2010 : PISTAGE DES CITOYENS : SATELLITES, CAMERAS, SCANNERS, IDENTITE & BIOMETRIE

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2010 : PISTAGE DES CITOYENS : SATELLITES, CAMERAS, SCANNERS, IDENTITE & BIOMETRIE

Message  Admin le Mer 3 Mar 2010 - 15:38

Chers amis,

Voici un fil qui traitera d'autres technologies d'asservissement des populations, et qui pourraient permettre au nouvel ordre mondial, si rien n'est fait pour l'empêcher, d'obtenir une emprise absolue sur les individus. Twisted Evil

Les technologies dont nous discuteront ici font partie de celles qui ont décrites dans le roman "1984" de George Orwell, un roman qui dépeint une société où chaque citoyen est étouffé, ne possédant plus de libertés, et vit dans la crainte des systèmes de surveillance gestapistes de "Big Brother". pale

Nous aborderons donc ici les caméras de surveillance, les scanners, la biométrie, et les logiciels de contrôle du comportement.

La biométrie est l'étude statistique des dimensions et de la croissance des êtres vivants, et elle est de plus en plus appliquée pour le contrôle de l'identité, le contrôle de l'accès etc. Par exemple, les scanners des empreintes digitales ou les scanners de l'iris sont des appareils biométriques.

La suite, ci-dessous...

Vic.


Dernière édition par Admin le Jeu 13 Jan 2011 - 23:06, édité 4 fois

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

SCANNER COPROREL LIBERTICIDE A L’AEROPORT DE ROISSY !

Message  Admin le Mer 3 Mar 2010 - 15:40

FRANCE : SCANNER CORPOREL LIBERTICIDE A L’AEROPORT DE ROISSY-CHARLES DE GAULLE !!!



Chers amis,

La Grande-Bretagne avait commencé à utiliser cette misérable technologie liberticide. Twisted Evil Cela avait fait scandale, et on avait suspendu ce genre de scanner. POUR UN TEMPS SEULEMENT, vous avais-je dit, CAR IL N’Y AVAIT AUCUNE PROTESTATION NI OPPOSITION DE LA POPULATION ! Shocked Mad

AUJOURD’HUI, CE SONT LES FRANÇAIS QUI TIRENT L’EUROPE VERS LE BAS, ET VERS LA DICTATURE ORWELLIENNE, PUISQU’UN SCANNER CORPOREL VA ÊTRE « EXPÉRIMENTÉ » (AVEC LE RISQUE D’EN VOIR SURGIR DANS TOUS LES AÉROPORTS, DONC) À L’AÉROPORT DE ROISSY-CHARLES DE GAULLE !!! Twisted Evil Mad Mad Mad

Le répugnant article propagandiste et de désinformation des putes des mass médias, ci-dessous, méritait d'être commenté. Je vous propose de le découvrir... :wink:

BONNE REVOLUTION… OU BONNE ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/02/22/jour-j-pour-le-scanner-corporel-a-roissy_1309410_3224.html#xtor=AL-32280184


JOUR J POUR LE SCANNER CORPOREL A ROISSY


LEMONDE.FR avec AFP | 22.02.10 | 07h35 • Mis à jour le 22.02.10 | 08h03


Un SCANNER CORPOREL sera expérimenté à partir de lundi à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle SUR LES VOLS EN DIRECTION DES ETATS-UNIS — SUR LA BASE DU VOLONTARIAT. Cette expérimentation intervient dans le cadre du RENFORCEMENT DES MESURES DE SECURITE après l'ATTENTAT MANQUE contre un avion américain à Noël, lorsqu'un Nigérian de 23 ans avait failli faire exploser un appareil de la Northwest Airlines avec près de 300 passagers à bord, entre Amsterdam et Detroit.


Commentaire : nous avons donc ici tous les ingrédients de la sempiternelle tragicomédie dont les autorités abusent afin de nous supprimer nos libertés : sous le prétexte passe-partout (et hélas toujours efficace) du mythe de la sécurité intégrale, suite à un attentat avorté (opération sous faux pavillon ?), on renforce les mesures de contrôle ! Et pour que cela paraisse absolument « démocrate », on propose le tout « sur base du volontariat » ! Incroyable que les gens soient d’accord, DE LEUR PROPRE GRE, que des gardes puissent les voir à poil via un scanner ! Il est d’ailleurs à noter que ces scanners ne sont même pas aussi efficaces qu’on le dit (je vous posterai sans doute un article à ce sujet par la suite)… Et le PIRE, c’est que les gens, tels des bœufs, votent apparemment pour que ce genre de mesure passe ! Le comble du comble…


Si la technologie est encore peu connue en France, plusieurs types de scanners corporels sont déjà utilisés dans le monde : les scanners à rayon X (X-Ray), utilisés en radiologie, et les scanners utilisant la technologie des ondes millimétriques, qui s'arrêtent à la surface de la peau. C'EST LA SOLUTION DES ONDES MILLIMETRIQUES QUI A ETE CHOISIE POUR ETRE TESTEE à partir de lundi par Aéroports de Paris (ADP). Avec les ondes millimétriques "TOUT EST VISIBLE", a assuré en janvier Jacques Le Guillou, directeur adjoint des transports aériens à la direction générale de l'aviation civile. Avec les scanners corporels, "ON DISTINGUE UNE SILHOUETTE, LES VOLUMES, LES FORMES", selon un représentant de HTDS, entreprise spécialisée dans les scanners.
Il est en outre tout à fait possible de faire en sorte que l'agent chargé du scanner ne voit ni entrer ni sortir la personne du sas.


Commentaire : on précise donc bien que « tout est visible », y compris les formes et les volumes ! L’argument le plus débile est sans aucun doute l’argyment destiné uniquemnt à « rassurer » et qui signale qu’il est « possible de faire en sorte que l'agent chargé du scanner ne voit ni entrer ni sortir la personne du sas ». Oui, certes, c’est « possible »… mais ne soyons pas naïf : cela ne sera probablement pas fait !


De son côté, LA COMMISSION NATIONALE DE L'INFORMATIQUE ET DES LIBERTES (CNIL) ESTIME QUE LES SCANNERS CORPORELS DOIVENT ETRE UTILISES DANS DES "CONDITIONS JURIDIQUES ET TECHNIQUES" GARANTISSANT LA PROTECTION DE LA VIE PRIVEE ET DE L'INTIMITE DES PERSONNES. "IL IMPORTE DE PRENDRE EN COMPTE LES RECOMMANDATIONS" DU GROUPE DES CNIL EUROPEENNES (G29), SELON L'ORGANISME.

Commentaire : A NOUVEAU, la salope de CNIL, vendue au pouvoir et pourrie jusqu’au trognon, nous prouve donc encore une fois que son nom de « commission nationale de l’informatique et des libertés » est l’antithèse de ce qu’elle est réellement ! Car en fait, cette commission ne protège pas du tout les libertés : elle ne sert qu’à avaliser et faire passer les projets liberticides en les recouvrant d’un voile de rassurement, de politiquement correct et de démagogie ! Et donc, bien sûr, tout le monde se doit d’être « rassuré » puisque nos « bonnes » autorités européennes (qui sont dictatoriales et vendues au nouvel ordre mondial, souvenez-vous-en) ont publié des « recommandations » (le terme « recommandation » signifiant, bien entendu, qu’il n’y a aucune obligation de les appliquer ! Ces conseils dont donc totalement non contraignants, donc inefficaces, et ne seront donc pas appliqués, c’est garanti !).


Le G29 recommande notamment de privilégier les technologies permettant une représentation schématique du corps des personnes, et non leur image réelle (avec floutage du visage et des parties intimes du corps) et de restreindre la visualisation des images par des personnels habilitées, dans des locaux non ouverts au public. La CNIL recommande également de faire en sorte que ces personnels ne puissent pas voir en même temps l'image holographique et l'image réelle des voyageurs, de limiter la conservation des images "à la durée nécessaire au contrôle" et de sécuriser la transmission informatique des images des passagers.

Commentaire : et donc, sous ces arguments rassurants, l’article du journal Le Monde (L’Immonde), ainsi que les prétendues « mesures » servant à soi-disant « garantir les libertés et le respect de la vie privée », rassurent la colonie des larves conformistes optimistes, et fait passer une mesure liberticide de plus ! Abject !


Personnellement, êtes-vous favorable, opposé ou indifférent à la mise en place dans les aéroports de scanners corporels, permettant de voir à travers les vêtements des passagers ?

Favorable : 43.7 %

Opposé : 35.4 %

Indifférent : 18.6 %

Sans opinion : 2.2 %

Nombre de votants : 6007



Commentaire et conclusion : pour enfoncer le clou, donner un sentiment d’impuissance/de fatalisme et afin d’assurer l’apathie et la non-révolte des gens face à cette nouvelle attaque contre les libertés et la vie privée, l’Immonde nous livre le résultat d’un « sondage ». SI ce résultat est vrai et SI ce sondage a été effectué « à la régulière » (ce qui est encore loin d’être sûr), nous apprenons qu’une majorité de Français est en fait d’accord de se mettre à nu devant les scanners corporels liberticides, et de voir une mesure orwellienne supplémentaire entrer en application !

Les ancêtres de ce peuple doivent se retourner dans leurs tombes, eux qui étaient parvenus, via la Révolution de 1789, à obtenir des libertés de base et des droits humains pour chaque citoyen.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

SCANNERS CORPORELS : AUSSI LIBERTICIDES QU’INEFFICACES !

Message  Admin le Mer 3 Mar 2010 - 15:41

SCANNERS CORPORELS : DES DISPOSITIFS AUSSI LIBERTICIDES QU’INEFFICACES !!!



Chers amis,


Je vous propose aujourd’hui la traduction d’un article du Huffington Post, avec vidéo à la clé (en allemand), et QUI VOUS PROUVE SANS LE MOINDRE DOUTE QUE LES LIBERTICIDES ET ORWELLIENS SCANNERS CORPORELS, S’ILS SONT CAPABLES DE DÉTECTER LES IMPLANTS MAMMAIRES OU LES COUTEAUX SUISSES, SE RÉVÈLENT INCAPABLES DE REPÉRER DES ÉLÉMENTS ET EXPLOSIFS PERMETTANT DE FABRIQUER UNE BOMBE !!! Surprised Shocked Exclamation

CHOSE EXTRÊMEMENT INTÉRESSANTE : DANS LA VIDÉO, L’HOMME QUI PASSE AU SCANNER AVAIT SUR LUI DE LA THERMITE (NANOTHERMITE), ET CE COMPOSANT EXPLOSIF ET QUI PROVOQUE DES TEMPÉRATURES TRÈS ÉLEVÉES N’A PAS ÉTÉ REPÉRÉ PAR LE SCANNER ! Surprised :? OR, SI VOUS VOUS SOUVENEZ BIEN, LA NANOTHERMITE EST JUSTEMENT LE TYPE D’EXPLOSIF QUE L’ON A RETROUVÉ… DANS LES TWIN TOWERS LORS DES ATTENTATS DU 11 SEPTEMBRE 2001 ! Surprised Exclamation

QUEL « MALENCONTREUX HASARD », DÉCIDÉMENT ! Rolling Eyes LES SCANNERS CORPORELS SEMBLENT DONC PROMPTS À VIOLER L’INTIMITÉ, LA VIE PRIVÉE ET LES LIBERTÉS INDIVIDUELLES, RENFORÇANT LE CONTRÔLE POUR LES CITOYENS, MAIS SE RÉVÈLENT EN FAIT INCAPABLES DE REPÉRER LES VÉRITABLES EXPLOSIFS ET PARTIES DE BOMBE ! Mad

DE CETTE FAÇON, LES VÉRITABLES TERRORISTES (LES TERRORISTES D’ETAT DE WASHINGTON ET LEURS HOMMES DE MAIN) PEUVENT CONTINUER À FAIRE SAUTER CE QU’ILS VEULENT, OÙ ILS VEULENT, ET POURSUIVRE D’AUTRE PART LE RENFORCEMENT DES MESURES DITES DE « SÉCURITÉ » AFIN DE DÉMOLIR LES LIBERTÉS INDIVIDUELLES
(le but étant, finalement, de parvenir aux puces implantables cancérigènes et de contrôle total) !!! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Nous voyons donc ici la démonstration par A+B que la sécurité intégrale est un MYTHE et un LEURRE qui ne sert qu’à permettre l’instauration progressive d’un système totalitaire ! Exclamation Mad

Nous avons hélas vu hier que les Français, eux, sont apparemment d’accord d’accepter ces scanners corporels liberticides, dictatoriaux et inefficaces comme un moyen d’assurer la prétendue « sécurité »… quels pigeons ! Rolling Eyes Mad

L’article, traduit pour vous en français, ci-dessous, avec la vidéo en allemand…

BONNE REVOLUTION, BONNE OPPOSITION AU LIBERTICIDE… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source: http://www.huffingtonpost.com/2010/01/23/full-body-scanner-fails-t_n_433286.html


UN SCANNER CORPOREL COMPLET NE REUSSIT PAS A DETECTER DES MORCEAUX DE BOMBE DURANT UNE DEMONSTRATION (VIDEO)


Huffington Post | Bianca Bosker Posté pour la première fois le 23/01/2010, à 09:47 AM | Mise à jour le 24/01/2010, à 11:45


Une démonstration de scanners corporels complets durant un programme de la télévision allemande a révélé que ces dispositifs de sécurité controversés pourraient être en mesure de repérer des détails aussi intimes que les implants mammaires, MAIS QU’ILS PEUVENT ECHOUER DANS LA DETECTION DE COMPOSANTS DE BOMBES.

Dans cette émission télévisée, le scanner, qui produit des images aux rayons X si révélatrices qu’il a été assimilé à « une mise à nu virtuelle dans un but de fouille », a détecté le téléphone portable de la personne et son couteau suisse, MAIS IL A MANQUE UNE VARIETE D'OBJETS CACHES AUTOUR DE SA PERSONNE ET QUI POURRAIENT ETRE UTILISES AFIN DE CREER ET FAIRE EXPLOSER UNE BOMBE.

(Bruce) Schneier, concernant la sécurité (cf. http://www.schneier.com/blog/archives/2010/01/german_tv_on_th.html), fait remarquer:

Certes, il faisait seulement face au scanner de face et pas de côté. Mais il ne cachait pas non plus quoi que ce soit dans une cavité du corps autre que sa bouche - je n’avais pas pensé à cela - il n'a pas utilisé du PETN* de faible densité ou en fines tranches, et il n’avait rien caché dans son bagage à main.

LA REVELATION SELON LAQUELLE LE SCANNER N'A PAS TENU COMPTE D’ARTEFACTS POTENTIELLEMENT DANGEREUX SE SITUE A ENVIRON 2:07 (deux minutes et sept secondes) DANS LA VIDEO CI-DESSOUS.

Schneier on Security conclut : "LES SCANNERS CORPORELS COMPLETS : ILS SONT NON SEULEMENT UNE IDEE STUPIDE, MAIS EN PRIME, ILS NE FONCTIONNENT MEME PAS".

L’avis de Gizmodo : « LES SCANNERS CORPORELS COMPLETS SONT, A PART EGALE, AUSSI EFFRAYANTS QU’INEFFICACES, un point c’est tout ».

Pourtant, d'autres ont défendu ces dispositifs, croyant qu’ils peuvent empêcher des passagers comme le « terroriste avec une bombe dans ses sous-vêtements », de passer à travers le dispositif de sécurité aéroportuaire.

Vidéo (en allemand): http://www.youtube.com/watch?v=nrKvweNugnQ&feature=player_embedded



* Le PETN (tétranitrate de pentaérythrite, aussi connu sous le nom de Penthrite) est l'un des plus puissants explosifs connus, avec un facteur de puissance de 1,66. Il est plus sensible aux chocs ou à la friction que le TNT. Il est principalement utilisé dans les cordeaux détonants pour les mines ou les carrières, ou dans les cartouches de petits calibres.
Le PETN est un des composants utilisés dans la fabrication du Semtex. (source : http://fr.wikipedia.org/wiki/PETN )

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

BE : LES « ORWELL AWARDS » ET L’INFAME PROJET « HUMABIO » !

Message  Admin le Mer 3 Mar 2010 - 15:42

VITAL ! BELGIQUE LIBERTICIDE ET TOTALITAIRE : LES « ORWELL AWARDS » ET L’INFAME PROJET « HUMABIO » !!!




Chers amis,


La Belgique n’est certes pas en reste lorsqu’il s’agit de mettre en application des technologies liberticides et dictatoriales. Embarassed Crying or Very sad

Souvenez-vous que ce petit pays (le cœur pourri de l’Europe) a été le premier à rendre OBLIGATOIRE, pour TOUS ses citoyens, l’IGNOBLE CARTE D’IDENTITE A PUCE ELECTRONIQUE (e-ID)… Twisted Evil

AUJOURD’HUI, NOUS APPRENONS, EN BELGIQUE, L’EXISTENCE DE TOUTES UNE SÉRIE DE TECHNOLOGIES, LOIS OU PROJETS DE LOI, QUI VONT RENDRE NOTRE ENVIRONNEMENT ENCORE PLUS ÉTOUFFANT, ENCORE DAVANTAGE LIBERTICIDE ! Surprised Twisted Evil Crying or Very sad Mad Exclamation

Parmi ces projets putrides, il y a la liberticide CARTE À PUCE RFID MOBIB, mise en place par la STIB (société des transports intercommunaux de Bruxelles), et qui permet le pistage permanent des navetteurs. Twisted Evil On retrouve aussi la PLATEFORME E-HEALTH, destinée à mettre en application les répugnants et liberticides DOSSIERS DE SANTÉ ÉLECTRONIQUES (condition sine qua non avant d’amener les puces implantables, rappelez-vous)… Twisted Evil

ET L’ON DÉCOUVRE ÉGALEMENT DE NOUVELLES SALOPERIES : LE PROJET "DATA RETENTION" (rétention des données, un projet sur lequel je devrai me renseigner) et aussi la TECHNOLOGIE « HUMABIO » (comme « humain » et « biologique », sauf que dans ce cas-ci, cela signifie « Human Monitoring and Authentification using Biodynamic indicators and Behavioural Analysis » - Surveillance des humains et authentification utilisant des indicateurs biodynamiques et l’analyse du comportement). Surprised Twisted Evil Mad Exclamation

Alors, qu’est-ce que Humabio, exactement ? Question :?

HUMABIO EST UN SYSTEME DE CAMERAS INTELLIGENTES COUPLEES A UN LOGICIEL QUI PERMET D’AUGMENTER LE NIVEAU DE « SECURITE » (COMPRENEZ QUE CELA PERMET D’AUGMENTER LE NIVEAU DE PISTAGE, DE CONTROLE ET DE TYRANNIE SECURITAIRE), ET DE COMBINER DES CARACTERISTIQUES PHYSIOLOGIQUES ET COMPORTEMENTALES AFIN D'AMELIORER LA SIMPLE IDENTIFICATION PAR EMPREINTE DIGITALE ET FACIALE EN Y AJOUTANT LA RECONNAISSANCE DE LA DEMARCHE ET OU DE LA VOIX !!! Surprised Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

CETTE NOUVELLE TECHNOLOGIE DE MERDE EST SOUTENUE, BIEN ENTENDU, PAR LES CRAPULES DE L’UNION EUROPEENNE TOTALITAIRE ! Twisted Evil Mad

ELLE PROVIENT DE L’ENTREPRISE PUTRIDE MULTITEL. LE PROJET DE PLACER CES CAMERAS FASCISTES ET DE LA HONTE EST EVIDEMMENT SOUTENU PAR NOTRE GOUVERNEMENT LIBERTICIDE ET MONDIALISTE, VIA LA DIVISION DE LA RECHERCHE ET DE LA COOPERATION SCIENTIFIQUE DE LA REGION WALLONNE ! Twisted Evil Mad Mad Mad

L’ETAU EST DESORMAIS EN TRAIN DE SE RESSERRER DE FAÇON IMPITOYABLESad A MOINS D’UNE REVOLUTION ET D’INSURRECTIONS RAPIDES ET IMMEDIATES, NOTRE SOCIETE VA PLONGER DANS UNE TYRANNIE TECHNOLOGIQUE GENERALISEE ET MONDIALE… Crying or Very sad

En attendant, au lieu de se révolter, on s’amuse à donner des « prix » (Orwell Awards) aux projets les plus crapuleux, ce qui ne possède aucune force contraignante et n’empêche rien… Mad La Ligue des Droits de l'Homme (que l'on devrait sans doute renommer la ligue IMPUISSANTE des droits de l'homme), elle, dénonce - mais toujours sans résultats - des projets et technologies qui tuent nos libertés depuis des années, à présent. Mad

Le terrible article, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.


P.S. : Merci à la personne qui m'a comuniqué cet article... elle se reconnaîtra. :wink:


Source : http://datanews.rnews.be/fr/news/90-53-28651/orwell-award---le-projet-humabio-epingle-par-la-ligue-des-droits-de-l-homme.html


ORWELL AWARD : LE PROJET HUMABIO EPINGLE PAR LA LIGUE DES DROITS DE L'HOMME


25 février 2010 -- Jean-Luc Manise

Des CAMERAS PLUS INTELLIGENTES, QUI RECONNAISSENT LES PERSONNES AUTOMATIQUEMENT GRACE A LEUR DEMARCHE. C'est ce qui pourrait se cacher derrière Humabio.

C'est dans le cadre de sa semaine thématique « Technologie mon Amour » que la Ligue belge des Droits de l'Homme a décerné mardi dernier à l'espace Magh à Bruxelles l'ORWELL AWARD au projet Humabio. Ce prix citron récompense « le meilleur du pire 2009» en matière de nouvelles technologies et de droits de l'homme.

Parmi les « nominés», LA PLATE-FORME E-HEALTH, UNE SOLUTION QUI NE PREVOIT PAS DE SUIVI OBLIGATOIRE DES ACCES AU DOSSIER ELECTRONIQUE DU PATIENT, NI DE SANCTIONS EN CAS D'ACCES NON AUTORISE A DES DONNEES DE SANTE POUR LE MOINS SENSIBLES.

Sur la liste de la LDH figurent encore les PROJETS DATA RETENTION ET LE TRAITE PASSENGER NAME RECORD.

Le PASS MOBIB DE LA STIB ET LA NOUVELLE LOI VIDEO-SURVEILLANCE DU 12 NOVEMBRE 2009 clôturent la liste des « outsiders ».
Car CELUI QUI A REMPORTE LE PLUS DE SUFFRAGES EST, SANS CONTESTE, HUMABIO.

Human Monitoring and Authentification using Biodynamic indicators and Behavioural Analysis est un PROJET DE RECHERCHE SOUTENU PAR L'UNION EUROPEENNE. SON PROMOTEUR EST MULTITEL. Humabio est FINANCE PAR LA DIVISION DE LA RECHERCHE ET DE LA COOPERATION SCIENTIFIQUE DE LA REGION WALLONNE.

Il a pour but d'AUGMENTER LE NIVEAU DE SECURITE des entreprises et des infrastructures en donnant plus de liberté de mouvement aux PERSONNES QUI SERAIENT RECONNUES AUTOMATIQUEMENT PAR DES CAMERAS/CAPTEURS, DIMINUANT AINSI LE NOMBRE DE PROCEDURES DE CONTROLE D'ACCES DANS LES ENTREPRISES.

Concrètement, HUMABIO VISE A COMBINER DES CARACTERISTIQUES PHYSIOLOGIQUES ET COMPORTEMENTALES AFIN D'AMELIORER LA SIMPLE IDENTIFICATION PAR EMPREINTE DIGITALE ET FACIALE EN Y AJOUTANT LA RECONNAISSANCE DE LA DEMARCHE ET OU DE LA VOIX. A TERME, UNE PERSONNE PASSANT SOUS LE CHAMP D'UNE CAMERA CONTROLEE PAR HUMABIO POURRAIT AINSI ETRE IDENTIFIEE AUTOMATIQUEMENT. A SON INSU, dénonce la Ligue des Droits de l'Homme.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

FR:PASSEPORT BIOMETRIQUE & CARTES D’IDENTITE:INTERCHANGEABLES !

Message  Admin le Sam 6 Mar 2010 - 3:43

FRANCE LIBERTICIDE : PASSEPORT BIOMETRIQUE LIBERTICIDE ET CARTES D’IDENTITE DEVIENNENT « INTERCHANGEABLES » ! UN MOYEN DE FAIRE PROGRESSER L’IDENTIFICATION ELECTRONIQUE DE FACON FURTIVE ET PERFIDE ! LES MEDIAS, EUX, DESINFORMENT A NOUVEAU !



Chers amis,


Le gouvernement totalitaire français vient de sortir une mesure liberticide de plus mais qui, grâce au travail de manipulation et de sabotage de la presse, est passée inaperçue ! Mad

NOUS NOUS SOUVIENDRONS DU PROJET « INES » (IDENTITÉ NATIONALE ÉLECTRONIQUE SÉCURISÉE), LE PROJET FRANÇAIS DE CARTE D’IDENTITÉ ÉLECTRONIQUE ET LIBERTICIDE. CE PROJET S’ÉTAIT ATTIRÉ L’OPPOSITION DU PEUPLE… :?

AUJOURD’HUI, SOUS LE PRÉTEXTE DE « RÉDUIRE LES TRACASSERIES ADMINISTRATIVES » (ARGUMENT DE FACILITE, DONC), LE GOUVERNEMENT DICTATORIAL, RELAYÉ PAR LA PRESSE DE PROPAGANDE, SORT UNE MESURE QUI SIGNALE QUE LE PASSEPORT ET LA CARTE D’IDENTITÉ DEVIENNENT « INTERCHANGEABLES » ! Shocked Exclamation

MAIS LE PASSEPORT, LUI, COMPORTE DÉSORMAIS DÉJÀ UNE PUCE RFID LIBERTICIDE AINSI QUE LES DONNÉES BIOMÉTRIQUES DU PORTEUR ! Twisted Evil Surprised Mad Exclamation

VOICI DONC UNE MESURE PERFIDE DE PLUS QUI PASSE INAPERÇU, PUISQUE LE BUT RÉEL DE CETTE MESURE N’EST PAS SEULEMENT (ET PAS PRINCIPALEMENT) DE FACILITER L’OBTENTION DE PAPIERS D’IDENTITÉ, MAIS BIEN D’ÉTENDRE L’UTILISATION DU LIBERTICIDE PASSEPORT BIOMÉTRIQUE QUI, LUI, EST BIEN UN MOYEN D’IDENTIFICATION ÉLECTRONIQUE À PUCE ! Twisted Evil Mad Mad Mad Exclamation

DE CETTE FAÇON, LE GOUVERNEMENT INFÂME CONTOURNE L’OPPOSITION POPULAIRE, EN SE FENDANT DE « BONNES INTENTIONS » (L’ENFER EN EST PAVÉ) VISANT SOI-DISANT À FACILITER LA VIE DES CITOYENS DANS LEURS DÉMARCHES ADMINISTRATIVES ! Shocked MAIS EN RÉALITÉ, IL FAIT AVANCER LA DICTATURE TECHNOLOGIQUE, ET CE DE FAÇON ANTIDÉMOCRATIQUE ! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil


Bien entendu, de très nombreux Français n’y verront que du feu… Embarassed Crying or Very sad Mad

Quelle abjection que ce gouvernement sarkozyen ! Mad

LA FRANCE A VRAIMENT BESOIN D’UNE RÉVOLUTION EN BONNE ET DUE FORME AFIN DE RÉTABLIR LES LIBERTÉS INDIVIDUELLES ET LA DÉMOCRATIE VÉRITABLE ! Mad Exclamation SANS QUOI, UNE DICTATURE ABOMINABLE SURGIRA DANS LES FAITS D’ICI QUELQUES TRÈS COURTES ANNÉES… Sad

L’article de manipulation, de propagande et de désinformation de la presse prostituée, ci-dessous…

BONNE INSURRECTION, BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/12/31/01016-20101231ARTFIG00045-les-papiers-d-identiteplus-faciles-a-obtenir-.php


LES PAPIERS D'IDENTITE PLUS FACILES A OBTENIR


Par Jean-Marc Leclerc

03/03/2010 | Mise à jour : 22:21

POUR METTRE FIN AUX TRACASSERIES ADMINISTRATIVES, le ministère de l'Intérieur simplifie les règles de délivrance.

Aux grands maux, les grands moyens. Pour mettre un terme à une polémique grandissante sur les pratiques tatillonnes des services préfectoraux et consulaires qui délivrent passeports et cartes d'identité, le ministre de l'Intérieur vient d'édicter, avec son collègue des Affaires étrangères, une circulaire qui bouleverse les procédures de délivrance des papiers. Des milliers de Français s'étaient en effet trouvés confrontés à un système kafkaïen, qui les obligeait, lors d'un renouvellement notamment, à prouver leur nationalité, pour peu qu'ils soient nés à l'étranger ou de parents étrangers. Et ce même s'ils détenaient un titre d'identité français en bonne et due forme. Au-delà même de ces cas, c'est la logique de suspicion générale au guichet des préfectures qui commençait à agacer sérieusement. Un excès de zèle dénoncé par le médiateur de la République en personne. Voici ce que Brice Hortefeux a annoncé mercredi à ses préfets pour arrondir les angles. En attendant qu'un décret vienne parachever cette réforme.


PASSEPORT ET CARTE D'IDENTITE DEVIENNENT «INTERCHANGEABLES»

Concrètement, avec les nouvelles règles, «LA PRESENTATION D'UNE CARTE D'IDENTITE PLASTIFIEE PERMET SANS AUCUNE DIFFICULTE D'OBTENIR UN PASSEPORT. DE MEME, LA PRESENTATION D'UN PASSEPORT ELECTRONIQUE OU BIOMETRIQUE PERMET D'OBTENIR UNE CARTE NATIONALE D'IDENTITE», explique l'hôte de la Place Beauvau.

L'administration cloisonnait jusqu'alors les deux procédures, dans l'espoir que, si elle devrait être dupée par une personne lors de la délivrance de son passeport, par exemple, elle puisse se «rattraper» lors de l'examen de sa demande de carte d'identité. «Mais cette stratégie relevait d'une vision archaïque de la fraude documentaire, puisque les titres sont de plus en plus fiables», estime un préfet.



Moins de justificatifs à verser au dossier

Autre moyen d'alléger les démarches pour les administrés : «Quand une personne vient renouveler un titre, l'administration doit lui réclamer moins de documents justificatifs que lors de sa première demande», préconise aujourd'hui le ministère de l'Intérieur. «Le principe peut paraître évident, mais avant, une fois expiré le délai de validité, qui est de dix ans pour un passeport, par exemple, il fallait produire à nouveau tous les documents», rappelle-t-on dans l'entourage du ministre.


Plus d'acte d'état civil obligatoire au guichet

«S'il est légitime de vérifier l'identité du demandeur pour éviter les usurpations d'identité, la NATIONALITE n'a pas à être vérifiée», souligne le ministre de l'Intérieur, qui précise que «l'usager n'a plus à se procurer un acte d'état civil» puisque sa carte d'identité plastifiée ou son passeport suffisent désormais à prouver sa nationalité. Même un titre d'identité périmé depuis moins de deux ans dispensera de fournir un acte d'état civil. C'est une véritable révolution qui s'annonce dans les mairies, où le personnel des services concernés occupait une large part de son temps à satisfaire les demandes d'extrait d'acte de naissance de personnes qui possédaient pourtant des papiers d'identité en règle. «Les économies en temps seront considérables. La collectivité va également s'épargner chaque année des millions d'euros de dépenses inutiles en frais postaux notamment», se félicite un haut responsable au ministère.


Toujours privilégier la preuve la plus simple à fournir

Pour les cas où la vérification d'identité demeure strictement nécessaire, l'administration doit réclamer en priorité les preuves de nationalité «les plus faciles à obtenir», préconise désormais le ministère de l'Intérieur. L'acte d'état civil ou le décret de naturalisation devra suffire, avant d'exiger un certificat de nationalité au greffe du tribunal de grande instance. Document qui prend un temps infini à être délivré, tant les greffes sont submergés.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

VERS LA SOCIETE DU CONTROLE TOTAL ET DE LA SURVEILLANCE PERMANENTE

Message  Admin le Jeu 18 Mar 2010 - 17:09

VERS LA SOCIETE DU CONTROLE TOTAL ET DE LA SURVEILLANCE PERMANENTE : A QUEL POINT AVONS-NOUS DEJA PERDU NOS LIBERTES ???


Chers amis,

Après avoir lu l'ensemble des articles précédents, il ne vous est plus possible de douter des dangers des technologies liberticides que le Nouvel Ordre Mondial nous prépare.

Mais néanmoins, étant donné que la plupart d'entre vous ne ressent pas (ENCORE !) les effets négatifs de toutes ces "sympathiques" technologies tueuses de libertés, vous êtes certainement amenés à vous dire que "ce n'est pas pour tout de suite" ou que "cela mettra du temps à se généraliser". QUELLE ERREUR MONUMENTALE !!!

Mais alors, à quel point avons-nous déjà perdu nos libertés ???

C'est ce à quoi l'article de synthèse ci-dessous, que j'ai rédigé il y a 4 ans, répond.

Vous allez le voir, nous sommes déjà TRES LOIN et BIEN AVANCES sur le chemin qui mène à la dictature et à la mondialisation des technologies liberticides de contrôle, de surveillance et de répression des population ! Et encore... nous sommes aujourd'hui bien plus loin encore dans le liberticides que nous ne l'étions il y a 4 ans, au moment où j'ai écrit cet article de synthèse !

Après cet article, vous vous demanderez sans doute ce qu'il convient de faire, et vous vous sentirez peut-être impuissants face à tout ceci... AU CONTRAIRE, DITES-VOUS BIEN QU'IL VA DE VOTRE LIBERTE (ET DE LA LIBERTE DE VOS ENFANTS & PETITS-ENFANTS) DE REAGIR ET DE VOUS OPPOSER A L'IMPOSITION DE CE GENRE DE MESURES ET DE TECHNOLOGIES FASCISTES ! Cela passera D'ABORD par une opposition et une résistance INDIVIDUELLE, PERSONNELLE et COURAGEUSE. Et bien entendu, des groupes se créeront. Mais cela doit se faire DE TOUTE URGENCE, car le temps imparti pour une réaction est ULTRA-COURT.

Il faudra même sans doute en arriver à la désobéissance civile, voire à la révolution ou même à la guerre civile ! Ne l'oubliez jamais : la VIGILANCE des citoyens, les libertés et la vie privée sont la base de la garantie d'une société viable et d'une vie décente.

A présent, je vous laisse lire l'article, que j'ai découpé en plusieurs morceaux en raison de sa longueur.

Bonne lecture, bonne réflexion, ET AVANT TOUTE AUTRE CHOSE, BONNE REACTION, BONNE OPPOSITION ET BONNE INSURRECTION ! Vic.




VERS LA SOCIETE DU CONTROLE TOTAL ET DE LA SURVEILLANCE PERMANENTE


Le 11 septembre 2001 a marqué les esprits. A partir de cette date, le monde a changé. Pas seulement en raison de la guerre du Golfe qui en a découlé, mais aussi en raison des mesures contre le terrorisme qui ont suivi.

Il est vrai, certes, que certaines technologies et mesures existaient déjà SUR PAPIER avant 2001 (comme par exemple les cartes d'identité électroniques). Mais les « attentats » contre les deux tours en ont accéléré l'adoption.

A partir du 11/09/2001, le monde est entré dans une nouvelle phase sinistre de l'histoire : celle qui mène vers l'état-policier, le contrôle total des populations et la surveillance permanente des individus, bref vers une dictature mondialisée.
Cela vous semble un peu « gros » ou « parano » ? Faisons donc un petit résumé des lois et technologies liberticides qui ont progressé à partir de cette date.


Des lois qui tuent les libertés

Le 11 septembre a tout d'abord mis en place le fameux « Patriot Act » ou « loi patriote », un terme bien ironique pour une mesure «d'exception» qui permet au gouvernement, au nom du combat contre le « terrorisme », de passer au-dessus de la Constitution (qui, rappelons-le, est la base de la démocratie) et de passer outre les droits et libertés des citoyens. Ainsi, il est exact que depuis de l'adoption du Patriot Act, les USA ne sont plus vraiment une démocratie, ce qui constitue un sérieux danger et une dérive potentielle vers la dictature. En outre, depuis lors, la plupart des mesures du Patriot Act ont été prolongées de façon définitive. Cette dangereuse loi, qui était supposée être une loi « d'exception » (donc temporaire), est donc devenue une loi PERMANENTE.

Et dans nos pays ? Des lois semblables au Patriot Act ont rapidement fait leur apparition dans nos pays et ailleurs également, pour finalement se répandre tout autour du monde. Par exemple, la France a eu la loi Perben ; et la Belgique a eu la loi du 19 décembre 2003 (nouvel article 137 du code pénal inséré par la loi belge du 19 décembre 2003 et paru dans le Moniteur belge du 29 décembre 2003); dernièrement, après les attentats de Londres de juillet 2005, l'Europe a pris de nouvelles mesures « antiterroristes », dont notamment l'augmentation des caméras de surveillance et la rétention et la conservation des données téléphoniques et des e-mails. Ces mesures n'ont pas de limite dans le temps ; elles sont donc devenues, elles aussi, permanentes. Et nous ne vivons donc plus vraiment en démocratie non plus !

En réalité, au nom de la sacro-sainte « lutte contre le terrorisme » ou au nom de la lutte contre les épidémies, on a fait entrer à peu près n'importe quelle mesure de CONTROLE, de SURVEILLANCE et de REPRESSION, et ce un peu partout sur le globe. On a tellement gonflé l'importance de ces mesures antiterroristes de soi-disant « sécurité » qu'on les a fait passer en réalité avant les libertés et les droits ! Bref, on a fait croire aux gens que la sécurité devait prévaloir sur les libertés et les droits de l'homme ! Nos politiciens ne sont sans doute pas prêts à l'admettre, mais c'est pourtant bien ce qui s'est passé. En bref, nous sommes à présent, à peu près partout dans le monde, sur la voie de la dictature...

Bien plus grave, la plupart des mesures et technologies qui avaient été AU DEPART prévues contre les terroristes ont tendance à être aujourd'hui appliquées à d'autres portions de la population : au début, ce fut pour les criminels dangereux et récidivistes, le grand banditisme ; ensuite, on a visé la petite criminalité et la délinquance ; à l'heure actuelle, on est en train de glisser vers tout contrevenant, manifestant, protestataire... bref, potentiellement, vers TOUT CITOYEN !!!

On est en train de dire aux gens l'ineptie suivante : « Pour votre sécurité et pour vous protéger des terroristes et des criminels, il va falloir installer toute une série de dispositifs intrusifs, et vous allez devoir abandonner une partie de votre vie privée et de vos libertés ». C'est un mensonge, une pente très dangereuse qui mène tout droit à un régime de surveillance totalitaire.

La dérive est donc très claire, et elle est bien là : nous glissons vers un monde totalitaire dans lequel les libertés, les droits, la vie privée et la dignité sont sacrifiés au nom du mythe et du leurre de la sécurité maximale !

Nous allons à présent passer en revue les différentes technologies liberticides (= tueuses de libertés) qui ont été introduites ou développées depuis le 11 septembre 2001, et vous allez voir que la situation est plus que préoccupante, voire même gravissime...



Des mesures et des technologies fascistes

Les technologies qui suivent possèdent toutes un grand point commun : elles permettent l'invasion de la vie privée, l'érosion et la suppression des libertés. Elles sont cependant présentées sous des arguments mielleux, tentants et qui jouent sur la corde sensible des gens. Ces arguments sont des prétextes de facilité et de progrès ou encore des prétextes humanistes, médicaux, sécuritaires. Qui en effet oserait s'insurger contre une technologie qui permet de « soigner certains patients » ou qui « évite les kidnappings » ? Mais en réalité, tout dépend aussi des risques et du niveau d'invasion et de destruction des libertés et de la vie privée. Et nous allons voir ci-dessous que les technologies présentées sont absolument inacceptables en raison des dangers qu'elles représentent et des dérives qui ont déjà pu être observés, mais aussi parce qu'elles visent le contrôle total et absolu de l'individu.



Les cartes d'identité électroniques à puce


Les cartes d'identité électroniques (ou eID) ne nous sont plus inconnues, puisqu'elles se développent de plus en plus. Le gouvernement belge a décidé, sans consultation du peuple, de les imposer aux citoyens. Mais des cartes d'identité électroniques existent aussi en Italie, au Japon, et dans de nombreuses autres parties du monde. La France possède son projet de carte INES (identité nationale électronique sécurisée), la Grande-Bretagne tente d'imposer honteusement une « ID Card » que 80% de la population refuse, les USA tentent de créer, pour la première fois, une carte d'identité nationale, et la Commission européenne a demandé que d'ici 2008, TOUS LES PAYS DE L'UNION EUROPEENNE possèdent leur carte d'identité électronique !

Mais en quoi cette carte d'identité électronique est-elle liberticide ? Tout d'abord, elle est liberticide dans le fait que le citoyen n'a plus accès à toutes les données qui se trouvent sur cette carte. La puce électronique contient des informations que le porteur de la carte d'identité ne peut voir. Ces informations ne sont accessibles qu'au personnel autorisé.

Certaines cartes d'identité électroniques contiendront des données biométriques, par exemple les empreintes digitales ou le scan de l'iris.

C'est la toute première fois que l'on exige un moyen d'identification des personnes qui fut utilisé pour des CRIMINELS. D'autres pays ont également prévu des données biométriques supplémentaires. En vrac : données relatives à l'ADN de l'individu, morphologie du squelette, photo numérique, reconnaissance faciale...

Bien sûr, on a prétendu que ces cartes électroniques étaient destinées à lutter contre les terroristes, à donner plus de sécurité (tiens ! Voilà le mythe de la sécurité maximale qui revient), et qu'elle était infalsifiable.

Ce sont des prétextes. La carte d'identité électronique n'est pas infaillible. On avait créé des cartes plastifiées avec toute une série de précautions anti-fraude, mais les contrefacteurs en sont venus à bout. Il en va de même avec les cartes électroniques.

Certaines cartes d'identité électroniques iront même plus loin : elle possèderont des puces RFID (voir ci-dessous) qui, malgré leur réputation « d'infaillibilité », ont déjà été piratées de nombreuses fois, surtout dans les pays où elles sont utilisées depuis un moment déjà. Ce piratage permettrait même le vol de l'identité d'une personne. Tout ce dont un pirate aurait besoin pour récupérer les données de la puce électronique, c'est d'un scanner et d'un peu de discrétion ! Bien entendu, les données seront cryptées. Mais cela ne stoppe évidemment pas les pirates, qui à force d'efforts, parviennent à « craquer » les codes. De plus, les puces RFID représentent de terribles menaces pour la vie privée.

La puce électronique de la eID est capable de garder en mémoire une multitude de données. Il existe un risque que l'on intègre les données du registre national (un dossier extrêmement détaillé sur la personne) sur la mémoire de cette puce.

Enfin, les cartes d'identité électroniques sont appelées à rassembler, en seul document, toute une série de cartes, et c'est le cas pour la Belgique. Ainsi, d'ici 2 ans, il est prévu que la carte d'identité, qui possède aussi des possibilités bancaires, reprenne aussi la carte de sécurité sociale (carte SIS), le permis de conduire et d'autres documents encore. En outre, plus de 400 applications sont d'ores et déjà prévues pour la carte d'identité belge !

Etant donné que toutes les données de l'individu seront reprises sous format électronique, il sera très facile de créer une gigantesque base de données centralisée reprenant les données de chaque individu, ce qui représente également toute une série de dérives.

En Belgique, les cartes d'identité biométriques sont en train d'être appliquées à l'Internet : les gens se connectent sur des zones de chat « sécurisées ». Pour cela, ils branchent leur carte d'identité dans un lecteur ad hoc relié à leur ordinateur. Désormais, on peut connaître leur réelle identité, les sites qu'ils utilisent et pendant combien de temps, et même ce qu'ils ont dit !

Donc, violation de vie privée et menace sur la liberté du web. Pour « justifier » cette application liberticide, on a une fois de plus joué sur la corde sensible des gens en leur expliquant que ce système permettrait de « repérer les pédophiles ». Mais il permettra aussi de repérer et d'identifier tout individu qui conteste le système ou des éléments du système (militants, activistes, manifestants, protestataires), et de le châtier par la suite !

« Mais moi, je n'ai rien à me reprocher ni rien à cacher, monsieur », répondront les naïfs. Ils oublient un peu vite que la centralisation du pouvoir représente un danger réel pour la démocratie, ainsi que pour les libertés et les droits des individus. Aux USA, des agences gouvernementales ont ainsi vendu les données privées d'individus à des compagnies commerciales. Quant aux gentils Juifs de la seconde guerre mondiale, eux non plus n'avaient rien à se reprocher. Eux non plus ne se sont pas trop inquiétés de devoir porter une étoile jaune cousue sur leurs vêtements et de devoir montrer leurs papiers. On sait où cela les a menés, malheureusement... L'Etat n'est pas toujours aussi bienveillant qu'il veut bien le laisser percevoir.



Les passeports biométriques


Ces nouveaux passeports ont été imposés (une fois de plus) sous le diktat des USA ainsi que de l'OACI (organisation de l'aviation civile internationale). Le prétexte ? La lutte contre le terrorisme, mais aussi... la faillibilité des anciens passeports ! Au début, on a donc fait croire aux gens que ces nouveaux passeports seraient infaillibles. Ce qui s'est vite révélé faux, puisque le piratage et le « vol d'identité » restent tout à fait possibles, bien entendu. Simplement, les contrefacteurs ont besoin d'un peu plus de connaissances et de matériel pour venir à bout des protections du passeport.

Au niveau technologique, ces passeports se caractérisent, tout comme certaines cartes d'identité électroniques, par une puce RFID sans contact qui contient certaines données biométriques du porteur, telles qu'une photo numérique, les empreintes digitales ou encore le scan de l'iris.

Ces passeports possèdent les mêmes défauts et les mêmes risques que les cartes d'identité électroniques.

La technologie n'est pas au point et comporte des dangers ? Qu'importe ! Ils seront malheureusement d'application d'ici le mois d'octobre 2006 grand maximum (nous y sommes donc déjà !). Les USA, dans le cadre de leur programme « VISIT », ont imposé ces passeports. Les citoyens des pays qui ne font pas partie de ceux qui ont accepté ces passeports biométriques et qui souhaitent entrer aux USA devront passer par l'étape bureaucratique et lente de l'attribution d'un visa. Mais les USA sont loin d'être les seuls à être impliqués dans le processus, puisque de nombreux autres gouvernements ont accepté de façon honteuse la dictature du passeport biométrique.

Dans le cas des passeports biométriques aussi, AUCUN pays n'a consulté ses citoyens ! Il s'agit d'une décision DICTATORIALE qui a été IMPOSEE à toute une série de pays ! Et le pire, c'est que PERSONNE n'a réagi !

Acceptation directe de la part de populations soumises, donc, et ce malgré les dangers et risques de dérives incommensurables que représentent ces passeports ! Pathétique...



Les appareils biométriques


La biométrie est une partie de la biologie qui applique aux êtres vivants les méthodes statistiques. Et dans le domaine de la sécurité, la biométrie est la science qui calcule la taille et les caractéristiques biologiques qui rendent un individu unique en son genre, et donc identifiable. Ainsi, les empreintes digitales, les caractéristiques du squelette, la disposition des veines, les stries que l'on trouve dans l'iris de l'oeil de chaque personne... permettent d'identifier cette personne de façon précise.

Des appareils biométriques (scanners) ont donc commencé à se développer un peu partout dans le monde (y compris nos pays) dans les endroits sécurisés, dans les aéroports, dans les lieux fortement fréquentés... afin de « lutter contre les terroristes ». Mais l'excuse de la lutte contre les terroristes est dépassée depuis longtemps. Des dérives se sont installées. Ainsi, au Texas, pour entrer dans un simple parc d'attraction, il vous faut « montrer patte blanche » et donner votre carte d'identité ou poser votre main sur un appareil biométrique qui scanne votre main afin de pouvoir entrer ; toujours aux USA, des scanners biométriques ont fait leur apparition dans les écoles afin d'identifier les élèves par analyse de l'iris ; plus près de chez nous, en France, les appareils biométriques ont été autorisés par la commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) afin d'être placées... dans les cantines scolaires !!!

Ces procédés ne sont bien évidemment pas anodins ni inoffensifs, et nous allons avoir que les enfants et même les bébés sont une cible idéale pour ceux qui font la promotion des technologies liberticides. Ces dispositifs biométriques consistent, à chaque fois, à établir l'identité de la personne. Bref, ils contrôlent la personne et renforcent la SURVEILLANCE.

On est en droit de s'offusquer quant au fait que ces technologies soient mises en application auprès des enfants. Cela fait néanmoins partie des buts malveillants du monde des entreprises et des gouvernements. Ainsi, par exemple, la CNIL est un organisme d'état qui dépend du gouvernement français. Et au niveau des entreprises, le Gixel (un conglomérat des entreprises françaises spécialisées dans l'électronique) a fait paraître un petit livret appelé « Le livre bleu » sans lequel il explique qu'il faut EDUQUER et HABITUER les citoyens aux nouvelles technologies dès leur plus jeune âge. Quoi de plus pratique que d'éduquer les enfants, qui ne possèdent pas suffisamment d'esprit critique que pour voir où se trouve le danger de dérive ? De plus, en ENDOCTRINANT les enfants à se faire contrôler et surveiller à tout moment, on forme une génération de personnes qui trouveront « normal » de se faire épier, surveiller, contrôler en permanence et n'importe où !

Enfin, la biométrie est susceptible de développer une criminalité nouvelle et basée sur la mutilation (on coupe un doigt pour avoir les empreintes digitales, par exemple).


Les bases de données centralisées


Nous vivons de plus en plus dans une société où tout ce qui est électronique est mis sur un piédestal. Ce que l'on appelle l'e-government (ou gouvernement électronique), dans lequel les citoyens pourront demander un papier officiel ou remplir leur déclaration d'impôts via Internet, par exemple, en est un bon exemple. Bien entendu, on nous chante les vertus de « facilité » et de « commodité » de ce système. Mais n'y a-t-il aucun risque ?

Les risques sont là, et ils sont ENORMES. Car tout ce qui est sous format informatique est susceptible d'être piraté. Cela constitue un des dangers des bases de données centralisées. C'est par exemple pour cela que le vote électronique, qui peut être facilement piraté si aucun document papier n'est imprimé, est dangereux pour la démocratie.

Mais il existe un danger plus redoutable encore. Car ces bases de données permettent la centralisation du pouvoir. Et plus le pouvoir est centralisé, plus le risque de dictature ou de despotisme est élevé, même dans les pays « démocratiques » ! Ainsi, un état dans lequel tout individu serait fiché et repris systématiquement sur toute une série de bases de données selon les endroits où il achète des articles, les banques où il retire de l'argent, les endroits où il se connecte sur Internet, les papiers qu'il demande sur le web par l'intermédiaire du gouvernement électronique etc. , pourrait repérer et pister cet individu à tout moment. Ces données pourraient également être vendues à des sociétés privées (et cela s'est déjà produit aux USA et au Canada), voire à un état étranger.

En bref, ces bases de données centralisées constituent une menace pour la vie privée, pour les libertés et pour la démocratie véritable.

De nos jours, des bases de données d'ADN sont également constituées, ce qui représente aussi un facteur de risque (nous y reviendrons plus tard).

Comme si cela ne suffisait pas, des programmes très sophistiqués de data mining (extraction de données) permettent d'établir des points communs et des déductions à partir de plusieurs bases de données différentes, ce qui constitue bien entendu un sérieux danger de plus car on peut dresser un portrait du comportement et des habitudes de l'individu à partir du recoupement entre ces différentes bases de données.

En Belgique, nous sommes déjà bien plus avancés que nous pourrions le croire au niveau des bases de données : les casiers judiciaires, les cartes de fidélité des magasins, les enfants surdoués, l'ADN des criminels dangereux... sont tous repris dans des bases de données centralisées !

Certaines bases de données ont aussi été constituées au niveau européen. Il est donc grand temps de prendre conscience du problème et de ses dangers, et de limiter au maximum ces bases de données, qui ont tendance à devenir systématiques. L'Europe a connu la Gestapo lors de la seconde guerre mondiale, et celle-ci ne possédait pas les moyens technologiques d'aujourd'hui. Ne donnons donc pas au pouvoir la possibilité de devenir une Gestapo du 21e siècle et de contrôler à retour de bras !



La rétention des données

Il y a peu, de nouvelles « lois antiterroristes » européennes ont été signées (sans aucune consultation populaire, bien entendu) suite aux attentats de Londres du mois de juillet 2005. La rétention des données téléphoniques et des e-mails a été exigée. Désormais, tout ce que vous envoyez par SMS ou par e-mail sera conservé pendant au moins 2 ans !

Ce système va permettre, lui aussi, de conserver un grand nombre d'informations sur l'individu, sur ce qu'il a envoyé, quand il l'a envoyé, avec quel service, à partir de quel site web... Bref, la rétention des données va venir améliorer et agrandir le système de bases de données.

Nous sommes donc déjà, en réalité, TRES avancés dans le domaine de la surveillance des individus. Et il ne s'agit pas uniquement de la surveillance des terroristes !

Ainsi, dernièrement, un scandale a éclaboussé le président américain George W. Bush qui a autorisé depuis plusieurs années, illégalement et de façon anticonstitutionnelle, des écoutes téléphoniques secrètes de citoyens, avec rétention des données. Les cibles de ces écoutes téléphoniques n'étaient pas toujours des terroristes, mais bien souvent des activistes, des militants, des protestataires ou tout simplement des adversaires de l'administration Bush ! Et depuis fin septembre 2006, TOUTE PERSONNE QUI NE PRETE PAS ALLEGEANCE A GEORGE W. BUSH EST CONSIDEREE COMME "TERRORISTE" !!! Tous ces opposants et protestataires sont donc à présent EN DANGER !

La dérive est donc ici très nette et les dangers réels. Et ces dangers sont aussi valables pour nos pays, dans lesquels, à présent, la rétention des données est autorisée, et même rendue obligatoire !



Les caméras de vidéosurveillance : Big Brother vous regarde

Avec les dernières lois « antiterroristes » européennes, l'augmentation des caméras de vidéosurveillance a été décidée.

Néanmoins, le phénomène se développe un peu partout sur la planète, en raison de la psychose du terrorisme. Que ce soit au Japon, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis ou en Australie, les caméras de vidéosurveillance se multiplient.

Rien qu'en Belgique, plus de 700 caméras de vidéosurveillance se trouvent à présent dans le métro et les trams de Bruxelles ; 17 caméras du même type ont déjà été placées à Charleroi et d'autres caméras ont été placées en Flandres, le long des plages. Ces caméras se trouvent aussi aux abords ou même dans les lieux publics très fréquentés (gares, aéroports, ministères, grands magasins...) et sont reliées à un centre de surveillance de la police. Et le système est « extensible », a averti la presse !

La Grande-Bretagne est le pays qui possède le plus de caméras en Europe. On a parlé de ces caméras CCTV lors des attentats du métro de Londres où, bizarrement, malgré le nombre impressionnant de caméras placées dans le métro, la scène des préparatifs du crime n'avait - apparemment - pas été filmée, ce qui remet déjà en question la « sécurité » toute relative que ces caméras amènent !

Par contre, ce qui est certain, c'est que ces caméras filmeront éventuellement des criminels, mais qu'elles filmeront SURTOUT des citoyens et des innocents en permanence !!!

On est donc en droit de se poser la question : est-il est vraiment nécessaire et réellement démocratique, pour arrêter une poignée de criminels, de criminaliser et de pénaliser l'ensemble de la population ???

Mais le plus gros problème, ce sont les dangers de ce système de surveillance permanente. Ce système de vidéosurveillance menace clairement la vie privée, ainsi que certains droits constitutionnels de base.

Ainsi, le fait d'épier les piétons à chaque coin de rue constitue une suppression de la liberté de mouvement. Et nous le verrons un peu plus loin, il n'y a pas que les piétons qui vont être mis sous surveillance : les véhicules et leur conducteur, eux aussi, se trouveront bientôt sous l'oeil vigilant de « Big Brother » (le dictateur du roman de George Orwell).

Une chose est en tout cas très claire : nous ne devons pas accepter de laisser tomber une partie de nos droits, de notre vie privée et de nos libertés pour des questions qui, au premier abord, semblent purement « sécuritaires » (rappelons d'ailleurs que la sécurité maximale n'existe pas et constitue un LEURRE). Nous ne devons pas le faire, sinon le pouvoir - qui, rappelons-le, n'est pas toujours bien inspiré ni bien intentionné - en profitera, et nous nous retrouverons dans une société-prison, une société dans laquelle nous serons surveillés, contrôlés ET REPRIMES en permanence.

Car ces caméras de surveillance nous amènent vers des systèmes qui sont clairement exagérés et excessifs, et même vers un état-policier. Ainsi, en Australie, le premier ministre, John Howard, a déclaré il y a peu que TOUTES les caméras de Sydney, qu'il s'agisse des caméras placées dans les transports en commun ou les caméras des banques, des caméras des supermarchés ou installées dans les endroits publics, et même les caméras des petits épiciers, toutes les caméras vont être reliées au quartier général de la police ! Le but avoué de cette manoeuvre : lutter contre le « terrorisme » et le « grand banditisme », bien entendu, MAIS AUSSI contre la délinquance, la petite criminalité, ET MEME... contre toute INFRACTION, contre les ACTIVISTES, les MANIFESTANTS et les CONTESTATAIRES !!!

C'est ce qui se passe aussi aux USA : on assiste à un glissement, à un dérapage très dangereux qui, à partir de la lutte contre les terroristes, englobe de plus en plus de catégories de personnes, pour finir par surveiller et contrôler... TOUTE PERSONNE, même innocente !!! Des gens manifestant pour défendre leur emploi ou des opposants politiques pourraient très vite devenir punissables, dans ce système dégénéré.

Les USA ont encore prévu pire : le chef de la police de Houston (Texas) vient en effet de défendre un projet dans lequel les caméras de vidéosurveillance ne seraient plus seulement placées dans la rue, les magasins, les banques etc. MAIS AUSSI dans les parcs, dans certaines forêts et même...DANS LES MAISONS DES INDIVIDUS ! Le comble, c'est que ceci correspond à 100% au futur cauchemardesque que George Orwell décrivait dans son roman d'anticipation, « 1984 », dans lequel les gens vivaient dans le système totalitaire du dictateur nommé « Big Brother » et étaient épiés en permanence par des caméras. Le but de placer autant de caméras et partout n'est pas uniquement un but de surveillance ; l'objectif vise aussi un contrôle du comportement. Ceci se produit à partir du moment où l'individu, qui se sait surveillé partout et à tout moment, autorégule son comportement de façon à ne pas paraître suspect aux yeux du pouvoir. C'est en réalité ce contrôle sur les individus qui est recherché par le « système », ce qui signifie que les exemples américain et australien ne sont pas une « exagération » ni une « erreur de parcours », mais bien le but que chaque gouvernement souhaite atteindre. Nous observerons de façon encore plus claire en étudiant d'autres technologies liberticides que le but ultime est clairement le contrôle total et absolu de l'individu.

L'augmentation du nombre de caméras de vidéosurveillance est MONDIAL. Nous nous dirigeons donc, petit à petit, vers le MEME système que le système totalitaire australien ou américain ! Il est donc temps de se réveiller, et de réagir !



Les satellites et la géolocalisation

Nous connaissons déjà le GPS (global positioning satelllite), un système composé de dizaines de satellites. Ce système est utilisé, notamment, pour pouvoir s'orienter. Mais il permet aussi de pouvoir filmer ce qui se passe sur Terre avec une précision redoutable : depuis l'espace, il peut filmer avec une précision au mètre près !

Aujourd'hui, le GPS (un système américain) va être concurrencé par le système Galileo (un système de satellites européens) dont les satellites, plus récents, bénéficient d'une technologie bien plus avancée, et dont la précision est encore plus pointue que celle du système GPS. Et dans les projets de surveillance prévus via le système Galileo figurent... le PISTAGE des objets, des véhicules... et des HUMAINS ! Voilà qui en dit long sur les projets de surveillance et de contrôle de la population !

Et ce n'est pas tout ! L'Europe vient de lancer un programme de satellites-espions dénommés satellites GMES (Global Monitoring for Environment and Security ou « Surveillance mondiale pour l'environnement et la sécurité ») . Ces satellites représentent un risque pour toute personne à la surface de la planète, puisqu'ils seront à même, par beau temps, d'espionner tout ce qui se passe ! D'ailleurs, les buts des satellites GMES sont très clairs. Ils ont été résumés par Philippe Busquin, homme politique belge et commissaire européen chargé de la recherche. Il a dit, en parlant du GMES : « il s'agit d'établir d'ici à 2008 une capacité européenne de Surveillance Mondiale pour l'Environnement et la Sécurité » !

De plus, nous avons des bases terriennes ainsi que des antennes-relais (les fameuses antennes GSM, par exemple). De nouveaux services ont été récemment rendus disponibles via les GSM. Et parmi ceux-ci, la géolocalisation qui permet, à partir d'un GSM, de localiser toute autre personne possédant, elle aussi, un GSM. Ce type de service est à présent accessible aux particuliers, notamment via des compagnies telles que l'entreprise belge Simy.

La géolocalisation est présentée sous des prétextes commerciaux (pouvoir localiser vos amis) ou sécuritaires (pouvoir localiser vos enfants pour leur « sécurité » ou « afin de prévenir les kidnappings ») et pourtant elle constitue, elle aussi, un sérieux danger pour la liberté et la vie privée, puisqu'elle permet d'espionner les gens à tout moment.


Le contrôle des automobilistes et des véhicules


Nous avons vu que le contrôle des individus et des piétons, si une réaction ne voit pas le jour, est en bonne voie, notamment via les caméras de vidéosurveillance. Cela va être aussi très bientôt le cas pour les automobilistes.

Une multitude de mesures qui vont dans ce sens sont en train d'être prises en ce moment dans une pléthore de pays. Toujours sous le prétexte de sauver des vies ou sous le mensonge de la sécurité maximale pour tous. Passons donc en revue quelques-uns de ces dispositifs.

La Commission européenne a décidé, sans la moindre consultation populaire et en accord avec les principaux constructeurs automobiles, que d'ici 2009, TOUS les véhicules automobiles disposeraient d'un dispositif électronique de géolocalisation baptisé « eCall » et permettant de localiser le lieu d'un accident. Le but prétexté serait de « sauver des vies »...

Dans plusieurs pays de l'Union européenne (dont la Belgique et la France), des systèmes de caméras high-tech à fibres optiques ont été installés sur les grands axes routiers avec la possibilité de photographier toute voiture dépassant la limite de vitesse. Ce système existe aussi aux USA. Le contrevenant recevra dans sa boîte aux lettres l'amende ainsi qu'une photo prise au moment de l'infraction (ce qui rend pratiquement impossible toute contestation).

En France et en Belgique, des motos de police ont été équipées de systèmes vidéo-radars qui permettent de vérifier, entre autres, la vitesse des véhicules sur la route et en plein déplacement !

Aux Emirats Arabes, la société IBM va équiper les véhicules de « boîtes noires » de SURVEILLANCE par GPS (satellite) qui repèrent où se trouve chaque véhicule et contrôleront la vitesse de celui-ci. En cas de dépassement des limites de vitesse (contenues sur une carte routière électronique accessible par satellite) , un message vocal d'avertissement sera diffusé dans l'habitacle du véhicule.

Au Royaume-Uni ainsi qu'aux USA, en Australie, à Singapour ou en Allemagne, un système de péage automatique via des boîtes noires sera installé. Ces boîtes noires, fixées sur chaque voiture, auront pour but de taxer automatiquement les automobilistes par km ou par mille conduit.

En France, de nouvelles plaques minéralogiques seront désormais attribuées à vie. Le but (avoué) de ces plaques ? Un contrôle renforcé et une meilleure traçabilité !

Au Royaume-Uni, des plaques minéralogiques contenant des micro-puces RFID seront bientôt mises en application. Ceci permettra le PISTAGE systématique de tout véhicule sur les grands axes routiers. Ces plaques seront bien entendu repérables par des scanners ou des capteurs placés le long des routes. Certains constructeurs automobiles ont même décidé d'incruster des puces RFID directement dans la carrosserie de la voiture ! Ce système de nouvelles plaques minéralogiques britanniques va être mis en application dès maintenant (mars 2006) !!!

Les caméras impliquées pour le repérage de toute plaque minéralogique au Royaume-Uni (même pour une voiture lancée à bonne allure) se nomment caméras ANPR (automatic number plate recognition ou caméras d'accès automatiques à l'identification des plaques minéralogiques). Le Road Traffic Act (loi sur le trafic routier) donne par ailleurs aux policiers le droit d'arrêter tout véhicule, à tout moment et pour n'importe quelle raison ! Dérapages incontrôlés assurés...

En Suède et au Royaume-Uni, un système nommé « Alcolock » empêche la voiture de démarrer si le conducteur est ivre ou s'il a bu de l'alcool. Avant de pouvoir démarrer, le conducteur doit souffler dans un tube qui analyse la teneur en alcool de l'haleine.

Au Royaume-Uni (une fois de plus), une boîte noire surveillant la vitesse du véhicule par l'intermédiaire du pistage par satellite et limitant automatiquement la vitesse de l'automobile va être placée sur les véhicules. Le prix de ce système sera tout à fait exorbitant : £1300 (environ ¤ 1950) par voiture ! Le même système est déjà en application dans certaines parties des Etats-Unis.

Au Royaume-Uni, des boîtes noires placées sur les véhicules et employées par les assureurs de Norwich Union en tant qu'élément du plan d'assurance automobile « pay as you drive » pourraient fournir des informations sur la façon dont le conducteur conduisait la voiture au moment d'un accident.

Aux Etats-Unis, la surveillance du mouvement des individus sur les autoroutes est aussi effectuée, dans le Missouri, par l'intermédiaire de GSM (GSM Cingular). En Belgique, un système similaire, appelé « Floating Car Data », est sur le point d'être mis en application !

Bref, tous ces instruments, placés sur ou dans la voiture, vont permettre la suppression de la liberté de déplacement, une SURVEILLANCE de tous les moments des automobilistes, et un contrôle accru. Et violeront également la VIE PRIVEE des conducteurs. L'état possèdera donc encore un peu plus d'influence et de moyens de pression sur l'individu (centralisation du pouvoir), ce qui accentue encore le risque bien réel de glissement vers la dictature. Et non seulement l'état possèdera ce pouvoir, mais des compagnies d'assurance aussi. Excès et dérives en perspective !


La technologie RFID


Nous allons à présent étudier l'une des technologies liberticides les plus dangereuses et qui est en train d'être mise en place insidieusement, y compris dans nos pays d'Europe. Cette technologie porte le nom de RFID (pour « Radio Frequency Identification »). Elle n'est pas tout neuve, puisqu'elle a été créée il y a de cela plusieurs décennies. Il s'agit d'une technologie d'identification par radiofréquence. Avec cette technologie, c'est donc par les ondes que les informations d'identité sont transmises.

Détail intéressant : la toute première application de la RFID date de la guerre froide (années 50), a été effectuée par les Russes et relevait du domaine de... l'espionnage ! Ce détail nous indique donc de façon très claire qu'avec cette technologie, l'espionnage des individus est garanti, et c'est ce que nous allons pouvoir vérifier dans la suite de la présentation de cette technologie.

La technologie RFID est le plus souvent constituée de 2 éléments : une micro-puce électronique, et un lecteur/scanner. Certains de ces lecteurs/scanners sont capables de détecter la puce jusqu'à plus d'une dizaine de mètres de distance. Cependant, dans certains cas, une base de données centralisée intervient également. Les plus petites puces RFID sont inférieures à la taille d'un grain de sel, ce qui pose aussi un autre problème lié à la miniaturisation : le fait que les outils d'identification deviennent petit à petit invisibles à l'oeil nu, et que l'on pourrait donc être identifié, contrôlé et surveillé à notre insu !

La technologie RFID permet de TOUT identifier : les objets, les animaux, les êtres humains ! Et elle est aussi compatible avec les systèmes de repérage et de pistage par satellite (antennes-relais, bases terrestres, satellites). Nous allons à présent étudier 3 produits distincts de la technologie RFID : les tags RFID, les bracelets à puce RFID et les ignobles micro-puces sous-cutanées pour humains.



Les tags RFID


Les tags RFID (aussi appelés « étiquettes RFID ») sont de petits objets qui sont collés sur OU INSERES DANS les objets. Les plus grands ressemblent à de petits autocollants carrés sur lesquels se trouve une puce électronique autour de laquelle d'enroule, de façon carrée également, une « antenne ». Les plus petits sont minuscules, pas plus grands que la mine d'un crayon ou qu'un grain de sel !

Il faut que vous sachiez une chose : dès que vous entendrez parler de "pass", de carte ou d'étiquette qui fonctionne "sans contact", dites-vous bien qu'il s'agira d'une carte, d'un pass ou d'une étiquettte (tag) contenant une puce de technologie RFID !!!

Il existe 2 types de tags RFID : les tags RFID passifs, qui ne possèdent pas de système d'alimentation en énergie et qui ne sont activés que lorsque les ondes du lecteur/scanner passent au-dessus d'eux, et les tags RFID actifs, qui possèdent une pile minuscule, et qui émettent et reçoivent de l'information en permanence, et à l'insu des gens !

Jusqu'à présent, ce sont surtout les tags RFID passifs qui se sont développés, mais les tags RFID actifs, bien plus dangereux pour les libertés, commencent eux aussi à se développer !

La petite puce du tag RFID contient une mémoire qui décrit toute une série de choses concernant le produit sur lequel ce tag est placé : numéro unique du produit, composition, marque, lieu de fabrication, date d'envoi, date de péremption, et bien d'autres choses encore ! Au niveau du fonctionnement d'un tag RFID passif, une fois que le scanner est passé au-dessus du tag RFID, il envoie une onde radio qui « réveille » la puce.
Celle-ci émet en retour (toujours par radiofréquence) toutes les informations qu'elle contient. Ces informations s'affichent alors sur le scanner, ou sur l'ordinateur auquel le scanner est relié.

C'est à l'armée (comme bien souvent) que les tags RFID ont été utilisés en premier lieu, puis dans le secteur de la grande distribution. On a tout d'abord utilisé cette technologie pour faciliter et accélérer les inventaires et l'aspect logistique des envois ou des commandes (notamment lors de la première guerre du Golfe, au début des années 1990). Ainsi, en plaçant un tag RFID sur les caisses et les palettes de munitions ou de marchandises, plus besoin de compter le nombre d'articles à l'intérieur, la valeur d'une caisse etc. Un coup de scanner, et le tour est joué ! Economie de temps, économie d'argent... et pas besoin d'autant de personnes pour effectuer cette tâche, ce qui signifie aussi des jobs qui disparaîtront, donc davantage de chômage.

Et le passage à ce type de technologie ne se fait pas toujours dans la douceur : ainsi Wal-Mart, premier distributeur mondial, a imposé que tous ses fournisseurs se convertissent, à grands renforts de dépenses, à la technologie RFID pour 2005. Les hypermarchés Carrefour (France - 2e distributeur mondial) et Metro (Allemagne) s'y sont mis également.

En réalité, le projet pour imposer les tags RFID est mondial, une fois de plus. Le but est de remplacer les codes-barres (qui possèdent quelques milliards de combinaisons) par les tags RFID (qui possèdent des milliards de milliards de milliards de combinaisons possibles).

L'objectif final tient même de la mégalomanie galopante : il s'agit de « PUCER » CHAQUE OBJET SUR TERRE !!! Ceci représente un marché estimé à des milliards et des milliards de dollars.

Bien entendu, on ne se limite déjà plus à étiqueter les palettes et les caisses avec des tags RFID. On commence à présent à étiqueter chaque emballage de produit, voire même à insérer une puce RFID à l'intérieur de chaque produit !!!

Evidemment, cette technologie est présentée par les médias, les entreprises et même les gouvernements comme quelque chose de « fabuleux ». Malheureusement, cette technologie est loin d'être fabuleuse, et pose toute une série de problèmes liés à l'emploi, à la vie privée et aux libertés.

Prenons un exemple : la technologie RFID possède, apparemment, un « avantage » fort simple à comprendre. Vous remplissez votre caddie de marchandises dans votre hypermarché. Au moment de passer à la caisse, plus besoin qu'une caissière scanne vos marchandises une par une. Un portique, qui est en réalité un lecteur/scanner de RFID, a été installé. Vous passez tout le caddie sous le portique, et en une seule fois, tous les tags RFID réagissent, et l'addition de tous les prix s'effectue automatiquement. Rapide et pratique, plus de longues files aux caisses des magasins, pourrait-on penser. Mais en y réfléchissant, ce système hypothèque les jobs de caissier et de caissière. En effet, quel serait encore le besoin qu'un être humain effectue le travail, alors que la RFID est plus rapide et, à terme, revient moins cher que de payer un(e) employé(e) ? Surtout si, en plus, on paie par carte bancaire. La RFID représente donc un danger de plus pour le secteur de l'emploi, déjà bien malmené dans nos pays.

Et d'autres secteurs que les caissières sont concernés ! Prenons par exemple le secteur de la sécurité. Les puces RFID sont aussi glissées dans des cartes sans contact permettant l'accès à des zones sécurisées ou à des bâtiments. A partir du moment où des cartes sont efficaces et suffisantes, pourquoi payer encore autant de gardiens ?

Mais les applications les plus dangereuses des tags RFID ne se situent pas au niveau de l'emploi. Les tags RFID, s'ils ne sont pas désactivés à la caisse, continuent de pouvoir être scannés et de livrer leurs informations. Et quand bien même ces tags auraient été désactivés, rien ne nous prouverait que l'entièreté de l'information qu'ils contiennent a bien été détruite, à moins d'être soi-même en possession d'un lecteur/scanner pour pouvoir vérifier !

Dans le cas où les tags resteraient actifs, voici ce qui pourrait se passer. Nous transporterions et véhiculerions, parfois à notre insu, des informations de façon permanente, et nous serions même classés, répertoriés, profilés et évalués à chaque fois que nous passerions à proximité d'un scanner ou d'un portique RFID ! Des étrangers pourraient avoir accès à nos données privées ou confidentielles. Contrôle total, donc.

En portant ces puces toujours actives sur nous, on pourrait même, à l'aide de scanners placés à l'entrée des magasins, voir d'un seul coup tous les vêtements que nous portons, si ce sont des vêtements de marque ou non, et même dresser un profil de nous, quel type d'acheteur nous sommes, le budget moyen que nous possédons etc.

Cela vous semble « exagéré » ou « parano » ? C'est pourtant ce qui s'est déjà produit dans plusieurs pays ! Il y a déjà eu tellement d'excès d'espionnage, de pistage et de violation de la vie privée avec ces tags RFID que la directrice de l'association américaine de défense de la vie privée CASPIAN, Katherine Albrecht, a publié un livre nommé « Spychips : How major corporations and government plan to track your every move with RFID » (traduction : « Les puces espionnes : comment les grandes multinationales et le gouvernement projettent de pister chacun de vos mouvements par la RFID »). Ce livre reprend non seulement des faits qui se sont produits aux USA, mais aussi en Allemagne et dans d'autres pays.

En France, la ville de Caen teste un projet-pilote et a commencé à utiliser la RFID dans toutes les applications de la vie quotidienne. Si le projet fonctionne comme prévu, la RFID sera certainement généralisée !

Il existe aussi un autre problème : ces puces RFID, que l'on présente comme le moyen idéal de lutte contre la fraude et qui sont placées aussi dans certaines cartes d'identité électroniques, sont bien entendu piratables et permettent donc, dans le cas de cartes d'identité électroniques à puce RFID par exemple, le vol d'identité ! Il suffit pour cela d'un lecteur/scanner portable, et de connaissances en piratage. Oh, bien sûr, on vous dira qu'il y a du cryptage et des protections ! Mais dans le monde de l'informatique, AUCUNE protection n'a jamais résisté au piratage, pas même les sites web d'agences gouvernementales.

Comme si tout ceci ne suffisait pas, des études ont démontré que les ondes utilisées par les dispositifs RFID abîment l'ADN et peuvent, à terme, provoquer des cancers. Et dire que l'on prévoit d'utiliser ce genre de dispositifs pour certaines applications bien précises dans les hôpitaux !!!

La RFID commence aussi à être utilisée dans des cartes bancaires. Les cartes bancaires à puce se transforment donc en carte à puce sans contact (RFID). Le mouvement a déjà débuté aux USA, et il est hautement probable qu'il se développe chez nous si rien n'est fait pour empêcher cette évolution.

Dans nos pays, la RFID a aussi commencé à être utilisée comme abonnement dans les moyens de transports : à Paris, le système « Navigo », de la RATP, utilise déjà la RFID, et à Londres, la « Oyster Card », qui contient une puce RFID, est désormais l'un des moyens qui permettent de se déplacer en métro. Il existe même une tendance malsaine qui consiste à vouloir « imposer en douceur » la RFID. Ainsi, par exemple, dans le métro londonien, la Oyster Card, une RFID qui permet donc de PISTER LES INDIVIDUS selon leurs trajets, coûte moins cher qu'un ticket habituel en papier ! Vous avez dit « peRFIDe » ?

Les tags RFID ne sont qu'une des nombreuses applications de la RFID, et leurs conséquences sont déjà intolérables. Mais nous allons voir qu'il existe encore d'autres applications plus graves et plus dangereuses. Car si l'on applique des tags RFID sur les marchandises ou dans les marchandises, on peut également en placer sur les personnes... ou à l'intérieur des personnes, avec tous les terribles risques et conséquences que cela implique !


Dernière édition par Admin le Jeu 18 Mar 2010 - 17:16, édité 2 fois

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2010 : PISTAGE DES CITOYENS : SATELLITES, CAMERAS, SCANNERS, IDENTITE & BIOMETRIE

Message  Admin le Jeu 18 Mar 2010 - 17:09

Les bracelets à puce RFID


Ce dispositif provient en droite ligne des colliers à émetteur que l'on place sur les animaux pour pouvoir les repérer. Sauf qu'ici, ce principe est appliqué... à l'être humain !

Ces bracelets peuvent posséder une puce RFID active et être repérables par satellite. C'est ainsi que l'on peut PISTER et LOCALISER précisément un individu.

Au début, on les a appliqués aux criminels (c'était une façon subtile de commencer l'application sur des êtres humains : qui, en effet, oserait s'opposer à ce que de dangereux criminels soient surveillés ?), notamment afin de désengorger les prisons surpeuplées. Le bracelet permet de repérer et de pister l'individu à tout moment. Bien souvent, l'individu ne peut pas dépasser certaines limites géographiques déterminées par le juge. S'il franchit ces limites ou s'il tente d'enlever le bracelet, celui-ci émet un signal que la police reçoit aussitôt. On trouve déjà ce type de bracelet RFID en application en Belgique, en France, en Espagne, aux USA...

Mais les applications de ce genre de bracelet ne sont déjà plus limitées aux seuls criminels ! En Espagne, par exemple, on a proposé ce système pour les victimes de violences conjugales (cela agrandit déjà de façon énorme les catégories auxquelles ce dispositif peut être appliqué, puisque, à la base, n'importe qui peut devenir la victime de violences conjugales). On a prétendu que c'était, évidemment, pour « mieux protéger » les personnes en question.

Aujourd'hui, aux USA, en Grande-Bretagne et en France, une application supplémentaire a été ajoutée : le port de ce bracelet à puce RFID par les... nourrissons dans les maternités !!!

A nouveau, on a joué sur la corde sensible des gens en effrayant les parents à l'idée que leur bébé pouvait être accidentellement échangé avec le bébé d'une autre personne, ou pouvait être kidnappé à l'hôpital. Or ce genre de cas de figure est rarissime ! Mais la vaine recherche de la sécurité maximale (un mythe et un leurre) a fait en sorte que ce système a été adopté dans certains hôpitaux ! Ainsi, le système « Hug », de l'immonde compagnie Verichip Corp. (dont nous reparlerons juste un peu plus loin), ainsi que le bracelet « Columba » de la société Medical Intelligence, tous deux des bracelets à puce RFID, sont déjà présents, à l'heure actuelle, dans certaines maternités britanniques et... françaises.

Le principe est simple : des lecteurs/scanners de RFID sont placés aux différentes entrées et sorties de la maternité, et chaque bébé porte un bracelet à puce RFID au poignet ou à la cheville (la puce porte bien entendu dans sa petite mémoire les informations relatives à chaque bébé). Si le bébé est pris par une personne qui ne fait pas partie du service et ne possède pas le moyen de débrancher l'alarme, et que cette personne sort du service pendant plus de quelques secondes, une alarme se déclenche. Pour s'assurer de la bonne identité du bébé, il suffit d'un coup de scanner portable.

On pourrait constater que cela part d'une bonne intention et que cela sert à « protéger ». Mais je voudrais attirer votre attention sur le fait que, une fois de plus, on effectue à chaque fois un CONTROLE et une SURVEILLANCE des individus, et cela pratiquement dès la naissance, dans ce cas-ci ! De plus, le PISTAGE est appliqué, afin de savoir où se trouve l'individu et pendant combien de temps, et ceci en permanence !

Le contrôle total, la surveillance permanente sont les outils auxquels chaque gouvernement et chaque dictateur rêve secrètement. D'ailleurs, n'est-il pas troublant qu'un ministre allemand ait proposé de SURVEILLER LES CHOMEURS (soi-disant pour les « aider à se réinsérer dans la société active ») à l'aide d'un bracelet à puce RFID ???

Mais tous les risques que nous avons abordés jusqu'à présent ne sont encore rien en comparaison des dangers infernaux des micro-puces implantables. C'est ce que nous allons voir à présent avec les micro-puces sous-cutanées pour humains et les micro-puces neurales et cérébrales. Ces puces représentent l'ultime contrôle des individus, le point de non-retour.


Les micro-puces implantables


Les micro-puces sous-cutanées pour humains


Les puces sous-cutanées ont été, tout comme les bracelets à émetteurs radio, développées tout d'abord pour les animaux. Chose intéressante, elles ont été tout d'abord proposées, puis imposées (à l'heure actuelle, dans certains pays, le « puçage » de certains animaux est d'ailleurs devenu obligatoire). On a donc habitué le psychisme des gens, pendant quelques années, à ces puces sur les animaux.

Les puces sous-cutanées pour humains (qui sont elles aussi des puces RFID) existent depuis la fin des années 60. Développées au départ dans des buts médicaux, afin de reconnecter des nerfs moteurs endommagés, on découvrit cependant rapidement que selon la fréquence à laquelle elles étaient réglées, l'humeur de la personne changeait. Le témoignage de Carl W. Sanders, qui faisait partie de l'équipe qui développa cette puce, est très clair à ce sujet.

En réalité, selon la fréquence émise par la puce, les neurotransmetteurs (substances chimiques contenues dans le cerveau) réagissent d'une façon ou d'une autre, permettant l'augmentation ou la réduction de la production des hormones. Ainsi, si une personne produit davantage d'adrénaline, elle sera plus stressée, plus anxieuse, plus agressive. Si elle en produit moins, elle sera plus calme, plus apathique etc.

Ce point est extrêmement important, car il signifie qu'avec ces puces sous-cutanées, un CONTROLE DU COMPORTEMENT, et donc un certain CONTROLE MENTAL, est possible !!! Ceci constitue évidemment un danger absolument inacceptable (fin des libertés) et signifie qu'en cas d'implantation d'une de ces puces diaboliques, vous risquez de ne plus être tout à fait vous-même ni de contrôler entièrement toutes vos attitudes : on peut vous influencer de l'extérieur via des ondes bien précises ! Ceci est rendu possible, notamment, par les satellites, les bases terrestres et les antennes-relais.

Et cela va même plus loin : en réglant de façon précise la fréquence de la puce sous-cutanée, on peut parvenir à réduire fortement la production d'oestrogènes chez une femme, et empêcher qu'elle tombe enceinte. Cela signifie que la puce sous-cutanée permet aussi un CONTROLE DES NAISSANCES.

Les gouvernements - notamment des USA mais aussi les gouvernements européens - ont également demandé aux chercheurs qui ont mis au point la puce sous-cutanée pour humains qu'elle puisse servir de MOYEN D'IDENTIFICATION des individus. On a donc appliqué le principe des puces RFID, qui contiennent une petite mémoire dans laquelle on peut enregistrer toute une série d'informations en un seul dispositif : identité, adresse complète, numéro de sécurité sociale, empreintes digitales, date de naissance, plaque d'immatriculation... bref, autant d'informations que nécessaire !

Et on a même donné à cette puce sous-cutanée pour humains des POSSIBILITES FINANCIERES (la puce sous-cutanée agit comme une carte de banque). Nous avons vu au niveau des tags RFID que des cartes bancaires RFID commencent à être distribuées aux USA... Il semblerait bien que l'étape suivante, qui a été planifiée depuis belle lurette, soit une « carte de banque » implantée à l'intérieur du corps, et qui rassemble (= centralisation) toute une série de documents en un seul dispositif ! Et à ce propos, rappelez-vous ce que nous avons dit plus haut au niveau des cartes d'identité électroniques : à terme, elles rassembleront toute une série de documents, et possèderont même des possibilités bancaires.

Un « hasard », vous croyez ? Pas du tout ! On a amorcé, avec les cartes électroniques, un mouvement qui mène aux puces implantables !!!

La micro-puce sous-cutanée pour humains a été aussi créée dans d'autres buts qui pourraient vous paraître, à première vue, impossibles ou impensables : la création d'un gouvernement mondial et d'une seule devise mondiale ! Impossible ? Réfléchissez donc bien à notre situation actuelle : les pays ne prennent plus réellement les décisions importantes. Les décisions importantes se prennent au Parlement européen et à la Commission européenne, ou à l'OTAN, ou aux Nations Unies, ... bref dans des institutions supranationales. Nous avons donc déjà franchi les premières étapes qui mènent au gouvernement mondial unique ! Et au niveau des devises ? Et bien, c'est pareil : depuis quelques années, les devises nationales européennes n'ont-elles pas, pour la plupart, disparu au profit d'une devise unique : l'euro ?

Avec une puce sous-cutanée généralisée, l'ensemble des devises ne deviendrait plus que virtuel, et les gens ne paieraient plus qu'avec un moyen de paiement : leur puce sous-cutanée !

Cela vous semble toujours « tiré par les cheveux » ? Alors, il faut vraiment vous informer, parce que le mouvement a déjà commencé, doucement mais sûrement : une chaîne de nightclubs situés notamment à Barcelone et à Rotterdam, des nightclubs appelés « Baja Beach Club », proposent déjà à leurs bons clients de se faire « pucer » afin de pouvoir payer leurs consommations et d'avoir accès aux loges V.I.P. ! Tout ceci sous des prétextes de facilité, de modernité, de mode et de soi-disant « sécurité » (avec ce « portefeuille sous la peau, plus moyen de perdre votre argent ni de vous le faire voler »... à moins bien entendu que l'on ne vous coupe le bras, ce qui reste toujours une possibilité !)

Vous pourriez vous dire que la puce sous-cutanée pour humains n'est pas réalisable d'un point de vue technique, parce qu'il faut qu'elle soit alimentée par électricité et que l'on ne peut pas implanter quelqu'un puis lui retirer la puce quelques semaines plus tard afin de la recharger, puis réimplanter cette personne et ainsi de suite...

C'est aller un peu vite en besogne et oublier un détail important : la micro-puce sous-cutanée pour humains est une puce RFID. Or, il existe 2 types de RFID : les RFID passives (qui ne possèdent pas de batteries et qui ne s'activent que pour un très court moment lorsqu'un scanner est passé au-dessus d'elles), et les RFID actives.

A l'heure actuelle, les puces sous-cutanées passives pour humains sont déjà tout à fait opérationnelles. Lorsqu'elles sont scannées, elles ne renvoient qu'un numéro unique qui permet, lorsqu'on l'introduit sur un site web, d'avoir accès à une base de données (tiens donc !) ainsi qu'au dossier de la personne en question.

Les puces sous-cutanées actives pour humains ne sont plus un problème non plus au niveau du rechargement en énergie. Carl Sanders nous explique que, lors de la conception de la puce sous-cutanée, l'équipe s'était heurtée au problème de l'alimentation en énergie. Cependant, grâce à un système fonctionnant par thermoélectricité (électricité produite à partir de la chaleur), ils sont parvenus à contourner le problème. Après une étude qui coûta plus de $2,5 millions, ils découvrirent que le revers de la main et le front étaient les 2 endroits du corps qui changeaient le plus facilement de température. Ces petits changements de température étaient suffisants pour permettre à la pile minuscule de la puce sous-cutanée de se recharger automatiquement. Plus besoin donc de recharger la pile en l'extrayant du corps : elle se recharge seule, grâce aux légers changements de température de l'organisme !

Mais au fait, à quoi ressemble une puce sous-cutanée pour humains ? Et bien, il s'agit d'une minuscule capsule de verre de la taille d'un grain de riz et qui contient une puce RFID capable d'émettre, de recevoir et de stocker des données et des informations. En plus de la puce, on trouve aussi une antenne lovée sur elle-même. Cette puce est injectée à l'aide d'une seringue hypodermique et par anesthésie locale. Mais si l'on devait la retirer pour une raison ou une autre, il faudra recourir à une légère chirurgie qui vous laissera avec plusieurs points de suture !

Malgré l'aspect relativement « simple » d'une puce sous-cutanée, Carl Sanders (qui mit au point la première puce sous-cutanée pour humains) nous signale que la puce qu'il mit au point contenait plus de 250.000 pièces ! Ceci est en effet possible à l'aide de la nanotechnologie (voir plus loin la partie concernant les nanopuces).

La pile minuscule de la puce sous-cutanée est une pile au lithium, ce qui est très dangereux si la puce venait à se briser. Le lithium provoquerait en effet une grave infection.

En outre, la micro-puce peut migrer dans le corps, et se déplacer sous la peau. Ce risque est minimisé par une matière en polymères appelée « biobond » et qui recouvre la capsule de verre, mais le déplacement de la puce peut malgré tout se produire.

Nous avons déjà dit que les ondes des RFID peuvent endommager l'ADN et être dangereuses pour la santé. C'est déjà vrai pour les simples tags RFID, alors imaginez ce que cela peut donner si ce tag RFID est implanté directement sous la peau, dans l'organisme d'une personne ! De plus, la puce sous-cutanée, bien que présentée, entre autres, comme un « outil médical », n'est pas compatible avec l'imagerie par résonance magnétique (IRM). En effet, la puce contient des éléments métalliques. Or, un scanner IRM agit comme un aimant surpuissant. Le risque de blessure est donc réel. La micro-puce sous-cutanée représente donc aussi de sérieux DANGERS POUR LA SANTE.

Enfin, une micro-puce sous-cutanée active, possédant une pile, émet et reçoit en permanence des informations, à l'insu du porteur ! Cela permet, entre autres, de pouvoir géolocaliser, donc de pouvoir REPERER ET PISTER l'individu pucé, à tout moment et à toute heure, partout sur la planète !!! Grâce aux satellites, aux bases terrestres et aux antennes-relais. Un danger de plus, et qui signifie la fin de toute vie privée !

Où en est le développement de ces puces sous-cutanées pour humains ?

A l'heure actuelle, quelques compagnies seulement distribuent ces puces sous-cutanées pour humains. Parmi ces compagnies, on trouve Trovan et sa puce ID100IH ( http://www.trovan.com/products100ih.htm ) ainsi que Verichip Corp. et sa « verichip » (http://www.verichipcorp.com ). Mais ces deux compagnies sont déjà des multinationales, et de très nombreux pays sont déjà touchés par ce fléau. Ainsi, tout le continent américain est déjà atteint. Au Brésil et au Mexique, le programme « verikid » permet même de pucer les enfants (encore eux, les pauvres) afin qu'ils « ne se fassent pas kidnapper » ! Aux USA, une entreprise vient même d'obliger 2 de ses employés de se faire pucer afin d'avoir accès à une zone sécurisée !!! Les puces sous-cutanées utilisées jusqu'à présent sont des RFID passives, mais les prototypes des RFID actives ont déjà été développés. Pour le moment, les puces sont surtout implantées dans le bras, au niveau du triceps.

ET NOS PAYS D'EUROPE NE SONT PAS EPARGNES ! En effet, la puce sous-cutanée pour humains se trouve déjà en Espagne, aux Pays-Bas, en Suisse, en Italie, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Russie... Pire ! Le groupe d'étude de la commission européenne du « G29 », dans un rapport qu'il a remis à la Commission, reconnaît que certaines applications des puces implantables sous-cutanées, neurales et cérébrales, seraient intéressantes !!!

Et justement, parlons des applications prévues pour ces puces sous-cutanées et pour lesquelles les médias et les entreprises font de la publicité à grands renfort de propagande, et surtout aux USA.


Les applications prévues pour le puçage des humains concernent :

• Le puçage des gens, voire des travailleurs, pour l'accès aux zones de sécurité ou à des zones où sont stockées des valeurs importantes

• Le puçage des enfants contre les kidnappings

• Le puçage des personnes âgées dans les homes pour leur propre « sécurité »

• Le puçage des policiers dans la main afin de pouvoir utiliser leur arme dont la gâchette, munie d'un scanner, ne se débloquera qu'à l'approche de la main pucée de son propriétaire (application dite du « smartgun » ou « flingue intelligent »)

• Le puçage à des fins bancaires

• Le puçage afin de pister des gens qui se blesseraient et seraient amenés inconscients à l'hôpital, ce qui permettrait d'avoir accès à leurs données médicales même s'ils sont inconscients.

• Le puçage des gens dans des buts d'identification
La puce sous-cutanée est en outre présentée comme étant un moyen anti-fraude « infaillible », ce qui est tout à fait faux puisqu'un scientifique du nom de Jonathan Westhues, a récemment démontré que cette puce était piratable et faillible.

Au départ, le puçage a été présenté comme étant « volontaire » (donc comme provenant du libre choix des personnes), mais les choses sont déjà en train de changer !!!

En effet, Tommy Thompson, un ancien ministre des USA (quand on vous disait que le gouvernement était impliqué !) qui est devenu, par le plus malencontreux des « hasards », membre du conseil d'administration de Verichip Corp., a déposé un projet de loi qui permettrait que tous les citoyens des USA soient pucés ! Et une compagnie alliée de Verichip Corp. a obligé 2 de ses employés à se faire pucer pour pouvoir avoir accès à des zones sécurisées.

Des plaintes de puçage obligatoire sont parvenues d'Arménie aussi. Bref, le risque de dérive est réel et terrible.

Quant aux nourrissons, pour lesquels on commence à utiliser des bracelets RFID (que l'on peut toujours retirer), des possibilités d'implantations dès la naissance en sous-cutané ont déjà été évoquées !

Face à la façon fourbe et « positive » dont cette puce est commercialisée et aux dangers immenses qu'elle représente pour la vie privée, les droits et les libertés, il est temps que la vérité soit connue, que les mensonges soient dissipés et que cette technologie immonde soit absolument combattue et INTERDITE ! Il s'agit non seulement d'une question de démocratie véritable, mais aussi d'une question d'éthique et qui concerne les Droits de l'Homme !

Une autre technologie concurrence et dépasse la puce sous-cutanée au niveau des dangers innommables qu'elle représente. Il s'agit de la technologie des puces neurales et cérébrales pour humains, que nous allons aborder à présent.


Les micro-puces neurales ou cérébrales


Le concept de micro-puce neurale ou cérébrale n'est pas neuf et date de plusieurs décennies, lui aussi. A nouveau, ce concept fut testé sur des animaux avant d'être mis à l'essai chez les humains.

Le fait de placer une micro-puce dans le corps d'un humain est déjà quelque chose qui, en soi, inspire de la méfiance et un sentiment de répulsion. Nous avons vu que la micro-puce sous-cutanée pour humains était déjà très dangereuse. Les puces neurales et cérébrales possèdent les mêmes possibilités que la puce sous-cutanée et permettent donc de pister l'individu, de le contrôler, de le surveiller. Et elles permettent aussi d'aller encore plus loin, comme nous allons le voir.

A présent, imaginez une micro-puce plantée dans un nerf ou dans le cerveau, car c'est bien de cela dont il s'agit. Cela signifie tout d'abord que si l'on implante ce type de puce, le retirer requiert un neurochirurgien et une opération lourde. De plus, il s'agit d'une manoeuvre extrêmement délicate et dangereuse, voire mortelle ! Coupez dans un nerf, et une personne peut perdre (totalement ou partiellement) l'usage d'un bras, d'une jambe, d'un oeil... Coupez dans le cerveau, et la personne peut être paralysée, perdre des fonctions importantes ou même la vie ! Touchez à la moelle épinière, et les conséquences seront irréversibles ou mortelles.

Autrement, dit, une puce neurale ou cérébrale placée dans l'individu signifie que l'extraction de cette puce est extrêmement risquée, voire impossible !

Ce qu'il faut surtout voir, c'est l'esprit dans lequel ces puces ont été développées. Car, comme d'habitude, la propagande des médias vous servira sur un plateau toute une série d'arguments plus « humanistes » et « convaincants » les uns que les autres, mais en occultant le revers de la médaille et les aspects négatifs qui, dans ce cas précis, sont absolument inhumains, odieux, catastrophiques et intolérables !!!

Le Pr. José Delgado, qui a inventé dans les années 1960 le « Stimoceiver », l'un des premiers implants cérébraux de contrôle, est notamment célèbre pour avoir réussi à donner l'ordre de stopper net, à l'aide d'une télécommande, à un taureau lancé en pleine course lors d'une corrida et auquel une puce cérébrale avait été implantée.

Ce même Pr. Delgado a dit : " Nous avons besoin d'un programme de psychochirurgie pour le contrôle politique de notre société. Le but est le contrôle physique de l'esprit. Chacun qui dévie de la norme donnée peut être chirurgicalement mutilé.
L'individu peut penser que la réalité la plus importante est sa propre existence, mais c'est seulement son point de vue personnel. Même si cette attitude libérale est très séduisante, ceci manque de perspective historique. L'homme n'a pas le droit de développer sa propre façon de penser. Nous devons contrôler le cerveau électriquement. Un jour les armées et les généraux seront contrôlés par stimulation électrique du cerveau."

Le but est donc clair et ne prête à aucune confusion : c'est bien de contrôle des populations dont il s'agit, du contrôle TOTAL des individus et de leur esprit, et de la création d'une société TOTALITAIRE dans laquelle toute attitude sera surveillée, contrôlée et imposée selon la volonté du pouvoir en place !

A présent, voyons voir où l'on en est aujourd'hui, quels sont les prétextes invoqués, les buts avoués, les non-dits et les dangers par rapport à ces puces neurales ou cérébrales.

Tout d'abord, les expérimentations sur les animaux se poursuivent, et sont suivies très rapidement par des expérimentations sur les humains.

Le prétexte principal qui est invoqué est un argument médico-humaniste, et qui est donc très difficile à combattre. On a proposé l'expérimentation de ces puces neurales et cérébrales, essentiellement aux USA, dans des champs d'investigation liés à la médecine, et surtout concernant des patients lourdement handicapés ou atteints de maladies graves. Au départ, on a proposé ces puces pour ralentir les effets de la maladie d'Alzheimer ou pour calmer les tremblements liés à la maladie de Parkinson. C'est d'ailleurs en France que l'on a commencé ce genre d'expérimentation ! Remarquez bien qu'il ne s'agit pas d'un moyen de SOIGNER la maladie, mais simplement d'en atténuer les effets indésirables !

Parmi les entreprises qui commercialisent ce genre de système de puce cérébrale, on peut par exemple citer la société américaine Cyberkinetics, avec ses deux immondes systèmes de puce et de stimulateur cérébraux, le BrainGate et le NeuroPort, dont l'un devrait être commercialisé cette année !

On a vite intégré d'autres types de malades. On a ainsi développé des systèmes qui permettraient à un aveugle, à partir de ces puces neurales et cérébrales couplées à un appareillage électronique complexe, de recouvrer la vue, ou du moins une « vue électronique ». On est en train en ce moment de tester des systèmes qui, à l'aide de puces neurales, permettent de connecter les nerfs d'un amputé à un membre cybernétique, ce qui lui permet de retrouver une certaine autonomie... Ce n'est plus de la science-fiction, c'est ce qui est en train d'être expérimenté, en ce moment !

A présent, on a commencé à s'occuper d'un autre type de patient : les dépressifs profonds et autres maniaco-dépressifs ! Ces gens qui, comme le souligne une étude américaine, ne sont plus productifs pour la société, sont très mal dans leur peau et souvent au bord du suicide. Il a été démontré qu'une puce implantée dans leur cerveau et émettant des ondes à certaines fréquences ainsi que des impulsions électriques permettait de rendre un certain pourcentage de ces dépressifs plus « heureux », d'équilibrer le taux de leurs hormones (et nous savons que les hormones ont un impact sur l'humeur de la personne - le taux de sérotonine joue sur l'humeur, par exemple) ainsi que de les réinsérer dans la vie sociale et (surtout) dans la vie active, ce qui améliore l'économie et la rentabilité du Système . Nous avons vu que la modification du comportement est déjà possible avec les puces sous-cutanées. Ici, l'effet est encore renforcé, puisque c'est directement sur le cerveau ou les nerfs que l'on agit. Déjà ici, les arguments ont tendance à sortir de l'éthique et de la moralité. Mais ce n'est qu'un début.

D'autres applications des puces neurales et cérébrales sont développées en ce moment. Il s'agit d'applications qui visent non plus le traitement médical en soi, mais la soi-disant « AMELIORATION DES CAPACITES HUMAINES » ! Par exemple, l'odieux « brain machine interface program » (programme d'interface machine-cerveau) financé par la DARPA (une agence du ministère de la défense américain qui s'occupe des avancées technologiques de pointe) a permis à des amputés ou à des paralysés de se servir d'une puce implantée dans leur cerveau et appelée M.M.E.A. (multiple micro electrode array ou batterie multiple de micro électrodes) afin de diriger leur fauteuil électrique ou d'envoyer un e-mail par la seule force de la pensée, la puce jouant un peu le rôle de « télécommande » entre l'individu et la machine. Mais soyons réalistes : le véritable but de la DARPA (une agence militaire, rappelons-le) n'est pas de guérir les paralytiques ni de rendre la santé aux malades ! D'ailleurs, dans certains projets de cette agence, on hésite pas à dire que l'on souhaite améliorer les soldats afin qu'ils ne deviennent pas le maillon faible sur les champs de bataille du futur !

Ceci est tellement vrai que de récents articles faisaient écho des projets de l'armée américaine d'implanter certains soldats avec des puces cérébrales ! Les puces en question court-circuiteraient ou remplaceraient carrément l'hippocampe, une partie du cerveau qui sert à FIXER LES SOUVENIRS. Le prétexte invoqué cette fois était que grâce à ces puces, les soldats se souviendraient parfaitement de tout leur entraînement et de leurs ordres de mission ! Mais on peut très bien percevoir un autre avantage, bien plus inhumain, d'avoir des soldats qui ne seraient plus capables de fixer les souvenirs : ils ne se souviendraient plus des horreurs du champ de bataille, quelles qu'elles soient ! Pratique pour les gens qui dirigent les troupes, puisque l'on évite ainsi aux soldats des traumatismes psychologiques trop importants, et donc on conserve les soldats plus longtemps, avec moins de problèmes liés aux soucis de santé psychologique, à la désertion, à l'enrôlement et au recrutement. On pourrait donc faire commettre les pires barbaries aux soldats sans que ceux-ci en aient le souvenir ! Immonde !

Certaines puces possèdent aussi des capacités de stockage de données (puces de mémoire). Certains étudiants universitaires français, ignorant tout des dangers de ce genre de puce, ont d'ailleurs déclaré qu'ils étaient prêts à se faire implanter dans le cerveau une puce de mémoire afin de mémoriser, de stocker et de pouvoir restituer la matière de leurs cours plus facilement ! Ils n'étaient certainement pas au courant des dangers de ce genre de puce, sans quoi ils n'auraient pas proposé une telle idée !

Dans les cas dont nous venons de parler, le but n'est plus de soigner ni de guérir, mais de TRANSFORMER L'INDIVIDU afin d'en agrandir les capacités et les pouvoirs (le cyborg n'est plus tr ès loin). Bref, on veut soi-disant en faire un « surhomme ». Comme nous pouvons le voir le vieux mythe nazi de l'Ubermensch (surhomme) n'a jamais été aussi vivace ! Mais nous allons voir que derrière toutes ces intentions complètement folles se cache un danger plus grand que tous les autres.

Les puces cérébrales telles que la M.M.E.A. permettent à l'individu d'agir sur l'extérieur (exemple : le tétraplégique qui, via cette puce cérébrale, envoie un e-mail sur un ordinateur spécialement adapté et par la seule force de la pensée). Mais ce que l'on cache jusqu'à présent, c'est que l'inverse est vrai également : cette puce cérébrale permet à l'extérieur d'agir directement sur l'individu !

Comment cela est-ce possible et comment cela fonctionne-t-il ?

Les scientifiques qui ont testé cette puce ont remarqué que chaque mouvement que nous faisions, ainsi que chaque émotion, possède une forme d'onde précise avec une fréquence particulière. L'individu pucé, relié à un ordinateur, pensait, se concentrait ou effectuait des gestes, et à l'aide de machines (électroencéphalogramme, ordinateurs etc.), on pouvait percevoir le schéma des ondes qui correspondaient à chaque geste et chaque émotion. Petit à petit, les scientifiques ont enregistré toute une série de ces schémas d'ondes sur ordinateur et ont ainsi constitué une base de données s'y rapportant.

Via la puce cérébrale, qui sert comme émetteur mais aussi comme récepteur, l'individu peut envoyer un ordre à une machine. Mais l'inverse est vrai aussi : en ayant repéré un individu pucé, une personne qui, étant en, possession de moyens de communication avancés ainsi que de la base de données correspondant aux schémas émotionnels ou gestuels de l'individu, pourrait par exemple fort bien envoyer le schéma d'ondes et de fréquence correspondant à l'angoisse par satellite. Le satellite envoie ensuite le schéma d'ondes aux bases terrestres et aux antennes-relais proches du lieu où l'individu pucé se trouve ou, mieux encore, le satellite repère directement l'individu et envoie le schéma d'ondes à cet endroit. La puce implantée dans le cerveau de l'individu, qui fonctionne comme un émetteur mais aussi comme un récepteur, capte le schéma d'ondes de l'émotion « angoisse » et le retransmet au cerveau, au nerfs... et l'individu commence à angoisser ! On pourrait faire de même en transmettant le schéma d'ondes correspondant au mouvement « lever la jambe », et l'individu, commandé à distance, lèverait la jambe !
On peut même faire pire, car les scientifiques savent, via la puce cérébrale, exciter le centre du plaisir ou le centre de la douleur à distance ! Avec la puce cérébrale, on pourrait donc même provoquer une violente douleur à distance chez les individus !

Imaginez ce genre d'arme entre les mains d'un gouvernement ! Imaginez le terrible pouvoir que les autorités pourraient exercer sur un individu !

Tout individu pourrait être totalement pisté et contrôlé, dans ce qu'il ressent comme dans ce qu'il fait ! Contrôle du corps et de l'esprit ! Et imaginez surtout ce qu'un gouvernement pourrait entreprendre contre les activistes, protestataires, manifestants, ou contre tout citoyen qui déroge à la moindre règle (même injuste) du système !
Voilà le terrible risque que les puces neurales et cérébrales représentent, et voilà aussi les raisons pour lesquelles nous ne pouvons pas laisser ce genre de technologie se développer !

Vous pensez que cela n'arrivera jamais chez nous ? Vous vous trompez ! D'ailleurs, dans son rapport sur les « implants TIC » (dont font partie les puces sous-cutanées et les puces neurales et cérébrales), le comité d'éthique travaillant pour la Commission européenne a reconnu « l'utilité » de certaines de ces puces, y compris neurales et cérébrales ! Il est donc dans l'intérêt de tous de réagir contre ces implants, et vite !


Les puces à ADN ou puces génétiques


Autre type de puce, autres risques. Une fois de plus, nous nous trouvons devant une innovation technologique présentée par les médias comme un « progrès médical ».

En effet, les puces à ADN ou puces génétiques, également appelées « puces-laboratoires » (lab on a chip) permettent, via toute une série de capteurs et de réactifs, d'analyser un échantillon de l'ADN d'une personne. Ces puces, qui sont minuscules, permettent de remplacer tout un laboratoire compliqué (et les personnes qui y travaillent aussi, d'où une menace, directe ou indirecte, pour l'emploi).

Elles permettent de repérer si l'individu est malade ou est prédisposé à être atteint d'une maladie ou d'une allergie particulière. Et de plus, là où les analyses génétiques mettent plusieurs jours, voire des semaines avant de livrer leurs résultats, les puces permettent de connaître de façon fiable les résultats bien plus rapidement !
Il s'agit ici, bien entendu, des applications positives que les médias nous présentent sans le moindre esprit critique.

Pourtant, il existe à nouveau de sérieux risques liés à ces puces-laboratoires. A l'heure où des bases de données d'ADN sont en train de se constituer, nous sommes en droit de nous faire du soucis quant à l'utilisation que l'on pourrait faire des résultats des analyses de l'ADN.

Au Royaume-Uni par exemple, une base de données ADN de milliers de jeunes et même de mineurs d'âge a été constituée. Il ne s'agit pas de criminels ni de délinquants, mais la base de données existe !

Avec ces bases de données d'ADN et les faiblesses que la puce-laboratoire révèle par rapport à l'individu, l'Etat possèderait une arme potentielle contre celui-ci.

Mais l'Etat n'est pas le seul danger. Sur base de ces prédispositions aux maladies et aux allergies, on pourrait refuser un emploi à une personne, voire un prêt. On pourrait aussi refuser une assurance, ou faire payer cette personne plus cher pour une assurance. Au Royaume-Uni, les assureurs commencent d'ailleurs à s'intéresser à ce genre de chose. Le risque est donc bien réel.

Le dépistage de maladies par l'analyse de l'ADN peut donc très vite se muer en un facteur de discrimination supplémentaire, basé sur les faiblesses génétiques. Or, les puces à ADN vont permettre une augmentation du nombre de ces analyses, à un moindre coût et avec des résultats qui seront connus rapidement.



Les nanopuces


Avec la nanotechnologie, la miniaturisation va devenir un des autres risques majeurs de toutes ces puces malfaisantes. A l'heure actuelle, les plus petites puces se mesurent en... nanomètres (des millionièmes de millimètre), soit à l'échelle moléculaire. Ainsi, les sociétés japonaises Sony, Toshiba et NEC Electronics se sont associées dernièrement pour développer des puces de 45 nanomètres.

Intel, premier fabricant mondial de semi-conducteurs, avait déjà annoncé en décembre 2005 la construction d'une usine de puces de 45 nanomètres en Israël, un projet évalué à plus de 3,5 milliards de dollars (2,97 milliards d'euros).

Avec une taille si réduite, les « puces » en question ne sont plus que des amas de molécules, mais surtout, elles deviennent invisibles à l'oeil nu et tout à fait imperceptibles pour l'individu. Leur usage peut donc être aussi dangereux que sournois.

Une nanopuce pourrait être avalée, inhalée ou même se glisser dans les pores de la peau d'un individu, à son indu et sans son consentement ! Et ce genre de dispositif, en raison de sa taille infinitésimale, n'est pas repérable !

Bien sûr, la nanotechnologie n'en est encore qu'à ses balbutiements mais, déjà, des dangers terribles et des problèmes éthiques aigus se posent.

Les possibilités des nanopuces sont encore relativement limitées, mais cela ne durera pas longtemps. En outre, on a déjà pensé aux nanopuces d'identification, et des applications MILITAIRES ont déjà été testées dans ce sens ! On a aussi commencé à créer des RESEAUX de nanopuces qui communiquent entre elles. C'est le cas, par exemple, du système Smart Dust (« poussière intelligente »). On a bien sûr parlé d'applications médicales des nanoparticules. Ainsi, une nanoparticule pourrait être programmée pour repérer les cellules cancéreuses et pour les éliminer.

Ce que l'on dit moins, c'est que ces nanoparticules pourraient très bien servir d'armes, en étant programmées pour détruire les cellules ou en les « détraquant » au lieu de les soigner !


Des forces policières et de contrôle renforcées


En plus de toutes ces technologies liberticides, la lutte contre le terrorisme a vu, un peu partout sur la planète, une augmentation de la présence policière. Voire même parfois de troupes militaires.

Contrôle de personnes « suspectes » dans le métro de Londres par des policiers en arme, arsenal policier lors de manifestations à New York, intervention de la police fédérale lors d'une fausse alerte à la bombe à Bruxelles...

La psychose du terrorisme, savamment entretenue par les médias, a bien évidemment monté d'un cran après les attentats de Madrid et de Londres, amenant derechef l'amélioration et la modernisation des moyens d'investigation policiers.

En outre, désormais, dans certains pays (dont la Belgique), les forces de police ont reçu, via de nouvelles lois liberticides, l'autorisation de mener des « techniques spéciales d'investigation » sans mandat d'arrêt obligatoire, à n'importe quel moment du jour et de la nuit, y compris la fouille du domicile des suspects et à l'insu de ceux-ci.



Les camps d'internement pour civils et les prisons secrètes de torture

Nous avons tous entendu parler de la prison de Guantanamo. Basée en dehors des USA, à Cuba, cette prison possède l'extraordinaire faculté de violer les droits de l'homme et les accords de Genève sur les prisonniers de guerre sans qu'aucune sanction internationale ne soit intervenue à l'encontre des Etats-Unis. En outre, les USA détiennent, depuis quelques années déjà, plusieurs centaines de détenus présumés « terroristes » qui ont été arrêtés sans accusation, sans mandat, et qui n'ont toujours pas reçu (à l'exception d'une dizaine d'entre eux) de procès !

Ce qui est nettement moins connu, c'est que les USA possèdent, sur leur propre territoire, près de 800 prisons qui ont été transformées en « camps de détention pour civils » ! L'ex-ministre de la « Justice » des USA, John Ashcroft, a notamment participé activement à la création de ces camps. Tout récemment, la compagnie Halliburton (qui appartient à Dick Cheney, le vice-président des USA) a reçu $385 millions afin de construire des camps de ce genre ! Ces camps sont réservés pour les CIVILS, et non plus à des terroristes ou à des criminels de guerre. Et comme les USA sont en train de surveiller et d'espionner de plus en plus les manifestants, les activistes et autres contestataires, on perçoit clairement la dérive qui est en train de mener à la dictature. On a en fin de compte la nette impression que l'histoire se répète, et que les nouveaux camps de concentration nazis sont en train de s'ouvrir.

En tant qu'Européens, n'ayons pas la naïveté arrogante de penser que nous sommes à l'abri de telles mesures : il y a peu, au Pays-Bas, une prison « Big Brother » a été ouverte à Lelystad. Cette prison, réservée à la petite criminalité, est en réalité destinée à toute personne ayant commis un petit délit, si minime soit-il (par exemple, les pères qui ne paient pas les pensions alimentaires de leurs enfants, ou les gens qui ont commis un menu larcin dans une épicerie) ! Les prisonniers y sont filmés en permanence, et un système capable de détecter l'humeur y a été placé !

Ajoutons encore à ces faits inquiétants les ignobles « prisons secrètes » de torture de la CIA. La prison la plus connue de ce genre est certainement Abou Ghraïb (Irak), qui a fait scandale dans la presse. Mais elle n'est pas la seule. Ces prisons sont localisées un peu partout, y compris en Europe. Des citoyens européens suspectés de terrorisme ont ainsi été kidnappés, emmenés dans ces prisons secrètes par avion, torturés (parfois à mort !), et ce avec l'accord tacite de nos gouvernements européens ! En effet, Craig Murray, ancien ambassadeur britannique en Ouzbékistan entre 2002 et 2004 et qui a été contraint par le gouvernement à démissionner car il avait publié sur son site web des informations sur ce genre d'activités sales de son pays, a dénoncé ces faits et a affirmé que l'Union européenne était au courant de ce type de pratiques criminelles.

Bizarrement, malgré les violations répétées des décrets et du droit international, personne n'ose traduire en justice les coupables du gouvernement américain et leurs complices des gouvernements européens. Nous vivons dans une époque où la peur et la lâcheté priment, et où l'on accepte l'inacceptable. Là aussi, il y a un lien avec l'Allemagne nazie. Car si les Nazis ont réussi à commettre tous leurs horribles méfaits, ce fut essentiellement grâce au silence coupable et à l'acceptation de la population allemande.

D'autre part, en Chine (pays non démocratique), des camps de concentration existent encore à l'heure actuelle. Ils portent le nom de "laogai". Dans ces camps, les "dangereux ennemis du système" (communiste, cette fois) sont punis. On les torture, on les tue, les enfants sont mis aux travaux forcés, et les cadavres sont utilisés à des fins mercantiles, puisqu'ils alimentent les trafics d'organes humains ! On en arrive là à l'heure actuelle : les êtres humains ne sont plus considérés que comme du bétail, de la viande, voire même comme un vulgaire produit !

Bref, à la lumière de tout ceci, on peut constater qu'il y a en ce moment même, dans le monde, une nouvelle flambée de fascisme, de dictature et aussi que les camps de torture, d'internement ou de concentration sont en train de revenir en force !

« Nous n'oublierons jamais », disaient-ils en parlant des leçons à tirer de la seconde guerre mondiale... En réalité, il semble bien que l'humanité n'ait pas retenu grand chose !

Ces camps d'internement pour civils, camps de concentratrion et prisons de torture constituent le danger ultime de la société de surveillance, de contrôle et de répression.

Nous sommes engagés dans une logique qui est celle-là. Il est grand temps de s'en rendre compte, de le reconnaître et de s'insurger contre cet état de fait, sinon nous nous retrouverons, demain, au sein de la société du « 4e Reich » !



Un débat public inexistant

Toutes ces mesures et technologies nous sont présentées par la propagande des mass médias comme nécessaires, bénéfiques, sécurisantes. En cela, la presse écrite ou télévisée applique ce que ceux qui la dirigent (les groupes transnationaux ou le gouvernement) lui ordonnent.

Les citoyens sont ainsi maintenus dans une vision biaisée et orientée, et dans l'ignorance des dangers et dérives réels des lois et technologies liberticides. Cela empêche bien évidemment les réactions populaires (« ne pas faire de vagues » = un des grands principes des médias).

Quant au débat public, fort est de constater qu'il est inexistant ou en tout cas réduit à son plus strict minimum.

Il faut de plus signaler que toutes ces lois et mesures liberticides sont prises sans la moindre consultation populaire démocratique. Les gens au pouvoir décident, éventuellement en concertation avec les secteurs de l'industrie concernés. Le processus dit « démocratique » se limite à cela.

On nous présente de plus comme « inévitable », sous des prétextes de soi-disant « sécurité » et de soi-disant « humanisme », le fait que nous devrions abandonner une partie de nos libertés et de notre vie privée.

Ceci est bien entendu une escroquerie totale et une façon fourbe de « justifier » l'agrandissement systématique des pouvoirs de l'état et la dictature.

Il serait grand temps que les citoyens du monde et de notre pays se réveillent et se battent pour conserver ce que leurs ancêtres ont acquis parfois au prix de leur vie : une démocratie véritable, des libertés, une vie privée et des droits inaliénables.

Sans quoi, la société de demain risque fort de ressembler à celle de l'Allemagne d'il y a 65 ans, ou pire encore...


Auteur : Vic Flame, article terminé le 03 mars 2006, ajouts en octobre 2006, corrections des liens en mars 2010


Quelques sources qui ont permis de réaliser cet article :

• https://secure.gn.apc.org/members/www.bilderberg.org/phpBB2/viewforum.php?f=7

• http://www.antichips.com

• http://www.positiveidcorp.com/

• http://www.trovan.com

• http://www.nocards.org/

• http://www.spychips.com

• http://www.prisonplanet.com

• http://www.rfidgazette.org/

• http://www.rfidjournal.com/

• http://www.cyberkineticsinc.com

P.S. : cet article est disponible également en téléchargement gratuit sur emule, et avec des images à la clé.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

ROYAUME-UNI TECHNO-NAZI : BIOMETRIE A L’ECOLE !

Message  Admin le Mar 13 Avr 2010 - 11:11

ROYAUME-UNI TECHNO-NAZI : BIOMETRIE A L’ECOLE !!!




Chers amis,


Ne vous leurrez pas lorsque vous lirez l’article ci-dessous : au nom de la « sécurité » et de la soi-disant « fiabilité » et « efficacité », LE ROYAUME-UNI EST EN TRAIN DE SE TRANSFORMER EN PATRIE ORWELLIENNE ET TECHNO-NAZIE, DANS LAQUELLE CHAQUE CITOYEN EST UN CRIMINEL EN PUISSANCE ET TRAITÉ EN TANT QUE TEL ! Surprised Crying or Very sad Mad Exclamation

Nous avions vu que le nouvel ordre mondial possédait comme projet répugnant de mettre en application les technologies liberticides auprès des enfants, et notamment dans les écoles (cela crée une nouvelle génération de moutons qui est habituée au contrôle permanent et qui trouvera cela, à la rigueur, « normal »). APRÈS LES CAMÉRAS CCTV EN RUE, APRÈS LES BADGES RFID, VOICI DONC VENIR LE TOUR DES EMPREINTES DIGITALES DANS LES COLLÈGES BRITANNIQUES ! Twisted Evil Surprised Crying or Very sad

PLUS GRAVE ENCORE : LA LOI BRITANNIQUE, CRÉÉE PAR DES CRAPULES MONDIALISTES (GORDON BROWN, TONY BLAIR ET AUTRES SALAUDS DU MÊME GENRE ET APPARTENANT AU N.O.M.), N’OBLIGE PAS LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES À DEMANDER L’ACCORD DES PARENTS POUR METTRE EN PLACE LA BIOMÉTRIE ! Twisted Evil NOUS NOUS TROUVONS DONC BIEN DANS UN SYSTÈME COERCITIF, OÙ L’OBLIGATION DES TECHNOLOGIES LIBERTICIDES DEVIENT LA REGLE ! Shocked Exclamation

AINSI, 80 ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES BRITANNIQUES UTILISENT LA BIOMÉTRIE (EMPREINTES DIGITALES) EN VIOLATION TOTALE DES LIBERTÉS INDIVIDUELLES DE LEURS ÉLÈVES, ET CE SANS TENIR COMPTE DE L’AVIS DES PARENTS ! Mad Mad Mad


Bien sûr, une contestation molle (et vouée à l’échec) a débuté : ainsi, l’Association nationale des enseignants a mis en place une « commission chargée de réfléchir à l’utilisation de ce nouveau système »… système liberticide qui sera donc utilisé malgré tout ! Surprised Mad Mad Mad Exclamation

NOUS AVONS VU OU CE GENRE DE MENTALITE ET OU LA CRIMINALISATION DE CHAQUE INDIVIDU A CONDUIT LES USA : A POUVOIR ORDONNER LE MEURTRE SYSTEMATISE (SANS MANDAT, ARRESTATION NI PROCES) DE N’IMPORTE QUEL CITOYEN CONSIDERE COMME UN « TERRORISTE », COMME UN « TERRORISTE DOMESTIQUE » OU COMME UN « LEADER D’OPINION RADICAL »… DONC, N’IMPORTE QUEL OPPOSANT, MECONTENT, CONTESTATAIRE, MANIFESTANT etc. Exclamation

LE MAUVAIS EXEMPLE DU ROYAUME-UNI CI-DESSOUS NOUS SIGNALE QUE NOUS SOMMES DANS LE MEME SCHEMA DICTATORIAL EN EUROPE, A PRESENT ! Surprised Exclamation Embarassed Mad

IL EST GRAND TEMPS QU’UNE OPPOSITION POPULAIRE FORTE ET NOMBREUSE SE DRESSE DEVANT CETTE MENACE TOTALITAIRE ET ORWELLIENNE… Exclamation Mad
Nous connaissons à présent les dangers de la société totalitaire et de contrainte jusqu’au moindre détail, que ce soit via l’histoire et l’horreur nazie, ou via l’étude des technologies liberticides qui vont jusqu’à implanter des puces sous la peau, dans les nerfs ou dans le cerveau des gens afin de pouvoir obtenir une emprise totale sur ceux-ci ! Twisted Evil

L’article infâme des putes des mass médias, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION, OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://www.courrierinternational.com/breve/2010/04/02/controles-d-empreintes-au-college


CONTROLES D'EMPREINTES AU COLLEGE



02.04.2010

FINI LES CARTES SCOLAIRES TRADITIONNELLES, PLACE A LA TECHNOLOGIE BIOMETRIQUE. ENVIRON 80 ETABLISSEMENTS SCOLAIRES A TRAVERS LE PAYS UTILISENT DESORMAIS DES LECTEURS D’EMPREINTES DIGITALES POUR IDENTIFIER LEURS ELEVES.

Jugé plus fiable et plus efficace par ces établissements, ce nouveau système provoque l’inquiétude de nombreux PROFESSEURS ET PARENTS, QUI NE SONT PAS SYSTEMATIQUEMENT CONSULTES.

Selon l’Association nationale des enseignants, "PRELEVER LES EMPREINTES DES ELEVES SANS DEMANDER L’AUTORISATION DES PARENTS PORTE ATTEINTE A LEURS LIBERTES CIVILES", estime le quotidien The Independent (cf. http://www.independent.co.uk/news/education/education-news/fingerprint-system-stigmatises-pupils-1930658.html ).

LA LOI BRITANNIQUE N’OBLIGE PAS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES DE DEMANDER L’ACCORD DES PARENTS POUR METTRE EN PLACE CETTE TECHNOLOGIE.

Après plusieurs plaintes de ces derniers dans un collège londonien, le système a été remplacé.

L’Association nationale des enseignants a mis en place une commission chargée de réfléchir à l’utilisation de ce nouveau système.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

FR. TECHNO-NAZIE : LES PAIEMENTS PAR BIOMETRIE ARRIVENT !

Message  Admin le Ven 30 Avr 2010 - 15:26

ALERTE ROUGE ! FRANCE TECHNO-NAZIE : LES LIBERTICIDES PAIEMENTS BIOMETRIQUES ARRIVENT, ET ONT ÉTÉ ACCEPTES PAR LES PUTES DE LA CNIL !!!



Chers amis,

L’ARTICLE DES MASS MÉDIAS PROSTITUÉS CI-DESSOUS NOUS SIGNALE QUE LES LIBERTICIDES PAIEMENTS BIOMÉTRIQUES ARRIVENT HÉLAS EN FRANCE ! Surprised Crying or Very sad Mad Exclamation

CECI A ÉTÉ AUTORISÉ PAR LES POUFIASSES DE LA CNIL Twisted Evil (COMMISSION NATIONALES DE L’INFORMATIQUE ET DES LIBERTÉS) QUI, COMME NOUS L’AVONS DÉJÀ VU À DE NOMBREUSES REPRISES PARE LE PASSÉ, SONT FINANCÉES PAR L’ETAT FÉLON ET SERVENT EN RÉALITÉ À FAIRE AVALISER LES DISPOSITIFS LES PLUS DANGEREUX POUR LES LIBERTÉS INDIVIDUELLES ! Mad Mad Mad

Cette triste nouvelle constitue un nouveau point commun avec les USA totalitaires, où ce système de paiement biométrique existe déjà dans certains magasins. Shocked

Sans surprise, l’article de désinformation, de manipulation et de mensonges ci-dessous a été publié sur TF1, la chaîne télévisée d’abrutissement de masse et qui vend le « temps de cerveau disponible » de ses téléspectateurs zombies ! Twisted Evil

Je ne pouvais bien entendu laisser cet article putride tel quel. Aussi pourrez-vous lire les commentaires que j’y ai ajoutés. Wink

BONNE RÉVOLUTION, BONNE INSURRECTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://lci.tf1.fr/economie/consommation/2010-04/cheque-espece-ou-doigt-5828979.html


CHEQUE, ESPECE OU DOIGT ?


Par Idir HOCINI, le 23 avril 2010 à 17h45, mis à jour le 27 avril 2010 à 06:20

LA COMMISSION NATIONALE INFORMATIQUE ET LIBERTE VIENT D'AUTORISER LA BANQUE ACCORD A TESTER LE SYSTEME DE PAIEMENT PAR BIOMETRIE. UNE TECHNOLOGIE QUI RECONNAIT L'EMPREINTE VEINEUSE, UNIQUE A CHAQUE INDIVIDU, QUI SE TROUVE SOUS LA PEAU.


Commentaire : premier constat : les enculés de la CNIL ont encore une fois servi à faire passer un système liberticide ! Je propose qu’on les rebaptise « CNIE » pour « commission nationale de l’informatique et de l’ESCLAVAGE ».


Ni les chèques, ni la carte de crédit n'ont ENTERRE LE PORTE-MONNAIE, encore très utilisé par les Français pour payer leurs courses : 40% des petits achats se font encore en espèce. Mais un nouveau système de payement relègue pour de bon nos vieilles bourses en cuir au rang d'antiquité: REGLER SES COURSES EN POSANT UN DOIGT SUR UN CAPTEUR BIOMETRIQUE SERA BIENTOT POSSIBLE EN FRANCE.

Commentaire : le but est donc clairement posé : FAIRE DU PAIEMENT BIOMETRIQUE UN MOYEN DE PAIEMENT QUI « ENTERRERA LE PORTE-MONNAIE », C’EST-A-DIRE QUI SUPPRIMERA AU MAXIMUM L’ARGENT LIQUIDE ! La SOCIETE SANS ARGENT CASH vient donc d’effectuer, hélas, un bond énorme en France !


La COMMISSION NATIONALE INFORMATIQUE ET LIBERTE (Cnil) vient d'autoriser la banque Accord, filiale du groupe Auchan, à tester pendant six mois ce système révolutionnaire de paiement.

Commentaire : nous remarquerons que c’est à nouveau via le réseau de la grande distribution et des hypermarchés que ce système arrive. Dans la société civile, les systèmes liberticides à puce RFID et leurs caisses automatiques avaient eux aussi été développés, au départ, pour les hypermarchés (Carrefour, notamment, mais aussi Metro, Wal-Mart etc.) ! Les journaputes de TF1 présentent cette régression humaine et sociale du paiement par la biométrie comme un système « révolutionnaire »… en effet, il est « révolutionnaire » pour annihiler les libertés et la vie privée !


Jean-Christophe Marboutin du cabinet de conseil KSA juge le fait exceptionnel : "La Cnil a refusé maintes fois la mise en place du paiement par biométrie. Mais dans le cas d'Auchan, il ne s'agit plus de RECONNAITRE les empreintes digitales mais LE SYSTEME VEINEUX PRESENT SOUS LE DOIGT. Cela CONTOURNE L'INTERDICTION."

Commentaire : on voit donc comment ces charognards sont parvenus à faire accepter le dangereux système biométrique : en exploitant la faille d’une interdiction précédente (faille qui avait bien entendu été laissée là à dessein) !



Le doigt remplace la puce

Comment ça marche ? LE CLIENT COMMENCE PAR ENREGISTRER LES CARACTERISTIQUES DE SON RESEAU VEINEUX DANS SA BANQUE. Ce réseau est unique, chaque être humain a le sien, ce qui rend le système INVIOLABLE pour le moment. IL N'A PLUS ENSUITE QU'A POSER SON DOIGT SUR UN CAPTEUR PREVU A CET EFFET, LORS DU PASSAGE EN CAISSE, POUR PAYER SES COURSES.

Commentaire : ce qui vient d’être dit signifie donc qu’il y aura une banque de données centralisées (qui garantit la dictatorialisation de la société) contenant les empreintes biométriques veineuses de chaque personne ! Remarquez aussi qu’on nous ressort (comme à chaque fois qu’il faut imposer une technologie tueuse de liberté) le mythe et le leurre de la soi-disant « inviolabilité » de ce système. Petit rappel : TOUT CE QUI EST ELECTRONIQUE EST PIRATABLE ! Ce système est donc loin d’être inviolable ! Vous voilà prévenus. Il ne faudra pas beaucoup de temps avant qu’un réseau central puisse identifier la personne et fournir ses informations bancaires, médicales, citoyennes, judiciaires, son historique de paiement des factures, le détail de ses assurances etc. lorsque la personne pose son doigt sur le capteur !



Avec ce nouveau système, la Carte bleue n'a néanmoins pas disparu :" la carte de paiement existe toujours avec la biométrie, explique Jean-Christophe Marboutin, mais elle reste dans la poche. Le doigt remplace la puce. ON GAGNE DU TEMPS EN CAISSE, c'est moins long de poser un index sur une machine que de chercher une carte dans un portefeuilles".

Commentaire : la raison officielle des gens qui souhaitent mettre cet horrible système en place est donc une raison de gain et d’avarice, encore une fois : gagner plus de temps pour se faire davantage de pognon ! La folie capitaliste va de plus en plus loin, aux dépends des libertés individuelles des citoyens !


Le paiement constitue la moitié du temps passé en caisse. Les précieuses secondes gagnées profitent autant aux clients qu'aux magasins équipés. Encore faut-il que l'opinion publique adhère au concept : Il faudra un moment pour QUE LE CONSOMMATEUR ACCEPTE LE PAIEMENT PAR BIOMETRIE. Mais en même TEMPS DEPUIS LE 11-SEPTEMBRE, IL EST HABITUE A LA TECHNOLOGIE, AVEC LES NOUVEAUX PASSEPORTS", prédit le manager de KSA.

Commentaire : voilà donc le but ultime : que les consommateurs et citoyens acceptent par eux-même ce système liberticide et diabolique ! Nous voyons aussi les dégâts collatéraux liés au 11 septembre 2001, ainsi que la façon incrémentale (= progressive) dont on a mis en application ces systèmes pourris. Les nouveaux passeports biométriques (qui allient puce RFID et biométrie) ont désormais été banalisés. On peut donc à présent continuer de tirer la société vers le bas, et poursuivre la suppression des libertés avec le paiement biométrique ! Où cette folie s’arrêtera-t-elle ?



Les fraudes à la Carte bleue coûteuses pour les banques

Les enquêtes d'opinion menées par le milieu bancaire montrent que CERTAINS CONSOMMATEURS FERAIENT UN TRES BON ACCUEIL AU PAIEMENT PAR BIOMETRIE, "LES PLUS DE QUARANTE ANS EN PARTICULIER" note le cadre de KSA. Ces derniers seraient favorables à un SYSTEME QUI LES DISPENSE D'UN CODE FASTIDIEUX A RETENIR.

Commentaire : après l’argument économico-financier, voici venir l’argument de facilité, qui est un autre grand classique du genre pour faire accepter l’inacceptable ! On vise ici le public technophile des veaux décérébrés, et qui souhaitent un système plus FACILE qu’un code à retenir. Infect !


Autre facteur qui pousse la banque Accord à se doter du système : la FRAUDE à la carte bancaire. Selon Jean-Christophe Marboutin : "Le coût des fraudes à la Carte bleue est intégralement assumé par les banques. Elles ont obligation de rembourser leurs clients qui en sont victimes. Les paiements par carte bancaire sont encore très sûrs, mais on arrive de mieux en mieux à déjouer les systèmes de sécurité, d'où la volonté de se doter d'une nouvelle technologie inviolable".

Par Idir HOCINI le 23 avril 2010 à 17:45



Commentaire et conclusion : une fois encore, tout comme dans les argumentations qui ont permis d’établir les cartes d’identité électronique, les puces RFID, les passeports biométriques, les caméras CCTV et les innombrables lois liberticides (lois antiterroristes, fichier Périclès, loi HADOPI, fichier Cristina, fichier Edvige etc.), nous retrouvons les sempiternels arguments manipulateurs et qui mènent la société vers le fond du gouffre de la dictature orwellienne. Répétons-lel encore une fois : le système électronique de la biométrie est piratable, comme n’importe quel autre système électronique. Cet article ne nous parle évidemment pas de cette piratabilité, ni du coût de l’adoption d’un tel système (un coût qui est colossal) et encore moins des dangers incommensurables que la biométrie représente pour les libertés ! Car il ne faudrait quand même pas oublier que la biométrie permet de numériser des parties de notre corps, de placer ces données dans des bases de données centralisées, et de se référer à ces données à chaque fois qu’il faut identifier la personne ou vérifier des informations. Ce n’est donc plus la parole de la personne, mais les données vérifiées par une machine, qui constituent la norme sur laquelle on se base, et cela peut amener très vite à des dérapages inhumains de type bureaucratiques et totalitaires. Il est plus que temps que les citoyens se rendent compte de ces dangereuses dérives, et qu’ils refusent à tout prix la biométrie ! A bon entendeur…


Dernière édition par Admin le Ven 30 Avr 2010 - 15:40, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

LES DANGERS DE LA BIOMETRIE

Message  Admin le Ven 30 Avr 2010 - 15:39

A lire attentivement. Wink Cet excellent article se passe de commentaire… Vic.


Source : http://cnt-ait.info/article.php3?id_article=1492


LES DANGERS DE LA BIOMETRIE



jeudi 27 mars 2008


Etre gouverné [ ?]

« C’est être gardé à vue, inspecté, espionné, dirigé, légiféré, réglementé, parqué, endoctriné, prêché, contrôlé, estimé, apprécié, censuré, commandé, par des êtres qui n’ont ni titre ni la science, ni la vertu... Etre gouverné, c’est être, à chaque opération, à chaque transaction, à chaque mouvement, noté, enregistré, recensé, tarifé, timbré, toisé, coté, cotisé, patenté, licencié, autorisé, apostillé, admonesté, empêché, réformé, redressé, corrigé. C’est, sous prétexte d’utilité publique, et au nom de l’intérêt général, être mis à contribution, exercé, rançonné, exploité, monopolisé, concussionné, pressuré, mystifié, volé ; puis, à la moindre réclamation, au premier mot de plainte, réprimé, amendé, vilipendé, vexé, traqué, houspillé, assommé, désarmé, garrotté, emprisonné, fusillé, mitraillé, jugé, condamné, déporté, sacrifié, vendu, trahi, et pour comble, joué, berné, outragé, déshonoré. Voilà le gouvernement, voilà sa justice, voilà sa morale ! »

Pierre Joseph Proudhon (1809-1865), Idée générale de la révolution au XIXe siècle




LA BIOMETRIE


Il existe plusieurs catégories de technologies biométriques, les plus connues étant les analyses biologiques (odeur, sang, salive, urine, ADN...) et morphologiques (empreintes digitales, forme de la main, traits du visage, dessin du réseau veineux de l’œil...). Si certaines d’entre elles font partie de la vielle panoplie des applications utilisées dans le domaine de la sécurité (« pour mieux nous protéger »), d’autres, comme le contrôle biométrique (système automatique de mesure basé sur la reconnaissance de caractéristiques propres à l’individu) ont récemment fait leur apparition dans nos vies. ON POURRAIT SE DEMANDER POURQUOI CETTE TECHNOLOGIE « DERNIER CRI », APRES AVOIR ETE D’ABORD INSTALLEE DANS DES ZONES DITES « SENSIBLES » (PRISONS, AEROPORTS...), S’EST ENSUITE MULTIPLIEE DANS DES LIEUX AUSSI ANODINS QUE L’ENTREE DES CANTINES SCOLAIRES... LA REPONSE EST TRES SIMPLE : EN 2004, LES INDUSTRIELS DU SECTEUR, PRESSENTANT QUE LEURS TECHNOLOGIES JUTEUSES RISQUAIENT D’ETRE MAL ACCUEILLIES ET DE SUSCITER DES RESISTANCES POPULAIRES, ONT CONSEILLE AU GOUVERNEMENT DE FAIRE ACCEPTER LA BIOMETRIE PAR LE CONDITIONNEMENT DES PLUS JEUNES ET PRESCRIVAIENT UNE « EDUCATION DES L’ECOLE MATERNELLE ».

DES 2005, CE LOBBYING ABOUTIT DONC A L’INSTALLATION PROGRESSIVE DE BORNES BIOMETRIQUES DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES POUR GERER L’ACCES DES ELEVES A LA CANTINE, comme dans une école maternelle à Angers ou au lycée de Gif-sur-Yvette, dans l’Essonne (91), parmi tant d’autres. AUJOURD’HUI, PLUS DE 200 ETABLISSEMENTS SCOLAIRES EN SERAIENT DEJA EQUIPES... ET ILS NE S’ARRETERONT PAS LA...

« BIO-MéTRIE », c’est-à-dire la mesure de parties du corps (iris de l’œil, empreintes digitales, contour de la main, du visage...) ou de comportements (démarche, manière de signer...) propres à chaque individu. LES PARTIES DE MON CORPS SONT NUMERISEES, PUIS ENREGISTREES DANS DES BASES DE DONNEES, ET REACTIVEES A CHAQUE FOIS QU’IL FAUT M’IDENTIFIER. CE N’EST PLUS MA PAROLE QUI COMPTE, LA CONFIANCE OU LE CONFLIT ENTRE HUMAINS, MAIS LA VERIFICATION SYSTEMATIQUE DE DONNEES PAR UNE MACHINE. C’EST L’ORDINATEUR QUI DECIDE, INSTANCE SUPERIEURE, QUI RATIONALISE LES DECISIONS HUMAINES SELON DES PROTOCOLES BINAIRES. PLUS DE NEGOCIATIONS POSSIBLES, DE DROIT A L’ERREUR, NI A L’OUBLI. TU METS TA MAIN DANS UNE MACHINE, ET SELON DES CRITERES PREDEFINIS, LA PORTE S’OUVRE - OU PAS. Ne nous voilons pas la face : il existe une demande sociale en faveur de ce type de contrôle ; et comme pour le GPS ou les caméras de surveillance, cette demande n’émane malheureusement pas que des flics et des patrons. Nous sommes partout rivés à nos portables, ce qui permet à la police de toujours nous localiser. On peut aussi retracer la journée du citadin moderne grâce à sa carte bleue, son pass Twisto, la consultation de son courrier électronique et, maintenant à Caen, son « V’éol ». La dure réalité est que nous avons déjà accepté dans ses grandes lignes une société de contrôle.

LE CONTROLE, D’ACCORD, C’EST PAS NOUVEAU. MAIS IL CHANGE DE NATURE, DEVIENT PLUS VICIEUX. Si la vue de l’uniforme ne nous est pas particulièrement agréable, nous sommes par contre plus facilement fascinés par la technologie. Quand les technologies de contrôle s’installent à l’entrée des écoles, les lycéens sont déjà habitués : « C’est cool, ça fait high-tech, c’est comme dans Minority Report, ou 24h. » Jeux vidéo et films de science-fiction ont bien préparé le terrain.

LE MONDE DE LA BIOMETRIE EST LE MEME QUE CELUI DU PRELEVEMENT MASSIF D’ADN ET DE LA POSE DE BRACELETS ELECTRONIQUES SUR LES NOURRISSONS. LE POUVOIR ODIEUX SE CACHE DERRIERE LA MACHINE POUR ENDORMIR LA REVOLTE, SERVIR SES IMPERATIFS DE FICHAGE ET DE CONTROLE ET NOURRIR EN MEME TEMPS DES INTERETS ECONOMIQUES. TANTOT EN AGITANT LA PEUR DES TERRORISTES OU LA LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE (A LA MATERNELLE...), TANTOT SIMPLEMENT PAR SOUCI DE RENTABILITE, LES BUREAUCRATIES, PETITES ET GRANDES, ETATIQUES OU MARCHANDES, NE CESSENT DE SOUMETTRE LES ESPACES DE LA VIE COMMUNE A LEURS PROPRES CRITERES : RIEN NE DOIT ENTRAVER LE FLUX DE L’ECONOMIE ; RIEN NI PERSONNE NE DOIT SE DEPLACER INCOGNITO.

CAR CE SYSTEME CAPITALISTE QUI PROSPERE SUR LES INEGALITES ET LA MISERE, C’EST AUSSI LUI QUI MET EN PLACE LE CONTROLE ET LA REPRESSION CONTRE LA REVOLTE QU’IL ENGENDRE. IL TROUVE L’ARGENT NECESSAIRE AU DEVELOPPEMENT DU REPRESSIF TOUT EN NOUS DISANT QUE LES CAISSES SONT VIDES QUAND IL S’AGIT DE SANTE, DE LOGEMENT, ETC. Pourtant, si les services publics étaient gratuits, il n’y aurait besoin ni de fraude, ni de contrôle (d’ailleurs, le prix demandé aux « usagers » représente bien souvent une faible part du coût réel du service rendu - par exemple, les tickets et abonnements ne participent qu’à hauteur d’environ un quart au financement des services de transports en commun) ! QUELLE LEGITIMITE A UN SYSTEME QUI, PRETENDANT LUTTER CONTRE LA FRAUDE, PREFERE SURVEILLER ET PUNIR LES PLUS FRAGILES ET QUI, PARALLELEMENT, HONORE LES DELINQUANTS QUI NOUS GOUVERNENT ET NOUS EXPLOITENT ? Entre Gautier-Sauvagnac et l’enfant qui ne paie pas sa cantine, où se situe la fraude légitime ?

Depuis 2006 et les « inculpé-e-s » de Gif-sur-Yvette (après la destruction de bornes biométriques dans un lycée) - et dont les textes ont inspiré ce tract - , IL EST TRES CLAIR QUE L’OPPOSITION A CES TECHNIQUES D’IDENTIFICATION DOIT ETRE MASSIVE ET RESOLUE. IL EST NECESSAIRE DE SOUTENIR TOUS CEUX ET CELLES QUI ONT DEJA COMMENCE A S’Y ATTAQUER, DE CONTINUER A REFLECHIR ENSEMBLE POUR SAISIR L’AMPLEUR DU PROBLEME, DE FAIRE JOUER NOTRE IMAGINATION POUR DEJOUER LA MACHINE.

C’est pourquoi le groupe AIT de Caen participe à une CAMPAGNE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LA BIOMETRIE. Nos compagnons de Perpignan sont notamment impliqués dans un lycée de leur région où des bornes ont été installées et sont imposées aux élèves. IL EST POSSIBLE DE RESISTER, EN COMMENÇANT PAR REFUSER CES TECHNOLOGIES (CE QUE LA LOI PERMET, MAIS CE QU’OUBLIENT SOUVENT DE PRECISER LES PROVISEURS DES LYCEES...). DE PLUS, COMME DANS TOUTES LES LUTTES, LA SOLIDARITE ENTRE PERSONNES EN LUTTE CONSTITUE NOTRE MEILLEURE ARME.

POUR MIEUX NOUS GOUVERNER, ILS VEULENT NOUS ENREGISTRER, RECENSER, SURVEILLER, CENSURER, ETC. ; BREF : NOUS ENDORMIR ET AU BESOIN NOUS REPRIMER. NOUS NE VOULONS NI DE LEUR JUSTICE, NI DE LEUR MORALE.

L’ETAT ET LE CAPITAL NE SONT PAS NEUTRES : LES TECHNOLOGIES QU’ILS VEULENT NOUS IMPOSER NON PLUS !

REFUSONS LA BIOMETRIE ET LES AUTRES FORMES DE FLICAGE.
CNT/AIT


Association Internationale des Travailleurs
BP 2010
14089 Caen cedex

http://cnt.ait.caen.free.fr
cnt.ait.caen@free.fr


Pour en savoir plus :

Combattre la biométrie ( http://infokiosques.net/imprimersans2.php?id_article=496 )

Information et discusion sur la campagne anti-biométrie, sur le forum Rouge & Noir ( http://cnt.ait.caen.free.fr/forum/viewtopic.php?t=3659 )

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

POLOGNE: DISTRIBUTEURS BIOMETRIQUES DE BILLETS D'ICI 2011 !

Message  Admin le Mer 12 Mai 2010 - 16:31

TECHNOLOGIE LIBERTICIDE ET UTILISATION DU CORPS COMME UN PRODUIT : POLOGNE : DEPLOIEMENT DE 3000 DISTRIBUTEURS DE BILLETS BIOMETRIQUES D'ICI 2011 !




Chers amis,

La chute libre vers l’enfer liberticide de la dictature mondiale orwellienne se poursuit, hélas ! Crying or Very sad

CETTE FOIS, C’EST LA POLOGNE QUI A DECIDE DE DEPLOYER, DES L’AN PROCHAIN, PLUS DE 3000 DISTRIBUTEURS BIOMETRIQUES DE BILLETS ! Twisted Evil Surprised Mad Exclamation

LA TECHNOLOGIE UTILISÉE EST CELLE QUI ANALYSE LES VEINES DU DOIGT (ET MÊME APPAREMMENT, UNE ANALYSE DU SANG DES VEINES DU DOIGT), UNE TECHNOLOGIE INVENTÉE PAR LA MULTINATIONALE MONDIALISTE HITACHI, ET VENDUE EN POLOGNE PAR L’IGNOBLE FIRME ALLEMANDE, WINCOR NIXDORF ! Twisted Evil

Y A-T-IL DES RISQUES POUR LA SANTÉ DE FAIRE SCANNER SON DOIGT AINSI, ENCORE ET ENCORE ? Question :? Mystère… en tout cas, pas un seul mot n’est dit à ce sujet dans l’article qui suit ! Logique, puisqu’il s’agit à nouveau d’un article de publicité pour cette technologie liberticide ! Mad

LE SYSTÈME, QUI N’EST PAS TRÈS POPULAIRE AUPRÈS DES POPULATIONS, SE GÉNÉRALISERA « EN DOUCEUR » Twisted Evil , PUISQUE L’ON PROPOSERA AU CLIENT, DANS UN PREMIER TEMPS, DE RENTRER SON CODE SECRET DE CARTE BANCAIRE OU DE POSER SON DOIGT SUR LE PETIT SCANNER BIOMETRIQUE DE L’APPAREIL. BIEN ENTENDU, PAR LA SUITE, LES APPAREILS BIOMETRIQUES DEVIENDRONT OBLIGATOIRES ! Twisted Evil Surprised Exclamation

LE CORPS DEVIENT DONC DE PLUS EN PLUS UN PRODUIT, QUI SERT DÉSORMAIS À CONFIRMER L’IDENTITÉ D’UNE PERSONNE DANS DIFFÉRENTS BUTS, NOTAMMENT DANS DES BUTS PUREMENT FINANCIERS ! DE PLUS, L’ANALYSE DU SYSTÈME VEINEUX, VOIRE DU SANG, VA COMMENCER À DIFFÉRENCIER LES PERSONNES. Shocked VOILÀ QUI N’AURAIT PAS DÉPLU AUX FASCISTES ET AUX NAZIS… Twisted Evil

ENFIN, ON OSE PRÉSENTER CE SYSTÈME LIBERTICIDE SOUS LES MÊMES TERMES ÉLOGIEUX QUE D’HABITUDE ET SOUS LES MÊMES ARGUMENTS DE FACILITÉ, DE SÉCURITÉ, DE LUTTE CONTRE LA FRAUDE, ETC. Twisted Evil Nous retrouvons ainsi les mots « simple », « sécuriser », « révolution » technologique, etc. Mad

A NOUVEAU, ON A « OMIS » DE PRÉCISER QUE TOUT SYSTÈME ÉLECTRONIQUE EST PIRATABLE, QUE LA BIOMÉTRIE PERMET D’AUGMENTER LE PISTAGE DES INDIVIDUS, D’ACCÉLÉRER LA MACHINISATION DE LA SOCIÉTÉ, ET DE RÉDUIRE (VOIRE DE SUPPRIMER) LES LIBERTÉS INDIVIDUELLES. Exclamation

POUR RAPPEL, AVEC LA BIOMÉTRIE, LES PARTIES DE NOTRE CORPS SONT NUMERISEES, PUIS ENREGISTREES DANS DES BASES DE DONNEES, ET REACTIVEES A CHAQUE FOIS QU’IL FAUT NOUS IDENTIFIER. CE N’EST PLUS NOTRE PAROLE QUI COMPTE, LA CONFIANCE OU LE CONFLIT ENTRE HUMAINS, MAIS LA VERIFICATION SYSTEMATIQUE DE DONNEES PAR UNE MACHINE. Exclamation C’EST L’ORDINATEUR QUI DECIDE, INSTANCE SUPERIEURE, QUI RATIONALISE LES DECISIONS HUMAINES SELON DES PROTOCOLES BINAIRES. PLUS DE NEGOCIATIONS POSSIBLES, DE DROIT A L’ERREUR, NI A L’OUBLI. Exclamation ON MET SA MAIN DANS UNE MACHINE, ET SELON DES CRITERES PREDEFINIS, LA PORTE S’OUVRE - OU PAS. Shocked

Notons que L’ARTICLE, PUBLIÉ PAR LES PUTES DES MASS MÉDIAS FRANÇAIS, ESSAIE AU MAXIMUM D’ENCOURAGER LES GENS PAR PRESSION DE LEURS SEMBLABLES (peer pressure), en signalant que ce genre de système a déjà été adopté par le Japon, la Chine ou Singapour. Twisted Evil L’EXPLICATION À CELA EST FORT SIMPLE : C’EST QUE, VOYEZ-VOUS, CE GENRE D’ODIEUSE APPLICATION BIOMÉTRIQUE POUR LES PAIEMENTS BANCAIRES EST ÉGALEMENT EN ROUTE… EN FRANCE (cf. http://lci.tf1.fr/economie/consommation/2010-04/cheque-espece-ou-doigt-5828979.html )! Surprised Mad Exclamation

Le danger se rapproche de plus en plus, à chaque jour qui passe. SANS RÉACTIONS FAROUCHES DES POPULATIONS (qui, jusqu’à présent, se laissent emmener vers les abîmes totalitaires et liberticides tels des zombies décérébrés Mad ), LA SOCIÉTÉ SE CHANGERA EN SOCIÉTÉ-PRISON, ET CE EN MOINS DE 10 ANS ! Surprised Exclamation

L’article de désinformation et de manipulation des scribouillards des mass médias, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://fr.news.yahoo.com/55/20100512/tod-distributeur-de-billets-biomtrique-l-17baed7.html


DISTRIBUTEUR DE BILLETS BIOMETRIQUE : LA POLOGNE SERA LE PREMIER PAYS D'EUROPE A L'ACCUEILLIR


Il y a 30 min

La Pologne se lance dans la nouveauté, LE GROUPE BANCAIRE POLONAIS BPS S'APPRETE A INSTALLER SON PREMIER DISTRIBUTEUR DE BILLETS A LECTURE BIOMETRIQUE. Un système innovant, BASE SUR L'ANALYSE DES VAISSEAUX SANGUINS.

L'AN PROCHAIN LA POLOGNE VA DEPLOYER DES DISTRIBUTEURS DE BILLETS POURVUS D'UN LECTEUR BIOMETRIQUE.

Une petite révolution qui aura pour but de SECURISER au maximum les retraits d'espèces, le client aura le choix entre rentrer son code secret de carte bancaire ou de manière plus SIMPLE, poser son doigt sur le détecteur de vaisseaux sanguins qui se chargera du travail.

Ces distributeurs de billets d'un genre nouveau PROVIENNENT TOUT DROIT D'UNE SOCIETE ALLEMANDE, LA SOCIETE WINCOR NIXDORF, QUI SE BASE SUR LA TECHNOLOGIE "FINGER VEIN" DU FABRICANT JAPONAIS HITACHI.

L'utilisateur devra simplement POSER SON DOIGT SUR LA SURFACE DU LECTEUR BIOMETRIQUE. Ainsi LA MACHINE COMPARERA SON EMPREINTE AVEC CELLE QUI AURA ETE APPOSEE SUR LA CARTE BANCAIRE SERVANT AU RETRAIT. Selon le fabricant le risque d'erreur est extrêmement faible, 0,0001 % seulement, puisqu'il est BASE SUR UNE ANALYSE SANGUINE ET NON UNE ANALYSE D'EMPREINTES. L'utilisation de la biométrie vise à diminuer les fraudes éventuelles qui touchent les banques comme le "skimming" qui permet de pirater les cartes de crédits volées. CE PROCESSUS A FAIT SON APPARITION DANS D'AUTRES PAYS COMME LE JAPON, LA CHINE OU SINGAPOUR QUI L'ONT TOUS ADOPTE. Les Japonais, friands de gadgets, disposeraient déjà de 65.000 distributeurs de billets et 20 millions de cartes bancaires sécurisés avec cette technologie. En ce qui concerne LA POLOGNE, ELLE COMPTE DEPLOYER ENVIRON 3000 DISTRIBUTEURS DE BILLETS BIOMETRIQUES D'ICI 2011.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2010 : PISTAGE DES CITOYENS : SATELLITES, CAMERAS, SCANNERS, IDENTITE & BIOMETRIE

Message  Admin le Sam 15 Mai 2010 - 14:22

FRANCE : GRENOBLE : 2 MANIFESTATIONS CONTRE LA VIDEOSURVEILLANCE ET LE FLICAGE IMMODERE DES CITOYENS !!!


Chers amis,


La société française n’arrête plus de chuter dans le liberticide, le totalitaire et l’ignoble… Crying or Very sad Embarassed

Nous en avons encore un exemple flagrant ci-dessous avec le triste cas de la ville de Grenoble. Sad

LES ELUS POURRIS DE GRENOBLE, QUI DEFENDENT LES NANOTECHNOLOGIES, LA RFID ET TOUT L’ARSENAL POLICIER, INDUSTRIEL ET DICTATORIAL DE FLICAGE, DE REPRESSION ET DE SUPPRESSION PROGRESSIVE DES LIBERTES DES CITOYENS, VONT EN EFFET DELIBERER, DE FACON HYPOCRITE, DE L’IMPLANTATION DE CAMERAS DE VIDEOSURVEILLANCE… 5 MOIS APRES AVOIR INSTALLE 14 DE CES CAMERAS DANS LA CLANDESTINITE LA PLUS ANTIDEMOCRATIQUE QUI SOIT ! Twisted Evil Surprised Mad Mad Mad Exclamation

Fort heureusement, Grenoble possède certains des citoyens les plus valeureux d’Europe en ce qui concerne la lutte contre les nécrotechnologies (technologies de mort) et la tyrannie liberticide ! Wink

C’EST AINSI QUE L’EXCELLENT COLLECTIF PIECES ET MAIN-D’ŒUVRE APPELLE LA POPULATION A PARTICIPER CETTE SEMAINE A 2 MANIFESTATIONS QUI SE DEROULERONT CES 17 MAI (A L’HOTEL DE VILLE) ET 19 MAI (AU TRIBUNAL) AFIN DE S’OPPOSER A CE PROJET DESPOTIQUE D’IMPLANTATION DE CAMERAS, ET AFIN DE SOUTENIR UNE JEUNE FILLE INTERPELLEE POUR AVOIR DEMONTER CERTAINES DE CES CAMERAS DE LA DICTATURE. Exclamation Wink


J’INVITE TOUTE PERSONNE QUI POURRA SE RENDRE A CES MANIFESTATIONS A LE FAIRE, en soutien aux libertés et aux citoyens grenoblois et français, qui subissent chaque jour le diktat policier du gouvernement du Sarkonazi ! Exclamation

L’article et le tract téléchargeable, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=252


DEUX MANIFESTATIONS CONTRE LA VIDEOSURVEILLANCE A GRENOBLE


Mercredi 12 mai 2010 par Pièces et main d’œuvre


LUNDI 17 MAI 2010, LE CONSEIL MUNICIPAL DE GRENOBLE DELIBERE POUR LA PREMIERE FOIS DE L’IMPLANTATION DE CAMERAS DE SURVEILLANCE DANS LA VILLE ET DE LA CREATION D’UN "COMITE D’ETHIQUE" DESTINE A L’ACCEPTABILITE DU FLICAGE VIDEO. CINQ MOIS APRES AVOIR INSTALLE 14 CAMERAS EN TOUTE CLANDESTINITE.
Une veulerie sécuritaire qui vaut à Michel Destot, maire de Grenoble, une médaille de bronze aux Big Brother Awards 2010 décernés le 12 mai, dans la catégorie "Orwell Localité".

NOMMES, EUX, POUR LE PRIX VOLTAIRE (PRIX DE "LA VIGILANCE CITOYENNE") DE CES MEMES BIG BROTHER AWARDS, SUITE AU DEMONTAGE DE DEUX CAMERAS LE 1ER MAI, LES OPPOSANTS GRENOBLOIS A LA VIDEOSURVEILLANCE POURSUIVENT LEUR CAMPAGNE D’INFORMATION ET DE CONTESTATION LANCEE EN MARS 2010, AVEC LEUR NOUVEAU TRACT (à télécharger ci-dessous).

LES GRENOBLOIS QUI REFUSENT D’ETRE ESPIONNES PAR LA MAIRIE ET LA POLICE, TOUS CEUX POUR QUI LA LIBERTE (ET NON LA SECURITE) EST LA PREMIERE DES LIBERTES, SE RETROUVERONT

- LE 17 MAI 2010 A 17 HEURES A L’HOTEL DE VILLE DE GRENOBLE,

- ET LE 19 MAI A 14 HEURES AU TRIBUNAL DE GRENOBLE pour soutenir la jeune fille interpellée le 1er mai à la suite du démontage des caméras.

Tract vidéosurveillance - Version prête à circuler - 335.1 ko : http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/tract-7.pdf

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

FACEBOOK & VIOLATIONS DE VIE PRIVEE !

Message  Admin le Dim 16 Mai 2010 - 14:29

LE RESEAU D’ESPIONNAGE SOCIAL « FACEBOOK » ENFIN MENACE EN RAISON DE SA SUPPRESSION DE LA VIE PRIVEE !?



Chers amis,


Le « réseau social » Facebook, pour ceux qui s’y intéressaient de près, possédait déjà une bien mauvaise réputation en termes de violations de la vie privée Exclamation (voir par exemple http://fr.news.yahoo.com/16/20100514/ttc-facebook-amliore-sa-scurit-mais-pas-c2f7783.html , http://www.france-info.com/chroniques-nouveau-monde-2010-05-07-facebook-nouvelles-accusations-concernant-la-vie-privee-438632-81-109.html ou http://www.01net.com/editorial/515798/facebook-et-ses-nouveautes-inquietent-certains-membres/ ).

Les 400 millions d’utilisateurs insouciants de Facebook apprécient ainsi avoir leur page Facebook et partager leurs photos, leurs hobbies et les événements de leur vie privée en ligne. CES GENS ONT SANS DOUTE OUBLIE LA PREMIERE REGLE DE L’INTERNET : CONSERVER SON ANONYMAT, ET NE PAS DONNER DE DETAILS LIES A SA VIE PRIVEE ! Exclamation Shocked Mais comme d’habitude, le phénomène de mode, de facilité et de modernité prime, hélas. Avoir une page Facebook, c’est « tendance », c’est « cool », c’est « FUN », c’est « branché », c’est « facile et agréable ». Rolling Eyes

HELAS, COMME TOUTE ENTREPRISE MONDIALE ET MONDIALISTE, FACEBOOK POSSEDE AUSSI SES TRES MAUVAIS COTES. Exclamation

Certains ont sans doute entendu parler de cette femme qui avait été virée de son emploi suite à sa présence sur Facebook, et ce alors qu’elle était en congé maladie parce qu’elle ne « pouvait pas travailler face à un ordinateur » (cf. http://www.e24.fr/hightech/mediapub/article85108.ece/Conge-maladie-Facebook-viree.html ). Ou encore de cet élève renvoyé de son collège pour avoir créé un groupe social Facebook critiquant les règles de discipline de ce collège (cf. http://fr.news.yahoo.com/63/20100514/tfr-un-lve-renvoy-un-jour-de-son-collge-019dcf9.html ).

D’autres ont peut-être entendu parler du fait que Facebook était une cible privilégiée pour le phishing (cf. http://www.lemonde.fr/technologies/article/2010/05/14/facebook-cible-privilegiee-du-phishing_1351514_651865.html ),

Même l’Union européenne liberticide a adressé une lettre à Facebook afin de qualifier « d’inacceptables » les violations de vie privée sur Facebook (cf. http://www.01net.com/editorial/516776/l-ue-rappelle-a-l-ordre-facebook/ ). C’est dire ! Surprised Exclamation

FACEBOOK, sous ses apparences « sympathiques » et « branchées », EST SI LIBERTICIDE QU’IL A MEME ETE NOMME AUX BIG BROTHER AWARDS FRANÇAIS DE CETTE ANNEE Twisted Evil Exclamation : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20100508.OBS3646/frederic-mitterrand-et-facebook-nomines-aux-big-brother-awards.html !

FAIT MOINS CONNU, MAIS BEAUCOUP PLUS DANGEREUX ENCORE : FACEBOOK EST EGALEMENT UTILISE PAR LES SERVICES DE POLICE, LE FBI ET LES DICTATURES POUR ESPIONNER ET TRAQUER (à tort ou à raison) DES "SUSPECTS" Twisted Evil Exclamation (cf. http://fr.canoe.ca/infos/societe/archives/2010/05/20100515-095600.html , http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/vu-sur-le-web/20100430.OBS3247/thailande-un-manifestant-arrete-pour-insulte-au-roi-sur-facebook.html et http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39750177,00.htm ).

Pour ceux et celles qui commenceraient à se demander s’il ne vaudrait pas mieux éviter Facebook, voici un article à lire absolument : 5 excellentes raisons de quitter Facebook : http://www.7sur7.be/7s7/fr/4134/Internet/article/detail/1102022/2010/05/05/Cinq-excellentes-raisons-de-quitter-Facebook.dhtml

L’ARTICLE CI-DESSOUS SE CONCENTRE SUR LE PERSONNAGE DOUTEUX DU JEUNE DIRECTEUR DE FACEBOOK, MARK ZUCKERBERG. LE MOINS QUE L’ON PUISSE DIRE EST QUE CE TYPE POSSEDE UNE MORALE DOUTEUSE ET SOIT TOTALEMENT MEGALO (cf. http://www.7sur7.be/7s7/fr/4134/Internet/article/detail/1096242/2010/04/22/Facebook-partout-tout-le-temps.dhtml ). Shocked

ZUCKERBERG, QU’UN NOUVEAU FILM PRESENTE COMME UN GARS A LA LIMITE DE L’AUTISME ET QUI EST UN « POURRI ENTIEREMENT IMPITOYABLE » Twisted Evil , S’ETAIT AINSI VANTE LORSQU’IL AVAIT 19 ANS D’AVOIR ACCES AUX DONNEES PERSONNELLES DES UTILISATEURS DE FACEBOOK, TRAITANT CEUX-CI DE « BETES ». Shocked

AJOUTEZ A CELA DE RECENTES BRECHES CONCERNANT LA VIE PRIVEE SUR FACEBOOK, ET IL N’EN FALLAIT PAS PLUS POUR QUE DES INTERNAUTES ET CERTAINS MEDIAS LANCENT UNE CAMPAGNE CONTRE CE RESEAU SOCIAL LIBERTICIDE. Exclamation C’EST CE QUE L’ARTICLE CI-DESSOUS DECRIT.


Bien entendu, certains mass médias pourris et pleurnichards dénoncent ce mouvement comme étant celui d’une « populace en ligne et hors de tout contrôle » (sic) et qui menace Facebook (une entreprise aux bénéfices juteux). Twisted Evil Mad

Notons encore que Facebook n’est pas le seul réseau social à être utilisé de façon liberticide : Twitter, Myspace et autres « réseaux sociaux » sont eux aussi employés afin d’espionner et de réduire la vie privée ! Exclamation

MAIS IL EST CLAIR DESORMAIS QUE LES « RESEAUX SOCIAUX » CONSTITUENT UN ENIEME LEURRE DES MONDIALISTES AFIN DE REDUIRE LA VIE PRIVEE ET D’ESPIONNER LES GENS. A BON ENTENDEUR…


L’article, ci-dessous, traduit pour vous en français…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.





Source: http://finance.yahoo.com/family-home/article/109556/with-zuckerberg-privacy-controversy-facebook-bad-image-is-getting-worse?mod=career-work


AVEC LA CONTROVERSE DE ZUCKERBERG LIEE A LA VIE PRIVÉE, LA MAUVAISE IMAGE DE FACEBOOK EMPIRE


par Max Fisher
Vendredi 14 mai 2010


Fourni par The Atlantic


The Business Insider a indiqué que, LORSQU’IL AVAIT 19 ANS, MARK ZUCKERBERG, LE DIRECTEUR DE FACEBOOK, AVAIT EU UNE CONVERSATION PAR MESSAGERIE INSTANTANEE, OU IL SE VANTAIT DE SON ACCES AUX DONNEES PERSONNELLES DES UTILISATEURS DE FACEBOOK ET QUALIFIAIT CES UTILISATEURS DE "BETES" POUR LUI AVOIR FAIT CONFIANCE. Facebook a publié un rapport qui ne confirme ni ne nie l'histoire. Que cette conversation se soit réellement produite ou pas, CE RAPPORT EN EST UN AUTRE DANS UNE SERIE D'INCIDENTS TRES MEDIATISES METTANT EN EVIDENCE LE DEMONTAGE RAPIDE DE LA VIE PRIVEE DES UTILISATEURS DE FACEBOOK. La représentation négative de Facebook par les médias est rapidement en train de devenir une tendance, amenant dans les actualités nationales la couverture par la Silicon Valley des troubles de l'entreprise. Facebook et Zuckerberg font-ils face à présent à des problèmes de relations publiques ? Ou les médias sont-ils trop durs avec ce géant du Web ?


La mauvaise image de Facebook fait boule de neige, en dehors de tout contrôle

Nick Summers, de chez Newsweek (cf. http://blog.newsweek.com/blogs/techtonicshifts/archive/2010/05/13/as-facebook-takes-a-beating-a-brutal-movie-is-set-to-make-things-much-worse.aspx ), dit que ce n'est pas comme les dernières échauffourées passées concernant la vie privée sur Facebook, qui n'étaient jamais très importantes. « QUELQUE CHOSE DE DIFFERENT SE PREPARE MAINTENANT. ... DE GRAVES TROUBLES ONT COMMENCE A FILTRER, PROVENANT EN APPARENCE DE TOUS LES COINS ». UN FUTUR FILM D’AARON SORKIN SUR ZUCKERBERG « DEPEINT ZUCKERBERG COMME ETANT A LA LIMITE DE L’AUTISME, UN POURRI ENTIEREMENT IMPITOYABLE. Rien n’influence de plus l’opinion publique qu’un film, et ce film brûlant pourrait contrecarrer l'ensemble de la bonne presse que Facebook a reçue jusqu'à présent ».


Le temps est venu pour une alternative à Facebook

Ryan Singel, de chez Wired, lance l’appel (cf. http://www.wired.com/epicenter/2010/05/facebook-rogue ). « FACEBOOK EST DEVENU UN SERVICE VOYOU, IVRE DES REVES DE DOMINATION MONDIALE DE SON FONDATEUR, MARK ZUCKERBERG. Il est temps que le reste de l'écosystème du web reconnaisse cela et travaille à REMPLACER FACEBOOK PAR QUELQUE CHOSE D'OUVERT ET DE DISTRIBUE ».


Les mass médias traditionnels se retournent contre Zuckerberg

Nick Saint, de chez The Insider Business, avertit (cf. http://www.businessinsider.com/facebook-privacy-blow-up-hits-the-mainstream-media-2010-5 ) : « FACEBOOK A SOUFFERT DE RETOURS DE MANIVELLE CONCERNANT SES POLITIQUES DE VIE PRIVEE AUPARAVANT, et ils n'ont rien fait pour ébrécher la croissance galopante du réseau social. Tant que cet outrage - quel qu’en soit la férocité - était essentiellement limité à la technologie des médias, très peu parmi les 400 millions d'utilisateurs de Facebook avaient déjà entendu parler, et se souciaient encore beaucoup moins, de cela. C’EST DONC UNE TRES MAUVAISE NOUVELLE POUR FACEBOOK QU’UN NOMBRE CROISSANT DE MEDIAS, EN DEHORS DE LA COMMUNAUTE TECHNOLOGIQUE, PRETENT ATTENTION A LA REACTION CONCERNANT LA VIE PRIVEE CETTE FOIS-CI. ... LES GENS EN DEHORS DU MONDE DE LA TECHNOLOGIE COMMENCERONT A REMARQUER QUE FACEBOOK A UN PEU PLUS D’ACTUALITES DE CE GENRE, DE CES JOURS-CI. "


Les « attaques des médias » vont trop loin

Michael Arrington, de chez Tech Crunch, appelle cela « hors de tout contrôle ». Il écrit: « C’est à présent complètement hors de tout contrôle, et c'est juste un autre exemple d'une populace en ligne qui devient incontrôlable. Je suis gêné de voir des gens que je respecte et qui appellent presque à la violence physique contre Zuckerberg. Et ils ne se gênent certainement pas pour le traiter de tous les méchants termes auxquels ils peuvent penser. Le Huffington Post a même comparé les problèmes de vie privée de Facebook au déversement de pétrole de BP. Honteux ». Bien sûr, nous devrions débattre des problèmes de vie privée de Facebook, mais nous manquons le point.

Mais ce que Mark Zuckerberg a dit ou n’a pas dit il y a 6 ans n’est pas pertinent. Ce n’est pas une indication de son caractère, ni de la façon dont il perçoit la vie privée aujourd’hui. Ce n’est rien, juste un extrait d’une conversation privée tiré hors de son contexte, et certainement sans le bénéfice d’en savoir davantage sur lui en tant que personne.

… Et franchement, rien de ce que Facebook fait au niveau de la vie privée ne devrait être une surprise pour quiconque. A un haut niveau, en tout cas. Facebook essaye d’inventer, en douce, une façon entièrement nouvelle d’organiser l’Internet.


Un groupe de l'UE critique Facebook

Le UK Telegraph rapporte (cf. http://www.telegraph.co.uk/technology/facebook/7723320/EU-criticises-Facebook-privacy-changes.html ) que LE GROUPE DE TRAVAIL SUR LA PROTECTION DES DONNEES DE L'UNION EUROPEENNE, QUI SURVEILLE LES QUESTIONS LIEES A INTERNET, « A ECRIT UNE LETTRE A FACEBOOK, DISANT QUE LES RECENTS CHANGEMENTS, QUI RENDAIENT VISIBLES PUBLIQUEMENT ET DE FAÇON AUTOMATIQUE DES INFORMATIONS PRECEDEMMENT PRIVEES, ETAIENT « INACCEPTABLES ». ... Ce groupe a déclaré que les informations liées au profil, ainsi que les données concernant les connexions entre les utilisateurs, devraient avoir un réglage par défaut dans lequel ces informations seraient seulement partagées avec des contacts « auto-sélectionnés ».

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

FR : HITACHI, EASYDENTIC, EDEN ET BIOVEIN !

Message  Admin le Lun 17 Mai 2010 - 11:56

FRANCE : HITACHI, EASYDENTIC, EDEN ET BIOVEIN : LES ACTEURS TOTALITAIRES DE LA BIOMETRIE PAR IDENTIFICATION DU RESEAU VEINEUX !



Chers amis,


Nous avons vu récemment que de LIBERTICIDES DISTRIBUTEURS BIOMETRIQUES DE BILLETS sont au programme pour 2011 EN POLOGNE (cf. http://fr.news.yahoo.com/55/20100512/tod-distributeur-de-billets-biomtrique-l-17baed7.html ), ET QU’UN PROJET SIMILAIRE EST EN COURS D’ELABORATION EN FRANCE, AVEC LA BENEDICTION DE L’IGNOBLE CNIL (cf. http://lci.tf1.fr/economie/consommation/2010-04/cheque-espece-ou-doigt-5828979.html ). Twisted Evil

RESTAIT A SE DEMANDER QUELLES ETAIENT LES ENTREPRISES QUI ALLAIENT DEVELOPPER CES NECROTECHNOLOGIES SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS… Shocked No

JE VOUS APPORTE AUJOURD’HUI LA REPONSE : TOUT COMME EN POLOGNE, C’EST LE SYSTEME BIOMETRIQUE DEVELOPPE PAR HITACHI QUI SERA UTILISE. Twisted Evil Hitachi risque donc fort de devenir la multinationale (mondialiste, donc) par laquelle cette technologie infecte risque de se répandre sur le globe. Twisted Evil Mad
Le système d’Hitachi est BASE SUR L’ANALYSE DU RESEAU VEINEUX DU DOIGT.


Chose intéressante, Hitachi développa d’abord cette technologie pour le… secteur hospitalier (argument pseudo-médical).

MAIS EN FRANCE, QUI VA COMMERCIALISER CES IGNOBLES APPAREILS BASES SUR LA TECHNOLOGIE D’HITACHI ? Question

EH BIEN, IL S’AGIT D’UNE NEBULEUSE DONT LES COMPOSANTES SE NOMMENT EASYDENTIC GROUP, BIOVEIN ET EDEN. Twisted Evil
Oui, « Eden », comme le jardin d’Eden dans lequel le serpent causa la chute de l’homme ! Shocked Nous voyons donc que la symbolique luciférienne mondialiste est plus présente que jamais… Twisted Evil

LES APPAREILS PRODUITS PAR CETTE NEBULEUSE INDUSTRIELLE EFFECTUENT UNE IDENTIFICATION « SANS CONTACT » QUI ANALYSE LES VEINES DE L’INDEX PAR L’INTERMEDIAIRE DE RAYONS INFRAROUGES ET DU ROLE DE L’HEMOGLOBINE (VOIR CI-DESSOUS). Twisted Evil QUESTION IMPORTANTE : CE SYSTEME EST-IL REELLEMENT INOFFENSIF POUR LA SANTE ? EN PLUS DES RISQUES EVIDENTS POUR LIES AUX LIBERTES, N’Y A-T-IL PAS DES RISQUES SANITAIRES DUS AU FAIT DE SE FAIRE IRRADIER L’INDEX ENCORE ET ENCORE ? Question

Bien entendu, on tente encore nous vendre cette technologie néfaste sous les habituels prétextes de « sécurité », de « facilité », de « modernité », ainsi que sous le mensonge de la prétendue « infaillibilité ». Twisted Evil Mad

C’est oublier un peu vite que TOUT SYSTEME ELECTRONIQUE EST PIRATABLE. Exclamation Exclamation Exclamation

Les Français savent donc à présent quelles sont les entreprises pourries impliquées dans le développement de ces appareils liberticides. La grande inconnue est de savoir s’ils accepteront, tels des zombies décérébrés, cette technologie liberticide, ou s’ils s’y opposeront… Suspect

Jusqu’à présent, hélas, l’acceptation aveugle a toujours primé. Embarassed

Notons encore que la nébuleuse Easydentic produit également des systèmes liberticides de "visiomobilité" et de "vidéoprotection", donc d'espionnage généralisé des personnes par vidéosurveillance. Twisted Evil

Les articles, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.






ARTICLE 1 : Source : http://www.tregouet.org/article.php3?id_article=552#sommaire_5


LES VEINES DU DOIGT, NOUVEAU SESAME BIOMETRIQUE


APRES LES EMPREINTES DIGITALES, L’IRIS OU LES TRAITS DU VISAGE, VOICI UN NOUVEAU MOYEN D’IDENTIFIER UN ETRE HUMAIN : LES VEINES DE SES DOIGTS. Des scientifiques se sont aperçus dans les années 1990 que le réseau veineux était propre à chaque individu. Une information qui n’a pas échappé aux industriels de la biométrie comme EASYDENTIC GROUP, SPECIALISE DANS LE CONTROLE D’ACCES ET LA VISIOSURVEILLANCE.

CE GROUPE NE EN 2004 A CONÇU BIOVEIN, UN SYSTEME DE CONTROLE D’ACCES D’UN GENRE NOUVEAU, DESORMAIS COMMERCIALISE. POUR IDENTIFIER UN INDIVIDU, L’APPAREIL VA « CARTOGRAPHIER » LES VEINES DE SON INDEX EN EMETTANT DES RAYONS INFRAROUGES.
L’HEMOGLOBINE CONTENUE DANS LE SANG VA ABSORBER L’INFRAROUGE, PERMETTANT AINSI DE RECONSTITUER LE RESEAU VEINEUX EN MOINS D’UNE SECONDE. CELUI-CI SERA ALORS COMPARE AUX RESEAUX AUTORISES, STOCKES PAR LE SYSTEME, POUR AUTORISER OU NON L’ACCES.

LE SYSTEME BIOVEIN A ETE CONÇU PAR LA FILIALE R&D D’EASYDENTIC, EDEN, MAIS LA TECHNOLOGIE D’IMAGERIE VEINEUSE A ETE DEVELOPPEE PAR HITACHI. Elle a notamment déjà été UTILISEE DANS LE MONDE MEDICAL, pour surveiller l’activité cérébrale des nourrissons.

DEPUIS, HITACHI L’A EXPLOITEE POUR DES APPLICATIONS BIOMETRIQUES AU JAPON, EN EQUIPANT DES AUTOMATES BANCAIRES. SA TECHNOLOGIE DEBARQUE DESORMAIS EN FRANCE PAR LE BIAIS D’EASYDENTIC, AVEC LEQUEL IL A SIGNE UN ACCORD DE DISTRIBUTION EXCLUSIF POUR DEUX ANS.

Selon Easydentic, l’identification veineuse présente de nombreux avantages par rapport aux empreintes digitales. Elle serait tout d’abord PLUS FIABLE, car, même en vieillissant, la configuration des veines ne s’altère pas autant que les empreintes. De plus, l’identification peut se faire même avec les doigts sales ou à travers un gant fin, ce qui élargit le champ de la biométrie à des secteurs comme le bâtiment ou la médecine. Plus besoin de coller le doigt sur le capteur, L’ANALYSE SE FAIT SANS CONTACT, d’où une meilleure hygiène pour des lieux comme les cantines ou les écoles.

Quant aux plus paranoïaques, ils n’auront plus à craindre qu’on leur coupe un doigt pour utiliser leurs empreintes : le réseau veineux est logiquement illisible sur un doigt coupé...

Mais POUR EASYDENTIC, LE PRINCIPAL ATOUT DE CETTE TECHNIQUE EST QU’ELLE A REÇU UN AVIS FAVORABLE DE LA CNIL ET QU’ELLE RESOUD MEME DES CONTRAINTES LEGALES PESANT SUR L’IDENTIFICATION PAR EMPREINTES DIGITALES. CAR LE RESEAU VEINEUX PERMET UNE BIOMETRIE DITE « SANS TRACE », contrairement aux empreintes, que l’on peut laisser sur n’importe quel objet. Ici, l’image vasculaire ne peut pas être capturée à l’insu de quelqu’un.

OINet




ARTICLE 2 : source : http://www.easydenticgroup.org/index.php?RubID=2


EASYDENTIC GROUP EST LE LEADER EUROPEEN DES TECHNOLOGIES DE BIOMETRIE ET DE VIDEOPROTECTION DEDIEES A LA SECURITE DES PME – PMI

Easydentic Group est positionnés sur 2 pôles d’expertise : la SECURITE DES ACCES AVEC LA BIOMETRIE et la SECURITE DES BIENS ET DES PERSONNES AVEC LA VIDEO-PROTECTION.

Pour commercialiser nos solutions NOUS DISPOSONS DE 5 MARQUES PRESENTES AU TRAVERS DE NOS FILIALES DANS 12 PAYS D’EUROPE. Ces marques sont de véritables « pure player » dans leur domaine.

Afin d’assurer un niveau élevé de satisfaction Easydentic a choisi de maîtriser l’ensemble de la chaîne de valeur, en développant, produisant et commercialisant ses produits puis en les installant et en assurant une assistance technique 24h/24h.

Grâce à une offre financière adaptée EASYDENTIC CONNAIT DEPUIS 2004 UNE FORTE CROISSANCE INTERNATIONALE, qui repose essentiellement sur la qualité des hommes et des femmes qui composent ses équipes.

EASYDENTIC GROUP C’EST AUJOURD’HUI 80 AGENCES DANS 12 PAYS EUROPEENS ET 800 COLLABORATEURS.

Easydentic Group est le premier acteur français à proposer des outils d'IDENTIFICATION PAR RECONNAISSANCE DE L'EMPREINTE DIGITALE ET DU RESEAU VEINEUX DU DOIGT DE LA MAIN.

Ces solutions modernes sont parfaitement adaptées aux PMI-PME. Simples à utiliser, performantes, accessibles, les solutions biométriques d'Easydentic apportent une réponse aux besoins actuels des professionnels en matière de protection des accès, de gestion de la sécurité avec un grand confort d'utilisation.

D'autres part, le groupe Easydentic offre des solutions high-tech de VIDEOPROTECTION ET de VISIOMOBILITE adaptées aux exigences des utilisateurs actuels.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

FRANCE : PISTAGE DES DIABETIQUES PAR SATELLITE !

Message  Admin le Mer 19 Mai 2010 - 9:56

PISTAGE ET SUPPRESSION DES LIBERTES : FRANCE TECHNO-NAZIE : SUIVI DES DIABETIQUES PAR SATELLITE, DANS DE PRETENDUS BUTS « MEDICAUX » !



Chers amis,


Les diabétiques et les patients atteints de certains autres troubles et maladies (troubles obsessionnels compulsifs, épilepsie, dépression, maladie d’Alzheimer ou de Parkinson…) font décidément l’objet d’attentions plus que douteuses, dernièrement ! Mad

Ainsi, souvenez-vous qu’aux USA, ces patients sont au centre des ignobles entreprises qui développent les très dangereuses et nocives puces implantables. Twisted Evil

AUJOURD’HUI, NOUS APPRENONS QU’EN FRANCE, UN PROGRAMME NOMMÉ « DIABSAT » SE PROPOSE DE PISTER LES DIABÉTIQUES DEPUIS L’ESPACE ET AUSSI VIA DES CAMIONS ! Twisted Evil Surprised Mad Exclamation REMARQUE IMPORTANTE : CET ESPIONNAGE DES DIABÉTIQUES FAIT PARTIE DES RECOMMANDATIONS AU NIVEAU NATIONAL PROVENANT DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ (NIVEAU GOUVERNEMENTAL, DONC) ! Twisted Evil

JOIGNEZ LA PUCE IMPLANTABLE (QUI, RAPPELONS-LE, EST AUSSI DISPONIBLE SUR LE TERRITOIRE EUROPÉEN) AU PROGRAMME DIABSAT, ET VOUS COMPRENDREZ OÙ TOUT CECI EST EN TRAIN DE NOUS MENER : AU PISTAGE ET AU CONTRÔLE BIOLOGIQUE TOTAL (ET TOTALITAIRE) DE L’INDIVIDU ! Surprised Twisted Evil Mad Mad Mad Exclamation

BIEN ENTENDU, C’EST SOUS LE PRÉTEXTE PSEUDO-MÉDICAL ET POUR « LE BIEN » DES AFFLIGÉS QUE LE CRAPULEUX GOUVERNEMENT DU SARKONAZI MET CE SYSTÈME EN PLACE
Rolling Eyes Mad

Le LUCRATIF SYSTÈME DE « SOINS » DE « SANTÉ » va donc encore tourner à plein rendement, avec de nouvelles niches telles que l’espionnage pour raisons de « santé » qui vont se mettre en route ! Twisted Evil C’est bien pour cela que tout un tas de patients, auxquels on avait foutu la paix jusqu’ici, vont faire l’objet des « attentions » des charognards du gouvernement, de l’industrie et des « soins » de « santé »… Mad

IL N’EN RESTE PAS MOINS QUE TOUTES CES TECHNOLOGIES RÉDUISENT LES LIBERTÉS ET AIDENT À METTRE EN PLACE UN SYSTÈME GESTAPISTE ET DE TYRANNIE INÉGALÉ ! Exclamation

Espérons que les citoyens ne seront pas dupes, REFUSERONT ce pistage perfide et ne se laisseront pas piéger par les arguments pseudo-médicaux qui cachent d’autres buts bien moins avouables… Exclamation

L’article choquant, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.





Source : http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/sante/20100513.OBS3916/diabetiques-suivis-par-satellite.html

18/05/10 17:38



DIABETIQUES SUIVIS PAR SATELLITE


L’Agence spatiale française (CNES), le Conseil Régional Midi-Pyrénées et le CHU de Toulouse s’associent pour aider à la prise en charge des personnes diabétiques au plus près de leur domicile, grâce à DIABSAT, UN PROJET PROPOSANT UN DISPOSITIF ITINERANT DE DEPISTAGE DES COMPLICATIONS DU DIABETE PAR SATELLITE.

Si le diabète est une maladie particulièrement insidieuse, c’est en grande partie en raison des complications qu’elle engendre. Pratiquement tous les organes du corps peuvent être endommagés par cette pathologie. Afin de dépister précocement la survenue de ces complications, il est recommandé aux diabétiques d’effectuer chaque année un « check-up » incluant le dépistage d’une atteinte rétinienne, rénale, vasculaire, et l’évaluation de l’état cutané des pieds, sur lesquels de petites plaies peuvent s’infecter et avoir des conséquences dramatiques.

Dans les grandes villes ces bilans annuels s’effectuent souvent dans le cadre d’une hospitalisation de jour ou de semaine mais ils sont bien plus difficiles à organiser dans certaines zones « blanches » où les spécialistes et les moyens d’investigations médicaux se font rares. D’où l’intérêt du PROGRAMME DIABSAT : UN CAMION UTILISANT DES MOYENS DE COMMUNICATION SATELLITE ET EQUIPE DE PLUSIEURS APPAREILS MEDICAUX QUI SILLONNERA LES ROUTES DU GERS A PARTIR DU 17 MAI 2010, POUR UNE PERIODE DE 6 MOIS.

A l’intérieur, du personnel paramédical réalisera les différents examens et LES RESULTATS TRANSMIS PAR SATELLITE seront interprétés par des spécialistes référents. Un compte-rendu sera ensuite adressé au patient, à son médecin traitant ainsi qu’à son diabétologue. L’ENJEU ETANT DE REPONDRE AU MIEUX AUX RECOMMANDATIONS EDITEES AU NIVEAU NATIONAL PAR LA HAUTE AUTORITE DE SANTE. Le programme DIABSAT est un exemple de complémentarité entre les moyens sols et satellites, et une solution face à la fracture numérique et la chute de la démographie médicale et paramédicale. Il permet de toucher des patients jusqu’alors isolés et de renforcer la coordination de leur prise en charge et les actions de dépistage déjà entreprises par les réseaux de santé tout en optimisant l’intervention des ressources médicales et paramédicales de proximité.

Au-delà du dépistage des complications du diabète, DIABSAT a pour autres objectifs de développer et d’évaluer des services d’éducation à la santé, et d’aide à la consultation à domicile intégrant là aussi des moyens satellites. LE PROGRAMME EST DESTINE A ETRE ETENDU AU DEPISTAGE D’AUTRES PATHOLOGIES.

J.I.
Sciencesetavenir.fr

14/05/2010

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

LIBERTICIDE : NOUVEAU PERMIS DE CONDUIRE… A PUCE !!!

Message  Admin le Mer 19 Mai 2010 - 20:00

LIBERTICIDE : NOUVEAU PERMIS DE CONDUIRE… A PUCE !!!



Chers amis,

UN NOUVEAU PERMIS DE CONDUIRE COMMENCERA À APPARAÎTRE EN BELGIQUE DÈS CE MOIS DE JUILLET 2010... Shocked

NEANMOINS, TOUTE L'EUROPE EST CONCERNEE, PUISQUE CE PERMIS "RÉPOND AUX NORMES ET PRESCRIPTIONS EUROPÉENNES"
(CE QUI SIGNIFIE QUE CE GENRE DE PERMIS SERA ÉGALEMENT DÉPLOYÉ DANS TOUTE L’EUROPE !). Exclamation Surprised

ON NOUS DIT QUE CE PERMIS AURA LE FORMAT D’UNE CARTE BANCAIRE. Exclamation Suspect OR, TOUTES LES CARTES BANCAIRES POSSÈDENT ACTUELLEMENT UNE PUCE (CHOSE QUI N’APPARAÎT NULLE PART DANS L’ARTICLE INFECT PUBLIE SUR GOOGLE, MAIS IL EST BIEN PRECISE QUE CE NOUVEAU PERMIS COMPORTE UNE PUCE ELECTRONIQUE DANS LE SECOND ARTICLE CI-DESSOUS) ! Surprised Shocked Exclamation

VOUS L’AVEZ DONC COMPRIS : LE NOUVEAU PERMIS COMPORTERA UNE PUCE ÉLECTRONIQUE (et fabriquée par une société privée, en prime !). Twisted Evil Mad IL SERA UTILISÉ PAR LA POLICE AFIN D’ACCÉDER À LA LIBERTICIDE BANQUE DE DONNÉES CENTRALISÉE DES PERMIS DE CONDUIRE ! Twisted Evil Surprised Exclamation

CE NOUVEAU PERMIS LIBERTICIDE SERA BIEN ENTENDU PLUS CHER QUE L’ANCIEN PERMIS PAPIER : 20 EUROS AU LIEU DES 11 EUROS ACTUELS ! Mad

Le PISTAGE CONTINU ET PERMANENT DES CITOYENS (ET DES CONDUCTEURS) est donc en plein développement, en Belgique comme en Europe ! Twisted Evil Crying or Very sad

CE PERMIS VA D’ABORD ÊTRE TESTÉ DANS DES COMMUNES PILOTES… AVANT D’ÊTRE GÉNÉRALISÉ ! Twisted Evil

Le contrôle s’accroît, les libertés s’amenuisent, et les citoyens de l’Union européenne semblent hélas accepter ce répugnant état de fait comme quelque chose de totalement « normal », préparant ainsi leur chute dans une société policière et totalitaire… Crying or Very sad Embarassed

Le court article, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




ARTICLE 1 : source : http://actualite.fr.be.msn.com/actualitebelge/article.aspx?cp-documentid=153437877

Par NLE, www.belga.be, Mise à jour: 19/05/2010



LE NOUVEAU PERMIS DE CONDUIRE ARRIVE


LE NOUVEAU PERMIS DE CONDUIRE, EN PLASTIQUE ET AU FORMAT D'UNE CARTE DE BANQUE, DEVRAIT FAIRE SON APPARITION DÉBUT JUILLET, annonce mercredi la presse. L'arrêté royal est prêt et 17 communes pilotes ont été choisies.

DANS UN PREMIER TEMPS, CE SERONT LES NOUVEAUX CONDUCTEURS QUI EN SERONT DOTÉS, AVANT DE GÉNÉRALISER LA CHOSE. L'ENSEMBLE DU PAYS DEVRAIT POUVOIR EN BÉNÉFICIER FIN 2011 OU DÉBUT 2012.

Le nouveau permis -de couleur rose- RÉPOND AUX PRESCRIPTIONS EUROPÉENNES ET SE PRÉSENTE SOUS LE FORMAT D'UNE CARTE BANCAIRE. Sa validité sera de 10 ans maximum. IL EST ÉGALEMENT PRÉVU QUE CE PERMIS PUISSE ÊTRE UTILISÉ PAR LA POLICE POUR ACCÉDER À LA BANQUE DE DONNÉES CENTRALISÉE DES PERMIS DE CONDUIRE. Enfin, le nouveau permis SERA ÉGALEMENT PLUS CHER: 20 EUROS AU LIEU DES 11 EUROS À DÉBOURSER ACTUELLEMENT. A Bruxelles et en Wallonie, les communes pilote seront Jette, Arlon, Rochefort, Gembloux, Rixensart, La Calamine, Mons et Ans.




ARTICLE 2 : source : http://www.moniteurautomobile.be/article/telex/nouveau-permis-de-conduire-13990.htm


TELEX : NOUVEAU PERMIS DE CONDUIRE


Dès le 1er juillet 2010, 17 communes testeront le nouveau permis de conduire (à durée limitée) avant sa généralisation en 2012. Son prix est plus élevé et il a le format d'une carte de crédit. Il reste rose.

L'Arrêté royal permettant l'introduction du nouveau permis de conduire « européen » est prêt. Dès lors, les nouveaux conducteurs habitant les 17 communes test recevront un permis de conduire de la taille d'une carte bancaire à partir du 1er juillet. Ce document coûtera 20 euros au lieu de 11 euros et devra être remplacé tous les 10 ans (alors que le permis actuel peut être gardé à vie). D'ici fin 2011, toutes les communes pourront délivrer cette CARTE A PUCE FABRIQUEE PAR UNE SOCIETE PRIVEE. Ensuite, à partir de 2013, chaque belge sera convié à remplacer son ancien document papier à trois volets.



Date de l'article : 19/05/10

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

FR : ESPIONNAGE ILLEGAL DES CLIENTS DS LES HYPERMARCHES !

Message  Admin le Ven 21 Mai 2010 - 12:58

FRANCE LIBERTICIDE : ESPIONNAGE ILLEGAL DES CLIENTS DANS LES HYPERMARCHES VIA LES CAMERAS DE SURVEILLANCE ET PUCES RFID !!!



Chers amis,


Cela s’était DÉJÀ produit aux USA, en Allemagne et ailleurs. J’avais prévenu LARGEMENT A L’AVANCE les Français, les Belges et autres de la multitude de dangers liés à ces dispositifs d’espionnage…

Hélas, personne n’a réagi. Hélas, les dispositifs en question ont été placés, voire même acceptés par les putes de la CNIL… Embarassed Sad

ET HÉLAS, LES PREMIÈRE VIOLATIONS DE LA VIE PRIVÉE ET CONTRÔLE
DU COMPORTEMENT D’ACHAT DES CITOYENS SE SONT DÉJÀ PRODUITS, EN FRANCE ! Surprised Crying or Very sad Mad Exclamation

Dans l’article qui suit, les crapules hypocrites de la CNIL font semblant d’être étonnés face aux excès causés par ces dispositifs, alors qu’elles étaient mieux renseignées que quiconque sur le sujet et ont malgré tout permis de faire passer ces dispositifs d’espionnage ! Twisted Evil Mad

NOUS DÉCOUVRONS DONC QUE DES GÉRANTS SANS MORALE DE CERTAINS HYPERMARCÉHS ESPIONNENT LE COMPORTEMENT D’ACHAT DE LEURS CLIENTS VIA DES CAMÉRAS DE VIDÉOSURVEILLANCE OU VIA DES PUCES RFID LOGÉES DANS CERTAINS RAYONS OU PANNEAUX PUBLICITAIRES ET QUI RÉAGISSENT AUX SIGNAUX DES TÉLÉPHONES PORTABLES. Twisted Evil Mad CECI EST TOTALEMENT INTERDIT PAR LA LOI ! Mad Exclamation

MAIS FORT EST DE CONSTATER QUE LES CHAROGNARDS QUI DIRIGENT LES HYPERMARCHÉS FRANÇAIS N’ONT RIEN À FAIRE DE LA VIE PRIVÉE NI DE LA LOI ! Twisted Evil Mad Mad Mad

CERTAINS D’ENTRE EUX SE VANTENT MÊME, PRÉCISANT QU’ILS « NE VONT PAS SE PRIVER » D’ESPIONNER LEURS CLIENTS CAR « LEURS CONCURRENTS FONT DE MÊME ». Mad ILS VONT MÊME JUSQU’À INTERDIRE TOUT REPORTAGE AUX JOURNALISTES QUI LEUR SIGNALENT QUE CETTE PRATIQUE D’ESPIONNAGE EST ILLÉGALE ET INTERDITE ! Twisted Evil Mad

FORT HEUREUSEMENT, FACE À CES VIOLATIONS RÉPÉTÉES, SYSTÉMATIQUES ET ILLÉGALES DE LA VIE PRIVÉE, DES ASSOCIATIONS DE CONSOMMATEURS ONT DÉCIDÉ D’AGIR AUPRÈS DE PARLEMENTAIRES ! Wink Exclamation

LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS (QUI, NOUS LE SAVONS, EST HÉLAS VENDU À L’INDUSTRIE ET ACCRO AUX SYSTÈMES DE SURVEILLANCE DICTATORIAUX) DEVRA DONT TRANCHER D’ICI PEU DE TEMPS.

JE NE PEUX DONC QUE CONSEILLER À TOUS LES CITOYENS DE FRANCE DE SE RÉVOLTER CONTRE L’ESPIONNAGE ET LE CONTRÔLE DU COMPORTEMENT DONT ILS FONT L’OBJET, ET DE PORTER PLAINTE… AVANT QU’IL NE SOIT DEFINITIVEMENT TROP TARD ! Exclamation Exclamation Exclamation

L’article ahurissant, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://fr.biz.yahoo.com/20052010/395/c-est-secret-story-dans-votre-hypermarche.html

Jeudi 20 mai 2010, 15h46



C’EST « SECRET STORY » DANS VOTRE HYPERMARCHE !


Des caméras de surveillance chargées de suivre à la trace des clients véreux, quoi de plus normal dans une grande ou une moyenne surface ? Mais cela devient problématique quand ces vidéos servent à tout autre chose.

Selon un rapport de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) en date du 19 avril dernier, LA VIDEOSURVEILLANCE DANS LES HYPERMARCHES NE SERT PAS SEULEMENT A LUTTER CONTRE LE VOL A L’ETALAGE MAIS AUSSI A ANALYSER LE COMPORTEMENT D’ACHAT DES CLIENTS, ET CE EN CATIMINI. En clair, DERRIERE L’ECRAN DE CONTROLE ON TROUVE, A COTE DU TRADITIONNEL AGENT DE SECURITE, UN SPECIALISTE DU MARKETING QUI DISSEQUE ET ANALYSE LES HABITUDES DES CONSOMMATEURS. Une façon de faire qui ne choque guère les professionnels de la grande distribution : « Notre objectif est de bien connaître notre client afin de bien répondre à sa demande et de faire en sorte qu’il soit fidèle à notre enseigne. Nous avons la chance de pouvoir utiliser des vidéos pour justement bien le connaître. On ne va pas se gêner ! », explique Thierry, jeune manager d’un hypermarché qui préfère garder l’anonymat.

Des caméras de surveillance au service du commercial et du marketing : la pratique est ancienne chez nos distributeurs. D’autant qu’aujourd’hui, avec le développement des outils informatiques, inutile d’utiliser la vidéo : « LA DIRECTION A INSTALLE DANS TOUS LES MAGASINS DE LA REGION DES CAPTEURS DISCRETS DANS CERTAINS RAYONS ET PRES DES PANNEAUX PUBLICITAIRES, QUI SONT SENSIBLES AUX SIGNAUX DES TELEPHONES PORTABLES. UN DISPOSITIF EXTRAORDINAIRE QUI PERMET D’ANALYSER LES HABITUDES DE NOS CONSOMMATEURS », se réjouit le manager. Sauf que CES METHODES SONT ILLEGALES.

UNE LOI DE 1995 RELATIVE A LA PROTECTION DES PERSONNES PHYSIQUES est en effet sans équivoque. IL EST INTERDIT DE FILMER OU SURVEILLER A SON INSU UN INDIVIDU. CELUI-CI DOIT ETRE INFORME DE LA PRESENCE DES SYSTEMES DE SURVEILLANCE ET DE L’OBJECTIF RECHERCHE. OR FORCE EST DE CONSTATER QUE LES CONSOMMATEURS IGNORENT QU’ILS SONT AUSSI EPIES POUR DES RAISONS COMMERCIALES : « Franchement, vous me voyez mettre un panneau à l’entrée du magasin, pour avertir les clients qu’ils sont filmés ou surveillés afin d’analyser leurs habitudes. Vous rigolez ! Tous nos concurrents appliquent ces méthodes de marketing, nous faisons pareil. Et je vous interdis de faire votre reportage dans mon magasin », affirme, en colère, le directeur d’une grande surface de la Seine-Saint-Denis. La profession n’est décidément pas très à son aise au sujet de ces pratiques, mais elle risque fort de devoir prochainement rendre des comptes. DES ASSOCIATIONS DE CONSOMMATEURS, TELLES QUE LA CONFEDERATION DE LA CONSOMMATION, DU LOGEMENT ET DU CADRE DE VIE (CLCV), ONT DECIDE D’AGIR. DES PARLEMENTAIRES ONT ETE SAISIS POUR SE PENCHER SUR LES AGISSEMENTS DE CERTAINS HYPERMARCHES.

Il y a fort à parier que les patrons de la grande distribution* risquent encore de se faire taper sur les doigts à l’Élysée.

Chaker Nouri

*Le 17 mai dernier, les patrons de la grande distribution ont été reçus par le président de la République, afin de leur faire faire un effort en matière de baisse de prix pour certains produits.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

FRANCE : ACADOMIA FICHE SES PROFESSEURS ET SES ELEVES !

Message  Admin le Jeu 27 Mai 2010 - 15:20

FRANCE LIBERTICIDE : ACADOMIA FICHE SES PROFESSEURS ET SES ELEVES !



Chers amis,

L’article ci-dessous nous signale une atteinte de plus à la vie privée, en France (petit « f » et grand « RANCE »).

AINSI, LE SERVICE DE SOUTIEN SCOLAIRE « ACADOMIA » A ÉTÉ REPÉRÉ PAR LA CNIL POUR AVOIR FICHÉ DE FAÇON IMBÉCILE, EXCESSIVE ET LIBERTICIDE SES ÉLÈVES ET SES PROFESSEURS. Twisted Evil Mad

LA VIE PRIVÉE DISPARAÎT EN FRANCE. CE FAIT APPARAÎT DE FAÇON DE PLUS EN PLUS ÉVIDENTE. Crying or Very sad LES CITOYENS, DE FACON HONTEUSE, SEMBLENT ACCEPTER TOTALEMENT CE TRISTE FAIT. Embarassed Mad ILS VONT DONC MORFLER, HELAS ! Crying or Very sad

Quant aux putes hypocrites de la CNIL, si elles ont réagi cette fois-ci, elles ont cependant permis tous les excès liberticides demandés par l’Etat français (qui la finance, soit dit en passant)… Twisted Evil Mad

Le triste article, ci-dessous.

BONNE TYRANNIE, BON ESCLAVAGE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/acadomia-epingle-pour-fichage-par-la-cnil_895130.html#xtor=AL-447


ACADOMIA EPINGLE POUR FICHAGE PAR LA CNIL


Par LEXPRESS.fr, publié le 27/05/2010 à 08:55


L'INSTITUT DE COURS A DOMICILE FICHERAIT SES PROFESSEURS ET SES ELEVES SUR DES CRITERES TRES PRIVES.

Le leader du soutien scolaire mauvais élève selon la Cnil? Selon Le Parisien, Acadomia aurait fait l'objet d'un avertissement de la Commission nationale informatique et libertés et les faits auraient même été signalés au parquet de Paris le 17 mai. Le gendarme du fichage reproche notamment à l'institut de cours à domicile de STOCKER DES INFORMATIONS SUR CERTAINS PROFESSEURS QU'IL RECRUTE, D'AUTRES QU'IL NE RECRUTE PAS, ET ENFIN LES PROFESSEURS DEMISSIONNAIRES. DES INFORMATIONS PARFOIS TRES PRIVEES, D'ORDRE MEDICAL OU FAMILIAL, rarement étayées. Un postulant était-il vraiment "en liberté surveillée pour affaire de pédophilie"? Fallait-il spécifier qu'un autre "pue"? Le cancer de l'utérus de la mère d'un professeur a-t-il besoin d'être mentionné?


CE FICHAGE TRES PERSONNEL TOUCHE AUSSI LES CLIENTS. Les parents des élèves seraient qualifiés parfois de façon ouvertement injurieuse et donneraient des détails d'ordre privé. Autre reproche de la Cnil: LES INFORMATIONS SERAIENT CONSERVEES SANS LIMITATION DE DUREE.

Contacté par Le Parisien, le directeur financier d'Acadomia a annoncé que la société a "déjà mis en oeuvre les recommandations de la Cnil", mais déclare que le rapport est "truffé d'inexactitudes, qu'il souhaiterait voir corrigées".

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

AUSTRALIE : DES « NANOPATCHS » POUR VACCINER !

Message  Admin le Jeu 27 Mai 2010 - 16:17

AUSTRALIE NECROTECHNOLOGIQUE : DES « NANOPATCHS » POUR VACCINER !!!



Chers amis,


En ce qui concerne les vaccins toxiques, l’Autralie n’est hélas pas en reste. Sad

ALORS QUE NOUS AVONS VU QUE LES NANOVACCINS ÉTAIENT EN PLEIN DÉVELOPPEMENT (cf. l’entreprise Rusnano, par exemple : http://www.rusnano.com/Home.aspx?dummy=634105766508905000 ) ET QUE CES NANOVACCINS POSSÉDAIENT POURTANT DES CONSÉQUENCES NOCIVES, VOIRE MORTELLES, POUR LES ÊTRES HUMAINS Exclamation (cf. http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15207 ), VOICI QUE LES FRANKENSTEIN DE L’UNIVERSITÉ DE QUEENSLAND, EN AUSTRALIE, COMMENCENT À FAIRE LA PUBLICITÉ DE LEUR « NANOPATCHS » ! Twisted Evil Mad Exclamation

IL S’AGIT DE TOUTS PETITS CARRÉS DE SILICONE CONTENANT LA SUBSTANCE ACTIVE DU VACCIN ! Shocked SOUS QUELLE FORME ? DES NANOPARTICULES DE VACCIN, SANS DOUTE ? Mad VOILÀ CE QUI EXPLIQUE QU’EN LES METTANT SIMPLEMENT AU CONTACT DE LA PEAU, LE PRODUIT, SOUS FORME DE PARTICULES INFIMES, EST CAPABLE DE S'INTRODUIRE DANS LE CORPS VIA LES PORES DE LA PEAUSurprised Shocked

Bien entendu, cela ne nécessite plus la si terrrrible piqûre. MAIS EN REVANCHE, CES NANO-CRASSES PEUVENT FRANCHIR TOUTES LES BARRIÈRES IMMUNITAIRES DU CORPS HUMAIN ! Surprised Exclamation DE PLUS, QUEL TYPE DE POISON TROUVE-T-ON DANS CES VACCINS ? SQUALÈNE ? HYDROXYDE D’ALUMINIUM ? MERISOL ? THIOMERSAL ? ALLEZ SAVOIR ! Shocked

A NOUVEAU, LES PUTES DES MASS MÉDIAS (EURONEWS) PRÉSENTENT CE DANGER COLOSSAL SOUS DES PRÉTEXTES DE FACILITÉ, DE MODERNITÉ, D’EFFICACITÉ… ET DE RÉDUCTION DES COÛTS ! Twisted Evil LE TOUT SANS ABORDER LES DANGERS DE CES NECROTECHNOLOGIES ! Mad Mad Mad

VOILÀ SANS DOUTE, EN PLUS DE L’ASPECT TOXIQUE DU NANOVACCIN, L’AUTRE RAISON POUR LAQUELLE ON VA SE HÂTER DE RÉPANDRE CES SALOPERIES NANOTECHNOLOGIQUES : RÉDUCTION DES COÛTS POUR LES COMPAGNIES PHARMACEUTIQUES CRIMINELLES. Twisted Evil

L’horreur est totale… Les gens ont été prévenus. Prêteront-ils enfin attention aux avertissements, ou fonceront-ils, tels des zombies décérébrés, tout droit dans le piège ? Question

L’article des putes des mass médias, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://fr.euronews.net/2010/05/17/vaccination-des-nanopatchs-a-la-place-des-seringues/


VACCINATION : DES “NANOPATCHS” A LA PLACE DES SERINGUES


17/05 17:34 CET

Vidéo : voir le site source.

C’est bien souvent le cauchemar des jeunes enfants. Les vaccinations sont aussi de véritables séances de torture également pour de nombreux adultes.

Mais tout cela pourrait bien changer avec les NANOPATCHS : une découverte de scientifiques Australiens de l’université de Queensland.

Il s’agit de PETITS CARRES DE SILICONE, DANS LESQUELS SE TROUVENT LA SUBSTANCE ACTIVE DU VACCIN. APPLIQUES DIRECTEMENT SUR LA PEAU DU PATIENT, ils pourraient s’avérer particulièrement efficaces.

ET POSSEDENT PLUSIEURS AUTRES AVANTAGES, NOTAMMENT EN MATIERE DE COUT DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

UE : SUPPRESSION TOTALE DE LA VIE PRIVEE DANS LES AVIONS !

Message  Admin le Mar 29 Juin 2010 - 14:49

EUROPE NAZIE ET LIBERTICIDE : ESPIONNAGE COMPLET ET SUPPRESSION TOTALE DE LA VIE PRIVEE DANS LES AEROPORTS ET DANS LES AVIONS !!!





Chers amis,


L’Union européenne totalitaire et liberticide a à nouveau frappé ! Twisted Evil Mad

N’oublions pas que l’Union européenne est un organe supranational inféodé au nouvel ordre mondial, et que L’ELITE MONDIALE SOUHAITE UN CONTROLE ABSOLU SUR LES INDIVIDUS, Y COMPRIS – ET SURTOUT – LE CONTROLE DU COMPORTEMENT !

C’EST AINSI QUE DES RECHERCHES FINANCEES PAR LES CHAROGNARDS DE L’UNION EUROPEENNE VISENT A DEVELOPPER UN SYSTEME D’ESPIONNAGE GENERALISE ET DE SUPPRESSION COMPLETE DES LIBERTES ET DE LA VIE PRIVEE DANS LES AEROPORTS ET MEME DANS LES AVIONS ! Surprised Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

LES RECHERCHES EN QUESTION SONT FINANCEES PAR… L’UNIVERSITE DE READING, EN GRANDE-BRETAGNE ! Shocked Comble des infortunées « coïncidences », C’EST JUSTEMENT AU SEIN DE CETTE UNIVERSITE PUANTE QUE L’ON DEVELOPPE AUSSI LA CYBERNETISATION DE L’ETRE HUMAIN ET LES ESSAIS DES PUCES IMPLANTABLES SUR LES HUMAINS Twisted Evil (pour rappel, le savant-fou transhumaniste Kevin Warwick, qui se considère comme le premier véritable cyborg, est justement professeur à l’université de Reading) !!!

LE BUT ULTIME EST D’AVOIR, DANS LES AEROPORTS MAIS AUSSI DANS LES AVIONS, DES CAMERAS CCTV, DES MICROS, DES DETECTEURS D’EXPLOSIFS, ET AUSSI UN LOGICIEL QUI REPERERA LES « COMPORTEMENTS SUSPECTS » ! Mad Exclamation

AUTREMENT DIT, LE BUT REEL EST BIEN L’ESPIONNAGE ET LE CONTROLE DES COMPORTEMENTS ! Surprised Exclamation


On nous prétend que l’objectif est de lutte contre les « terroristes », mais nous savons en réalité que le mot « terroriste » englobe à présent les contestataires, les mécontents, les manifestants, les grévistes, les dissidents, les désobéissants, les rebelles, les activistes, les militants etc. Exclamation

C’EST DONC EN REALITE UN SYSTEME QUI CRIMINALISE LA TOTALITE DES PASSAGERS ET QUI VIOLE IMPUNEMENT LEURS LIBERTES LES PLUS BASIQUES QUE LES SALAUDS DE L’UE SOUHAITENT METTRE EN APPLICATION ! Mad Exclamation L’enflure qui nous explique ce système dans l’article qui suit nous dit : « Nous voulons éviter de dire que les passagers nerveux sont des terroristes potentiels ». Rolling Eyes Evidemment. Il ne faudrait pas réveiller la conscience et l’esprit de révolte des gens face à cette nouvelle suppression des libertés, n’est-ce pas ? Mad

L’ordure qui nous présente ce nouveau système ignoble fait également un appel aux citoyens-cancrelats : oui, CE SYSTEME VA ENCORE AUGMENTER LE PRIX DES BILLETS D’AVION (qui sont déjà extrêmement onéreux et enlèvent, en prime, toute liberté et toute vie privée au passager aérien), mais puisque cela servira à soi-disant renforcer la « SECURITE » (Ô mythe et leurre stupide de la sécurité intégrale ! Combien de victimes innocentes seront sacrifiées en ton horrible nom ?), les passagers devraient comprendre que c’est prétendument dans leur intérêt de l’accepter ! Twisted Evil Immonde ! Mad Mad Mad

Le gouverne-et-ment britannique a tout de suite signalé qu’il ne possède (POUR LE MOMENT !) « aucun projet » visant à obliger les compagnies aériennes à installer ce système dans leurs avions. Rolling Eyes Mais si la directive provient de l’Europe supranationale, tyrannique et élitiste, il ne fait absolument aucun doute que ce système deviendra obligatoire ! Shocked

En conclusion, nous pouvons donc constater que LA SOCIETE DE CONTRAINTE EST HELAS EN ROUTE, ET QUE LES LIBERTES ET LA VIE PRIVEE SONT IMMOLEES SUR L’AUTEL DIABOLIQUE DU MYTHE DE LA SECURITE INTEGRALE. Crying or Very sad

SANS REACTIONS FAROUCHES ET SANS REVOLUTION, IL N’Y AURA PAS DE MIRACLES, ET LA DEGRADATION VERS L’INHUMAIN ET LA TYRANNIE SE POURSUIVRA. Exclamation On peut par exemple percevoir dès à présent la possibilité effroyable d’un puçage des passagers, le tout sous le prétexte inepte, peRFIDe et faux de la « sécurité »…

L’article, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.


P.S. : vous remarquerez que la plupart des "comportements suspects" décrits dans l'article peuvent englober BIEN AUTRE CHOSE que des comportements réellement terroristes...




Source: http://www.telegraph.co.uk/finance/newsbysector/transport/7857880/Spy-system-for-airlines-to-tackle-terrorism.html


UN SYSTEME D'ESPIONNAGE POUR QUE LES COMPAGNIES AERIENNES LUTTENT CONTRE LE TERRORISME


Les passagers aériens pourraient voir leurs conversations et leurs mouvements surveillés dans le cadre d'un projet de l'Union européenne visant à lutter contre le terrorisme.



Par David Millward, Transport Editor
Publié le 27 juin 2010 à 7:10 pm BST


BRUXELLES FINANCE DES RECHERCHES A L'UNIVERSITE DE READING ET QUI VISENT A DETECTER TOUT COMPORTEMENT SUSPECT A BORD DES AERONEFS.

UN ENSEMBLE DE CAMERAS, DE MICROPHONES, DE DETECTEURS D'EXPLOSIFS AINSI QU’UN SYSTEME INFORMATIQUE SOPHISTIQUE donneraient au pilote une alerte précoce face à tout danger. Mais ce travail alertera les défenseurs des libertés civiles, qui craignent la croissance de l'Etat de surveillance.

L'équipe de Reading, dirigée par James Ferryman, a mené des essais du système de caméra sur un avion de British Aerospace, et du système informatique sur une maquette d'Airbus.

Des systèmes similaires ont été déployés dans les gares et aéroports du monde entier, utilisant la CCTV afin de recueillir des informations, et des logiciels pour analyser ces informations.

LE LOGICIEL RECHERCHE UN COMPORTEMENT OU DES EVENEMENTS INHABITUELS, tels qu’un cas qui est laissé sans surveillance ou un individu allant à l'encontre du flux de la foule.

"Ce que nous faisons consiste à étendre la technologie déjà utilisée dans les aéroports et les gares ferroviaires, et de la placer sur un aéronef", a déclaré M. Ferryman.
DES CAMERAS PARSEMEES TOUT AUTOUR DE L’AVION SERAIENT A L’AFFUT DE CE QUI EST ANORMAL, tel que plusieurs passagers entrant dans les toilettes au moment même ou d’autres individus semblent agités.

Une option consisterait à attribuer des sièges aux passagers dont le comportement a déjà soulevé des inquiétudes à l'aéroport, afin qu'ils puissent être SURVEILLES à bord.

DES MICROPHONES ESPIONNERAIENT, ECOUTANT TOUT CE QUI POURRAIT SUGGERER UN COMPORTEMENT TERRORISTE. A l'intérieur des toilettes, des détecteurs d’explosifs permettraient de signaler si une bombe est en cours d'assemblage.

TOUTES CES INFORMATIONS SERONT ANALYSEES PAR ORDINATEUR, ET SI L’ORDINATEUR REPERE QUELQUE CHOSE DE FACHEUX, LE POSTE DE PILOTAGE SERA AVERTI INSTANTANEMENT.

La clé de ce travail consiste à développer un logiciel qui permet de repérer une menace réelle. « NOUS VOULONS EVITER DE DIRE QUE LES PASSAGERS NERVEUX SONT DES TERRORISTES POTENTIELS », a déclaré M. Ferryman.

Selon les chercheurs, cette technologie aurait contrecarré le bombardier sournois qui a essayé de créer une explosion sur un vol vers Détroit, le jour de Noël.

"Nous savons que le terroriste agissait nerveusement à l'aéroport avant l'embarquement - ceci pourrait avoir été repéré avec la même technologie CCTV automatisée - et qu'il avait passé du temps dans les toilettes pour assembler les composants de l'explosif", a déclaré M. Ferryman.

L'argent pour la recherche provient du projet de l'UE Security of Aircraft in the Future European Environment (SAFEE ou Sécurité des Aéronefs dans le Futur Environnement Européen). Mais on attendrait que l'industrie de l'aviation paye pour son déploiement.

LE COUT SERAIT INEVITABLEMENT REPERCUTE SUR LES PASSAGERS, MAIS M. FERRYMAN CROIT QUE CEUX-CI ACCEPTERAIENT UN PETIT SUPPLEMENT POUR CONTRECARRER UNE MENACE TERRORISTE.

« Si je devais payer un supplément de £ 5 sur un billet d'avion et que cet argent aille pour le financement d’un système qui me mettrait plus en SECURITE, je serais heureux de le faire », dit-il.

Un porte-parole du ministère des Transports a déclaré: « Nous n'avons aucun projet visant à obliger les compagnies aériennes pour qu’elles installent ce système sur leurs avions ».

Cette recherche a alarmé Gus Hosein, du groupe activiste Privacy International, et qui est conférencier à la London School of Economics.

« CECI COMMENCE A ECHAPPER A TOUT CONTROLE. UN AVION N'EST PAS UNE ZONE EXEMPTE DE DROITS A LA VIE PRIVEE », a-t-il dit.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

USA : DES CAMERAS ESPIONNES A L’INTERIEUR DES VEHICULES PRIVES !

Message  Admin le Lun 23 Aoû 2010 - 14:51

USA LIBERTICIDES : UN PROJET DE LOI VISE A PLACER DES CAMERAS ESPIONNES A L’INTERIEUR DES VEHICULES PRIVES !!!


« Je pense depuis longtemps déjà que, si un jour les méthodes de destruction de plus en plus efficaces finissent par rayer notre espèce de la planète, ce ne sera pas la cruauté qui sera la cause de notre extinction, et moins encore, bien entendu, l’indignation qu’éveille la cruauté, ni même les représailles et la vengeance qu’elle s’attire, MAIS LA DOCILITÉ, L’ABSENCE DE RESPONSABILITÉ DE L’HOMME MODERNE, SON ACCEPTATION VILE ET SERVILE DU MOINDRE DÉCRET PUBLIÉ.

Les horreurs auxquelles nous avons assisté, les horreurs encore plus abominables auxquelles nous allons maintenant assister ne signalent pas que les rebelles, les insubordonnés, les réfractaires sont de plus en plus nombreux dans le monde, mais plutôt QU’IL Y A DE PLUS EN PLUS D’HOMMES OBÉISSANTS ET DOCILES. »


Georges Bernanos




Chers amis,


Il y a quelques années, nous avons connu une augmentation fulgurante des caméras de vidéosurveillance et des caméras CCTV. Aux USA, en Grande-Bretagne, au Canada, en France… dans les rues, dans les gares, les stations de métro, les magasins… bref, pratiquement partout. Avec les dangers que cela représente pour les libertés et pour la vie privée. Les populations, hélas, ont REFUSE de prendre la mesure de cette menace et de réagir. Crying or Very sad Embarassed

Ensuite, nous avons connu les excès les plus vils et les plus liberticides. Nous avons pu nous rendre compte que le but n’était pas seulement d’espionner les gens en rue, mais aussi dans leur vie privée la plus intime des citoyens (ceux qui me lisent depuis des années se souviendront peut-être de ces articles concernant des caméras vidéos dans les toilettes publiques d’une ville aux USA, ou encore de ce couple d’assistés sociaux britanniques qui avaient vu les services sociaux installer une caméra vidéo dans leur chambre à coucher !). Mad Exclamation

Le but, n’en doutez pas un seul instant, est que le gouvernement, les autorités, bref, les contrôleurs, puissent vous espionner partout et à tout moment. Shocked Exclamation Exclamation Exclamation

Les plaques d’immatriculation à puce RFID, péages automatiques via RFID, cartes de trajet à puce RFID pour les transports en commun, systèmes « alcolock », permis de conduire électroniques à puce et autres gadgets liberticides du même genre ont eux aussi contribué à l’étranglement radical des libertés. Twisted Evil

Les excuses honteuses et prétextes minables et inacceptables invoqués par les autorités totalitaires pour mettre en place des technologies espionnes ont toujours consisté à invoquer la facilité et – surtout - le MYTHE DE LA SECURITE INTEGRALE. Twisted Evil Mad

L’article qui suit ne déroge pas à cette règle crapuleuse…

AINSI, AUX USA (ex-pays des hommes libres, actuellement patrie des esclaves et berceau de la dictature mondiale), CE SONT LES LEGISLATEURS POURRIS QUI « PROPOSENT » A PRESENT UN PROJET DE LOI (qu’ils vont sans doute bientôt IMPOSER si la population ne réagit pas) CONSISTANT A INSTALLER DES CAMERAS VIDEO ENREGISTREUSES DANS LES VEHICULES DES PARTICULIERS !!! Surprised Mad Exclamation CE PROJET DE LOI EST LE PROJET DE LOI AB1942 Twisted Evil .

BIEN ENTENDU, CES NAZIS DE LEGISLATEURS AGITENT LE LEURRE DE LA SECURITE INTEGRALE AFIN DE FAIRE PASSER CETTE PILULE AMERE Twisted Evil (moins d’accidents, réduction des risques, adoption d’un COMPORTEMENT de conduite plus sûr – donc, il s’agit bien d’une façon de CONTRÔLER LE COMPORTEMENT des gens !). Ils tentent aussi de rassurer en prétendant (ouh, les menteurs !) que ces caméras, qui pourtant enregistreront en boucle continue, n’enregistreront que les mouvement « inhabituels » du véhicule et les accidents. EN REALITE, LES VAUTOURS DES ASSURANCES, LES POLICIERS ET L’ETAT SERONT LES PREMIERS A VIOLER JOYEUSEMENT TOUTE VIE PRIVEE DES CITOYENS ET D’IMPOSER DES MESURES DRACONIENNES QUI SANCTIONNERONT IMPITOYABLEMENT LA MOINDRE INFRACTION ! Twisted Evil Surprised Shocked Mad Mad Mad Exclamation

MAIS QUE FONT DONC LES ASSOCIATIONS DE DEFENSE DES LIBERTES, ME DIREZ-VOUS… Rolling Eyes EH BIEN, COMME EN FRANCE (où elles sont supposées défendre les libertés, mais acceptent et soutiennent en réalité toutes les mesures liberticides - cf. la CNIL), LES ASSOCIATIONS DE DEFENSE DES LIBERTES AMERICAINES (ici, l’ACLU – American Civil Liberties Union) NE SONT « PAS OPPOSEES », FIGUREZ-VOUS, A CE VIOL CONTINU DES LIBERTES ET DE LA VIE PRIVEE DES CITOYENS ! Surprised Mad Mad Mad Elles possèdent juste l’un ou l’autre menu desiderata, qui n’empêchera nullement le système de fonctionner, mais juste de façon un tout petit peu plus limitée ! Un comble absolu ! Mad

Et les populations, elles, ne se révoltent TOUJOURS PAS… Embarassed Le pire va se produire, aux USA, cela ne fait plus aucun doute. Idem en Grande-Bretagne. MAIS NE VOUS CROYEZ PAS EN SECURITE ET A L’ABRI DE CES MESURES TECHNOLOGIES LIBERTICIDES : ELLES SONT PEU A PEU MISES EN APPLICATION PARTOUT (BELGIQUE, SUISSE, FRANCE, ALLEMAGNE ETC.), ET SI UNE REACTION IMMEDIATE NE JAILLIT PAS POUR DEFENDRE NOS LIBERTES DE BASE ET NOTRE VIE PRIVEE, QUI SONT A PRESENT MENACEES, NOUS VERRONS LES MEMES MESURES ODIEUSES QU’AUX USA SE REPANDRE CHEZ NOUS ! Exclamation A bon entendeur…

Je vous laisse à présent lire la traduction que je vous donne de l’article publié sur la chaîne CBS (oui, vous savez… cette chaîne de télévision dont le logo, ô comble des malencontreuses « coïncidences », est constitué de l’œil qui voit tout du nouvel ordre mondial et de Big Brother ! Shocked )…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.






Source: http://cbs13.com/local/video.cameras.cars.2.1849626.html


Le 8 août 2010, 23:22 US / Pacifique



UNE LOI QUI A ETE PROPOSEE PERMETTRAIT DE PLACER DES CAMERAS VIDEO DANS LES AUTOMOBILES




SACRAMENTO (CBS13) - Les législateurs envisagent cette semaine une NOUVELLE LEGISLATION CONTROVERSEE QUI PERMETTRAIT AUX VEHICULES D'ETRE EQUIPES DE CAMERAS PLACEES SUR LE TABLEAU DE BORD AFIN D’ENREGISTRER LES MOMENTS PRECEDANT UN ACCIDENT.

Le PROJET DE LOI AB1942, promouvrait des habitudes de conduite plus sûres et réduirait les accidents en permettant que des enregistreurs vidéo soient installés sur le pare-brise.

CE PROJET DE LOI PERMET ACTUELLEMENT A CES DISPOSITIFS D’ENREGISTRER LA VIDEO, L’AUDIO, LA VITESSE ET LA DIRECTION DU DEPLACEMENT DU VEHICULE, UN HISTORIQUE DE L'ENDROIT OU VOTRE VEHICULE A ETE, LES PERFORMANCES DE PILOTAGE ET DE FREINAGE AINSI QUE L’UTILISATION DE LA CEINTURE DE SECURITE.

LES DISPOSITIFS ENREGISTRERAIENT EN BOUCLE CONTINUE et ne sauvegarderaient des informations que s'il y a un mouvement inhabituel du véhicule ou un accident. Ils pourraient aussi être capables de transmettre les informations à un centre de contrôle au moment de l'accident.

Les promoteurs disent qu'il y a des mesures de sécurité suffisantes que pour éviter une invasion de la vie privée, mais D'AUTRES APPELLENT CETTE PROPOSITION UN GRAND ABUS DU POUVOIR GOUVERNEMENTAL.

« AVOIR DE TELS DISPOSITIFS, je pense que cela EMPIETE SUR NOTRE VIE PRIVEE », a déclaré Patricia Lewis. « Nous en avons déjà de moins en moins ».

L'AMERICAN CIVIL LIBERTIES UNION A DIT QU'ILS NE SONT PAS OPPOSES A CE PROJET DE LOI, mais ils ont un certain nombre de problèmes qu'ils souhaiteraient voir aborder, y compris le fait de s'assurer que l’appareil de surveillance vidéo est la propriété du propriétaire de la voiture et de veiller à ce que cette technologie possède un interrupteur on/off.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

BELGIQUE LIBERTICIDE : "RUEE SUR LA KIDS-ID" !

Message  Admin le Mer 25 Aoû 2010 - 1:15

BELGIQUE LIBERTICIDE : LES ENFANTS PARTANT EN VACANCES A L’ETRANGER EN AVION, EN FERRY OU EN TRAIN A GRANDE VITESSE SONT OBLIGES D’AVOIR UNE CARTE D’IDENTITE A PUCE ELECTRONIQUE « KIDS-ID » ! LA PERIODE ESTIVALME A PROVOQUE UNE "RUEE" SUR LA KIDS-ID !!!



Chers amis,


Qu’on se le dise : le Belge, afin de satisfaire ses petits plaisirs et son petit confort, est un CANCRELAT IMMONDE prêt à sacrifier ses libertés, celles des autres et même celles de ses enfants ! Embarassed Sad Mad

LA PÉRIODE ESTIVALE DES VACANCES SCOLAIRES A PROVOQUÉ UNE « RUÉE » DE DEMANDES DE CARTES D’IDENTITÉ ÉLECTRONIQUE « KIDS-ID » (LE NOM DE LA CARTE D’IDENTITÉ À PUCE POUR LES ENFANTS BELGES DE MOINS DE 12 ANS). Twisted Evil Sad CERTAINES DEMANDES ONT DÛ ÊTRE EFFECTUÉES EN URGENCE, VOIRE EN EXTRÊME URGENCE.

CAR VOYEZ-VOUS, SANS CARTE D’IDENTITÉ ÉLECTRONIQUE, LES MIOCHES NE PEUVENT PLUS MÊME EMBARQUER À L’INTÉRIEUR D’UN AVION, D’UN FERRY OU MÊME D’UN TRAIN À GRANDE VITESSE ! Twisted Evil Mad Mad Mad SIGNE QUE LA DICTATURE LIBERTICIDE ET ÉLECTRONIQUE NE CESSE DE S’INSINUER PARTOUT, ET POUR TOUS… Crying or Very sad Mad

Beaucoup de parents ignoraient évidemment ces mesures pour les enfants, car la carte Kids-ID est toute récente, et NORMALEMENT non-obligatoire. La demande pour une carte Kids-ID est de 3 euros (pas de pitié, même pour les gosses, il faut que les parents paient aussi pour la carte d’identité liberticide !). Mais lorsqu’une demande est introduite en urgence, le prix monte à environ 100 euros. Et pour les cas d’extrême urgence, cela monte jusqu’à 150, voire 170 euros (et hop ! Dans les poches de l’Etat liberticide !) !!! Twisted Evil Ce qui fait en sorte que toutes les familles et tous les enfants ne sont pas égaux devant la dictature électronique (tous les parents ne peuvent se permettre de tels frais en dernière minute…). Shocked Mad

Et en effet, les aéroports ont REFUSE chaque jour, pendant ces mois de juillet et août, l’embarcation de 2 enfants en moyenne ! Pas de pitié, pour personne, pas même pour les enfants ! Surprised Voilà ce qu’implique le nouveau Système pourri et dictatorial du nouvel ordre mondial ! Twisted Evil Mad Mad Mad

Etant donné le nombre de demandes, fort est de constater que les parents CONSENTENT avec plaisir (et de façon imbécile) à demander CETTE CARTE QUI, EN PRINCIPE, N’ÉTAIT PAS « OBLIGATOIRE » POUR LES ENFANTS DE MOINS DE 12 ANS (DU MOINS, A L’INTERIEUR DU PAYS), MAIS QUI, EN FINALE, SE RÉVÈLE MALGRÉ TOUT… OBLIGATOIRE DANS CERTAINS CAS ! Surprised Shocked Mad Mad Mad Exclamation

QU’EN SERA-T-IL LORSQUE, DANS QUELQUES ANNÉES, CE SERA UNE PUCE IMPLANTABLE (CANCÉRIGÈNE ET DE CONTRÔLE BIOLOGIQUE TOTAL) QUI SERA EXIGÉE !? Surprised Shocked Question NOUS AVONS DE QUOI NOUS FAIRE DE TRÈS GROS SOUCIS… Crying or Very sad Embarassed

Nos pays sont en train de sombrer dans la dictature liberticide et électronique du Nouvel ordre mondial. Pas seulement à cause des salauds qui concoctent ces politiques, MAIS SURTOUT EN RAISON DE L’APATHIE DES GENS DU PEUPLE QUI ONT ACCEPTE (NE SERAIT-CE QUE DE FACON TACITE OU PAR LEUR LETHARGIE) CE SYSTEME TOTALITAIRE !!! Exclamation

L’article répugnant, ci-dessous…

BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.




Source : http://datanews.rnews.be/fr/ict/actualite/apercu/2010/07/27/c-est-la-ruee-sur-la-kids-id/article-1194782979213.htm


C’EST LA RUEE SUR LA KIDS-ID!





Frederik Tibau
27/07/2010

LES SERVICES COMMUNAUX SONT SUBMERGES DE DEMANDES D’URGENCE D’UNE KIDS-ID, ALIAS UNE CARTE D’IDENTITE ELECTRONIQUE POUR LES ENFANTS JUSQU’A DOUZE ANS.

Beaucoup de parents oublient de demander cette carte en temps voulu, alors que SANS UNE KIDS-ID, L’ENFANT NE PEUT MONTER A BORD D’UN AVION OU D’UN TRAIN A GRANDE VITESSE.

TOUTE PERSONNE, Y COMPRIS LES ENFANTS, QUI VOYAGE A L’ETRANGER, DOIT DISPOSER D’UNE CARTE D’IDENTITE ELECTRONIQUE EN BONNE ET DUE FORME. Mais nombre de parents ne tiennent pas compte du fait que la Kids-ID électronique n’est délivrée que trois à quatre semaines après la demande à la commune.

Voilà qui explique le grand nombre de DEMANDES EN PROCEDURE D’URGENCE en cours actuellement, peut-on lire dans De Gazet Van Antwerpen. A Anvers même, l’on a enregistré depuis le 1er juin 245
demandes en procédure d’urgence et 50 en procédure d’extrême urgence.

UNE DEMANDE NORMALE COUTE 3 EUROS, MAIS TOUTE PERSONNE QUI NECESSITE UNE KIDS-ID DANS LES QUATRE JOURS, PAIE DANS LA PLUPART DES COMMUNES QUELQUE 100 EUROS PAR ENFANT. LA PROCEDURE PEUT ENCORE ETRE PLUS RAPIDE - DE L’ORDRE DE DEUX OU TROIS JOURS -, MAIS LE PRIX OSCILLE ALORS ENTRE 150 ET 170 EUROS.

L’absence d’une Kids-ID ne cause guère de problème pour ceux qui voyagent en voiture dans l’UE. Mais CEUX QUI CHOISISSENT L’AVION, LE TRAIN A GRANDE VITESSE OU LE FERRY, NE PEUVENT EMBARQUER SANS CARTE D’IDENTITE ELECTRONIQUE.

«CHAQUE JOUR, NOTRE PERSONNEL A L’AEROPORT DE ZAVENTEM SE VOIT OBLIGE DE REFUSER UN OU DEUX ENFANTS», déclare le porte-parole de Thomas Cook.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

US : LES SATELLITES ESPIONS GPS HARCELENT LES CITOYENS !

Message  Admin le Jeu 2 Sep 2010 - 14:48

USA TECHNO-NAZIS : LES SATELLITES ESPIONS GPS, ANNONCES POUR « LUTTER CONTRE LE TERRORISME », SERVENT EN REALITE A HARCELER… LES CITOYENS !!!





Chers amis,


Je vous le dis depuis des années : LE POUVOIR ET LES GOUVERNEMENTS PRENNENT DES PRETEXTES (LUTTE CONTRE LE TERRORISME, CONTRE LES DELINQUANTS, CONTRE LES IMMIGRANTS, ETC.) AFIN D’IMPOSER EN DOUCEUR DES TECHNOLOGIES LIBERTICIDES INFAMES. Mad

UNE FOIS QUE CES TECHNOLOGIES SONT EN PLACE, ELLES SERVENT EN REALITE A ESPIONNER ET A NUIRE AUX LIBERTES, AUX DROITS ET A LA VIE PRIVEE DE L’ENSEMBLE DES CITOYENS ! Surprised Mad Exclamation

Ceci est encore pire aux Etats-Unis (EX-pays des hommes libres devenu pays des esclaves), où n’importe quel citoyen mécontent (activiste, dissident, défenseur des droits constitutionnels ou des droits de l’homme, gréviste etc.) est désormais devenu un « terroriste domestique » ou un « leader d’opinion radical » ! Shocked Mad

Et en effet, nous en avons la preuve absolue aujourd’hui, puisque NOUS DECOUVRONS AUJOURD’HUI QUE LES SATELLITES ESPIONS GPS, VENDUS AU DEPART SOUS LA PROPAGANDE ET LES PRETEXTES DE LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME ET LES ENNEMIS EXTERNES AUX USA, SERVENT EN REALITE A PRESENT A ESPIONNER ET A HARCELER L’ENSEMBLE DE LA POPULATION, ET A FAIRE CHIER LES GENS QUI ONT COMMIS LES INFRACTIONS LES PLUS MENUES ! Surprised Mad Mad Mad Exclamation

EN D’AUTRES MOTS, LES ETATS-UNIS SONT DESORMAIS UN ETAT-POLICIER DANS LEQUEL LE CONTROLE DU POUVOIR (CONTROLE DES ACTIONS ET DES COMPORTEMENTS) OPPRESSE LE PEUPLE ASSERVI ! Twisted Evil Crying or Very sad Mad Exclamation

BIEN ENTENDU, IL EN VA DE MEME, AUX USA ET AILLEURS, POUR D’AUTRES TECHNOLOGIES LIBERTICIDES Shocked : RFID, bases de données centralisées, prélèvements d’ADN, etc. On constatera d’ailleurs dans l’article qui suit que le si « brave » (mais peRFIDe) Barrack Hussein Obama a poursuivi et a fait empirer les projets de son salaud de prédécesseur…

LES AUTRES PAYS, EUROPEENS NOTAMMENT, FERAIENT BIEN DE TIRER LES LEÇONS DE CETTE DEBACLE LIBERTICIDE. Exclamation

PARCE QUE, POUR RAPPEL, L’EUROPE POSSEDE ELLE AUSSI SES SATELLITES ESPIONS (SYSTEME GALILEO), VENDUS EUX AUSSI SOUS LES MEMES PRETEXTES SECURITAIRES ! Surprised Shocked Exclamation Exclamation Exclamation

A nouveau, le danger est mondial, et mondialisé, et cette société de surveillance et de contrainte ne sert les intérêts que d’une extrême minorité : l’élite mondiale ! Twisted Evil

A quand la révolution des esprits et des corps contre cette dictature techno-nazie ? Question

L’article, traduit pour vous en français, ci-dessous…

BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.



Source: http://www.prisonplanet.com/spy-satellites-used-to-harass-americans-not-fight-terror.html


LES SATELLITES ESPIONS SONT UTILISES POUR HARCELER LES AMERICAINS, PAS POUR COMBATTRE LE TERRORISME


Le clip vidéo de CNN constitue un rappel brutal de la manière dont on a vendu au public l'usage domestique de la technologie GPS envahissante

Paul Joseph Watson, Kurt Nimmo & Alex Jones
Prison Planet.com


Mardi 31 août 2010

Lorsqu’il fut annoncé, il y a plusieurs années, que des SATELLITES ESPIONS seraient utilisés au niveau national, l'excuse était qu'ils constituaient un outil nécessaire pour lutter contre la «guerre contre le terrorisme» et l'immigration clandestine. CEPENDANT, A PRESENT QUE L'UTILISATION DE CETTE TECHNOLOGIE SE BANALISE, IL S’AVERE QU’ELLE EST EN EFFET EN TRAIN D’ETRE DEPLOYEE PRINCIPALEMENT AFIN DE HARCELER LES CITOYENS QUI N'ONT PAS SUIVI LES DECRETS LOCAUX SUR LES PISCINES OU QUI N’ONT PAS PAYE LES ARRIERES SUR LES IMPOTS LOCAUX.

Cette vidéo de CNN d’il y a plusieurs années, qui a reçu une attention renouvelée au cours de ces derniers jours, traite de l'utilisation de la technologie des satellites GPS dans le cadre de la lutte contre les terroristes, de la protection des frontières et des infrastructures critiques, comme le déclare l'ancien sous-secrétaire du Département du Homeland Security, pour qui les Américains devraient être « fiers » de voir (cette technologie) déployée au niveau national.

Vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=0oRywJ2Kueo&feature=player_embedded

TOUTEFOIS, CINQ ANS PLUS TARD, LES SATELLITES ESPIONS SONT EN FAIT EN TRAIN D’ETRE UTILISES COMME DES INSTRUMENTS D'INTIMIDATION DESTINES A EFFRAYER LES GENS QUI DOIVENT ENCORE DES IMPOTS, LES PERSONNES QUI N'ONT PAS SUIVI LES DECRETS LOCAUX SUR LES PISCINES, ET UNE MYRIADE D'AUTRES TRANSGRESSIONS MINEURES.

Comme nous l'avons rapporté plus tôt ce mois-ci (cf. http://www.prisonplanet.com/government-using-google-earth-to-loot-destitute-americans.html ), LA TECHNOLOGIE D'IMAGERIE AERIENNE EST EN TRAIN D’ETRE UTILISEE PAR LE GOUVERNEMENT POUR ESPIONNER LES AMERICAINS DANS LE BUT D'ENCAISSER DES RECETTES ET DE FAIRE RESPECTER LES DECRETS CONCERNANT LES PISCINES SANS CERTIFICATS DE SECURITE ET LES POUBELLES ENTREPOSEES SANS AUTORISATION, A MESURE QUE L'ÉTAT VIOLE COMPLETEMENT LE QUATRIEME AMENDEMENT AFIN DE DRAINER LES CITOYENS DU REVENU DISPONIBLE QU’IL LEUR RESTE, ALORS QUE L'ECONOMIE ENTRE DANS UNE DOUBLE RECESSION.

L'EXEMPLE LE PLUS TERRIFIANT DE LA FAÇON DONT LES AUTORITES ABUSENT DE SATELLITES-ESPIONS EST CETTE PUBLICITE DU MINISTERE DES REVENUS DE PITTSBURGH, QUI UTILISE CETTE TECHNOLOGIE POUR INTIMIDER LES HABITANTS AFIN QU’ILS PAYENT LES ARRIERES D'IMPOTS, ET EN LES MENAÇANT AVEC CET OUTIL « BIG BROTHER » TOUT EN AFFIRMANT: « NOUS SAVONS QUI VOUS ETES ».

Vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=8aD5VIGBkew&feature=player_embedded

Depuis l'étiquetage des enfants en âge scolaire via des tags RFID (cf. http://www.tomsguide.com/us/Connecticut-Canaan-RFID-SecureRF-Corporation-schools,news-7841.html ) et le fait de prendre subrepticement le sang des nouveau-nés afin de de l’inclure dans une base de données gouvernementale d’ADN (cf. http://www.prisonplanet.com/suit-possible-over-baby-dna-sent-to-military-lab-for-national-database/ ) jusqu’aux scanners corporels qui mettent les gens à nu dans les aéroports (cf. http://www.prisonplanet.com/naked-body-scanners-monumental-cover-up-exposed/ ), en passant par les points de contrôle sans mandat (cf. http://www.prisonplanet.com/homeland-security-unveils-mobile-mind-screening-checkpoints/ ) qui surgissent à travers tout le pays, LE GOUVERNEMENT A INTENSIFIE SES EFFORTS POUR IMPOSER UNE SURVEILLANCE DE HAUTE TECHNOLOGIE ET UNE GRILLE DE CONTROLE SUR LE PEUPLE AMERICAIN.

Avant le sacre de Barry Obama à la présidence, on nous avait dit que le gouvernement deviendrait tout à coup transparent. Au lieu de cela, LES POLITIQUES QUI AVAIENT AUGMENTE SOUS BUSH SE SONT POURSUIVIES. L'ADMINISTRATION OBAMA A AMENE LA GRILLE D’ESPIONNAGE AU NIVEAU SUIVANT, AVEC SON PROJET VISANT A PERMETTRE A LA NSA D’ESPIONNER LE TRAFIC INFORMATIQUE SUR LES RESEAUX DU SECTEUR PRIVE (cf. http://rawstory.com/news/2008/Obama_Administration_quietly_expands_Bushs_legal_0407.html ). Le Congrès est prêt à lui remettre le pouvoir de faire fermer l'Internet.

IL DEVRAIT ETRE EVIDENT POUR TOUS CEUX QUI FONT ATTENTION QUE LA GRILLE DE SURVEILLANCE EMPIETANT N’EST PAS CONÇUE POUR NOUS SAUVER D’AL-QAÏDA OU DE MUSULMANS MOYEN-AGEUX CACHES DANS DES GROTTES RECULEES, MAIS QU’ELLE A ETE CONÇUE POUR ETRE UTILISEE AFIN DE PISTER ET, FINALEMENT, AFIN DE CONTROLER LE MOUVEMENT ET DONC LA LIBERTE DU PEUPLE AMERICAIN.

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

BIOMETRIE LIBERTICIDE: SCANNERS DE L’IRIS: DANGER ABSOLU !

Message  Admin le Lun 6 Sep 2010 - 18:09

PROPAGANDE IGNOBLE POUR LA BIOMETRIE LIBERTICIDE : LES SCANNERS DE L’IRIS !!!



Chers amis,


Je vous propose de découvrir l’article odieux et tout à fait effrayant qui suit.

CET ARTICLE NOUS DECRIT UNE DES TECHNOLOGIES BIOMETRIQUES : LE SCAN DES IRIS ! Twisted Evil

VOUS ALLEZ POUVOIR VOUS RENDRE COMPTE DU MACHIAVELISME ET DES PROJETS FROIDS, CALCULATEURS ET ODIEUX QUI SONT MIS EN PLACE PAR LES ENTREPRISES BIOMETRIQUES TELLES QUE GLOBAL RAINMAKERS INC. (LA COMPAGNIE TOTALITAIRE AMERICAINE QUI PRODUIT LES REPUGNANTS SCANNERS DES YEUX EN QUESTION). Twisted Evil Shocked

VOUS ALLEZ VOIR EGALEMENT COMMENT CES SYSTEMES TUEURS DE LIBERTES ET DE VIE PRIVEE SONT ADOPTES PAR LES AUTORITES, DANS DES VILLES ENTIERES, SANS QUE LES GENS AIENT PU SE PRONONCER DE FAÇON ECLAIREE SUR LE SUJET ! Surprised Shocked Mad Mad Mad Exclamation

ENFIN, VOUS VOUS RENDREZ COMPTE DU FAIT QUE LE PISTAGE DU COMPORTEMENT ET DES EMOTIONS, LE CONTROLE POLICIER A OUTRANCE ET LE HARCELEMENT COMMERCIAL DEVIENNENT HORRIBLEMENT REELS AVEC CETTE TECHNOLOGIE ! Surprised Shocked Exclamation

LE BUT OUVERTEMENT AVOUE EST DE GENERALISER CETTE TECHNOLOGIE DE L’ABJECT, ET DE PLACER DES MILLIARDS ET DES MILLIARDS DE CAPTEURS, PARTOUT SUR LE GLOBE, DANS LES PROCHAINES ANNEES. Twisted Evil Mad Mad Mad

LA DATE-BUTOIR QUI EST SIGNALEE ? Question ON NOUS PARLE D’UNE PERIODE QUI SE SITUE « DANS UNE DIZAINE D’ANNEES », CE QUI NOUS AMENE AUX ENVIRONS DE… 2020. ENCORE UNE FOIS ! Surprised Shocked Exclamation
LA DATE DE 2020 CORRESPOND DONC A LA MISE EN PLACE D’UNE DICTATURE ABSOLUE, SANS AUCUNE LIBERTE NIE VIE PRIVEE, VIA DIVERSES TECHNOLOGIES LIBERTICIDES (BIOMETRIQUE, PUCES IMPLANTABLES ET TUTTI QUANTI) ! Exclamation Exclamation Exclamation

CES TECHNOLOGIES LIBERTICIDES NE SONT HELAS PLUS DE LA SCIENCE-FICTION. ELLES SONT REELLES, ELLES SONT LA, ET ELLES COMMENCENT A ETRE MISES EN APPLICATION, PETIT A PETIT ! Exclamation IL EST PLUS QUE TEMPS QUE LES INDIVIDUS ET LES POPULATIONS S’OPPOSENT FAROUCHEMENT A CETTE MENACE ! Exclamation Exclamation Exclamation Mad

L’article qui suit, que j’ai traduit pour vous spécialement en français, est à nouveau un article de propagande putride. J’y ai donc ajouté mes commentaires avisés. Smile

BONNE LECTURE, BONNE REVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Exclamation Vic.

P.S. : un grand merci à la personne qui m’a transmis cet article. Elle se reconnaîtra.




Source: http://www.fastcompany.com/1683302/iris-scanners-create-the-most-secure-city-in-the-world-welcomes-big-brother


LES SCANNERS DE L'IRIS CREENT LA VILLE LA PLUS SURE AU MONDE. BIENVENUE, BIG BROTHER.


Par Austin CARR, mercredi 18 août 2010



Nous avons tous vu et fait référence, de manière obsessionnelle, au film Minority Report, l'adaptation de Steven Spielberg du futur dystopique de Philip K. Dick, où le public est pisté partout où il va, depuis les centres commerciaux jusqu’au travail, en passant par les transports en commun et même la vie privée dans leurs propres maisons. LA TECHNOLOGIE EST LA. JE L'AI VUE MOI-MEME. ELLE M'A VU, ELLE AUSSI, ET A SCANNE MES IRIS.

Commentaire : nous voici avertis : la répugnante technologie en question existe, et nous allons voir qu’elle est en train d’être appliquée !

LE DEPARTEMENT DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT EN BIOMETRIE DE L’ENTREPRISE RAINMAKERS GLOBAL INC. (GRI) A ANNONCE AUJOURD'HUI QU'IL LANCE SA TECHNOLOGIE DE LECTURE DE L'IRIS POUR CREER CE QU'IL APPELLE « LA VILLE LA PLUS SURE AU MONDE ». EN PARTENARIAT AVEC LEON - UNE DES PLUS GRANDES VILLES DU MEXIQUE, AVEC UNE POPULATION DE PLUS D'UN MILLION DE PERSONNES - GRI REMPLIRA LA VILLE AVEC DES SCANNERS POUR LES YEUX. CELA PERMETTRA AUX FORCES DE L'ORDRE DE REVOLUTIONNER LA FAÇON DONT NOUS VIVONS - SANS PARLER DU MARKETING.

Commentaire : première remarque : les industriels jouent bien entendu la carte méphitique du mythe et du leurre total de la « sécurité » afin d’amener cette technologie qui n’aura pour résultat que la dictature et des tragédies humaines ! Notez ensuite que l’on signale, sans même en avoir honte, que cela servira aux forces de l’ordre (flicage et répression généralisés), et même… aux commerciaux ! Vous pensez être déjà suffisamment emmerdés par les solliciteurs et autres délégués commerciaux ? Attendez un peu de voir, dans la suite de cet article, ce qui a été prévu par les gens sans scrupule ni éthique de l’industrie et du secteur marketing !

« Dans le futur, que ce soit POUR ENTRER DANS VOTRE MAISON, OUVRIR VOTRE VOITURE, ENTRER DANS VOTRE ESPACE DE TRAVAIL, FAIRE REMPLIR UNE ORDONNANCE EN PHARMACIE OU FAIRE SORTIR VOTRE DOSSIER MEDICAL, tout proviendra de cette clé unique qu’est votre iris », explique Jeff Carter, Chief Development Officer de Global Rainmakers (cf. http://www.fastcompany.com/1683572/qa-iris-scanning-cdo-on-minority-report-advertising-and-the-future-of-biometric-security ).

Commentaire : il est flagrant que personne n’s demandé aux gens s’ils étaient intéressés par ce genre de technologie liberticide. Cependant, force est de constater que les industriels et les autorités ont déjà prévu toute une série d’applications, afin de répandre cette technologie de tyrannie au maximum !

Avant d’arriver chez GRI, Carter dirigeait un THINK TANK DE PARTENARIAT ENTRE Bank of America, Harvard et le MIT (Massachusetts Institute of Technology). « CHAQUE personne, endroit, et chose sur cette planète seront connectés [au système de scan de l’iris] DANS LES 10 PROCHAINES ANNEES », dit-il.

Commentaire : évidemment, l’ordure qui est interviewée et qui développe les produits liberticides et les idées dictatoriales en question fait partie d’un « think tank » lié à une banque (cartel de la finance) et à des universités développant les technologies tueuses de libertés ! Nous restons donc dans la ligne perverse du Cartel industriel mondial à l’idéologie nazie. Le nom de l’entreprise développant ces scanners est GLOBAL Rainmakers Inc. (litttéralement, les « faiseurs de pluie MONDIAUX ») : on trempe donc, à nouveau, dans les égouts miasmatiques du nouvel ordre mondial ! Remarquez aussi que cette nouvelle suppression des libertés intervient d’abord aux USA (terre du fascisme, de l’impérialisme et de l’esclavage orwellien)… Enfin, je tiens à souligner la sate-butoir donnée par la charogne de chez Global Rainmakers Inc. : dans 10 ans, soit aux alentours… de 2020 (année emblématique qui signale, officieusement, la généralisation de la dictature technologique et de la société de contrainte via les scanners, la biométrie, les puces implantables, etc.)

Leon constitue la première étape. AFIN DE METTRE CE SYSTEME EN APPLICATION, LA VILLE EST EN TRAIN DE CREER UNE BASE DE DONNEES DES IRIS. LES CRIMINELS SERONT AUTOMATIQUEMENT INSCRITS, LEURS IRIS SERONT NUMERISES UNE FOIS QU’ILS AURONT ETE CONDAMNES. LES CITOYENS RESPECTUEUX DE LA LOI AURONT LA POSSIBILITE DE CHOISIR.

Commentaire : on tente ici de nous faire croire que les citoyens « auront le choix ». MENSONGE EHONTE ! Tout d’abord, PERSONNE n’a demandé aux citoyens s’ils étaient intéressés par ce système tueur de liberté et de vie privée. Il n’y a eu aucun vote démocratique à ce sujet : les citoyens ont été mis devant les faits, comme d’habitude ! On perçoit immédiatement la façon fourbe dont la généralisation de ces systèmes technologiques dictatoriaux débutent : en les appliquant aux mal-aimés, aux criminels et aux gens qui possèdent moins de droits et de libertés que les citoyens traditionnels ! Enfin, la soi-disant « liberté de choix » qui est laissée aux citoyens ne sera présente que pendant un moment très court : nous avons pu vérifier, dans nos pays, que lorsque la technologie est suffisamment répandue (et cela peut aller très vite), la proposition avec l’option du choix se mue rapidement en GENERALISATION et en IMPOSITION totalitaires !

LORSQUE CES RESIDENTS ATTRAPERONT UN TRAIN OU UN BUS, OU RETIRERONT DE L'ARGENT A UN GUICHET AUTOMATIQUE, ILS SCANNERONT LEURS IRIS, PLUTOT QUE DE GLISSER UNE CARTE DE METRO OU UNE CARTE BANCAIRE. LES AGENTS DE POLICE SURVEILLERONT CES SCANS ET PISTERONT LES MOUVEMENTS DES INDIVIDUS QUI SE TROUVENT SUR LA LISTE DES GENS A SURVEILLER. « La FRAUDE, qui est un problème 50 milliards de dollars, sera complètement éradiquée », déclare M. Carter. Pas même les « yeux morts » vus dans Minority Report ne pourraient tromper le système, dit-il. "SI VOUS AVEZ ETE RECONNU COUPABLE D'UN CRIME, EN SUBSTANCE, CECI AGIRA COMME UNE LETTRE ROUGE NUMERIQUE. SI VOUS ETES UN VOLEUR CONNU, PAR EXEMPLE, VOUS NE SEREZ PAS EN MESURE D'ALLER DANS UN MAGASIN SANS ETRE SIGNALE. POUR D'AUTRES, EMBARQUER DANS UN AVION SERA IMPOSSIBLE".

Commentaire : nous voyons donc que les applications bancaires (pistage financier), policières (flicage répressif des gens), au niveau des transports (espionnage des allées et venues des personnes, donc suppression de la liberté de mouvement anonyme) etc. permettront dans les faits une surveillance et une répression permanentes, et présentes partout ! Il est clair aussi que ce genre de technologie créera une suspicion généralisée, et que les personnes qui auront été condamnées et auront purgé leur peine de prison devront encore subir une discrimination et des mesures répressives supplémentaires, en n’auront plus accès à toute une série de lieux ou de services (magasins, aéroports et bien d’autres choses encore) : en réalité, c’est la société dans son ensemble qui deviendra une prison ! Quant au problème de "la fraude", soyez assuré que les plus gros fraudeurs (ceux de l'élite mondiale) poiurront continuer leurs magouilles sans être inquiétés... les scanners serons loin d'éradiquer cette dérive : au contraire, il viendront la renforcer !



Les dispositifs de scanning de Global Rainmakers Inc. sont actuellement en train d’être livrés à la ville, OU L'INTEGRATION VA COMMENCER AVEC LES BATIMENTS LIES AUX FORCES DE L’ORDRE, LES CHECK-POINTS DE SECURITE, LES POSTES DE POLICE, ET LES ZONES DE DETENTION. Cette première phase coûtera moins de 5 MILLIONS DE DOLLARS. LA SECONDE PHASE, QUI SE DEROULERA DURANT LES TROIS PROCHAINES ANNEES, METTRA DAVANTAGE L'ACCENT SUR LES ENTREPRISES COMMERCIALES. LES SCANNERS SERONT PLACES DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN, LES CENTRES MEDICAUX ET LES BANQUES, PARMI D’AUTRES LIEUX PUBLICS ET PRIVES.

Commentaire : nous pouvons nous rendre compte ici qu’aucune chance ne sera laissée au choix et au refus : ainsi, sans aucune consultation démocratique, on va commencer à installer ces scanners de l’iris dans les prisons, centres de détention, postes de police etc. Cela va déjà permettre de répandre cette technologie abjecte et de la banaliser. La phase 2 pourra alors commencer : généralisation de la technologie liberticide dans les centres médicaux, les banques, les transports en commun, les lieux publics et privés etc. ! Ceci ne relève pas de la spéculation : nous avons déjà vécu, dans nos pays, ce genre de méthode incrémentale et ignoble lors du déploiement de la RFID (et nous continuons de le subir)…

Les dispositifs varient depuis des scanners à grande échelle comme la Hbox (montré dans le prototype de sécurité pour les aéroports, ci-dessus), qui PEUVENT IDENTIFIER JUSQU'A 50 PERSONNES PAR EN MOUVEMENT MINUTE, jusqu’à de plus petits scanners comme l’EyeSwipe et l’EyeSwipe Mini, qui PEUVENT CAPTURER L'IRIS DE 15 A 30 PERSONNES PAR MINUTE.

Commentaire : même les personnes en mouvement peuvent être scannées, et même de petits groupes de personnes ! Il apparaît clairement que le but est donc un contrôle des individus, mais aussi des foules… bref, un contrôle de MASSE !



J'ai testé ces appareils dans les bâtiments de recherche et développement de GRI à New York, la semaine dernière. Il a fallu moins d'une seconde pour que mon iris soit scanné et enregistré dans la base de données de l'entreprise. Chaque fois que je passais près des scanneurs par après - MEME EN COURANT (parce que tout le monde court, pas vrai, Tom Cruise ?) mes yeux étaient scannés et identifiés correctement. (Vous pouvez me voir me faire scanner sur la Hbox, dans la vidéo ci-dessous. « Bienvenue, Austin », carillonne la voix robotique.)

Commentaire : ceux qui espèrent échapper à ces appareils en se dépêchant ou en courant vivent donc d’illusions !



AVEC UN TEL SYSTEME DE TYPE BIG BROTHER, POURQUOI CHAQUE RESIDENT RESPECTUEUX DE LA LOI SE PORTERAIT-IL VOLONTAIRE POUR FAIRE SCANNER SES IRIS DANS UNE BASE DE DONNEES PUBLIQUE, ET SACRIFIERAIT-IL SA VIE PRIVEE? Global Rainmakers Inc. espère que la VALEUR IMMEDIATE que ce système crée permettra d'atténuer toute préoccupation. "Il y a beaucoup de COMMODITES à cela - vous n’aurez rien à transporter, sauf vos yeux», déclare M. Carter, en prétendant que les consommateurs ne devront plus montrer leur carte d’identité dans les bars et les magasins d'alcools. ET IL A UN AVERTISSEMENT POUR CEUX QUI ENVISAGENT DE NE PAS CHOISIR (CE SYSTEME) : « QUAND VOUS AVEZ DES MASSES DE GENS QUI ACCEPTENT, REFUSER LE SYSTEME NE VOUS VIENT PAS EN AIDE. REFUSER ATTIRERA EN FAIT DAVANTAGE L’ATTENTION SUR VOUS QUE SI VOUS FAITES SIMPLEMENT PARTIE INTEGRANTE DU SYSTEME. NOUS PENSONS QUE TOUT LE MONDE ACCEPTERA ».

Commentaire : ce qui vient d’être dit est sans doute le plus odieux et le plus diabolique de cet article… Comment les salauds de l’industrie, des autorités et de la finance vont-ils donc faire accepter cette technologie puante ? En l’imposant débord en douceurs, sans vote démocratique sur la question. Ensuite, en proposant le leurre absolu de la « sécurité ». Et finalement, en jouant sur l’aspect « petit confort » et « facilités », bref sur la paresse des gens ! Répugnant ! Enfin, l’avertissement de cet industriel de merde à ceux qui souhaitent refuser, est moins un avertissement qu’une MENACE. De plus, son argument démago est absolument vomitif. Sous le prétexte que la plus grande partie de la population acceptera cette technologie (ce qui n’est pas encore sûr du tout), il signale que les gens qui refuseront cette technologie deviendront des « suspects » car ne voulant pas rentrer dans la société de surveillance et de contrainte ! C’est ici que nous pouvons nous apercevoir que ces technologies sont un véritable danger, visent la généralisation et ne tolèrent pas les « outsiders » ! Cette régression fasciste doit donc être combattue de toute urgence !

Cette vision de l'avenir correspond étrangement à Minority Report, ET GLOBAL RAINMAKERS INC. LE SAIT. « MINORITY REPORT EST UN DES RESULTATS POSSIBLES », avoue Carter. « Je ne pense pas que ce soit l'objectif de notre entreprise, MAIS JE PENSE QUE CE QUE NOUS ALLONS VOIR, C'EST UN ENVIRONNEMENT BIEN AU-DELA DE CE QUE VOUS VOYEZ DANS CE FILM - moins les precogs, bien sûr ».

Commentaire : ce champignon de latrine de chez Global Rainmakers est absolument conscient de ce que cette technologie épouvantable va amener : une société-prison, totalitaire, de surveillance et de contrainte ! MALGRE CELA, il la défend bec et ongles, et nous promet même que le film orwellien Minority Report n’est qu’un minuscule aperçu de ce que la société deviendra si nous laissons ces technologies fascistes et envahissantes s’introduire dans notre quotidien !

Quand j'ai demandé à Carter s'il sentait le film avait été conçu comme un point de vue owellien de l'avenir de la vie privée, il a souligné qu'une grande partie de notre vie privée est déjà pistée par les télécommunications et les banques, sans parler de Facebook. « Les banques savent déjà davantage sur ce que nous faisons dans notre vie quotidienne - elles savent ce que nous mangeons, où nous allons, ce que nous achetons - nos secrets les plus profonds », dit-il. « Nous ne parlons pas de quelque chose de différent ici – simplement d’un système qui est bon pour nous tous ».

L'un des avantages potentiels? Carter croit que le système pourrait être utilisé pour numériser de façon intermittente les chauffeurs de camion sur les autoroutes afin de s'assurer qu'ils n'ont pas été sur la route depuis trop longtemps.


Commentaire : ce type ne possède aucune morale, et il le prouve ici, en appliquant la Novlangue et l’inversion des valeurs propres aux dictatures : ainsi, il tente de faire passer ces technologies mauvaises comme étant « bonnes pour tous » ! Il nie les aspects négatifs par un discours démagogue : nous sommes « déjà pistés », ce qui constitue, selon lui, une raison supplémentaire de nous faire supprimer encore davantage nos libertés ! Cette façon de penser, totalement aberrante, constitue néanmoins un appel sournois à la fatalité et à l’apathie, défauts si facilement encouragés auprès des populations…



Global Rainmakers Inc. prévoit également que les scanners de l'iris aideront les MARCHANDS. « LA SIGNALISATION NUMERIQUE » (DIGITAL SIGNAGE), PAR EXEMPLE, POURRAIT PERMETTRE AUX PUBLICITAIRES DE PISTER LE COMPORTEMENT ET LES EMOTIONS. « Dans dix ans, vous pourriez simplement avoir un capteur qui est littéralement en mesure d'identifier des centaines de personnes en mouvement et à distance, et de déterminer leur localisation géographique et leur intention - VOUS SEREZ EN MESURE DE VOIR COMBIEN DE GLOBES OCULAIRES ONT REGARDE UN PANNEAU D'AFFICHAGE », ajoute M. Carter. « VOUS POURREZ COMMENCER A PISTER A PARTIR DU POINT OU UNE PERSONNE NAVIGUE SUR GOOGLE ET TROUVE QUELQUE CHOSE QU'ELLE VEUT ACHETER, JUSQU’AU MOMENT OU ELLE FRANCHIT LE SEUIL D'UN MAGASIN TARGET OU WALMART ET EFFECTUE ACTUELLEMENT SON ACHAT. Vous commencerez à voir le cycle de vie du marketing ».

Commentaire : le plus dangereux vient d’être cité : le contrôle des comportements et des émotions ! Vous constaterez que toutes les dernières technologies « sécuritaires » (liberticides et totalitaires) visent cet objectif ultime : le contrôle intégral des comportements et des émotions ! Nous l’avons vu avec les logiciels vidant à repérer les « comportements anormaux » ; nous l’avons vu avec les puces implantables, et nous le voyons encore avec les scanners de l’iris !

Donc, allons-nous vivre à l'avenir sous les scanners d'iris et sous la surveillance constante de Big Brother ? Selon Carter, les scanners des yeux seront bientôt si rentables - entre 50 $ et 100 $ pièce - que dans un avenir pas trop lointain, nous aurons "DES MILLIARDS ET DES MILLIARDS DE CAPTEURS" REPARTIS A TRAVERS LE MONDE.

AU REVOIR 2010. BONJOUR 1984.


Vidéo : voir http://www.fastcompany.com/1683302/iris-scanners-create-the-most-secure-city-in-the-world-welcomes-big-brother
, au bas de l’article.


Commentaire et conclusion : les scanners pour iris sont déjà prévus dans nos pays également ! Nous savons, par exemple, que certains liberticides passeports biométriques à puce RFID possèdent une option pour contenir le scan de l’iris (rappel : le scan de l’iris est supposé être la donnée biométrique la plus unique et la plus « fiable »). Nous pouvons déduire de cet article que l’identification et le pistage de tous menacent la vie privée, les libertés, les droits, la démocratie et la dignité humaine. La mondialisation de la société inhumaine de surveillance et de contrainte est déjà en cours.

Il est grand temps que nous tirions les leçons du passé (fascisme, nazisme, despotisme, dictature etc.) afin de pouvoir lutter de toutes nos forces pour pouvoir empêcher ce futur infernal ! Et à l’heure où des politiques sécuritaires, racistes et despotiques surgissent dans nos pays (camps de concentration de la FEMA aux USA, camps illégaux de Roms démantelés en France, suppression de la citoyenneté française pour certains Français d’origine étrangère, attaque contre une prof juive qui enseignait la Shoah à Nancy, défense par un banquier allemand d’un « gène juif », sans compter les origines nazies et le caractère antidémocratique de l’Union européenne actuelle), les dangers les plus extrêmes sont hélas possibles…

Nous ne nous trouvons donc que devant un seul choix : la réaction contre l’oppression, ou la dictature nazie et ses horreurs infinies ! A bon entendeur…

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

FR : BIOMETRIE DANS 1700 ECOLES POUR LA RENTREE !!!

Message  Admin le Jeu 9 Sep 2010 - 13:31

FRANCE TECHNO-NAZIE : BIOMETRIE PAR RECONNAISSANCE DU CONTOUR DE LA MAIN : INSTALLATION DANS 1700 ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ! AUGMENTATION DE 29% PAR RAPPORT A L’ANNEE PASSEE !



Chers amis,


La fRANCE (petit « f » et grand « RANCE ») poursuit sa chute vers le fond du gouffre totalitaire, liberticide et techno-nazi ! Crying or Very sad Embarassed Mad

L’ARTICLE RÉPUGNANT CI-DESSOUS NOUS SIGNALE QUE DES SCANNERS BIOMÉTRIQUES FONCTIONNANT PAR RECONNAISSANCE DU CONTOUR DE LA MAIN (RCM) ONT ÉTÉ INSTALLÉS DANS 281 COLLÈGES ET LYCÉES EN CETTE RENTRÉE SCOLAIRE 2010 ! Twisted Evil CECI CONSTITUE UNE AUGMENTATION DE 29% PAR RAPPORT À L’ANNÉE PASSÉE ! Surprised Mad Exclamation

LA FRANCE EST DÉSORMAIS COUVERTE D’ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES QUI SONT ÉQUIPÉS D’APPAREILS BIOMÉTRIQUES DE PISTAGE ET DE FLICAGE. Twisted Evil C’EST AINSI QUE 1700 ÉCOLES, LYCÉES ET COLLÈGES ONT INSTALLÉ CETTE TECHNOLOGIE DE DICTATURE DANS LEURS CANTINES ! Twisted Evil Mad Exclamation

Le plus infect est sans doute que l’article de propagande putride qui suit tente encore de faire croire aux gens crédules que ces appareils (QUI SONT PAR ESSENCE DICTATORIAUX ET LIBERTICIDES) sont installés « dans le respect des libertés », « en accord avec les conditions de la CNIL » et « ne gardent pas de trace ni ne constituent de fichiers ». Rolling Eyes Quelle sinistre farce ! Mad

D’ailleurs, quel est la raison pour placer de tels appareils dans les cantines des écoles ? Pour éviter les EFFFRRROYABLES « vols de desserts », sans doute ? Rolling Eyes Ridicule ! Mad

IL N’EMPÊCHE QUE L’ON EST DONC EN TRAIN D’HABITUER, EN FRANCE, LES ENFANTS ET ADOLESCENTS À ÊTRE SCANNÉS, IDENTIFIÉS, FLIQUÉS À TOUT-VA ! Surprised Shocked Mad Exclamation LA GÉNÉRATION DES CITOYENS-ESCLAVES EST DONC EN TRAIN D’ÊTRE FORMÉE ET CRÉÉE À CHAQUE JOUR QUI PASSE, GRÂCE AUX « BONS SOINS » DU GOUVERNEMENT SARKOZYSTE ET DES HONTEUSES ENTREPRISES LIBERTICIDES DU SECTEUR DE LA « SÉCURITÉ » ! Twisted Evil Mad Mad Mad

La France N’EST PLUS la patrie de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. Elle N’EST PLUS NON PLUS le pays des droits de l’Homme. Shocked AU LIEU DE CELA, ELLE EST DEVENUE UN PAYS D’ESCLAVAGE, D’ESPIONNAGE, DE FLICAGE, D’INÉGALITÉ ET DE VIOLATION DES DROITS ET LIBERTÉS, AINSI QUE DE LA DIGNITÉ HUMAINE ! Crying or Very sad Embarassed Mad

Le plus abasourdissant, dans tout ceci, est que peuple français, lui, semble ACCEPTER de façon résignée, apathique et fataliste, cette régression vers le fascisme et la dictature ! Mad Shocked

Je vous laisse à présent découvrir l’article vomitif de propagande, ci-dessous…

BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, ET BONNE MORT ! Crying or Very sad Vic.




Source : http://www.categorynet.com/communiques-de-presse/ntic/biometrie-rcm-a-la-cantine:-pres-de-300-colleges-et-lycees-equipes-pour-la-rentree!-20100906135145/


BIOMETRIE RCM A LA CANTINE: PRES DE 300 COLLEGES ET LYCEES EQUIPES POUR LA RENTREE !


LUNDI 06 SEPTEMBRE 2010 00:00


LA SOCIETE ALISE POURSUIT AVEC SUCCES L’EQUIPEMENT BIOMETRIQUE RCM* DES RESTAURANTS SCOLAIRES, AFIN D’EN GERER L’ACCES. CET EQUIPEMENT UTILISE LA TECHNOLOGIE EN 3D DE LA MORPHOLOGIE, QUI CONSISTE A REALISER UNE PHOTO NUMERIQUE DE LA MAIN POUR EN ENREGISTRER LA FORME. EN CETTE RENTREE SCOLAIRE, 281 COLLEGES ET LYCEES EN SONT EQUIPES, SOIT UNE AUGMENTATION DE 26%PAR RAPPORT A LA RENTREE 2009 !

(*) RCM: par reconnaissance du contour de la main

L’actu • Parmi les 58 NOUVELLES INSTALLATIONS, 7 sont situées dans cinq départements où l’entreprise n’était pas encore présente : les Alpes de Haute-Provence, l’Ariège, la Haute-Marne, les Landes et les Pyrénées Orientales. En tête des régions : la Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui compte 79 établissements installés, et l’Île-de-France, avec 47 collèges et lycées dotés du matériel. La région Rhône-Alpes, l’Alsace et les Pays de Loire comptent, respectivement, 22, 20 et 19 établissements équipés en biométrie RCM Alise.

Ce que dit la loi • Ces installations sont réalisées dans le strict respect des recommandations de la Cnil. En effet, la Commission nationale de l’informatique et des libertés souligne que le seul dispositif autorisé dans les établissements scolaires (AU-009) repose sur une biométrie “sans trace”, c’est-à-dire par reconnaissance du contour de la main, par opposition au relevé d’empreintes digitales, non autorisé dans les écoles.

Comment Alise l’applique • Toute nouvelle installation fait l’objet d’un courrier d’information adressé par le gestionnaire de l’établissement aux parents d’élèves. De plus, chaque lecteur biométrique RCM Alise est systématiquement associé à un lecteur de cartes magnétiques, une alternative qui permet de gérer le passage des convives exceptionnels ou ne souhaitant pas utiliser la borne biométrique.

Rappel : la biométrie par reconnaissance du contour de la main, comment ça marche ?
LE LECTEUR DE BIOMETRIE RCM ALISE PERMET L’IDENTIFICATION DES CONVIVES DANS LES CANTINES DES COLLEGES ET LYCEES. Il suffit à l’élève de taper un code de 1 à 4 chiffres puis de poser sa main sur le lecteur. À la différence du relevé des empreintes digitales, ce système ne laisse pas de trace et rend impossible la constitution de fichiers ou l’utilisation de données personnelles à des fins abusives.

Pour une démonstration en images, rendez-vous sur www.alise.net (“vidéothèque”)
Visuels haute définition téléchargeables à l’adresse suivante : www.alise.net/presse

En savoir plus sur Alise
LA SOCIETE ALISE, FORTE DE 19 COLLABORATEURS, RAYONNE DANS TOUTE LA FRANCE. Son siège est installé à Venelles, près d’Aix-en-Provence, et elle dispose de deux agences commerciales, l’une à Asnières (Hauts-de-Seine) et l’autre à Nantes. Son succès repose, à ses débuts, en 1992, sur le développement de l’application Arc-en-Self, un logiciel permettant de gérer la présence des élèves à la cantine. ALISE PROPOSE ensuite, au rythme des développements technologiques, DIFFERENTS SYSTEMES DE CONTROLE D’ACCES : TOURNIQUET, BARRIERE LUMINEUSE, DISTRIBUTEUR DE PLATEAUX ET AUJOURD’HUI, TOUJOURS AVEC UNE LONGUEUR D’AVANCE, BIOMETRIE RCM. L’ENTREPRISE EQUIPE PLUS DE 1700 ETABLISSEMENTS SCOLAIRES, DONT 282 EN BIOMETRIE RCM, ET A REALISE, EN 2009, UN CHIFFRE D’AFFAIRES DE 3,5 M€HT.

Pour connaître l’établissement scolaire équipé en biométrie RCM le plus proche de votre rédaction ou pour toute autre question, contact presse: Concept Édito - Tél. : 04 42 57 27 19 -Delphine Collet (06 11 16 33 90) - delphine@concept-edito.fr

Admin
Admin

Messages : 2619
Date d'inscription : 02/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://levigilant.foro-argentina.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2010 : PISTAGE DES CITOYENS : SATELLITES, CAMERAS, SCANNERS, IDENTITE & BIOMETRIE

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum