider à déterminer si et quand elles peuvent être classifiées comme étant des sociétés de portefeuille bancaire.

Propriété des sociétés de portefeuille bancaire par les Banque:
Présentement, environ 84% des banques commerciales aux États-Unis font parties d’une structure de sociétés de portefeuille bancaire. Cependant, relativement peu de ces sociétés de portefeuille bancaire sont formées par ces banques alors que la banque elle-même est dans sa phase d’organisation. En règle générale, la formation d’une société de portefeuille bancaire est faite à un moment donné plus tard dans les opérations de la banque.

Les tableaux suivants illustrent la prévalence de la propriété des banques aux États-Unis par des sociétés de portefeuille bancaire :

• Bank Ownership by BHCs December 1980 to December 2007 : http://www.fedpartnership.gov/bank-life-cycle/charts/bank-ownership-by-bhcs.pdf

• Bank Ownership by BHCs Based on Bank Assets: December 31, 2007 : http://www.fedpartnership.gov/bank-life-cycle/charts/bank-ownership-by-bhcs-based-on-assets.pdf


Plus de 75% des banques dont les actifs sont de moins de $100 millions appartiennent à des sociétés de portefeuille bancaires, alors que ce pourcentage augmente à 100% pour les grandes banques de plus de 10 milliards de dollars d’actifs. Environ 60% des banques à propriété minoritaire sont la propriété de sociétés de portefeuille bancaire.

AINSI DONC, LA RESERVE FEDERALE SUPERVISE TOUTES LES SOCIETES DE PORTEFEUILLE BANCAIRE, INCLUANT LES BANQUES QUI ONT FAIT DE LA SURVENTE D’HYPOTHEQUES EN DE MULTIPLES MORTGAGE-BACKED SECURITIES. CELA SIGNIFIE QUE LA FED EST IMPLIQUEE JUSQU’AU COU DANS CETTE FRAUDE, CE QUI EXPLIQUE LES 9 TRILLIONS DE DOLLARS (“EMPRUNTES” ET A ETRE EVENTUELLEMENT REMBOURSES PAR LES PAYEURS DE TAXES) QUI ONT ETE DEPENSES PAR LA FED POUR RACHETER LES PAPIERS BANCAIRES TOXIQUES, SANS DIRE AU PUBLIC OU CET ARGENT EST ALLE.

Selon les données de RealtyTrac cité dans un article récent de AP (cf. http://www.fool.com/investing/general/2010/10/21/foreclosuregate-goes-beyond-the-banks.aspx ), 24% des ventes immobilières à l’échelle nationale au deuxième trimestre furent des maisons saisies. Au Nevada, s’était 56% des ventes. En Arizona et en Californie, ce fut plus de 40%, et au Rhode Island, Massachusetts, la Floride et le Michigan, le nombre de ventes de maisons saisies s’élève à plus d’un tiers des ventes totales.
Avec certaines compagnies qui ont repoussé les dates de reprises de finance ou qui ont suspendu les saisies purement et simplement, en combinaison avec les acheteurs qui sont de plus en plus méfiants des propriétés saisies – et qui auront plus de difficulté à se trouver une assurance titre – LES VENTES DE LOGEMENTS DEVRAIENT DIMINUER DE FAÇON SIGNIFICATIVE DANS LES PROCHAINS MOIS OU DEUX. Faites le calcul, c’est moche et pas seulement pour les professionnels de l’immobilier.

Pourtant, ceux pour qui cela DEVRAIT d’être moche, c’est pour les BANQUES qui ont vendu ces prêts hypothécaires maintes et maintes fois à travers différents titres adossés à des hypothèques, créant ainsi une situation qui a forcé la saisie immobilière massive qui était le seul moyen de dissimuler les preuves de fraude qui pourraient envoyer ces banquiers en prison . ET PUISQUE, COMME IL ETAIT SOULIGNE CI-DESSUS, CES PRINCIPALES BANQUES SONT DETENUES PAR DES SOCIETES DE PORTEFEUILLE BANCAIRE ET QUE C’EST LA RESERVE FEDERALE QUI EST RESPONSABLE DE LA SURVEILLANCE DE CELLES-CI, IL DEVIENT EVIDENT QUE CETTE FRAUDE CRIMINELLE REMONTE TOUT DROIT A LA TETE DU SYSTEME.

QU’EST-CE QUE L’ADMINISTRATION OBAMA COMPTE FAIRE A SUJET? RIEN. EN FAIT, LA MAISON BLANCHE A DECIDE QU’ELLE N’IMPOSERAIT PAS DE MORATOIRE TEMPORAIRE SUR LES SAISIES IMMOBILIERES (cf. http://poorrichards-blog.blogspot.com/2010/10/obama-will-not-ban-home-repossessions.html ) , MALGRE UN MECONTENTEMENT GRANDISSANT DE LA POPULATION FACE A CETTE FRAUDE BANCAIRE. AU LIEU DE PROTEGER LA POPULATION, NON SEULEMENT LE GOUVERNEMENT US A-T-IL INCITE LES AMERICAINS A S’ACHETER DES MAISONS EN LEUR OFFRANT DES CREDITS D’IMPOTS, MAIS APRES QUE LE SCANDALE AIT ECLATE, IL A DECIDE DE PROTEGER LES BANQUES PRIVEES ET WALL STREET. La raison évoquée par un porte-parole de la Maison Blanche: cela pourrait avoir des “conséquences imprévues”.

CNBS a suggéré (cf. http://www.cnbc.com/id/39686897 ) que LE GOUVERNEMENT US IRAIT POSSIBLEMENT JUSQU’A PASSER UNE LOI QUI LEGALISERAIT RETROACTIVEMENT TOUTE LA FRAUDE DES BANQUES (cf. http://sherriequestioningall.blogspot.com/2010/10/cnbc-says-us-government-will-pass-law.html ), QUE LES BANQUES SERAIENT PROTEGEES, CE QUI REVIENT A DIRE QUE LA FRAUDE SERA SANCTIONNEE PAR LES POLITICIENS. LES POLITICIENS NE LAISSERONT PAS LA STABILITE DES PLUS GRANDES BANQUES DE LA NATION ETRE MENACEE PAR DES DROITS CONTRACTUELS.

Voici ce qui risque de se passer: le Congrès adopte une loi nommée à peu près comme ceci: “La modernisation de la loi sur la stabilité financière de 2010″ qui sera accordée rétroactivement aux prêts hypothécaires, leur octroyant les droits nécessaires dans les hypothèques sous-jacentes dont les gens sont inquiets. Tous les documents frauduleux, les notes de crédit perdues et les intérêts non attribués seront pardonnés par un acte législatif. SI LE CONGRES PASSE QUELQUE CHOSE DE CE TYPE, CELA SIGNIFIERA ALORS QUE L’ANARCHIE EST PERMISE! CELA SIGNIFIERA QUE TOUS LES CONTRATS LEGAUX POURRONT ETRE REECRITS EN TOUT TEMPS POUR BENEFICIER A CEUX QUI SONT AU POUVOIR. Comment peut-on avoir confiance en quelconque contrat légal, si l’État est en mesure de modifier ce contrat dans l’avenir seulement qu’avec l’aide d’une nouvelle législation?

Comment une fraude s’échelonnant sur plus d’une décennie peut-elle être sanctionnée? COMMENT CE GOUVERNEMENT PEUT-IL CONTINUELLEMENT TRAHIR LE PEUPLE, MAIS PROTEGER LES BANQUES?

BARACK OBAMA S’OPPOSE A TOUTE ACTION (cf. http://www.nytimes.com/2010/10/15/opinion/15krugman.html?_r=2 ) QUI POURRAIT DERANGER LES BANQUES (cf. http://www.activistpost.com/2010/10/mortgage-morass-obama-opposes-any.html ). Ali Veschi de CNN essaie de vendre l’idée selon laquelle lire attentivement les allégations de fraude massive, autant des saisies immobilières que des surventes de titres originaux adossés à des hypothèques (mortgage-backed securities), ralentirait la “reprise économique”. EN D’AUTRES TERMES, SI LES AMERICAINS NE PARDONNENT PAS WALL STREET EN PLUS D’OUBLIER CE VIOL COLLECTIF DE LA CLASSE MOYENNE S’ETANT DEROULE AU COURS DES DIX DERNIERES ANNEES, WALL STREET ET LE GOUVERNEMENT FEDERAL LES RENDRONT ENCORE PLUS PAUVRE. C’EST UNE BRUTALITE DU PLUS BAS NIVEAU; PAS MIEUX QU’UN HOMME QUI VOLE DANS UN MAGASIN ET MET EN GARDE LE MAGASINIER QUE S’IL SE PLAINT, IL REVIENDRA POUR DEVALISER LE MAGASIN DE NOUVEAU !

Shuan Donovan s’est prononcé lors d’une allocution pour la Maison Blanche (cf. http://sherriequestioningall.blogspot.com/2010/10/hud-sect-donovan-speaking-for-white.html ) et a déclaré que l’administration se concentre sur l’avenir pour s’assurer que les normes seront respectées, plutôt que de regarder en arrière pour s’assurer que propriétaires et les investisseurs n’ont pas été lésés pendant ces années fastes et sans vergogne pour les banquiers. «Nous n’avons pas trouvé de preuve à ce stade-ci de problèmes systémiques dans les documents juridiques sous-jacents, ou d’autres qui ont été examinés”, a-t-il laissé savoir.

Autrement dit, la Maison Blanche a fait savoir qu’ils mettront fin à la fraude (comme ils ont promis qu’ils mettraient fin aux guerres), MAIS CELA N’AURA AUCUN EFFET SUR LES MILLIERS DE MILLIARDS DE DOLLARS EN DETTES AJOUTEES SUR LE DOS DES GENS POUR RACHETER LES FRAUDULEUX TITRES ADOSSES A DES HYPOTHEQUES SURVENDUES.

C’est comme si un policier se tenant dans votre maison venant d’être pillée vous disait qu’il ne demandera pas aux voleurs de remettre les meubles en place, mais qu’il leur demandera gentiment de ne pas le refaire à nouveau! C’est à se demander pour qui le flic travaille vraiment.
Dans ce cas, puisque le gouvernement des États-Unis a aidé à appâter des emprunteurs de subprimes dans l’escroquerie à l’aide de ce crédit d’impôt de $8000, LE GOUVERNEMENT A TRAVAILLE – ET TRAVAILLE TOUJOURS – FERMEMENT AUX COTES DES BANQUIERS CRIMINELS.



Pour envoyer vos commentaires :
http://les7duquebec.wordpress.com/2010/11/02/la-%C2%AB-crise-des-saisies-immobilieres-%C2%BB-ce-que-personne-nose-vous-dire/

François Marginean : Technicien en Architecture, chercheur indépendant, animateur de radio à l'émission L'Autre Monde sur CHOQ FM de l'UQAM, éditeur du blog Les Nouvelles Internationales et collaborateur chez Les 7 du Québec.

François Marginean est un collaborateur régulier de Mondialisation.ca. Articles de François Marginean publiés par Mondialisation.ca

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

CRISE ECONOMIQUE MONDIALE : EUROPE : QUESTIONNEMENT DE LA MONNAIE UNIQUE ET DE LA FORME ACTUELLE DE L’UNION EUROPEENNE !

Message  Admin le Ven 26 Nov 2010 - 18:01

CRISE ECONOMIQUE MONDIALE : EUROPE : QUESTIONNEMENT DE LA MONNAIE UNIQUE ET DE LA FORME ACTUELLE DE L’UNION EUROPEENNE !






Chers amis,


« LA ZONE EURO, ESTIMENT LES SCEPTIQUES, POURRA DIFFICILEMENT CONSERVER SA FORME ACTUELLE », dit-on ci-dessous… Alors, quelle autre forme ? Un retour aux Etats-Nations ? Après les déclarations de Dominique Strauss-Khan et d’autres, il est clair que le projet N’EST PAS celui d’Etats-nations souverains et démocratiques, bien que ceci soit le meilleur choix possible…

Question pour un champion : risquons-nous alors de vivre un rattachement rapide et brutal aux USA (eux aussi en bien piètre état), afin de constituer plus vite l’infâme BLOC EUROATLANTIQUE ? La disparition de l’euro pourrait-elle vraiment nous ramener aux devises nationales, OU fonderait-on alors la première MONNAIE TRANSCONTINENTALE ? Pour obtenir la réponse, il nous faudra rester vigilants, et analyser ce qui se passera dans les mois à venir…

Les 2 documents, ci-dessous… Vic.




DOCUMENT 1 :

THE GAME IS UP, THE EURO IS FINISHED! NIGEL FARAGE SPEAKS OUT (« LES JEUX SONT FAITS, L'EURO EST FINI ! NIGEL FARAGE PARLE » – En anglais… Un délice, et must à écouter, avec de nouvelles « baffes verbales » dans la gueule de la « serpillière humide », le président Van Rompuy !)

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=pypd5kYTh24



DOCUMENT 2 :

Source : http://fr.finance.yahoo.com/actualites/Imaginer-impensable-reuters_molt-1087011415.html



IMAGINER L'IMPENSABLE, UN ECLATEMENT DE LA ZONE EURO


Le jeudi 25 novembre 2010, à 23h 35
par Noah Barkin


LA CRISE FINANCIERE EN IRLANDE S'EST ETENDUE AU PORTUGAL, PUIS A L'ESPAGNE, OBLIGEANT L'UNION EUROPEENNE A EPUISER LE FONDS DE 750 MILLIARDS D'EUROS CONSTITUE POUR SOUTENIR LES ETATS DE LA ZONE EURO EN DIFFICULTE.

LES 16 MEMBRES DE LA ZONE SONT ESSORES PAR LES MESURES D'AUSTERITE, LE SOUTIEN POPULAIRE A LA MONNAIE UNIQUE S'EFFRITE et les contribuables ALLEMANDS manifestent leur agacement face à cette série de plans de sauvetage coûteux.

AU FINAL, UN OU PLUSIEURS PAYS DECIDENT OU SONT CONTRAINTS DE RENONCER A L'EURO ET DE REVENIR A LA DEVISE NATIONALE utilisée avant de lier leur destin à celui de l'Europe économique et monétaire.
INIMAGINABLE IL Y A QUELQUES SEMAINES, CE SCENARIO FAIT SON CHEMIN CHEZ UN NOMBRE, CERTES ENCORE REDUIT, MAIS CROISSANT D'EXPERTS, AU CAS OU LES DIRIGEANTS DE L'UE NE PARVIENDRAIENT PAS A S'UNIR AUTOUR D'UNE STRATEGIE FORTE POUR SAUVER L'EURO ET A REPONDRE AUX INQUIETUDES DES INVESTISSEURS SUR LEURS DESEQUILIBRES.

Jusqu'à présent, ces prédictions étaient l'apanage des eurosceptiques anglo-saxons qui considéraient la monnaie unique et la politique monétaire commune vouées à l'échec.

Cet été, l'économiste de Capital Economics Christopher Smallwood a produit une note de 20 pages intitulée "Pourquoi la zone euro doit éclater", et l'américain Nouriel Roubini, dit "M. Chaos", a prédit la sortie forcée de certains pays de la zone.



GRÈCE, IRLANDE, PAS LES DERNIERS


MAIS AVEC LA SECONDE VAGUE DE LA CRISE SOUVERAINE, PARTIE D'IRLANDE ET QUI MENACE DESORMAIS LISBONNE ET MADRID, LE DOUTE PROGRESSE. LA ZONE EURO, ESTIMENT LES SCEPTIQUES, POURRA DIFFICILEMENT CONSERVER SA FORME ACTUELLE.

L'éditorialiste du Financial Times Gideon Rachman voit l'Allemagne ouvrir la première brèche si le mécontentement de l'opinion grandit ou si elle échoue à convaincre ses partenaires de soutenir son idée d'un nouveau mécanisme permanent de soutien.

Des universitaires ont contesté en justice la participation de Berlin au plan de sauvetage de la Grèce et s'ils obtiennent gain de cause, cela pourrait être dévastateur pour la zone euro.

D'autres imaginent une division entre deux zones "Euro-Nord" et "Euro-Sud" si les divergences se creusent entre les membres stables de la zone et ceux qui sont affligés par la dette. Et d'aucuns voient l'Allemagne impulser la sortie de pays tels que la Grèce dont elle pense qu'ils n'auraient jamais dû être membres de la zone euro.

"Je ne pense pas que nous assisterons à un éclatement de l'euro et à un retour de l'Allemagne au deutschemark, mais ce qui nous pourrions voir naître est une zone euro plus homogène, purgée de ses éléments les plus faibles", observe Domenico Lombardi, ancien membre du comité directeur du FMI.

Ces voix restent toutefois minoritaires. La sensibilité du sujet et l'ampleur des investissements, la volonté politique, la douleur et la complexité d'une sortie de l'euro sont, selon la plupart des responsables politiques européens, autant d'arguments pour la stabilité.

Ils invoquent en outre la résistance de l'euro, qui reste fort malgré les 6% cédés au dollar en trois semaines.

Le président de la Bundesbank Axel Weber a assuré mercredi qu'il n'y avait "pas de retour en arrière" possible, expliquant que les Etats devront seulement apporter plus d'argent si les 750 milliards d'euros déjà prévus s'avéraient ne pas suffire.

"A mon avis, pendant quelques années, les dirigeants vont faire tout ce qu'ils peuvent pour sauver (l'euro)", dit Katinka Barysch, vice-directeur du Centre pour la réforme européen.

Pour Jacob Funk Kirkegaard, de l'Institut d'économie internationale de Washington, l'éclatement reste "impensable" et la réponse à la crise serait autrement plus drastique si ce risque existait vraiment.

"Avant que l'Espagne soit en faillite ou puisse mettre l'euro en danger, on verrait la BCE imprimer des billets de 500 euros et les jeter d'hélicoptères", dit-il.

Quoi qu'il en soit, les récentes turbulences ont montré que les "mesures chocs" ne rassureront sans doute pas les marchés à long terme, les investisseurs déplorant une compétitivité en berne en l'absence de politiques budgétaires plus étroitement coordonnées.

Or l'intégration plus profonde se heurte à l'Allemagne, qui insiste plutôt sur la mise en oeuvre de mesures d'austérité et de réformes structurelles douloureuses pour améliorer la productivité dans les pays périphériques.
La Grèce, l'Irlande et le Portugal ont emprunté cette voie mais beaucoup redoutent qu'à terme, elle ne s'avère néfaste et fasse réapparaître de forts déséquilibres au sein du bloc.

"C'est une crise systémique qui appelle une réponse systémique mais nous ne l'avons pas vue pour l'instant. On la traite pays par pays, d'abord la Grèce, maintenant l'Irlande, et vous pouvez être sûrs que ce ne seront pas les derniers", prévient Lombardi.


Grégory Blachier pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

LA REVOLUTION VIA LE RETRAIT D’ARGENT INQUIETE LES BANQUES !

Message  Admin le Lun 29 Nov 2010 - 19:42

LA REVOLUTION VIA LE RETRAIT DE L’ARGENT DES BANQUES INQUIETE LE SECTEUR BANCAIRE !



Chers amis,



APPAREMMENT, L’IDÉE D’ERIC CANTONA ÉTAIT PEUT-ÊTRE PLUS GÉNIALE QUE PRÉVU… et elle fait en tout cas plus d'émules que ce que l'on aurait pu croire.

UNE RÉVOLUTION PAR LE RETRAIT DE L’ARGENT DES BANQUES EST APPAREMMENT UNE CHOSE QUI FAIT PEUR AU SYSTÈME BANCAIRE, EN TOUT CAS EN BELGIQUE. CELA SIGNIFIE QUE LE TALON D’ACHILLE DU $YSTÈME IMMONDE SEMBLE AU MINIMUM AVOIR ÉTÉ IDENTIFIÉ !

BIEN ENTENDU, LES PLEUTRES DE BANKSTERS SONT OUTRÉS ET S’INQUIÈTENT DU DANGER DE DÉSTABILISATION QUE CELA POURRAIT ENGENDRER (vous noterez que, dans l’article ci-dessous, ces vautours espèrent encore que le gouvernement pourrait leur venir financièrement en aide UNE SECONDE FOIS ! Quel culot, et quelle arrogance !)…

MAIS LES CITOYENS BIEN INFORMÉS, TELS QUE LA REALISATRICE GERALDINE FEUILLIEN, SOULIGNENT QUE LA CONTINUATION DE CE SYSTEME ENTRAINERAIT SURTOUT LA POURSUITE DU VOL DE NOS RESSOURCES PAR LES BANQUES, DES MESURES D’AUSTERITE ET D’INJUSTICE… EN D’AUTRES MOTS, MIEUX VAUT FAIRE CROULER CE SYSTEME APPARTENANT A DES CHAROGNARDS MONDIALISTES, QUE DE LES LAISSER POURSUIVRE LEUR PILLAGE INFAME !

CE PLAN POSSEDE UNE GRANDE FAILLE, CEPENDANT, ET IL S’AGIT DE SON ORGANISATION PRATIQUE : apparemment, les citoyens, tels des idiots, ont tous prévus de retirer leur argent des banques le même jour, à savoir le 7 décembre. C’est une grande erreur. CE MOUVEMENT DEVRAIT COMMENCER DES MAINTENANT, ET S’ETENDRE SUR UNE PERIODE DE PLUSIEURS MOIS, ET NON SUR UN SEUL JOUR (que les gens retirent tous leur argent le même jour, est ce qui garantit une impossibilité des banques à verser les sommes d’argent demandées, avec de ce fait un refus systématique du retrait) !

Le but est d’atteindre le chiffre de 20 millions de personnes qui retirent leur argent des banques. 18.000 personnes sont prêtes à agir dès maintenant… Répandons donc ce message afin que les 20 millions de personnes soient atteints rapidement.

Certes, les déstabilisations bancaires peuvent se révéler dangereuses… Néanmoins, je ne vois personnellement aucun danger plus grand que celui représenté par le nouvel ordre mondial, les banquiers avides, les milliardaires nazis et l’industrie corrompue, ainsi que les gouvernements félons et organisations supranationales et mondiales qui règnent en ce moment !

Le temps de la dictature des banques et des mondialistes doit prendre fin à tout prix. Nous nous devons d’arrêter ce système putride avant que la dictature mondiale s’installe pour de bon !

Une question me turlupine encore, cependant : si les gens retirent leur argent physique, provoquant ainsi un écroulement économique, les banquiers ne seraient-ils pas tentés d’imposer plus vite encore un système dictatorial basé sur le tout à l’électronique et sur de l’argent purement virtuel ?

Où que nous posions le regard, le danger guette…

NEANMOINS, QUELQUE CHOSE DOIT ETRE FAIT AFIN D’ARRETER LA MACHINE FOLLE DE TYRANNIE ET D'INEGALITE DES BANKSTERS ET DES MONDIALISTES !

L’article, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.




Source : http://www.lefigaro.fr/societes/2010/11/27/04015-20101127ARTFIG00396-la-revolution-d-eric-cantona-inquiete-les-banques.php


LA « REVOLUTION » D'ÉRIC CANTONA INQUIETE LES BANQUES


Par Marine Rabreau

27/11/2010 | Mise à jour : 12:27


Eric Cantona


VIDÉO - L'APPEL DE L'ANCIENNE STAR DU FOOTBALL A VIDER SON COMPTE BANCAIRE, MASSIVEMENT RELAYE SUR FACEBOOK ET YOUTUBE, COMMENCE A FAIRE PEUR. La date du 7 décembre est fixée.

C'est le « buzz » du moment. ILS SONT PLUS DE 18.000 « FACEBOOKERS » A VOULOIR PARTICIPER (cf. http://www.facebook.com/search.php?q=7%20d%C3%A9cembre&init=quick&tas=0.05988514139296863&ref=ts#%21/event.php?eid=101996426533405 ) A LA « REVOLUTION PACIFIQUE » SOUFFLEE PAR ERIC CANTONA, QUI CONSISTER A RETIRER L'INTEGRALITE DE SON ARGENT SUR SES COMPTES BANCAIRES, PRECISEMENT LE VENDREDI 7 DECEMBRE PROCHAIN.

« S'IL Y A 20 MILLIONS DE GENS QUI RETIRENT LEUR ARGENT, LE SYSTEME S'ECROULE (...). LA REVOLUTION SE FAIT PAR LES BANQUES », A LANCE L'ANCIENNE STAR DU FOOTBALL dans une vidéo datant du 8 octobre, visionnée par plusieurs centaines de milliers d'internautes.

Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=pzJplZccaWQ&feature=player_embedded

L'ancien attaquant de Manchester United, âgé de 44 ans, ENGAGE POLITIQUEMENT DANS LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE, théorise en moins de deux minutes la destruction du système actuel. «Pas d'armes, pas de sang, une révolution à la Spaggiari !» (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Spaggiari ), conclut celui qui est aussi passé par les écrans de cinéma.



EN BELGIQUE, LA FEDERATION BELGE DU SECTEUR FINANCIER
S'INQUIETE



La désormais appelée « révolution Cantona » est sortie des frontières de l'hexagone. En Belgique, la réalisatrice Géraldine Feuillien (cf. http://www.feuillien.com/ ), a notamment relayé l'idée. Même date. Elle a créé un site Internet, baptisé Bankrun2010.com (cf. http://www.bankrun2010.com/ ), traduit en six autres langues. Selon elle, environ 15.000 belges videront leurs comptes.

Mais dans ce petit pays, la démarche est prise au sérieux. LA FEDERATION BELGE DU SECTEUR FINANCIER, FEBELFIN, EST VENUE REAGIR DANS LES COLONNES DES JOURNAUX HET NIEUWSBLAD ET DE STANDAARD. « CETTE ACTION PEUT DESTABILISER NOTRE FRAGILE SYSTEME FINANCIER !, A AVERTI MICHEL VERMAERKE, ADMINISTRATEUR DELEGUE DE FEBELFIN. ET D'AJOUTER, «CERTAINES INSTITUTIONS BANCAIRES EN BELGIQUE ONT DU ETRE SAUVEES PAR LE GOUVERNEMENT EN RAISON DES CONSEQUENCES DE LA CRISE DU CREDIT. UN TEL SAUVETAGE NE DOIT PAS ETRE REITERE CAR IL EST TRES COUTEUX.»

À la question de savoir s'ils sont conscients des conséquences économiques (cf. http://trends.rnews.be/fr/economie/actualite/banque-et-finance/quand-cantona-co-fait-vraiment-peur-aux-banquiers/article-1194876080441.htm ) qu'entraînerait le succès de cette action, Géraldine Feuillien répond : « NOUS SOMMES SURTOUT CONSCIENTS DES CONSEQUENCES QUE LE SYSTEME FINANCIER MONDIALISE DEREGULE ET INCONTROLABLE ONT SUR NOS EMPLOIS, NOS SANTES, NOTRE EDUCATION, NOS PENSIONS, NOS INDUSTRIES, NOTRE ENVIRONNEMENT, NOTRE AVENIR, NOTRE DIGNITE, LA DIGNITE DES CITOYENS DES PAYS QUE CE SYSTEME A ASSERVIS PAR DES DETTES QU'ILS NE POURRONT JAMAIS REMBOURSER POUR MIEUX S'APPROPRIER LEURS RESSOURCES. C'EST LE SORT QUI ATTEND LES CITOYENS OCCIDENTAUX SI NOUS NE NOUS PRENONS PAS EN MAIN.»

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

WIKILEAKS ANNONCE UNE FUITE SUR 1 GRANDE BANQUE U.S. !

Message  Admin le Mer 1 Déc 2010 - 16:33

LA PROCHAINE FUITE DE WIKILEAKS CONCERNERA « LES PRATIQUES NON ETHIQUES D’UNE GRANDE BANQUE AMERICAINE » !





Chers amis,


POURVU QUE WIKILEAKS PUISSE DIFFUSER TRÈS BIENTÔT SA PROCHAINE FUITE… EN EFFET, CELLE-CI SERAIT UN VÉRITABLE TREMBLEMENT DE TERRE IMPLIQUANT LES PRATIQUES NON ÉTHIQUES D’UNE GRANDE BANQUE AMÉRICAINE !

UN DOSSIER QUE NOUS DEVONS SUIVRE DE TRÈS PRÈS, et qui, espérons-le, permettra aux peuples du monde entier de voir quel type d’ordure ignoble profite du système, crée la crise économique, et reçoit encore par la suite du pognon des gouvernements pourris afin de pouvoir continuer ses méfaits ! Le tout avec les populations, en finale, qui doivent payer pour les crimes des banksters !

J’attends cette nouvelle fuite avec une impatience non dissimulée…

A suivre, donc.

L’article, ci-dessous…

Bonne révolution, ou bon esclavage, bonne tyrannie et bonne mort ! Vic.




Source : http://www.lefigaro.fr/societes/2010/12/01/04015-20101201ARTFIG00344-bank-of-america-serait-la-prochaine-cible-de-wikileaks.php


BANK OF AMERICA SERAIT LA PROCHAINE CIBLE DE WIKILEAKS


01/12/2010 | Mise à jour : 12:41



Crédits photo : CHUCK BURTON/ASSOCIATED PRESS

LE SITE SPECIALISE DANS LA FUITE D'INFORMATIONS ENTEND DENONCER DES PRATIQUES CONTRAIRES A L'ETHIQUE D'UNE «GRANDE BANQUE AMERICAINE» sans donner de nom. LES INVESTISSEURS AMERICAINS SONT CONVAINCUS QUE CETTE MENACE VISE BANK OF AMERICA dont le titre a chuté de plus de 3% mardi. De son côté, la banque a démenti la rumeur.

LA DIRECTION DE BANK OF AMERICA A PEUT-ETRE DU SOUCI A SE FAIRE. LES REVELATIONS PROMISES PAR LE FONDATEUR DE WIKILEAKS, JULIEN ASSANGE, SUR « UNE GRANDE BANQUE AMERICAINE » POURRAIENT CONCERNER LEUR ETABLISSEMENT. LE RESPONSABLE DU SITE SPECIALISE DANS LA FUITE D'INFORMATIONS AVAIT EN EFFET DECLARE EN OCTOBRE 2009, AU MAGAZINE COMPUTER WORLD, QU'IL DETENAIT « 5 GIGAOCTETS DE DONNEES PROVENANT DE BANK OF AMERICA, DU DISQUE DUR D'UN DE SES DIRIGEANTS ». Même s'il paraît peu probable que ces documents soient divulgués deux ans après, les spéculations sont allées bon train hier. Et les investisseurs américains les ont jugées crédibles. Résultat : le titre de la banque américaine suspectée a dévissé de plus de 3% mardi à la clôture de Wall Street.

Selon la chaîne CNN, (cf. http://edition.cnn.com/2010/BUSINESS/11/30/wikileaks.boa/index.html?hpt=T2 ) Bank of America a brièvement démenti être la « grande banque américaine » ciblée par le site de Julian Assange.

AUX DIRES DU FONDATEUR DE WIKILEAKS, LES REVELATIONS SERAIENT DIGNES DE CELLES QUI ONT PROVOQUE L'AFFAIRE ENRON (cf. http://www.lefigaro.fr/societes/2010/11/30/04015-20101130ARTFIG00378-wikileaks-fait-aussi-trembler-les-banques.php ). Dans une interview accordée au magazine Forbes (cf. http://www.forbes.com/fdc/welcome_mjx.shtml ), JULIEN ASSANGE A INDIQUE QUE « L'ONDE DE CHOC SERA LA MEME. DES VIOLATIONS DE LA LOI, DES PRATIQUES CONTRAIRES A L'ETHIQUE VONT ETRE DIVULGUEES MAIS EGALEMENT LE FONCTIONNEMENT DES STRUCTURES INTERNES DE DECISIONS ET L'ETHOS DES DIRIGEANTS DES BANQUES… ET CELA A UNE INCROYABLE VALEUR ».

L'ancien hacker entend ainsi DENONCER DES « PRATIQUES NON ETHIQUES » VIA LA DIFFUSION DE MILLIERS DE DOCUMENTS COMPROMETTANTS. « Nous devons être prudents et ne pas coller une étiquette de délinquants aux gens avant d'être tout à fait sûrs », précise toutefois le fondateur du site.

Au nom de la transparence, Wikileaks entend dénoncer des faits et inciter à leur changement. Ses publications sur la guerre en Irak ou celles sur la diplomatie américaine ont déjà eu un retentissement planétaire. Reste à savoir si le révélateur de vérités embarrassantes pourra également bouleverser le monde de la finance.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

CRISE ECONOMIQUE MONDIALE : LES BANKSTERS SOUHAITENT FAIRE DE NOUVELLES VICTIMES PARMI LES PAYS D'EUROPE !

Message  Admin le Mer 8 Déc 2010 - 17:29

CRISE ECONOMIQUE MONDIALE : LES BANKSTERS SOUHAITENT FAIRE DE NOUVELLES VICTIMES PARMI LES PAYS D'EUROPE ! LA CORRUPTION FAIT RAGE EN IRLANDE AFIN D’IMPOSER DES MESURES D’AUSTERITE INHUMAINES A UNE POPULATION SCANDALISEE !






Chers amis,


Les 2 articles qui suivent, publiés sur un site soi-disant « socialiste », nous apprennent que le répugnant gouvernement irlandais s’est déculotté afin que le peuple irlandais se fasse enculer à sec et sans vaseline ! Shocked

En effet, LES SALAUDS DU GOUVERNEMENT TOTALITAIRE D’IRLANDE ONT NON SEULEMENT CÉDÉ AUX EXIGENCES DES MARCHÉS FINANCIERS INTERNATIONAUX (MONDIALISTES) AFIN QUE TOUTES LES DETTES DES BANQUES SOIENT PAYÉES PAR LE PEUPLE, MAIS ILS ONT EN PLUS ACCEPTÉ QUE LES FONDS DE PENSION CONTRIBUENT À CE SOI-DISANT « SAUVETAGE » ! Twisted Evil LE TOUT EST ENCORE UNE FOIS EFFECTUÉ AUX DÉPENS DU PEUPLE ! Mad

L’ETAT IRLANDAIS INJECTERA EGALEMENT DANS LES COFFRES DES BANQUE 17,5 MILLIARDS D’EUROS PROVENANT DU FONDS DE RESERVE DE RETRAITE, LE TOUT AUX DEPENS DES CITOYENS IRLANDAIS ! Surprised Mad

DE PLUS, LES INFORTUNES IRLANDAIS RISQUENT DE CONNAÎTRE UNE REDUCTION SUPPLEMENTAIRE DE 10 POUR CENT DES SALAIRES, UNE PERTE DE DIZAINES DE MILLIERS D’EMPLOIS, DES HAUSSES D’IMPOTS ET la SUPPRESSION D’ACQUIS SOCIAUX – CE QUI VA COUTER 4.000 EUROS DE PLUS PAR AN AUX FAMILLES !!! Surprised Exclamation

QUAND IL S’AGIT DE VERSER DU POGNON AUX BANQUES, LE GOUVERNEMENT REPOND TOUJOURS PRESENT. Twisted Evil LORSQU’IL S’AGIT DE GARANTIR LE BIEN-ETRE DEMOCRATIQUE DES CITOYENS QUI LES ONT ELUS, CES CRAPULES DE POLITICARDS NE SONT PLUS LA ! Mad Preuve s’il en est que les choses doivent changer, et que les populations ne peuvent plus laisser des criminels, des vautours et des traîtres les démunir de leurs avantages, et s’enrichir sur leur compte ! Mad Exclamation

En d’autres termes, comme en Grèce, nous allons voir les familles et les seniors irlandais tomber dans une pauvreté abominable, le tout en raison de ce que l’élite politique, patronale et financière leur a concocté ! Crying or Very sad

Mais les charognards de la finance concentrent à présent tous leurs efforts de destruction sur d’autres pays : Portugal, Espagne, et même peut-être la Belgique ! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Nous sommes encore très loin d’être sortis de l’auberge… A moins que des révolutions surgissent vite fait !? Exclamation

EN FAIT, NOUS DIT LE 1ER ARTICLE, C’EST BIEN À L’EFFONDREMENT DE L’ENSEMBLE DE L’ORDRE CAPITALISTE MONDIAL D’APRES-GUERRE, QUE NOUS ASSISTONS ! Surprised Exclamation

LE BUT EST NI PLUS NI MOINS QUE « LA DESTRUCTION DE L’ENSEMBLE DU SYSTEME SOCIAL EUROPEEN D’APRES-GUERRE » !!! Twisted Evil Shocked Exclamation


Le second article, lui, nous signale le jeu diabolique et les TACTIQUES PERFIDES QUI SONT MENÉS EN IRLANDE PAR LE GOUVERNEMENT, LES SYNDICATS (EH OUI !), LES PUTES DES MASS MÉDIAS ET CERTAINS TRAÎTRES ET FINANCIERS DU SECTEUR DE L’INDUSTRIE OU DES BANQUES Twisted Evil , AFIN D’IMPOSER DES MESURES INIQUES ET ABJECTES D’AUSTÉRITÉ AU PEUPLE IRLANDAIS qui, comme on pourra le voir, semble sur le point de se RÉVOLTER. Exclamation

IL Y A NÉANMOINS UN GRAND DÉFAUT AUX 2 ARTICLES QUI SUIVENT : ILS PRÊCHENT POUR UNE SOLUTION INTERNATIONALE, VOIRE GLOBALE, ALLANT AINSI DANS LE SENS DES RÉPUGNANTS MONDIALISTES ! Mad Mad Mad Abject ! Et ce site se prétendait « socialiste » ? Le socialisme-traître au service de l’élite mondiale, sans doute ? Rolling Eyes Quelle mauvaise farce ! Mad

Les articles, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




ARTICLE 1 : source : http://www.wsws.org/francais/News/2010/dec2010/mani-d07.shtml


APRES LE SAUVETAGE DE L’IRLANDE: LES REQUINS DE LA FINANCE CIBLENT DE NOUVELLES VICTIMES


Par Nick Beams
7 décembre 2010


Il ne fait pas de doute QU’IL N’EXISTE, DANS AUCUN AUTRE DOMAINE DE L’ECONOMIE OU DE LA POLITIQUE, UN PLUS HAUT DEGRE DE MYSTIFICATION QUE CELUI DE LA MANIERE DONT SONT DECRITES LES OPERATIONS SUR LES MARCHES FINANCIERS.

Le SOI-DISANT SAUVETAGE IRLANDAIS, annoncé dimanche dernier, en est un exemple frappant. CE QUI S’EST PASSE CE N’EST PAS LE SAUVETAGE DE L’IRLANDE. EN REALITE, LE GOUVERNEMENT IRLANDAIS A CEDE AUX EXIGENCES DES MARCHES FINANCIERS INTERNATIONAUX POUR QUE TOUTES LES RESSOURCES DE L’ETAT SOIENT DEPLOYEES AFIN DE GARANTIR QUE TOUTES LES DETTES IRLANDAISES ET TOUTES LES VALEURS FINANCIERES DETENUES PAR LES BANQUES ET LES INSTITUTIONS FINANCIERES SOIENT INTEGRALEMENT PAYEES AUX DEPENS DE LA CLASSE OUVRIERE. EN D’AUTRES TERMES, CE N’EST PAS « L’IRLANDE » QUI A FAIT FAILLITE ET QUI NECESSITE UN SAUVETAGE MAIS LES DETENTEURS DES DETTES IRLANDAISES – LES BANQUES EUROPEENNES ET INTERNATIONALES.

L’accord devrait coûter à chaque famille irlandaise une somme supplémentaire de 4.000 euros, en plus des 4.000 euros qu’elle a déjà perdu selon des estimations. Et, COMME S'IL VOULAIT SOULIGNER QU’IL N’EXISTE PAS DE LIMITE POUR SATISFAIRE LES EXIGENCES VORACES DES MARCHES FINANCIERS, LE GOUVERNEMENT A ACCEPTE QUE LES FONDS DE PENSION CONTRIBUENT AU SAUVETAGE A HAUTEUR DE 17,5 MILLIARDS D’EUROS.

A PEINE L’ACCORD ETAIT-IL ANNONCE QUE LES REQUINS FINANCIERS COMMENÇAIENT DEJA A ALIGNER LEURS PROCHAINES CIBLES… LE PORTUGAL, L’ESPAGNE OU VRAISEMBLABLEMENT LA BELGIQUE.

La crise financière européenne grandissante souligne le fait que l’effondrement en septembre 2008 de la banque d’investissement américaine Lehman Brothers n’était pas la conséquence d’un déclin cyclique qui serait suivi par une « reprise » mais marquait le DEBUT D’UN EFFONDREMENT DE L’ENSEMBLE DE L’ORDRE CAPITALISTE MONDIAL D’APRES-GUERRE.

Le début de la crise financière américaine en 2007 avait eu un impact immédiat sur les banques européennes. Celles-ci étaient soit directement liées aux opérations sub-prime des institutions financières américaines, comme c’était le cas des banques d’Etat en Allemagne, soit elles étaient engagées dans des activités spéculatives identiques.

Si on en était resté là, la crise serait finie depuis longtemps. Mais les faillites initiales n’étaient que l’expression de contradictions bien plus profondes au sein de l’économie capitaliste mondiale.

Depuis le début des années 1980, après la fin du boom économique d’après-guerre, le capitalisme mondial s'est caractérisé par ce qu’on pourrait appeler la MONTEE INCESSANTE DE LA FINANCIALISATION. Une importante statistique éloquente indique l’ampleur de ce processus. Il y a à trois décennies, le stock des valeurs financières mondiales correspondait à environ 100 pour cent du PIB mondial. En 2007, il était passé à 350 pour cent.

LES IMPLICATIONS D’UN CHANGEMENT AUSSI ENORME SE MANIFESTENT A PRESENT DANS L’AGGRAVATION DE L’ENDETTEMENT ET DE LA CRISE FINANCIERE.

En dépit des idées fantaisistes de certains porte-parole financiers que l’argent peut d’une certaine manière de par sa nature, créer indéfiniment de l’argent, les valeurs financières représentent en fin de compte une créance sur la richesse PRODUITE PAR LE TRAVAIL SOCIAL, notamment, la plus-value extraite de la classe ouvrière dans le processus de la production capitaliste.

Pendant tout un temps et aussi longtemps que l’argent continuait d’alimenter le système financier, cette loi économique semblait être en suspens étant donné que de vastes profits financiers étaient accumulés en raison de l’augmentation des valeurs et surtout des valeurs immobilières. On pouvait vraiment avoir l’impression que l’argent était capable de générer de l’argent en dehors de ce processus de production capitaliste.

Finalement, toutefois, les lois de l’économie capitaliste ont affirmé leur présence, certes pas de manière pacifique, mais de la manière dont Marx les avait décrites… tout comme se manifeste la loi de la gravité lorsqu’une maison s’écroule au-dessus de votre tête. La maison de la finance s’est effondrée en septembre 2008.

LES GOUVERNEMENTS ONT REPONDU PAR DES SAUVETAGES ET DES PLANS DE RELANCE POUR EVITER DE PLONGER IMMEDIATEMENT DANS UNE DEPRESSION. MAIS CES MESURES N’ONT PAS REUSSI A RESOUDRE LA CRISE, ELLES L’ONT SEULEMENT REPORTEE. Des milliers de milliards de dollars de dettes ont été transférés des banques et des institutions financières vers les comptes de l’Etat. A PRESENT, IL FAUT QUE CES DETTES SOIENT PAYEES PAR LA REDUCTION DU NIVEAU DE VIE ET DES CONDITIONS SOCIALES DE LA CLASSE OUVRIERE.

Pendant un temps, il semblait que le capitalisme européen représentait une sorte d’alternative au système avide de « libre-échange » qui prévaut aux Etats-Unis. En fait, l’expansion du secteur financier et des dettes était tout aussi crucial au fonctionnement de l’économie européenne qu’elle l’était aux Etats-Unis.

L’établissement en 1999 de la zone euro a marqué la tentative de s’assurer que l’économie européenne était capable de rester compétitive face à ses rivaux. L’on avait même espéré que l’euro serait en mesure de défier le dollar comme monnaie de réserve mondiale. Toutefois, L’UNION MONETAIRE A EU DES CONSEQUENCES CONSIDERABLES AU SEIN DE L’EUROPE MEME. ENTRE AUTRES, ELLE RENDAIT IMPOSSIBLE AUX ECONOMIES MOINS COMPETITIVES OU SOI-DISANT PERIPHERIQUES D’AMELIORER LEUR POSITION SUR LES MARCHES MONDIAUX EN DEVALUANT LEURS MONNAIES. LE DEFICIT DE LEUR BALANCE DE PAIEMENT ETAIT COUVERT PAR UN APPORT EN CAPITAL DES BANQUES ET DES INSTITUTIONS FINANCIERES des soi-disant pays « core », en particulier l’Allemagne et la France. Ce capital a servi à financer des développements dans l’immobilier et des projets touristiques ainsi qu’à promouvoir la croissance économique, ce qui créa à son tour de nouveaux marchés d’exportation pour les économies européennes plus puissantes. C’est ainsi que s'est établi un cercle vertueux économique.

Le capitalisme allemand a joui d’avantages énormes. En 1990, au moment de la réunification, les exportations constituaient environ 25 pour cent du PIB. En 2008, elles avaient grimpé à 47,2 pour cent, soit la plus grande proportion mondiale et dont la majorité provenait d’exportations vers le reste de la zone euro.

De plus, le taux de conversion de l’euro par rapport aux autres monnaies étant inférieur à ce qu’aurait été celui du deutschemark, a procuré un avantage compétitif aux exportations allemandes sur les marchés internationaux. CETTE PHASE DU DEVELOPPEMENT CAPITALISTE, RENDUE POSSIBLE PAR L’EXPANSION DE LA DETTE, TOUCHE MAINTENANT A SA FIN. UNE NOUVELLE PERIODE A COMMENCE DANS LAQUELLE TOUTES LES CONTRADICTIONS QUI AVAIENT DECHIRE L’EUROPE DURANT LA PREMIERE PARTIE DU VINGTIEME SIECLE REFONT SURFACE.

LE SOI-DISANT SAUVETAGE IRLANDAIS N’EST QUE LE DEBUT. LES MARCHES FINANCIERS N’EXIGENT PAS JUSTE UNE PERIODE LIMITEE D’AUSTERITE MAIS LA DESTRUCTION DE L’ENSEMBLE DU SYSTEME SOCIAL EUROPEEN D’APRES-GUERRE.

Parallèlement, LES MESURES D’AUSTERITE IMPOSEES A PRESENT CREENT LES CONDITIONS POUR UN CERCLE VICIEUX ECONOMIQUE DANS LEQUEL UNE CROISSANCE FAIBLE EXACERBE LA CRISE ECONOMIQUE EN CONDUISANT A SON TOUR A UNE AGGRAVATION DE LA DETTE ET DE L’INSOLVABILITE – DES BANQUES, DES INSTITUTIONS FINANCIERES ET MEME DES GOUVERNEMENTS.

L’AVENIR MEME DE L’UNION EUROPEENNE EST INCERTAIN AVEC LA MENACE D'UN RETOUR DES CONFLITS INTRA-EUROPEENS QUI ONT CONDUIT A DEUX GUERRES MONDIALES. Les divisions et les conflits nationaux se multiplient. Dans le Financial Times d’hier, le directeur du CONSEIL EUROPEEN DES RELATIONS ETRANGERES (ECFR) à Madrid, José-Ignacio Torreblanca, a reproché à l’Allemagne d’être responsable des problèmes économiques croissants que connaît l’Espagne.

Durant les années 1980 et 1990, le processus d’intégration européen a mené à un «cercle vertueux de croissance économique : la périphérie s’est accrue plus vite que le centre… mais l’Allemagne et les autres en ont profité considérablement parce que cette croissance était fondée sur leurs exportations et sur l’investissement étranger direct. » MAINTENANT, le cercle semble « irrémédiablement brisé » et L’ALLEMAGNE TENTE DE FAIRE CAVALIER SEUL.

La classe ouvrière doit faire face à la crise en avançant et en luttant pour son propre programme indépendant. LA DICTATURE DU CAPITAL FINANCIER ET SES EXIGENCES INSATIABLES D’APPAUVRISSEMENT DE LA POPULATION LABORIEUSE DOIT ETRE RENVERSEE PAR L’EXPROPRIATION DES BANQUES ET DES INSTITUTIONS FINANCIERES AINSI QUE PAR L’ANNULATION DE LEURS DETTES.

Il n’y a pas de solution nationale à la crise. Une Europe divisée ne peut signifier qu’un retour aux catastrophes de la première moitié du vingtième siècle. L’Europe doit être unifiée sur une base progressiste ce qui n’est possible que par l’établissement des Etats socialistes unis d’Europe – la perspective du Comité international de la Quatrième Internationale, le parti mondial de la révolution socialiste.

(Article original paru le 1er décembre 2010)




ARTICLE 2 : source : http://www.wsws.org/francais/News/2010/dec2010/mani-d07.shtml


DES DIZAINES DE MILLIERS MANIFESTENT EN IRLANDE CONTRE LE SAUVETAGE UE-FMI DES BANQUES


Par Chris Marsden
7 décembre 2010


LA MANIFESTATION DE SAMEDI 27 NOVEMBRE A DUBLIN CONTRE LE SAUVETAGE DES BANQUES qui a regroupé entre 50.000 et 100.000 personnes était une mobilisation énorme pour l’Irlande par rapport aux 2 millions de travailleurs que compte le pays. Elle était une puissante expression de la détermination des travailleurs, des jeunes gens et des étudiants à RESISTER AUX MESURES D’AUSTERITE qui sont IMPOSEES PAR LA COALITION FIANNA FAIL/PARTI DES VERTS COMME CONDITION PREALABLE A UN PAQUET DE PRETS ET DE GARANTIES DE L’UNION EUROPEENNE ET DU FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL s’élevant à 85 milliards d’euros.

LES SOUFFRANCES QUE CELA IMPLIQUE NE FONT QUE S’AGGRAVER. L’ACCORD CONCLU TARD DIMANCHE SOIR ENTRE LES MINISTRES DES FINANCES DE L’UE SIGNIFIE QUE L’IRLANDE DEVRA PAYER UN TAUX D’INTERET STUPEFIANT DE 5,8 POUR CENT POUR SONT PRET, CONTRE 5,2 POUR CENT POUR LA GRECE. L’ETAT IRLANDAIS INJECTERA EGALEMENT DANS LES COFFRES DES BANQUES 17,5 MILLIARDS D’EUROS PROVENANT DU FONDS DE RESERVE DE RETRAITE (National Pension Reserve Fund) ET D’AUTRES SOURCES. L’on a estimé que D’ICI 2014, LE PAIEMENT D’INTERET POUR LE PRET SERA PASSE DE 2,5 MILLIARDS A PLUS DE 8 MILLIARDS PAR AN, soit environ un cinquième du total des recettes fiscales.

Et pourtant, il existe un dilemme politique fondamental auquel sont confrontés ceux qui tentent de se défendre contre une REDUCTION SUPPLEMENTAIRE DE 10 POUR CENT DES SALAIRES, une PERTE DE DIZAINES DE MILLIERS D’EMPLOIS, des HAUSSES D’IMPOTS ET la SUPPRESSION D’ACQUIS SOCIAUX – CE QUI VA COUTER 4.000 EUROS DE PLUS PAR AN AUX FAMILLES qui ont déjà enduré une perte moyenne de revenu de 4.000 euros. Ce dilemme a trouvé une expression symbolique après le défilé quand les deux principaux représentants du Congrès des syndicats irlandais (Irish Congress of Trade Unions, ICTU) qui l’avait organisé se sont faits HUER durant leurs discours qui ont été noyés dans les sifflets et les huées en dépit de la sono.

Les réactions à David Begg, secrétaire national de la Confédération syndicale, (Irish Congress of Trade Unions, ICTU) et Jack O’Connor, vice-président de l’ICTU et dirigeant du premier syndicat irlandais, le Services, Industrial, Professional and Technical Union (SIPTU), ont été manifestement hostiles. Mais la couverture de ce fait a bénéficié de très peu d’attention dans la presse dominante. Le Sunday Times irlandais a fait remarquer, « Jack O’Connor, le président de l’ICTU et David Begg, son secrétaire général, ont été fortement chahutés. Des manifestants en colère ont crié à O’Connor de « quitter la tribune. »

« Amy Brennan, une ouvrière de chez Carraig Donn knitwear [vêtement tricoté] à Athlone, a dit que des responsables syndicaux gagnaient beaucoup trop. ‘Ils ont perdu le sens de la réalité. Ils ont oublié ce que c’est de travailler pour un salaire minimum ou à peine plus. Ils n’ont rien à me dire’, a-t-elle dit. »

La chaîne d’informations télévisées CNN a noté, « Alors que TOUS LES MANIFESTANTS ETAIENT OPPOSES AU GOUVERNEMENT, ce n'est pas tout le monde sur place qui était d’accord avec les organisateurs officiels du défilé. « L’ICTU TRAVAILLE EN PARTENARIAT AVEC LE GOUVERNEMENT DANS LE BUT DE REPRIMER LE MECONTENTEMENT PUBLIC ET TOUTE MANIFESTATION D’OPINIONS CONTRAIRES,’ a dit Kevin Farrell, un membre du bureau exécutif du syndicat irlandais de l’enseignement (Teachers Union of Ireland) qui a hué M. Begg. Ils sont en accord avec le gouvernement qu’il devrait y avoir des coupes. La seule différence entre eux et le gouvernement c’est qu’ils veulent le faire sur une période plus longue. NOUS DEVRIONS DIRE AU FMI D’ALLER SE FAIRE VOIR. Le processus de partenariat [négociations salariales au niveau national entre le gouvernement, les syndicats et le patronat] a créé un Congrès des syndicats irlandais (Congress of Trade Unions) qui a oublié comment on négocie. »

Sur internet, toutefois, un certain nombre de sources ont remarqué la signification des réponses données à Begg et à O’Connor. Le Kerry Public Service Workers Alliance, a indiqué, « LE LAUREAT DU PRIX DES HOMMES D’AFFAIRES (BUSINESS AWARD) JACK O’CONNOR ET L’ANCIEN BANQUIER DAVID BEGG ont été franchement CHAHUTES et se sont faits HUER par l’auditoire devant la Poste centrale (General Post Office, GPO) alors qu’ils tenaient leurs discours sur le podium…

La correspondante du Irish Times, Mary Fitzgeral, a écrit sur twitter que quelqu’un avait hurlé à l’adresse de Jack ‘ Jette l’éponge, chimpanzé!' alors qu’il essayait sans grand succès de faire son discours… Begg qui s’est trouvé un peu plus tard sur le podium est reparti avec le même visage gris-cendré.’ »

Le forum Politics.i.e a mis en ligne ce commentaire, « J’étais présent et je les ai hués aussi… Begg et O’Connor sont tous deux RESPONSABLES de par leur implication dans divers directoires… Je dois dire que c’est la première fois qu’ils se sont faits hués aussi fort. Les huées étaient souvent plus fortes que leur voix retransmise par le système de sonorisation. »

Political World a remarqué, « ON POUVAIT ENTENDRE LES HUEES ET LES SIFFLETS CONTRE O’CONNOR ET BEGG AUX ACTUALITES DE TV3 5.45 MAIS CURIEUSEMENT ON NE LES ENTENDAIT PLUS AUX INFORMATIONS SUR RTE 6.01. Emplacements différents de leur matériel d’enregistrement ou montage judicieux? »

L’ICTU est directement responsable de tous les assauts qui ont déjà été entrepris par Fianna Fail et sera aussi complice de tous les assauts qui sont à présent planifiés. Son défilé, qui est régulièrement décrit comme la « dernière chance » des gens qui veulent marquer leur opposition avant l’adoption le 7 décembre du budget d’urgence, a été un exercice de duplicité. TOUT COMME LEURS HOMOLOGUES SUR LE PLAN INTERNATIONAL, LES BUREAUCRATES IRLANDAIS ONT ORGANISE UNE MANIFESTATION SYMBOLIQUE AVANT DE SE PRECIPITER POUR ALLER CONSPIRER AVEC LE GOUVERNEMENT QUANT A LA MANIERE D’IMPOSER L’ACCORD CONCLU AVEC LES MINISTRES DES FINANCES DE BRUXELLES.
BEGG, O’CONNOR ET LEURS PAIRS ONT PASSE DES DECENNIES – TOUTE LEUR CARRIERE POLITIQUE – COMME LES PORTEURS DE VALISES DES BANQUIERS ET DES GRANDS GROUPES, EN REPRIMANT LES GREVES PAR UNE SUITE D’ACCORDS TRIPARTITES AVEC LE PATRONAT ET LE GOUVERNEMENT. Le dernier en date est l’accord Croke Park, qui a été signé suite à l’éclatement de la crise. L’accord avait promis l’interdiction de faire grève et la collaboration lors de la précédente série de coupes sociales s’élevant à 14,5 milliards d’euros, en échange d’une garantie de ne pas baisser davantage les salaires ou d’introduire des licenciements obligatoires. Il est encore considéré comme opérationnel par l’ICTU alors même que LE GOUVERNEMENT SE PREPARE A LICENCIER 25.000 SALARIES DU SECTEUR PUBLIC – UN DIXIEME DE L’EFFECTIF – ET A REDUIRE RADICALEMENT LE SALAIRE MINIMUM.

BEGG EST IMPLIQUE JUSQU’AU COU DANS CHACUN DES SALES ACCORDS QUI SONT MANIGANCES. IL A ETE A LA DIRECTION DE LA BANQUE CENTRALE PENDANT UNE QUINZAINE D'ANNEES, IL A ETE GOUVERNEUR DE L’IRISH TIMES TRUST, PRESIDENT-DIRECTEUR GENERAL D’AER LINGUS, ET MEMBRE DU CONSEIL NATIONAL ECONOMIQUE ET SOCIAL (NESC) ET DU CONSEIL CONSULTATIF DE COOPERATION ET DE DEVELOPPEMENT D’IRLANDE (Advisory Board of Development Co-operation Ireland). Il a fait que le défilé se rassemble devant la Poste centrale, qui avait été le théâtre d’une bataille entre les Républicains irlandais et les troupes britanniques lors de l’insurrection de Pâques 1916 ( Easter Rising), uniquement pour que la bureaucratie syndicale et ses apologistes puissent mieux jeter du sable nationaliste au visage de la classe ouvrière.

Et donc IL A DECLARE QUE LE GOUVERNEMENT « NE DOIT EN AUCUNE CIRCONSTANCE ACCEPTER LES TERMES DE CE TRAITE DE VERSAILLES, » AU MOMENT MEME OU IL SE PREPARE A L’ACCEPTER.
De son côté, O’Connor a dénoncé l’«arrogance » du gouvernement à accepter le plan du Fonds européen de stabilité financière qui est vendu comme une mission de sauvetage. « Nous somme ici pour affirmer que tous ensembles nous pouvons surmonter les PROBLEMES CREES PAR LA RICHE ELITE DE CE PAYS, » a-t-il dit.

MAIS, O’CONNOR FAIT PARTIE DE CETTE RICHE ELITE. Le journal Business and Finance a dernièrement nommé O’Connor « l’homme d’affaires du mois » pour avoir conseillé à ses membres de voter en faveur de l’accord Croke Park. Il a écrit, « Se rendant compte du tort qu’une perturbation pourrait causer à la réputation de l’Irlande à l’étranger, O’Connor a dit : ‘ Si vous avez une longue campagne de grève… l’interprétation à l’extérieur serait que le gouvernement n’a pas su honorer ses engagements et donc la crédibilité des obligations gouvernementales serait fortement remise en question. »

Le journal fait remarquer que « Les syndicats ont mobilisé des milliers dans de vastes protestations contre ces mesures d’austérité mais après, les objections ont pris la forme d’une campagne menée profil bas et consistant à perturber sporadiquement les services, comme par exemple en refusant de répondre au téléphone. »

BEGG ET O’CONNOR SONT DES HOMMES COUPABLES, ET PAS SEULEMENT DES TRAITRES INDIVIDUELS. ILS SONT REPRESENTATIFS D’UNE IMPORTANTE BUREAUCRATIE BIEN REMUNEREE ET QUI DIRIGE DES ORGANISATIONS QUI – DANS LEUR ROLE OFFICIEL DE « PARTENAIRES SOCIAUX » – SE CONSACRENT A REPRIMER LA LUTTE DE CLASSE AU NOM DE LEURS PAYEURS DANS LES SIEGES SOCIAUX DES ENTREPRISES ET LES TRESORERIES GOUVERNEMENTALES A DUBLIN, LONDRES, BERLIN, BRUXELLES ET WASHINGTON.

C’est pourquoi, bien plus est en jeu que le simple remplacement de l’un ou l’autre, ni même qu'une pression exercée par les travailleurs sur les actuels dirigeants pour qu’ils luttent au nom de leurs membres. Mais c’est tout ce qu’ont à offrir les critiques de gauche de l’ICTU tels le Socialist Party et le Socialist Workers Party. Ils ont à présent rassemblé leurs ressources dans l’Alliance de la gauche unie (United Left Alliance) pour se concentrer sur une campagne l’année prochaine pour une grève générale de 24 heures et l’élection de quelques candidats de gauche au parlement irlandais (Dáil Eireann) dans le but de faire pression sur une éventuelle coalition gouvernementale du Parti travailliste et de Fine Gael.

Après le rassemblement principal, le membre du Socialist Party et député au Parlement européen, Joe Higgins, a réclamé une grève générale de 24 heures organisée par l’ICTU pour mettre fin à la politique désastreuse du « souper avec le FMI ». De son côté, le conseiller de Dun Laoghaire, Richard Boyd Barrett de l’alliance SWP et People Before Profit (Les gens plutôt que les profits), a appelé les gens à « mettre le siège devant » le Dáil le jour de l’adoption du budget.

CES ACTIONS SYNDICALES ET GESTES SYMBOLIQUES DE PROTESTATION PLUTOT MINCES NE TRAITENT EN RIEN LES PROBLEMES FONDAMENTAUX AUXQUELS LES TRAVAILLEURS SONT CONFRONTES ACTUELLEMENT. Tout comme leurs frères et sœurs de par l’Europe, LES TRAVAILLEURS SONT PIEGES DANS DES SYNDICATS QUI OPERENT COMME UNE POLICE DE PREMIERE LIGNE POUR LE PATRONAT ET DES PARTIS TELS LE PARTI TRAVAILLISTE ET SINN FEIN qui s’enveloppent dans le drapeau national pour dissimuler leur programme pro-patronal.
Les travailleurs ont besoin d'une organisation qui se consacre à mener la lutte de classe contre les employeurs et leurs représentants, quels que soient leur drapeau, et un parti qui se consacre à la lutte pour le socialisme à l'échelle européenne et internationale.

(Article original paru le 29 novembre 2010)

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

G-B : EMEUTES ESTUDIANTINES A LONDRES !!!

Message  Admin le Ven 10 Déc 2010 - 12:11

CRISE ECONOMIQUE MONDIALE: GRANDE-BRETAGNE: MESURES D’AUSTERITE : EMEUTES ESTUDIANTINES SUITE A LA MULTIPLICATION PAR TROIS DU PRIX DES MINERVALS UNIVERSITAIRES !!! LA PEUR SERAIT-ELLE EN TRAIN DE CHANGER DE CAMP ?




Chers amis,



Les mesures d’austérité économique, dues essentiellement aux prêts immodérés que les salauds de nos gouvernements ont accordés aux gangsters des banques (banksters), sont en train de provoquer (ENFIN !) des réactions furieuses.

EN GRANDE-BRETAGNE, C’EST FINALEMENT UNE MESURE PRISE PAR LE GOUVERNEMENT FELON ET CONSISTANT A FAIRE TRIPLER LES FRAIS UNIVERSITAIRES (£ 9000 AU LIEU DE £ 3000 PAR AN), QUI A DECLENCHE DE VERITABLES EMEUTES, A LONDRRES !

LES ETUDIANTS, EN COLERE, SENTENT LEUR FUTUR MENACE. C’EST QUE CETTE MESURE VA ENDETTER LES ETUDIANTS A MORT, OU LES EMPECHERA DE SUIVRE UNE FORMATION UNIVERSITAIRE, CREUSANT AINSI DAVANTAGE ENCORE LE PRECIPICE ENTRE L’ELITE ET LE PEUPLE.

LA MANIFESTATION A AINSI DEGENERE EN EMEUTE (ET CE, AVEC RAISON). DES JETS DE PAVES, DE POTS DE PEINTURE ET DE BOULES DE BILLARD ONT ETE PORTES CONTRE LES ZOMBIES DE LA POLICE. DES VITRINES DE MAGASINS ONT ETE BRISEES, ET DES BANCS PUBLICS ONT ETE BRULES. LES VITRES D’UN BATIMENT GOUVERNEMENTAL ONT MEME ETE BRISEES (l’article ci-dessous n’en fait pas mention, mais vous pouvez le lire dans l’article original en anglais, sur http://news.yahoo.com/s/ap/20101209/ap_on_re_eu/eu_britain_tuition_tangle ).

ENFIN, LES MANIFESTANTS INDIGENTS DU PEUPLE SE SONT RETROUVÉS, À UN MOMENT DONNÉ, JUSTE EN FACE DE LA ROLLS-ROYCE ROYALE (SYMBOLE DE RICHESSE) QUI TRANSPORTAIT L’IGNOBLE PRINCE CHARLES AINSI QUE SA VIEILLE ET AFFREUSE SALOPE DE FEMME, LA DUCHESSE DE CORNOUAILLES CAMILLA PARKER-BOWLES, PARÉE D’UNE ROBE COÛTEUSE ET DE SON PLUS BEAU COLLIER EN DIAMANTS ET ÉMERAUDES (signe extérieurs de richesse – voir photo dans l’article ci-dessous). IL N’EN FALLAIT PAS PLUS, BIEN SÛR, POUR EXACERBER LE SENTIMENT D’INJUSTICE, ET POUR RENFORCER ENCORE LA RAGE ET LE RESSENTIMENT FACE À CETTE RICHISSIME ÉLITE. LES MANIFESTANTS ONT DONC COMMENCÉ À DONNER DES COUPS DE PIED ET À BALANCER DE POTS DE PEINTURE SUR LA ROLLS ROYALE, BRISANT LA VITRE ARRIÈRE !

La Rolls a filé bien vite… Dommage que ce ne soient pas des cocktails molotov, que les manifestants ont utilisés ! On aurait pu être débarrassé de 2 parasites de la société…

A noter que les manifestants n’étaient pas (encore) réellement armés, et n’avaient que des projectiles. Malgré cela, des policiers ont été blessés (ainsi que des manifestants). Evidemment, le système inique, totalitaire et répressif a arrêté certains manifestants. Il se pourrait fort bien que des armes véritables fassent irruption lors de futures manifestations de ce genre contre les mesures d’austérité que les ordures du nouvel ordre mondial tentent d’imposer de façon injuste et abjecte au peuple…

Bien entendu, le Premier Sinistre britannique (lui-même membre de l’élite malfaisante et détestable) « condamne ces actes de violence » qu’il considère comme « choquants et regrettables ».

Comme d’habitude, les mass médias alignés et prostitués (dont Reuters et 20 Minutes font partie), partout sur la planète, se sont hâtés à condamner cette juste colère du peuple, et à crier « au casseur »… Par contre, personne n'a insisté sur les violences et les provocations policières. Pouah ! La peste soit de ces médias partiaux et vendus à l’élite !

Il reste néanmoins que cette bouffée de colère prouve que les Britanniques commencent à présent à comprendre le sentiment des Français concernant les retraites, ou des Grecs concernant les pensions. Les Irlandais, eux aussi victimes de telles mesures iniques, pourraient certainement rejoindre le mouvement d’ici peu. Idem pour les Espagnols et les Portugais, voire les Italiens, qui sont, comme nous le savons, les prochains sur la liste…

EN D’AUTRES TERMES, LES PEUPLES D’EUROPE, OPPRIMÉS DE TOUT CÔTÉ PAR LES MESURES D’AUSTÉRITÉ INFECTES ET INACCEPTABLES VISANT À LEUR FAIRE PAYER LES CRIMES ET LES INEPTIES DES BANQUES, SONT EN TRAIN DE SE RÉVEILLER, ET DE MANIFESTER LEUR REFUS ET LEUR MÉCONTENTEMENT VIA DES ÉMEUTES !

Comme le dit très justement l’article ci-dessous, cela pourrait laisser présager de « temps difficiles » pour les gouvernements.

En ce qui me concerne, JE PENSE QU’IL SERAIT PEUT-ÊTRE TEMPS QUE DES COORDINATIONS INTERNATIONALES DE MANIFESTANTS SE CRÉENT, dans la solidarité (qu’est-ce qu’une coordination ? Voir http://mai68.org/spip/spip.php?article1081 ). Ce n’est qu’à ce prix que nous pourrons refuser cette austérité répugnante et les décisions antidémocratiques et antisociales prises par l’élite !

2011 risque fort d’être une année très chaude… Il est à souhaiter que nous puissions revoir la Ligue de Westphalie fleurir dans nos Etats-nations d’Europe ! VIVE LA REVOLUTION !

L’article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.





Source: http://www.20minutes.fr/article/636763/monde-des-etudiants-attaquent-voiture-prince-charles-apres-vote-reforme-universitaire


DES ETUDIANTS S'ATTAQUENT A LA VOITURE DU PRINCE CHARLES APRES LE VOTE DE LA REFORME UNIVERSITAIRE


Créé le 10.12.10 à 01h08 -- Mis à jour le 10.12.10 à 01h08


La voiture du prince Charles, attaquée par des étudiants en colère, le 9 décembre 2010



GRANDE-BRETAGNE - Ils protestent notamment contre la hausse des frais d'inscription...


Shocking! DES ETUDIANTS BRITANNIQUES EN COLERES S'EN SONT PRIS A LA LIMOUSINE ROYALE, JEUDI SOIR, QUI TRANSPORTAIT LE PRINCE CHARLES ET SON EPOUSE CAMILLA PARKER-BOWLES. LEUR BENTLEY A ETE TOUCHEE PAR DES JETS DE PEINTURE PRES D'OXFORD CIRCUS, UN QUARTIER ANIME DU CENTRE DE LA CAPITALE. UNE DES VITRES ARRIERE DU VEHICULE A ETE ENDOMMAGEE mais le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles n'ont pas été blessés et ont pu assister comme prévu à un spectacle dans un théâtre londonien.

LA SITUATION DANS LE CENTRE DE LONDRES N'ETAIT TOUJOURS PAS SOUS CONTROLE DANS LA SOIREE. LES MANIFESTANTS ONT ALLUME DES FEUX EN DIVERS ENDROITS, selon des images de télévision.


Vidéo : http://www.20minutes.fr/article/636763/monde-des-etudiants-attaquent-voiture-prince-charles-apres-vote-reforme-universitaire


CES INCIDENTS SONT PARMI LES PIRES VIOLENCES POLITIQUES QU'AIT VECUES LA CAPITALE BRITANNIQUE DEPUIS LES EMEUTES DE 1990 CONTRE UN PROJET DE TAXE LOCAL, dont le rejet avait contribué à la chute de Margaret Thatcher.

«A l'évidence, une minorité de manifestants est venue avec l'intention de provoquer des violences, d'agresser la police et de causer le plus de dégâts possibles», a condamné le Premier ministre, David Cameron. «Il est choquant et regrettable que la limousine transportant le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles ait été prise dans ces violences», a-t-il ajouté.



Des arrestations et des blessés


Les manifestations ont commencé en milieu d'après-midi, quelques heures avant le vote de la réforme. DES DIZAINES DE MILLIERS DE PERSONNES Y ONT PARTICIPE, selon la police britannique, parmi lesquels des groupes de jeunes cagoulés.

LE CENTRE DE LONDRES A ETE LE THEATRE DE SCENES DE CHAOS, LA POLICE MONTEE TENTANT DE DISPERSER DES GROUPES D'ETUDIANTS QUI LANÇAIENT FUSEES ECLAIRANTES ET BOULES DE BILLARDS selon les forces de l'ordre.

Jeudi soir, les autorités avançaient un bilan de 22 MANIFESTANTS ARRETES ET DE DIX POLICIERS BLESSES. Touché au visage par une pierre, un photographe de l'agence Reuters a dû être hospitalisé.

CERTAINS MANIFESTANTS ONT CRITIQUE L'ATTITUDE HOSTILE DE LA POLICE, RESPONSABLE SELON EUX DE LA MONTEE DE TENSIONS.



Triplement des frais universitaires


A Westminster, le gouvernement a passé sans surprise ce premier test de sa cohésion mais les analystes estiment que LES VIOLENTES MANIFESTATIONS TEMOIGNENT DE LA DIFFICULTE QU'AURA LE GOUVERNEMENT A FAIRE PASSER SES MESURES D'AUSTERITE.

LA CHAMBRE BASSE A APPROUVE LE PROJET DU GOUVERNEMENT, QUI PERMET AUX UNIVERSITES DE TRIPLER LEURS FRAIS D'INSCRIPTION, à une majorité de 21 voix. Vingt-sept députés de la coalition ont voté contre et une poignée d'autres se sont abstenus.

«C'est la plus courte majorité en 2010 et elle est plus courte que ce qu'on aurait pu croire il y a quelques semaines», a dit Philip Cowley, professeur de sciences politiques à l'université de Nottingham. «Ce n'est pas la première révolte (parlementaire) et certainement pas la dernière», a-t-il ajouté.

Une rupture de la coalition entre les conservateurs et les Lib Dems, forgée après les législatives du mois de mai, est peu probable. Mais LES MOIS A VENIR NE SERONT PAS DE TOUT REPOS POUR LE VICE-PREMIER MINISTRE ET PATRON DES LIBERAUX-DEMOCRATES NICK CLEGG.

L'étoile de Clegg a pâli ces dernières semaines, les critiques lui opposant son engagement de campagne pour la suppression des frais universitaires. LE VICE-PREMIER MINISTRE A CHANGE D'AVIS, CITANT DES CIRCONSTANCES EXCEPTIONNELLES, et le gouvernement a donné son accord pour supprimer le plafonnement des sommes réclamées aux étudiants, actuellement de 3.290 livres par an (3.750 euros environ).
LA REFORME PREVOIT QUE LES UNIVERSITES PUISSENT IMPOSER DES FRAIS DE 9.000 LIVRES PAR AN (10.730 EUROS ENVIRON) POUR COMPENSER LE DESENGAGEMENT PROGRESSIF DE L'ETAT DANS L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR.

LA POSSIBILITE DE TRIPLER LES FRAIS D'INSCRIPTION EMPECHERA LES PLUS DEMUNIS DE POURSUIVRE DES ETUDES SUPERIEURES, affirment les détracteurs de la réforme.

Reuters

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

LA CRISE DE L’EURO BEGAIE: LE ROLE INFECT DES USA !

Message  Admin le Ven 31 Déc 2010 - 6:24

Chers amis,

Voici un nouvel article capital concernant la crise économique européenne, avec en prime le rôle infect que jouent les USA contre la zone euro, et les actions traîtres et putrides de la BCE et de la Commission européenne nazie…

Le but, on le connaissait déjà : rapporter aux marchés financiers et aux banques, et faire payer les citoyens via des mesures d'austérité antisociales et inhumaines !

Le plan immonde est donc bien connu, et les tactiques nauséabondes et traîtres de nos dirigeants aussi.

Reste UNE question absolument vitale : les Européens vont-ils accepter de payer une crise dont ils ne sont pas responsables, ou vont-ils enfin se révolter ?

Vic.




Source : http://www.voltairenet.org/article167903.html


Après la Grèce, l’Irlande…



LA CRISE DE L’EURO BEGAIE


par Jean-Claude Paye*


LE JEU DE MASSACRE A COMMENCE : LA CRISE FINANCIERE IRLANDAISE REPRODUIT LE SCHEMA DE CELLE DE LA GRECE ET OUVRE LA VOIE AUX SUIVANTES, AU PORTUGAL ET AILLEURS. Pour payer leurs guerres en Afghanistan et en Irak, LES ETATS-UNIS ONT CHOISI DE MONETARISER LEUR DETTE PUBLIQUE, C’EST-A-DIRE DE REFILER LEURS FACTURES AU RESTE DU MONDE. CET AFFLUX DE LIQUIDITES PERMET AUX ELITES CAPITALISTES DE DEVORER DES PROIES TOUJOURS PLUS GRASSES. APRES AVOIR PILLE LE TIERS-MONDE, ELLES PEUVENT ENFIN ATTAQUER L’EURO. Or, observe Jean-Claude Paye, LOIN DE LES EN EMPECHER, LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE LES FAVORISE AU DETRIMENT DES POPULATIONS EUROPEENNES, DESORMAIS ASTREINTES AUX POLITIQUES D’AUSTERITE.


29 DECEMBRE 2010

Depuis Bruxelles (Belgique)


Jean-Claude Trichet (BCE) et Ben Bernanke (Fed) : LES INTERETS DES ELITES CAPITALISTES SE REJOIGNENT, CETTE FOIS AU DETRIMENT DES POPULATIONS EUROPEENNES.


Une phrase attribuée à Marx nous a appris que si l’histoire ne se répétait pas, elle avait tendance à bégayer. Ce diagnostic illustre parfaitement la NOUVELLE ATTAQUE CONTRE L’EURO. À l’occasion de la crise irlandaise, les marchés financiers ont mis en scène un scénario semblable à celui de l’offensive contre la Grèce [1]. Il s’agit du DEPLACEMENT D’UNE MEME CAUSE EXTERNE : LA POLITIQUE MONETAIRE EXPANSIONNISTE DE LA FED (Federal Reserve). De manière similaire, L’OFFENSIVE DES MARCHES VA EGALEMENT ETRE SOUTENUE PAR L’ALLEMAGNE FEDERALE.

Comme durant les mois d’avril et de mai 2010, L’ANNONCE D’UNE FUTURE INJECTION MASSIVE DE LIQUIDITES PAR LA RESERVE FEDERALE ETASUNIENNE N’A PAS EU POUR EFFET DE FAIRE BAISSER LA VALEUR DU DOLLAR, MAIS DE RELANCER L’ASSAUT SPECULATIF CONTRE LA ZONE EURO. L’ALLEMAGNE A ETE EGALEMENT, EN PARTIE, A L’ORIGINE DE L’ENVOLEE DES TAUX D’INTERETS SUR LES OBLIGATIONS IRLANDAISES, MAIS AUSSI PORTUGAISES ET ESPAGNOLES. LES RECENTES DECLARATIONS, pourtant purement formelles, D’ANGELA MERKEL sur la nécessité de faire participer les créanciers privés, en cas de restructuration de la dette de certains pays de la zone euro, ONT RENFORCE LA DEFIANCE DES MARCHES A L’EGARD DES PAYS LES PLUS FAIBLES.


L’OBJECTIF DE LA FED : UNE CREATION ININTERROMPUE DE BULLES FINANCIERES


La boutade lancée par John Connally, secrétaire au Trésor sous Nixon en 1971, « Le dollar est notre monnaie, mais c’est votre problème », est plus que jamais d’actualité. Jusqu’à présent, la monétisation de la dette américaine pose moins de problèmes aux Etats-Unis qu’à leurs satellites.

L’arbuste du délabrement financier de la Grèce avait déjà suffit à dissimuler la forêt des déficits étasuniens. De même, cette fin d’année a vu la dette irlandaise éclipser L’ANNONCE D’UN NOUVEAU PROGRAMME DE RACHAT MASSIF DE BONS DU TRESOR PAR LA RESERVE FEDERALE AMERICAINE. Cette manoeuvre de « quantitative easing » consiste à faire marcher la planche à billets en vue de faire baisser les taux d’intérêts sur les obligations d’Etat. Elle devrait permettre, à raison de 75 milliards par mois, une injection de 600 milliards de dollars dans l’économie d’outre-Atlantique.

La FED avait déjà introduit une somme de 1 700 milliards de dollars dans le circuit économique étasunien. CE NOUVEAU PROGRAMME D’INJECTION DE LIQUIDITES NOUS MONTRE QUE CETTE POLITIQUE MONETAIRE A LARGEMENT ECHOUE, puisque une nouvelle phase de rachat s’avère nécessaire. Surtout, il nous indique que le « quantitative easing » n’est plus une politique d’exception. Elle s’inscrit dans la durée ET DEVIENT AINSI UNE PROCEDURE NORMALE [2].

Contrairement aux déclarations du Trésor, la création monétaire lancée par les USA n’a pas pour objectif de permettre aux banques d’accorder des crédits aux particuliers et aux entreprises. Vu la conjoncture économique, cette demande est actuellement faible et les institutions financières disposent d’importantes réserves.

Il y a déjà abondance de liquidités, en ajouter ne va pas résoudre le problème actuel qui porte sur la défiance des banques vis-à-vis de la solvabilité d’emprunteurs éventuels, c’est à dire sur la rentabilité de leurs investissements.

A QUOI PEUT DONC SERVIR CETTE INJECTION PERMANENTE DE LIQUIDITES DANS UN MARCHE DEJA SATURE ?

POUR REPONDRE A CETTE QUESTION, IL SUFFIT D’OBSERVER LES EFFETS DE CETTE POLITIQUE : FORMATION DE BULLES SPECULATIVES ET ENVOLEE DE LA VALEUR DES ACTIFS, AFFLUX DE CAPITAUX DANS LES PAYS EN FORTE CROISSANCE, TELS LA CHINE OU L’INDE, ET ATTAQUES SPECULATIVES, NOTAMMENT CONTRE LA ZONE EURO.

La politique étasunienne de monétisation de sa dette publique est actuellement peu inflationniste car une grande partie des capitaux quitte les Etats-Unis afin de se placer sur les marchés émergents et ainsi n’alimente pas la demande interne aux USA. Elle ne provoque pas non une forte baisse du dollar, puisque les achats additionnels d’actifs : or, matières premières et pétrole, qu’elle provoque, se font dans la devise étasunienne, ce qui soutien son cours. Les achats des spéculateurs américains se font dans leur monnaie nationale, tandis que les « investisseurs » étrangers, incités à suivre le mouvement de hausse induit par cette politique, échangent leurs monnaies nationales contre des dollars afin d’acheter ces « actifs ».


LE BUT DE LA BCE : LE TRANSFERT DE REVENUS DES SALARIES VERS LES BANQUES


En ce qui concerne l’Union européenne, LA BCE a annoncé la poursuite de sa politique de rachats d’obligations souveraines. Elle A EGALEMENT DECIDE DE PROLONGER SON DISPOSITIF DE REFINANCEMENT, ILLIMITE ET A UN TAUX FIXE, DES BANQUES, POUR UNE NOUVELLE PERIODE DE QUATRE MOIS AU MOINS. ICI AUSSI, ON ENREGISTRE UN CHANGEMENT D’ATTITUDE : CETTE POLITIQUE N’EST PLUS PRESENTEE COMME EXCEPTIONNELLE, MAIS PERMANENTE [3]. Ce qui est modifié dans la politique de la BCE, c’est son ENGAGEMENT DANS LA DUREE. « En temps normal, la BCE achète des titres à court terme : trois semaines, un mois, plus rarement trois mois, mais depuis la crise, la BCE s’est mise à acheter des titres à l’échéance d’un an, c’est du jamais vu » [4] Ce changement renverse le rôle de la Banque centrale, DE PRETEUR DE DERNIER RESSORT, ELLE DEVIENT PRETEUR DE PREMIERE LIGNE. LA BANQUE CENTRALE FONCTIONNE ALORS COMME UNE INSTITUTION DE CREDIT.

Jusqu’à présent, la BCE a acquis des bons de dette publique pour un montant de 67 milliards d’euros [5], essentiellement des titres d’Etats en difficulté, tels la Grèce et l’Irlande. Nous sommes donc bien loin des 600 milliards de dollars de rachat effectué par la FED. La politique de la Banque centrale européenne diffère non seulement quantitativement, mais aussi qualitativement, puisqu’elle a choisi de stériliser son injection de liquidités, en diminuant d’autant les prêts qu’elle effectue aux banques privées.

L’objectif de la Banque centrale européenne est d’essayer de retarder au maximum une restructuration de la dette grecque, irlandaise, portugaise... ; les grandes banques européennes étant fortement engagées dans leur financement. IL S’AGIT AVANT TOUT DE SAUVER LES INSTITUTIONS FINANCIERES ET D’ESSAYER DE FAIRE PAYER LA FACTURE AUX SALARIES ET AUX EPARGNANTS.

Pour ce faire l’Union européenne et les Etats membres ont transféré aux marchés financiers la clef du financement des déficits. LES ÉTATS DOIVENT EMPRUNTER AUPRES D’INSTITUTIONS FINANCIERES PRIVEES QUI OBTIENNENT, ELLES, DES LIQUIDITES A BAS PRIX DE LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE.

Alors que ses déficits des Etats membres de l’UE, en moyenne de 7 %, sont nettement en retrait par rapport aux 11 % de l’Etat fédéral étasunien [6], l’Union européenne, au contraire des USA, s’est engagée dans la voie d’une réduction brutale des dépenses publiques. LA COMMISSION VEUT IMPOSER AUX PAYS UNE LONGUE CURE D’AUSTERITE pour revenir à une dette publique inférieure à 60 % du PIB et a lancé des procédures de déficit excessif contre les États-membres. À LA MOITIE DE 2010, PRATIQUEMENT TOUS LES ÉTATS DE LA ZONE Y ETAIENT SOUMIS. Elle leur a demandé de s’engager à revenir sous la barre de 3 % avant 2014 et cela quelle que soit l’évolution de la situation économique. LES MOYENS PREVUS POUR REALISER CES OBJECTIFS ne CONSISTENT pas en une taxation des gros revenus ou des transactions financières, mais bien DANS UNE DIMINUTION DU SALAIRE DIRECT ET INDIRECT, A SAVOIR ENGAGER DES POLITIQUES SALARIALES RESTRICTIVES ET DES REMISES EN CAUSE DES SYSTEMES PUBLICS DE RETRAITE ET DE SANTE.


Complémentarité des politiques de la FED et de la BCE


La politique monétaire fortement expansive des USA consiste à racheter des obligations souveraines à moyen et à long terme, de 2 à 10 ans, sur le marché secondaire, afin que les nouvelles émissions que doit faire la FED trouvent preneur à un taux d’intérêt faible, c’est à dire supportable pour les finances publiques étasuniennes

Cette politique n’est pas seulement en adéquation avec les intérêts du capital américain, mais est est en phase avec ceux du capitalisme multinational. Elle est le principal outil d’une pratique de taux d’intérêts très bas, en dessous du niveau réel de l’inflation. Il s’agit de permettre, non seulement aux Etats-Unis, mais aussi à l’Europe et au Japon, de pouvoir faire face à leur montagne de dettes en pratiquant des taux planchers. Toute augmentation du rendement obligataire conduirait ces Etats à la faillite. De plus, à moyen terme, cette pratique laxiste aura un effet inflationniste qui dévalorisa ces dettes publiques et réduira, en termes réels, la charge de celles-ci.

Étant donné la place particulière du dollar dans l’économie mondiale, LA RESERVE FEDERALE AMERICAINE EST LA SEULE BANQUE CENTRALE QUI PEUT SE PERMETTRE UNE TELLE POLITIQUE, PRATIQUEE A UNE ECHELLE AUSSI ELEVEE. Toute autre monnaie nationale serait attaquée par les marchés et fortement dévaluée. La FED est la seule banque centrale qui peut faire fonctionner la planche à billets et faire accepter cette monnaie additionnelle par les agents économiques étrangers.

LA MONETISATION DE LA DETTE US, EN DONNANT DES MUNITIONS AUX MARCHES FINANCIERS, PERMET DE LANCER, A BON COMPTE, DES OPERATIONS DE SPECULATION CONTRE LA ZONE EURO. ELLE EST EN PHASE AVEC LES OBJECTIFS DE L’UE, CAR ELLE PERMET DE MOBILISER LES MARCHES ET DE FAIRE PRESSION SUR LES POPULATIONS EUROPEENNES, AFIN DE LEUR FAIRE ACCEPTER UNE DIMINUTION DRASTIQUE DE LEUR NIVEAU DE VIE. LES POLITIQUES BUDGETAIRES ENTAMEES PAR LES ETATS MEMBRES AURONT POUR EFFET D’EMPECHER TOUTE REPRISE ECONOMIQUE, FRAGILISANT D’AVANTAGE LES FINANCES PUBLIQUES ET RECLAMANT DE NOUVEAUX TRANSFERTS DE REVENUS DES SALARIES VERS LES BANQUES ET LES ENTREPRISES. LA CRISE DE L’EURO N’A PAS FINI DE BEGAYER. Ce n’est pas la volonté affichée de dégrader de nouveau, en raison de ses « besoins élevés de refinancement en 2011 », la note des obligations de l’État espagnol par l’agence américaine Moody’s [7], qui va contredire ce diagnostic.

Jean-Claude Paye

Sociologue. Derniers ouvrages publiés : La Fin de l’État de droit, La Dispute 2004 ; Global War on Liberty, Telos Press 2007.



Sources :


[1] « L’UE et les’’ hedge funds’’ : régulation ou abandon du territoire européen ? », par Jean-Claude Paye, Réseau Voltaire, le 12 novembre 2010 (cf. http://www.voltairenet.org/article167498.html ).

[2] « La FED va injecter 600 milliards de dollars dans l’économie américaine », par Audrey Fournier, Le Monde, 4 novembre 2010 (cf. http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/11/03/la-fed-relance-la-planche-a-billets_1434659_3234.html ).

[3] « La Banque centrale européenne prolonge ses mesures exceptionnelles de soutien », par Mathilde Farine, Le Temps, 3 décembre 2010 (cf. http://www.letemps.ch/Page/Uuid/d82fc996-fead-11df-8bf5-64074f48bc01/La_Banque_centrale_europ%C3%A9enne_prolonge_ses_mesures_exceptionnelles_de_soutien ).

[4] « La BCE poursuit son programme de rachat d’obligations publiques », par Audrey Fournier, Le Monde, 2 décembre 2010 (cf. http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/12/02/la-bce-poursuit-son-programme-de-rachat-d-obligations-publiques_1447768_3234.html ).

[5] « Les Etats-Unis à l’origine des tensions au sein de la zone euro », par Sébastien Dubas, Le Temps, 3 décembre 2010 (cf. http://www.letemps.ch/Page/Uuid/2590eef8-fe5a-11df-83d9-55e75714d428/Les_Etats-U%C3%A0_lorigine_des_tensions_au_sein_de_la_zone_euro ).

[6] Manifeste des économistes atterrés. Crise et dette en Europe : 10 fausses évidences, 22 mesures en débat pour sortir de l’impasse, 14 septembre 2010 (cf. http://economistes-atterres.blogspot.com/2010/09/manifeste-des-economistes-atterres.html ).

[7] « Moody’s envisage une nouvelle dégradation de la note de l’Espagne », Le Monde avec AFP, 15 décembre 2010 (cf. http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/12/15/moody-s-envisage-une-nouvelle-degradation-de-la-note-de-l-espagne_1453521_3214.html )

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

CRISE: USA: LES BANQUES ONT ACHETE LES POLITICARDS: PREUVE!

Message  Admin le Jeu 6 Jan 2011 - 14:05

CRISE ECONOMIQUE MONDIALE : USA : CORRUPTION TOTALE DU CONGRES ET DES POLITICIENS, QUI ONT ÉTÉ ACHETE PAR LES BANQUES QUI ONT PROVOQUE LA CRISE ECONOMIQUE MONDIALE !!!



Chers amis,


L’EXCELLENT ARTICLE QUI SUIT NOUS EXPLIQUE ET NOUS PROUVE QUE LES BANQUES ET WALL STREET ONT EN RÉALITÉ ACHETÉ LES POLITICARDS VÉREUX DU CONGRÈS DES ETATS-UNIS, LES ARROSANT DE MILLIONS DOLLARS. Twisted Evil

C’EST LA RAISON POUR LAQUELLE, MALGRÉ TOUTES LES ENTORSES, MAGOUILLES ET INFRACTIONS EFFECTUÉES, LE GOUVERNE-ET-MENT AMÉRICAIN NE S’EST JAMAIS INTÉRESSÉ DE TROP PRÈS À CE QUI SE PASSAIT AU NIVEAU BANCAIRE. Mad

EN D’AUTRES TERMES, LES BANQUES, QUI SONT DÉJÀ RESPONSABLES DE LA CRISE, DIRIGENT AUSSI LA POLITIQUE. Surprised Twisted Evil LA CRISE A DONC ÉTÉ DÉLIBÉRÉMENT CRÉÉE ET POURSUIVIE PAR LES BANKSTERS ! Mad Exclamation

C’EST AINSI QUE CETTE CRISE S’EST ÉTENDUE, À TOUCHÉ NOS PAYS, ET POURRIT À PRÉSENT LA VIE DES CITOYENS DE NOMBREUX PAYS, CRÉANT DES TRAGÉDIES SOCIALES ET HUMAINES. Exclamation

Nous savons à présent parfaitement QUI est responsable de la crise. Et nous savons que les politicards pourris sont soudoyés afin de fermer leur gueule. Exclamation Exclamation Exclamation

UNE PETITE ÉLITE CONTINUE DONC D’IMPOSER SA VOLONTÉ, DE S’ENRICHIR ET DE CRÉER LE MALHEUR ET LA PAUVRETÉ DES PEUPLES. Twisted Evil

Je ne connais pas d’injustice plus flagrante ni plus révoltante. ET JE PENSE QU’UNE TELLE INJUSTICE MÉRITE D’ÊTRE VENGÉE APR TOUS LES MOYENS POSSIBLES ET IMAGINABLES. Mad Exclamation

JE VOUS SOUHAITE DONC UNE BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://www.voltairenet.org/article167000.html


Article primé par Projet Censuré



COMMENT LE CONGRES ETATS-UNIEN S’EST VENDU A WALL STREET


par Greg Gordon*
4 JANVIER 2011

Depuis Californie (Etats-Unis)



A l’instar des Etats-Unis, de très nombreux pays ont adopté de coûteux plans de relance, durant et après la crise financière de 2008. OR, SOULIGNE GREG GORDON, LA CONCEPTION DE CES PLANS A ETE IMPOSEE AU CONGRES PAR LES BANQUES QUI EN ONT ETE LES PRINCIPALES BENEFICIAIRES, VIA DES PARLEMENTAIRES QU’ELLES ONT GRASSEMENT RETRIBUES. PARMI EUX, QUELQUES PERSONNALITES CONNUES, COMME… BARACK OBAMA.


Le président Barack Obama adressant la parole aux sénateurs et autres parlementaires au Capitole (Congrès des États-Unis) à Washington DC, le 24 février 2009, pour parler de la crise économique, du budget, du déficit de la nation et de la reforme du système médical.



DES SENATEURS ET REPRESENTANTS, CHARGES DE VEILLER SUR L’ECONOMIE DES ETATS-UNIS, ONT REÇU DES MILLIONS DE DOLLARS DES ENTREPRISES DE WALL STREET.

Depuis 2001, huit entreprises figurant parmi les plus fragilisées par la crise ont versé 62,4 millions de dollars aux candidats au Congrès, aux candidats présidentiels et aux partis, aussi bien républicain que démocrate [1].

DES SENATEURS COMME BARACK OBAMA ET JOHN MCCAIN ONT REÇU, A EUX DEUX, 3,1 MILLIONS DE DOLLARS.

PARMI LES DONATEURS FIGURENT LES BANQUES D’INVESTISSEMENT :

BEAR STEARNS,
GOLDMAN SACHS,
LEHMAN BROTHERS,
MERRILL LYNCH,
MORGAN STANLEY,
LA COMPAGNIE D’ASSURANCES AMERICAN INTERNATIONAL GROUP,
LES GEANTS DE L’HYPOTHEQUE FANNIE MAE, ET
FREDDIE MAC.

QUELQUES-UNS DES BENEFICIAIRES LES PLUS SIGNIFICATIFS ONT REÇU DES CONTRIBUTIONS DE SOCIETES QUI, A LEUR TOUR, SONT BENEFICIAIRES DES FONDS APPROUVES DANS LE CADRE DU PLAN GOUVERNEMENTAL D’AIDE FINANCIERE CONNU SOUS SON SIGLE ANGLAIS DE TARP [2] et voté par les membres du Congrès appartenant aux comités chargés de réglementer le secteur financier et de superviser l’efficacité de ce programme de soutien gouvernemental sans précédent.

Au total, les membres de la commission sénatoriale sur les Activités bancaires, le Logement et les Affaires urbaines, ceux de la commission des Finances et ceux de la commission équivalente de la Chambre des représentants ont reçu 5,2 millions en provenance de sociétés privées ayant bénéficié du TARP pendant le cycle électoral 2007-2008.
BARACK OBAMA A RECUEILLI AU MOINS 4,3 MILLIONS AUPRES DES EMPLOYES DE CES SOCIETES POUR SA CAMPAGNE PRESIDENTIELLE.

PRESQUE TOUS LES MEMBRES DE LA COMMISSION DES SERVICES FINANCIERS DE LA CHAMBRE DES REPRESENTANTS QUI DEVAIENT, EN FEVRIER, SUPERVISER EN AUDIENCES PUBLIQUES LA VENTILATION DES 700 MILLIARDS DU TARP APPROUVE DANS L’URGENCE, ONT REÇU DES CONTRIBUTIONS DE CES ENTREPRISES FINANCIERES DURANT LE CYCLE ELECTORAL DE 2008. « On pourrait dire que L’INDUSTRIE DES FINANCES A OBTENU SON ARGENT AVEC LE SOUTIEN DES MEMBRES DU CONGRES, DISPOSES A TOURNER LEURS REGARDS DANS UNE AUTRE DIRECTION », a déclaré Lawrence Jacobs, directeur du Centre d’études politiques et de gouvernabilité de l’Université du Minnesota (USA).

À TITRE D’EXEMPLE, LORSQU’EN 2004 LA COMMISSION DE LA BOURSE ET DES VALEURS A ADOPTE UNE MESURE IMPORTANTE PERMETTANT AUX BANQUES D’INVESTISSEMENT D’INVESTIR DES DIZAINES DE MILLIARDS DE DOLLARS DE PRETS DANS DES HYPOTHEQUES DEVALORISEES (SUBPRIME) ET AUTRES FANTAISIES A RISQUE, LES COMMISSIONS PARLEMENTAIRES POUR LES ACTIVITES BANCAIRES N’ONT PAS ORGANISE D’AUDITION.

EN RAISON DE CETTE PASSIVITE DU CONGRES, AUCUNE REGLEMENTATION N’A ETE ADOPTEE AU NIVEAU DES ÉTATS POUR PREVENIR LES PRATIQUES PREDATRICES DES ORGANISMES DE PRET IMMOBILIER QUI ONT ENGRANGE D’ENORMES COMMISSIONS SUR LA CONCESSION DE PRETS A DES ACHETEURS D’IMMOBILIER NON SOLVABLES.

Le journaliste Matt Taibbi écrivait (dans son article de Rolling Stone) [3] que C’EST A LA FIN DES ANNEES 90 QUE LE GOUVERNEMENT S’EST VENDU DE MANIERE NOTOIRE A WALL STREET, LORSQUE « LES DEMOCRATES, lassés d’être largement distancés par les républicains en matière de collecte de fonds, ONT DECIDE DE SE LIBERER DE LEUR VIEILLE DEPENDANCE VIS-A-VIS DES SYNDICATS ET DES GROUPES D’INTERET, POUR DEVENIR PLUS CONCILIANTS AVEC LE MONDE DES AFFAIRES.

WALL STREET A REPONDU EN INONDANT WASHINGTON D’ARGENT AFIN DE S’ACHETER DES ALLIES DANS LES DEUX PARTIS. »

De 1998 à 2008, les groupes financiers ont dépensé 1,7 milliard de dollars en contributions aux campagnes fédérales et 3,4 milliards en paiements aux membres des lobbies et des groupes de pression. CE SONT AUTANT DE SAGES INVESTISSEMENTS AYANT PERMIS AUX GRANDS BANQUIERS DE CONJURER EFFICACEMENT TOUT ENCADREMENT PARLEMENTAIRE SIGNIFICATIF DE L’INDUSTRIE FINANCIERE.

En 1999, le sénateur républicain pour le Texas Phil Gramm était co-initiateur d’un amendement révoquant les aspects fondamentaux du Glass-Steagall Act, une loi datant de la Crise de 1929 et interdisant aux banquiers d’accéder au domaine des assurances. L’année suivante, Gramm rédigeait une nouvelle LOI DEVASTATRICE, INTITULEE COMMODITY FUTURES MODERNIZATION ACT, PREVENANT TOUTE REGLEMENTATION DES ECHANGES DE CREDITS « SWAPS », EN TANT QUE TITRES OU PRODUITS DE SPECULATION. LA PORTE ETAIT AINSI GRANDE OUVERTE A L’AVENTURISME DANS LES ECHANGES DE TITRES A RISQUES.

En 1997 et 1998, les années précédant la réforme de Phil Gramm qui liquida la loi Glass-Steagall, les banques, les agents boursiers et les compagnies d’assurances ont déboursé 350 millions de dollars en contributions politiques et en manœuvres en coulisses. La loi 90-8 fut approuvée par le Sénat avec le soutien de 38 démocrates, dont Joe Biden, John Kerry, Tom Daschle, Dick Durbin et John Edwards. LA LOI A DONC CONTRIBUE A LA CREATION DE MONSTRES FINANCIERS DE L’ENVERGURE DU CITIGROUP, D’AIG ET DE BANK OF AMERICA, TOUT EN AIDANT CES COMPAGNIES A DEMOLIR LEURS CONCURRENTS PLUS MODESTES, CONFERANT AUX PRINCIPALES ENTREPRISES DE WALL STREET ENCORE PLUS D’ARGENT ET SURTOUT DE POUVOIR AFIN D’OBTENIR, PAR LEUR TRAVAIL DE LOBBYING, ENCORE DAVANTAGE DE DEREGLEMENTATION.

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=JeROnVUADj0&feature=player_embedded



Michael Moore : « CAPITALISM : A LOVE STORY » - TRAILER.


Au début de 2009, on a assisté à la mise au point de toute une série d’opérations gouvernementales ayant pour but d’injecter des liquidités dans l’économie. La plupart d’entre elles relèvent strictement du contrôle discrétionnaire du secteur financier. Taibbi écrit : « Tandis que le reste des Etats-Unis et la majorité du Congrès se réjouissent de la mise en œuvre du programme d’aide d’urgence d’un montant de 700 milliards (TARP), LES NOUVEAUX ORGANISMES CREES DANS LE ZOO DE LA RESERVE FEDERALE (FED, sigle en anglais) POMPENT DISCRETEMENT NON PAS DES MILLIARDS, MAIS DES BILLIONS DE DOLLARS EN DIRECTION DES ENTREPRISES PRIVEES : au moins 3 billions en prêts, à ce jour, et 5,7 billions en garanties d’investissements privés ».

Taibbi continue : « Cette activité nouvelle et officieuse de la FED éclipse totalement le programme TARP, en termes d’influence sur l’économie […] PERSONNE NE SAIT QUI EMPOCHE CET ARGENT NI QUELLES SOMMES SONT AINSI ENGOUFFREES DANS CES NOUVEAUX SIPHONS CREUSES DANS L’ARMURE ROUILLEE DE L’EQUILIBRE FINANCIER DES ETATS-UNIS. D’AUTRE PART, NUL NE PEUT ETRE CERTAIN QUE CES NOUVELLES INSTITUTIONS SOIENT REELLEMENT TEMPORAIRES. On est en droit de se demander s’il ne s’agit pas de béquilles permanentes mises à la disposition de Wall Street par l’Etat, conçues pour gommer systématiquement les mauvais investissements des livres de comptes des agences de prêt irresponsables. »

Il conclut : « Le fait est que LA FUSION ECONOMIQUE MONDIALE ET LE VIDE LUI AYANT SUCCEDE ONT CONSTITUE A EUX DEUX UNE SORTE DE REVOLUTION, UN COUP D’ETAT. ILS ONT CONFORTE ET INSTITUTIONNALISE UNE TENDANCE POLITIQUE QUI SE MANIFESTE DEPUIS DES DECENNIES : LA PRISE DE POSSESSION PROGRESSIVE DU GOUVERNEMENT PAR UNE PETITE CLASSE D’INITIES QUI ONT UTILISE L’ARGENT POUR CONTROLER LES ELECTIONS, ACHETER DES INFLUENCES ET AFFAIBLIR SYSTEMATIQUEMENT TOUTE REGLEMENTATION FINANCIERE. »

La fraude et la crise continuent de s’intensifier et s’étendre, donnant lieu à des conflits d’intérêt significatifs au sein du Congrès et de la branche exécutive du gouvernement. Simon Johnson, ancien économiste en chef au FMI, le dit sans équivoque : « L’INDUSTRIE DE LA FINANCE A EFFICACEMENT EMPRISONNE NOTRE GOUVERNEMENT. »



Mise à jour de Lindsay Renick Myer (de Capitol Eye)


ALORS QUE LE GOUVERNEMENT FEDERAL CONTINUE DE CHERCHER DES FORMULES POUR SAUVER LE SECTEUR FINANCIER ET IMPRIMER UN NOUVEL ELAN A L’ECONOMIE, IL REÇOIT LES RECOMMANDATIONS DES MEMES BANQUES ET ASSURANCES QUI ONT ACCEPTE LES DOLLARS DU CONTRIBUABLE ET QUI SONT LES PRINCIPALES RESPONSABLES DE LA CRISE ACTUELLE. Mais LE CONGRES ne se contente pas de cela : il S’ACTIVE A RECUEILLIR DES CONTRIBUTIONS AUPRES DU SECTEUR FINANCIER, Y COMPRIS EN PROVENANCE DE CES SOCIETES AYANT REÇU DES MILLIARDS DE DOLLARS D’AIDE GOUVERNEMENTALE DANS LE
CADRE DU TARP.

DEPUIS LA REDACTION DE CET ARTICLE EN FEVRIER [2009], LE SECTEUR FINANCIER A BIEN ENTENDU CONTINUE DE FAIRE DES DONS EN ARGENT AUX CANDIDATS, AUX COMITES DES PARTIS ET AUX COMITES D’ACTION POLITIQUE. Depuis le début de l’année 2009, Wall Street a donné 12,6 millions de dollars, bien plus que tout autre secteur pour cette année. Et 58 % de cet argent est allé aux démocrates, ce qui marque sans doute un changement de stratégie politique.

En effet, depuis le cycle électoral de 1990, le monde financier, les assurances et les compagnies immobilières n’avaient jamais destiné plus de 52 % de leurs dons aux démocrates, et de 2001 à 2006, ce sont les républicains qui en furent les principaux bénéficiaires.

Bon nombre des sociétés mentionnées dans cet article, et ayant dépêché leur PDG pour témoigner devant la commission des Services financiers de la Chambre des représentants, ont au premier trimestre 2009 affiché un niveau global de dons inférieur à ceux des premiers trimestres de 2007 et 2005.

Ceci est vrai pour JP Morgan Chase, Bank of America, Goldman Sachs (qui est en tête de classement, cette année, pour la diminution de ses contributions par rapport à 2008), Morgan Stanley, Citigroup et Wells Fargo.

Il faut toutefois rappeler que nous sommes très tôt dans le calendrier électoral (parlementaire) et que les contributions destinées aux campagnes augmentent davantage à mesure que se rapprochent les élections.

Quoi qu’il en soit, tout comme le reste de l’industrie, ces groupes ont majoritairement misé sur les démocrates en versant ces CONTRIBUTIONS POLITIQUEMENT INTERESSEES.

Naturellement, IL SERA INTERESSANT CETTE ANNEE DE SAVOIR SI LES LEGISLATEURS ONT SOUFFERT DANS LEURS FINANCES PERSONNELLES, COMME L’ONT FAIT LE COMMUN DES MORTELS AUX ETATS-UNIS, OU S’ILS ONT TIRE DES BENEFICES DE LEUR SOUTIEN AUX COMPAGNIES DE WALL STREET, PAYE AVEC L’ARGENT DU CONTRIBUABLE.

LES CAS LES PLUS INTERESSANTS SONT SUREMENT CEUX DES MEMBRES DES COMMISSIONS EN CHARGE DES ACTIVITES BANCAIRES ET FINANCIERES. Les déclarations financières personnelles correspondant à l’année 2008 sont dorénavant disponibles, avec ces réponses, sur OpenSecrets.org (cf. http://www.opensecrets.org/pfds/search_cid.php ).
Pour en savoir plus long sur le lobbying et le trafic d’influence, continuez de consulter le blog de CRP sur : http://www.opensecrets.org/news
Et pour mener vous-même l’enquête, consultez nos profils de l’industrie sur OpenSecret.org (voir http://www.opensecrets.org/industries/index.php ).

Nous surveillons également les flux financiers des commissions. Jetez un œil aux données de la commission des Finances du Sénat (cf. http://www.opensecrets.org/cmteprofiles/index.php ).


Greg Gordon
Journaliste économique d’abord au Minneapolis Star Tribune, puis au McClatchy.


Source : Project Censored & Red Voltaire.
Traduction du Réseau Voltaire.
Etudiants chercheurs : Jocelyn Rapp et Caitlin Ruxton (SSU).
Tuteur : Samuel Mikhail Ph.D. Economics, Chip McAuley, Ph.D., Indian River State College et Sonoma State University.


[1] Truthout, 2 octobre 2008 : “Lax Oversight ? Maybe $64 Million to DC Pols Explains It”, par Greg Gordon

[2] Capitol Eye, 10 février 2009, “Congressmen Hear from TARP Recipients Who Funded Their Campaigns”, par Lindsay Renick Mayer

[3] Rolling Stone, 19 mars 2009, “The Big Takeover”, par Matt Taibbi.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

CRISE ECONOMIQUE MONDIALE : LA CHINE, PREMIER BAILLEUR MONDIAL, CONTINUE D'ACHETER DES DETTES EUROPEENNES (ESPAGNOLES, CETTE FOIS) !

Message  Admin le Ven 7 Jan 2011 - 13:59

CRISE ECONOMIQUE MONDIALE : LA CHINE, PREMIER BAILLEUR MONDIAL, CONTINUE D'ACHETER DES DETTES EUROPEENNES (ESPAGNOLES, CETTE FOIS) !



Chers amis,


La situation économique politico-européenne ne s’améliore décidément pas !

L’Union européenne est déjà engagée dans des projets (géo)politiques de bloc euroatlantique (= association et soumission à la tyrannie américaine). Twisted Evil Sad

VOICI QU’À PRÉSENT, EN CE QUI CONCERNE LA CRISE ÉCONOMIQUE, LE MOUVEMENT TEND A SE CONFIRMER, ET C'EST LA CHINE (UNE AUTRE DICTATURE À VISAGE FAUSSEMENT COMMUNISTE, ET RÉELLEMENT CAPITALISTE) QUI RACHÈTE DES DETTES ESPAGNOLES PAR MILLIARDS, COMME ELLE L’A FAIT POUR LES DETTES GRECQUES ET PORTUGAISES ! Shocked Sad


Alors, LA PROSTITUÉE QU’EST L’UNION EUROPÉENNE NAZIE VA-T-ELLE SE FAIRE METTRE PAR LES AMÉRICAINS, OU PAR LES CHINOIS ? OU CELA FINIRA-T-IL EN DOUBLE PÉNÉTRATION (LES AMÉRICAINS POUR LE BLOC EUROATLANTIQUE, ET LES CHINOIS POUR LE VOLET ÉCONOMIQUE) ? Question

LA RÉPONSE EST SANS DOUTE PLUS FOURBE ENCORE : EN LISANT BIEN CE QUI EST MIS DANS L’ARTICLE QUI SUIT, NOUS CONSTATONS QUE C’EST UN RESPONSABLE DE LA BANQUE CENTRALE CHINOISE (DONT NOUS N’AVONS AUCUN INDICE NOUS DÉMONTRANT QU’ELLE EST MOINS POURRIE QUE LA BCE OU QUE LA FED) QUI PREND LA PAROLE. Twisted Evil

INDICE SUPRÊME, CE DIRECTEUR SIGNALE QUE LA CHINE DICTATORIALE (QUI, EN PASSANT, EST DEVENUE LE PREMIER BAILLEUR MONDIAL – ET NE CROYEZ SURTOUT PAS QUE CELA IRA SANS CONSÉQUENCES NÉFASTES) "SOUTIENT FERMEMENT LES MESURES PRISE PAR L'UE (NAZIE) ET LE FMI (NIVEAU MONDIAL ET MONDIALISTE)" !!! Shocked Mad Twisted Evil

AUTREMENT DIT, CE QUI EN TRAIN DE SE CONSTRUIRE LA SEMBLE ETRE UNE CREATURE HYBRIDE AU NIVEAU MONDIAL, ET QUI POURRAIT BIEN DONNER NAISSANCE A LA FAMEUSE GOUVERNANCE MONDIALE ET TYRANNIQUE (NOUVEL ORDRE MONDIAL) SUR LAQUELLE L’ELITE GLOBALE FANTASME DEPUIS DES DECENNIES ! Exclamation Exclamation Exclamation

Une chose hélas semble certaine : les Européens ne seront que les esclaves et les poufiasses des Américains et des Chinois dans ce jeu de dupes ! Crying or Very sad L’avenir s’annonce sombre pour les citoyens des pays d’Europe…

L’article, ci-dessous.

BONNE REVOLUTION, OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/01/07/l-achat-de-dette-souveraine-dans-la-zone-euro-une-bonne-affaire-pour-pekin_1462152_3214.html#xtor=AL-32280184


L'ACHAT DE DETTE SOUVERAINE DANS LA ZONE EURO, UNE BONNE AFFAIRE POUR PEKIN


LEMONDE.FR avec AFP | 07.01.11 | 09h21 • Mis à jour le 07.01.11 | 09h35




L'ACHAT D'OBLIGATIONS D'ETAT EUROPEENNES PAR LA CHINE est une bonne affaire, selon un communiqué publié vendredi PAR LA BANQUE CENTRALE CHINOISE. "Sur la base de la diversification et du morcellement [des risques], l'investissement des réserves de change dans les dettes souveraines de la zone euro est non seulement bénéfique à la stabilité financière internationale et à celle de l'Europe, mais offre aussi un retour sur investissement raisonnable", précise le communiqué qui rapporte des PROPOS TENUS PAR LE VICE-GOUVERNEUR DE LA BANQUE, Yi Gang.


C'est pourquoi ces placements devraient permettre "de garantir ou d'augmenter la valeur des réserves de change chinoises", d'après M. Yi qui s'exprimait durant la visite en Espagne (cf. http://www.lemonde.fr/economie/article/2011/01/06/la-chine-confirme-son-interet-pour-les-creances-europeennes_1461696_3234.html ) cette semaine du vice-premier ministre chinois, Li Keqiang. Le communiqué de la banque centrale rappelle que LA CHINE "SOUTIENT FERMEMENT LES MESURES PRISE PAR L'UE ET LE FMI", ainsi que "la stabilité de l'euro". La dette publique espagnole reste au-dessous de la moyenne européenne, mais elle a grimpé de 16,3 % en un an.

LA CHINE N'A PAS OFFICIELLEMENT DEVOILE LE MONTANT DES OBLIGATIONS D'ETAT ESPAGNOLES QU'ELLE AVAIT L'INTENTION D'ACHETER, MAIS SELON LE QUOTIDIEN ESPAGNOL EL PAIS (cf. http://www.elpais.com/articulo/espana/China/compromete/comprar/6000/millones/deuda/espanola/elpepueco/20110106elpepunac_4/Tes ), JEUDI, PEKIN POURRAIT EN ACQUERIR POUR SIX MILLIARDS D'EUROS, SOIT AUTANT QUE CE QUE LE GOUVERNEMENT CHINOIS AURAIT DEJA ACHETE DE DETTES GRECQUE ET PORTUGAISE. Le vice-premier ministre avait indiqué dans une précédente édition de El Pais que son pays faisait "confiance au marché financier espagnol, ce qui s'est traduit par l'achat de sa dette publique, ce que nous allons continuer à faire".

L'intérêt de la Chine pour les obligations d'Etat européennes s'inscrit dans une tendance de fond pour PEKIN, PREMIER BAILLEUR MONDIAL avec des réserves de devises qui s'élèvent à près de 2 600 milliards de dollars selon les estimations de la CIA (cf. https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/ch.html ), et qui s'est engagée depuis plusieurs mois dans une vaste diversification de ses réserves, pendant longtemps cantonnées au dollar.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

WIKILEAKS DEVOILE COMMENT FUT GEREE LA CRISE BANCAIRE

Message  Admin le Lun 10 Jan 2011 - 18:41

Chers amis,


VOICI UNE ÉNIÈME CONFIRMATION DE LA CORRUPTION ET DU FAIT QUE LES AUTORITÉS GOUVERNEMENTALES ONT PROTÉGÉ L’ÉLITE AUX DÉPENS DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL DANS LE DOSSIER DE LA CRISE ÉCONOMIQUE MONDIALE.
Twisted Evil Mad

RESTE UNE QUESTION : LES PEUPLES VONT-ILS ENFIN SE LEVER AFIN DE CHÂTIER CES SCÉLÉRATS (banksters, élite mondiale et dirigeants corrompus) ?
Question Mad

L’article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/01/10/wikileaks-devoile-aussi-comment-fut-geree-la-crise-bancaire_1463277_3232.html


WIKILEAKS DEVOILE AUSSI COMMENT FUT GEREE LA CRISE BANCAIRE


LE MONDE ECONOMIE | 10.01.11 | 15h30


Un câble diplomatique américain mettant en scène Mervyn King, le président de la Banque d'Angleterre, Robert Kimmitt, alors sous-secrétaire au Trésor américain, et Robert Tuttle, l'ambassadeur des Etats-Unis en Grande-Bretagne, a été divulgué par WikiLeaks (http ://213.251.145.96/cable/2008/03/ 08LONDON797.html).

IL MONTRE CES ACTEURS S'ACCORDANT, LE 17 MARS 2008, SUR UN DIAGNOSTIC DE LA CRISE : CELLE-CI, ADMETTENT-ILS, A CESSE DES L'ETE 2007 D'ETRE UNE CRISE DE LIQUIDITE POUR DEVENIR UNE CRISE D'INSOLVABILITE GENERALISEE DU SECTEUR BANCAIRE.

BIEN QUE LARGEMENT PARTAGE PAR LES COMMENTATEURS DE LA PRESSE FINANCIERE A L'EPOQUE, CE SERA CEPENDANT LE DIAGNOSTIC INVERSE QUE CES ACTEURS CHOISIRONT DE PRESENTER A L'OPINION, POSITION DONT ILS NE SE DEPARTIRONT JAMAIS.

Ce câble offre une réponse tardive à une question que l'on se posait alors, tant les décisions prises contrevenaient à celles qu'il aurait fallu prendre : LES INSTANCES DIRIGEANTES FAISAIENT-ELLES PREUVE D'INCOMPETENCE OU DE ROUERIE ? LA REPONSE EST CLAIRE DESORMAIS : IL NE S'AGISSAIT PAS D'INCOMPETENCE.

La dissimulation des faits avait pour seul objectif de justifier pourquoi, ENTRE DEUX DECISIONS POSSIBLES, C'ETAIT SYSTEMATIQUEMENT LA PIRE QUI ETAIT PRISE.

Il ne s'agissait donc pas, comme on le constate parfois, d'une ruse paternaliste permettant de faire valoir l'intérêt général contre des intérêts particuliers mal avisés, non, il s'agissait de l'inverse : IL FALLAIT FAIRE PREVALOIR L'INTERET PARTICULIER DE LA COTERIE A LAQUELLE APPARTIENNENT CES PRENEURS DE DECISIONS CONTRE L'INTERET GENERAL.


LA FACE CACHEE DES DECIDEURS

Il y a donc deux versants à l'information financière, dont le contenu est cependant le même : la face visible que l'on trouve dans les écrits de commentateurs sans responsabilité que sont les journalistes, chercheurs et autres blogueurs, s'exprimant au nom de l'intérêt général ; et la face cachée des décideurs, qui partagent la vision des premiers, mais en affirmant le contraire pour pouvoir mettre en application des mesures qui ne bénéficieront qu'au petit groupe de privilégiés dont ils font partie.

Il y eut une époque où des fonctionnaires intègres, empreints du sens de l'Etat, constituaient un rempart. Leur credo était précisément que leur intérêt particulier devait s'effacer devant l'intérêt général dont ils se considéraient les porte-parole et les défenseurs.

LA PRATIQUE DU LOBBYING A EU RAISON D'EUX. C'EST L'INTERET PARTICULIER QUI TROUVE DESORMAIS ACCES AUX INSTANCES SUPERIEURES PENDANT QUE L'INTERET GENERAL NEGLIGE LANGUIT DANS LES ANTICHAMBRES.

Les défenseurs des intérêts particuliers l'ont emporté, sous le prétexte - né au XIXe siècle à l'école de Vienne et grandi au département d'économie de l'université de Chicago - que l'intérêt général, même s'il existait, est impossible à définir, alors que les intérêts particuliers de ceux qui disposent des moyens de se faire entendre sont, eux, clairs.

La leçon du câble révélé par WikiLeaks est sans ambiguïté : il n'y a pas deux cultures financières, l'une faite d'incompétents chargés de présider à notre destin, l'autre faite de sages informant le public par les voies de la presse, de la radio et de la télévision, il n'y en a en réalité qu'une, faite d'hommes et de femmes compétents mais partagés : D'UN COTE, CEUX QUI VEILLENT A LA DEFENSE DE LEURS PROPRES INTERETS ET QUI ONT ACCES AUX MANETTES DU POUVOIR ; de l'autre, ceux qui dénoncent ce scandale et sont soigneusement maintenus à distance des centres de décision.


Paul Jorion, économiste et anthropologue.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

USA : CERTAINS ETATS VEULENT SE METTRE « EN FAILLITE » !

Message  Admin le Mer 2 Fév 2011 - 12:36

USA : EFFONDREMENT ECONOMIQUE : CERTAINS ETATS SOUHAITERAIENT A PRESENT SE DECLARER « EN FAILLITE » !!!






Chers amis,


L’article de l’Associated Press ci-dessous nous signale que les mass médias alignés et prostitués commencent à lever timidement un coin du voile sur la situation économique réelle des Etats-Unis.

Le titre de L’ARTICLE CI-DESSOUS, « D’abord General Motors, à présent les états ? Les pour et les contre de la mise en faillite », NOUS SIGNALE QUE :

- EN PLUS DE CERTAINES GROSSES ENTREPRISES, DES VILLES AMÉRICAINES ENTIÈRES SE DÉCLARENT EN FAILLITE

- CERTAINS ÉTATS AMÉRICAINS SOUHAITENT MÊME SE DÉCLARER EN FAILLITE… MAIS CELA NE LEUR EST PAS PERMIS ! DES POLITICIENS VOUDRAIENT DONC TROUVER UN MOYEN SELON LEQUEL LES ÉTATS POURRAIENT « SE SÉPARER DE LEURS DETTES »… Le texte nous signale d’ores et déjà que « CERTAINS ÉTATS NE POURRONT PLUS FAIRE FACE AU PAIEMENT DES PENSIONS ET DES SOINS DE SANTÉ DES PENSIONNÉS. CES COÛTS QUI NE CESSENT DE GONFLER POURRAIENT FORCER LES ÉTATS À AUGMENTER LES IMPÔTS ET À EFFECTUER DES COUPES DANS LES SERVICES PUBLICS, TELS QUE LES TRANSPORTS EN COMMUN » !

S’ensuit un débat afin de savoir si la mise en faillite est une solution valable ou non…

NOUS RETIENDRONS CEPENDANT QUE DES ÉTATS AMÉRICAINS ENTIERS SONT À PRÉSENT AU BORD DE LA FAILLITE ! C’EST DIRE SI LA SITUATION ÉCONOMIQUE EST GRAVE, SINON DÉSESPÉRÉE !

AJOUTEZ À CELA LE FAIT QUE LES USA SONT EN RÉALITÉ LE PAYS LE PLUS ENDETTÉ DU MONDE, ET VOUS COMPRENDREZ QUE CE PAYS FRÔLE EN CE MOMENT LA CATASTROPHE… CAR À PARTIR DU MOMENT OÙ TROP D’ÉTATS SERONT EN FAILLITE, C’EST EN RÉALITÉ L’ENSEMBLE DU PAYS QUI SERA RUINÉ. ET ÉTANT DONNÉ LES DETTES IMMENSES DES USA, CE POURRAIT BIEN ÊTRE LE COUP DE GRÂCE POUR CE PAYS.

Une méga-tempête qui amène neige, glace et blizzards sur une bonne partie du pays a débuté, annulant 10.000 vols (cf. http://fr.news.yahoo.com/78/20110202/twl-tempte-de-neige-aux-etats-unis-10-00-5231d91.html )… Voilà qui ne va certainement pas améliorer l’état de l’agriculture, de l’économie et de la production agricole. Au contraire, cela risque de faire augmenter les prix des aliments.

JE PENSE QUE LES ETATS-UNIS VONT CONNAÎTRE BIENTÔT DES MOUVEMENTS DE RÉVOLTE… À MOINS QUE LES CITOYENS, COINCÉS ENCRASSÉS DANS LEUR APATHIE, NE PRÉFÈRENT MOURIR DE FAIM OU DE FROID, ET SUBIR EN PLUS LA DICTATURE ABSOLUMENT INFECTE DE LEUR GOUVERNEMENT IGNOBLE ET CORROMPU.

PERSONNELLEMENT, JE N’EXCLUS DONC PAS, AUX ETATS-UNIS, LA POSSIBILITÉ DE MOUVEMENTS RÉVOLUTIONNAIRES ET DE LIBÉRATION TELS QU’ON EN A VUS EN TUNISIE OU EN EGYPTE.

Face à la menace d’un écroulement économique et de révoltes, le gouverne-et-ment américain risque-t-il d’ouvrir les hostilités contre les populations, dans son pays ou à l’extérieur, de façon incontrôlable ? C’est hélas une possibilité, et qui recèle des probabilités de guerre civile ou même de guerre mondiale…

La suite sera à observer de près, dans les prochains mois.

Je vous laisse à présent découvrir l’article ci-dessous, que je vous ai laissé en anglais par manque de temps et en raison aussi de la quantité d’infos importantes qui pleuvent en ce moment…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.





Source : http://news.yahoo.com/s/ap/us_state_bankruptcy_cure_or_disaster


FIRST GM, NOW STATES? PROS AND CONS OF BANKRUPTCY


By BERNARD CONDON and DANIEL WAGNER, AP Business Writers Bernard Condon And Daniel Wagner, Ap Business Writers – Tue Feb 1, 5:37 pm ET


NEW YORK – BIG COMPANIES LIKE GENERAL MOTORS FILE FOR BANKRUPTCY. SOME CITIES DO, TOO. AND LAST YEAR 1.5 MILLION AMERICANS DID IT.

BUT U.S. STATES AREN'T ALLOWED. Now a few policymakers and pundits are debating whether it's time to give states a court-sanctioned way to shed their debts.

The idea galls critics. "Baloney" is what California Treasurer Bill Lockyer calls it, saying his state, which is already weighing painful tax hikes and spending cuts, doesn't need the option.

It seems clear that SOME STATES CAN'T AFFORD THEIR LONG-TERM PROMISES TO PAY FOR PENSIONS AND RETIREE HEALTH CARE. THOSE SWELLING COSTS COULD FORCE STATES TO RAISE TAXES AND SLASH SERVICES LIKE PUBLIC TRANSPORTATION.

But is bankruptcy the right solution?

In bankruptcy court, a judge could force lenders and public workers to accept less than they are owed. Debt could drop overnight. Existing union contracts could be replaced with cheaper ones. In theory, states could regain their financial health.

But the risks are high. A state could be tied up in court for years as various sides squabble over a deal that might bring only scant relief in the end. Even discussing the idea could spook investors and rattle states' fragile finances. States need investors to buy their bonds, and demand was already dropping before talk of a bankruptcy option spread.

Fearing that towns and cities may default, investors in November and December pulled a record $21 billion from funds that invest in municipal bonds — twice as much as they did at the depths of the 2008 credit crisis, the Investment Company Institute says. Those still buying are demanding higher interest payments to compensate for the risk.

Standard & Poor's, which determines how credit-worthy states are and assigns ratings, said last week that a bankruptcy law would cause it to review the way it judges states. Downgrades would force states to pay higher interest rates.

If investors started selling the bonds, that would force interest rates higher, too, adding to the cost of financing the bonds.

"The higher the interest rate a state has to pay, the more potholes that can't be filled," says Marilyn Cohen of Envision Capital, a company that invests in bonds. "There's a whole chain reaction."

Some also question whether allowing states to go bankrupt would be wise economic policy in the long run. When a company or family cuts its debt through bankruptcy, it risks encouraging others to do the same, notes Dean Maki, chief U.S. economist at Barclays Capital. With states, the danger is greater.

"There's only 50 of them, so if you allow one to file, people will say, 'Why does that state get to escape their debt and not others?'" Maki says. "Are you encouraging poor behavior?"

Bankruptcy talk may already be taking a toll on public finances. Matt Fabian of Municipal Market Advisors says states, cities and towns are avoiding issuing new debt, partly because they fear a bankruptcy option.
States' combined deficits for next fiscal year are a projected $125 billion, says Iris Lav of the liberal Center on Budget and Policy Priorities. And they haven't put enough money away to cover pensions due in coming decades. Estimates for the collective pension shortfall range from $500 billion to $3 trillion.

State tax revenues are starting to recover as the economy improves and as states raise taxes. Revenue rose 6.9 percent in the October-December quarter, based on early data from 41 states, according to a report from the Nelson A. Rockefeller Institute released Tuesday. That would be the fastest increase in more than four years.

Still, most states face brutal budget squeezes. Tax revenue remains just below pre-recession levels, the report says.

"There's increasing recognition that something has to give," says Robert Ward, head of government finance research at the institute. "Are state taxes going to go up dramatically? Not in most places. Are services going to be slashed? Not in most. There are really only a few escape valves."
Two possible targets are bond investors and public workers.

Backers such as former House Speaker Newt Gingrich say states need the threat of a court-approved bankruptcy option to wrest concessions from bondholders and unions.

Unions would "face a much more dire outcome in bankruptcy court than they would if they renegotiated," says Patrick Gleason of the Americans for Tax Reform, a conservative group pushing for such a law.

Also propelling the idea is fear that states may eventually approach Washington for a taxpayer bailout like the one for Wall Street. Sen. Mark Kirk, R-Ill., thinks a bankruptcy option would keep states from seeking federal aid, a spokeswoman says. House Judiciary Committee Chair Lamar Smith, R-Texas, says his panel will hold a hearing on the issue later this month. Unlike the case with cities and towns, there is no law allowing states to seek bankruptcy protection in federal courts.

A few states have moved to fix their finances. Lawmakers in Illinois, for instance, voted to raise personal income tax 66 percent, along with spending cuts. The state still faces a $15 billion deficit.

Some opponents argue that most states have the resources to pay their debts. They say bankruptcy backers are scaring people by lumping pension shortfalls, which can be plugged over many years, with annual deficits, which demand an immediate fix to keep state budgets balanced.
Unlike the federal government, every state except Vermont has a legal requirement to balance its budget, according to the National Conference of State Legislatures. So when tax collections fall or spending spikes, states must find the money elsewhere. That's why so many have cut basic services during the recession.

By contrast, state pension gaps are spread over many years. They shrink or grow depending on assumptions about economic growth and investment returns. Bankruptcy opponents note that pension gaps always shrink as the economy improves and assumptions get brighter — though a strong economy would not entirely close the gap.

"Overall, pensions are not a significant reason for state financial problems," says Charles Loveless of the American Federation of State, County and Municipal Employees, who argues that states don't need a bankruptcy option.

Any legislation would face high hurdles. It's not clear the Constitution even allows a federal court to reorder a state's finances. Forcing investors to accept less money than a state promised when it sold bonds would be like forcing them to accept less money from bonds sold by Mexico.

House Majority Leader Eric Cantor, R-Va., contends that states don't need bankruptcy because they have other ways to handle ballooning debts, including spending cuts, tax hikes and negotiations with unions.

He might have mentioned another: default. States can simply stop paying what they owe, though they most certainly would face higher interest rates the next time they sold bonds, assuming they'd be able to sell any.

The fallout is difficult to judge because so few states have defaulted. The last time was when Arkansas stopped paying its creditors during the Great Depression. Only 54 of 60,000 municipal bonds that Moody's Investors Service rated from 1970 through 2009 have not been paid off on time.

The lack of defaults explains why U.S. governments of all sizes have managed to pay relatively low interest rates on their bonds, though rates have begun rising. Illinois bonds maturing in 2028 yield 6.1 percent. That's up from 5 percent in early November.

State bankruptcy is orderly and allows a final resolution of claims so states can borrow again. But it's easy to exaggerate the benefits and understate the costs.

James Spiotto, an attorney with Chapman and Cutler LLP in Chicago, says states would have to cede some control to the courts. Federal judges would determine economic priorities for millions of residents. And Lawrence Larose of Winston & Strawn, who represents owners of bonds sold by bankrupt Vallejo, Calif., notes that the payoff is uncertain.
Scrambling to pay its bills, with most revenue going to pay city workers, Vallejo felt it had no choice but to enter bankruptcy court. That was 2 1/2 years ago. The city has won some concessions from unions but is still fighting in court over what it can and can't legitimately cut.

"It's a very blunt scalpel," Larose says of bankruptcy. "It won't be a quick fix in any case."
__
Wagner reported from Washington. Associated Press Writers Alan Fram and Christopher S. Rugaber in Washington contributed to this report.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: EFFONDREMENT ECONOMIQUE MONDIAL

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 13 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum