MESSAGES POUR NOTRE TEMPS...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MESSAGES POUR NOTRE TEMPS...

Message  Admin le Jeu 31 Mar 2011 - 20:04



Sans commentaire... Vic.


TOI, DANIEL, TIENS SECRETES CES PAROLES, ET SCELLE LE LIVRE JUSQU'AU TEMPS DE LA FIN. PLUSIEURS ALORS LE LIRONT, ET LA CONNAISSANCE AUGMENTERA. (La Bible, Daniel, 12:4)


PUIS JE VIS DANS LA MAIN DROITE DE CELUI QUI ETAIT ASSIS SUR LE TRONE UN LIVRE ECRIT EN DEDANS ET EN DEHORS, SCELLE DE SEPT SCEAUX.
Et je vis un ange puissant, qui criait d'une voix forte : Qui est digne d'ouvrir le livre, et d'en rompre les sceaux ?
Et personne dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre, ne put ouvrir le livre ni le regarder.
Et je pleurai beaucoup de ce que personne ne fut trouvé digne d'ouvrir le livre ni de le regarder.
Et l'un des vieillards me dit : Ne pleure point ; voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux.
ET JE VIS, AU MILIEU DU TRONE ET DES QUATRE ETRES VIVANTS ET AU MILIEU DES VIEILLARDS, UN AGNEAU QUI ETAIT LA COMME IMMOLE. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre.
IL VINT, ET IL PRIT LE LIVRE DE LA MAIN DROITE DE CELUI QUI ETAIT ASSIS SUR LE TRONE.
QUAND IL EUT PRIS LE LIVRE, LES QUATRE ETRES VIVANTS ET LES VINGT-QUATRE VIEILLARDS SE PROSTERNERENT DEVANT L'AGNEAU, tenant chacun une harpe et des coupes d'or remplies de parfums, qui sont les prières des saints.
Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant : Tu es digne de prendre le livre, et d'en ouvrir les sceaux ; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation ; tu as fait d'eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre. (La Bible, Apocalypse, 5 :1-10)



Source : http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-1371290/70-metal-books-Jordan-cave-change-view-Biblical-history.html

CECI POURRAIT-IL ETRE LA PLUS GRANDE DECOUVERTE DEPUIS LES ROULEAUX DE LA MER MORTE? SOIXANTE-DIX LIVRES EN METAL, DECOUVERTS DANS UNE GROTTE DE JORDANIE, POURRAIENT CHANGER NOTRE VISION DE L'HISTOIRE BIBLIQUE


Par Fiona Macrae
Dernière mise à jour à 20h36, le 30 Mars 2011


Pour les spécialistes de la foi et de l'histoire, il s’agit d’un trésor trop précieux pour avoir un prix.

CETTE ANCIENNE COLLECTION DE 70 PETITS LIVRES, LEURS PAGES DE PLOMB LIEES AVEC DU FIL METALLIQUE, POURRAIENT PERMETTRE DE LEVER CERTAINS SECRETS DES PREMIERS JOURS DU CHRISTIANISME.

Les universitaires sont divisés quant à leur authenticité, mais disent que si elle est vérifiée, ils pourraient s'avérer aussi capitaux que la découverte des Manuscrits de la Mer Morte, en 1947.



Champs d'enquête: les tablettes de métal pourraient modifier notre compréhension de la Bible


SUR DES PAGES A PEINE PLUS GRANDES QU'UNE CARTE DE CREDIT, SE TROUVENT DES IMAGES, DES SYMBOLES ET DES MOTS QUI SEMBLENT FAIRE REFERENCE AU MESSIE, ET, PEUT-ETRE MEME, A LA CRUCIFIXION ET A LA RESURRECTION.

AJOUTANT ENCORE A L'INTRIGUE, LA PLUPART DE CES LIVRES SONT SCELLES, CE QUI INCITE LES UNIVERSITAIRES A SPECULER QU'ILS SONT EN FAIT LA COLLECTION PERDUE DE MANUSCRITS MENTIONNEE DANS LE LIVRE DE L'APOCALYPSE DE LA BIBLE.


LES LIVRES ONT ETE DECOUVERTS IL Y A CINQ ANS DANS UNE GROTTE, DANS UNE PARTIE RECULEE DE LA JORDANIE OU L’ON SAIT QUE DES REFUGIES CHRETIENS AVAIENT PRIS LA FUITE APRES LA CHUTE DE JERUSALEM, EN 70 APR. J.C. Des documents importants provenant de la même période y ont déjà été retrouvés.

Les premiers tests métallurgiques indiquent que CERTAINS DES LIVRES POURRAIENT DATER DU 1ER SIECLE DE NOTRE ERE.




Révélation: les experts pensent que les tablettes pourraient être la collection perdue de manuscrits à laquelle se réfère le livre biblique de l'Apocalypse.



Signification cachée: des rouleaux, des tablettes et d'autres objets, y compris un bol d'encens, ont également été découverts sur le même site que ces tablettes


CETTE ESTIMATION EST BASEE SUR LA FORME DE CORROSION QUI A PRIS PLACE, CE QUE LES EXPERTS ESTIMENT QU’IL SERAIT IMPOSSIBLE DE REALISER ARTIFICIELLEMENT.

SI LA DATATION EST VERIFIEE, CES LIVRES SERAIENT PARMI LES PREMIERS DOCUMENTS CHRETIENS, PRECEDANT LES ECRITS DE SAINT PAUL.

La perspective selon laquelle ils pourraient contenir des récits contemporains des dernières années de la vie de Jésus a excité les chercheurs - même si leur enthousiasme est tempéré par le fait que les experts ont déjà été trompés auparavant par des faux sophistiqués.

David Elkington, un chercheur britannique en histoire religieuse ancienne et en archéologie, et l'une des rares personnes à avoir examiné ces livres, dit qu'ils POURRAIENT ETRE « LA DECOUVERTE MAJEURE DE L’HISTOIRE CHRETIENNE ».

« C'est une pensée à couper le souffle que nous avons tenu ces objets qui pourraient avoir été tenus par les premiers saints de l'Eglise », dit-il.

Mais les mystères (contenus) entre leurs pages anciennes ne sont pas la seule énigme de ces livres. Aujourd'hui, leur localisation aussi relève du mystère. Après leur découverte par un Bédouin jordanien, LE TRESOR A ETE ACQUIS PAR UN BEDOUIN ISRAELIEN QUI, DIT-ON, LEUR AURAIT FAIT ILLEGALEMENT TRAVERSER LA FRONTIERE EN ISRAËL, OU ILS DEMEURENT.

Toutefois, le gouvernement jordanien travaille à présent au plus haut niveau afin de rapatrier et de protéger la collection. Philip Davies, professeur émérite d'études bibliques à l'Université de Sheffield, a dit qu'il y avait une preuve puissante que ces livres possèdent une origine chrétienne dans le fait que des plaques ont été fondues en un plan de la ville sainte de Jérusalem.


Une peinture du 16ème siècle représentant la mort de Jésus. Les livres de métal contiennent des pages avec des images, des symboles et des mots qui semblent faire référence au Messie, et, peut-être même, à la Crucifixion


Le X marque l'endroit: la grotte en Jordanie, où les objets ont été découverts


Le Dr Margaret Barker, ancienne présidente de la Society for Old Testament Study (Société pour l’Etude de l’Ancien Testament), a confirmé qu'un livre scellé est mentionné dans la Bible


« Dès que j'ai vu ça, j'ai été frappé de stupeur », a-t-il dit. « Cela m'a frappé comme une image si manifestement chrétienne. IL Y A UNE CROIX AU PREMIER PLAN, ET DERRIERE ELLE SE TROUVE CE QUI DOIT ETRE LE TOMBEAU [DE JESUS], UN PETIT BATIMENT AVEC UNE OUVERTURE, ET DERRIERE CELA, LES MURS DE LA VILLE.
IL Y A DES MURS REPRESENTES SUR D'AUTRES PAGES DE CES LIVRES AUSSI, ET ILS SE REFERENT PRESQUE CERTAINEMENT A JERUSALEM. C'EST UNE CRUCIFIXION CHRETIENNE QUI SE DEROULE HORS DES MURS DE LA VILLE ».

L'équipe britannique qui mène les travaux sur cette découverte, craint que l’actuel « gardien » israélien cherche peut-être à vendre certains de ces livres sur le marché noir, ou pire - à les détruire.

Mais l'homme qui détient les livres nie cette accusation et affirme qu'ils sont dans sa famille depuis 100 ans.

Le Dr Margaret Barker, ancienne présidente de la Society for Old Testament Study (Société pour l’Etude de l’Ancien Testament), a déclaré: « LE LIVRE DE L'APOCALYPSE PARLE D'UN LIVRE SCELLE QUI FUT OUVERT SEULEMENT PAR LE MESSIE.
D'AUTRES TEXTES DE L'EPOQUE PARLENT DE LIVRES DE SAGESSE SCELLES ET D'UNE TRADITION SECRETE TRANSMISE PAR JESUS A SES DISCIPLES LES PLUS PROCHES. C'est le contexte de cette découverte ».


Découverte révolutionnaire: une section des rouleaux de la Mer Morte, qui furent déterrés en 1947

Le professeur Davies a déclaré: « LA POSSIBILITE D'UNE ORIGINE HEBRAÏQUE-CHRETIENNE EST CERTAINEMENT SUGGEREE PAR L’IMAGERIE et, le cas échéant, ces codex sont susceptibles d'apporter un nouvel éclairage considérable pour notre compréhension d'une période de l'histoire très importante, mais peu comprise jusqu'ici ».

M. Elkington, qui dirige les efforts britanniques visant à ce que les livres soient renvoyés en Jordanie, a dit: « Il est essentiel que cette collection puisse être récupérée intacte, et soit sécurisée dans les meilleures conditions possibles, tant pour le bénéfice de ses propriétaires que pour un public international potentiellement fasciné.

* Des scientifiques britanniques ont découvert jusqu'à huit millions de chiens momifiés, qui semblent avoir été sacrifiés à Anubis, le dieu des morts, il ya 2500 ans après l'excavation de tunnels dans la ville égyptienne antique de Saqqara.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

LES PYRAMIDES DE BOSNIE !

Message  Admin le Lun 25 Juil 2011 - 13:43

DECOUVERTE ARCHEOLOGIQUE MAJEURE : UN COMPLEXE DE 5 PYRAMIDES BOSNIAQUES, DONT LA PYRAMIDE LA PLUS HAUTE DU MONDE !






Chers amis,


Si vous n’en avez pas entendu parler, c’est sans doute parce que nos mass médias abrutissants préfèrent vous gaver d’imbécilités, plutôt que de parler des découvertes archéologiques qui sont effectuées actuellement et qui vont permettre de modifier la vision que nous avons de l’histoire.

DANS L’ARTICLE QUI SUIT, NOUS APPRENONS QU’UN COMPLEXE DE 5 PYRAMIDES DATANT DE… 12.000 ANS (!) A ÉTÉ DÉCOUVERT EN BOSNIE. IL S’AGIT DU COMPLEXE PYRAMIDAL LE PLUS ANCIEN DU MONDE !

CES PYRAMIDES ÉTAIENT APPARENTES, MAIS NÉANMOINS CACHÉES SOUS UN MÈTRE DE TERRE (cf. photo). CES PYRAMIDES SONT RELIEES ENTRE ELLES PAR UN SYSTÈME DE TUNNELS SOUTERRAINS QUI EST LE PLUS IMPORTANT DU MONDE. LA « PYRAMIDE DU SOLEIL » EST MEME LA PLUS GRANDE QUI SOIT CONNUE A L’HEURE ACTUELLE.

APPAREMMENT, LES ANCIENS N’ÉTAIENT PAS LES HOMMES DES CAVERNES OU LES SAUVAGES IGNORANTS QU’ON NOUS A LONGTEMPS PRÉSENTÉS, MAIS ÉTAIENT BIEN PLUS ÉVOLUÉS QU’ON A BIEN VOULU NOUS LE DIRE, ET AVAIENT ATTEINT UNE MAÎTRISE TECHNOLOGIQUE QUI DÉPASSAIT MÊME, POUR CERTAINES CHOSES, CE QUE NOUS CONNAISSONS AUJOURD’HUI ! Voir par exemple la source d’énergie dont il est question dans le texte, dont la source défie les lois actuelles de la physique et reste toujours mystérieuse pour nos savants et « experts » d’aujourd’hui.

Voici donc un sujet un peu plus historique et culturel que d’habitude, mais qui pourrait remodeler notre vision du passé, et lever le voile sur toute une civilisation, voire sur toute une technologie qui avait disparu.

A CE PROPOS, IL SERAIT BON DE SAVOIR QUI FINANCE CES FOUILLES, ET QUI POURRAIT DONC ÊTRE TENTÉ DE RÉCOLTER LE FRUIT DE CETTE TECHNOLOGIE ANTIQUE TOMBÉE DANS L’OUBLI…

L’article, traduit pour vous en français, ci-dessous.

Vic.




Source : http://consciouslifenews.com/massive-sophisticated-bosnian-pyramids-may-hold-ancient-mysteries/114200/


LES GRANDES ET SOPHISTIQUEES PYRAMIDES BOSNIAQUES DETIENNENT DES MYSTERES ANCIENS



La pyramide du Soleil, en Bosnie



Mercredi 29 décembre 2010.


Dans une récente interview sur Coast to Coast AM, L’ARCHEOLOGUE SEMIR OSMANAGIC A DISCUTE DE SON TRAVAIL EN TANT QUE CHERCHEUR PRINCIPAL DE LA “VALLEE DES PYRAMIDES BOSNIAQUES”, UN VASTE COMPLEXE DE PYRAMIDES UNIQUES ET SOPHISTIQUEES QU’IL A DECOUVERT EN AVRIL 2005.

Selon Osmanagic, LES PYRAMIDES DE BOSNIE SONT «LES STRUCTURES LES PLUS SOPHISTIQUEES ET LES PLUS COMPLEXES JAMAIS CONSTRUITES SUR CETTE PLANETE », et elles n’ont été découvertes que très récemment parce qu’elles étaient auparavant cachées sous 2-3 pieds (60 – 90 cm) d’une terre qui date de près de 12.000 ans.

Depuis 2005, Osmanagic et des dizaines d’employés à temps plein, de consultants et de bénévoles venant du monde entier ont passé environ 340.000 heures de fouilles à creuser, à effectuer des tests sur des échantillons, à dater au radiocarbone ce qu’ils peuvent sur ces sites...
Tout au long du processus de fouilles et d’enquête, DE NOMBREUSES DECOUVERTES INTRIGANTES ET QUI BATTENT DES RECORDS ONT ETE FAITES.

LE COMPLEXE DES PYRAMIDES BOSNIAQUES SE COMPOSE DE CINQ STRUCTURES PRINCIPALES, CONNUES INDIVIDUELLEMENT SOUS LE NOM DE PYRAMIDES DU SOLEIL, DE LA LUNE, DE LA TERRE, DU DRAGON, ET DE L’AMOUR. Après avoir enquêté sur l’emplacement de chaque pyramide, les chercheurs ont découvert que les pyramides du Soleil, de la Lune, et du Dragon se situent chacune à environ 1,5 miles l’une de l’autre, formant un triangle équilatéral parfait. Par ailleurs, CES CINQ PYRAMIDES SONT EGALEMENT RELIEES PAR CE QUI EST DESORMAIS CONNU COMME ETANT LE PLUS VASTE RESEAU SOUTERRAIN DU MONDE.

LA PYRAMIDE LA PLUS MASSIVE DE CE COMPLEXE, LA PYRAMIDE DU SOLEIL, ATTEINT ENVIRON 700 PIEDS (213 M.) DE HAUT, CE QUI EST NETTEMENT PLUS GRAND QUE LA GRANDE PYRAMIDE D’EGYPTE, ET EN FAIT LA PLUS GRANDE PYRAMIDE JAMAIS DECOUVERTE SUR TERRE. APRES AVOIR DATE LE SOL QUI RECOUVRE ENCORE UNE GRANDE PARTIE DE LA PYRAMIDE DU SOLEIL, LES EXPERTS ESTIMENT QUE LE BATIMENT LUI-MEME EST VIEUX D’AU MOINS 12.000 ANS, CE QUI EN FAIT LA PLUS VIEILLE STRUCTURE PYRAMIDALE EN EUROPE, ET PROBABLEMENT DU MONDE.

Les enquêteurs ont également été surpris de constater que LES BLOCS DE BETON AVEC LESQUELS LA COUCHE EXTERNE DE LA PYRAMIDE A ETE CONSTRUITE, SONT ENCORE PLUS SOLIDES QUE LE BETON ROMAIN ANTIQUE, DEMONTRANT QUE LES CONSTRUCTEURS DES PYRAMIDES BOSNIAQUES POSSEDAIENT DES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION QUI DEPASSAIENT LA TECHNOLOGIE ROMAINE, AVANT MEME QUE ROME AIT EXISTE.

Dans le système de tunnels qui relie les pyramides, les puits d’eau et les autres structures importantes, les chercheurs ont découvert des BLOCS GEANTS MEGALITHIQUES, CERTAINS PESANT JUSQU’A 8 TONNES. Après davantage de tests, on a découvert que ces blocs étaient EN CERAMIQUE, CREEE EN DEUX COUCHES, AVEC DES OBJETS OVALES MYSTERIEUX ET SEMBLABLES A DES ŒUFS INCRUSTES A L’INTERIEUR.

Des plans ont été effectués afin de percer de petits trous dans les blocs pour découvrir ce que sont ces objets ovales. DES SYMBOLES ANTIQUES ONT EGALEMENT ETE DECOUVERTS, GRAVES SUR CES BLOCS DE CERAMIQUE. SELON OSMANAGIC, CES SYMBOLES CORRESPONDENT A DE NOMBREUX ECRITS RUNIQUES, LA PLUS ANCIENNE ECRITURE EUROPEENNE, DATANT DE PLUS DE 5000 ANS.

Lors des tests standards de sécurité par rayonnement dans les galeries souterraines du complexe, Osmanagic et son équipe ont découvert que le niveau de radiation fluctuait mystérieusement en haut et en bas en un cycle continu, INDIQUANT QU’UNE SOURCE D’ENERGIE INFLUENÇAIT CONSTAMMENT LES NIVEAUX DE RADIOACTIVITE.

Étonnamment, il a également été découvert que LE SOMMET DE LA PYRAMIDE DU SOLEIL EMETTAIT UN FAISCEAU CONTINU D’ENERGIE A UNE FREQUENCE DE 28 KILOHERTZ (FREQUENCE ULTRASONIQUE) DANS UN RAYON DE 13 PIEDS (PRESQUE 4 M.). CE QUI EST ENCORE PLUS ETONNANT EST QUE LES TESTS ONT MONTRE QUE L’INTENSITE DE CE FAISCEAU CONCENTRE D’ENERGIE DEVIENT PLUS FORTE EN ALTITUDE, AU-DESSUS DU SOMMET DE LA PYRAMIDE, ET COMME OSMANAGIC L'A SOULIGNE DANS SON INTERVIEW, CELA CONTREDIT APPAREMMENT NOS LOIS PHYSIQUES QUI STIPULENT QUE L’ENERGIE DEVRAIT ETRE PLUS FORTE LORSQU’ELLE EST PLUS PROCHE DE LA SOURCE. Compte tenu de ces données scientifiques, Osmanagic a émis la théorie selon laquelle soit cette énergie a pour origine un phénomène énergétique inconnu et non hertzien (une chose dont il dit que Nikola Tesla aurait parlé), soit la source d’énergie provient de quelque part au-dessus de la pyramide, et non depuis l’intérieur de celle-ci. COMME LES AUTRES PHENOMENES MYSTERIEUX PRESENTS A L’INTERIEUR DE CE COMPLEXE PYRAMIDAL, LA RAISON DE CETTE ACTIVITE ENERGETIQUE ANORMALE DEMEURE ENCORE UN MYSTERE.

Des pyramides ont été trouvées sur chaque continent de la Terre, et avec l’apparente sophistication et l’énorme taille de ces anciens monuments, les chercheurs comme Osmanagic soutiennent que LES PYRAMIDES, AINSI QUE D’AUTRES EDIFICES ANCIENS, MONTRENT DES CONNAISSANCES AVANCEES QUE L’HOMME MODERNE EST JUSTE EN TRAIN DE DECOUVRIR MAINTENANT ET ESSAYE DE REAPPRENDRE EN ETUDIANT LES STRUCTURES LAISSEES PAR CES CIVILISATIONS DU PASSE.

Selon Osmanagic, “LE 21E SIECLE VA ENFIN PROUVER QUE PRESQUE TOUT CE QU’ON NOUS A ENSEIGNE A L’ECOLE SUR L’HISTOIRE ANCIENNE EST FAUX.”

Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=pK_j4jYUe7w&feature=player_embedded&list=PL3D92979D31429594

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

MOTEUR A FUSION FROIDE: COMMERCIALISE FIN 2011 !

Message  Admin le Jeu 6 Oct 2011 - 13:08

ENERGIE LIBRE : LE MOTEUR A FUSION FROIDE SERA COMMERCIALISE EN EUROPE ET AUX USA D’ICI LA FIN DE L’ANNEE 2011 !








Chers amis,


La recherche dans le domaine des énergies libres commence à donner des résultats concrets !

LE PROFESSEUR ANDREA ROSSI A CRÉÉ UN RÉACTEUR À FUSION FROIDE, DÉPOSÉ UN BREVET ET EFFECTUÉ DES DÉMONSTRATIONS DEVANT DES SCIENTIFIQUES ET UNIVERSITAIRES, EN ITALIE.

L’APPAREIL A DÉJÀ ÉTÉ MIS EN PRODUCTION, ET SERA VENDU DÈS LA FIN DE CETTE ANNÉE 2011 !

L’EUROPE ET LES USA ONT DÉJÀ ACHETÉ DES LICENCES POUR CET APPAREIL.

LES CARACTÉRISTIQUES DE CET APPAREIL SEMBLENT ÊTRE UNE PRODUCTION ÉLECTRIQUE PROPRE, IMPORTANTE, APPAREMMENT MEILLEURE POUR L’ENVIRONNEMENT, ET MOINS CHÈRE (DU MOINS, C’EST CE QU’ON NOUS EN DIT).


Il reste néanmoins un gros problème : Andrea Rossi a effectué la démonstration de son appareil devant le MINISTÈRE DE L’ENERGIE ET CELUI DE LA… DÉFENSE DES ETATS-UNIS !

Gageons donc que les premiers à utiliser cette nouvelle technologie prometteuse seront les mêmes salauds que d’habitude : L’ÉLITE MONDIALE, LES GOUVERNEMENTS, L’ARMÉE ET L’INDUSTRIE…

Gardons cependant les yeux bien ouverts, car les applications civiles débarqueront certainement aussi dans les prochains mois ou les prochaines années !

AUTRE QUESTION CAPITALE (ET QUI NE SEMBLE MÊME PAS AVOIR ÉTÉ ABORDÉE) : QUELS SONT LES EFFETS DE CE NOUVEL APPAREIL – S’IL TANT EST QU’IL EXISTE DES EFFETS – SUR LE CORPS HUMAIN ET LA SANTÉ ?

L’article, ci-dessous…

Vic.


P.S. : un grand merci à la personne qui m’a signalé cet article !




Source : http://wikistrike.over-blog.com/article-moteur-a-fusion-froide-pret-pour-la-commercialisation-85884548.html


Mercredi 5 octobre 2011



MOTEUR A FUSION FROIDE PRET POUR LA COMMERCIALISATION





UN INVENTEUR ITALIEN, ANDREA ROSSI ANNONCE AVOIR UN PRODUIT INDUSTRIEL BASE SUR LA « FUSION FROIDE » PRET POUR LA FABRICATION.

LA DEMONSTRATION DE L’APPAREIL PRODUISANT DE LA CHALEUR A ETE FAITE LORS DE LA CONFERENCE DE PRESSE EN ITALIE VENDREDI 14 JANVIER 2011. Cinquante personnes y assistaient dont des professeurs de l’Université de Bologne n’ayant pas de lien avec le projet. Les invités pouvaient entrer par groupes de 6 dans la petite salle où était l’appareil.

Il y a 3 VIDEOS sur efagroup2010 (cf. http://www.youtube.com/user/efagroup2010 ) . Le petit bruit tac tac tac est celui de la pompe à eau, doseur de précision.

L’APPAREIL EST PROTEGE PAR LE BREVET WO/2009/125444 (cf. http://www.wipo.int/pctdb/en/wo.jsp?WO=2009125444 ) du 15/10/2009, le Pr Andrea Rossi y étant noté comme l’inventeur. Un brevet supplémentaire est déposé. Une fois accordé, une information plus complète sur la manière dont les résultats sont obtenus sera portée à la connaissance du public. DES LICENCES SONT EN COURS SUR LES USA ET L’EUROPE.

Les rapports du test fait par les observateurs indépendants à Bologne seront prochainement en ligne. Ils seront dans le Journal of Nuclear Physics et tous les magazines et blogs pourront les publier librement.
LE « ROSSI ENERGY AMPLIFIER » PRODUIT BEAUCOUP D’ENERGIE. ELLE EST FIABLE, SURE, ET BIEN MOINS CHERE QUE CELLES DU GAZ NATUREL ET DU CHARBON.

Il utilise la fusion d’hydrogène et de nickel à des températures relativement basses et PRODUIT DE 10 A 12 kw D’ENERGIE CALORIFIQUE TOUT EN CONSOMMANT SEULEMENT UNE MOYENNE D’ENERGIE ENTRANTE de 600-700W. LA PRODUCTION PEUT MEME ALLER JUSQU’A 15 kW AVEC JUSTE 400 WATTS D’ENERGIE D’ENTREE NECESSAIRES. La production est mesurée également par la qualité de la vapeur – sèche. La quantité d’énergie produite estimée est basée sur la quantité d’eau vaporisée à la seconde. Pour comprendre la source du processus de production d’énergie, les inventeurs cherchent à s’assurer que l’hydrogène n’est pas brûlé, et font pour cela des mesures de la masse au début et à la fin de l’expérience. Le rayonnement extérieur a aussi été mesuré par le Pr Levi.

En creusant un peu dans le Journal of Nuclear Physics (cf. http://www.journal-of-nuclear-physics.com/ ) de Rossi, on voit que des scientifiques font des spéculations sur l’implication possible des hydrinos (Blacklight Power : http://peswiki.com/index.php/Directory:Blacklight_Power ) dans cette « Fusion froide », leur formation pouvant être la source de la majeure partie de l’énergie libérée.

C’EST UN IMMENSE DEVELOPPEMENT DANS LE DOMAINE DE LA « FUSION FROIDE » MAIS PLUS QUE ÇA, LES APPAREILS SONT PREVUS POUR ETRE DISPONIBLES D’ICI UN AN, LA PRODUCTION DE MASSE COMMENÇANT FIN 2011. CE SERAIT ALORS LE PREMIER APPAREIL A « FUSION FROIDE » SUR LE MARCHE. LA PRODUCTION POURRAIT PASSER A UNE AUTRE ECHELLE D’ICI 2 OU 3 ANS. Le professeur Rossi dit qu’UNE INSTALLATION D’1 MEGAWATT COMPOSEE DE 125 MODULES, RELIES EN SERIE ET EN PARALLELES EST EN COURS DE FABRICATION.

Andrea Rossi : « NOUS AVONS DEJA PASSE LE STADE OU L’ON EN EST A CONVAINCRE. NOUS EN SOMMES ARRIVES AU STADE D’UN PRODUIT PRET A ETRE COMMERCIALISE. Notre juge, c’est le marché. Dans ce domaine, la phase de compétition entre les théories, les hypothèses, les conjectures etc. est terminée. La compétition se situe sur le marché. Si on a une technologie valable, on n’a pas à convaincre des gens en discutant, on a à faire un réacteur qui fonctionne et s’occuper de le vendre, comme nous le faisons. »

COUT ESTIME DE L’ENERGIE PRODUITE PAR L’APPAREIL : INFERIEUR A 1 CENTIME LE kWh DANS LE CAS D’ELECTRICITE FAITE AVEC LE CYCLE DE CARNOT ET EN DESSOUS DE 1 CENTIME PAR 4.000 MJ DANS LE CAS OU L’ON PRODUIT DE LA CHALEUR POUR DES BESOINS DE CHAUFFAGE. C’EST BIEN MOINS CHER , ET DE LOIN, QUE L’ENERGIE PRODUITE A PARTIR DES SOURCES DE CARBURANT FOSSILES OU DE GAZ NATUREL.
EN FONCTIONNEMENT NORMAL IL FOURNIT 8 UNITES D’ENERGIE POUR 1 UNITE D’ENERGIE D’ENTREE. Des niveaux d’énergie supérieurs sont possibles mais peuvent être dangereux. L’appareil peut être autonome, on peut couper l’alimentation d’entrée, mais le Pr Rossi dit qu’il vaut mieux avoir une énergie d’entrée.

L’appareil fonctionne très simplement : « Juste un bouton à tourner. Les marges de sécurité sont surdimensionnées, il faut seulement suivre les instructions. Pas plus compliqué que d’allumer ou d’éteindre sa télévision. La recharge de l’appareil se fait tous les 6 mois, elle sera assurée par nos revendeurs. » dit le Pr Rossi.

Si vous avez des questions pour les achats : info@leonardocorp1996.com
Voir aussi http://peswiki.com/index.php/Directory:Andrea_A._Rossi_Cold_Fusion_Generator


Un article de Rossi et Foccardi indique que des résultats similaires ont été obtenus à l’usine EON in Bondeno (Ferrara, Italy) dans un test pratiqué avec ENEL spa le 25/06/2009. D’autres tests ont été faits à Bedford, New Hampshire (USA) dans un labo de LTI EN PRESENCE DU MINISTERE DE L’ENERGIE 19/11/2009 ET DE CELUI DE LA DEFENSE le jour suivant.



MOTEUR A FUSION FROIDE PRET POUR LA COMMERCIALISATION


UN DE LEURS REACTEURS A FONCTIONNE SANS ARRET PENDANT 2 ANS POUR LE CHAUFFAGE D’UNE USINE.

La recherche ne date pas d’aujourd’hui, des publications ont été faites par New Energy Times en 2004 et même avant à LENR-CANR.org . En mars 1995, un rapport intitulé « Fusion Froide italienne réussie » indiquait qu’UNE BATTERIE DE 40 WATTS AVAIT FONCTIONNE DE MANIERE CONTINUE PENDANT 4 MOIS.

On voit combien ces chercheurs sont persévérants, comme en général tous les chercheurs en Fusion Froide et Energie Libre.

REACTIONS DES MEDIAS A CETTE CONFERENCE DE PRESSE SUR UN TEL EVENEMENT : IL N’Y EN A PAS, MEME PAS PAR LES MEDIAS ALTERNATIFS. *

* Pour critiquer Pons et Fleischmann, il y avait eu plus d’encre qui avait coulé dans les grands médias …et tout de suite …

Cette démonstration et le « buzz » qui se fera autour seront encore une victoire d’Internet ! NE VOUS PRIVEZ PAS POUR FAIRE CIRCULER L’INFORMATION ! ET TENEZ-VOUS AU COURANT !

Cette page Découverte Fusion Froide (cf. http://www.quanthomme.info/energielibre/fusion/DecouverteFfroide.htm ) et celle-ci en 2 parties sur les Chercheurs en Fusion Froide (cf. http://www.quanthomme.info/energielibre/fusion/ChercheursFfroide.htm ) peuvent vous permettre de mesurer le chemin parcouru depuis plus de 20 ans …

Source : quanthomme.fr via les moutons enragés

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

BREVET: UN APPAREIL DE TELEPORTATION A ETE CREE !

Message  Admin le Mer 2 Nov 2011 - 2:41

BREVET : LA TELEPORTATION EST DESORMAIS UNE REALITE SCIENTIFIQUE ! UN APPAREIL DE TELEPORTATION A ETE CREE !






Chers amis,


Je viens de découvrir avec stupéfaction, sur le site officiel des brevets américains, une INVENTION HALLUCINANTE…

IL S’AGIT D’UN APPAREIL QUI « TELEPORTE LE CORPS TOUT ENTIER » D’UN ENDROIT A UN AUTRE !

EN D’AUTRES TERMES, LA TELEPORTATION EST DONC UNE REALITE SCIENTIFIQUE SUR LAQUELLE ON TRAVAILLE, ET QUI A ETE DEVELOPPEE !

LA DEMANDE DE BREVET DATE DU 6 AVRIL 2006, DONC IL Y A DEJA PLUS DE 5 ANS !


Peu de personnes semblent avoir entendu parler de ce brevet et de ces découvertes, et l’on peut supposer que l’establishment souhaite garder les résultats de ces recherches aussi discrets que possible…

Néanmoins, sachez que LA TELEPORTATION NE RELEVE PLUS DE LA SCIENCE-FICTION : on y travaille d’arrache-pied !

La traduction en français de la présentation succincte de cette invention, ainsi que le texte original en anglais, ci-dessous. La description détaillée de l’invention peut être trouvée sur le site des brevets américains (voir le lien source).

Vic.









Source: http://appft1.uspto.gov/netacgi/nph-Parser?Sect1=PTO2&u=%2Fnetahtml%2FPTO%2Fsearch-adv.html&r=1&f=G&l=50&d=PG01&p=1&S1=20060071122




VERSION FRANCAISE:


Etats-Unis, demande de brevet n° 20060071122
Code de type A1
St. Clair, John Quincy ; 6 avril 2006



SYSTEME DE TELEPORTATION DU CORPS TOUT ENTIER



RESUME


Un système générateur de trou de ver via des ondes gravitationnelles pulsées, et qui téléporte un être humain à travers l'hyperespace, d'un endroit à un autre.


Inventeurs: St. Clair; John Quincy; (San Juan, PR – Porto Rico)

Adresse de correspondance:

JOHN ST.CLAIR ; 4A
52, KINGS COURT
SAN JUAN
PR (Porto Rico)
00911
Etats-Unis


N° de série: 953212

Série de code: 10

Classé le: 29 septembre 2004

Classe actuelle aux USA : 244/62

Classe à la publication: 244/062

Classe Internationale: B64C 39/00 20060101 B64C039/00



REVENDICATIONS


1. Un système de téléportation du corps tout entier qui comporte: la génération d’une onde pulsée gravitationnelle qui se propage par le biais d'un générateur magnétique de vortex de trou de ver, et la génération d'un trou de ver à l’aide du générateur magnétique de vortex par laquelle l'onde pulsée gravitationnelle traverse le vortex et entre dans l’hyperespace, où l'onde est amplifiée de façon colossale, ce qui est dû au fait que la vitesse de la lumière est plus basse dans cette dimension-là.

2. La méthode de la revendication 1, dans laquelle l'étape consiste à générer l’onde pulsée gravitationnelle, comprend:
• l'utilisation de deux obélisques de granit;

• le montage de guides d’ondes toroïdaux à onde monochromatique au sommet de chaque obélisque afin de créer une onde gravitationnelle qui tourne, se tord, se propage via l'axe vertical de chaque obélisque ;

• et la création d'une compression et d'une expansion cylindriques dans chaque obélisque afin de produire une onde plane gravitationnelle qui descend le long de la ligne médiane entre les deux obélisques.

3. La méthode de la revendication 1, au sein de laquelle l'étape consistant à générer un trou de ver dans l'hyperespace comprend:

• l'utilisation de deux bobines solénoïdales cylindriques concentriques de rayons différents et connectées par un seul fil enroulé dans des directions opposées sur un transformateur stratifié en fer mince;

• la génération de champs électriques tronçonnage le long de la ligne médiane du générateur de vortex, ce qui crée une distorsion de la courbure de l’espace-temps avec de l'énergie négative, en conformité avec la théorie générale de la relativité d'Einstein.

4. Un système de téléportation comprenant:

• la génération d’une onde gravitationnelle voyageant à travers l'hyperespace et qui interagit avec l'énergie humaine qui existe,

• et l’extraction hors de notre dimension de l'énergie humaine qui existe et du corps physique lorsque ceux-ci interagissent avec l'onde pulsée gravitationnelle, de telle sorte que la personne est téléportée d'un endroit à un autre à travers l'hyperespace, puis  revient dans notre dimension espace-temps à 4 dimensions.






ENGLISH VERSION :


United States Patent Application 20060071122
Kind Code A1
St. Clair; John Quincy April 6, 2006



FULL BODY TELEPORTATION SYSTEM



ABSTRACT


A pulsed gravitational wave wormhole generator system that teleports a human being through hyperspace from one location to another.


Inventors: St. Clair; John Quincy; (San Juan, PR)

Correspondence Address:

JOHN ST. CLAIR;4A
52 KINGS COURT
SAN JUAN
PR
00911
US

Serial No.: 953212

Series Code: 10

Filed: September 29, 2004

Current U.S. Class: 244/62

Class at Publication: 244/062

International Class: B64C 39/00 20060101 B64C039/00



CLAIMS


1. A full body teleportation system consisting of: generating a pulsed gravitational wave which propagates through a magnetic vortex wormhole generator; and generating a wormhole with the magnetic vortex generator whereby the pulsed gravitational wave traverses through the wormhole and enters into hyperspace where the wave is enormously magnified due to the lower speed of light in that dimension.

2. The method of claim 1, wherein the step of generating the pulsed gravitational wave comprises: using two granite stone obelisks; mounting monochromatic-wave toroidal waveguides on top of each obelisk to create a rotating, twisting, propagating gravitational wave through the vertical axis of each obelisk; and creating a cylindrical compression and expansion in each obelisk to produce a plane gravitational wave traveling down the centerline between the two obelisks.

3. The method of claim 1, wherein the step of generating a wormhole into hyperspace comprises: using two concentric cylindrical solenoidal coils of different radii connected by a single wire wrapped in opposite directions on thin iron transformer laminate; generating bucking electric fields down the centerline of the vortex generator which creates a spacetime curvature distortion with negative energy in accordance with Einstein's General Theory of Relativity.

4. A teleportation system comprising: generating a gravitational wave traveling through hyperspace which interacts with the human energy being; and pulling the human energy being and physical body out of dimension when interacting with the pulsed gravitational wave such that the person is teleported from one location to another through hyperspace and back again into our 4D spacetime dimension.


Dernière édition par Admin le Jeu 15 Jan 2015 - 14:58, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

PUCE : VITAL ! LA MARQUE DE LA BETE : UNE MARQUE BIEN PHYSIQUE !

Message  Admin le Mar 15 Nov 2011 - 21:17





PUCE : VITAL ! LA MARQUE DE LA BETE : UNE MARQUE BIEN PHYSIQUE !









Et elle faisait que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, prenaient une marque en leur main droite, ou en leurs fronts;
Et qu'aucun ne pouvait acheter, ni vendre, s'il n'avait la marque ou le nom de la bête, ou le nombre de son nom.
Ici est la sagesse : que celui qui a de l'intelligence, compte le nombre de la bête; car c'est un nombre d'homme, et son nombre [est] six cent soixante-six.
(La Bible, Apocalypse, 13:16-18)




Chers amis,


J’ai senti que le texte qui suit - et que je vous ai traduit minutieusement en français - s’imposait, en raison de certains enseignements rassurants, mais néanmoins faux et perfides, qui sont inculqués par certains prêtres (ou certains cultes décadents) qui se hâtent de considérer la marque de la Bête décrite dans la Bible comme une marque « symbolique » ou « purement spirituelle », et non comme une marque physique. Ces gens répandent le mensonge, éloignant ainsi les fidèles de la Vérité et participant ainsi à une grave désinformation...

Considérer la marque de la bête comme un symbole ou comme une marque purement spirituelle est bien plus commode et bien plus confortable, mais est néanmoins totalement FAUX.

NOUS ALLONS VOIR CI-DESSOUS QUE LA BIBLE, LORSQU’ELLE UTILISE LE MOT « MARQUE », SE REFERE TOUJOURS A QUELQUE CHOSE DE BIEN PHYSIQUE.

NOUS ALLONS MEME VOIR QUE CERTAINS MOTS HEBREUX UTILISES DANS L’ANCIEN TESTAMENT ET DANS CERTAINS PASSAGES CONCERNANT UNE MARQUE FONT REFERENCE… A UN DENOMBREMENT, A UN COMPTE, A UN RECENSEMENT, ET MEME… A UN CANIF. CANIF DONT LA POINTE RAPPELLE ETRANGEMENT CELLE DE LA SERINGUE UTILISEE POUR IMPLANTER LES PUCES IMPLANTABLES !

PLUS INTERESSANT ENCORE, ET TOUJOURS SUR BASE DE L’ETUDE STRICTE DES ECRITURES, NOUS ALLONS VOIR POURQUOI LE FAIT DE DENOMBRER ET DE RECENSER DES INDIVIDUS CONSTITUE UN PECHE GRAVE ET ABOMINABLE AUX YEUX DE DIEU.

SANS SURPRISE, LES SYSTEMES INFORMATIQUES ET LES PUCES RFID, AINSI QUE LEURS PREDECESSEURS (LES CODES-BARRES ET LES CARTES PERFOREES) ONT JOUE UN ROLE DE DENOMBREMENT, DE COMPTE ET DE CALCUL. ET NOUS ALLONS POUVOIR VERIFIER QU’HISTORIQUEMENT, CES SYSTEMES ONT DEJA PERMIS DES ABOMINATIONS SANS NOM.

OR, A L’HEURE ACTUELLE, EN NOTRE EPOQUE OU TOUT EST COMPTABILISE, COMPTE, NUMERISE… NE VOYONS-NOUS PAS QUE DE PLUS EN PLUS DE GENS SONT CONSIDERES COMME DE VULGAIRES NUMEROS, COMME DES ROBOTS OU DES OBJETS SANS GRANDE VALEUR ET REMPLAÇABLES ?

AUJOURD’HUI, AVEC LES PUCES IMPLANTABLES POUR ANIMAUX ET POUR HUMAINS, UNE ETAPE SUPPLEMENTAIRE A ETE FRANCHIE DANS LA DESHUMANISATION, ET DONC DANS LE PECHE : CAR LE BUT CONSISTE BIEN, COMME NOUS L’AVONS VU A DE MULTIPLES REPRISES, A CONTROLER LES INDIVIDUS ENTIEREMENT, COMME S’ILS ETAIENT DE VULGAIRES OBJETS OU DES ROBOTS, EN NIANT LEUR VOLONTE, LEURS LIBERTES, LEUR ASPECT DE PERSONNE RESPECTABLE, LEUR VALEUR EN TANT QU’INDIVIDU UNIQUE ET IRREMPLAÇABLE… BREF, EN NIANT LEUR DIMENSION SPIRITUELLE ET LEUR AME ! VOILA DONC LA RAISON QUI, PAR-DESSUS TOUT, FAIT DU PORT ET DE L’IMPLANTATION DE CES PUCES UNE ABOMINATION, UNE HORREUR INDICIBLE, ET UN PECHE QUI RECLAME VENGEANCE YEUX DE DIEU.


La traduction fidèle et minutieuse du texte original en anglais, ci-dessous…

OPPOSONS-NOUS A CETTE DESHUMANISATION DIABOLIQUE. OPPOSONS-NOUS A LA PUCE !

Vic.








Source: http://www.ridingthebeast.com/articles/666-physical-mark/



MARQUE DE LA BÊTE – LES RÉFÉRENCES BIBLIQUES À UNE MARQUE PHYSIQUE



L’Apocalypse n'est pas le seul endroit où nous rencontrons une marque physique. La Bible contient plusieurs autres références à des marques qui sont visibles. Nous voyons la première référence dans la Genèse, lorsque Dieu marque Caïn.

Genèse 4:15 : « Et l'Eternel lui dit : C'est pourquoi quiconque tuera Caïn sera puni sept fois davantage. Ainsi l'Eternel mit une marque sur Caïn, afin que quiconque le trouverait, ne le tuât point ».

Bien que Dieu marque Cain pour préserver sa vie et afin d’empêcher que les autres l'attaquent ou le tuent, la marque sert quand même de punition, puisque Caïn préférerait mourir plutôt que d'affronter une vie d'errance et de mépris. Et la marque est évidemment visible, si d'autres sont capables d’y réagir.

Dans l’Apocalypse, Dieu commande à ses anges de sceller Ses serviteurs afin qu'ils soient sauvés de tout mal (Apocalypse 7:2-3). Ces serviteurs sont ensuite mis en contraste avec ceux qui ne sont pas scellés, ceux qui, comme Caïn, désirent mourir, ceux qui portent la marque de la bête.


Apocalypse 9:

4. Et il leur fut dit qu'elles ne nuisissent point à l'herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n'ont point la marque de Dieu sur leurs fronts.

5. Et il leur fut permis non de les tuer, mais de les tourmenter durant cinq mois; et leurs tourments sont semblables aux tourments que donne le scorpion quand il frappe l'homme.

6. Et en ces jours-là les hommes chercheront la mort, mais ils ne la trouveront point; et ils désireront de mourir, mais la mort s'enfuira d'eux.



Nous pouvons supposer en toute sécurité que ceux qui ne sont pas scellés par Dieu sont les mêmes qui reçoivent la Marque de la Bête. Il est intéressant qu’à la fois la marque de Caïn et la Marque de la Bête empêchent une mort immédiate, mais permettent également une punition prolongée. LA MARQUE DE LA BETE SERA ACCEPTEE PAR BEAUCOUP POUR EVITER LA MORT, MAIS FINALEMENT, ELLE CONDUIRA AU TOURMENT ETERNEL.

Apocalypse 14:

9. Et un troisième Ange suivit ceux-là, disant à haute voix : Si quelqu'un adore la bête et son image, et qu'il en prenne la marque sur son front, ou en sa main,

10. Celui-là aussi boira du vin de la colère de Dieu, du vin pur versé dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté de feu et de soufre devant les saints Anges, et devant l'Agneau.

11. Et la fumée de leur tourment montera aux siècles des siècles, et ceux-là n'auront nul repos ni jour ni nuit qui adorent la bête et son image, et quiconque prend la marque de son nom.

12. Ici est la patience des Saints; ici [sont] ceux qui gardent les commandements de Dieu, et la foi de Jésus.



Il y a une autre référence importante à une marque physique dans l'Ancien Testament. Comme le sceau présent dans l'Apocalypse, cette marque est ordonnée par Dieu et protège ceux qui la reçoivent de la destruction.

Ezéchiel 9:

3. La gloire du Dieu d'Israël s'éleva du chérubin sur lequel elle était, et se dirigea vers le seuil de la maison; et il appela l'homme vêtu de lin, ET PORTANT UNE ÉCRITOIRE à la ceinture.

4. L'Éternel lui dit: Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur le front des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui s'y commettent.

5. Et, à mes oreilles, il dit aux autres: Passez après lui dans la ville, et frappez; que votre oeil soit sans pitié, et n'ayez point de miséricorde!

6. Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes; mais n'approchez pas de quiconque aura sur lui la marque; et commencez par mon sanctuaire! Ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison.




Il existe quelques corrélations intéressantes entre l’écritoire de l'écrivain dans Ezéchiel et des versets particuliers de l'Apocalypse. LES MOTS HEBREUX TRADUITS PAR « L’ECRITOIRE DE L’ECRIVAIN » SONT, RESPECTIVEMENT, CAPHAR ET QECETH.

En plus du mot « écrivain », STRONG CONCORDANCE DEFINIT LE MOT « CAPHAR » COMME "LAISSER UNE MARQUE EN SIGNE DE DECOMPTE OU D’ENREGISTREMENT (DANS UN REGISTRE) ... AFIN D'INSCRIRE, ET AUSSI D’ENUMERER ... DE COMPTER ... DE DENOMBRER..." [1] Les parallèles avec les numéros et le fait de compter, présents dans l'Apocalypse 13:18, sont évidents. Les traductions du mot caphar dans l’Ancien Testament incluent également les significations « dire », « déclarer », « énoncer » et « parler », ce qui fait penser à l'Apocalypse 13:15.

UNE AUTRE TRADUCTION NOTABLE DU MOT CAPHAR, et qui est spécifiques à King James Version de la Bible, EST « CANIF ». COMPARER CETTE DEFINITION A LA SERINGUE DE LA VERICHIP (QUE L’ON APPELLE UNE CANULE) NE NECESSITE PAS UN GRAND EFFORT D'IMAGINATION.

IL N'EST PAS SURPRENANT QUE LE MOT « CAPHAR » SOIT TRES PROCHE DE L'HEBREU « CPHAR », QUI EST DEFINIT COMME "UN RECENSEMENT" ET "UNE NUMEROTATION". CES DEFINITIONS FONT ALLUSION AU DENOMBREMENT DES ISRAELITES PAR LE ROI DAVID.

Second livre de Samuel, 24:10 : David sentit battre son coeur, après qu'il eut ainsi fait le DÉNOMBREMENT du peuple. ET IL DIT À L'ÉTERNEL: J'AI COMMIS UN GRAND PÉCHÉ EN FAISANT CELA ! Maintenant, ô Éternel, daigne pardonner l'iniquité de ton serviteur, car j'ai complètement agi en insensé !

Il est clair que LE ROI DAVID FUT PUNI POUR AVOIR DENOMBRE SON PEUPLE, MAIS POURQUOI DIEU ETAIT-IL SI EN COLERE? C'EST TRES SIMPLE: QUAND UN HOMME CESSE D'ETRE UNE AME VIVANTE ET DEVIENT UN NUMERO SANS NOM ET SANS VISAGE, IL N'EST PLUS ESTIME COMME UN ETRE HUMAIN, MAIS IL EST TRAITE COMME UN PRODUIT JETABLE. IL SERA CONSIDERE COMME UNE CHOSE QUI SERA ACHETEE, VENDUE, SUR LAQUELLE ON MENERA DES EXPERIENCES, ET QUI SERA ELIMINEE A VOLONTE.

SI L'ON ETUDIE LES TECHNOLOGIES QUI ENTOURENT L'HOLOCAUSTE, ON DECOUVRE QU'UN SYSTEME DE RECENSEMENT DE NUMEROTATION A JOUE UN ROLE ESSENTIEL DANS CE GENOCIDE MASSIF. LES MACHINES HOLLERITH D’IBM FURENT UTILISEES PAR LES NAZIS AFIN DE TRIER LES DONNEES DU RECENSEMENT DANS SES BUTS D'IDENTIFICATION ET D'EXTERMINATION SYSTEMATIQUE DE MILLIONS DE PERSONNES [2] [3]. C'EST EXACTEMENT CE POUR QUOI UN SYSTEME DE NUMEROTATION DE MASSE TEL QUE LA VERICHIP (cf. http://www.ridingthebeast.com/articles/verichip-implant/ ) PEUT ETRE UTILISE.

Les machines Hollerith d'IBM utilisées par l'Allemagne nazie furent construites en utilisant la technologie des CARTES PERFOREES. Les cartes perforées sont une forme précoce de l’informatique, qui se compose d'une grille de numéros imprimés sur une carte perforée, carte qui est physiquement perforée à l'aide d'un OUTIL POINTU afin de former un motif lisible par une machine [4]. CE POINÇON POSSEDE UNE RESSEMBLANCE FRAPPANTE AVEC LA SERINGUE SPECIALE UTILISEE POUR IMPLANTER LA VERICHIP (cf. http://www.ridingthebeast.com/articles/epi-charagma-chi-xi-stigma/#charagma ).

Ce qui est également intéressant, est que la société IBM fut un contributeur financier majeur pour Applied Digital Solutions et Verichip [5]. Ils poussent aussi la standardisation de la RFID, afin de permettre une adoption plus rapide et plus large de cette technologie [6]. Une des sociétés qui travaille avec IBM pour atteindre cet objectif est MARC Global, qui est effectivement liée à la technologie du Multi-technology Automated Reader Card (MARC, ou « lecteur de carte automatisé multi-technologie »), technologie que l’on soupçonne depuis longtemps d'être impliquée dans la Marque de la Bête [7].

Un autre système de numérotation dont IBM est responsable, est le code-barres. Le code-barres est très certainement un contributeur qui a pavé la route à la RFID, et oui, tous les codes-barres contiennent un 6,6,6 qui est très frappant [8].

IL N'EST PAS SAGE D'IGNORER LES SIGNES QUI NOUS ENTOURENT. Tout comme le cancer, une chose bénigne peut devenir une chose mortelle si on la laisse suivre son cours. LA BIBLE ET L'HISTOIRE NOUS MONTRENT DES EXEMPLES DE MARQUES PHYSIQUES UTILISEES A DES FINS D'IDENTIFICATION. POURQUOI LA MARQUE DE LA BETE SERAIT-ELLE DIFFERENTE ?


Liens référencés dans cette étude :

[1] Caphar - Hebrew Lexicon (Caphar – Lexique hébreux) : (cf. http://www.studylight.org/lex/heb/view.cgi?number=05608 )

[2] IBM and the Holocaust excerpts : (cf. http://www.ibmandtheholocaust.com/excerpts.php )

[3] Counted for Persecution; IBM's Role in the Holocaust (cf. http://hometown.aol.com/merryeee/ibmstory2.htm )

[4] IBM punch card format - Wikipedia (cf. http://en.wikipedia.org/wiki/Hollerith_Card#IBM_punch_card_format )

[5] Applied Digital Solutions Makes $30 Million Payment to IBM Credit, LLC, Satisfying All Outstanding Debt Obligations to IBM (cf. http://www.businesswire.com/webbox/bw.063003/231815690.htm )

[6] IBM Seeks to Standardize RFID (cf. http://www.rfidgazette.org/2005/09/ibm_promotes_rf.html )

[7] The Skincode, or Mark of the Beast (cf. http://www.tribwatch.com/skincode.htm )

[8] What about barcodes and 666: The Mark of the Beast ? (cf. http://av1611.org/666/barcode.html )



Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

PYRAMIDES DE BOSNIE : RECENTE MISE A JOUR !

Message  Admin le Jeu 23 Aoû 2012 - 4:11

PYRAMIDES DE BOSNIE : RECENTE MISE A JOUR APRES QUE LE GOUVERNEMENT DE BOSNIE-HERZEGOVINE AIT MIS DES BÂTONS DANS LES ROUES PENDANT PLUSIEURS ANNEES !









Chers amis,


Peut-être vous souviendrez-vous d’un ou deux articles que j’avais postés concernant la « VALLEE DES PYRAMIDES BOSNIAQUES » ET LE COMPLEXE SOUTERRAIN QUI RELIE CES PYRAMIDES …

Je vous poste ce qui suit afin de vous faire savoir où en sont les recherches à l’heure actuelle.

IL SE FAIT QUE DEPUIS 2006, LE GOUVERNEMENT DE BOSNIE-HERZEGOVINE AVAIT MIS DES BATONS DANS LES ROUES DES ARCHEOLOGUES ET AUTRES SCIENTIFIQUES, ET AVAIT LANCE UNE BATAILLE JURIDIQUE QUI AVAIT MENE A L’ARRET DES FOUILLES CONSISTANT A ENLEVER LES COUCHES DE TERRE ET DE VEGETATION RECOUVRANT LES PYRAMIDES !

ON PEUT SE DEMANDER D’AILLEURS POURQUOI LE GOUVERNEMENT A ESSAYE D’EMPECHER LES FOUILLES DE PROGRESSER… Vous vous rappellerez qu’en Egypte, le même genre d’obstacles incompréhensibles avait été mis en œuvre par les autorités.

QU’Y A-T-IL DONC DE SI DANGEREUX A DECOUVRIR DANS LES COMPLEXES PYRAMIDAUX DE PAR LE MONDE, QUE POUR QUE LES GOUVERNEMENTS Y FASSENT CONSTAMMENT OBSTACLE ?

TOUJOURS EST-IL QUE LA BATAILLE JURIDIQUE A POUR L’INSTANT ETE GAGNEE PAR LA FONDATION ARCHEOLOGIQUE QUI EFFECTUE LES FOUILLES. AUSSI, LES TRAVAUX D’EXCAVATION, D’ANALYSE ET DE PRISE DE MESURES ONT-ILS REPRIS.

POUR RAPPEL, CE COMPLEXE ARCHEOLOGIQUE UNIQUE EST SITUE A VISOKO, NON LOIN DE SARAKEVO, EN BOSNIE-HERZEGOVINE. ON Y TROUVE UNE ENORME PYRAMIDE, QUI A ETE BAPTISEE LA « PYRAMIDE DU SOLEIL ». UNE SOURCE ELECTROMAGNETIQUE EST EMISE AU SOMMET DE LA PYRAMIDE, MAIS EXISTE AUSSI DANS LES TUNNELS. PLUSIEURS AUTRES PYRAMIDES (dont la Pyramide de la Lune et la Pyramide du Dragon) Y SONT PRESENTES AUSSI. CES PYRAMIDES SONT APPAREMMENT RELIEES ENTRE ELLES PAR UN ENORME RESEAU DE TUNNELS SOUTERRAINS (EN FAIT, LE PLUS GRAND RESEAU CONNU DE CE TYPE AU NIVEAU MONDIAL !).

Notez que les pyramides égyptiennes, fait peu connu, possèdent elles aussi des tunnels souterrains cachés sous le sable, mais ce fait continue d’être occulté pour des raisons louches…

Le site bosniaque va continuer à être fouillé, scruté analysé. Si vous vous sentez l’âme d’un aventurier de l’archéologie, il vous est même possible de vous renseigner afin de pouvoir aller aider aux fouilles dès l’été prochain…

L’article, traduit pour vous en français, ci-dessous. Je vous conseille de visiter le site web (cf. http://www.bosnianpyramids.org/ ), sur lequel plusieurs mises à jour ont été effectuées en anglais.

BONNE LECTURE ! Vic.







Source: http://www.bosnianpyramids.org/index.php?id=30&lang=en



PYRAMIDES DE BOSNIE - MISE À JOUR 2012


2012 promet d'être une année décisive pour le projet des pyramides bosniaques.


Au cours de ces dernières années, il y a eu une BATAILLE JURIDIQUE qui est toujours en cours ENTRE LA BOSNIAN PYRAMID OF THE SUN FOUNDATION (FONDATION DE LA PYRAMIDE DE BOSNIE DU SOLEIL) ET LE GOUVERNEMENT DE BOSNIE-HERZEGOVINE, une bataille qui a été tout récemment gagnée par la Fondation de la Pyramide de Bosnie du Soleil.

Sans entrer dans trop de détails, le problème est que TRES PEU DE TEMPS APRES LA DECOUVERTE DU COMPLEXE PYRAMIDAL, LE GOUVERNEMENT BOSNIAQUE A INTERDIT DE CREUSER SUR LE SITE, CE QUI A MENE A L'ARRET DU DEVOILEMENT DES PYRAMIDES DE LEURS NIVEAUX DE TERRE ET DE VEGETATION.

Avoir gagné cette bataille judiciaire est une victoire majeure pour le projet et pour la science en général. LE FEU EST VERT A NOUVEAU

LE PROJET EST EN PLEIN ESSOR EN 2012 ET LES MEDIAS, Y COMPRIS CE SITE, SONT ATTENTIFS APRES CETTE PAUSE DE PLUSIEURS ANNEES.

ALORS, QU’Y A-T-IL DE NOUVEAU SUR LE PROJET ?

DES TAS DE NOUVELLES PREUVES ONT FAIT SURFACE ET QUI PROUVENT L'EXISTENCE DE PYRAMIDES DANS LA VILLE DE VISOKO, EN BOSNIE-HERZEGOVINE. DES SCIENTIFIQUES DE PARTOUT DANS LE MONDE ONT VISITE, PRIS DES MESURES, EFFECTUE DES ESSAIS ET PUBLIE LEURS DECOUVERTES.

Les touristes visitent Visoko en nombre de plus en plus important, tandis que les efforts de bénévolat sont plus organisés. En ce moment même, le camp d'été international pour volontaires: Pyramides de Bosnie 2012 est en marche, et des gens provenant de tous les coins du globe participent.


Sur ce site web, nous avons l'intention de couvrir tout cela.


LES DOMAINES DONT NOUS ALLONS PARLER AU COURS DES PROCHAINES SEMAINES SONT LES SUIVANTS :

- Dossiers satellites et imagerie du complexe pyramidal et des tunnels souterrains.

- Géométrie des pyramides et leur orientation vers les points cardinaux de la Terre.

- Datation au radiocarbone des blocs externes des pyramides et des tunnels souterrains.

- Essais menés sur le matériau liant utilisé pour la construction des pyramides.

- Analyse des artefacts trouvés dans le complexe souterrain « Ravne ».

- Analyse des blocs mégalithiques en céramique découverts dans les tunnels souterrains.

- Rayonnement d'énergie partant du haut de la Pyramide bosniaque du Soleil.

- Rayonnement d'énergie dans les tunnels souterrains.

- Efforts de bénévolat et participation au projet.

- La première conférence scientifique internationale sur la vallée des pyramides bosniaques.


C'est tout pour le moment.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

DES PYRAMIDES ET UN COMPLEXE URBAIN SOUS LA MER, A CUBA !

Message  Admin le Lun 15 Oct 2012 - 18:27

DES PYRAMIDES ET UN COMPLEXE URBAIN SOUS LA MER, A CUBA !!!





Chers amis,


APRÈS LES PYRAMIDES DE GIZEH (EGYPTE), LES PYRAMIDES DE VISOKO (BOSNIE) ET LES PYRAMIDES EN CHINE ET AU LARGE DU JAPON, VOICI QUE DE NOUVELLES DÉCOUVERTES RÉVÈLENT LA PRÉSENCE DE CONSTRUCTIONS, D’UN CENTRE URBAIN ET DE… PYRAMIDES AU LARGE DE CUBA !

COMME D’HABITUDE, LES MÉDIAS FERMENT LEUR GUEULE SUR CETTE DÉCOUVERTE, ET LA COMMUNAUTÉ « SCIENTIFIQUE » FAIT SEMBLANT DE L’IGNORER.

IL FAUT DIRE QUE LE GOUVERNEMENT AMÉRICAIN S’EST DÉJÀ APPROPRIÉ CE SITE CUBAIN (UN COMBLE !) ET QUE L’ARMÉE U.S. ET SES SINISTRES SBIRES Y EFFECTUENT DES RECHERCHES DEPUIS UN CERTAIN TEMPS…


VOICI DONC UN SITE ANCIEN DE PLUS (IL REMONTERAIT À PLUS DE 6000 ANS !) SUR LEQUEL LE TERRIBLE SCEAU DU SECRET A UNE FOIS ENCORE ÉTÉ APPOSÉ.

Que cherche-t-on donc à nous cacher concernant notre passé ?

L’article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.





Source : http://www.wikistrike.com/article-les-incroyables-pyramides-sous-marines-cubaines-111041551.html


Mardi 9 octobre 2012



LES INCROYABLES PYRAMIDES SOUS-MARINES CUBAINES





En 2001, une équipe de chercheurs canadiens a travaillé sur la côte ouest de Cuba, afin de vérifier les dires de PREMIERS EXPLORATEURS PARTIS EN 2000 DANS LA MEME ZONE ET QUI AURAIENT DECOUVERT UNE VILLE ENGLOUTIE DEPUIS DES MILLIERS D’ANNEES. ET L’INCROYABLE S’EST PRODUIT: LA CITE EXISTE !

Les ruines d’une ville engloutie ou « L’ATLANTIDE CUBAINE » ont pu être localisées grâce à des sonars sophistiqués capables de détecter des structures en pierre jusqu'à 650 pieds de profondeur. Les premiers relevés ont suscité un énorme intérêt dans la communauté scientifique, QUI A BIEN VITE MIS LA DECOUVERTE SOUS SILENCE.

LES PREMIERS EXPLORATEURS ONT REPERE LE COMPLEXE IL Y A DEJA 12 ANS, quand ces chercheurs ont balayé la zone par hasard. Les radars ont alors mis à jour une unité sophistiquée composée de plusieurs pierres disposées de façon symétrique.



Zelitsky, ingénieur russe, ancienne espionne de la marine soviétique pendant la guerre froide, et son mari, Paul Weinzweig, un chercheur en "Communications numériques avancées" (photo ci-dessous à gauche), ayant des bureaux au Canada et à Cuba, ont parcouru et exploré avec leur navire de recherche "Ulises " les profondeurs au large du cap Saint-Antoine, au nord-ouest de Cuba, dans le but de récupérer d’éventuelles épaves, quand ils se sont rendus compte que sous leur coque dormait un TRESOR ARCHEOLOGIQUE A LA FOIS MYSTERIEUX ET INCROYABLE :
LA STRUCTURE QU’ILS DECOUVRENT EST UN COMPLEXE URBAIN.

Pour le vérifier, ils envoient alors un robot bourré de technologie. Ce drone, un Remotely Operated Vehicle (ROV), est capable de prendre des photos et de recueillir des échantillons de roches à de grandes profondeurs.

Pour accompagner l'expédition, des experts locaux les accompagnent, y compris le Dr Manuel Iturralde, géologue, chercheur au Muséum d'Histoire Naturelle de La Havane.

LES SOUS-MARINS ENVOYES CONFIRMENT LA PRESENCE D'ENORMES BLOCS DE GRANIT TRES LISSE !

SELON CERTAINS DE CES CHERCHEURS, ON PARLE ICI DE PYRAMIDES !
L’ON Y TROUVE AUSSI D’INCROYABLES ALIGNEMENTS CIRCULAIRES.
Après analyse des échantillons et des images fournies par le robot lors des plusieurs expéditions de 2001, Iturralde révèle que CES STRUCTURES SE TROUVAIENT JADIS HORS DE L'EAU et que différentes explications géologiques parlent dans leur composition. Néanmoins, si le complexe paraît naturel, leur forme et la disposition peuvent avoir été modifiées par l’homme.

LES STRUCTURES REMONTERAIENT A 6000 ANS, UNE DATE QUI PRECEDE LES GRANDES PYRAMIDES D'EGYPTE DE 1500 ANS, OFFICIELLEMENT. « C'est vraiment une découverte merveilleuse que ce centre urbain", a rapporté l'Explorateur Zelitsky à Reuters.



DES CORRELATIONS SONT PROBABLES AVEC « LE DELUGE » RAPPORTE PAR LA BIBLE, sur lequel il est dit que notre planète a été dévastée par de fortes inondations il y de cela plusieurs milliers d'années.

À CE JOUR, CETTE MERVEILLE EST INCONNUE DU GRAND PUBLIC, PRESQUE OUBLIEE PAR LES MEDIAS. LE CHERCHEUR COSSANO CARLO ALBERTO VA PLUS LOIN, POUR LUI, LES RUINES SUBMERGEES DE CUBA PEUVENT REECRIRE L'HISTOIRE DE LA CIVILISATION HUMAINE, ET MEME AIDER A PERCER LES MYSTERES CONCERNANT SON ORIGINE.






COVER UP



LE SILENCE EST DE MISE AUTOUR DE CETTE DECOUVERTE, et pour cause, les énormes structures pyramidales sont similaires en taille à celles du plateau de Gizeh, en Egypte. SOUS L’EAU SE TROUVENT AUSSI PLUSIEURS SPHINX, DES PIERRES DISPOSEES COMME STONEHENGE AINSI QU’UNE ECRITURE GRAVEE SUR LES PIERRES. POURQUOI TOUT CECI A ETE REDUIT AU SILENCE ?




Photos de la grotte de l'île de la jeunesse cubaine : un symbole d'étoile identique à celui observé dans les fonds marins à Cuba © 2001 par Zelitsky


Avant la découverte officielle en 2 000, le gouvernement américain avait découvert l'endroit présumé pendant la crise des missiles à Cuba dans les années soixante, un sous-marin nucléaire ayant alors sondé la surface, pris des photos, et fait des mesures. Ils ont immédiatement créé une zone Off Limits et mis le site archéologique sous contrôle, pour le protéger de la flotte russe.

Une source de l'armée à Montego Bay, dévoile que les USA travaillent toujours sur le site et a depuis 40 ans récupéré nombre d’objets et d’instruments (certains fonctionnent encore).

Ce bassin de moins de 10.000 ans est très bien conservé. UNE AUTRE CITE A D’ORES ET DEJA ETE DECOUVERTE A 250 KM AU SUD DE LA COTE DES AÇORES, DECOUVERTE CONFIRMEE PAR LE CELEBRE AUTEUR CHARLES BERLITZ.

Dans le numéro de Septembre-Octobre d’Ancient America, on peut lire un court article intitulé «US Navy Atlantis Cover-up?". Il y est dit que le 7 septembre 2001, un escadron Espagnol, à la recherche de pétrole, s’est arrêté à 250 km au sud-ouest des Açores.

L'escadron était équipé de deux submersibles de recherche. Lors de la plongée, ils y ont découvert une sorte de LONG MUR DE 90 KM AVEC UN TEMPLE CENTRAL SOUTENU PAR TROIS PLATEFORMES DE NEUF PILIERS D‘ENVIRON 3 METRES DE DIAMETRE SUPPORTANT UN TOIT PLAT EN PIERRE D'ENVIRON 20 METRES DE LARGE ET 30 DE LONG. ON PEUT Y VOIR AUSSI DES RESTES DE CINQ CANAUX CIRCULAIRES AVEC DES PONTS, AINSI QUE QUATRE ANNEAUX, ET DES INSTALLATIONS COMME UN TEMPLE AU MILIEU.

CET ENDROIT SE TROUVE A 2800 PIEDS DE PROFONDEUR DANS LA FOSSE MEDIO-ATLANTIQUE. SELON LES CHERCHEURS, QUAND ILS ONT ESSAYE D'ENVOYER DES IMAGES PHOTOGRAPHIQUES DU SITE ARCHEOLOGIQUE, LEURS SIGNAUX ONT ETE BLOQUES PAR UN NAVIRE DE L'US NAVY QUI PATROUILLAIT A PROXIMITE.

LE SITE DES PYRAMIDES CUBAINES, MEGALIHTIQUE TRES PROBABLEMENT, FAIT AUJOURD'HUI L'OBJET DE RECHERCHES DISCRETES ENTREPRISES PAR LE GOUVERNEMENT AMERICAIN, TANDIS QUE CUBA LE RECLAME, A JUSTE TITRE.

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=klRbcEnLPbU&feature=player_embedded










Caleb MacGregor pour WikiStrike

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

IL CONSTRUIT 1 RÉACTEUR NUCLÉAIRE À FUSION FROIDE CHEZ LUI

Message  Admin le Mer 21 Nov 2012 - 10:50

UN INVENTEUR DE 24 ANS CONSTRUIT UN RÉACTEUR NUCLÉAIRE À FUSION FROIDE CHEZ LUI !





Chers amis,


Voici une invention qui pourrait laisser rêveur… Néanmoins, le jeune qui a découvert cette invention - en laquelle les raclures sceptiques de la science putréfiée ne croient de toute façon pas, comme vous le verrez dans l’article – souhaite les convaincre et faire « reconnaître » son invention par la communauté scientifique… Ah ! Les bévues de l’égo !

De plus, il ne s’agit jamais que d’une réaction nucléaire, encore une fois, ce qui signifie des radiations néfastes provenant de matériaux dangereux (même si celles-ci sont bien moindres que celles des centrales nucléaires). Il existe des énergies libres nettement plus propres et plus écologiques à l’heure actuelle…

La grande innovation, c’est que ce système permettrait aux gens qui l’achèteraient de se libérer du joug infernal des multinationales de l’électricité, et d’acquérir davantage d’indépendance et de liberté. Et c’est exactement la raison pour laquelle les autorités mettront des bâtons dans les roues de cet inventeur, et réussiront d’une façon ou d’une autre à ce que cette invention ne soit jamais mise en vente ni popularisée.

L’article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.




Source : http://www.wikistrike.com/article-a-24-ans-il-construit-un-reacteur-nucleaire-a-fusion-dans-son-appartement-112620049.html


Lundi 19 novembre 2012



A 24 ANS, IL CONSTRUIT UN RÉACTEUR NUCLÉAIRE À FUSION DANS SON APPARTEMENT !


JULIEN S., 24 ANS, VIENT DE TERMINER LA FABRICATION ARTISANALE D’UN RÉACTEUR NUCLÉAIRE À FUSION « FROIDE » (À TEMPÉRATURE AMBIANTE) POUR PRODUIRE DE L’ÉNERGIE. Il veut, maintenant, convaincre la communauté scientifique.



Le début de la réaction. ©TCA-innov24


C’est en glanant des informations sur le Web que Julien S., 24 ans, s’est formé à la FUSION FROIDE. À SAVOIR UNE BRANCHE DE LA RECHERCHE NUCLÉAIRE NÉGLIGÉE PAR LA COMMUNAUTÉ SCIENTIFIQUE QUI N’Y VOIT QUE CHARLATANERIE. PRINCIPE : OBLIGER DEUX NOYAUX ATOMIQUES À FUSIONNER À TEMPÉRATURE AMBIANTE PLUTÔT QU’À 150 000 000°C (à l’instar des expériences pratiquées à Cadarache dans le cadre du projet ITER – cf. http://www.itercad.org/projet.php ). Le tout dans le but de produire une gigantesque énergie avec une faible quantité d’électricité en entrée… « Demain, on rase gratis », ironise un chercheur du CNRS spécialiste de l’atome, qui préfère rester anonyme.

POURTANT, DANS UNE PARTIE DE SON APPARTEMENT TRANSFORMÉ EN LABORATOIRE, JULIEN ASSURE AVOIR FABRIQUÉ UNE CENTRALE NUCLÉAIRE MINIATURE, CALQUÉE SUR CE PRINCIPE. « LA FUSION FROIDE FONCTIONNE ! EN VOICI LA PREUVE », S’EXCLAME L’AUTODIDACTE. D’UN AIR CONVAINCU, IL ENCLENCHE UN INTERRUPTEUR. DANS UN VROMBISSEMENT, LA RÉACTION DÉMARRE (voir notre vidéo – cf. http://www.youtube.com/watch?v=rW5qZJBVqLA&feature=youtu.be )


Intense lumière blanche


Sur la table, un assemblage de fils et de tuyaux renferme un tube à essai. À l’intérieur, de l’eau enrichie en oxyde de deutérium, un dérivé de l’hydrogène, se met à bouillir. « Le récipient est chauffé par le courant électrique domestique », explique Julien S. d’une voix forte afin de couvrir le bruit assourdissant de l’appareil. « J’injecte l’électricité dans le liquide via une électrode en tungstène composée à 2% de Thorium 230 [Une matière radioactive, NDLR]. J’ai acheté ce matériel… sur eBay ! »

RAPIDEMENT, UNE BOULE DE FEU APPARAÎT DANS LE CONTENANT. PUIS ELLE SE DOUBLE D’UNE INTENSE LUMIÈRE BLANCHE. « LA STRUCTURE ATOMIQUE DU THORIUM PIÈGE LES ATOMES DE DEUTÉRIUM QUI S’AGITENT SOUS L’EFFET DE L’ÉLECTRICITÉ. NE POUVANT S’ÉCHAPPER, ILS FUSIONNENT. » SOUDAIN, LA LUMIÈRE BLANCHE REDOUBLE D’INTENSITÉ TANDIS QUE LE LIQUIDE EN ÉBULLITION LÂCHE UNE GERBE D’ÉCLABOUSSURE. « VOILÀ LA FUSION FROIDE ! », S’ÉGOSILLE LE SCIENTIFIQUE.



Le laboratoire artisanal du chercheur en fusion froide. ©TCA-innov24



Production inexpliquée de chaleur


Au risque de s’ébouillanter, Julien plonge un thermomètre dans le tube à essai. Résultat : 108°C. Rien de très impressionnant? Pourtant, à l’intérieur du récipient, le Thorium se met à crépiter et commence à fondre. Signe que sa température interne vient de dépasser 1 750°C ! «

AVEC LE PEU D’ÉLECTRICITÉ QUE J’INJECTE [125 WATTS, NDLR], IL EST THÉORIQUEMENT IMPOSSIBLE DE PRODUIRE AUTANT DE CHALEUR », INDIQUE LE JEUNE CHERCHEUR. « LA RÉACTION N’EST DONC PAS UNIQUEMENT ÉLECTRIQUE. » SELON LUI, ELLE N’EST PAS NON PLUS PUREMENT CHIMIQUE. RESTE L’EXPLICATION NUCLÉAIRE. « C’EST LA FUSION DES ATOMES DE DEUTÉRIUM QUI GÉNÈRE CETTE ÉNERGIE SUPPLÉMENTAIRE. » POUR LE PROUVER, LE CHERCHEUR AUTODIDACTE MANQUE DE MOYENS. MAIS PLUS POUR LONGTEMPS : LE LABORATOIRE D’UNE GRANDE ÉCOLE D’INGÉNIEUR SE SERAIT ENGAGÉ À LUI OUVRIR SES PORTES UNE FOIS PAR SEMAINE. Là, Julien pourra tenter de valider ses conclusions. Une affaire à suivre qui pourrait faire soit « Pschitt » soit « Boum » !

© Guillaume Pierre

________________________________________


Un système 10 fois plus puissant en vue


« La fusion froide n’est jamais qu’une astuce pour piéger deux atomes et les obliger à fusionner », estime Julien S. Le jeune chercheur « bricole » actuellement un transformateur. LE DISPOSITIF VISE À RÉCUPÉRER LA VAPEUR D’EAU ISSUE DE LA FORTE CHALEUR PRODUITE PAR SA RÉACTION. OBJECTIF : FAIRE TOURNER UNE TURBINE AFIN DE PRODUIRE DE L’ÉLECTRICITÉ. « ON REVIENT À LA VAPEUR », S’AMUSE-T-IL. PROCHAINE ÉTAPE, MULTIPLIER PAR 10 LA PUISSANCE ACTUELLE DE SON INSTALLATION. « JE COMPTE ALIMENTER AINSI TOUT L’ÉLECTROMÉNAGER DE MON HABITATION. »

________________________________________


VIDEO 1 : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=rW5qZJBVqLA



Principe de la fusion froide. ©TCA-innov24


Source: http://lefilpresse.wordpress.com/2012/11/09/la-fusion-nucleaire-dans-un-appartement/

Via "les moutons enragés"

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

MOTEUR MAGNETIQUE A MOUVEMENT QUASI-PERPETUEL !

Message  Admin le Jeu 22 Nov 2012 - 10:44

ENERGIE LIBRE : UN MOTEUR MAGNETIQUE A MOUVEMENT QUASI-PERPETUEL !





Chers amis,


Je vous disais hier que des énergies bien plus propres et écologiques que le nucléaire existaient. En voici la preuve avec ce MOTEUR MAGNÉTIQUE À MOUVEMENT QUASI-PERPÉTUEL INVENTE PAR LE TURC MUAMMER YILDIZ ET TESTE AUX PAYS-BAS !

La question principale reste de savoir si ce moteur profitera au peuple et sera commercialisé, vendu et démocratisé par une nouvelle entreprise indépendante …

Mais nous pouvons hélas être sûr que le système industriel mondialiste et mortifère, pétrolier et nucléaire, fera tout ce qui est en son pouvoir afin d’empêcher cela. Des gens utilisant un système qui les rend plus autonomes et plus libres sans passer par des sociétés de distribution de l’énergie, constituent le cauchemar même de ce système mondialiste putride…

L’article et la vidéo, ci-dessous…

BONNE LECTURE, ET BONNE RÉVOLUTION, SURTOUT ! Vic.


P.S. : merci à la personne qui m’a signalé cet article !




Source : http://www.wikistrike.com/article-un-moteur-magnetique-a-mouvement-quasi-perpetuel-semble-possible-en-voici-un-apparemment-decortique-112453545.html


Mercredi 14 novembre 2012



UN MOTEUR MAGNETIQUE A MOUVEMENT QUASI-PERPETUEL SEMBLE POSSIBLE, EN VOICI UN APPAREMMENT DECORTIQUE


Muammer Yildiz démonte son moteur magnétique à énergie libre





Muammer Yildiz démonte son MOTEUR MAGNETIQUE A ENERGIE LIBRE devant ses étudiants, à l'université technologique de DELFT, AUX PAYS-BAS.

Eh oui, un MOTEUR MAGNETIQUE A MOUVEMENT QUASI-PERPETUEL semble possible, en voici un apparemment décortiqué:

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=MO6YZqH0JcQ&feature=player_embedded

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

ARCHEOLOGIE : LA VILLE DE SPARTE A ETE DECOUVERTE !

Message  Admin le Dim 22 Sep 2013 - 16:21

ARCHEOLOGIE INTERDITE : LA VILLE DE LACEDEMONE (= SPARTE) A ETE REDECOUVERTE, MAIS LE GOUVERNEMENT GREC A FAIT ARRÊTER LES FOUILLES !




Chers amis,


Je vais vous proposer dans les jours qui viennent quelques articles ou vidéos concernant de RÉCENTES DÉCOUVERTES ARCHÉOLOGIQUES TRÈS IMPORTANTES, ET QUI REMETTENT TOTALEMENT EN QUESTION NOTRE VISION DU PASSÉ.

C’est assez inhabituel, mais cela peut avoir des RÉPERCUSSIONS COLOSSALES SUR NOTRE CONNAISSANCE DU PASSÉ, DES TECHNOLOGIES ANTIQUES (dont certaines, je vous le précise tout de suite, étaient plus avancées que les nôtre !) ET… DE NOTRE FUTUR (car ces technologies antiques nous permettraient de mettre en place une humanité libérée du joug de certains monopoles pourris, je vous le dis déjà)…

L’ARTICLE QUI SUIT NOUS EXPLIQUE QUE LA VILLE GRECQUE ANTIQUE DE LACÉDÉMONE, AUSSI APPELÉE SPARTE, A ÉTÉ DÉCOUVERTE IL Y A 6 ANS ! CES DÉCOUVERTES ONT ÉTÉ TUES, ET LES PUTES DES MASS MÉDIAS N’EN ONT RIEN DIT. CE QUE L’ON PENSAIT DONC ÊTRE UN MYTHE ET UNE LÉGENDE S’AVÈRE, EN DÉFINITIVE, BIEN RÉEL. Ce n’est là qu’une demi-surprise, puisque l’on avait déjà retrouvé les traces d’autres villes grecques antiques et « mythiques », comme la ville de Troie, par exemple.

Cela fait déjà 6 ans que les fouilles commencèrent près de la ville grecque moderne de Pellena… CEPENDANT, CES FOUILLES NE COMMENCÈRENT QUE POUR ÊTRE AUSSITÔT ARRÊTÉES… SUR ORDRE DU GOUVERNEMENT GREC ! Rappelons qu’à l’époque, la crise financière n’avait pas encore frappé.



POUR QUELLES RAISONS LE GOUVERNEMENT GREC A-T-IL FAIT STOPPER CES FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES ?



LES RAISONS SONT SIMPLES :


- TOUT D’ABORD, DES OSSEMENTS D’HUMAINS MESURANT DE 2 À 2,5 MÈTRES DE HAUT ONT ÉTÉ RETROUVÉS, CE QUI RESSUSCITE CE QU’ON CROYAIT N’ÊTRE QUE DE VIEILLES « LÉGENDES » ET « SUPERSTITIONS » CONCERNANT LES GÉANTS.

- ENSUITE, ON A DÉCOUVERT, DURANT CES BRÈVES FOUILLES, UNE ÉCRITURE GRECQUE ANTIQUE SI ANCIENNE QU’ELLE REMET EN CAUSE LA VERSION ACTUELLE DE L’HISTOIRE. AINSI, L’ÉCRITURE MYCÉNIENNE DÉCOULERAIT DE CETTE ÉCRITURE GRECQUE TRÈS ANCIENNE, ET NON L’INVERSE.

- FINALEMENT, ON A PEUT-ÊTRE DÉCOUVERT LA TOMBE DU ROI MÉNÉLAS ET DE LA REINE HÉLÈNE DE TROIE, QUI FURENT DIRECTEMENT IMPLIQUÉS DANS LA GUERRE DE TROIE.

TOUT CECI REMET DONC EN QUESTION L’HISTOIRE TELLE QUE NOUS LA CONNAISSONS. CE QUE CECI SIGNIFIE EST AUSSI TRÈS CLAIR : LES CHAIRES D’UNIVERSITÉ ET L’ENSEIGNEMENT QUE L’ON DONNE AUX ÉLÈVES CONCERNANT L’HISTOIRE DOIVENT ÊTRE CHANGÉS ET REVUS, ET PAS MAL « D’ÉMINENTS PROFESSEURS », TOUT GONFLÉS D’ORGUEIL DE LEURS CONNAISSANCES (DÉSORMAIS FAUSSES) DE L’HISTOIRE, RISQUENT DE PASSER À LA TRAPPE OU DE DEVOIR REVOIR LEUR COPIES, ET AINSI FAIRE PREUVE D'HUMILITE…


D’AUTRE PART, LA PRÉSENCE DE MURS CYCLOPÉENS (CONSTITUÉS DE PIERRES ÉNORMES BIEN TROP LOURDES POUR LES TECHNOLOGIES ANTIQUES ET SUPPOSEES PRIMITIVES TELLES QUE NOUS NOUS LES IMAGINONS) ET DE GÉANTS RISQUE MÊME DE REMETTRE EN CAUSE UNE CERTAINE THÉORIE DE L’ÉVOLUTION, ET DE DONNER RAISON À DE TRÈS ANCIENS ÉCRITS PARLANT DE TRIBUS OU DE VILLES OÙ VIVAIENT DES GÉANTS.


Reste à espérer que les fouilles se poursuivront, et sans censure, cette fois !

Si le gouvernement grec pourri a fait stopper les recherches, nous verrons qu’IL N’EN EST PAS DE MÊME PARTOUT, et que certaines fouilles archéologiques sont en train de chambouler tout ce que nous pensions savoir sur les Anciens… et sur l’histoire antique de notre monde !

L’article, traduit pour vous en français, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.









Source: http://www.ancient-origins.net/ancient-places-europe/greek-government-blocks-discovery-mythical-city-lacedaemon-00848






Le 21 septembre 2013 - 07:25 johnblack



LE GOUVERNEMENT GREC BLOQUE LA DECOUVERTE DE LA VILLE «MYTHIQUE» DE LACEDEMONE



Dans l’antique poème grec et épique, « l'Iliade », jadis soupçonné d'être une histoire de mythe et de légende, Homer parla de dix villes. Aujourd'hui, les noms de ces villes peuvent être vus dans les villes et les villages tout autour de la Grèce, et l'archéologie a déjà confirmé l'existence réelle d'un certain nombre de villes, dont la mythique ville de Troie (cf. http://www.ancient-origins.net/video/truth-troy-bbc-documentary ). Cependant, il y a une ville pour laquelle il y a un curieux manque de références ou de connaissances partout en Grèce : la ville antique de Lacédémone (aussi nommée Sparte).

Étonnamment, les archéologues ont découvert ce qu'ils croient être la ville de Sparte en 2007, mais toute tentative visant à fouiller ce site incroyable qui, heureusement, a été documenté par des photographies, a été bloquée par le gouvernement grec.

La ville antique de Sparte, une ville plus ancienne que la célèbre Mycènes, a déconcerté les historiens et les archéologues depuis des décennies, car elle est rarement mentionnée et il est apparu que son héritage avait complètement disparu.

Le nom de la ville fut donné par le roi de Laconia, nommé d'après Lacédémone, le fils du dieu Zeus et de la Pléiade Taygète (cf. http://www.theoi.com/Nymphe/NympheTaygete.html ). Son fils fut le roi Amyclas de Sparte (cf. http://en.wikipedia.org/wiki/Amyclas_of_Sparta ).




Selon les légendes, Lacédémone pouvait être trouvée au pied du mont Taygetos (cf. http://en.wikipedia.org/wiki/Taygetus - nommé d'après le nom de la mère de Lacédémone, la Pléiade Taygète). La zone autour de Taygetos est une zone antique et, selon l’historien antique Pausanias, les premiers rois furent établis là, chacun d'entre eux ayant des origines directes provenant des Dieux.

Il y a quelques années, le Dr Theodoros Spyropoulos (cf. http://olympia.gr/2011/12/18/o-%CF%84%CE%AC%CF%86%CE%BF%CF%82-%CF%84%CE%B7%CF%82-%CE%B1%CF%81%CF%87%CE%B1%CE%AF%CE%B1%CF%82-%CF%80%CE%B5%CE%BB%CE%BB%CE%AC%CE%BD%CE%B1%CF%82-%CF%80%CF%81%CE%B9%CE%BD-%CE%BC%CF%80%CE%B1%CE%B6%CF%89/ ), qui était le directeur de l’agence gouvernementale responsable des fouilles archéologiques en Grèce, ainsi que son équipe, réussirent à trouver des preuves archéologiques dans la ville actuelle de Pellana (cf. http://en.wikipedia.org/wiki/Pellana ), preuves qui indiquaient que leur découverte était la ville mythique de Lacédémone (Sparte). Ces preuves incluaient une ancienne tombe royale et ronde multi- niveau couverte de pierres solides, la plus grande du monde, contenant des objets, ce qui suggère qu'elle pourrait avoir été le tombeau royal du roi grec Ménélas, responsable de la guerre de Troie , et de son épouse Hélène de Troie. En outre, des ossements humains gigantesques appartenant à des hommes d'une hauteur comprise entre 2 et 2,5 mètres, furent découverts.

Dans les environs, des murs cyclopéens, un bâtiment royal dont on a suggéré qu’il appartenait au roi Ménélas, ainsi que beaucoup d'objets furent découverts, semblables à ceux découverts à Mycènes, Troie et d'autres villes de l'ère mycénienne.

Une découverte d’importance particulière fut la découverte de l'ancienne écriture grecque remontant à une époque où l’on ne pensait pas que l'écriture grecque antique existait. L'implication d'une telle découverte est que la langue grecque ne pouvait pas provenir de la langue phénicienne, comme on le croit actuellement, mais que l'inverse devrait être vrai.

Une telle découverte possède le potentiel de changer complètement les livres d'histoire, et c'est peut-être la raison pour laquelle, peu de temps après cette découverte, les autorités gouvernementales recouvrirent le tombeau sous des couches de terre, enterrant efficacement toute trace de cet antique endroit.

À l'époque, l'excuse donnée fut qu'il était recouvert afin de le protéger jusqu'à ce qu'ils reprennent de nouvelles fouilles l'année suivante. Eh bien, c'était il y a 6 ans, et il semble clair que le gouvernement n'avait pas l'intention de reprendre les fouilles qui conduiraient à une réécriture inconfortable de l'histoire, et dans laquelle il est prouvé que des événements mythologiques ont vraiment eu lieu.

Heureusement, des vidéos et des preuves selon lesquelles la région existe prouvent que les fouilles ont bien eu lieu, et documentent certaines de ces découvertes. Le Dr Spyropoulos est un éminent chercheur et archéologue et fut l'un des deux archéologues qui découvrirent la ville antique bien conservée d'Akrotiri (cf. http://en.wikipedia.org/wiki/Akrotiri_%28Santorini%29 ), sur l'île de Santorin, en 1967.

Pourquoi une découverte si importante fut-elle cachée par le gouvernement grec ? Qu'est-ce qui les rendait si mal à l'aise qu'ils ne voulaient pas poursuivre les fouilles ? L'équipe de Ancient Origins (Origines Antiques) entend le découvrir, et nous rapporterons d'autres nouvelles en temps voulu.

Par John Black

Liens connexes :

Le Péloponnèse mythique (cf. http://www.mythicalpeloponnese.gr/en/homepage/ )

La ville antique de Lacédémone (Sparte) découverte à Pellana (en grec – cf. http://press-gr.blogspot.com.au/2010/09/blog-post_7201.html )

Taygetos (cf. http://en.wikipedia.org/wiki/Taygetus )

Vidéos associées (en grec) :


VIDEO 1 : http://www.youtube.com/watch?v=N3P4kxMM7sc


VIDEO 2 : http://www.youtube.com/watch?v=KbHq8_PO9hw

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

ARCHEOLOGIE INTERDITE: DOCUMENTAIRES EXCEPTIONNELS !

Message  Admin le Dim 22 Sep 2013 - 18:53




ARCHEOLOGIE INTERDITE : DOCUMENTAIRES EXCEPTIONNELS CONCERNANT LES DERNIERES DECOUVERTES ET LA REMISE EN QUESTION DE LA VERSION ACTUELLE DE L’HISTOIRE DE L’HUMANITE !!!











Chers amis,


Ce qui suit est loin d’être banal, ET MÉRITE RÉELLEMENT VOTRE PLUS GRANDE ATTENTION.

Je vous propose quelques vidéos absolument excellentes et exceptionnelles.

On y parle notamment des pyramides de Bosnie et de leurs tunnels souterrains, des pyramides d’Egypte et d’autres pyramides TOUT AUTOUR DU MONDE, des dernières découvertes, de technologies antiques disparues… et bien plus encore ! Le tout avec le plus grand sérieux !

Je pourrais vous donner un tas de commentaires et vous gâcher la surprise, mais tout ceci est tellement excitant que je préfère vous laisser découvrir tout ceci par vous-même…

NE VOUS Y TROMPEZ PAS : TOUT CECI EST ÉGALEMENT LIÉ À CERTAINES THÉMATIQUES TRÈS ACTUELLES, comme les énergies libres, par exemple. Tout ceci est également lié à la façon dont les mondialistes et les autorités, pendant des décennies, ont masqué la vérité et enseigné dans les classes des faussetés incroyables (par exemple, les pyramides NE SONT PAS des tombeaux ! Mais alors, que sont-elles, allez-vous vous demander… regardez les vidéos, et vous saurez tout, tout en étant émerveillés, tant il y a des choses capitales et fabuleuses qui ont été découvertes récemment !).

Notre civilisation n’est pas la première, ni la meilleure, ni la plus belle, ni la plus intelligente (regardez l’état lamentable dans lequel les élites mondiales ont mis le monde, et vous comprendrez cela immédiatement)…

De même, notre technologie moderne N’EST PAS la plus avancée de l’histoire de notre planète… et il nous faudra l’humilité nécessaire pour le reconnaître. Quant aux Anciens, ils n’étaient pas nécessairement de vulgaires barbares vêtus de peaux de bête… car des civilisations TRES avancées ont foulé notre sol bien avant ce que l’on nous a raconté.

JE VOUS RECOMMANDE TOUT PARTICULIÈREMENT LES VIDÉOS ET INTERVIEWS AVEC LE PR. SAM SEMIR OSMANAGICH, QUI EST DÉSORMAIS MONDIALEMENT CONNU ET QUI MÈNE LES RECHERCHES SUR LE SITE DES PYRAMIDES BOSNIAQUES, À VISOKO…

Voici les liens… BON VISIONNEMENT, ET BONNE RÉVOLUTION SURTOUT ! Vic.








VIDEO 1 : Entretien avec Sam Semir Osmanagich : la Révolution de l’Histoire (durée : 39:35 - anglais sous-titré en français – À NE RATER SOUS AUCUN PRÉTEXTE, même si les images sont de mauvaise qualité, car cette interview est de très loin la vidéo la plus importante !) : https://www.youtube.com/watch?v=mTjjRtZAo7c


VIDEO 2 : The Edge of Science : Pyramides bosniaques (durée : 52:32 - tchèque sous-titré en français. Avec Sam Semir Osmanagich) : https://www.youtube.com/watch?v=phep0p_Qzko


VIDEO 3 : Le secret caché des pyramides d’Egypte (durée : 1:48:53 - tout en français) : https://www.youtube.com/watch?v=38Dz1GID7Cw


VIDEO 4 : Le mythe des géants (durée : 49:33 - tout en français) : https://www.youtube.com/watch?v=BG7EuhzsbAw


VIDEO 5 : Klaus Dona : l’Histoire cachée du genre humain (durée : 46:57 - anglais sous-titré en français) : https://www.youtube.com/watch?v=poUzFunsITM






Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

DES DINOSAURES, DES GEANTS ET DES HOMMES...

Message  Admin le Dim 22 Sep 2013 - 21:54




ARCHEOLOGIE INTERDITE : DES DINOSAURES, DES GEANTS ET DES HOMMES… OU QUAND LA « SCIENCE » OFFICIELLE NIE SES PROPRES RESULTATS !








Chers amis,



AVEC CE QUI SUIT, JE VOUS AI SANS AUCUN DOUTE DÉNICHÉ LE FIN DU FIN DANS LES PLUS EXTRAORDINAIRES DÉCOUVERTES ARCHÉOLOGIQUES.

CES DÉCOUVERTES LAISSENT À PENSER… QUE LES HUMAINS AURAIENT CÔTOYÉ LES DINOSAURES À UNE ÉPOQUE PAS SI RECULÉE QUE CELA !

DES GÉANTS AURAIENT ÉGALEMENT EXISTÉ ET CÔTOYÉ LES DINOSAURES…

BIEN ENTENDU, TOUT CECI S’OPPOSE RADICALEMENT AUX POSTULATS DE LA « SCIENCE » MODERNE… RAISON POUR LAQUELLE LES « SCIENTIFIQUES » OFFICIELS ET PAYÉS PAR LE $YSTÈME ONT PRÉFÉRÉ D’ABORD IGNORER LES FAITS, PUIS ONT PRÉTENDU QU’IL S’AGISSAIT DE « CANULARS », POUR FINALEMENT EFFECTUER DES ÉTUDES SCIENTIFIQUES POUSSÉES. COMBLE DU COMBLE : COMME LES RÉSULTATS DES ANALYSES EFFECTUÉES PAR LEURS LABORATOIRES EUX-MÊMES CORROBORAIENT L’EXISTENCE CONTEMPORAINE DES HUMAINS ET DES DINOSAURES, CES « SCIENTIFIQUES » FINIRENT… PAR NIER LEURS PROPRES RÉSULTATS !


Comme quoi la mauvaise foi règne, et ces charlatans préfèrent nier l’évidence plutôt que de modifier la version officielle de l’histoire et d’invalider la théorie darwinienne de l’évolution… En définitive, ces gens FALSIFIENT le passé (donc font exactement le contraire de ce qu’ils sont supposés faire), et conservent une version de l’histoire qu’ils savent pertinemment être FAUSSE…

Heureusement, d’autres scientifiques, plus honnêtes, font avancer les choses dans la bonne direction…

Mais lisez l’ensemble de ce qui suit, car cela vaut mieux qu’un long discours.

Les articles, ci-dessous.

BONNE LECTURE… ET BONNE RÉVOLUTION, SURTOUT ! Vic.




Source : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/hommes-et-dinosaures-les-faits-sont-tetus.html



HOMMES ET DINOSAURES : LES FAITS SONT TÊTUS...





On a beau tenter de rejeter l'idée et de ne se contenter que des manuels de Préhistoire et d'Histoire logiques, DE NOMBREUSES DÉCOUVERTES DE PART LE MONDE, DEPUIS LE 19ÈME SIÈCLE SURTOUT, INSISTENT SUR LA PROBABILITÉ QU'UNE RACE D'HUMAINS DE TRÈS GRANDE TAILLE AIT EXISTÉ DANS UN LOINTAIN PASSÉ. LES CHOSES SE COMPLIQUENT ENCORE QUAND PLUSIEURS DÉCOUVERTES IMPLIQUENT LA PRÉSENCE DE CES ÊTRES HUMAINS GÉANTS PARMI LES DINOSAURES...

Encore très récemment, l'expert en artefact Klaus Dona a exposé au public certaines pièces peu connues confiées par des musées. DES REPRÉSENTATIONS D'ÊTRES HUMAINS ACCOMPAGNÉS DE DINOSAURES ONT ÉTÉ TROUVÉES DANS PLUSIEURS RÉGIONS DU MONDE, MAIS PRINCIPALEMENT À CÔTÉ D’ACAMBARO AU MEXIQUE, À ICA AU PÉROU ET SUR DES BAS-RELIEFS OLMÈQUES ÉGALEMENT AU MEXIQUE. DES EMPREINTES ONT AUSSI ÉTÉ TROUVÉES, mais évidemment, LA THÉORIE DE L'ÉVOLUTION CLASSIQUE ÉTANT REMISE EN CAUSE PAR CE GENRE DE DÉCOUVERTES, TOUT EST FAIT POUR MINIMISER OU DÉTRUIRE (MÊME PHYSIQUEMENT SI BESOIN - DE NOMBREUX ARTEFACTS DÉCOUVERTS AU 19ÈME-20ÈME SIÈCLE ONT PUREMENT DISPARU !) L'IDÉE MÊME D'UNE POSSIBLE REMISE EN QUESTION PROUVÉE. Et pourtant...


J'avais commencé à élaborer un fastidieux article sur l'historique de ces découvertes, mais dans la mesure où ce travail a déjà été très bien fait, j'y rends ici hommage par des extraits et je rapporte donc principalement quelques mises à jours à la fin... en retenant que si Acambaro est pratiquement authentifié, Ica, hors découvertes très anciennes mentionnées, fait effectivement l'objet d'une industrie commerciale légale de nos jours... mais on reparlera d'Ica tôt ou tard. :
[/u]





LE SAVIEZ-VOUS ? HOMMES ET DINOSAURES FURENT CONTEMPORAINS


Rédigé par Maximus Ubiquitus on Friday, February 3, 2012



« Plus qu’à une simple remise en cause factuelle et ponctuelle, C’EST À UN VÉRITABLE BOULEVERSEMENT AXIOMATIQUE, UN « CHANGEMENT DE PARADIGME » (nous aussi, nous sommes tout à fait capables de tenir un langage de cuistres, non mais…), UNE REFONTE COMPLÈTE DE VOTRE VUE HABITUELLE DU MONDE QUE VOUS INVITE, CHERS LECTEURS ENCORE MAL PRÉPARÉS, L’ENSEMBLE DES FAITS CURIEUX RELATÉS DANS L’ARTICLE CI-APRÈS.

C’est le genre de faits qui entrent de plein droit dans la catégorie de ceux que Gaston Bachelard appelait les « faits polémiques » : LES SEULS QUI FASSENT RÉELLEMENT AVANCER LA RECHERCHE, DU MOINS LORSQU’ON ACCEPTE DE LES INTÉGRER PLUTÔT QUE DE LES DÉNIGRER.

ILS N’ONT PAS MANQUÉ DE DÉCLENCHER UNE VIVE POLÉMIQUE, UN HOURVARI ACADÉMIQUE ET MÉDIATIQUE, SUIVI DE L’IMPLACABLE CONSPIRATION DU SILENCE QUI FINIT PAR ENTOURER DE SA CHAPE DE PLOMB UN CERTAIN NOMBRE D’ÉNIGMES DU MÊME CALIBRE. C’est que « les faits sont têtus », et à défaut de pouvoir les minorer, il peut être somme toute plus confortable de les ignorer…

A la décharge des pauvres gens déboussolés, à commencer par les scientifiques victimes de leurs préjugés… et de leur mauvaise foi, reconnaissons que les conséquences de tels faits ne sont nullement anodines. Elles impliquent rien moins que la CONTEMPORANÉITÉ ET LA COHABITATION (PACIFIQUE ?) ENTRE CE QU’ON APPELLE LES DINOSAURES – REMPLACEZ CE TERME PAR « DRAGONS », ET CELA VOUS OUVRIRA PEUT-ÊTRE DES HORIZONS – ET NOS ANCÊTRES… TOUT AUSSI « HUMAINS » QUE NOUS, probablement bien plus, d’ailleurs !

UNE TELLE HYPOTHÈSE CONTREVIENT RADICALEMENT À TOUS LES « DOGMES » ACTUELLEMENT IMPOSÉS AUX INTELLIGENCES : ELLE REMET EN QUESTION L’IDÉOLOGIE MORTIFÈRE DE L’ÉVOLUTIONNISME, BIEN ENTENDU, MAIS SUGGÈRE AUSSI QUE LES CHRONOLOGIES MILLIONNAIRES COURAMMENT ADMISES POURRAIENT N’ÊTRE QU’UNE HYPOTHÈSE DÉNUÉE DE FONDEMENT, LE RÉSULTAT NÉBULEUX D’UN CONGLOMÉRAT DE POSTULATS TOUS PLUS ERRONÉS LES UNS QUE LES AUTRES, ET QUI ENLISENT INEXORABLEMENT LES SPÉCULATIONS DES CHERCHEURS DANS LES SABLES MOUVANTS DES MILLIONS ET MILLIARDS D’ANNÉES. S’il plaît à Dieu, nous aurons l’occasion d’y revenir sur Ripoublik.

Nous remercions le CEP pour la mise à disposition de cet article, qui n’en est qu’un parmi de nombreux autres, tous plus passionnants les uns que les autres, que vous trouverez sur le site de cette courageuse association (cf. http://le-cep.org/ ).





Résumé :


A PARTIR DE 1944 ET DURANT PLUS DE 10 ANS, À ACAMBARO (MEXIQUE), UN QUINCAILLIER D’ORIGINE ALLEMANDE ET ARCHÉOLOGUE AMATEUR, JULSRUD, EXHUMA UNE FANTASTIQUE COLLECTION DE PLUS DE 30 000 FIGURINES DE CÉRAMIQUE. CES PIÈCES, TOUTES UNIQUES, SONT REMARQUABLES SUR LE PLAN ARTISTIQUE ET SIGNALENT UNE ANTIQUE CIVILISATION PRÉCOLOMBIENNE. OR PLUSIEURS CENTAINES DE CES FIGURINES REPRÉSENTENT DES DINOSAURES, NOTAMMENT LE BRACHIOSAURE (PRESQUE INCONNU À L’ÉPOQUE), L’IGUANODON (DÉCOUVERT SEULEMENT EN 1978) ET DES BRONTOSAURES À ÉPINES DORSALES (CONNUS EN 1992). IL NE FAIT DONC AUCUN DOUTE QUE LES ARTISTES, QUI ONT MODELÉ CES PIÈCES (CUITES À FEU OUVERT ALORS QUE LES ARBRES SONT RARES AUJOURD’HUI À ACAMBARO) AVAIENT SOUS LES YEUX LES ANIMAUX QU’ILS REPRODUISAIENT.

AUSSI TOUS LES EXPERTS OFFICIELS SE REFUSÈRENT-ILS À AUTHENTIFIER UNE DÉCOUVERTE AUSSI DÉRANGEANTE POUR LA THÉORIE DE L’ÉVOLUTION. Il fallut des journalistes et le célèbre géographe Charles Hapgood, pour briser la chape de silence qui recouvre cette collection toujours sous clés au musée d’Acambaro !

En juillet 1944, par un matin ensoleillé, Waldemar Julsrud, un quincaillier allemand d’Acambaro, au Mexique, se promenait à cheval au pied de la montagne El Toro. Soudain, il aperçut des pierres taillées partiellement découvertes, et un objet de céramique à demi enterré. Julsrud descendit de cheval, creusa, et dégagea les pierres taillées ainsi que des morceaux de céramique. Versé en archéologie, il comprit aussitôt que ces céramiques ne ressemblaient à rien de ce qu’il avait déjà vu.

Il connaissait les civilisations indiennes tarascane, aztèque, toltèque, maya, chupicauro, inca et pré-inca, mais les objets qu’il tenait dans sa main se distinguaient nettement de ces cultures indiennes connues. Julsrud avait découvert, en 1923, avec Padre Fray José Maria Martinez, la culture chupicauro à seulement 12 kilomètres de là.





Lorsque quelques fragments de céramique furent trouvés à Chupicauro, Julsrud avait lui-même engagé des terrassiers pour les déterrer. Cette découverte avait attiré l’attention des archéologues du monde entier, qui pensèrent d’abord que les statuettes étaient tarascanes; on les associa par la suite à une culture indienne toute nouvelle, les Chupicauro. La civilisation des Chupicauro est apparue environ 500 ans avant Jésus-Christ et s’est éteinte 500 ans après Jésus-Christ, soit près d’un millier d’années avant les Tarascans.

ET MAINTENANT, JULSRUD, À L’ÂGE DE 69 ANS, ÉTAIT SUR LE POINT DE FAIRE UNE DÉCOUVERTE ARCHÉOLOGIQUE, PEUT-ÊTRE PARMI LES PLUS IMPORTANTES DE L’HISTOIRE DE L’ARCHÉOLOGIE. Il engagea un paysan mexicain, Odilon Tinajero, pour fouiller le site où les figurines de céramique avaient été trouvées, et pour qu’il lui rapporte tout objet similaire. Peu après, Tinajero rapporta une brouette pleine de poterie de céramique provenant de la montagne El Toro. Charles Hapgood raconte :«Julsrud était un homme d’affaires rusé et il conclut avec Tinajero une entente très importante dans cette histoire. Il dit à Tinajero qu’il lui donnerait un peso (environ 12 cents) pour chaque pièce complète qu’il rapporterait.» (1)

Tinajero fouillait donc avec soin, en s’efforçant de ne pas briser les figurines. Il recollait les pièces brisées avant de les rapporter à Julsrud. PARMI LES MILLIERS D’OBJETS TROUVÉS, CERTAINS TRANSFORMÈRENT LE MANOIR DE JULSRUD EN « UN MUSÉE QUI MARQUA LES SCIENTIFIQUES ».LES FIGURINES MODELÉES DANS DE L’ARGILE DE COULEURS DIFFÉRENTES REPRÉSENTAIENT DES DINOSAURES, DIVERS PEUPLES (DES ESQUIMAUX, DES ASIATIQUES, DES AFRICAINS, DES BLANCS BARBUS [NDLR : DES DRUIDES ?], DES MONGOLIENS, DES POLYNÉSIENS) ET DES OBJETS CULTURELLEMENT LIÉS AUX ÉGYPTIENS, AUX SUMÉRIENS ET À D’AUTRES PEUPLES. LES OBJETS ÉTAIENT FAITS D’ARGILE ET DE PIERRE, ET LEUR TAILLE VARIAIT CONSIDÉRABLEMENT. CERTAINES FIGURES N’AVAIENT QUE QUELQUES POUCES DE LONG, CERTAINES STATUES MESURAIENT TROIS PIEDS, ET CERTAINES FIGURES DE DINOSAURES AVAIENT UNE TAILLE DE QUATRE OU CINQ PIEDS.




LA COLLECTION, QUI COMPORTAIT ALORS PLUS DE 20 000 OBJETS, NE CONTENAIT AUCUNE RÉPLIQUE. CHAQUE FIGURINE D’ARGILE ÉTAIT UNIQUE, RÉALISÉE SANS MOULE, MODELÉE AVEC TALENT ET DÉCORÉE AVEC SOIN. CETTE IMPOSANTE COLLECTION COMPRENAIT DES CENTAINES DE FIGURINES DE DINOSAURES QUI FURENT SCIENTIFIQUEMENT IDENTIFIÉES COMME REPRÉSENTANT PLUSIEURS ESPÈCES DE DINOSAURES. Ces sculptures de dinosaures représentaient notamment le trachodon à pattes palmées, le gorgosaure, le monoclonius cornu, l’ornitholeste, le titanosaure, le tricératops, le stégosaure, le diplodocus, le podokosaure, le struthiomimus, le plésiosaure, le léviathan, le maiasaure, le rhamphorynchus, l’iguanodon, le brachiosaure, le ptéranodon, le dimétrodon, l’ichtyornis, le tyrannosaure, le rhynococéphale et d’autres espèces inconnues de dinosaures.


CES FANTASTIQUES FIGURINES DE DINOSAURES MENACENT LES IDÉES ADMISES ET LES ÉCHELLES DE TEMPS DE PLUSIEURS CHAMPS D’ÉTUDE.

En 1955, Ivan T. Sanderson, Ph.D, fut étonné de découvrir dans cette collection une représentation précise de son dinosaure américain, le brachiosaure, qui était presque totalement inconnu du public à l’époque. Sanderson écrivit : « Cette figurine est une pièce très délicate; elle a l’air polie et est d’un noir de jais. Elle mesure environ 30 centimètres. Ce qui est fascinant, c’est qu’il s’agit d’une REPRÉSENTATION ABSOLUMENT PARFAITE du brachiosaure, découvert uniquement en l’Afrique de l’Est et en Amérique du Nord. Il y a plusieurs représentations de squelettes dans la documentation publiée, mais je n’ai jamais vu qu’une reconstitution en chair. Cette figurine lui ressemble tout à fait.»


BRACHIOSAURE



Dans les années 1940 et 1950, alors que la collection de Julsrud augmentait, L’ÉTAT DE GUANAJUATO, AU MEXIQUE, ÉTAIT TRÈS PEU EXPLORÉ AU POINT DE VUE PALÉONTOLOGIQUE ET ARCHÉOLOGIQUE ; IL NE L’EST PAS DAVANTAGE AUJOURD’HUI. Pourtant la fertile vallée d’Acambaro fut occupée au cours des 4000 dernières années par une ou plusieurs civilisations ayant une connaissance approfondie et directe des dinosaures.

En 1999, avec Don R. Patton, Ph. D., nous avons entrepris un voyage à Acambaro, à 180 miles environ au nord de Mexico, afin d’explorer nous-mêmes ses mystères.

Peu après notre arrivée à Acambaro, ON NOUS APPRIT QUE LA COLLECTION JULSRUD ÉTAIT GARDÉE SOUS CLÉ ET QU’ELLE N’ÉTAIT PAS OUVERTE AU PUBLIC.

Après quelques jours de négociation avec le maire, le secrétaire du tourisme et le directeur du musée d’Acambaro, ON NOUS DONNA LA PERMISSION DE VOIR UNE PARTIE DE LA COLLECTION. L’endroit où l’on conservait les objets fut cérémonieusement ouvert par le maire. La faible lumière qui entrait par les stores nous permis de distinguer dans les pièces poussiéreuses les boîtes empilées jusqu’au plafond et des objets emballés dans du papier journal et placés précairement dans des cartons effrités.

NOUS OBTÎNMES LA PERMISSION OFFICIELLE D’OBSERVER LES OBJETS DANS LA SALLE DE CONFÉRENCE DE LA VILLE, SOUS LA SURVEILLANCE DE DEUX POLICIERS ARMÉS DE FUSILS AK-47 ET DE PISTOLETS.

Des employés de la ville faisaient la navette pour nous apporter les boîtes, pendant que je déballais les figurines de céramique et que Patton les photographiait de façon professionnelle. LA COLLECTION A COMPTÉ JUSQU’À 33 500 FIGURINES, DONT DES INSTRUMENTS DE MUSIQUE, DES MASQUES, DES IDOLES, DES OUTILS, DES USTENSILES, DES STATUES, DES VISAGES DE DIFFÉRENTES NATIONALITÉS ET DES DINOSAURES. LES FIGURINES AVAIENT FINALEMENT ENVAHI LES DOUZE PIÈCES DU MANOIR DE JULSRUD, SI BIEN QU’IL DUT DORMIR DANS SA BAIGNOIRE, PUISQUE C’ÉTAIT LE SEUL ENDROIT OÙ IL RESTAIT DE LA PLACE. EN SIX HEURES, NOUS FÛMES CAPABLES DE DÉBALLER UN PEU PLUS DE 800 FIGURINES DE CÉRAMIQUE.

Comme nous devions faire vite, nous avions étalé sur la table de la salle de conférence tout le contenu des quatorze boîtes ouvertes. Parmi ces articles figuraient 75 magnifiques statuettes de dinosaures. Et quel ne fut pas notre émerveillement lorsque nous déballâmes une figurine d’iguanodon.

DANS LES ANNÉES 1940 À 1950, L’IGUANODON ÉTAIT ENCORE TOUT À FAIT INCONNU. AUCUN FAUSSAIRE N’AURAIT PU CONNAÎTRE CE DINOSAURE ET ENCORE MOINS LE SCULPTER, CAR CE N’EST QU’EN 1978 ET 1979 QUE DES SQUELETTES D’IGUANODONS ADULTES FURENT DÉCOUVERTS AVEC LEURS NIDS ET LEURS PETITS. (2)

Patton et moi-même devînmes du jour au lendemain des vedettes à Acambaro. Nous fûmes interviewés par la radio et les chaînes de télévision du Mexique. Trois journaux importants de l’État de Guanajuato nous mirent à la une. Je remis des t-shirts de dinosaures aux hommes politiques et suggérai que l’on fasse d’Acambaro une attraction touristique en imprimant des t-shirts représentant les dinosaures d’Acambaro, des cartes postales et un parc de dinosaures. Des gens viendraient du monde entier pour voir la collection d’Acambaro et ses dinosaures. JE CAUSAI ACCIDENTELLEMENT UN SCANDALE NATIONAL LORSQUE JE DEMANDAI : « COMBIEN DE BOÎTES AVEZ-VOUS EN STOCK ? ». ON ME DIT QU’IL Y EN AVAIT 64, ET JE MURMURAI : « IL Y A DÉJÀ EU 33 500 FIGURINES, ET ICI, IL NE PEUT EN RESTER SEULEMENT 5 000 OU 6 000 ». Un journaliste m’entendit, et la semaine suivante nous faisions encore la une des journaux puisqu’une enquête avait été ouverte au sujet des statuettes manquantes.

Julsrud avait lui aussi suscité la controverse sur sa collection, mais ce vent semé sur un chapitre de l’histoire mit plusieurs années à se transformer en tempête dans la communauté scientifique. N’étant pas tenu par des obligations académiques ou par des idées préconçues, Julsrud se mit à réfléchir tandis que des milliers de figurines, toutes cuites à feu ouvert, étaient découvertes. LA CARACTÉRISTIQUE LA PLUS ÉPOUSTOUFLANTE ET SENSATIONNELLE DE LA COLLECTION ÉTAIT QU’ELLE REPRÉSENTAIT DES ÊTRES HUMAINS ET DES DINOSAURES VIVANT EN ÉTROITE RELATION.

Julsrud examina l’hypothèse très vraisemblable que ces objets pussent provenir d’une culture encore plus vieille que les Olmèques, les Mavans ou les Chupicauro.





LA COLLECTION SIGNALAIT UNE CULTURE DE GRANDE ANTIQUITÉ. LES OBJETS LAISSAIENT ENTENDRE QUE LA RÉGION D’ACAMBARO ÉTAIT AUTREFOIS COUVERTE DE FORÊTS, BIEN DIFFÉRENTE DE LA VALLÉE SÈCHE QU’ELLE FORME AUJOURD’HUI. LES GÉOLOGUES DÉCOUVRIRENT QUE LA VALLÉE ÉTAIT AUTREFOIS OCCUPÉE PAR UN GRAND LAC, IL Y A ENVIRON 5000 OU 6000 ANS. LE SITE OÙ L’ON DÉCOUVRIT LES POTERIES EN CÉRAMIQUE ÉTAIT AUTREFOIS AU BORD DU LAC. LES OBJETS AVAIENT ORIGINALEMENT ÉTÉ ENFOUIS DANS LE SABLE. LA FAUNE, LES PLANTES, LES ARBRES ET LES FLEURS REPRÉSENTÉS DANS L’ART DE CETTE CIVILISATION INCONNUE ÉTAIENT CEUX DE SES BOIS, LACS ET FORÊTS.

JULSRUD TENTA D’ATTIRER L’ATTENTION DE LA COMMUNAUTÉ SCIENTIFIQUE, MAIS SE HEURTA À L’INDIFFÉRENCE ET AU SILENCE DES ACADÉMIES. Comme les archéologues, paléontologues, historiens et anthropologues choisirent de l’ignorer, JULSRUD DÉCIDA DE PUBLIER SON PROPRE OUVRAGE EN ESPAGNOL : ENIGMAS DEL PASADO. Julsrud rédigea une théorie selon laquelle la colossale collection d’objets de céramique et de pierre avait été enfouie par un peuple en proie à une catastrophe. Il émit l’hypothèse qu’il y avait eu une période de cataclysmes qui changea le visage de la Terre, et que d’anciennes civilisations disparurent alors. SA SUGGESTION LA PLUS RADICALE, QUI FIT VIOLEMMENT RÉAGIR L’ÉLITE SCIENTIFIQUE, FUT QUE LES HOMMES ET LES DINOSAURES AVAIENT VÉCU CÔTE À CÔTE. MÊME S’IL ÉTAIT ÉVIDENT QUE JULSRUD VENAIT DE FAIRE UNE DÉCLARATION D’UNE IMPORTANCE SCIENTIFIQUE CAPITALE, IL FUT RIDICULISÉ PAR LES AUTORITÉS LORSQUE SON LIVRE PARUT. Y eut-il une civilisation à Acambaro durant l’époque glaciaire des géologues ?

Il y a, dans la collection, des représentations sans équivoques d’un dromadaire américain de l’époque glaciaire, de chevaux de l’époque glaciaire, ainsi que de rhinocéros d’espèces éteintes. IL Y A PLUSIEURS FIGURINES DE SINGES GÉANTS, comme ceux qui ont existé en Amérique du Sud durant le pléistocène. PENDANT LES FOUILLES, QUELQUES DENTS FURENT TROUVÉES PARMI LES FIGURINES. EN 1955, CES DENTS FURENT AMENÉES À GEORGE GAYLORD SIMPSON, UN ÉMINENT PALÉONTOLOGUE AMÉRICAIN DE L’ÉPOQUE QUI TRAVAILLAIT À L’AMERICAN MUSEUM OF NATURAL HISTORY. IL LES IDENTIFIA COMME DENTS DE L’EQUUS CONVERSIDANS OWEN, UN CHEVAL ÉTEINT QUI AVAIT VÉCU DURANT L’ÉPOQUE GLACIAIRE. Nous retrouvons, dans la collection de Julsrud, deux figurines d’Equus Conversidans Owen. L’image de ce cheval est également gravée sur des pots de céramique de la collection.

En 1947, après la publication de l’ouvrage de Julsrud, quelques journaux et magazines du Mexique mentionnèrent brièvement la découverte. Mais JULSRUD NE PUT OBTENIR L’ATTENTION D’AUCUN SCIENTIFIQUE NI D’AUCUNE AUTORITÉ POUR VENIR ENQUÊTER SUR LES FIGURINES.

Finalement, en 1950, un journaliste américain, Lower Harmer, s’aventura en Acambaro pour inspecter la collection. Harmer se rendit au site de la montagne El Toro et photographia Julsrud avec ses excavations, alors que des figurines de dinosaures étaient ôtées d’un enchevêtrement de racines de Maguey.

Il écrivit : «N’IMPORTE QUI CROIRAIT QUE CES GRANDS SAURIENS N’ONT PU ÊTRE CRÉÉS QUE PAR DES ARTISTES DISPARUS DEPUIS LONGTEMPS ET QUI LES CONNAISSAIENT BIEN.» (3)





L’ÉLITE SCIENTIFIQUE CONTINUA D’AGIR COMME SI RIEN D’IMPORTANT (ET QUI AURAIT PU MENACER LE PARADIGME DE L’ÉVOLUTION) NE S’ÉTAIT PRODUIT À ACAMBARO. EN DÉPIT DE LEURS EFFORTS POUR MINIMISER ET EXPLIQUER LES DÉCOUVERTES DE JULSRUD EN DÉCLARANT QU’IL NE S’AGISSAIT QUE D’UN PLAISANTIN, L’INFORMATION FILTRA PEU À PEU.

William W. Russell, un journaliste de Los Angeles vint sur la place. Il photographia lui-même les fouilles. Des trous fraîchement creusés laissaient voir plusieurs objets pris dans des racines.4 LES OBJETS DEVAIENT AVOIR ÉTÉ SOUS TERRE DEPUIS FORT LONGTEMPS POUR QUE DES RACINES D’ARBRES POUSSENT AUTOUR D’EUX, À UNE PROFONDEUR DE 5 OU 6 PIEDS. Russell nota qu’à l’évidence LES OBJETS ÉTAIENT TRÈS ANCIENS. LES DÉCOUVERTES FURENT ALORS DÉCRITES DANS UNE DOCUMENTATION ACCESSIBLE AU GRAND PUBLIC, TANT ET SI BIEN QUE LES SCIENTIFIQUES NE PURENT PLUS LES COUVRIR PAR LEUR SILENCE ACADÉMIQUE. LES ARCHÉOLOGUES PROFESSIONNELS DURENT DONC COMPOSER AVEC LE PROBLÈME D’ACAMBARO. En 1952, Charles C. Dipeso de l’Amerind Foundation fut convaincu par les rapports populaires que présentaient des journaux et revues (comme Fate(4)) ET COMMENÇA L’EXAMEN DE CETTE ÉTRANGE COLLECTION. Des échantillons lui furent envoyés, mais les tests en laboratoire ne prouvèrent rien. Dipeso pensait que les tests démontraient que la collection n’était qu’un canular contemporain.





MAIS LES FIGURINES NE POUVAIENT PAS ÊTRE DES FAUX POUR LA SEULE RAISON QU’ELLES REPRÉSENTAIENT DES REPTILES DU MÉSOZOÏQUE. En juin 1952, Dipeso se rendit à Acambaro afin d’examiner la collection de Julsrud. En moins de quatre heures, il déclara avoir observé 32 000 articles dans le manoir. En fait, il certifia que son examen avait été très précis et approfondi, si bien qu’il avait pu observer que les dépressions des figurines formant les yeux, les écailles et la bouche étaient nettes et neuves. Aucune poussière n’était présente dans les crevasses. (5)

DIPESO DUT ÊTRE UN ARCHÉOLOGUE BIONIQUE, MANIANT LES OBJETS À UNE VITESSE DÉPASSANT CELLE DE SUPERMAN. POUR ACCOMPLIR CET EXPLOIT HERCULÉEN, IL AURAIT FALLU QU’IL INSPECTE 133 OBJETS PAR MINUTE, SANS S’ARRÊTER. EN RÉALITÉ, CELA AURAIT PRIS PLUSIEURS JOURS POUR DÉBALLER LA MASSE DE PIÈCES INTACTES, BRISÉES OU RÉPARÉES QUI SE TROUVAIENT DANS LES BOÎTES. UNE FOIS LES MORCEAUX DÉBALLÉS, DÉMÊLÉS ET PLACÉS PARMI LES OBJETS DÉJÀ EXPOSÉS DANS LE MANOIR, IL AURAIT FALLU PLUSIEURS JOURS POUR EFFECTUER UN EXAMEN SOMMAIRE.

Charles Dipeso déclara qu’une enquête plus attentive avait révélé qu’une famille vivant dans la région d’Acambaro avait fabriqué les figurines pendant «les mois d’hiver, alors que les champs étaient au repos». Dipeso pensait que sa famille de farceurs s’était inspirée du cinéma, des bandes dessinées, des journaux et des livres de la bibliothèque locale. IL SEMBLE CEPENDANT QUE DIPESO NE CROYAIT PAS RÉELLEMENT QUE LA COLLECTION JULSRUD FÛT FAUSSE. JULSRUD AFFIRMA QU’AVANT DE RETOURNER AUX ETATS-UNIS AFIN D’ÉCRIRE LES ARTICLES QUI DÉNONCERAIENT LA FARCE, «M. DIPESO M’A DÉCLARÉ QU’IL ÉTAIT TOUT À FAIT CONVAINCU DE L’AUTHENTICITÉ DE MA DÉCOUVERTE. IL DÉSIRAIT ACHETER POUR SON MUSÉE UN CERTAIN NOMBRE DE STATUETTES D’ORIGINE TARASCANE.» Julsrud ne voulut vendre aucun de ses objets à Dipeso, mais il l’envoya à un homme qui vendait des antiquités. Le marchand dit à Dipeso que les céramiques de Julsrud venaient d’un homme (Tinajero) qui vivait avec ses trois enfants à trente minutes du village, près de l’usine d’irrigation de Solis. Julsrud note :
«Pourquoi Dipeso n’est-il pas allé voir cet homme pour s’assurer de la vérité ? Un scientifique sérieux a l’obligation d’aller enquêter lui-même et de ne pas donner crédit à ce que le premier venu lui raconte».

En premier lieu, IL AURAIT ÉTÉ CONTRAIRE AU CODE D’ÉTHIQUE ARCHÉOLOGIQUE ET ILLÉGAL DE LA PART DE DIPESO, DE SE PROCURER CES OBJETS INDIENS ET DE LES EMPORTER HORS DU PAYS.

En second lieu, le marchand d’antiquités qui vendit au noir les objets à Dipeso avait des raisons évidentes de ne pas vouloir que Dipeso se procure des statuettes de Julsrud. Nous n’avons donc aucune difficulté à comprendre pourquoi le marchand a inventé l’histoire des faussaires.

Francisco Aguitar Sanchaz, surintendant du réseau national d’irrigation de Solis déclara : «Depuis quatre ans, je connais personnellement les habitants de toute la région et ses activités archéologiques, et je nie positivement qu’il y ait eu une telle production de céramique ici.» Le président municipal d’Acambaro, Juan Terrazaz Carranza, publia un document officiel (n° 1109) le 23 juillet 1952, dans lequel il réfutait les allégations de Dipeso : «La Présidence, sous ma direction, a ordonné qu’une enquête fût menée relativement à cette affaire, et elle en est venue à la conclusion que, DANS CE MUNICIPE, IL N’EXISTE AUCUN INDIVIDU FABRIQUANT CE GENRE D’OBJET.» De nombreux autres problèmes sont associés aux allégations fallacieuses de Dipeso. Il omit de mentionner que les objets de céramique, sculptés dans divers styles et variétés d’argile, avaient été fabriqués un par un, et non dans des moules. De plus, il n’y avait pas que des objets en céramique, mais aussi des objets en pierre.


ANKYLOSAURE



Cette collection est d’une beauté et d’une variété sans égales. Elle a suscité l’admiration de beaucoup d’artistes professionnels. Aucune famille de paysans ne pourrait fabriquer des milliers et des milliers de sculptures uniques avec tant de talent et de finesse.

Le célèbre médecin légiste et avocat Earle Stanley Gardner, dont les romans policiers ont inspiré l’émission de télévision Perry Mason, fut procureur pour la ville de Los Angeles pendant plus de 20 ans. M. Gardner examina la collection et, en tant que procureur expérimenté, affirma que si un groupe de faussaires avait fabriqué les objets, leur style pourrait être observé sur toute la collection:

«Tout criminel et toute organisation criminelle a sa manière d’opérer. La police peut souvent identifier un criminel ou une bande de malfaiteurs par la méthode utilisée pour commettre le crime. IL EST ÉVIDENT QU’UN SEUL INDIVIDU OU GROUPE N’AURAIT PU FABRIQUER LES STATUETTES.»
Charles Dipeso insista sur l’idée que la collection était un brillant canular : les chercheurs avaient creusé des trous, enterré les objets et les avaient ensuite déterrés. Dipeso conclut son rapport de 1953 en affirmant tranquillement : «Notre investigation a prouvé de manière concluante que les figurines ne sont pas préhistoriques et qu’elles n’ont pas été FAITES PAR UNE RACE PRÉHISTORIQUE SUPÉRIEURE ASSOCIÉE AUX DINOSAURES.» (6)

Une grande part du rapport de Dipeso était sans aucun fondement et tenait de la pure conjecture.

Quel aurait été le but des faussaires ? Économiquement parlant, à un peso (12 cents) la figurine, Tinajero, pauvre fermier mexicain, n’aurait jamais pu financer la production de 33 500 figurines, sans compter les coûts d’enfouissement et de recherche des objets. LA COLLECTION N’A PAS SEULEMENT ÉTÉ FABRIQUÉE AVEC DOIGTÉ, MAIS ELLE COMPORTE DES ESPÈCES DE DINOSAURES RARES QUE SEULE UNE PERSONNE AYANT FAIT DE HAUTES ÉTUDES, ET MAÎTRISANT LA DOCUMENTATION PALÉONTOLOGIQUE, AURAIT PU CONNAÎTRE. Odilon Tinajero n’avait ni la compétence artistique, ni le savoir nécessaire à un tel canular. Tinajero avait quitté l’école en quatrième année et savait à peine lire et écrire.

ACAMBARO EST UNE RÉGION ARIDE ET RELATIVEMENT DÉPOURVUE D’ARBRES; POURTANT TOUS LES OBJETS DE CÉRAMIQUE ONT ÉTÉ CUITS À FEU OUVERT. Il aurait fallu plusieurs charges de bois par cuisson, ce qui est très coûteux à Acambaro.

Le feu aurait brûlé longtemps et souvent. La fumée produite par le feu n’aurait pu passer inaperçue dans le voisinage. Par la suite, Ramon Rivera, professeur d’histoire à l’école secondaire d’Acambaro, ouvrit une enquête d’un mois, interrogeant des gens de tous âges et de toutes professions. Le professeur Rivera connaissait fort bien l’histoire de la région et entretenait des liens étroits avec les habitants d’Acambaro. Rivera rapporte : «EN VÉRITÉ IL EST ABSOLUMENT IMPOSSIBLE QU’UN HABITANT D’ACAMBARO OU DES ALENTOURS AIT PU FABRIQUER DE TELS OBJETS EN QUANTITÉ OU PETIT À PETIT. LA CHOSE A ÉTÉ EXAMINÉE PAR TOUS LES MOYENS POSSIBLES, ET CELA EN COUVRANT UNE PÉRIODE DE 100 ANS. Il y a ici des vieillards qui peuvent encore donner des détails d’événements non enregistrés, remontant à l’indépendance de ce pays.»

Un autre point souvent ignoré dans le débat concernant l’authenticité des objets, est que PLUSIEURS FIGURINES SONT EN PIERRE DURE, ET NON EN CÉRAMIQUE. CES OBJETS DE PIERRE PRÉSENTENT TOUS LES EFFETS DE L’ÉROSION ET SONT DU MÊME STYLE QUE LES CÉRAMIQUES ; OR LES TRACES D’ÉROSION SONT PRESQUE IMPOSSIBLES À IMITER.





EN 1954, LA GRANDE CONTROVERSE TOUCHANT LA COLLECTION JULSRUD ATTEIGNIT SON POINT CULMINANT, ET LES ARCHÉOLOGUES OFFICIELS DU GOUVERNEMENT MEXICAIN DÉCIDÈRENT D’ENQUÊTER. Eduardo Noquera, Ph.D., directeur du département des monuments pré-hispaniques de l’Instituto Nacional de Antropologia y Historia, dirigea l’enquête. Noquera était accompagné de Rafael Orellana, Ponciano Salazar et Antonio Pompa y Pompa, également de l’Institut National d’Antropologie et d’Histoire. Dès leur arrivée, ils inspectèrent la collection et se rendirent à la montagne El Toro afin de sélectionner des sites intacts.

Noquera supervisa les fouilles sur un site qu’il avait sélectionné avec les autres archéologues de l’Institut National... APRÈS PLUSIEURS HEURES DE TRAVAIL, ILS DÉCOUVRIRENT PLUSIEURS FIGURINES.

LES ARCHÉOLOGUES DÉCLARÈRENT QUE LES OBJETS PORTAIENT TOUS LES SIGNES D’ANTIQUITÉ ET QU’ILS AVAIENT ÉTÉ ENFOUIS IL Y AVAIT FORT LONGTEMPS. Les figurines furent déterrées en présence de nombreux témoins, dont des étudiants de la région et des membres de la Chambre de commerce. Les archéologues félicitèrent immédiatement Julsrud d’avoir fait ces remarquables découvertes. Deux des archéologues lui promirent d’informer des journaux scientifiques de la découverte.


Fig. 1 Iguanodon (Figurine et représentation actuelle)



MAIS NOQUERA S’APERÇUT BIENTÔT QUE LES FIGURINES DE
DINOSAURES POSAIENT UN PROBLÈME MAJEUR POUR SA CARRIÈRE PROFESSIONNELLE. LES ARCHÉOLOGUES ÉTAIENT CONFRONTÉS À UN DILEMME : DEVAIENT-ILS DIRE LA VÉRITÉ SANS SE SOUCIER DU QU’EN-DIRA-T-ON, ET DÉCLARER QU’ILS AVAIENT EFFECTIVEMENT CHOISI UN SITE, L’AVAIENT FOUILLÉ ET QU’ILS Y AVAIENT DÉCOUVERT DES FIGURINES DE DINOSAURES, OU DEVAIENT-ILS CACHER LA VÉRITÉ ET PROPOSER UNE AUTRE EXPLICATION ?

NOQUERA RETOURNA À MEXICO, ET TROIS SEMAINES PLUS TARD REMIT UN RAPPORT DANS LEQUEL LUI ET SES SUBORDONNÉS DÉCLARAIENT QUE LA COLLECTION DEVAIT ÊTRE FAUSSE EN RAISON DES FORMES DE VIE REPRÉSENTÉES : LES DINOSAURES. Noquera écrivait : «En réalité, en dépit de la légitimité scientifique apparente entourant la découverte de ces objets, il s’agit d’un cas de faux, d’objets fabriqués à une époque relativement récente. À mon avis, cette collection se compose de trois types d’objets : l’un d’eux est constitué de figurines que l’on prétend être des reproductions anciennes d’animaux éteints depuis des millions d’années. L’auteur de ces objets s’est peut-être inspiré des livres de paléontologie très en vogue à la fin du siècle dernier, ou au début du siècle présent». JULSRUD FUT TRÈS DÉÇU DE VOIR COMMENT, EN L’ESPACE D’UNE SEMAINE, LES ARCHÉOLOGUES AVAIENT D’ABORD VALIDÉ LA COLLECTION, PUIS ADROITEMENT DÉTOURNÉ L’HISTOIRE POUR NIER LEURS PROPRES DÉCOUVERTES. Mais Julsrud, refusa de se laisser abattre par toute cette poussière de dérision académique qui retombait sur sa collection à cause du désir des scientifiques de la faire disparaître, et persévéra.

PEU APRÈS ENTRA EN SCÈNE UN ÉMINENT CHERCHEUR QUI DEVAIT CONTRECARRER LES PRÉTENTIONS DES OPPOSANTS À JULSRUD PAR UNE SÉRIE D’ARGUMENTS ET DE FAITS INCONTESTABLES. Durant l’été 1955, CHARLES HAPGOOD, professeur d’histoire et d’anthropologie au Keene State College de l’université du New Hampshire, passa plusieurs mois sur le site d’Acambaro et mena une enquête très détaillée sur la collection. Charles Hapgood s’était déjà distingué en publiant de nombreux ouvrages dont Earth’s Shifting Crust (1958), Maps of the Ancient Sea Kings (1966)∗ et The Path of the Pole (1970).

Hapgood entreprit des fouilles sur de nombreux sites encore intacts, et trouva plusieurs figurines de céramique de type «Julsrud». Afin d’écarter l’idée que Tinajero ou un autre aurait fabriqué les objets, HAPGOOD DÉCIDA DE FAIRE DES FOUILLES SOUS UNE MAISON CONSTRUITE EN 1930, LONGTEMPS AVANT LA DÉCOUVERTE DE STATUETTES SUR LA MONTAGNE EL TORO. IL DÉCOUVRIT UNE MAISON DIRECTEMENT SUR LE SITE QUI APPARTENAIT AU CHEF DE LA POLICE, ET IL DEMANDA LA PERMISSION DE CREUSER SOUS LA DALLE DE LA MAISON. LA PERMISSION LUI FUT ACCORDÉE. IL CREUSA DONC UN TROU DE 6 PIEDS DE PROFONDEUR SOUS LE PLANCHER DE BÉTON DU SALON, ET Y DÉTERRA DES DOUZAINES D’OBJETS SEMBLABLES AUX AUTRES.

COMME LA MAISON AVAIT ÉTÉ CONSTRUITE 25 ANS AVANT QUE JULSRUD N’ARRIVE AU MEXIQUE, LE FAIT DISCULPA JULSRUD, ÉLIMINA LA THÉORIE DES FAUSSAIRES, ET INVALIDA LES RAPPORTS DE DIPESO AINSI QUE CEUX DE NOQUERA SUR TOUS LES POINTS IMPORTANTS.

En 1968, Charles Hapgood retourna à Acambaro accompagné d’Earle Stanley Gardner, l’auteur de la populaire série Perry Mason. GARDNER N’AVAIT PAS SEULEMENT ÉTUDIÉ LA CRIMINOLOGIE, IL ÉTAIT AUSSI ENQUÊTEUR POUR LES PROBLÈMES ARCHÉOLOGIQUES. IL FUT VIVEMENT IMPRESSIONNÉ PAR L’AMPLEUR ET LA VARIÉTÉ DE LA COLLECTION.

Il était clair que Gardner considérait la théorie du canular comme une sottise. La méthode de datation au radiocarbone 14 était encore dans son tout jeune âge, mais Hapgood se procura des spécimens afin de les tester au C14.(7) Gardner et Andrew Young (l’inventeur de l’hélicoptère Bell) financèrent les tests. Hapgood soumit les échantillons au Laboratory of Isotopes Inc. au New Jersey. Les résultats furent les suivants :


Échantillon n° 1 : (I-3842) 3590 ± 100 (circa 1640 avant Jésus-Christ)

Échantillon n° 2 : (I-4015) 6480 ± 170 (circa 4530 avant Jésus-Christ)

Échantillon n° 3 : (I-4031) 3060 ± 120 (circa 1110 avant Jésus-Christ)


CES DATES AU RADIOCARBONE ALLANT JUSQU’À 4 500 ANS AVANT JÉSUS-CHRIST FERAIENT DE LA COLLECTION LA PLUS ANCIENNE DE TOUT L’HÉMISPHÈRE OUEST. En 1972, Arthur Young soumit deux des figurines à Froelich Rainey, Ph.D., directeur du Musée de Datation par thermoluminescence de Pennsylvanie. Le laboratoire Masca obtint des DATES PAR THERMOLUMINESCENCES DE PLUS DE 2 700 ANS AVANT JÉSUS-CHRIST.

Dans une lettre datée du 13 septembre 1972 adressée à Young , Rainey écrit :

«… Maintenant que nous avons derrière nous plusieurs années d’expérimentation, ici au laboratoire et à Oxford, nous ne doutons plus de la fiabilité de la méthode par thermoluminescence. Nous avons une marge d’erreur de 5 à 10 % tout au plus dans la datation absolue, mais nous ne nous inquiétons plus au sujet des imprévus qui pourraient remettre tout le système en question. Je dois également préciser que NOUS AVONS ÉTÉ SI SURPRIS PAR LES DATES EXTRAORDINAIREMENT ANCIENNES DE CES FIGURINES QUE MARK HAN EXÉCUTA LA PROCÉDURE 18 FOIS EN LABORATOIRE, ET CELA SUR CHACUN DES 4 ÉCHANTILLONS. AUSSI, DE NOMBREUSES RECHERCHES SUBSTANTIELLES FURENT FAITES SUR CES STATUETTES… TOUT BIEN CONSIDÉRÉ, LE LABORATOIRE MAINTIENT CES DATES POUR LE MATÉRIEL DE JULSRUD, SANS SE SOUCIER DE CE QU’ELLES SIGNIFIENT POUR LA DATATION ARCHÉOLOGIQUE DU MEXIQUE OU POUR LE DÉBAT ENTOURANT L’AUTHENTICITÉ DES OBJETS.»

MAIS LORSQUE LE LABORATOIRE DE L’UNIVERSITÉ DE PENNSYLVANIE DÉCOUVRIT QUE LA COLLECTION COMPORTAIT DES DINOSAURES, ILS SE RÉTRACTÈRENT. Ils déclarèrent que les morceaux de céramique avaient dégagé des signaux de lumière régénérée, et qu’ils ne pouvaient pas dater de plus de trente ans. Un technicien en thermoluminescence admit que, selon son expérience, il n’existait aucune autre sorte de céramique produisant des signaux de lumière régénérée, et qu’aucune autre datation par thermoluminescence n’avait été faite sur de la céramique en utilisant un signal de lumière régénérée.

BREF, LE TEST ÉTAIT UNE EXCUSE EN JARGON DE LABORATOIRE POUR ÉVITER LA CONCLUSION ÉVIDENTE SELON LAQUELLE LES DINOSAURES ET L’HOMME AURAIENT VÉCU ENSEMBLE.

JOHN TIERNEY DÉCIDA DE DÉNONCER LA TROMPERIE DES CHERCHEURS DE L’UNIVERSITÉ DE PENNSYLVANIE EN REFAISANT LE TEST SELON LA PROCÉDURE STANDARD.

TIERNEY OBTINT DEUX FRAGMENTS DE CÉRAMIQUE DE TYPE JULSRUD TROUVÉ À LA MONTAGNE EL TORO, À ACAMBARO EN 1956, EN PRÉSENCE DE JULSRUD. TIERNEY SOUMIT LES PIÈCES À VICTOR J. BORTOLET, PH.D., DIRECTEUR DES SERVICES DE RECHERCHE AU LABORATOIRE D’ARCHÉOMÉTRIE NUCLÉAIRE DAYBREAK POUR QU’IL LES DATE.





BORTOLET DATA LES OBJETS À 2000 ANS AU MOINS, invalidant ainsi le rapport Masca selon lequel ils auraient de 30 à 100 ans.(8 )

JOHN TIERNEY REMIT UNE DEMI-DOUZAINE DE CÉRAMIQUES DE JULSRUD FAITES D’ARGILES DIFFÉRENTES À UNE ÉQUIPE DE L’UNIVERSITÉ DE L’ÉTAT D’OHIO, (SANS LUI DIRE LA PROVENANCE).

L’équipe d’experts se composait de J. O. Everhart, Ph.D. (président du département d’ingéniérie céramique), d’Earle R. Caley, Ph.D. (l’un des chimistes archéologiques les plus respectés du monde), ainsi que d’Ernest G. Ehlers, Ph.D. (minéralogiste au département de géologie de l’université de l’État d’Ohio). ILS DÉCLARÈRENT QU’ILS NE POUVAIENT AUCUNEMENT CROIRE QUE CES OBJETS EUSSENT ÉTÉ FAITS DANS LES TEMPS MODERNES, ET QU’ILS NE POUVAIENT PAS NON PLUS CROIRE QU’ILS EUSSENT ÉTÉ FABRIQUÉS PAR QUELQUE AMATEUR TENTANT DE PERPÉTRER UNE SUPERCHERIE. LORSQUE TIERNEY LEUR ANNONÇA QU’IL S’AGISSAIT D’OBJETS DE LA COLLECTION JULSRUD, UN SILENCE PROFOND ET INTERMINABLE ENVAHIT LA PIÈCE...


En 1997, l’entreprise B.C. Video réalisa une émission sur l’art jurassique. A l’origine une séquence sur Acambaro était incluse dans la présentation spéciale faite par la chaîne NBC sur les origines mystérieuses de l’homme. L’émission présentait Neil Steede, président de l’Early Sites Research Society West et de la Mexican Epigraphic Society, tentant de démystifier la collection, clamant qu’elle était de fabrication récente.

VERS LA FIN DE L’ÉMISSION, ON RÉVÈLE QU’IL AVAIT ENVOYÉ DEUX ÉCHANTILLONS DE CÉRAMIQUE DE TYPE JULSRUD (L’UN REPRÉSENTANT UN HOMME ET L’AUTRE UN DINOSAURE) À UN LABORATOIRE INDÉPENDANT DE DATATION AU C14. LES TESTS AVAIENT DONNÉ DES RÉSULTATS ÉTONNANTS. LA FIGURINE HUMAINE ÉTAIT DATÉE À 4000 ANS BP (AVANT LE PRÉSENT) ET LA FIGURINE DE DINOSAURE, À 1 500 ANS BP. STEEDE ÉTAIT EMBARRASSÉ POUR DIRE QUE LA DATE DE LA FIGURINE HUMAINE ÉTAIT CRÉDIBLE, MAIS QUE CELLE DE LA FIGURINE DE DINOSAURE ÉTAIT FAUSSE. EN RÉALITÉ, LA FIGURINE DE DINOSAURE CRÉAIT BEAUCOUP TROP DE TENSION POUR LA SCIENCE ORTHODOXE, ET STEEDE DEVAIT TROUVER UNE ISSUE DE SECOURS.
CETTE ISSUE FUT SIMPLE, IL REFUSA D’ADMETTRE LA DATE DE LA FIGURINE DE DINOSAURE...

La compagnie japonaise Nissi commandita une équipe de télévision pour qu’elle se rende à Acambaro et tourne une émission pour la télévision japonaise au sujet des figurines. L’émission intitulée «Les anciens ont-ils vu les dinosaures ?» fut présentée le 2 février 1997 au Japon.

Dans un moment mémorable de l’émission, le narrateur japonais observe une figurine d’animal, et la place à côté de son livre sur les espèces de dinosaures. Étrangement, la figurine de dinosaure de Julsrud était d’une allure très similaire à celle d’un Amargasaurus cazaai représenté dans le livre japonais sur les dinosaures. Le narrateur prend rapidement un autre figurine de dinosaure et feuillette son livre ; cette figurine est très semblable à l’illustration du Sauraloplus osborni dans son livre. LE NARRATEUR DEMEURE PERPLEXE UN INSTANT, PUIS DIT QUE LES PERSONNES QUI ONT VÉCU IL Y A ENVIRON 4.500 ANS DOIVENT AVOIR VU DES DINOSAURES PARCE QU’ELLES NE POURRAIENT PAS AVOIR SU À QUOI ILS RESSEMBLAIENT VIVANTS EN OBSERVANT SEULEMENT LEURS SQUELETTES DANS LA TERRE. ET LE NARRATEUR PRÉCISE QUE, QUAND LES PREMIERS PALÉONTOLOGISTES ONT TROUVÉ DES SQUELETTES DE DINOSAURES, AINSI RICHARD OWEN, LEURS MODÈLES EN CHAIR DU MEGALOSAURUS, DE L’IGUANODON ET DE L’HYLAEOSAURUS RESTAIENT RIDICULEMENT IMPRÉCIS.


On a objecté que seules les excavations de Waldamar Julsrud ont produit les objets en céramique qui composent cette collection. Pourquoi d’autres sites n’ont-ils pas donné des figurines de céramique et de dinosaures de type Julsrud? En août 1999, je revins avec le Dr. Don Patton à Acambaro pour chercher réponse à ce genre de questions. Par chance, en dînant dans un restaurant local, nous rencontrâmes Ernesto Navarrete Marines.

Dans les années 1970, Ernesto commandait la police fédérale pour la zone de Celaya, dans le Guanajuato, qui inclut la région d’Acambaro.
Une nuit de 1978, Ernesto eut vent que des excavations illégales avaient lieu sur la montagne El Chivo (bouc) et que les objets déterrés étaient échangés pour des pistolets, des fusils, des mitrailleuses, aussi bien que d’autres armes, sur le marché noir. Le commandant Ernesto Marines, qui a été formé par Scotland Yard, conduisit une enquête sérieuse. Il découvrit que les objets déterrés sur la montagne El Chivo étaient transportés à la frontière de Laredo, au Texas, puis échangés contre des armes, ce qui constituait un crime fédéral. Quand Ernesto appréhenda Jaime Aquirre et Raul Hernandez sur la montagne El Chivo, ces derniers avaient en leur possession 3 300 figurines de poterie de type Julsrud.





Le commandant saisit la collection à titre de preuves et nous dit qu’il avait personnellement observé neuf figurines de dinosaures. Ernesto nous a dessiné un croquis des dinosaures vus dans la collection. Ces objets déterrés illégalement ont été remis au Dr. Luis Moto, maire d’Acambaro en 1978-1979, et sont gardés à l’hôtel de ville. Ces figurines furent reconnues comme authentiques par la Cour Fédérale du Mexique, servant de pièces à conviction principales dans le procès de Jaime Aquirre et Raul Hernandez. Jaime et Raul ont été condamnés à la prison fédérale de Mexico où ils purgent actuellement leurs peines. Si Jaime et Raul avaient échangé de la poterie fausse ou truquée, de la pacotille ou des objets de fabrication manufacturés, ils n’auraient pas été condamnés à la prison (ils n’auraient pas pu les échanger contre des armes).

QUE JAIME ET RAUL AIENT ÉTÉ CONDAMNÉS POUR COMMERCE D’OBJETS (FIGURINES) APPARTENANT AU PATRIMOINE (ANCIEN) MEXICAIN, DEVRAIT RÉDUIRE AU SILENCE LES CRITIQUES SELON LESQUELLES AUCUNE PIÈCE DE CÉRAMIQUE DE TYPE JULSRUD N’A JAMAIS ÉTÉ TROUVÉE PAR D’AUTRES. Je rencontrai aussi le Dr J. Antonio Villia Herrejon, Ph.D., qui a personnellement déterré des figurines en céramique entre 1950 et 1955 sur les sites El Toro et El Chivo. Il signala que les figurines de brontosaures ne ressemblaient pas aux dinosaures sauriens «type».

On lui demanda alors quelle différence il faisait. Il répondit : «Ils avaient des épines dorsales tout au long de leur dos, de petites épines».

Nous dessinâmes ensuite des dinosaures ayant des épines dorsales coniques, et Antonio les pointa vigoureusement, s’exclamant en espagnol : «c’est cela, c’est cela !» Herrejon avait involontairement aidé à confirmer l’authenticité des figurines de Julsrud.

DANS LES ANNÉES 1940 ET 1950, PERSONNE NE SAVAIT QUE CERTAINES ESPÈCES DE DINOSAURES SAURIENS AVAIENT DES ÉPINES DORSALES. On les représentait comme on les voit sur les panneaux publicitaires des stations d’essence Sinclair. CE FUT LE TRAVAIL DE STEPHEN CZERKAS, DANS UN ARTICLE ÉCRIT EN 1992, QUI FIT RESSORTIR CET ASPECT DE L’ANATOMIE SAURIENNE, (Geology, V20, N°. 12, 1992, p.1068-1070).

Herrejon était très au courant des détails et de l’ampleur de la collection Julsrud (33 700 pièces de céramique). Il déclara qu’il était réellement étonnant qu’aucune de ces figurines ne soit la réplique d’une autre. Elles étaient toutes différentes. D’autres, qui avaient examiné de près la collection, avaient aussi remarqué ce fait. Antonio commenta : «Si ces objets ont été fabriqués, qui en fut l’artisan ? Aucun artiste ne pourrait façonner seul 33 700 figurines, toutes de style différent. S’il s’agit d’un canular, il y eut plusieurs artistes. Mais comment une telle conspiration aurait-elle pu rester secrète pendant tant d’années ? Il est certain que quelqu’un aurait été au courant de telles activités.»

JE DEMANDAI À HERREJON DE ME PARLER DE L’ÉTAT DANS LEQUEL ÉTAIENT LES STATUETTES LORS DE LEUR DÉCOUVERTE. ANTONIO DIT QUE DE LA TERRE ET D’AUTRES SUBSTANCES (PATINE) Y ÉTAIENT INCRUSTÉES. Durant la semaine pascale de 1951, Antonio avait passé deux jours avec Julsrud, nettoyant la terre et la patine de pièces de céramique récemment déterrées. Herrejon et Julsrud ne comprirent pas que l’absence de patine sur les objets les mènerait à des accusations selon lesquelles les figurines ne pouvaient ni être anciennes, ni authentiques. Julsrud avait, par ignorance, commencé à nettoyer les morceaux dans les années 1940, et le travail avait été complété par Tinajero et ses aides.

CEPENDANT, IL Y EUT PLUSIEURS TÉMOINS QUI VIRENT JULSRUD DÉGAGER LES MORCEAUX DE CÉRAMIQUE DE LEUR GANGUE, ET ILS CONFIRMÈRENT QUE LES OBJETS ÉTAIENT MACULÉS DE TERRE ET DE PATINE. LORSQUE JE MANIPULAI MOI-MÊME PLUSIEURS CENTAINES DE FIGURINES DE LA COLLECTION JULSRUD, J’OBSERVAI QU’IL RESTAIT TOUJOURS DE LA TERRE INCRUSTÉE DANS LES CREVASSES, ET QU’IL Y AVAIT TOUJOURS UN PEU DE PATINE À LA SURFACE.

(Traduit par Ketsia Lessard et Marie-Josée Roy)



1 Charles Hapgood, MYSTERY IN ACAMBARO, An Account of the Ceramic Collection of the Late Waldemar Julsrud in Acambaro, QTU, Mexico. (Auto édition, 1972).

2 THE DINOSAUR ENCYCLOPEDIA, (Kingfisher Books, New York, N.Y., p.80).

3 Lowell Harmer. MEXICO FINDS GIVE HINT OF LOST WORLD, Los Angeles Times, (mars 25,1951).

4 William N. Russell “Did Man Tame the Dinosaurs?” Fate, (March, 1952), pp 2027; ”Report on Acambaro, ” Fate (juin 1953), pp.31-35.

5 Charles C. Dipeso, “The Clay Figurines of Acambaro,” Guanajuato, Mexico, American Antiquity, avril 1953, pp 388-389.

6 Charles Dipeso, “The Clay Monsters of Acambaro, ” Archaeology (été 1953), p.111-114
∗ Ndlr. Ce livre passionnant sur les portulans a été traduit en français: « Les cartes des anciens rois des mers » (Ed. du Rocher, Monaco, 1981). Préface de Rémy Chauvin et avant-propos de Paul-Emile Victor suffisent à montrer la qualité de ce livre sous-titré : « Preuves de l’existence d’une civilisation avancée à l’époque glaciaire. »

7 Taylor and Berger, American Antiquity (Vol.33, No.3), 1968.


Sources : http://ripoublik.com/2012/02/le-saviez-vous-hommes-et-dinosaures-furent-contemporains/
http://www.le-cep.org/




Klaus Dona collection :





En ce qui concerne les infos données par Klaus Dona et les doutes émis par certains :

Pour ceux qui doute de l'existence de Kurt Schildmann : voici son adresse s'il est toujours en vie. En effet, il devrait avoir à ce jour 101 ou 102 ans. Kurt Schildamann, SDL, Weissdornweg 91, D-53177 Bonn, Allemagne.

Celui-ci a bien été linguiste au ministère de la défense allemand et aurait été le premier à déchiffrer la vallée de l'indus, principalement écrit en phonétique archaïque ou proto-sanscrit.

Concernant les doutes sur sa traduction du proto-sanscrit : Chaque langue est héritière d'une à plusieurs langues antérieures. Celles-ci présentent des caractères similaires qui permettent par recoupement d'établir un glossaire. Voir article:

www.beautytruegood.co.uk/zulu.htm#KS .


Pour ce qui est des artefacts : Ils ont été découverts sur le site de la Mana dans la région de Cotopaxi en Équateur.
Une étude a été faite sur les cartes en pierre d'obsidienne :

Provenance study of obsidians from the archaeological site of La Maná (Ecuador) by electron spin resonance (ESR), SQUID magnetometry and 57Fe Mössbauer spectroscopy

M. Duttine chercheur au centre bresilien de recherches physiques, R. B. Scorzelli ( scorza@cbpf.br ), G. Poupeau chercheur en archéaumatériaux au CNRS université de Bordeaux-3.





























http://rense.com/general92/dino.htm



DES GÉANTS ET DES DINOSAURES ? :





VOICI LA PHOTO D'UN FOSSILE ÉTONNANT : EN 1908, PRÈS DE GLENN ROSE, TEXAS, ON A RETROUVÉ DANS LA ROCHE UNE EMPREINTE FOSSILE DE PIED HUMAIN À CÔTÉ D'UNE EMPREINTE DE DINOSAURE, MARCHANT EN SENS CONTRAIRE. LES DEUX EMPREINTES SEMBLENT TOUT À FAIT CONTEMPORAINES, ESTIMÉES ENTRE 120 ET 130 MILLIONS D'ANNÉES. LE PLUS TROUBLANT EST QUE LE PIED HUMAIN EST PLUS GRAND QUE LA PATTE DE L'ANIMAL.


L'empreinte de Burdick




D'autres empreintes trouvées dans la rivière Paluxy et protégées
La Burdick Track est une empreinte humaine dans un calcaire du Crétacé trouvée dans une couche du Cross Branch, un affluent du Paluxy River, à Glen Rose, Texas.

CETTE EMPREINTE A ÉTÉ LA SOURCE DE NOMBREUSES CONTROVERSES DUES À LA PERFECTION DE SA FORME, MAIS EN MÊME TEMPS À SES ANOMALIES, TANT ET SI BIEN QU'ELLE A ÉTÉ CONSIDÉRÉE COMME UN TRAVAIL D'INCISION ET DONC COMME UN FAUX.

En 1990, le directeur Carl Brough et le géologue Don Patton firent des recherches étendues pour vérifier son authenticité. A partir du moment ou la trace fut retirée, il y a longtemps, du fleuve, le site originel ne fut plus retrouvé. Ce fut possible suite à des "sondages" effectués par des "vétérans", experts et connaisseurs du Glen Rose, qui fournirent des indices sur la localisation d'origine de l'empreinte en question. Après de nombreux jours de recherches, une couche exposée dans le Cross Branch, apparue être similaire au calcaire de la Burdick Track (teinte ivoire - grains fins - inclusions de calcite cristalline)

Un tailleur de pierre précieuse expert coupa une tranche fines tant de la Burdick Track que de la couche du Cross Branch. Et elles résultèrent comme étant coïncidantes. Cordell VanHuse, un sculpteur expert de Dallas, fit des sections croisées de la trace.

En coupant à travers la section du talon il découvrit une structure sans roche qui suivait le contour du talon ; la section en croix de la zone des orteils montrait clairement les lignes de pression qui suivent le contour des orteils. CETTE TRACES NE PEUVENT PAS AVOIR ÉTÉ SCULPTÉES ET CONTENIR ENCORE CES ALIGNEMENTS.

LA BURDICK TRACK EST LARGE DE 6"1/2 ET LONGUES DE 14 POUCES !





La Brudick track authentifiée...


Cette largeur d'empreinte n'est pas inconsistante comme dimension si on se réfère à des individus habitués à marcher à pieds nus. La longueur de l'empreinte pouvait indiquer qu'ELLE APPARTENAIT À UNE PERSONNE AU PHYSIQUE IMPOSANT, D'UNE HAUTEUR D'ENVIRON 7 PIEDS ! (2m35)
L'ÉQUIPE DU CREATION EVIDENCE MUSEUM, A DÉCOUVERT, ENSUITE, ENVIRON 80 AUTRES EMPREINTES SIMILAIRES, CERTAINES JUSTE À CÔTÉ D'EMPREINTE DE DINOSAURES, TOUJOURS DANS LA PALUXY RIVER !

L'empreinte de Burdick, trouvée il y a longtemps, en fut un exemple originel et resplendissant.






Kouguitang-Taou, Turkmenistan


EN 1984, LE PROFESSEUR KOURBAN AMANNIAZOV, DIRECTEUR DE L'INSTITUT DE GÉOLOGIE DE L'ACADÉMIE DES SCIENCES DE TURKMÉNIE, A DIRIGÉ UNE EXPÉDITION DANS LES MONTAGNES DE KOUGUITANG-TAOU AU SUD-EST DU PAYS. PARMI LES NOMBREUSES TRACES DE DINOSAURES, ILS ONT TROUVÉ ÉGALEMENT UNE EMPREINTE, PAS TRÈS NETTE MAIS ASSEZ DISTINCTE, VIEILLE DE 150 MILLIONS D'ANNÉES, QUI RESSEMBLE À LA TRACE D'UN PIED D'HUMANOÏDE.





En février 2002, James Snyder, un habitant de la région de Ramona, fait cette découverte étonnante lors d'une balade dans la forêt nationale de Cleveland.

En sortant des sentiers battus à la recherche d'or dans le massif de Gowers, Snyder est tombé sur une EMPREINTE GÉANTE DE PIED FOSSILE DANS LA ROCHE GRANITIQUE de ce qui a sans doute été un cours d'eau il y a longtemps... très longtemps...

Snyder, qui pense qu'il pourrait s'agir de l'empreinte d'un "Bigfoot", AIMERAIT QUE DES SCIENTIFIQUES FASSENT L'EFFORT DE SE DÉPLACER DANS CE COIN PERDU, à plus d'une heure et demie de marche dans des montagnes difficiles d'accès POUR ÉTUDIER SÉRIEUSEMENT CETTE EMPREINTE... EN VAIN.

http://fr.wikipedia.org/wiki/

http://www.ldi5.com/paleo/prints2.php


Yves Herbo 02-2012

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

DES SCULPTURES VIEILLES DE 100.000 ANS !

Message  Admin le Dim 29 Sep 2013 - 23:23

ARCHEOLOGIE INTERDITE : ALLEMAGNE, RUSSIE : DES SCULPTURES VIEILLES DE 100.000 ANS !






Chers amis,


VOICI À NOUVEAU DES DÉCOUVERTES ARCHÉOLOGIQUES QUI REMETTENT EN QUESTION TOUTE NOTRE VISION DE L’HISTOIRE…

CETTE FOIS, IL S’AGIT DE SCULPTURES DATANT DE PLUS DE 100.000 ANS, ET QUI ONT ÉTÉ DÉCOUVERTES EN ALLEMAGNE (HAMBOURG), AINSI QU’EN RUSSIE !

Comme par le plus grand malencontreux des « hasards », les historiens et archéologues subsidiés ne parlent plus de ces artefacts inconfortables…

L’article, ci-dessous.

BONNE LECTURE… ET BONNE RÉVOLUTION, SURTOUT ! Vic.



P.S. : un grand merci à la personne qui m’a signalé cet article !




Source : http://www.wikistrike.com/article-hambourg-des-sculptures-vieilles-de-100-000-auraient-ete-decouvertes-120317824.html


Dimanche 29 septembre 2013



HAMBOURG : DES SCULPTURES VIEILLES DE 100 000 ANS DÉCOUVERTES EN 1957 ?






Jacques Bergier, pionnier de la littérature de vulgarisation scientifique, avec la publication de son best-seller Le matin des magiciens, nous fait part, dans L'homme éternel (Éditions Gallimard, 1970), d'une DÉCOUVERTE QUI AURAIT ÉTÉ FAITE EN NOVEMBRE 1957 À HAMBOURG, EN ALLEMAGNE, LORS DES TRAVAUX DE RECONSTRUCTION DE LA VILLE.


À la suite d'un percement effectué par un excavateur géant, en centre-ville, une mystérieuse découverte fut apparemment faite et publiée par la très sérieuse revue russe Technique et Jeunesse de 1965, voici les faits :


« EN 1957, L'INGÉNIEUR HANS ELIESCHLAGER A EXTRAIT DU SOL DES PIERRES GÉANTES APPAREMMENT SCULPTÉES ET RESSEMBLANT À DES TÊTES HUMAINES. CES ÉLÉMENTS ÉTAIENT ENFOUIS DANS UNE COUCHE D'ARGILE TRÈS PROFONDE QUI FUT ATTEINTE PAR L'EXCAVATEUR. Les travaux sont actuellement suspendus. Le service d'archéologie de la ville est convoqué dans le cadre de fouilles préliminaires à toute nouvelle construction. »


Le professeur Walther Matthes de l'université d'Hambourg, archéologue confirmé alors chargé de l'étude de ces éléments, arriva à établir qu'IL S'AGISSAIT D'OBJETS SCULPTÉS DE MAIN D'HOMME ET DATANT DE L'ÉPOQUE PRÉ-GLACIAIRE ET DÉTERMINA UN ÂGE PAR LE BIAIS DES DATATIONS QUI LAISSA TOUT LE MONDE SANS VOIX : AU MOINS CENT MILLE ANS !


Certaines de ces figures offrent même un aspect inattendu selon Matthes : lorsqu'on les tourne à 125°, le visage d'apparence masculin se transforme en visage féminin ce qui dénote une MAÎTRISE TOTALE DES NOTIONS DE PERSPECTIVES ET DE VOLUME ! (...)


D’APRÈS L'AUTEUR DE L'ARTICLE RUSSE, V. KRISTLY, UN AUTRE ARCHÉOLOGUE, Z.A. ABRAMOV, AURAIT DÉCLARÉ LUI AUSSI QUELQUE TEMPS PLUS TARD AVOIR TROUVÉ DES PIERRES ANALOGUES EN RUSSIE. L'auteur de la revue Technique et Jeunesse ajoute :

« Le cliché classique représentant des figures hirsutes recouvertes de peaux de bêtes, au visage de singe et frottant bêtement deux silex l'un contre l'autre est un cauchemar d'archéologue classique ne correspondant absolument pas à la réalité.»

«CE QUI S'EST PASSÉ AVANT LES GLACES, IL FAUDRA BIEN UN JOUR QUE LES ARCHÉOLOGUES ET LES PRÉHISTORIENS RECONNAISSENT QU'AU FOND ILS N'EN SAVENT RIEN.»



Liens complémentaires et photos :

• Originsnet.org (photos de Matthes) : http://www.originsnet.org/hambwitt2gallery/index.htm

• Ianlawton.com - Anomalous Artifacts : http://www.ianlawton.com/gu8.htm

• Daysknob.com - Figure Stones in Germany : http://www.daysknob.com/Germany.htm

• De.wikipedia.org : http://de.wikipedia.org/wiki/Altpal%C3%A4olithische_Kleinkunst#cite_ref-4


Bibliographie :

• Civilisations antédiluviennes. Dominique Jongbloed, éd.Pascal Galodé pp. 143-144

• L'homme éternel. Éditions Gallimard, 1970 p. 112



Source : http://www.inmysteriam.fr/oopart/des-sculptures-vielles-de-100-000-ans-cachees-par-la-ville-de-hambourg.html

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

ARCHEOLOGIE: USA: DES SQUELETTES DE GEANTS !

Message  Admin le Lun 30 Sep 2013 - 22:56

ARCHEOLOGIE INTERDITE : CACHEZ CES SQUELETTES DE GEANTS QUI REMETTENT EN QUESTION LA FUMEUSE THEORIE DE L’EVOLUTION !










Qui contrôle le passé contrôle l'avenir. Aldous Huxley (Le meilleur des mondes)





Chers amis,


VOICI UN ARTICLE TRES INTERESSANT CONCERNANT DE NOMBREUSES DECOUVERTES ARCHEOLOGIQUES D’OSSEMENTS DE GEANTS AUX ETATS-UNIS. LA PLUPART DE CES SQUELETTES GEANTS FURENT EMBARQUES PAR LES TRAITRES DE LA SMITHSONIAN INSTITUTION, ET ON NE LES REVIT PLUS JAMAIS !

UNE FOIS DE PLUS, IL SEMBLE QUE CE SOIT LA REMISE EN CAUSE DE LA THEORIE DE L’EVOLUTION QUE CES SQUELETTES PROVOQUERAIENT QUI EST A L’ORIGINE DE CETTE DISSIMULATION.

SEULS LES RESPONSABLES ET FONCTIONNAIRES DU GOUVERNEMENT AMERICAIN (TIENS DONC !) AURAIENT ENCORE ACCES A CES OSSEMENTS… une constante, dans ce pays totalitaire.


De plus, si l’existence de ces ossements venait à être confirmée par les autorités scientifiques, cela REMETTRAIT EN CAUSE LES CONNAISSANCES DE L’HISTOIRE, DONC LES PROFESSORATS (ET DONC LA CARRIERE ET LES REVENUS) D’UN CERTAIN NOMBRE D’UNIVERSITAIRES MALHONNETES

Enfin, ces ossements, s’ils venaient à être reconnus, authentifiés et montrés au grand public, VALIDERAIENT CE QUI EST DIT DANS LA BIBLE (SOUVENEZ-VOUS DU GEANT GOLIATH)… et CELA, les démons qui dirigent le $ystème actuel n’en veulent surtout pas ! Vous ne voudriez pas que les gens deviennent spirituels et abandonnent le système d’esclavage malfaisant qu’on leur impose, quand même !

Mieux vaut donc pour le $ystème putride de cacher tout ceci, et d’ignorer toute une partie du passé de notre planète. De cette façon, les individus restent dans l’ignorance, et peuvent continuer à croire les MENSONGES éhontés que le système leur sert chaque jour !

Quant à nos putes des mass médias, soumises au $ystème, elles ont cessé de rapporter ce genre de découverte ! Le blackout est donc désormais pratiquement total…

L’article, spécialement traduit pour vous en français, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.








Source: http://www.sott.net/article/256712-A-giant-mystery-18-strange-giant-skeletons-found-in-Wisconsin-Sons-of-god-Men-of-renown



UN MYSTÈRE GEANT : 18 SQUELETTES ETRANGES DE GEANTS DECOUVERTS DANS LE WISCONSIN : LES FILS DE DIEU, LES HOMMES DE RENOM


Kristan Harris
SouthMilwaukeeNow
Dimanche 20 janvier 2013, à 20:30 CST



SouthMilwaukeeNow


Voici un article pour votre dossier "Archéologie Interdite". LES SCIENTIFIQUES RESTENT OBSTINEMENT MUETS SUR UNE RACE PERDUE DE GEANTS DECOUVERTE DANS DES TUMULUS FUNERAIRES PRES DU LAC DELAVAN, DANS LE WISCONSIN, EN MAI 1912. Le site des fouilles au lac Delavan (cf. http://ci.delavan.wi.us/history.php ) fut supervisé par le Beloit College (cf. http://suite101.com/article/a-giant-mystery-18-strange-skeletons-found-in-wisconsin-a407191 ) et comprenait plus de 200 tumuli à effigie qui se sont avérés être des exemples classiques de la Culture Woodland du 8e siècle. Mais LA TAILLE ENORME DES SQUELETTES ET DES CRANES ALLONGES DECOUVERTS EN MAI 1912 (cf. http://greaterancestors.com/lake-delavan-wisconsin-skulls/ ) ne correspondait pas très clairement à la norme des manuels scolaires de qui que ce soit. ILS ETAIENT ENORMES. CE N'ETAIENT PAS DES ETRES HUMAINS MOYENS.



Des crânes étranges


Signalés pour la première fois dans l’édition du 4 mai 1912 du New York Times, LES 18 SQUELETTES DECOUVERTS PAR LES FRERES PETERSON SUR LE LAKE LAWN FARM, DANS LE SUD-OUEST DU WISCONSIN, PRESENTAIENT PLUSIEURS CARACTERISTIQUES ETRANGES ET MONSTRUEUSES (cf. http://suite101.com/article/a-giant-mystery-18-strange-skeletons-found-in-wisconsin-a407191 ).

LEUR TAILLE VARIAIT ENTRE 7.6 PIEDS (2,31 M.) ET 10 PIEDS (3 M.) ET LEURS CRANES, "VRAISEMBLABLEMENT CEUX D’HUMAINS, SONT BIEN PLUS GRANDS QUE LES TETES DE TOUTES LES RACES QUI PEUPLENT L'AMERIQUE D'AUJOURD'HUI". ILS ONT TENDANCE A AVOIR UNE DOUBLE RANGEE DE DENTS, 6 DOIGTS, 6 ORTEILS ET, COMME LES HUMAINS, POSSEDAIENT DIFFERENTES RACES. LES DENTS DE L'AVANT DE LA MACHOIRE (cf. http://suite101.com/article/a-giant-mystery-18-strange-skeletons-found-in-wisconsin-a407191 ) SONT DES MOLAIRES ORDINAIRES. LES TETES HABITUELLEMENT TROUVEES SONT ALLONGEES, et l’on croit que c’est dû à une durée de vie plus longue que la normale.

« On doit se demander combien ils peuvent soulever lever s’ils mesurent deux fois la taille d'un humain moyen d’aujourd'hui ? S'agit-il des Géants que la Bible et de nombreuses autres civilisations avaient dans leur histoire et peignaient sur leurs murs. La Bible, dans la Genèse, chapitre 06, verset 04, dit : "Il y avait en ce temps-là des géants sur la terre, lors, dis-je, que les fils de Dieu se furent joints avec les filles des hommes, et qu'elles leur eurent fait des enfants. Ce sont ces puissants hommes qui de tout temps ont été des gens de renom" ». A présent, c'est logique une défectueuse pour n'importe quel scientifique, parce que je suis en train d’utiliser l'histoire religieuse/culturelle pour combler un trou dans la science.

PLUS DE 200 FOUILLES LIEES AUX GEANTS ONT ETE TROUVEES AU COURS DES DERNIERES ANNEES. LES DECOUVERTES DE SQUELETTES GEANTS, POUR LA PLUPART, N'ONT PAS ETE RAPPORTEES DANS LES ACTUALITES LOCALES/NATIONALES DEPUIS LES ANNEES 1950. IL SEMBLE, DANS LA PLUPART DES OPINIONS POPULAIRES, QUE CELA EST LIE A LA CRAINTE QUE LES GENS REMETTRAIENT EN QUESTION LA THEORIE DE L'EVOLUTION. Si c’était quelque chose, ce serait plutôt une dé-évolution.

EN 2002, LE NATIONAL GEOGRAPHIC A RAPPORTE QU’UNE DOUZAINE DE SQUELETTES DE CYCLOPES AVAIENT ETE DECOUVERTS EN GRECE, ET QUI MESURAIENT DE 12 PIEDS (3,65 M.) A 15,5 PIEDS (4,72 M.) DE HAUT (cf. http://news.nationalgeographic.com/news/2003/02/0205_030205_cyclops.html ). C'EST AUSSI GRAND QUE 3 HUMAINS. UNE SEULE ORBITE. Les géants de l'histoire sont généralement de nature cannibale. La raison pour laquelle je parle des géants se rattachera à la politique, et à des événements liés aux mots. Regardez un panier de basket-ball, et ajoutez-y 5 pieds (1,5 m.). C'est grand. La mythologie grecque parle d’une guerre avec des cyclopes, apprenant qu'ils devaient les ramener au sol en arrachant leurs jambes, ce qui les rendait lents et sans défense. DES GEANTS AMERICAINS (DES GEANTS ROUX) AVEC DE L'ECRITURE EGYPTIENNE FIGURANT SUR LEURS TOMBES, FURENT DECOUVERTS DANS DE NOMBREUX ENDROITS.



SouthMilwaukeeNow



Le mystère des géants du Wisconsin


Etait-ce une sorte de blague, un canular inventé par les garçons de ferme du coin ou par un taxidermiste dément, juste pour le plaisir et pour attirer l'attention de la presse ? La réponse est non.

LA DECOUVERTE DU LAC DELAVAN EFFECTUEE EN MAI 1912 NE FUT QU’UNE PARMI DES DIZAINES ET DES DIZAINES DE DECOUVERTES SIMILAIRES (cf. http://www.sydhav.no/giants/newspapers.htm ) QUI FURENT RAPPORTEES DANS LES JOURNAUX LOCAUX DE 1851 A CE JOUR (cf. http://suite101.com/article/a-giant-mystery-18-strange-skeletons-found-in-wisconsin-a407191 ). Ce n'était même pas le premier ensemble de squelettes géants découverts dans le Wisconsin.

Le 10 août 1891, le New York Times rapporta que des scientifiques de la Smithsonian Institution (cf. http://suite101.com/article/a-giant-mystery-18-strange-skeletons-found-in-wisconsin-a407191 ) avaient découvert plusieurs GRANDS « MONUMENTS PYRAMIDAUX » sur le lac Mills, près de Madison, dans le Wisconsin. « Madison était, dans les temps antiques, le centre d'une population grouillante comptant pas moins de 200.000 personnes », dit le Times. LES FOUILLEURS DECOUVRIRENT UN SYSTEME ELABORE D'OUVRAGES DEFENSIFS QU’ILS NOMMERENT FORT AZTALAN (cf. http://www.burlingtonnews.net/centerindiansc.html ).

« Les buttes célèbres de l'Ohio et de l'Indiana ne peuvent supporter aucune comparaison, que ce soit en taille, en conception ou en habileté affichées dans leur construction avec ces gigantesques et mystérieux monuments de terre – érigés par Dieu sait qui et dans un but qu’on ne peut que conjecturer », déclara le Times.

Le 20 décembre 1897, le Times poursuivit avec un article sur TROIS GRANDS TUMULUS FUNERAIRES QUI AVAIENT ETE DECOUVERTS A MAPLE CREEK, DANS LE WISCONSIN (cf. http://greaterancestors.com/9-foot-skeleton-maple-creek-wisconsin/ ). L’un d’entre eux avait été récemment ouvert.

« A L’INTERIEUR, ON DECOUVRIT LE SQUELETTE D'UN HOMME D'UNE TAILLE GIGANTESQUE. LES OS MESURAIENT, DE LA TETE AUX PIEDS, PLUS DE NEUF PIEDS (2,74 M.) ET ETAIENT DANS UN BON ETAT DE CONSERVATION. Le crâne était aussi gros que la moitié de la mesure de boisseau. Certaines barres de cuivre finement trempées, ainsi que d'autres reliques, se trouvaient près des os ».

DES CRANES GEANTS ET DES SQUELETTES D'UNE RACE DE « GOLIATHS » FURENT DECOUVERTS DE FAÇON TRES REGULIERE DANS TOUS LES ETATS DU MIDWEST DEPUIS PLUS DE 100 ANS. DES GEANTS FURENT TROUVES DANS LE MINNESOTA, L'IOWA, L'ILLINOIS, L'OHIO, LE KENTUCKY ET L’ETAT DE NEW YORK, et leurs lieux de sépulture sont semblables aux monticules bien connus du peuple du Mound Builder (constructeur de butte). Voir http://en.wikipedia.org/wiki/Mound_builder_%28people%29 .

Le spectre de l'histoire du Mound builder s'étend sur une période de plus de 5000 ans (depuis 3400 avant notre ère jusqu’en l’an 16 de notre ère), une période plus longue que l'histoire de l'Egypte ancienne et l'ensemble de ses dynasties.

Il y a un « consensus scientifique dominant » selon lequel nous avons une compréhension historique adéquate des peuples qui vivaient en Amérique du Nord au cours de cette période. CEPENDANT, LA LONGUE LISTE DE DECOUVERTES ANORMALES COMME CELLES DU LAC DELAVAN SUGGERE LE CONTRAIRE.



La grande dissimulation de la Smithsonian


Y a-t-il eu une gigantesque dissimulation ? POURQUOI LES EXPOSITIONS PUBLIQUES DE CES GIGANTESQUES SQUELETTES AMERINDIENS NE SONT-ELLES PAS PRESENTES DANS LES MUSEES D'HISTOIRE NATURELLE ?

Les squelettes de certains Mound Builders (constructeurs de butte) sont certainement exposés. Il y a une merveilleuse exposition, par exemple, à l’Aztalan State Park (cf. http://en.wikipedia.org/wiki/Aztalan_State_Park%2C_Wisconsin ), où l'on peut voir le squelette d'une "princesse d’Aztalan" dans le musée (cf. http://www.burlingtonnews.net/centerindiansc.html ).

MAIS LES SQUELETTES PLACES SUR L'ENDROIT D’EXPOSITION SONT DE TAILLE NORMALE, ET SELON CERTAINES SOURCES, LES SQUELETTES DES GEANTS FURENT DISSIMULES.

PLUS PRECISEMENT, LA SMITHSONIAN INSTITUTION A ETE ACCUSEE D’EFFECTUER UN EFFORT DELIBERE POUR CACHER "CE QUE CES OS RACONTENT" ET DE GARDER LES SQUELETTES GEANTS ENFERMES LOIN DU PUBLIC.

Selon les paroles de Vine Deloria, un auteur amérindien et professeur de droit :

« L’archéologie et l'anthropologie des temps modernes ont presque scellé la porte de notre imagination, en interprétant largement le passé nord américain comme étant dépourvu de quoi que ce soit d'inhabituel dans la façon des grandes cultures caractérisées par un peuple au comportement inhabituel. La grande intruse des cimetières anciens, la Smithsonian Institution du XIXe siècle, créa un portail à sens unique, à travers lequel DES OS INNOMBRABLES ONT ETE SUBTILISES. CE PORTAIL ET LE CONTENU DE SON COFFRE-FORT SONT PRATIQUEMENT BOUCLE A QUI QUE CE SOIT, SAUF AUX FONCTIONNAIRES DU GOUVERNEMENT. Parmi ces os pourraient se trouver des réponses qui n’ont même pas été recherchées par ces fonctionnaires concernant le passé ancien ».



Deux squelettes géants près de Potosi, dans le Wisconsin


L’EDITION DU 13 JANVIER 1870 DU JOURNAL WISCONSIN DECATUR REPUBLICAN RAPPORTA QUE DEUX SQUELETTES GEANTS BIEN CONSERVES D'UNE RACE INCONNUE AVAIENT ETE DECOUVERTS PRES DE POTOSI, DANS LE WISCONSIN, par des ouvriers qui creusaient les fondations d'une scierie près de la rive de la rivière Mississippi. UN SQUELETTE MESURAIT 7 PIEDS ET DEMI (2,28 M.), L’AUTRE HUIT PIEDS (2,43 M.). LES CRANES DE CHACUN D’EUX AVAIENT DES POMMETTES SAILLANTES ET UNE DOUBLE RANGEE DE DENTS. Une grande collection de pointes de flèches et de "jouets étranges" fut retrouvée enterrée avec les restes corporels.






Un squelette géant découvert à Maple Creek, dans le Wisconsin


Le 20 décembre 1897, le New York Times signala que trois grands tumulus avaient été découverts près de Maple Creek, dans le Wisconsin. APRES EXCAVATION, UN SQUELETTE MESURANT PLUS DE NEUF PIEDS (2,74 M.), DE LA TETE AUX PIEDS, FUT DECOUVERT AVEC DES BAGUETTES DE CUIVRE FINEMENT TREMPE ET D'AUTRES RELIQUES.



Un squelette géant à West Bend, dans le Wisconsin


UN SQUELETTE GEANT FUT DETERRE EN DEHORS DE WEST BEND, PRES DU LIZARD MOUND COUNTY PARK, ET FUT ASSEMBLE PAR LES AGRICULTEURS LOCAUX JUSQU’A UNE HAUTEUR DE HUIT PIEDS (2,43 M.). On peut trouver davantage d’informations sur ceci dans le Washington County Paranormal : A Wisconsin Legend Trip (cf. http://www.washingtoncountyparanormal.com/the-book/ ), par l’auteur local et chercheur, J. Nathan Couch (cf. http://www.wisconsinsickness.com/author/jnathanc/ ).

Alors qu'un squelette de taille normale d'un constructeur de butte supposé (la « Princesse d’Aztalan ») est exposé sur le site de plusieurs grands monuments pyramidaux près de Madison appelé Aztalan State Park, LES RESTES DIGNES DE GOLIATH DES GEANTS DU WISCONSIN ONT DISPARU AVEC DES CENTAINES D'AUTRES QUI ONT ETE DECOUVERTS A TRAVERS LE MIDWESt.

BEAUCOUP DE GENS ONT ACCUSE LA SMITHSONIAN INSTITUTION D’AVOIR ETOUFFE CES DECOUVERTES, ENFERMANT LES SQUELETTES GEANTS ET PRIVANT LE PUBLIC DE LEUR DECOUVERTE.



SouthMilwaukeeNow ©



SouthMilwaukeeNow ©



SouthMilwaukeeNow ©



LES ACTUALITES NE RAPPORTENT PLUS CES DECOUVERTES. J’effectue des recherches et j'enquête. Merci.

Pour l’indépendance, pour la liberté.

Kristan T. Harris



Sources :


Anon. "Strange Skeletons Found: Indications that Tribe Hitherto Unknown Once Lived In Wisconsin," New York Times, 4 May 1912 : http://query.nytimes.com/gst/abstract.html?res=F1071FFC3E5813738DDDAD0894DD405B828DF1D3

Anon. "The Wisconsin Mounds: Interesting Relics of Pre-Historic Civilization" New York Times, 10 August 1891: http://query.nytimes.com/gst/abstract.html?res=F00811FE385D15738DDDA90994D0405B8185F0D3

Burlington News, "The Princess of Aztalan" (Photos), Mound Builders page : http://www.burlingtonnews.net/centerindiansc.html

Dahly, Terje "Old Newspapers Are Serious About Giant Skeletons" from the "Giants: Did They Live?" website : http://www.sydhav.no/giants/newspapers.htm

Deloria Jr., Vine. Red Earth, White Lies: Native Americans and the Myth of Scientific Fact (Fulcrum Publications, 1997) : http://www.knowledge.co.uk/xxx/cat/deloria/

Hamilton, Ross. "A Holocaust of Giants: The Great Smithsonian Cover-Up" Xpeditions Magazine website : http://www.xpeditionsmagazine.com/magazine/articles/giants/holocaust.html

Sutherland, Mary. "Giants . . . Giants . . . Giants . . . Giants" A Big Page About Giants, BUFO Radio / Burlington News website : http://www.burlingtonnews.net/giants.html

Unknown. "Greater Humans" page : http://greaterancestors.com/greater-humans/ . Greater Ancestors World Museum website.

Wikipedia, "Aztalan State Park" Wisconsin : http://en.wikipedia.org/wiki/Aztalan_State_Park

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

GABON: MULTICELLULAIRES VIEUX D'1,5 MILLIARDS D'ANNEES !

Message  Admin le Dim 6 Oct 2013 - 22:00

DÉCOUVERTE PALÉONTOLOGIQUE MAJEURE AU GABON : DES ORGANISMES MULTICELLULAIRES VIEUX DE PLUS DE 1,5 MILLIARDS D’ANNÉES !!!









Chers amis,


UNE DÉCOUVERTE MAJEURE EFFECTUÉE AU GABON, PRÈS DE FRANCEVILLE, EST EN TRAIN DE REMETTRE L’HISTOIRE DE LA PLANÈTE EN QUESTION…

ON A DÉCOUVERT, DANS UNE CARRIÈRE DE GRÈS, DES ÊTRES MULTICELLULAIRES VIEUX DE PLUS D’1,5 MILLIARDS D’ANNÉES !

CECI FAIT POUR LE MOMENT DU GABON LE PAYS CONTENANT LA VIE MULTICELLULAIRE CONNUE LA PLUS ANCIENNE DE LA PLANÈTE !


Tout ceci signifie que de très nombreuses choses restent à découvrir concernant le passé lointain de la Terre… et que la version actuelle de l’histoire et de la préhistoire n’est qu’une VERSION TEMPORAIRE, QUI DEVRA ÊTRE REVUE à la lumière des récentes découvertes, et des découvertes futures.

L’article, ci-dessous…

Vic.








Source : http://www.consulfrance-atlanta.org/spip.php?article2488


LA REMARQUABLE DÉCOUVERTE PALÉONTOLOGIQUE DES CHERCHEURS DE L’UNIVERSITÉ DE POITIERS





On savait depuis la découverte de Lucy puis Tourmaï que les origines de l’espèce vivante étaient en Afrique. Mais UNE RÉCENTE DÉCOUVERTE SEMBLE PROUVER QUE C’EST LÀ VIE TOUT COURT QUI A COMMENCÉ SUR CE CONTINENT.

Le géobiologiste Abderrazak El Albani, et ses collègues du laboratoire CNRS Hydrogéologie, Argiles, Sols et Altérations de l’université de Poitiers, a fait une DÉCOUVERTE EXCEPTIONNELLE DE FOSSILES AU GABON QUI REPOUSSE L’ORIGINE DE LA VIE MULTICELLULAIRE. Jusqu’à aujourd’hui, l’origine complexe multicellulaire était estimée à 600 millions d’années. Cette nouvelle DÉCOUVERTE, QUI REPOUSSE L’APPARITION DE LA VIE À PLUS DE 1,5 MILLIARDS D’ANNÉES et remet en question les connaissances sur l’apparition de la vie sur Terre, fait la couverture de la revue Nature publiée le 1er juillet.


Les chercheurs de Poitiers ont mené pendant deux ans des recherches géologiques classiques dans des sédiments vieux de 2,1 milliards d’années lorsqu’ils ont découvert, par hasard, des FOSSILES DE FORMES ÉTONNANTES ET DIVERSIFIÉES MESURANT DE 10 À 12 CENTIMÈTRES. CES FOSSILES ÉTAIENT TROP GRANDS POUR ÊTRE DE SIMPLES ORGANISMES UNICELLULAIRES.

LES FOSSILES GABONAIS ONT ÉTÉ SOUMIS À UNE SÉRIE DE TESTS TECHNIQUES (TOMOGRAPHIE ASSISTÉE PAR ORDINATEUR, SPECTROMÉTRIE DE MASSE, RECONSTITUTION EN 3D). Les résultats des analyses morphologiques et géochimiques plaident en faveur d’une ORIGINE BIOLOGIQUE POUR CES FOSSILES. Selon Abderrazak El Albani et son équipe, CES ORGANISMES MULTICELLULAIRES SONT DES EUCARYOTES, CE QUI SIGNIFIE QUE LEURS CELLULES SONT DOTÉES D’UN NOYAU CONTENANT DE L’ADN.

De toute évidence, CETTE DÉCOUVERTE VA RELANCER UN DÉBAT CHEZ LES PALÉONTOLOGUES ET MET LE GABON AU PREMIER RANG DES TERRAINS SCIENTIFIQUES. LE SITE DE LA DÉCOUVERTE de Abderrazak El Albani et son équipe de Poitiers, QUI EST UNE CARRIÈRE DE GRÈS TOUJOURS EN EXPLOITATION PRÈS DE FRANCEVILLE, POURRAIT DEVENIR « PATRIMOINE MONDIAL DE L’HUMANITÉ ».

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

L’ENFANT DE LAPEDO: UN HYBRIDE NEANDERTAL/HUMAIN !

Message  Admin le Lun 14 Oct 2013 - 21:02

ARCHEOLOGIE INTERDITE ! L’ENFANT DE LAPEDO : QUAND LES HYBRIDES NEANDERTAL/HUMAIN REMETTENT EN QUESTION LA THEORIE EVOLUTIONNISTE !







Chers amis,


Décidément, il semble que les théories orthodoxes et communément acceptées en archéologie doivent êtres revues de fond en comble !

L’ARTICLE QUI SUIT NOUS DEMONTRE QU’APPAREMMENT, LES HOMMES DE NEANDERTAL NE S’ETEIGNIRENT PAS DE LEUR BELLE MORT IL Y A 28.000 ANS, CONTRAIREMENT AUX FABLES QUE L’ON NOUS A RACONTEES, MAIS QUE CERTAINS D’ENTRE EUX SE METISSERENT AVEC DES HOMMES DE CRO-MAGNON, ET INTEGRERENT AINSI NOTRE PATRIMOINE GENETIQUE !

L’ENFANT DE LAPEDO, DECOUVERT AU PORTUGAL, EST EN EFFET UN ENFANT HYBRIDE QUI PRESENTE DES TRAITS A LA FOIS NEANDERTALIENS, ET D’HUMAIN MODERNE !


Une fois de plus, cela a mené à des DEBATS HOULEUX ENTRE ARCHEOLOGUES, certains d’entre eux reconnaissant la possibilité de ce métissage, d’autres se cramponnant stupidement, malgré les preuves, aux points de vue traditionnels, et refusant mordicus d’abandonner les anciennes théories (qui, soit dit en passant, sont de plus en plus mises à mal par les récentes découvertes)…

L’article, traduit spécialement pour vous en français, ci-dessous.
BONNE REVOLUTION… ET BONNE LECTURE, SURTOUT ! Vic.




Source: http://www.ancient-origins.net/human-origins-science/controversial-lapedo-child-neanderthal-human-hybrid-00903


Le 8 octobre 2013 à 06:08 - Avril Holloway



L’ENFANT CONTROVERSE DE LAPEDO : UN HYBRIDE ENTRE UN NEANDERTHAL ET UN HUMAIN ?








Enterrés depuis des millénaires à l'arrière d'un abri sous-roche dans la vallée de Lapedo, à 85 miles au nord de Lisbonne, au Portugal, des archéologues ONT DECOUVERT LES OSSEMENTS D'UN ENFANT DE QUATRE ANS, CONSTITUANT LE PREMIER SQUELETTE PALEOLITHIQUE COMPLET JAMAIS DECOUVERT DANS LA PENINSULE IBERIQUE. MAIS L'IMPORTANCE DE CETTE DECOUVERTE ETAIT BEAUCOUP PLUS GRANDE, CAR L'ANALYSE DES OSSEMENTS REVELA QUE L'ENFANT AVAIT LE MENTON ET LES BRAS INFERIEURS D'UN HOMME, MAIS LA MACHOIRE ET LA CARRURE D'UN NEANDERTALIEN, SUGGERANT QU'IL ETAIT UN HYBRIDE, LE RESULTAT D'UN METISSAGE ENTRE LES DEUX ESPECES.

CETTE DECOUVERTE JETTE LE DOUTE SUR LA THEORIE ACCEPTEE SELON LAQUELLE LES NEANDERTALIENS DISPARURENT IL Y A ENVIRON 28.000 ANS ET FURENT REMPLACES PAR CRO-MAGNON, les premiers hommes modernes. AU CONTRAIRE, ELLE SUGGERE QUE LES NEANDERTALIENS SE CROISERENT AVEC LES HUMAINS MODERNES ET DEVINRENT UNE PARTIE DE NOTRE FAMILLE, UN FAIT QUI AURAIT DES CONSEQUENCES DRAMATIQUES POUR LES THEORICIENS DE L'EVOLUTION A TRAVERS LE MONDE.

La découverte fut effectuée en novembre 1998, lorsque les archéologues João Maurício et Pedro Souto se rendirent à la vallée de Lapedo afin d'enquêter sur des informations selon lesquelles des PEINTURES RUPESTRES PREHISTORIQUES avaient été trouvées, ce qui s'avéra être vrai. Au cours de leurs investigations, ils découvrirent un ABRI SOUS ROCHE CALCAIRE, le site de Lagar Velho. Les deux ou trois mètres supérieurs de son remplissage avaient été embarqués par un bulldozer en 1992 par le propriétaire du terrain , ce qui avait laissé un reste de sédiments suspendu dans une fissure le long de la paroi arrière, mais cela comportait une telle DENSITE D’ OUTILS EN PIERRE DU PALEOLITHIQUE SUPERIEUR, D’OS D'ANIMAUX ET DE CHARBON DE BOIS qu'il était clair que Lagar Velho avait été un site d'occupation important. Les fouilles ultérieures confirmèrent ceci, produisant des DATATIONS AU RADIOCARBONE REMONTANT DE 23.170 A 20.220 ANS D’AGE.

Alors qu’ils collectaient le matériau de surface qui était tombé de ce reste, João et Pedro inspectèrent un renfoncement dans la paroi arrière. Dans les sédiments meubles, ils récupérèrent plusieurs PETITS OS COLORES D'OCRE ROUGE dont ils pensèrent qu’ils pouvaient être humains. CELA S'AVERA ETRE LA TOMBE D'UN ENFANT, LA SEULE SEPULTURE PALEOLITHIQUE JAMAIS DECOUVERTE DANS LA PENINSULE IBERIQUE.

Cet enfant avait été soigneusement enterré en position étendue dans une fosse peu profonde, de sorte que la tête et les pieds étaient plus élevés que les hanches. Le corps avait été placé sur une branche de pin sylvestre brûlée, probablement dans une cache couverte d'ocre rouge. L'ocre était particulièrement épaisse autour de la tête, et colorait les surfaces supérieures et inférieures des os. UNE CARCASSE COMPLETE DE LAPIN FUT TROUVEE ENTRE LES JAMBES DE L'ENFANT, ET SIX ORNEMENTS FURENT DECOUVERTS : QUATRE DENTS DE CERF QUI SEMBLENT AVOIR FAIT PARTIE D'UNE COIFFE, ET DEUX COQUILLAGES DE BIGORNEAU DE L'ATLANTIQUE, DONT ON PENSE QU’ILS FAISAIENT PARTIE D'UN PENDENTIF.

Un projet d'excavation fut lancé afin de récupérer tous les restes du corps de l'enfant. Le travail fut difficile parce que de minuscules racines de plante avaient pénétré les os spongieux. Le tamisage des sédiments perturbés mena à la récupération de 160 fragments crâniens, qui constituent environ 80 pour cent de la totalité du crâne. Le bulldozer avait écrasé le crâne mais avait heureusement manqué le reste du corps de deux centimètres.

Une fois que le processus de récupération fût terminé, les ossements furent envoyés à l'anthropologue Erik Trinkaus de l'Université de Washington afin d’analyser ces restes. C'EST ALORS QUE LA DECOUVERTE LA PLUS SURPRENANTE FUT EFFECTUEE. TRINKAUS CONSTATA QUE LES PROPORTIONS DES MEMBRES INFERIEURS N’ETAIENT PAS CELLES D'UN HUMAIN MODERNE, MAIS RESSEMBLAIENT PLUTOT A CEUX D'UN HOMME DE NEANDERTAL. D'AUTRE PART, LA FORME GENERALE DU CRANE EST MODERNE, TOUT COMME L'EST LA FORME DE SON OREILLE INTERNE, AINSI QUE LES CARACTERISTIQUES DES DENTS. BIEN QUE LE CRANE ETAIT PLUS SEMBLABLE A CELUI D'UN HOMME MODERNE, UNE ANOMALIE FUT DETECTEE – UN CREUSEMENT DANS LA REGION OCCIPITALE, CE QUI EST UN TRAIT GENETIQUE ET DE DIAGNOSTIC DES NEANDERTALIENS.

TRINKAUS EN CONCLUT QUE L'ENFANT DE LAPEDO ETAIT UNE MOSAÏQUE MORPHOLOGIQUE, UN HYBRIDE DE NEANDERTALIENS ET D’HUMAINS ANATOMIQUEMENT MODERNES. Pourtant, on ne pensait pas que ces deux formes humaines avaient coexisté plus tard qu’il y a 28.000 ans dans la péninsule ibérique. Comment l'enfant pouvait-il posséder des CARACTERISTIQUES DE CES DEUX RACES ? LA QUESTION MENA A UN DEBAT AMER PARMI LES EXPERTS, DONT CERTAINS ACCEPTERENT QUE LA DECOUVERTE DE L'ENFANT DE LAPEDO PROUVAIT QUE LES NEANDERTALIENS S’ETAIENT CROISES AVEC DES HUMAINS MODERNES, TANDIS QUE D'AUTRES REFUSAIENT DE SE SEPARER DES POINTS DE VUE DE LONGUE DATE selon lesquels les Néandertaliens s’étaient éteints et avaient été remplacés par une autre espèce.

AUJOURD'HUI, LA THEORIE LA PLUS POPULAIRE EST QUE LES RESTES SONT CEUX D'UN ENFANT MODERNE AVEC DES TRAITS NEANDERTALIENS QUI ONT ETE GENETIQUEMENT HERITES, CE QUI SIGNIFIE QUE LES DERNIERS NEANDERTALIENS D'IBERIE (ET SANS DOUTE DES AUTRES PARTIES DE L'EUROPE) CONTRIBUERENT AU PATRIMOINE GENETIQUE DES POPULATIONS SUBSEQUENTES.



Références


Almeida, F. et al. (2007). The Lapedo Child Reborn: Contributions of CT Scanning and Rapid Prototyping for an Upper Paleolithic Infant Burial and Face Reconstruction. The Case of Lagar Velho Interpretation Centre, Leiria, Portugal (L'enfant Lapedo né à nouveau : contributions du CT Scan et du prototypage rapide de l’enterrement d’un enfant du paléolithique supérieur et reconstruction faciale. Le cas du Centre d'interprétation de Lagar Velho, Leiria, Portugal). Disponible à partir de: http://www.bristol.ac.uk/archanth/staff/zilhao/vast2007.pdf

Bahn, P. (2002). Written in Bones: How Human Remains Unlock the Secrets of the Dead (“Ecrit dans les os: comment les restes humains percent les secrets des morts”). Londres : New Burlington Books.

Zihao , J. (2000 ) . Fate of the Neanderthals (Le destin de l'homme de Néandertal). Achaeology Magazine, Volume 53 (4). Disponible à partir de: http://archive.archaeology.org/0007/abstracts/neandertals.html


Vidéo apparentée : http://www.youtube.com/watch?v=-aHJVkB1jdI

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

LA PLANTE QUI COMBAT LE CANCER ET DONT PERSONNE NE PARLE

Message  Admin le Mer 16 Oct 2013 - 20:23





ARTICLE VITAL ET DE PREMIERE IMPORTANCE !!! CES ARBRES, LES GRAVIOLA, DEVRAIENT ETRE CULTIVES PARTOUT, PAR CHACUN, ET UTILISES CONSTAMMENT !

BONNE LECTURE, BONNE GUERISON, ET BONNE VIE ! Vic.


P.S. : un IMMENSE merci à la personne qui m'a signalé cet article !





Source : http://www.wikistrike.com/article-la-plante-qui-combat-le-cancer-et-dont-personne-ne-parle-120607515.html

Mardi 15 octobre 2013



LA PLANTE QUI COMBAT LE CANCER ET DONT PERSONNE NE PARLE







Une étude menée à l'Université de Purdue à Lafayette (États-Unis) a récemment découvert que LES FEUILLES DE L'ARBRE GRAVIOLA TUENT LES CELLULES CANCÉREUSES CHEZ SIX LIGNÉES CELLULAIRES HUMAINES ET SONT PARTICULIÈREMENT EFFICACES CONTRE LES CANCERS DE LA PROSTATE, DU PANCRÉAS ET DU POUMON. LE COROSSOL (SON NOM EN ANGLAIS), CONNU EN ITALIE COMME LE FRUIT DE GRAVIOLA EST DONC UN REMÈDE MIRACLE (ET NATUREL) POUR ÉRADIQUER LES CELLULES CANCÉREUSES, 10.000 FOIS PLUS PUISSANT QUE LA CHIMIOTHÉRAPIE.

Les tests de laboratoire effectués depuis 1970 ont montré son efficacité, et tuent les cellules malignes dans 12 types de cancer, y compris le côlon, du sein, de la prostate, du poumon et du pancréas. La Graviola est jusqu'à 10.000 fois plus fort en ralentissant la croissance des cellules cancéreuses par rapport à «l'Adriamycine, un médicament de chimiothérapie couramment utilisé dans le traitement du cancer. CONTRAIREMENT À LA CHIMIOTHÉRAPIE, LE COMPOSÉ EXTRAIT DE «L'ARBRE GRAVIOLA SEULEMENT TUE LES CELLULES CANCÉREUSES SANS NUIRE AUX CELLULES SAINES.

Une importante société pharmaceutique américaine a alors investi près de sept ans à essayer de SYNTHÉTISER deux des ingrédients anti-cancer Graviola. Mais il n'a pas été possible de synthétiser en aucune façon les ingrédients actifs de Graviola contre le cancer. L'ORIGINAL TOUT SIMPLEMENT N'A PAS PU ÊTRE REPRODUIt. Il n'y avait aucune façon dont la société pharmaceutique en question avait été en mesure de protéger leurs propres intérêts, et récupérer l'argent investi dans la recherche. Cette société pharmaceutique a abandonné le projet et a alors décidé de ne pas publier les résultats de ses recherches.

LE NATIONAL CANCER INSTITUTE A EFFECTUÉ LA PREMIÈRE RECHERCHE SCIENTIFIQUE EN 1976. LES RÉSULTATS ONT MONTRÉ QUE LES FEUILLES ET LES TIGES DE GRAVIOLA SE SONT RÉVÉLÉES EFFICACES POUR ATTAQUER ET DÉTRUIRE LES CELLULES MALIGNES. INEXPLICABLEMENT, LES RÉSULTATS ONT ÉTÉ PUBLIÉS DANS UN RAPPORT INTERNE, MAIS JAMAIS RENDUS PUBLICS.


Source : http://voceuniversale.myblog.it/archive/2013/07/27/la-pianta-che-combatte-il-cancro-e-di-cui-nessuno-parla-5535319.html

Source : http://www.chaos-controle.com/archives/2013/10/14/28176300.html

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

ARCHEOLOGIE: LE SITE DE GÖBEKLI TEPE

Message  Admin le Jeu 17 Oct 2013 - 19:10

Chers amis,


Voici encore un article concernant un site qui reste finalement très mystérieux : le site turc de Göbekli Tepe ! A nouveau, c’est un site très ancien (plus de 11.000 ans), avec des éléments de preuve d’une sophistication technologique (blocs de pierre de plusieurs tonnes) et culturelle (sculpture sur pierre, et même… écriture !).

Enfoui volontairement sans raison apparente, ce site n’a pas encore livré tous ses secrets, et seule une « infime partie » du site a été fouillée depuis plusieurs décennies…

Vous remarquerez aussi l'intrigante disposition des cercles de Göbekli Tepe, qui semblent suivre la forme générale d'une partie des Pléiades...

L’article, ci-dessous.

Bonne lecture ! Vic.


P.S. : merci à la personne qui m'a signalé cet article !



Source : http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/10/10/28185948.html


VERS 7500 AV JC, LE SITE DE GÖBEKLI TEPE A ÉTÉ VOLONTAIREMENT ENSEVELI !




Le 10/10/2013

Göbekli Tepe est un site archéologique situé dans le sud de la Turquie, près de la ville moderne d'Urfa. Il contient au moins 20 ANNEAUX DE PIERRE (CERCLES À L'INTÉRIEUR D'UN CERCLE) QUI REMONTENT À PLUS DE 11.000 ANS (13.000 ANS POUR LE DÉBUT DES CONSTRUCTIONS). Des blocs de calcaire en forme de T alignés en cercles et des gravures en reliefs sont visibles sur eux. Il y a bien longtemps, des gens ont remplit le cercle extérieur avec des débris afin de construire un nouveau cercle à l'intérieur.

Des pointes de flèches et des couteaux antiques faits de roches volcaniques ont été découverts dans CE QUI EST POUR L'INSTANT CONNU COMME LE PLUS VIEUX TEMPLE DU MONDE, et laissent à penser que le site Turque était la plaque tournante d'un pèlerinage ou d'un lieu de réunion qui a attiré certains groupes différents de personnes IL Y A 11.000 ANS AU MOINS...

Les chercheurs ont découvert jusqu'à environ 130 de ces couteaux, qui auraient été utilisés comme des outils, avec leurs volcans comme sources, par des gens qui seraient venus de loin pour se rassembler à l'ancien temple du site, Göbekli Tepe, en Turquie méridionale. LES COUTEAUX SONT FAITS D'OBSIDIENNE, un verre volcanique riche en silice, qui se forme lorsque la lave se refroidit rapidement.

La recherche a été présentée en février 2012 à la 7e Conférence internationale sur les industries de la taille de la pierre du Néolithique pré-céramique à Barcelone, Espagne.





Temple mystérieux


SEULE UNE INFIME PARTIE DE GÖBEKLI TEPE A ÉTÉ FOUILLÉE À CE JOUR, MAIS CE QUI A ÉTÉ MIS AU JOUR A ÉTÉ SALUÉ PAR LES ARCHÉOLOGUES COMME STUPÉFIANT POUR SON GRAND ÂGE ET SON ART. Il contient au moins 20 ANNEAUX DE PIERRE, UN CERCLE CONSTRUIT À L'INTÉRIEUR D'UN AUTRE, AVEC DES DIAMÈTRES ALLANT DE 30 À 100 PIEDS (10 À 30 MÈTRES). Les chercheurs soupçonnent les gens d'avoir rempli la bague extérieure avec des débris avant la construction d'un nouveau cercle à l'intérieur.

Il y a des BLOCS DE CALCAIRE EN FORME DE T en ligne FORMANT LES CERCLES, ET EN LEUR CENTRE SE TROUVENT DEUX PILIERS MASSIFS D'ENVIRON 18 PIEDS (5,5 M) DE HAUTEUR. Des statues et des bas-reliefs de personnes et d'animaux ont été gravés sur ces blocs et les piliers. "CERTAINES DES PIERRES, COMME LES GRANDS PILIERS, SONT PLUS GRANDES QUE STONEHENGE", a déclaré Tristan Carter, l'un des chercheurs d'obsidienne et un professeur d'anthropologie à l'Université McMaster à Hamilton, Canada. (LES RECHERCHES SUR LE SITE SONT EN COURS DEPUIS 1994 et sont dirigées par Klaus Schmidt, de l'Institut archéologique allemand.) BEAUCOUP DE PILIERS DE PIERRE EN FORME DE "T" ONT ÉTÉ ESTIMÉS ENTRE 15 ET 20 TONNES (QUELQUES UNS PLUS DE 50 TONNES) nécessitant selon les archéologues au moins 500 travailleurs pour les tailler, les transporter et les ériger.





LE PLUS ÉTONNANT, C'EST CE QUI N'A PAS ÉTÉ TROUVÉ. LES BÂTIMENTS NE CONTIENNENT PAS DE FOYERS NI DES VÉGÉTAUX OU RESTES D'ANIMAUX, rien ne montre un signe de domestication. En outre, jusqu'à présent, il n'y a aucun des cercles où les archéologues pourraient confirmer qu'ils aient été utilisés pour la vie quotidienne.

Pris dans son ensemble, la recherche indique que le site a été créé par des chasseurs-cueilleurs, plutôt que par des agriculteurs, qui sont venus de partout pour bâtir une grande structure, puis ont visité le site à des fins religieuses. Cette recherche est soutenue par le style de quelques-uns des couteaux d'obsidienne et des outils de pierre, qui suggèrent que les gens venaient de l'Irak, l'Iran, le Moyen-Euphrate et la Méditerranée orientale.

LES DÉCOUVERTES FAITES À GÖBEKLI TEPE AU COURS DES DEUX DERNIÈRES DÉCENNIES ONT CONDUIT À UN LARGE DÉBAT. Ted Banning, un professeur d'anthropologie à l'Université de Toronto, au Canada, a récemment publié un article dans la revue Current Anthropology en faisant valoir que LES INTERPRÉTATIONS DU SITE PEUVENT ÊTRE DIVERSES. Banning suggère que les structures en anneaux de pierres peuvent avoir été couverts et utilisés comme maisons, et ceux comportant de l'art pourraient avoir servi à la fois comme un espace domestique et aire religieuse. Il suggère également que les gens de Göbekli Tepe auraient pu faire pousser des cultures, en démontrant que quelques-uns des outils de pierre auraient été utiles pour la récolte et que, à un si ancien point dans l'Histoire, il était difficile de faire la différence entre les plantes et les animaux sauvages et ceux que les humains ont essayé de domestiquer (puisque ce sont les mêmes)...

Banning a dit à LiveScience qu'il avait besoin d'examiner les résultats de la dernière équipe sur l'obsidienne avant qu'il ne puisse donner un commentaire éclairé sur ce sujet.





Preuves volcanique


Pour tenter de résoudre certains des mystères qui entourent le site, l'équipe de Tristan Carter a utilisé une combinaison de tests scientifiques pour FAIRE CORRESPONDRE LA COMPOSITION CHIMIQUE DES OBJETS AVEC LES VOLCANS À PARTIR D'OÙ L'OBSIDIENNE D'ORIGINE EST VENUE.

"La véritable force de notre travail est cette incroyable spécificité : NOUS POUVONS DIRE EXACTEMENT DE QUELLE MONTAGNE ELLE VIENT, ET PARFOIS MÊME DE QUEL FLANC DU VOLCAN," a indiqué M. Carter à LiveScience dans une interview.

AU MOINS TROIS DES SOURCES D'OBSIDIENNE SONT SITUÉES DANS LE CENTRE DE LA TURQUIE, DANS UNE RÉGION APPELÉE LA CAPPADOCE, qui se trouve à près de 300 miles (500 km) de Göbekli Tepe. AU MOINS TROIS AUTRES SOURCES SONT DE LA PARTIE ORIENTALE DU PAYS, À PROXIMITÉ DU LAC DE VAN, à environ 150 miles (250 km) en dehors du site. Pourtant, UNE AUTRE SOURCE EST SITUÉE DANS LE NORD LA TURQUIE, également environ 300 miles (500 km).

Les chercheurs affirment que CE QUI REND CES RÉSULTATS SPÉCIAUX ne sont pas tellement les distances à parcourir - 300 miles serait un voyage de New York à Buffalo, NY, sans les chevaux domestiques - mais plutôt LA VARIÉTÉ DES SOURCES D'OBSIDIENNE UTILISÉES.

« C'est une aberration », a dit Carter. L'obsidienne trouvée donne "l'idée de beaucoup de gens de différents secteurs réunis sur le site," a-t-il dit.




Encore plus de mystères


Il a prévenu également que ce n'est pas parce que certains outils en obsidienne provenaient de ces sources lointaines que cela signifiait que les gens avaient effectivement voyagé directement à partir de ces régions jusqu'à Göbekli Tepe. L'obsidienne peut avoir été acquise par le biais du commerce, transformée en un outil, puis amenée sur le site.
Pour tenter de résoudre ce problème, l'équipe se penche également sur la façon dont les outils d'obsidienne ont été fabriqués. Par exemple, ils ont constaté que les artefacts d'obsidienne provenant de la Cappadoce, dans le centre de la Turquie, ont tendance à être stylistiquement similaires à des artefacts trouvés au sud de Göbekli Tepe dans la région du Moyen-Euphrate de la Mésopotamie. En outre, certains des artefacts d'obsidienne provenant de la Turquie orientale, de la région du lac Van, présentent des similitudes avec celles qui sont faites en Irak et l'Iran. Au total, ces trouvailles suggèrent que certaines roches en obsidienne faisaient leur chemin jusqu'au sud-est (éventuellement par le biais du commerce), avant qu'elles ne soient transformées en outils et amenées sur le site, ce qui donne un autre indice de l'endroit d'où les gens venaient.

Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour faire des déclarations concluantes, si l'équipe à raison, GÖBEKLI TEPE ÉTAIT EN EFFET QUELQUE CHOSE DE GRAND, UN LIEU DE PÈLERINAGE DE PLUS DE 11.000 ANS, QUI A ATTIRÉ DES GENS DE TOUTE LA RÉGION.
"Si le professeur Schmidt a raison, cela représente une grande zone très cosmopolite, ce qui serait presque le point nodal du Proche-Orient," a déclaré M. Carter. "En théorie, vous pourriez avoir des gens avec différentes langues, des cultures très différentes, qui viennent au même endroit pour se voir."

Les échantillons d'obsidienne ont été analysés dans les installations du Musée du Louvre à Paris et à l'Université McMaster. En plus de Carter et Schmidt, l'équipe comprend François-Xavier Le Bourdonnec et Gérard Poupeau du Centre National de la Recherche Scientifique.

Source : http://www.livescience.com/19085-world-oldest-temple-tools-pilgrimage.html





D'après les ethnologues, les cultures antécédentes dans cette région sont la culture Kebaran (un peuple nomade du paléolithique vivant dans l'est du Sinaï entre 18 000 et 10 000 av JC) et la culture Natoufien (peuple de chasseurs-cueilleurs du mésolithique vivant entre 12 500 et 9500 ans av JC, peuple atypique dans le sens où ils ont bâti des villages fixes avant même de développer l'agriculture)... EN LANGUE TURQUE ACTUELLE, GÖBEKLI TEPE SIGNIFIE "LA COLLINE AVEC UN NOMBRIL".

CES PILIERS ONT ÉTÉ UTILISÉS COMME « DES PLANCHES À DESSIN » ET BEAUCOUP REPRÉSENTENT DES ANIMAUX, AVEC UNE PRÉFÉRENCE APPARENTE POUR LES SANGLIERS, LES RENARDS, DES REPTILES, DES LIONS, DES CROCODILES ET DES OISEAUX, AINSI QUE LES INSECTES ET LES ARAIGNÉES. La plupart d’entre eux étaient taillés sur les surfaces planes des piliers. Toutefois, CERTAINS SONT DES SCULPTURES TRIDIMENSIONNELLES, dont une découverte, au cours de la saison de fouilles 2006 représente une créature reptilienne descendant sur le côté d’un pilier en T, CE QUI DÉMONTRE QUE CELUI QUI A CRÉÉ CELLE-CI AVAIT MAÎTRISÉ L’ART DE LA SCULPTURE SUR PIERRE.

Les structures sont situées sur le versant sud de la colline, orienté approximativement nord-sud, avec leurs entrées au sud. Tous les piliers en T ont été exhumés dans une carrière de pierre sur la pente sud-ouest au bas de la colline. L’un des piliers reste in situ dans la carrière, il a sept mètres de long et trois mètres de large, et s’il avait été entièrement excavé il aurait pesé environ 50 tonnes, CELA SOULIGNE QUE LA CONSTRUCTION AVEC DES PIERRES QUI PÈSENT DES TONNES N’A PAS COMMENCÉ EN EGYPTE OU EN ANGLETERRE AVEC STONEHENGE.

LE COMPLEXE A, LA PREMIÈRE STRUCTURE CIRCULAIRE À AVOIR ÉTÉ FOUILLÉE, EST SURNOMMÉE « L’ÉDIFICE À COLONNES SERPENT », CAR LES REPRÉSENTATIONS DU SERPENT DOMINENT DANS LES SCULPTURES SUR LES PILIERS EN T. L’une est un réseau de serpents. Un autre pilier, toutefois, représente une « triade », le taureau, le renard et la grue, installés l’un sur l’autre. Certains piliers représentent seulement un taureau, d’autres seulement un renard, et ainsi de suite.

Le complexe B mesure neuf mètres de diamètre, mesuré d’est en ouest et de 10 à 15 mètres du nord au sud (partie pas encore fouiller). Il est néanmoins le seul complexe creusé jusqu’au niveau du plancher, révélant la surface du plancher de terrazzo. Deux piliers centraux ont un grand renard représenté sur eux. Le pilier central, no. 9, est de 3,4 m de haut; le pilier no. 10 est de 3,6 m de hauteur, leur poids est de 7,1 et 7,2 tonnes respectivement. LE COMPLEXE A ÉTÉ CLAIREMENT CONÇU POUR ABRITER CES PILIERS MONOLITHES, CE QUI PROUVE QUE NOS ANCÊTRES ÉTAIENT À L’AISE DANS LE TRAVAIL AVEC DES PIERRES GIGANTESQUES, ET PAS SEULEMENT DANS L’EXCAVATION DANS LES CARRIÈRES MAIS AUSSI DANS L’ÉLABORATION ET LA DÉCORATION. Les archéologues pensent que 200 piliers en T ont été à l’origine à Göbekli Tepe. Si chacun pesait « seulement » cinq tonnes, cela signifierait que 1.000 TONNES DE PILIERS ONT ÉTÉ EXTRAITS ET DÉCORÉS, et cela souligne l’importance du site et l’effort qui a été fait pour le créer.

LE COMPLEXE C EST SURNOMMÉ « LE CERCLE DU SANGLIER », CAR IL DÉCRIT DIVERS COCHONS SAUVAGES. Il reste neuf piliers autour du mur, mais plusieurs ont été enlevés à un moment donné dans le passé. Un pilier montre un filet d’oiseaux. Plus tard, d’autres cultures sont connues pour avoir attrapé des grues migratrices dans les filets, cela pourrait-il être une coutume qui se pratiquait beaucoup plus tôt que prévu? LE COMPLEXE C EST ÉGALEMENT INTÉRESSANT CAR UNE PIERRE EN FORME DE U A ÉTÉ TROUVÉ LÀ, QUI EST RÉPUTÉE AVOIR ÉTÉ LA PIERRE D’ACCÈS. Cette pierre a un passage central de 70 centimètres de largeur, et un côté du U est surmonté d’une représentation d’un sanglier; l’autre côté est manquant malheureusement. Encore une fois, la forme en U et le sanglier soulignent les compétences techniques des artisans en sculpture, ce qui est montrée encore plus sur le pilier n° 27, mettant en scène la créature reptilienne en 3 dimensions.





LE COMPLEXE D EST SURNOMMÉ « LE ZOO DE L’AGE DE PIERRE ». Le pilier no. 43 a des scorpions, et CERTAINS PILIERS SONT EN EFFET SI ABONDAMMENT DÉCORÉS, beaucoup plus intensivement que dans les autres complexes, QUE LE MOT ZOO « EST TOUT À FAIT UNE BONNE DESCRIPTION ». Une fois de plus, il y a deux piliers centraux (n° 18 et 31), bien d’autres piliers révèlent des symboles, comme l’un en forme de lettre H ainsi que l’un avec un H en rotation de 90 degrés. LE SITE A RÉVÉLÉ D’AUTRES SYMBOLES, PLUS PRÉCISÉMENT UNE CROIX, UNE DEMI-LUNE SE COUCHANT ET DES BARRES HORIZONTALES, LA PREUVE QUE L’ORIGINE DE L’ÉCRITURE EST SUSCEPTIBLE D’ÊTRE BEAUCOUP PLUS ANCIENNE QU’ON NE LE PENSE ACTUELLEMENT. LE PILIER N° 33 EST LA « STAR » DU COMPLEXE. SCHMIDT DÉCLARE QUE LES FORMES SUR CE PILIER SE RAPPROCHENT DES HIÉROGLYPHES ÉGYPTIENS, D’OÙ IL POSE L’EXISTENCE D’UN LANGAGE PICTOGRAPHIQUE AU 10ÈME MILLÉNAIRE AVANT JC.


ENSEMBLE, CES QUATRE COMPLEXES ET LES AUTRES, DEMEURÉS INTACTS, SONT UNE SÉRIE D’ELLIPSES.

Ailleurs sur le site, sur le versant nord de la colline, il y a un bâtiment rectangulaire nommé « le BÂTIMENT À LA COLONNE LION ». Ses quatre piliers ont des représentations d’êtres léonins, qui pourraient aussi être des tigres ou des léopards. Un pilier a un graffiti de 30 cm de haut représentant une femme accroupie qui semble donner naissance.

UN SITE DU MÊME TYPE MAIS BEAUCOUP PLUS "PRIMITIF" ET DE TAILLE RÉDUITE A ÉTÉ TROUVÉ À NEVALI CORI, À QUELQUES KILOMÈTRES DE CELUI-CI. 500 ANS ENVIRON PLUS ANCIEN QUE GOBELKI TEPE, AVEC LE MÊME TYPE DE PILIER EN T, SCULPTÉS ÉGALEMENT AVEC DES REPRÉSENTATIONS D'ANIMAUX ET D'HUMAINS, DE NOMBREUSES PETITES STATUETTES D'ARGILE REPRÉSENTANT LA PLUPART DES HOMMES Y ONT ÉTÉ EXHUMÉES. PREUVE QUE LES HOMMES COMMENÇAIENT À MAÎTRISER LE FEU ET L'ARGILE POUR PLUS TARD FAIRE DE LA POTERIE. DES RESTES HUMAINS (CRÂNES ET SQUELETTES INCOMPLETS) ONT ÉTÉ ÉGALEMENT TROUVÉS. A LA DIFFÉRENCE DE GOBELKI TEPE, NEVALI CORI ÉTAIT UTILISÉ COMME LIEU D'HABITATION. CE SITE DE NEVALI CORI N'EST PLUS ACCESSIBLE AUJOURD'HUI, CAR SOUS LES EAUX DU FLEUVE ATATÜRK DAM...





VERS 7500 AV JC, LE SITE DE GÖBEKLI TEPE A ÉTÉ VOLONTAIREMENT ENSEVELI ! ON RETROUVE LES TRACES DE RECOUVREMENT ET DISSIMULATION VOLONTAIRE. DES HOMMES L'ONT RECOUVERT D'ENVIRON 500 M3 DE TERRE ! POUR QUELLE RAISON ?...


"Pour falsifier l'histoire de l'homme et de la civilisation qui vivait sur terre avant lui, le révéler reviendrait à vous dire il y a eu deux créations et non une évolution." R.JAMES


Source : Klaus Schmidt + http://www.wikistrike.com/article-gobekli-tepe-le-plus-ancien-temple-de-l-humanite-68011054.html


VIDEO: http://www.youtube.com/watch?v=uB0kZJUdcRM

Posté par Rusty James à 12:15

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

NATIONAL GEOGRAPHIC A VERSE DES POTS-DE-VIN A ZAHI HAWASS

Message  Admin le Ven 1 Nov 2013 - 15:01

ARCHEOLOGIE CLASSIQUE, ET CORROMPUE : LE NATIONAL GEOGRAPHIC A VERSE DES POTS-DE-VIN A ZAHI HAWASS !





Chers amis,


Ceux parmi vous qui croient encore naïvement que l’archéologie est une science droite, précise et honnête, vont devoir déchanter…

L’article qui suit nous signale en effet que LE NATIONAL GEOGRAPHIC, AFIN D’OBTENIR UN ACCÈS CONSTANT AUX ANTIQUITÉS ÉGYPTIENNES ET AFIN DE PRENDRE AINSI UN AVANTAGE SUR CES CONCURRENTS, A VERSÉ À ZAHI HAWASS, PENDANT UNE DÉCENNIE, UNE SOMME ALLANT DE 80.000 $ À 200.000 $ PAR AN !

Pour ceux qui l’ignoreraient, ZAHI HAWASS ÉTAIT L’UNIQUE GARDIEN DES ANTIQUITÉS ÉGYPTIENNES (ET DE LEURS SECRETS) SOUS LA DICTATURE DE MOUBARAK. Depuis lors, suite à la chute de la dictature, il a perdu de sa superbe, ainsi que son poste d’unique conservateur et gardien des antiquités égyptiennes. Bien entendu, cela ne l’aura pas empêché d’encaisser les centaines de milliers de dollars que le National Geographic lui a versés…

Vous apprécierez aussi la « modestie » du personnage (Hawass), qui prétend qu’il est « le plus célèbre égyptologue » ! Rolling Eyes

Il FUT peut-être, pendant un temps, le « plus célèbre égyptologue » (grâce aux émissions de National Geographic TV !?!?), mais certainement plus maintenant ! RAPPELONS QUE HAWASS, EN BON MENTEUR PROFESSIONNEL, A ENTRETENU PENDANT TOUTE SA CARRIÈRE LE MYTHE ET LE LEURRE SELON LEQUEL LES PYRAMIDES SONT LES TOMBEAUX DES PHARAONS - ALORS QUE LES 3 GRANDES PYRAMIDES DE GIZEH N’ONT JAMAIS CONTENU LA DÉPOUILLE D’UN SEUL PHARAON – LÀ OÙ SAM SEMIR OSMANAGIC, EN À PEINE 5 ANS, A DÉCOUVERT LA VÉRITABLE FONCTION DES PYRAMIDES (des centrales de production d’énergie propre – cf. http://www.youtube.com/watch?v=mTjjRtZAo7c )! Hawass a aussi systématiquement caché out une série de choses, ou fait obstruction à des enquêtes qui révélaient des choses embarrassantes pour l’archéologie officielle…

DE MÊME, ON NE PEUT QUE SOURIRE LORSQUE HAWASS PRÉTEND NE PAS AVOIR ACCORDÉ UNE SEULE FAVEUR AU NATIONAL GEOGRAPHIC. UN MENTEUR PROFESSIONNEL, COMME JE VOUS LE DISAIS ! CAR QUAND ON VOUS PAIE 80.00 À 200.000 DOLLARS PAR AN, C’EST ÉVIDEMMENT POUR NE RECEVOIR AUCUNE FAVEUR EN ÉCHANGE (SARCASME APPUYÉ) !

LE NATIONAL GEOGRAPHIC, LUI AUSSI, JURE SES GRANDS DIEUX QU’AUCUN POT-DE-VIN N’A TÉ VERSÉ (ON EÛT ÉTÉ ÉTONNÉ DU CONTRAIRE)…

LA CORRUPTION QUI RÈGNE AUTOUR DE L’ARCHÉOLOGIE CLASSIQUE ET OFFICIELLE, SUBVENTIONNÉE PAR LES GOUVERNEMENTS, COMMENCE À ÉMERGER. Et il est à peu près certain que cette histoire du National Geographic et de Zahi Hawass ne constitue que le sommet de l’iceberg

L’article, traduit pour vous en français, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION, OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.


P.S. : un grand merci à la personne qui m'a signalé cet article !






Source: http://www.independent.co.uk/news/world/americas/us-investigates-national-geographic-over-corrupt-payments-to-egypts-keeper-of-antiquities-8909454.html


LES ETATS-UNIS MENENT UNE ENQUÊTE AUPRES DU NATIONAL GEOGRAPHIC CONCERNANT DES « PAIEMENTS DE CORRUPTION » VERSES AU GARDIEN DES ANTIQUITES DE L'EGYPTE


New York
Lundi 28 octobre 2013





LE NATIONAL GEOGRAPHIC peut être confronté à un défi inattendu pour sa réputation en tant qu’une des institutions éducatives et scientifiques les plus respectées au monde en raison de d’articles stipulant qu'il EST SOUS ENQUETE AUX ÉTATS-UNIS PAR RAPPORT A SES LIENS AVEC UN ANCIEN RESPONSABLE EGYPTIEN QUI, PENDANT DES ANNEES, A TENU LES CLES DES NOMBREUSES ANTIQUITES POPULAIRES DE SON PAYS.

LA QUESTION EST DE SAVOIR SI L'ORGANISATION BASEE A WASHINGTON – qui, ces dernières années, a rapidement étendu sa portée publique au-delà de son magazine en papier glacé bien connu et vers une chaîne de télévision par câble et vers d'autres entreprises -, A VIOLE LES STRICTES LOIS AMERICAINES SUR LES PAIEMENTS VERSES AUX RESPONSABLES DE GOUVERNEMENTS ETRANGERS DANS DES CONTRATS AYANT DEMARRE EN 2001 AVEC LE DR ZAHI HAWASS qui , jusqu'au renversement du président Hosni Moubarak, était le seul gardien du gouvernement concernant toutes les choses relatives à l’Egypte ancienne.

PENDANT UNE DECENNIE, LE DR HAWASS JOUA APPAREMMENT UN ROLE ESSENTIEL DANS LE FAIT D’AVOIR DONNE AU NATIONAL GEOGRAPHIC UN ACCES CONSTANT AUX ANTIQUITES, y compris aux pyramides et aux trésors de Toutankhamon qui, en raison de leur popularité auprès du public, devinrent une pierre angulaire de son expansion. LES FRAIS POUR CES SERVICES QUI, SELON LE SITE WEB D’ACTUALITES VOCATIV, ALLAIENT DE 80.000 $ (£ 50.000) A 200.000 $ PAR AN, POURRAIENT ETRE INTERPRETES SELON LE DROIT AMERICAIN COMME DES POTS-DE-VIN ILLEGAUX.

Le ministère de la Justice a refusé de confirmer cette enquête. « En tant que politique de longue date, en général, nous ne confirmons ni n’infirmons si une enquête est en cours », a déclaré au journal The Independent Peter Carr, un porte-parole de la Division criminelle du ministère de la Justice.

Dans une déclaration séparée, un porte-parole du National Geographic a déclaré : « La National Geographic Society a respecté toutes les lois applicables et a agi de manière appropriée en ce qui concerne sa relation avec le Dr Zahi Hawass et le gouvernement de l'Egypte ».

Le Dr Hawass fut également indigné. « Personne ne peut me corrompre », a-t-il dit à Vocativ. « Je suis le plus célèbre égyptologue ».

LE DR HAWASS, QUI A PERDU SON PERCHOIR EN TANT QUE PROTECTEUR DES TRESORS ANCIENS DE SON PAYS APRES LA PREMIERE REVOLTE EGYPTIENNE ET LA CHUTE DE MOUBARAK, SIGNA DES ACCORDS SUCCESSIFS AVEC LE NATIONAL GEOGRAPHIC, ACCORDS QUI LE NOMMAIENT UN "EXPLORATEUR EN RESIDENCE". LA TRANSACTION FIT PROGRESSIVEMENT DE LUI UNE CELEBRITE auprès des fans d'archéologie en Amérique et partout où la chaîne National Geographic TV diffuse.

« Quand je suis devenu un « explorateur », j'ai signé un contrat afin d’écrire des livres et de donner des conférences », a-t-il insisté. « Sur base de la loi, si vous signez un contrat pour écrire des livres et donner des conférences, vous devez obtenir l'approbation du gouvernement, et je l'ai obtenue ! », a-t-il ajouté. « C'était un contrat. Ce n'était pas un pot-de-vin. Je n’ai pas accordé une seule faveur au National Geographic ».

TOUTE ENQUETE AMERICAINE SERA MOINS CENTREE SUR UN POTENTIEL ACTE REPREHENSIBLE COMMIS PAR LUI (Hawass, NDR), MAIS PLUTOT PAR LE NATIONAL GEOGRAPHIC, un organisme de bienfaisance qui commença à publier son magazine aux familières bordures jaunes en 1888, AVEC UNE REFERENCE PARTICULIERE AU FOREIGN CORRUPT PRACTICES ACT (LOI SUR LES PRATIQUES ETRANGERES DE CORRUPTION) QUI INTERDIT A DES ENTITES AMERICAINES DE PAYER DES POTS-DE-VIN A DES GOUVERNEMENTS ETRANGERS AFIN D’OBTENIR UN AVANTAGE CONCURRENTIEL INJUSTE.

Les entreprises visées par cette loi ont récemment inclus WalMart, accusé de payer des frais illégaux à des responsables du Mexique afin d’accélérer l'approbation des permis de construire pour ses hypermarchés.

L'institution insiste sur le fait qu’il n’y avait rien de sournois dans ses rapports avec le Dr Hawass. « S'il y avait des demandes formulées par des entités gouvernementales au sujet de nos activités, nous coopérerions de manière complète et transparente », a déclaré un porte-parole à Vocativ.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

LES SCIENTIFIQUES GUÉRISSENT LE CANCER, MAIS PERSONNE N’Y PRÊTE ATTENTION

Message  Admin le Mer 1 Oct 2014 - 16:49



A DIFFUSER LE + LARGEMENT POSSIBLE ! Vic.



Source : http://stopmensonges.com/les-scientifiques-guerissent-le-cancer-mais-personne-ny-prete-attention/


LES SCIENTIFIQUES GUÉRISSENT LE CANCER, MAIS PERSONNE N’Y PRÊTE ATTENTION


par christophe - Sep 27, 2014


LES CHERCHEURS CANADIENS ONT TROUVÉ UN REMÈDE SIMPLE CONTRE LE CANCER, MAIS LES GRANDES SOCIÉTÉS PHARMACEUTIQUES NE SONT PAS INTÉRESSÉES.

Des chercheurs de l’Université de l’Alberta, à Edmonton, au Canada ont guéri le cancer la semaine dernière, mais il y a eu peu d’ondulation dans les nouvelles ou à la télévision. IL S’AGIT D’UNE TECHNIQUE SIMPLE EN UTILISANT UN MÉDICAMENT TRÈS BASIQUE. LE PROCÉDÉ UTILISE LE DICHLOROACÉTATE, QUI EST ACTUELLEMENT UTILISÉ POUR TRAITER LES TROUBLES MÉTABOLIQUES. Donc, IL N’Y A AUCUN SOUCI D’EFFETS SECONDAIRES OU DE LEURS EFFETS À LONG TERME.

CE MÉDICAMENT NE NÉCESSITE PAS UN BREVET, DONC N’IMPORTE QUI PEUT L’EMPLOYER LARGEMENT ET À MOINDRE COÛT par rapport aux médicaments contre le cancer coûteux et produits par de grandes sociétés pharmaceutiques.





Les scientifiques canadiens ont testé ce dichloroacétate (DCA) sur les cellules humaines; il A TUÉ LES CELLULES CANCÉREUSES pulmonaires, du sein et du cerveau ET A LAISSÉ LES CELLULES SAINES. Il a été testé sur des rats avec des tumeurs graves infligées; leurs cellules ont diminué quand ils ont été alimentés avec l’eau additionné avec de la DCA. LE MÉDICAMENT EST LARGEMENT DISPONIBLE ET LA TECHNIQUE EST FACILE À UTILISER, pourquoi les grandes sociétés pharmaceutiques ne sont pas impliquées ? Ou sont les médias intéressés par cette découverte ?

Dans le corps humain, il y a un cancer naturel qui combat les cellules humaines, les mitochondries, mais elles ont besoin d’être déclenchées pour être efficaces. Les scientifiques avaient l’habitude de penser que ces cellules mitochondries avaient été endommagées et ainsi inefficaces contre le cancer. Donc ils ont eu l’habitude de se concentrer sur la glycolyse, qui est moins efficace dans la cure du cancer et plus coûteux. Les fabricants de médicament se sont concentrés sur cette méthode de glycolyse pour lutter contre le cancer. CE DCA D’AUTRE PART NE REPOSE PAS SUR LA GLYCOLYSE MAIS SUR LES MITOCHONDRIES; IL DÉCLENCHE LA MITOCHONDRIE QUI, À SON TOUR, COMBAT LES CELLULES CANCÉREUSES.

L’effet secondaire est aussi de réactiver un processus appelé apoptose. Vous voyez, les mitochondries contiennent un bouton d’autodestruction bien trop important qui ne peut être déclenché dans les cellules cancéreuses. Sans elles, les tumeurs grossissent car les cellules refusent de s’éteindre. Les mitochondries pleinement fonctionnelles, grâce au DCA, peuvent à nouveau mourir.
Avec la glycolyse éteinte, le corps produit moins d’acide lactique, de sorte que le mauvais tissu autour des cellules cancéreuses ne se décompose pas et ne peut pas semer de nouvelles tumeurs.

LES SOCIÉTÉS PHARMACEUTIQUES N’INVESTISSENT PAS DANS CETTE RECHERCHE CAR LA MÉTHODE DCA NE PEUT ÊTRE BREVETÉE, SANS BREVETS ELLES NE PEUVENT PAS FAIRE DE L’ARGENT, COMME ELLES LE FONT MAINTENANT AVEC LEUR BREVET SIDA. Comme les sociétés pharmaceutiques ne développent pas cela, l’article dit que D’AUTRES LABORATOIRES INDÉPENDANTS DEVRAIENT COMMENCER À PRODUIRE CE MÉDICAMENT ET FAIRE PLUS DE RECHERCHES POUR CONFIRMER TOUS LES RÉSULTATS CI-DESSUS ET PRODUIRE DES MÉDICAMENTS. Toutes les bases peuvent être faites en collaboration avec les universités, qui seront heureuses de vous aider dans cette recherche et peuvent développer un médicament efficace pour le traitement du cancer.

VOUS POUVEZ ACCÉDER À LA RECHERCHE ORIGINALE DE CE CANCER ICI :

http://beforeitsnews.com/r2/?url=http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1535610806003722


Cet article veut sensibiliser la population à cette étude, espérer que des entreprises indépendantes et des petites start-up prendront cette idée et produiront ces médicaments, parce que les grandes entreprises ne seront pas intéresser pendant une longue période.


traduction: stopmensonges.com
www.sott.net

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

Des tissus mous de dinosaures datant de seulement quelques milliers d'années !!!

Message  Admin le Ven 2 Jan 2015 - 3:08

Des tissus mous de dinosaures datant de seulement quelques milliers d'années !!! Vic.

Source : http://www.wikistrike.com/2014/12/un-scientifique-decouvre-une-preuve-allant-contre-la-theorie-de-l-evolution-et-se-retrouve-licencie.html


UN SCIENTIFIQUE DECOUVRE UNE PREUVE ALLANT CONTRE LA THEORIE DE L'EVOLUTION ET SE RETROUVE LICENCIE




Publié par wikistrike.com sur 5 Décembre 2014, 18:47pm
Catégories : #Insolite - étrange et bêtise humaine

Un nouveau pavé dans la mare des défenseurs de la théorie de l’évolution. Les dinosaures auraient cohabité avec les hommes, c’est ce que soutenait déjà Immanuel Velikovsky (voir l’article du BBB). Voici une autre preuve-découverte qui a valu à un chercheur d’être licencié.

Un scientifique découvre une preuve allant contre la théorie de l’évolution et se retrouve licencié – un cas honteux pour la communauté scientifique. (BBB)

Le but ultime de la science devrait être de découvrir la vérité. Ce n’est pourtant pas toujours le cas dans la communauté scientifique.

Il existe des exemples de scientifiques ayant découvert des preuves qui contredisent les théories actuelles solidement établies et qui se retrouvent sans travail.

Voici un exemple flagrant expliquant pourquoi de nombreux scientifiques ont peur de s’exprimer pour ne pas risquer leur place.

En début d’année 2013, le chercheur Mark Armitage travaillait sur le site de l’excavation de Hell Creek dans le Montana, et il découvrit ce qu’il pensait être la plus grande corne de tricératops jamais exhumée sur le site.

De retour à CSUN (California State University, Northridge) et après examen de la corne sous un puissant microscope , Armitage fut fasciné par la découverte de tissus mous sur l’échantillon.

Les collègues d’Armitage se montrèrent moins que ravis par cette découverte, car elle présentait de sérieuses implications pour la théorie de l’évolution.

La découverte d’Armitage indiquait que les dinosaures sillonnaient toujours la terre il y a seulement quelques milliers d’années et ne s’étaient pas éteints il y a 60 millions d’années selon la théorie officielle.


Peu de temps après avoir annoncé sa découverte, Armitage fut licencié. Selon l’explication officielle du CSUN, on se passait des services d’Armitage en raison d’un manque de financement pour son poste.

Armitage, dont le travail était publié depuis plus de trente ans, intenta un procès au conseil d’administration, mentionna avoir subi une discrimination pour considérations religieuses.

Les découvertes d’Armitage furent finalement publiées en juillet 2013 dans le journal scientifique Acta Histochemica.


Résumé

Des tissus osseux mous fibreux ont été extraits d’une corne sus-orbitale d’un Tricératops horridus collectés à la formation de Hell Creek dans le Montana, USA. Du matériel mou était présent dans l’os pré et post-décalcifié. Le matériel de la corne présentait de nombreuses petites couches de matrice osseuse en lamelles. Cette matrice possédait d’importantes microstructures visibles avec des ostéocytes lamellaires. Des couches de tissu mou présentaient de multiples épaisseurs de tissu intact avec des structures de style ostéocyte montrant des interconnections et des ramifications secondaires. C’est le premier rapport de couches de tissu mou provenant d’une corne de tricératops portant des épaisseurs d’ostéocytes, et il élargit la gamme et le type de spécimens de dinosaures connus pour contenir du matériel non fossilisé dans la matrice osseuse.

Selon les documents du tribunal, peu de temps après la découverte originale des tissus mous, un officiel du CSUN a dit à Armitage, « Nous n’allons pas tolérer votre religion dans notre département ! »

« Virer un employé pour ses idées religieuses est totalement inapproprié et illégal », a déclaré un avocat de l’Institut de Justice du Pacifique.

« Mais le faire pour tenter de réduire au silence un discours scientifique dans une université d’état est encore plus alarmant. Ce devrait être un signal d’alarme et un avertissement pour le monde universitaire. »

Mark Armitage n’est malheureusement pas le seul scientifique à être renvoyé après avoir révélé une découverte qui contredit les théories orthodoxes. Ce qui conduit les gens à remettre en question et à douter de l’honnêteté et de la signification réelle de la science actuelle.
 
Sources :

http://bistrobarblog.blogspot.ca/2014/12/nouvelle-preuve-sur-une-existence.html#more

http://www.messagetoeagle.com/profevol.php#.VKXgZniVreS  
[/u]

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: MESSAGES POUR NOTRE TEMPS...

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum